Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
La saint Valentin? WTF? (PV Pandora et Akito)
##   Dim 5 Aoû 2018 - 21:27

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Gardant sa mèche de cheveux entre ses doigts pour lui prouver ses dires, Pandora joua avec cette dernière avant d'en rire. Cela ne l'accable pas. C'est bien son esprit d'agir ainsi. Que ses cheveux soient peint, elle s'en moque. Elle n'est pas du genre à chouiner pour moins que ça.
Ceci dit, elle a toujours cette manie de rire maladroitement laissant planer comme un instant de gêne. D'ailleurs, Renji se contente de la fixer de son air le plus crédule qu'il soit.


"Tu es libre de choisir."

Personne ne mérite de lui imposer quoique se soit et contre sa volonté. Si elle veut avoir des mèches rouges, elle peut. Elle fait ce qui lui plait.
Ouais enfin, combien le brun voit là une forme de liberté qu'elle peut s'autoriser à sa convenance, il n'a surtout pas compris le sens de sa question.
Et si elle cherchait à obtenir son avis? Si elle lui plaisait, avec des mèches rouges? … La pauvre. Ce n'est vraiment pas à ce détail que s'attarde le japonais. Et ce dernier n'a aucunement saisi la perche qu'elle lui tendait.
Et naturellement Renji ramassa les sacs de courses tout en suivant la demoiselle jusqu'aux travaux.

La responsable du chantier fut ravie de leur travail mais ne tarda pas à les diriger vers de nouvelles tâches, tout aussi épuisantes. Renji ne s'en plaint pas. Pandora n'en plus. La journée se termine rapidement. Exténuante et salissante. Se passant une main dans les cheveux, de la poussière en tomba. Dure journée. Mais ils pouvaient être fiers du résultat. Terrae retrouvait peu à peu ses charmes.
S'avançant comme tous les autres vers la sortie, étant à la hauteur de son amie, cette dernière lui proposa une douche avant cette fameuse soirée.


"Ce n'est pas de refus. Préfères tu qu'on se retrouve directement dans le couloir, celui qui joint les douches, aux dortoirs?"

Juge-t'il bon d'ajouter. Car oui, monsieur n'a pas de portable et reste donc injoignable. S'il devait se rejoindre aux chambres, l'un des deux pourrait attendre longtemps devant la porte.
Ceci dit il reste toujours la possibilité d'utiliser la même douche se trouvant près de leur chambre respective. Reste à savoir s'il avait du monde ou non.


La saint Valentin? WTF? (PV Pandora et Akito) - Page 2 Deea8c10
##   Dim 5 Aoû 2018 - 22:27

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Alors que nous nous retrouvons après une après-midi éprouvante, je propose à Renji une petite douche pour bien commencer la soirée. Parce que des crêpes au plâtre en guise de farine... Mmmh comment dire, ça ne doit pas être très bon ! Je hoche la tête à sa question, ça me semble le plus simple pour se retrouver en effet...

"Oui c'est une bonne idée. Je dois juste faire un petit détour par ma chambre pour prendre des vêtements de rechange, mais je suppose que toi aussi..."

Parce que bon, sa belle chemise est pleine de traces de plâtre et de poussières aussi. Nous rentrons à l'institut rapidement tout en discutant, et une fois chacun ayant récupéré ses affaires, nous nous dirigeons vers les douches - pas ensemble hein, je vous vois venir, les douches hommes et femmes sont séparées !

Une petite demi heure plus tard, nous nous retrouvons propres et beaux - surtout lui - dans le couloir près des dortoirs. Je lui fais un petit signe de la main tout en le rejoignant, j'espère qu'il ne m'a pas attendue trop longtemps. J'ai du me laver les cheveux, ce qui prend toujours un peu de temps vu leur longueur !

"Voilà, désolée, tu n'as pas trop attendu ? On se met en route pour faire les courses ? Je vais envoyer un message à Akito pour qu'il nous rejoigne aux cuisines quand on aura terminé. Je pense qu'il vaut mieux éviter de le prendre avec nous au magasin, sinon ça va prendre trois heures..."

Je rigole tout en énonçant ce fait à voix haute. Je pense que Renji connaît assez bien mon blondinet pour savoir que j'ai raison - on perdrait au moins une heure dans le rayon des bonbons ! En parlant d'Akito, une question me tourne dans la tête depuis un moment déjà. Le brun est toujours cordial avec lui, mais je le trouve quand même détaché voire même un peu froid.

"Dis, je me demandais... Akito, tu t'entends bien avec lui ? Je sais que vous vous connaissez depuis longtemps, mais... Vous n'avez pas l'air très proches."
##   Dim 5 Aoû 2018 - 23:06

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

D'un hochement de tête, Renji conçoit l'idée de l'anglaise. Et lorsque leurs pas les menèrent vers les couloirs, ils se séparèrent chacun de leur côté pour récupérer des affaires propres.
Constant que sa chemise serait irrécupérable, le brun jeta cette dernière. Pour le reste de la journée, il optera pour un t-shirt noir plus adapté. Au moins, l'eau de la douche aura le mérite de lui détendre les muscles. Ca vaut tous ses entrainements un chantier pareil.

Se sentant plus à l'aise et au frais, lui qui ne supporte pas la chaleur, Renji se posa contre un mur, patientant. A chaque fois que la porte des vestiaires des filles s'ouvraient, il crut apercevoir la brune. Mais non, fausse alerte. Elle doit surement avoir du mal à se débarrasser de la peinture et du plâtre dans sa longue chevelure.
En y repensant, ce dernier se plonge dans ses songes. Des mèches rouges. Oui. Ca lui irait bien. C'est idiot, il ne comprend même pas pourquoi ça revient sur le tapis. Et ce fut sa voix qui le sortit de sa rêverie. Levant les yeux sur cette dernière, il constata qu'elle était enfin prête à son tour.


"Hm, non."

Répondit-il rapidement quand elle lui demanda si elle n'avait pas été trop longue.
Puis elle lui avoua avoir prévenu du programme à Akito. Et sa conclusion ne fut pas si mauvaise. Et effectivement, ils auraient finis la soirée dans le magasin. Pandora en rit même, ce qui laisse le brun stoïque alors qu'il l'observe avant de regarder devant eux.
Replaçant sa veste sur son épaule, Renji resta silencieux. Quand vient une question inattendue.


"Pas tout à fait."

Pour sa part, sa réponse lui parait suffisante. Mais il sent bien le regard insistant de son ainée. Pandora veut toujours les détails après tout. Laissant échapper un faible soupir, le japonais se reprit toujours sur un ton neutre.

"Je ne suis pas aussi doué que toi avec les relations. Et il semblerait qu'Akito ait trouvé en toi comme une mère. C'est bien. Je ne lui souhaite pas du mal mais j'ai toujours eu du mal avec... Eh bien, disons qu'il est assez énergétique."

En vérité, aussi loin que remontent ses souvenirs, il avait toujours été indifférent avec Akito. Il voyait bien que ce dernier cherchait de la compassion, une compagnie. Mais... ça ne marche pas. Et quand la raison lui revint brusquement, il jeta un oeil en coin à sa voisine.

"C'est parce que je le percevais comme faible que je ne souhaitais pas m'en accabler."

Pandora n'allait surement pas apprécier. Mais s'il voulait rester honnête, il se devait de lui donner les raisons.
A ses yeux, Akito est petit, idiot, naïf. Faible. Les gens comme lui n'ont aucune chance dans ce monde. Et Renji ne devait avoir aucune compassion pour lui. Il n'aurait été qu'un fardeau. Il l'aurait tiré vers le bas alors que lui, Renji, il fait cavalier seul.


La saint Valentin? WTF? (PV Pandora et Akito) - Page 2 Deea8c10
##   Mar 7 Aoû 2018 - 9:04

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Renji me confirme d'un air distrait qu'il n'a pas attendu trop longtemps après moi, et nous nous mettons directement en route vers le magasin. Sur le chemin, et alors que je lui pose une question sur sa relation avec Akito, le brun me répond qu'effectivement, ils ne sont pas proches. D'un regard, je l'invite à expliciter sa pensée, qui me fait sourire.

"Je ne suis pas tellement plus douée pour les relations tu sais... C'est juste qu'avec Akito, c'était facile. Je pense qu'il avait besoin de quelqu'un pour le protéger, et que moi j'avais besoin d'une personne à protéger, donc ça s'est fait naturellement... Mais c'est vrai qu'il déborde d'énergie, parfois j'ai du mal à le suivre ! Disons que je le canalise et que lui m'aide à m'ouvrir un peu, c'est du gagnant-gagnant !"

Parler du blondinet me donne le sourire, il est devenu une personne très importante pour moi, au même titre que Renji - mais pas vraiment de la même façon. Parfois je me demande comment on a pu devenir si proche en étant si différent ! Mais je pense que c'est justement parce qu'on se complète bien. Puis le japonais continue sur sa lancée à parler d'Akito, et à ses mots je pile net et me tourne vers lui avec un regard froid.

"Akito n'est pas faible, et il n'est sûrement pas un poids !"

J'ai haussé le ton sans même y prêter attention. Maman poule sort les griffes quand on parle mal de son petit poussin, ah ah ! Mais je n'oublie pas que c'est Renji qui est en face de moi, et que sa perception du monde et des autres est très différente. Je calme mon accès de colère immédiatement et me remet à marcher lentement, tout en lui expliquant le fond de ma pensée.

"Désolée, c'est sorti tout seul. D'un côté je comprends ce que tu veux dire, il est petit et naïf, et surtout bien trop gentil pour son propre bien... Mais il a le coeur sur la main, il est généreux, enthousiaste et très sociable ; c'est ça sa force."

Et même si pour un clan tel que les Yakuza, ces qualités sont inutiles et dénigrées ; humainement parlant ce sont probablement les plus importantes ! Et je donnerais n'importe quoi pour qu'il garde son sourire et son innocence. Sa vision enfantine du monde ne cesse jamais de m'étonner et de me mettre du baume au coeur.

"Je ne peux pas vous forcer à vous entendre, mais... Au moins, essaye de le juger moins sévèrement... S'il te plaît ?"

Je tourne la tête vers le brun et lui demande cette faveur avec un léger sourire, alors que nous arrivons enfin au magasin. Bon, voyons, il nous faut les ingrédients pour faire la pâte, du chocolat, de la confiture, du sucre... Et bien sûr je n'oublie pas les garnitures salées ; fromage râpé, charcuterie, champignons et oeufs. Avec ça, on devrait avoir de quoi faire ! J'attrape évidemment un paquet de bonbons et deux briques de jus avant de me diriger vers la caisse. Pendant que nous sommes dans la file, j'envoie un message à Akito pour qu'il nous rejoigne aux cuisines, et une fois notre tour arrivé, je règle les courses avant même que Renji ait le temps de réagir, ahah ! Chacun son tour !

"Bon, maintenant direction les cuisines ! Tu as vu, je ne t'ai pas oublié, il y aura de quoi faire des crêpes salées uniquement !"
##   Mar 7 Aoû 2018 - 21:44

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Il lui faudra encore du temps pour comprendre. Si avec Pandora, il avait réussi à trouver une stabilité, il n'en était pas de même avec les autres résidents. Et pourtant l'anglaise parle de ce garçon avec un sourire. Un sourire qui n'échappe pas à l'œil du japonais. Renji l'observe en parler, comme si elle avait trouvé une pièce manquante.
Il comprend alors que cette dernière se sent utile dans cette relation. Elle avait trouvé une place dans le cœur d'Akito, tout comme il en était pour lui.
Mais lorsqu'il évoque un peu plus son ressenti sur le petit blond, la demoiselle vit volte face, légèrement agacée par ses dires. Elle défend corps et âme, quitte à se mettre en puéril.

Pour qui l'aurait il fait? Jamais, il n'avait pris de défense pour qui que se soit. Et pourtant la brune le fit sans même réfléchir, combien même les conséquences de ses actes pourraient lui être fatales pour elle même. C'est ça, l'amitié?
Il a beau chercher le moindre détail dans cette conversation, dans sa gestuelle. Il n'y trouve aucune réponse.
Pandora finit par s'excuser et tente de s'expliquer de nouveau. Certes, il se peut qu'ils ne deviennent jamais amis. Mais il pouvait toujours faire un effort et changer sa vision des choses. Tout comme ce fut le cas avec Leya, Pandora.
Reportant son attention sur le chemin qui se dresse devant eux, il reprit d'une voix réfléchie.


"Je tâcherai d'être plus indulgent avec lui."

Ne plus le percevoir comme faible. Il n'y a plus aucun risque. Il n'est plus question d'atteindre le haut rang de Yakuza. Cette fois, il est libre, n'est ce pas? Libre de choisir se pourrait il. Accepter ceux qui l'entourent, tout comme Pandora l'avait accepter.
Posant discrètement son regard sur cette dernière, il se rendit compte de sa force. Elle est forte humainement, et elle reste humble malgré tout. C'est bien pour Akito. Il avait trouvé sa place là où tut le monde autrefois le rejeter.
Renji se souvenait qu'une fois, alors que les autres avaient quitté la pièce lorsque le blond y était entré, lui avoir conseillé de partir. Quitter les Yankee. "Tu es faible", "Tu n'es qu'une gêne". Il se souvenait de la dureté de ses paroles, mais à cette époque, cela lui semblait logique.
Il n'avait jamais remarqué sa détresse dans son regard, ce jour là.
Mais Pandora était là. Elle protégeait. Mais qui la protège, elle?
C'est pourtant évident.


"Si je comprend bien. Tu protèges Akito comme je te protège?!"

Relance le brun alors qu'il reporte son attention sur la route.
C'est ça le deal. Veiller les uns sur les autres.
Mais ils ne pourront continuer plus longtemps leur conversation qu'ils arrivent aux magasins. Il y a beaucoup trop de monde pour en parler librement, sans être entendu ou gêner.
Suivant la brune, Renji l'aida à porter. Et malgré tout, elle le devança. Renji aura beau lui lancer un regard accusateur, elle était bien trop fière de régler la note elle même.
Sacs en main, ils purent quitter la boutique pour se diriger vers l'institut.


"Je t'en remercie. Mais tu as surement beaucoup trop pris. Je dois veiller à un régime spéciale pour la musculation."

Du fait que ce dernier se devait d'être au top de sa forme et toujours suivre son entrainement à la lettre, du point de vue alimentaire il en allait de même.
Mais il se rendit compte trop tard que cette remarque pouvait blesser la jeune femme sur sa dévotion. Aussi il se reprit aussitôt, une légère gêne dans sa voix.


"Mais c'est très bien aussi. Je t'en suis reconnaissant et je ne laisserai aucune miette."

Parce qu'une femme qui cuisine pour vous, il n'y en a pas des masses. Et on ne craches pas dans la soupe. Et parce que question de fierté et qu'il en va de son honneur d'homme, il prit de force les sacs de Pandora. Il portera tout seul, une manière de se faire pardonner.


La saint Valentin? WTF? (PV Pandora et Akito) - Page 2 Deea8c10
##   Mer 8 Aoû 2018 - 15:48

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Renji me regarde en silence prendre la défense du blondinet. Il n'a pas l'air spécialement surpris, juste pensif. Je ne peux m'empêcher de me demander à quoi il pense - sans doute essaie-t-il de comprendre ce qui me pousse à défendre Akito. J'oublie parfois à quel point il est déphasé par rapport aux interactions sociales et aux sentiments ! Quoi que, je trouve qu'il s'améliore, ou du moins avec moi. Et visiblement il compte continuer dans cette voie, car il me promet de se montrer plus indulgent envers son ancien compagnon. Je lui offre un sourire doux.

"Merci. Ca compte pour moi..."

Je pense qu'Akito et lui sont les deux personnes qui me sont le plus proche ; et même si c'est un peu égoïste de ma part, ça me ferait de la peine qu'ils n'arrivent pas à s'entendre. Le japonais m'observe en silence alors que nous marchons, je peux sentir son regard sur moi, et finalement il me fait une déclaration à laquelle je ne m'attends pas du tout. J'en reste bouche bée, toute chamboulée. Ses mots me vont droit au coeur et le réchauffent autant qu'ils me laissent un goût amer. Pourquoi est-ce que je réagis comme ça ? Peut-être parce qu'il compare notre relation à celle que j'entretiens avec le blondinet ?

"Je... Je ne sais pas ? Tu... Est-ce que... Hm, est-ce que tu me vois comme une petite soeur ?"

Je lui pose cette question d'une voix tremblante et hésitante. Voilà, c'est ça qui me gêne, j'ai mis le doigt dessus. Je vois Akito comme un frère, mais Renji ? Non, c'est différent... Je ne saurais expliquer en quoi mais... C'est juste différent. Et le fait qu'il puisse me considérer comme telle me laisse une drôle d'impression.

La discussion ne se poursuit pas une fois arrivés au magasin, c'est trop intime pour un lieu aussi public. Les courses se font rapidement, et je vois le regard blasé du brun alors que je le devance pour payer. Nous nous mettons en route pour rentrer à l'institut, j'envoie rapidement un texto à Akito pour lui dire de nous retrouver aux cuisines dans 15 minutes. Et une fois de plus, Renji me sort de mes pensées avec une déclaration qui me laisse perplexe. Je le regarde avec une moue sur le visage.

"Quoi ? Mais... Mais tu aurais du me le dire avant ! Les crêpes, ce n'est pas du tout diététique ! Tu n'as même pas le droit de faire une petite entorse à ton régime de temps à autres ?"

Je le regarde avec un sourire au coin des lèvres. Hors de question qu'il mange comme une souris alors qu'on va sans doute se remplir l'estomac avec Akito ! Il faut qu'il profite lui aussi pleinement de ce repas sain et frugal - oui c'est ironique, ahah.

"Tu n'as plus rien à prouver maintenant, non ? Et puis... Et puis il faudrait plus que quelques calories pour ruiner ce corps parf... Enfin je veux dire... Tu... Tu es très bien, haha."

Haha... Hahaha mais pourquoi je lui ai dit ça moi ? Ce n'est que la vérité, certes... Mais il n'a pas spécialement besoin de savoir que je bave devant sa musculature ! Je me sens rougir et presse le pas en regardant devant moi. Je suis une cruche.
##   Mer 8 Aoû 2018 - 22:01

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

D'un regard en coin, instinctivement, le japonais réagit quand la demoiselle ajoute que cela pouvait compter pour elle.
C'est bizarre. Mais du moment qu'elle est satisfaite, il accepte. Surement parce qu'elle est la seule personne à avoir accepter son passé et sa nature, qu'il est tout autant adouci. C'est surement ça..

Et tandis qu'ils continuent leur route, Pandora lui pose une question des plus étranges. Quelque peu surpris, il pose son regard sur elle, décelant la moindre réponse. Une sœur? A quoi ça peut bien ressembler? S'il devait se poser la question, il tâcherait de se souvenir ce qui l'entourer.
Des frères et des sœurs, il en a déjà croisé. Même dans cette grande famille Yakuza. Alors pensif, il reporta son attention devant lui pour répondre au mieux et en toute sincérité.


"Et bien je pense que ma sœur serait surement plus petite, plus douce aussi. Différente de toi, même si je devais la protéger."

Une analyse. Renji est parti dans une analyse. Et il vient délibérément de comparer Pandora à un être qui n'existe pas du tout.
Ouahhh mec, on est sur la bonne voie!
Tout ça pour dire qu'elle n'est pas comme une sœur à ses yeux.

Enfin ils finiront par faire ces courses dans le calme. Pandora ne tardera pas à recevoir un message du blond pour confirmer qu'il les attend déjà aux cuisines. Du moins, c'est que le brun aura réussi à lire par dessus l'épaule de la brune. C'était instinctif, sorry.
Surtout qu'il s'agit plus de curiosité "comment fonctionne ce téléphone" que "je veux tout savoir".
Evidemment l'anglaise réagit vite quand il fit mention de son régime sportif. Et bien entendant, il fera une entorse à son règlement. Pour une soirée après tout.
Et alors qu'il s'apprête à lui répondre, cette dernière renchérit de plus belle, laissant planer derrière elle un lourd silence.
Les deux terriens se fixent un long moment. Pandora rouge, Renji incrédule.


"Hm, et ma sœur ne serait pas une perverse aussi…"

Ajoute le brun soudainement, dans le plus grand calme.
Histoire de détendre son amie, il fit de l'humour. A revoir ça aussi.
Il ne sait pas vraiment s'il doit penser que cette dernière l'observe au point de … ban de le mater quoi. Mais il ne souhaite pas non plus la laisser dans l'embarras.
Alors il relança la marche tout en reprenant leur conversation au sujet de cette cuisine.


"Et oui, je pourrai faire une entorse ce soir. Si ça aussi, ça peut te faire plaisir."

HRP:
 


La saint Valentin? WTF? (PV Pandora et Akito) - Page 2 Deea8c10
##   Ven 10 Aoû 2018 - 9:06

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Ma question laisse Renji pensif, et il finit par me dire que non, s'il avait une soeur elle ne serait pas comme moi. Comment ça, plus douce ? Je ne suis pas une brute non plus ! Cette pensée me fait sourire malgré tout, il devrait rencontrer Elwynn tiens, ça pourrait être drôle... Et poûr être honnête, sa réponse me soulage aussi un peu ; je ne sais pas pourquoi mais je n'aurais pas aimé l'idée qu'il me voit comme une soeur...

Une fois les courses faites et alors que nous rentrons vers l'institut, une remarque malheureuse de ma part tire de la part du brun une expression d'incrédulité totale. Il me regarde en silence avant de... HEIN ? Mais... Non ! Je deviens encore plus rouge si c'est possible et mes yeux s'agrandissent dans une expression de surprise un peu horrifiée.

"Mais... Quoi ? Mais non ! Je ne suis pas... Ce n'est pas... Haaa !"

Je ne sais même pas quoi dire et me contente de regarder par terre en accélérant le pas. Comment peut-il me dire un truc pareil et rester aussi calme, sérieux ? Ou alors il était ironique ? Mmmnh, je ne sais pas, mais dans tous les cas je suis grillée ahah ! Le brun a tout de même la bonne idée de continuer la discussion sur un autre sujet. Je le regarde avec un sourire.

"Bien sûr que ça me fait plaisir ! Mais Renji... La question est plutôt est ce que ça TE fait plaisir à toi ? Sinon ça n'a pas d'intérêt !"

Cette manie qu'il a de se faire passer au second plan ! Comme si mon avis et mes goûts étaient plus importants que les siens... C'est flatteur, mais juste... Non, nous sommes des égaux, chacun aussi important que l'autre !

Nous arrivons finalement aux cuisines où Akito nous attend, aussi excité qu'une puce. Et sans plus attendre, on se met à l'ouvrage. On fait du bon travail d'équipe ! Je fais la pâte avec Akito, comme je l'aurais fait avec un enfant, pendant que Renji prépare les différentes garnitures. On finit par décider tout ensemble de manger d'abord des crêpes salées et de laisser le sucre pour le dessert - et même Renji fait l'effort d'en goûter une !

La soirée se déroule dans la bonne humeur, j'ai l'impression d'agir comme tampon entre les deux garçons - l'un se calme et l'autre se déride un peu - et c'est vraiment agréable. J'espère avoir l'occasion de refaire une soirée du même genre, et c'est le coeur léger que je regagne ma chambre, tard dans la soirée.
##   
Contenu sponsorisé

 

La saint Valentin? WTF? (PV Pandora et Akito)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques. :: Café.
Aller à la page : Précédent  1, 2