Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya)
##   Mer 7 Mar 2018 - 23:53

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Les temps semblent s'être adoucis après les péripéties de Terrae. Evidemment ce n'était pas pour autant que tout était beau et rose. Il restait encore des séquelles mais ils n'avaient pas d'autres choix que de continuer à avancer. 
Voilà que quelques semaines s'étaient écoulés que le brun décida enfin à quitter l'institut. Ce n'est pas que les champs de ruines le gêner mais voir autre chose lui permettait de se vider la tête.
Il avait su également contribué aux réparations et la remise à pied du lieu. C n'était pas une mince affaire et malgré son séjour à l'hôpital, il n'avait pas su rester allonger, observer les résidants travailler. Ce n'était pas son genre et puis, il s'était promis de faire des efforts. 

La journée s'achevait doucement et l'air était agréable. Ayant pris le temps d'une douche, histoire de se sentir plus à l'aise et propre, le garçon enfila un jean noir, suivis d'une chemise blanche. Une simple veste en cuir par dessus pourrait suffire. Il ne faisait plus aussi froid qu'il y a quelques mois auparavant. Il n'existait plus aucune trace de neige et de toute manière, il n'a jamais été de nature frileuse.  
Un dernier coup d'œil en arrière, et le brun referme sa porte. Il est calme, comme à ses habitudes. Peut être un plus aujourd'hui. Surement du à un cumul de fatigue du aux évènements et au travail fournis chaque jour.
Sur la route, il vérifia que le bandage autour de son bras tenait bien. Vivement que cela se termine.
 
Ses pas finiront par le mener jusqu'au village, dans un calme olympia. Les éléments perturbateurs auront finis par quitter Terrae et tout était entrer dans l'ordre. Ou presque. 
Tandis qu'il marchait les mains dans les poches sans aucun but précis, quelque chose attira son attention. Se rapprochant de la vitrine, il vit sur l'écran des télés en vente la diffusion des actus. Lui qui n'a ni télé, ni téléphone, il ne se tenait que rarement des dernières nouvelles. Et même s'il avait un ordinateur, il n'avait pas eu l'occasion de s'en servir ces derniers temps. Et ce qu'il se passait sous ses yeux, c'était pas beau à voir.

-Voilà les dernières images de Terrae où vous pouvez constater le mécontentement de certains résidants. Comme vous l'aurez vus, il semblerait qu'il y est un débordement et que l'utilisation de leurs pouvoirs ne soit pas toléré. Nous attendons toujours que la France s'exprime à ce sujet. Une rencontre aura lieu aussi cette après midi entre les présidents français et japonais. Parlons maintenant météo. Aujourd'hui dou-

Se perdant dans ses pensées, le brun fut désolé de constater que ce qu'il se craignait, était sur le point de se produire. Si à Terrae il n'existe plus aucune manifestation, il reste encore l'image qu'ils ont renvoyé au reste du monde et ça, les journalistes y sont pour quelque chose. Ce n'était pas les rebelles qu'il fallait maitriser ce jour là, mais les caméras. 
Et tandis que l'actualité repart sur les prévisions météo, le reflet d'une silhouette apparut dans le coin de l'écran, tirant le japonais de ses songes. Relevant le menton, il fut soudainement surpris puis silencieux. 
Elle se tenait dans son dos, silencieuse aussi. Depuis combien de temps ne l'avait il pas croisé? Bien avant les évènements. Depuis ce jour à l'hôpital. Certes, il avait été froissé et contrarié mais depuis l'eau avait coulé sous les ponts. Et la catastrophe qui avait frappé Terrae lui avait offert une autre vision des choses. 
Prenant une inspiration, le brun se tourna enfin face à la petite albinos, plantant ses prunelles glaciales dans les siennes. Bien que sur le coup, il resta quelques secondes silencieux à la détailler du regard. Quand enfin sa voix grave finit par briser ce silence pesant.

"Tu sembles mieux te porter."


Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Deea8c10
##   Jeu 8 Mar 2018 - 7:04

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Tumblr_m6k23lNGB31r9pi2w Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) 7767536_e7ed0d88-7f00-4b9f-9022-5e5fc35db3bd
Renji Fujii & Leya Stones
Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ

Après un incident, une forêt ravagée par les flammes peut revivre grâce aux nouvelles pousses qui se soulèvent au dessus de la terre brûlée, afin de créer une nouvelle flore, de se renouveler, se reconstruire. C'est exactement ce qui s'est passé à Terrae. Les émeutes avaient laissés place à la paix, l'harmonie nouvelle, mais les accusations, les doutes, et maintenant ce cocon dans lequel ils étaient protégés ne seraient bientôt plus un abri sûr. Pourtant malgré tout cela, Terrae était comme cette forêt qui ne voulait renoncer à vivre. Des travaux pour réparer les sinistres, les dégâts ! De l'aide apporté aux blessés pendant les diverses batailles. Leya se souvenait en avoir fait partie, elle avait encore mal à la jambe, mais rien de bien inquiétant, un bandage autour de la cuisse, un peu de rééducation pour apprendre à marcher, rien de bien méchant.

Hormis les nouvelles de leur monde, que se passait-il donc pour l'albinos depuis maintenant ce renouveau ? A vrai dire pas grand chose, si ce n'est que son état de santé s'était aggravé et que la blessure ne l'avait arrangé en rien. Sauf qu'elle ne se laissait plus morfondre, elle était devenue neutre à tout ça, acceptant la mort quand cette dernière viendrait la frapper ! Elle était devenue plus forte mentalement, grâce à Akira et le fait de fréquenter le jeune homme assez souvent. Non elle n'est pas devenue rebelle, ce n'est pas dans sa nature.  

L'hiver avait fini par laisser place à un climat plus doux, presque printanier, c'était un temps idéal pour se sortir du quotidien morne que créé la vie de tout les jours. L'albinos s'y était rendu sans véritable espoir de trouver quelque chose qui bouleverserait cette journée. Elle était loin de se douter à quel point le contraire serait étonnant.

Discrète comme toujours, munie de son manteau cape blanche, habillée de manière simple sans extravagance, un simple jean - assez rare pour le souligner vu qu'elle préférait les jupes et les robes - des bottes enfilées par dessus, et un pull marine assez large. Elle laissa ses pas décider de la direction sans vraiment chercher à les contrôler. Et ces derniers s'arrêtèrent devant la librairie, comme à la recherche d'un souvenir. Sourire triste sur le visage, alors qu'elle se revoyait avoir déposé une lettre pour le brun, qui ne lui avait jamais répondu. Après tout pourquoi l'aurait-il fait après ce qui s'était passé ? A ce moment précis, l'albinos avait perdu espoir de remonter le temps, et changer les choses. Renji avait décidé par son silence qu'il ne voulait plus la revoir. C'était une sorte d'abandon, comme celui de sa naissance, il avait été douloureux, marqué par des souffrances morales. Et c'est ainsi que Leya se décida d'aller de l'avant, d'oublier...du moins essayer.

Remettant ses mains dans la poche de sa veste cape, la tête enfouie dans une écharpe lourde, elle s'éloignait de ce lieu par crainte de mettre à épreuve sa détermination. Rendue sur la place, elle regarda également l'endroit où elle lui avait fait somme d'un adieu ! Avant d'être tombée dans les pommes sous son regard...Un profond soupir, et à nouveau elle continua sa route malgré que sa jambe la faisait encore un peu souffrir. C'est alors qu'elle s'arrêta net, reconnaissant parfaitement de dos, cet homme en face d'elle. Finalement n'aurait-elle pas dû se douter qu'en se baladant dans le village, elle le croiserait certainement ? Ce n'avait pourtant pas été son intention. Bien au contraire, le revoir n'était pas chose plaisante, c'était même très douloureux. Il se retourna vers elle soudainement après l'avoir surement remarquée dans le reflet de la vitrine. Silencieuse, tentant de ne pas laisser d'émotions transparaître, elle affronta de regard glacial qui avait ébranlé son coeur bien des fois. Aujourd'hui encore car on ne se débarrasse pas si facilement de ses propres sentiments.

Il fut le premier à lui adresser la parole, et elle crut qu'il lui faisait une mauvaise blague. Ou alors était-ce une façon pour lui de piquer là où ça fait mal ? Non ce n'est pas son genre. Enfin pouvait-elle vraiment dire quel était son genre ? Depuis des mois, elle avait l'impression de ne plus le connaître - ce qui était le cas - et si elle semblait "mieux" se porter, ce n'était que uniquement parce qu'elle en donnait le ton, rien de plus. Elle détourna le visage doucement, un air un peu attristé. "Aller mieux", une parole bien insignifiante pour quelqu'un voué à mourir. Néanmoins elle ne voulait plus être la victime de son propre désarroi, ni même être prise en pitié. D'ailleurs comme elle ne voulait pas être le sujet de conversation, elle décida de la détourner.

▬ Je suis contente de voir que tu vas bien après ce qu'il s'est passé ici....

C'est vrai que cela n'avait pas été dit avec joie et gaieté, mais c'était sincère. Ce serait mentir de dire qu'il ne lui avait pas manqué, et qu'elle ne s'était pas inquiété pour lui vis à vis des attaques simultanées. Quel que soit la situation de leur liens aujourd'hui.  





Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Jeu 8 Mar 2018 - 21:32

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Elle ne semblait pas avoir changée. Elle lui paraissait toujours aussi petite, aussi différente de ce monde. Toujours ce chaton sauvage. 
Le silence s'était installé? Certes il y avait un malaise entre eux, mais aucun ne s'ignorait. Il est toujours difficile de relier un lien quand ce dernier, déjà fragile à la base, se soit brisé une fois. 
Se dire les choses, faire preuve de maturité, il parait que ce sont là les étapes entre cotoyens honnêtes. Entre personnes liées. 

Malheureusement, ils n'ont jamais eu d'explication sur ce qu'il s'était produit et la fuite avait été la solution la plus simple, du moins, pour le garçon. Même cette lettre dans laquelle Leya avait surement du se donner la peine de s'expliquer, chose à laquelle il ne le saura jamais, puisque effectivement le japonais ne l'aura jamais ouverte.
Imposer une distance, c'est ce qu'il sait faire de mieux sans aucun mode préparatif. 
Pourtant elle se tenait devant lui, et le garçon n'avait pas fuis. Pas cette fois. 
Les événements récemment arrivés lui avaient offert une nouvelle vision. Leya en faisait partie.


Ces quelques mots lui avait échappés comme une évidence. La petite albinos semblait aller bien en dépit de la triste vérité. Car bien qu'il fut froisser par son attitude, il a toujours garder en tête cet aveu effrayant. Il ne sait pas ce que cela représente. Coutoyer une personne mourante, se souvenir qu'un jour elle ne sera plus là, tout ça, il est indifférent. Il n'est pas né ainsi, on le lui a appris à réagir de la sorte. Aucun attache. Aucune douleur.
Et tandis qu'il ouvre une voie, la demoiselle rebondit sur sa santé. Arquant un sourcil, il fixe cette dernière alors qu'elle baisse les yeux au sol. 
Quelle drôle de réponse. Et puis sa santé et son bien être, qu'importe, il n'y a jamais prêté attention et encore moins maintenant alors pourquoi devait elle dire ça?!

Instinctivement, ses prunelles se levèrent sur l'horizon. Il aurait pu s'arrêter là et rejoindre cette rue là bas, plus haut, plus loin. Fuite.
Mais un étrange sentiment autrefois inconnu le poussait à rester face à elle. Certaines personnes s'étaient risquées à lui ouvrir les yeux sur un nouveau monde, sur les personnes qui l'entouraient. Nathanaël, Pandora, ces personnes qui lui avait donner de leur temps. Et aujourd'hui, il comprenait un peu mieux, chaque jour, la raison de cette insistance. 
Doucement, son regard se posa plus bienveillant sur cette petite tête et sa voix, moins offensante, il fit quelques pas en avant tout en tendant une main.

"Renji Fujii. Heureux de pouvoir te rencontrer."


Et si on reprenait depuis le début? 
Alors oui, ça ne lui a pas plus. C'est encore dans un coin de la tête et il restera plus méfiant encore mais dans le fond, il ne la déteste pas. Et si après tous ces événements, toutes ces guerres, on leur offrait la chance de tout recommencer sans aucune tâche au tableau. 
La saisirais-tu?


Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Deea8c10
##   Ven 9 Mar 2018 - 4:29

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....

S'en faire pour les autres plutôt qu'à soi même

Dans ses souvenirs, l'albinos se souvenait avoir été comme ça en comprenant ce qu'était la compassion. Petite, cette enfant, de part tout ses soucis de santé, n'avait jamais été en contact avec les autres, ou plutôt les autres orphelins la fuyait comme si elle avait la peste. Cependant, quand elle avait vu ce petit garçon pleurer alors qu'elle était assise dans un coin, elle n'avait pas hésité à aller le voir, et lui offrir le seul cadeau que la directrice lui avait donné contre la solitude : une peluche de lapin.
"Serre le fort dans tes bras, et il te réconfortera"
Voici les paroles d'une enfant innocente qui venait de faire une action d'amour du prochain sans s'en rendre compte. Peut être que l'on pouvait la blâmer pour ses paroles, ses actions, pour son corps fragile, quand bien même elle ne sait pas ce que tout les sentiments signifie, comme une humaine imparfaite, elle les avait manifestés à un moment donné. Aujourd'hui encore, qui plus est avec lui, celui qui avait ouvert ses yeux, qui l'avait rendue forte, lui permettant tout comme la plupart des personnes mourantes, de ne pas se laisser morfondre par tout ça, elle avait fait preuve de bon sens, et d’intérêt pour son bien être. Ce qui le fit réagir étrangement...mais elle ne releva pas ce détail, se disant qu'il ne voudrait certainement pas épiloguer dessus.

Toujours silencieuse, elle l'observe à la moindre seconde, comme si elle espérait voir en lui quelque chose qui trahirait sa pensée. Seulement Renji Fujii resterait à part entière un mystère pour la demoiselle aux cheveux blancs, et c'est ce côté atypique de sa personnalité qui l'avait fascinée. Par delà les apparences. Ses yeux irisés plantés dans son regard glacial comme si elle attendait une fuite nouvelle de sa part. Leya ne lui en avait jamais voulu de l'avoir abandonner, tout comme elle n'en avait jamais voulu à sa mère...L'albinos savait bien que c'était de sa faute, et ça suffisait amplement à les innocenter. Il s'approcha d'un pas, tendant une main vers elle, faisant écarquiller de surprise les yeux de la demoiselle.

"Renji Fujii. Heureux de pouvoir te rencontrer."

Cette simple phrase, venait de faire s'écouler quelques larmes, de joie, qu'elle sécha rapidement pour ne pas l'importuner avec ses émotions. Avançant alors sa main comme une évidence, comme si elle le rencontrait pour la première fois. En faites il y avait une part de vrai ! Où était passé ce côté un peu froid, distant qu'elle avait connu ? Pourquoi lui semblait-il si chaleureux aujourd'hui ? Une réponse possible, mais elle n'en était pas certaine : Il avait compris avec les événements que vivre est une chose qu'on ne peut faire qu'une seule fois. "Vibrer" comme il le lui avait dit. Le voir plus serein, apaisé, gonflait son coeur de joie.

▬ Leya Stones, enchantée de te rencontrer Renji...

Un sourire sincère cette fois ci, alors qu'elle lui serrait la main délicatement, son cœur embaumé de réconfort et de soulagement. Repartir à zéro, oui c'était ce qu'il y avait de mieux à faire, même si au bout du compte le résultat serait le même. Tout ce qu'elle espérait aujourd'hui, c'est que sa disparition ne lui ferait aucun mal. Tout comme dans son enfance, l'albinos voulait rester un souvenir, une ombre que personne ne voit. Afin de pouvoir s'effacer sans regrets.





Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Ven 9 Mar 2018 - 19:29

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Sa main était tendue dans le vide, attendant une réaction de sa part et ce ne fut pas des moindres quand Renji remarqua ces larmes perler ses petites joues roses. D'abord, il fut étonné mais resta silencieux. Leya a toujours été à ses yeux étrange et sensible. Aujourd'hui encore, bien qu'elle fut plus d'une fois déterminée à se défendre seule, elle restait quelqu'un de fragile, qu'il fallait protéger. 
Evidemment, il connaissait ses comportements douteux et étranges mais ce n'était pas pour autant qu'il la détesté. Seulement il n'était pas quelqu'un de tactique et d'émus. Il apprenait sur le tas, un peu plus chaque jour. 
Finalement la petite albinos se prêta au jeu et se présenta à son tour. Un mince sourire échangé comme pour signifiait une fin et un début. Pas la peine d'en émettre un peu plus sur ce sujet, ils l'avaient tout deux compris. 

Se retrouvant libre de ses mouvements, bien qu'il ne soit pas émotif, il n'était pas non plus indifférent. Fouillant dans l'intérieur de sa veste, il finit par en sortir un paquet de mouchoirs qu'il tendit automatiquement à la demoiselle.

"Prends les. Tu es plus sensible que je ne le suis."

Après tout ces mouchoirs n'avaient d'autres fonctions que d'essuyer tout sauf des larmes. Du moins, pas les siennes. 
Il était mieux que Leya profite de ce don. Ce n'est pas tant qu'il n'aimait pas la voir pleurer, ce n'est pas un monstre non plus, mais il se sentait incapable de lui tourner le dos en la laissant ainsi.
Lui donnant le temps de retrouver ses émotions, le garçon jeta un coup d'œil à ce qui l'entourer. Maintenant qu'ils avaient pris de bonnes résolutions, le japonais ne pouvait pas la quitter ainsi. Ca aurait été plus simple de tourner des talons mais ça aurait été mettre tous ses efforts à néon. Il avait trop appris et essayé pour terminer ainsi. Alors il reprit calmement:

"Je comptais me rendre quelque part. Maintenant que les temps sont plus doux, je me disais qu'il serait surement agréable de se promener sur la plage..."

D'un regard en coin, il observa le comportement de la demoiselle, détectant le moindre signe. Bah c'était en quelque sorte faire la paix et relancer là où ils s'étaient arrêtés. Ce n'est pas que le garçon apprécie toujours de la compagnie, mais il lui devait bien ça après son silence.


Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Deea8c10
##   Lun 12 Mar 2018 - 14:21

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


Il y avait quelque chose qui avait changé, et que l'albinos ne pouvait comprendre. S'il y a des mois de cela, elle avait lu de la résignation a accepter la fatalité dans le regard du brun, aujourd'hui, elle décelait de la détermination de vouloir changer les choses. Les événements semblaient avoir modelé beaucoup de résidents de Terrae. Comme s'ils avaient réalisés ce qui était déjà le cas présent : qu'il n'avait qu'une seule vie, et qu'il fallait la vivre sans rien regretter. Au départ c'est ce qui s'était passé pour l'albinos. Le fait d'apprendre sa maladie, et donc son inévitable disparition, aurait dû lui donner envie de vivre comme si chaque secondes étaient une joie, et pourtant elle ne pouvait partager cela avec personne, toujours esseulée. C'est chez elle qu'on pouvait lire la résignation à présent. Seulement, elle la mystifiait, en donnant l'impression d'être un être à part entière sans rien qui ne pourrait la perturber. Leya cachait ses émotions du mieux qu'elle le pouvait ! En se disant que de toute façon, plus rien n'avait d'importance à ce jour.

Et pourtant, le fait de recroiser à nouveau le brun, n'était pas une façon pour la vie de lui faire comprendre que rien n'est perdu ? Ou bien est-ce une torture psychologique supplémentaire ? Que ça soit un cadeau ou une punition, dans les deux cas, la marche arrière était impossible ! Comment devait-elle se comporter après ce qu'elle a fait ? Le message était pourtant clair, Renji lui pardonnait ses fautes, comme ses erreurs en voulant aller de l'avant et repartir à zéro. Alors peut être que ça ne serait pas plus mal de jouer le jeu. Et dans ce cas là, ça la ferait moins se poser de questions et se torturer l'esprit. Le problème de l'albinos, c'est qu'elle a tendance a trop réfléchir. Comme toujours d'ailleurs. Il lui tendit un paquet de mouchoirs, geste affectif, qu'elle apprécia outre mesure, peu importe l'intention derrière. Le prenant dans ses petites mains froides, elle essuya donc ses lacrymales silencieusement. Que dire dans ce genre de situation ? Déjà qu'elle se sentait encore idiote de fondre comme une madeleine...

Le brun lui fit part de ses projets. Il avait eu l'intention de se rendre quelque part. Et se disait même qu'en cette saison un peu plus agréable, une promenade sur la plage pourrait être envisageable. Avait-elle bien entendu le mot plage ? Généralement elle associait souvent ce mot à l'été. Les êtres humains se complaisaient à se divertir et se ressourcer en allant au bord de mer. Leya n'a jamais vu la mer, elle l'a déjà exprimé plusieurs fois....Est-ce que Renji s'en souvient ?  

Un simple détail, pouvant paraître insignifiant
Et pourtant il...

La demoiselle remettant ses mains dans ses poches pour se réchauffer ces dernières.

▬ Mais pour se promener sur une plage, il faut sortir de Terrae...ça fait un sacré périple...un peu dangereux en plus avec les événements actuels...même si bon ça ne me fait pas spécialement peur...

En faites la peur est même un sentiment facile à contrôler, à partir du moment ou on se projette au delà...Leya avait été victime des agressions et attaques faites à l’hôpital ! Pourtant elle n'avait ressentie aucune peur, comme si pour elle rien de tout ceci n'avait été réel. Et pourtant sa jambe lui rappelait un peu cet affrontement. C'est bien plus le sentiment d'inutilité qui l'avait culpabilisée. Elle aurait en effet pu se transformer mais ça aurait été empirer les choses, vu qu'elle ne contrôle en rien ses pouvoirs. Et que sa métamorphose est un animal plutôt dangereux.




Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Lun 12 Mar 2018 - 21:13

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

La réaction de la petite albinos est sans appel. D'un regard échangé, le brun reste silencieux. 
Alors oui certaines personnes gardaient encore en mémoire les récents accidents et le danger que cela avait pu présenter. Mais ils étaient libres à présent et puis il fallait aller de l'avant. Elle même, elle devrait le savoir. 
Non il n'avait rien oublié. En dépit de son comportement maladroit, il n'avait pas oublié leurs longues conversations. Que cela soit sur la poésie ou sur les simples choses de la vie. Il avait clairement compris que la jeune femme était condamnée avant même d'avoir profiter de la vie. Et il se souvint parfaitement de leur conversation. 
Ce n'est pas qu'il cherche à récupérer le temps perdu. Il est trop terre à terre pour croire aux contes de fées. En revanche, il ne voulait pas vivre de regrets. Il ne voudrait jamais connaître ce sentiment. Et même l'être le plus froid ne pourrait être indifférent face à une condamnée. 

Relevant le menton, observant un peu plus haut, à l'autre bout de la rue, c'est là qu'il aperçut leur prochaine destination. Fourrant ses mains dans ses poches, il reprit d'une voix grave et calme.

"A vrai dire il y en a une. Elle est un peu isolée et pas très loin."

Reportant son regard sur cette dernière, il la fixa de ses prunelles glaciales avant de relancer:

"C'est une plage sauvage."

Un endroit qu'il avait découvert seul durant ses sorties solitaires. Situé au bord d'une falaise, elle est suffisamment grande pour s'y promener. Ce n'est pas le paradis sur terre, mais cela l'est suffisamment pour être seul.
Avant que les malheurs ne frappent Terrae, le brun avait découvert ce lieu durant les périodes froides et il aimait pouvoir s'y rendre. C'était agréable. Ce paysage brute, l'air marin, la musique des écumes et l'appel des oiseaux migrateurs. Il n'avait parlé de cet endroit à personne. Non parce qu'il ne désirait pas qu'on le découvre. Seulement il est de nature solitaire alors cela lui paraissait évident.
Sans un mot de plus, il jeta un dernier regard à la petite albinos avant de tourner les talons en direction de cet arrêt de bus. Ce n'est pas loin mais à pieds, ça fait un bout de chemin.


Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Deea8c10
##   Lun 12 Mar 2018 - 22:22

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


De la manière dont il lui avait formulé cette bribe de mots, Leya avait l'impression que c'était une invitation. Bien que hormis le côté très exhortant de la démarche, ce n'était pas la chose que retenait le plus la petite albinos. Non en vérité, même si elle tentait de ne pas le montrer, le simple fait que Renji se soit souvenu qu'elle aurait aimé voir la mer et il y a de cela donc des mois, montrait qu'il avait quand même donné importance à ses paroles. N'était-ce pas une manière de montrer qu'il tenait quand même un peu à elle ? Ou bien alors, peut être avait-il juste bon fond, comme la fois où il l'avait emmenée manger quelque chose alors que ça faisait des jours qu'elle ne s'était pas sustentée. En faites, ce n'est pas la première fois qu'il était attentionné avec elle.

Sauf qu'elle ne se l'explique ni du pourquoi, ni même du comment...
Mais qu'importe donc la raison de tout ceci, cela avait suffit à lui donner le sourire, et c'est ce qui comptait. Alors comme ça il y avait une plage ici ? De toute les balades que la demoiselle aux cheveux blancs avait pu faire, jamais elle n'avait entendu parler de cet endroit. En même temps le mot "sauvage" voulait bien dire ce qu'il voulait dire hein ! Autant c'est vrai qu'elle est douée d'intellect, autant des fois, il faudrait parfois qu'elle s'arrête pour réfléchir un peu. Le brun tourna les talons. Devait-elle le suivre ? Cela paraissait évident non...?

S'enfuir maintenant après qu'il ait fait le premier pas, ce n'était pas vraiment une bonne idée...et surtout en avait-elle envie vraiment ? Plus du tout à présent. Comme à chaque fois qu'elle est en sa présence, Leya a l'impression d'avoir une petit part d'existence sans même comprendre pourquoi. Peut être n'était-ce que comme tout les autres de la pitié pour son état de mourante ? Sûrement que c'était le cas, mais que ça soit de faiblesse ou de volonté, cela faisait quand même plaisir à la jeune fille. De toute façon, elle s'était résignée à accepter le destin, et à ne plus passer pour une petite malheureuse. Et c'est d'ailleurs pour cette raison, que comme la première fois qu'il ne l'avait découvert, elle garderait pour elle tout ce qu'elle ressent vis à vis de ceci. Se contentant des choses présentes et à venir. Il ne sera plus de question de "Ho tu sais je suis malade, alors quel intérêt..." Parce que non, elle ne voulait plus être la cosette des "misérables", ou encore Antigone de la tragédie grecque...elle voulait être Leya...l'eau lunaire qui s'est battue jusqu'au bout contre la maladie, et malgré son passif, n'a jamais embêté personne avec cette dernière.

Après quelques secondes de réflexion, elle se décida à le suivre, et aperçut un arrêt de bus. S'approchant doucement, passant près du brun, elle se décida à s'asseoir sur le petit banc, en se demandant combien de temps cela prendrait. Surement pas longtemps, mais sait-on jamais. C'est que bon sa jambe lui lance un peu, donc rester trop debout, risquer de la faire atterrir de nouveau à l'hôpital...A nouveau le silence s'installa, comme si la jeune fille était muette....En faites, elle ne savait pas quoi faire...Est-ce qu'elle devait parler comme avant comme s'ils étaient proches ? Ou devaient-ils repassé cette étape...Finalement elle s'y tenta...

▬ Il y a beaucoup de chatons sauvages à Terrae, j'ai l'impression....Je m'occupe de l'un d'eux en ce moment, il s'appelle Yuki....c'est heu...son maître qui l'a appelé comme ça....je lui ai proposé de l'aider car il disait ne pas savoir comment s'en occuper....

Leya ou l'art de ne jamais continuer une conversation normalement.
On parle de plage, elle parle de chats ! Voyez la logique ? En même temps, c'est un peu sur la base de ses petits félins que s'est faites leur première rencontre....et tu parles d'une approche...On a connu plus normal quand même...Enfin au moins ça a permit à Renji de comprendre à quel point l’albinos est un être complètement à part....Même si bon aujourd'hui, elle s'ouvrait un peu aux autres et au monde : à Akira notamment ! A Sibylle, avec qui elle avait passé plus de temps qu'à l'accoutumée.




Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Mar 13 Mar 2018 - 21:51

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

D'une marche aisée, l'esprit tranquille, Renji se dirigeait vers l'abris bus. Pour lui, sa destination était certaine et son programme déjà planifier. Pouvoir s'aérer quelque part, isolé du reste du monde, se vider la tête et ne plus penser à ce qu'il s'est passé. 
Pas une seconde il n'hésitera. Il continue son chemin en gardant son objectif bien en tête. 
Lorsqu'il arrive à destination, il jette un coup d'œil sur le trajet et l'heure. Le prochain bus ne devrait pas tarder. 
Il suffisait de patienter encore un peu, et un peu plus encore sur la route. 
S'installant sur le banc, le jeune homme joint ses grandes mains entre elles, posées sur les genoux. Tête reposée en arrière, soutenue par la vitre, le garçon se permit de fermer les yeux. Le temps est agréable aujourd'hui. Ce fut sans surprise qu'une ombre passa sous son nez. 
Sans se donner la peine d'ouvrir les yeux, il devine à l'aura et à la démarche qu'il s'agit bien de Leya. 

Il aurait pu sourire. Mais il se contient. Il ne souhaite pas l'humilier ou qu'elle le ressente ainsi. Le silence s'installe entre les deux terriens. Il n'est pas déstabilisant ou oppressant. Pour sa part, c'est un silence de "paix". Et finalement ce fut Leya qui brisa la première le silence. Repartir sur de bonnes bases.

Sur le moment, le brun ne réagit pas et continue de garder sa position. Puis finalement, après analyse, il réagit, ouvrant simplement les paupières, fixant devant lui.

"Tu as donc rencontré quelqu'un?"

Oui, il va droit au but. Avec Renji, on perd pas son temps, c'est du direct. Pas la peine de tourner autour du pot. Il était bien heureux pour elle d'ailleurs. Leya qui avait toujours été seule, isolée, dans son coin, avait enfin percer. Qui pouvait cela être, au moins, elle avait de la compagnie, et pas uniquement celle d'un chaton. 
Doucement son regard se porte sur sa voisine. Il reste silencieux, la détaillant du regard. Etait ce pour cela qu'elle l'avait suivis? Avait elle finis par comprendre que cela ne servait à rien de dire "adieu" sans s'être autoriser de se lier aux autres? 
Comme n'importe qui, elle avait le droit d'essayer, de tenter. Les "adieux" ne sont que de simples formalités. Elle ne devait pas vivre sur cette seule raison de son existence.

"C'est vrai. Il y a pas mal de chats. J'ai même croiser un tigre."

Lâche-t'il soudainement, brisant cet instant de plénitude.  


Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Deea8c10
##   Jeu 15 Mar 2018 - 19:08

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


Généralement, le silence entre deux personnes est toujours qualifié comme un malaise. Cependant, entre Renji et Leya, c'était plus comme un rituel de bien être à leur conscience, un moment pour écouter ce qui les entourent sans se soucier que l'autre soit oppressé ou non. Car il n'y a pas à l'être. C'est vrai que les événements avaient créé des crues dans leur relation, mais aujourd'hui ils laissaient l'eau remplir leur cœurs de sollicitude. Bien que Leya se doutait parfaitement que Renji pouvait très bien vivre sans elle. Après tout il n'a jamais été très expressif, et il devait surement avoir rencontré beaucoup de personnes depuis. Un poids sur le coeur subitement alors qu'elle réalisait cette fatalité. Qu'elle dissimula comme toujours. Un simple regard sur le côté alors qu'il avait les yeux fermés, la tête appuyée contre la paroi vitreuse. L'albinos ne croit pas au destin, tout ça n'était que le fruit d'un pur hasard si elle le revoyait aujourd’hui. Regardant l'horizon, pensive, une moue légèrement triste sur son visage.

Ce qui lui enleva ce petit air triste, ce fut une affirmation après qu'elle ait tenté de faire la conversation. Et pourtant dieu sait à quel point elle est vraiment peu douée dans cette affaire. Petit bug subitement sur le "rencontré quelqu'un" lui faisant presque perdre l'équilibre. Les joues rouges.

▬ Je....Non Akira et moi on n'est pas....on est juste....

Comme à chaque fois qu'elle est gênée, elle prend sa mèche de ses doigts et la fait légèrement tourner.

▬ Je l'aide pour Yuki, c'est pour ça qu'on se revoie souvent...

Renji disait avoir croiser un tigre, ce qui interpella la demoiselle. Probablement un morphe comme elle ? Parce que bon au japon croiser des tigres en liberté, c'est aussi rare que de voir des aurores boréales. Celle dont Sibylle lui a parlé qui peuple le ciel du du pôle nord. Un spectacle à voir au moins une fois dans sa vie parait-il. C'est vrai qu'elle avait reçu ses pouvoirs il y a quelque temps, qu'elle avait découverte son identité, mais elle ne savait pas maîtriser cette dernière. Sa première transformation dans ce féliné fut d'ailleurs très douloureuse, lui rappelant sans cesse à quel point ce genre d'animal fuyait le monde humain. C'est comme si elle avait été lié à l'espèce animale, qu'elle ressentait ce qu'ils pouvaient ressentir, une sorte de lien....

▬ Connais-tu les panthères blanches ? Ou plus communément appelées "panthères des neiges" ?

S'il lisait beaucoup, il devait surement connaître, mais elle était curieuse de voir ce qu'il lui répondrait.





Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Ven 16 Mar 2018 - 22:12

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Du coin de l'oeil, Renji observa la soudaine réaction de la jeune femme. C'est bien soudain. Leya laisse transparaître ses émotions. On peut clairement lire sur son visage chaque expression et ressentis. 
C'est drôle, mais elle pourrait le nier autant qu'elle le voudrait en se cachant derrière des excuses, le jeune homme voyait clairement. Yuki n'est qu'une excuse, un moyen de se couvrir. 
Marquant une pause, il se redressa pour mieux la fixer, joignant ses mains devant lui.


"Tu sais, si tu apprécies sa compagnie, ne te contentes pas uniquement de l'aider à nourrir un chat."

C'est étrange. Le solitaire se moque bien de la compagnie. Peu à peu, il avait appris à vivre en communauté, à savoir se mêler aux autres, ne plus être étouffer par leur présence. C'était pas encore gagné, mais il avait déjà fait pas mal d'efforts. 
Quand il y pense, le conseil qu'il se permis de donner à la jeune femme, il pourrait également l'appliquer. Après tout, la compagnie de Pandora lui était tout aussi appréciable. 
En y pensant, le jeune homme laissa échapper un soupir. 
Ce fut finalement la question de sa voisine qui le sortit de ses pensées.

"On dit qu'il est solitaire, prudent et sauvage."


Des panthères des neiges, il en avait déjà lu dans des livres. Il savait également à quoi ressembler l'animal. Une magnifique bête au pelage d'argent se mêlant parfaitement aux montagnes. Et son regard pénétrant ne vous laisse pas indiffèrent. 
Et tandis que le bus arrivé presque à leur hauteur, Renji se reprit en reportant son attention sur la miss:

"Pourquoi me demandes tu cela?"


Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Deea8c10
##   Lun 19 Mar 2018 - 12:39

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


Apprécier la compagnie d'Akira ? En y réfléchissant bien, c'est vrai que sous ses airs un peu rustre, et au semblant de frère protecteur, ce serait un mensonge de dire que l'albinos n'aime pas passer du temps avec lui, mais il y a aussi une raison à tout cela. C'est qu'il lui a fait une promesse, enfin une sorte de pacte risqué et qu'elle a donné sa parole pour l'aider avec Yuki. Est-ce que le blond lui en voudrait si quelqu'un l'a devancé pour l'emmener " voir la mer" ? Non sûrement pas, ce n'est pas le genre d'Akira. Enfin c'est ce qu'elle a l'impression, après comment savoir ce qu'il pense vraiment...
Perdue un instant dans ses songes, toujours un petit rouge aux joues, elle analysa sa relation avec le jeune homme. Ce qui lui vint à l'esprit, fut quelques bribes mémorielles où il l'avait jeté dans la neige, une bataille d'oreillers que le rebelle avait instaurée, et quelques moments de chamailleries. Une petite moue sur le visage, elle ne comprenait pas vraiment les paroles de Renji...sans compter qu'elle ne voulait pas s'attacher, de peur de blesser quelqu'un lorsque le moment serait venu. Serait-ce mal de poser la question ? Disons que ce n'était peut être pas le moment propice.

Sans compter que l'on pouvait voir le bus arriver au loin.
Comme elle s'en doutait, le brun lui répondit brièvement concernant sa question sur les panthères des neiges. Solitaire, prudent et sauvage donc ? S'il n'y avait que ça, cela n'en ferait pas un animal aussi esseulé. Tiens au final, la panthère est comme elle ! A croire que c'est son animal de prédilection. Donc au final les affinités animales des morphes étaient aussi liées à leur personnalités ? Voilà une information intéressante. Un bref sourire sur les lèvres, alors que le bus s'arrêtaient devant eux.

▬ C'est un animal qui disparaît de jour en jour....Il est très souvent chassé pour son pelage, afin que les humains en face des manteaux de fourrure. On en croise plus beaucoup car ils essayent de vivre cachés au reste du monde....un peu comme nous à Terrae...C'est comme si nous étions tous des panthères blanches...Nous sommes obligés de vivre ainsi, parce que le monde nous effraie, et que la moindre hésitation nous fera disparaître...

Elle reprit bien qu'un peu hésitante son fondement.

▬ Il ne faut pas sous estimer la puissance de l'être humain...même si je trouve cela triste que par cupidité et intérêt ils en viennent à tuer une si magnifique bête...

Grimpant dans le bus, elle se rendit compte qu'il y avait quelques personnes, qui soudainement se mirent à la dévisager comme s'il voyait une créature hors du commun. Un profond mais faible soupir, et elle se rendit donc sur une place libre pour s’asseoir, le regard perdu dans le paysage, assez mal à l'aise. Oui l'être humain est vil, juge...et cela ne va pas en s'améliorant malheureusement. Leya sait parfaitement ce qui va arriver après tout ça...Les gens vont se méfier d'eux, pire encore ils vont être chassés comme une espèce en voie de disparition pour éliminer ce qu'ils appelleraient une menace. Enfin ça reste le cadet de ses soucis, car qu'elle disparaisse maintenant ou à son dernier souffle, le résultat est le même : au bout attend toujours patiemment la mort.





Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Lun 19 Mar 2018 - 22:17

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Le bruit du moteur sonne jusqu'à leurs oreilles. Portant son regard sur le bus, Renji resta néanmoins d'une oreille distraite. Leya donna sa vision sur ce magnifique animal. Une vision qui dévia légèrement sur l'état actuel de Terrae et surtout de ce qu'il a été quelques semaines auparavant. Doucement, le brun reporta son attention sur cette dernière. 
Effrayer? Peut être oui, un instant, seulement durant sur ce champ de bataille. Tandis que l'orage brisait les cieux, le temps de quelques secondes, Renji avait été effrayer. 
Non pour ce qu'il pourrait lui arriver. Ni même pour Terrae à vrai dire. Mais ce jour là, alors que la foule tentait vainement de briser la seule barrière entre eux et Terrae, Renji craignait le pire, pour l'avenir d'une personne. Pandora
Il l'avait vu forte ce jour là, ne manquant pas de risquer sa vie pour celle des autres ou pour Terrae toute entière. C'était la seconde fois de sa vie qu'il avait effrayé. Mais ça s'arrête là. 

Alors oui, quand Leya fit référence aux terriens, le jeune homme laisse échapper un léger soupire.
Si seulement il pouvait la comprendre. Si seulement lui aussi, il pouvait être une panthère blanche, rien qu'un jour.

"Je suis désolé de devoir te contrarié mais pour ma part, il n'y a rien qui puisse me faire hésiter au point de disparaître parce que je me tiens au centre de Terrae."

Non, lui, ce sont les autres qui le fuyaient. C'était lui le chasseur. Et si la toute puissance bestiale de l'homme est bien ce qu'il pense, alors là oui, ils se retrouvent. 
Sans ajouter un mot, le jeune homme se leva enfin alors que le car se stoppa à leur hauteur. 
Par galanterie, et parce que c'est un homme de principes malgré tout, il laissa la jeune femme passer devant. 
Tout devint calme et étrangement silencieux. Réglant au passage le chauffeur, Renji comprit rapidement la raison de ce silence soudain. Se tenant derrière elle, d'un balayement du regard, il vit tous ces regards tournés sur Leya. Il faut croire que sa place n'est pas encore tout à fait acquise. Se rapprochant de la miss, le garçon fut plus apte à être vue. De son regard glaçant, il dévisagea chaque personne qui osait poser un regard jugeur sur elle. Et autant dire que les passants baissèrent les yeux. 

"Cupidité n'est ce pas?"

Glissa-t'il à voix basse tout près de la miss
Ouais. Par peur de l'inconnu ou de la différence, ils n'hésitent pas à éliminer l'intrus. Pas étonnant que cette panthère soit une espèce menacée. Faisant signe à la jeune femme de trouver une place, Renji la suivit tout en s'avérant que chaque passager soit préoccupé par ses petites affaires personnelles. 
Silencieux, il s'installa à ses côtés. Le bus put prendre de nouveau sa route et un long silence s'installa entre les deux terriens. Reposant sa tête en arrière, le garçon resta étrangement calme. Quand enfin sa voix grave traversa ses lèvres.

"Et qu'est ce qui t'effrayes?"

Ce n'est pas parce qu'il est silencieux qu'il ne réfléchit pas.


Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Deea8c10
##   Mer 21 Mar 2018 - 18:41

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


Cette fois, elle en était certaine, l'albinos le voyait, elle ne voulait pas l'admettre comme si elle avait envie d'avoir tort, mais c'était l'évidence qui se présentait à elle. Renji avait réellement changé et même s'il n'avait pas voulu le montrer, les signes ne trompaient pas. Car après tout, même s'il ne l'a jamais considéré comme autre qu'une connaissance, Leya avait appris à l'observer, à regarder chacune de ses réactions. Elle y avait vu un jeune homme solitaire, froid comme la glace, avec quand même une aptitude à faire le bien autour de lui. Pourtant la glace avait fondue, et quelque chose de chaleureux animait son regard anciennement figé. Qu'avait-il bien pu se passer ? Et surtout est-ce qu'elle n'avait pas peur de le perdre d'une quelconque façon ? Un peu quand même. Si ça se trouve, il a rencontré quelqu'un...probablement une fille. Une moue un peu attristée, elle se contente de l'écouter lui faire comprendre qu'il n'est pas victime de tout ça, et que rien n'entravera sur sa route. Du moins c'est ce qu'elle comprend dans « Je me tiens au centre de Terrae ». Enfin s'il avait enfin trouvé une raison de rester, alors elle était heureuse pour lui.

Et Leya veut toujours le bonheur des autres avant le sien...
Grimpant les marches pour monter dans le bus, tout ces regards centrés sur elle, la mit profondément mal à l'aise, mais comme elle s'amusait à le faire souvent en ce moment, elle les effaça de son esprit, comme s'ils n'existaient, comme s'ils étaient des fantômes. C'est le psychologue qui lui a proposé cette exercice pour la guérir de sa panique, et de son ochlophobie. Mieux encore, elle lui avait même dit que si ça ne marchait pas, elle devait associer leur visages à quelque chose qui lui était familier et caustique. Bizarrement ce qui marchait plutôt bien, c'était de voir leur têtes comme un légume ou un fruit, même si franchement ça fait un peu peur de se retrouver dans un tel potager. Avant que l'albinos tente d'appliquer cette méthode, leur regards se baissèrent, retournant à leur occupations avant que la demoiselle aux cheveux blancs, n'interrompe le courant de leur pensées. Bah ? Qu'est-ce qu'il s'est passé soudainement ? Pourquoi est-ce qu'ils se sont ravisés...? En pivotant légèrement, elle vit le brun juste derrière elle, un peu proche, et eut un petit rouge, qu'elle décida de cacher en cherchant une place.

Elle devait oublier tout ça, et arrêter de laisser transparaître ses émotions. Lui était en train de s'ouvrir, alors qu'elle, elle avait décidé à nouveau de se noyer dans son mutisme, mais ce n'était pas pour comme au commencement où elle était aussi étrange, et peu tactile. C'est juste....
Oui hein c'est juste quoi ? Compliqué peut être...La jeune femme décida de choisir une place sur la gauche, côté fenêtre et regarda s'éloigner le village petit à petit, un air pensif. Jusqu'à l'arrivée d'une question auquel elle n'avait pas vu le cheminement. Il lui demandait qu'une certaine manière de lui céder ses peurs.

▬ Beaucoup de choses...Principalement les humains...on ne sait jamais à quoi ils pensent, et la personne la plus pure du monde, peut du jour au lendemain basculer....On voit tellement de faits divers effrayants dans le monde, on se demande encore comment le mot "humanité" peut exister...

Enfin ce n'est plus vraiment le cadet de ces soucis, vu qu'elle ne sait pas encore combien de temps il peut lui rester à vivre.

▬ Mais bon ça n'a que peu d'importance maintenant....

Un léger sourire triste, avant de reporter son attention sur le paysage.




Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Jeu 22 Mar 2018 - 21:57

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Seul le bruit du moteur résonnait. Les personnes à bord du véhicule avaient repris peu à peu leurs conversations et un brouhaha s'éleva. Au moins, plus aucun regard n'était posé eux pour les dévisager. Enfin sur eux, surtout sur Leya. C'est dingue que même encore maintenant, il puisse y avoir des personnes choquées de par son apparence.
En étant tout de même à Terrae, on devrait savoir se mêler aux différences sans être choqué.
Néanmoins, le jeune homme aura pris soin de garder un œil sur la tranquillité de la demoiselle. Malgré tout, en dépit du déclin de leur relation, ils avaient tout de même gardé cela. Une sorte de protection.

D'un œil observateur, Renji fixait la demoiselle tandis qu'elle lui répondit. Sa réponse n'était sans aucun détour sans pour autant directe. Les autres. Ce sont les autres qu'elle craint. Avant leur séparation, Leya avait appris à s'ouvrir, avoir confiance en elle. Mais à cet instant, il lui semblait qu'elle était plus sur la réserve. Et ses dernières paroles ravirent de mauvais souvenirs.
Finalement, elle garde toujours en tête la fin.
Jetant un œil sur les occupants, le brun resta un court instant silencieux.


"Tu le sais toi même. L'être humain est mauvais quand il ne comprend pas, quand il a peur de l'inconnu. C'est ce qu'ils te reprochent."

Reportant son attention sur la jeune femme, croisant son regard, il reprit calmement:

"De part ton comportement et ton physique, tu les intrigues. De ce fait, je ne pense pas que ce soit un inconvénient mais plutôt une arme."

Si elle avait plus confiance en elle, et si elle cessait de se projeter trop loin dans cet avenir désagréable, elle pourrait se rendre compte combien elle peut avoir du pouvoir sur les autres.

"En quelque sorte, tu es dans leur tête."


Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya) Deea8c10
##   
Contenu sponsorisé

 

Une nouvelle rencontre pour un meilleur départ (PV Leya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Loisirs.
Aller à la page : 1, 2  Suivant