Partagez | 
Zanilis Finariel
##   Lun 12 Mar 2018 - 20:15

Personnage ~
► Âge : 16 ans (5 juin 2001)
► Doubles-comptes ? : Aucun
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 15
Emploi/loisirs : Lycéen, Musique, Piano, Pizzas, Fromage
Humeur : ui.
https://www.youtube.com/channel/UCEyDHsyEzUO1R-WApOMvHWA/feature

Carte d'identité

Prénom : Zanilis
Nom : Finariel
Âge : 16 ans (5 juin 2001)
Affinité et pouvoir : Air solaire




Zanilis au piano ;)

Apparence

Zanilis est si maigre qu'on a l'impression de pouvoir le casser juste en le touchant. Sa fragilité lui a d'ailleurs valu beaucoup de moqueries de la part de ses camarades de classe. Garant constamment une posture courbée et peu engageante, dû à ses heures passé devant son ordinateur ou son instrument fétiche, il a un constant mal de dos dont il s'est un peu habitué au fil du temps. Son visage rond, surplombant sa silhouette chétive, est coiffé d'une chevelure sombre coupée à cinq centimètres. Ses yeux, surplombés de lunettes rectangulaires, sont bleus plutôt foncés, mais pouvaient paraître cyan lorsqu'ils sont très exposés. Il garde constamment un regard fuyant et timide, ce qui rends ses interactions sociales très difficiles. Sa peau, mate et pâle lui donne un teint crayeux dont il n'est pas fier ; preuve de ses heures passées seul dans sa chambre, devant son ordinateur. Sans être particulièrement repoussant et hideux, Zanilis n'est pas non plus spécialement beau.

Pour ce qui est de ses goûts vestimentaires, Zanilis n'en a pas vraiment. Il opte généralement pour des habits simples et sobres, pour ne pas trop attirer l'attention. Il lui arrive parfois, lors d'occasions spéciales de revêtir un costume plus "chic" et une cravate.



Caractère

Zanilis est un solitaire, il aime rester enfermé chez lui, dans sa chambre, pour jouer aux jeux vidéo ou faire du piano. Malgré son amour pour le calme et l'absence de présence parasite, il se sent parfois seul. D'ailleurs, il ne déteste pas la compagnie, mais aime tout de même rester tranquille régulièrement. Sensé et réaliste, Zanilis, sait la plupart du temps ce qui est bon pour lui et il déteste faire les choses qui lui semblent inutiles. Zanilis est également très sensible aux problèmes d'autrui et pourra se montrer très compréhensif si quelqu'un lui parle de ses problèmes.

Zanilis essaye de rester lucide en tout temps et à toute heure afin de minimiser son nombre d'erreurs même s'il finit souvent par être déconcentré, souvent à cause du bruit. Il a également beaucoup de mal à aller vers les filles de son âge, quel qu'en soit la raison, probablement à cause d'une certaine hormone. Il reste néanmoins toujours un peu timide ce qui lui a value, à l'école, une réputation de garçon froid et distant. Il préfère de toute façon rester discret et être oublié.

Il tente de rester honnête tout le temps même s'il lui arrive parfois de mentir pour se sortir de mauvais pas.

D'un optimisme quasi-constant, Zanilis cherche toujours à voir le bon côté des choses ; pour le meilleur ou pour le pire. De ce fait, il part du principe, lorsqu'il rencontre quelqu'un, qu'il est gentil et ne ment pas. En revanche, si quelqu'un le trahit, il aura beaucoup de mal à lui pardonner.

Avec les personnes plus "haut gradé" que lui comme ses professeurs ou ses ainés, il garde toujours une attitude polie et obéissante. En revanche, il garde un esprit critique et ne fera pas les tâches qui lui semble injuste, et ce, même s'il doit être sanctionné.



Gouts

Zanilis a toujours aimé la musique. Aussi, il fait du piano depuis l'âge de neuf ans. À la base, il avait été inscrit par ses parents plus ou moins de force, mais il avait fini par y prendre goût. Maintenant, il ne se passe plus une journée sans qu'il ne touche au moins une fois le clavier noir et blanc dans sa chambre. Au-delà de la musique, Zanilis aime beaucoup les jeux vidéo. Il consacre en effet quelques longues heures par semaines à cette activité et cela lui est souvent reproché par ses parents qui pensent qu'il devrait s'adonner à une activité plus... Sociale. Il joue à beaucoup de genre de jeux, mais a une préférence pour les jeux solo et narratifs. Zanilis déteste sortir dehors. L'air ne semble pas respirable, le soleil tape trop fort, la luminosité est trop élevée. Tout l'énerve lorsqu'il est à l'extérieur. Il n'a alors qu'une envie : rentre chez lui.

Pour ce qui est de ses goûts gastronomiques, il a une grande affection pour les desserts très sucrés comme les gâteaux. Il a un amour inconditionné pour la glace (surtout au caramel beurre salé) et pour le chocolat chaud. Zanilis déteste le bruit. En effet, lorsqu'il est dehors ou chez lui d'ailleurs, il lui est impossible de se concentrer s'il y a des bruits parasites. Le pire, c'est quand il est au beau milieu d'une foule, là, il n'a qu'une envie, c'est de crier un "FERMEZ LA !". Mais il ne le fait pas.

Zanilis a également une grande affection pour la lecture de romans et autres mangas, car c'est une des seules choses qu'il arrive à faire dans l'agitation ou le bruit.



Histoire.

Seul enfant d'une grande et riche famille française, Zanilis n'a jamais manqué de rien. Il a toujours pu manger à sa faim, jouer aux jeux vidéo comme il le souhaitait ; bref, il vivait heureux avec ses parents, Eric et Sonia Finariel. Il avait tout pour être heureux et passa d'ailleurs sa maternelle dans le plus grand des calme, mais comme on le dit souvent, l'argent ne fait pas le bonheur.

Eric et Sonia Finariel, les parents de Zanilis étaient de riches personnalité ayant tout deux très bien réussis dans la vie. Il était notaire et elle était avocate. À eux deux, ils amassaient une fortune assez conséquente qui permettaient à cette famille d'utiliser les services d'un cuisinier régulièrement, un jardinier ainsi qu'un chauffeur à certaines occasions. Sonia était une femme forte. Toujours à l'écoute de son mari et de son unique fils, elle avait un constant sourie sur les lèvres. Eric, lui, était la figure principal de la maison. Il s'occupait de tous les papiers et autres facture du collectif tout en gardant un œil soucieux sur sa famille.

Même s'il s'était fait peu d'amis pendant les premières années de sa vie par rapport aux autres enfants de son âge, Zanilis n'avait jamais été seul. Des différences se firent sentir en revanche vers la fin de ses années de primaire. Rien de bien méchant. Il sentant seulement une distance se creuser entre lui et ses camarades de classe. Des enfant qui venait quelques années plus tôt instinctivement vers lui pour jouer, restaient avec les personnalités influentes de la classe. Souvent des garçons plus grands que les autres qui savaient jouer au football dans la cour de récréation. C'est vers ces âges-là qu'il commença à jouer aux jeux vidéo, notamment en ligne. Il y trouvait une certaine satisfaction et y passait une bonne partie de son temps libre, et ce, malgré les interdictions de ses parents. Qu'il joue n'était pas un problème en lui-même, ils lui avait tout de même acheté un ordinateur hors de prix pour son anniversaire, le cinq juin.

--==<>==--

C'est à l'âge de neuf ans que Zanilis commença à prendre des cours de piano. Ses parents lui avaient trouvé un professeur particulier et avaient également acheté un piano électrique pour l'occasion, histoire qu'il puisse jouer autant qu'il le vouait sans parasiter la maison de sa musique. Au début, Zanilis rechignait à faire du piano, il détestait même. Il trouvait ça trop dure, ennuyant et complètement inutile. Ce n'est que quelques années de pratique plus tard qu'il finira par commencer à prendre du plaisir à jouer.

Arriva le collège. Peut-être les pires années de toute sa vie. Les premiers mois étaient passé rapidement et Zanilis avait instauré une sorte de routine quotidienne : se lever à 7 : 30, prendre son petit déjeuné, aller au collège, rentrer, manger, faire ses devoirs, dormir. Ce n'était pas compliqué et cela aurait pu continuer comme ça longtemps ; d'autant plus que Zanilis faisait tout pour ne pas avoir d'ennuis : il se faisait le plus discret possible et essayait de se faire oublier. Seulement, personne ne cherche les ennuis, ce sont eux qui viennent à nous. C'est ainsi qu'au bout de quelques mois, deux ou trois idiots venaient chercher quelques noises à Zanilis qui ne répondait jamais à leurs provocations et se contentait de hocher la tête ou approuver d'un timide "oui". Enfin ; tant que leur personnalité stéréotypée de complexe d'infériorité se contentait de mal lui parler, ça allait. Zanilis n'avait qu'à jouer quelques heures aux jeux vidéo pour oublier ses problèmes et tout était pardonné. Il n'avait de toute façon aucune envie d'aller lui-même rendre justice d'au temps plus que sa taille et sa force lui faisaient défaut.

--==<>==--

C'était le vendredi 15 mars 2013. C'était un soir pluvieux. Et c'était un vendredi comme les autres... Ou presque. Zanilis et sa mère mangeaient tranquillement le repas du soir dans leur grande salle à manger. Le paternel allait arriver quelques heures plus tard, quand Zanilis serait en train de dormir. Ils mangeaient. Tout se déroulait normalement : une conversation classique entre une mère et son fils à la fin des vacances ; quelque chose du genre : "Tu es prêt à reprendre l'école Lundi ?" ou "Tu a bien fait tout tes devoirs hein ? Il ne reste que deux jours !". Alors qu'ils étaient tout deux en train de discuter, le téléphone se mis à sonner. C'était le téléphone fixe, celui avec les gros boutons noirs. Sonia poussa un soupire et se leva pour décrocher le combiné.

Au fil du temps, alors que son interlocuteur parlait, le visage de Sonia se décomposait. Ses yeux perdirent un peu de leur éclat, sourire qui semblait pourtant si éclatant aux yeux de Zanilis disparut également, s'estompant comme un souvenir. Le dos de sa mère se courba et elle finit par se laisser tomber sur la chaise où elle était assise quelques secondes plus tôt.

Zanilis perçue le son caractéristique du téléphone indiquant que l'interlocuteur venait de raccrocher. Sonia ne bougeait plus. Elle gardait un regard vide, avec le téléphone toujours collé à son oreille. Zanilis brisa le silence d'un timide "qu'es qu'il y a ?". Sa mère mis quelques secondes à réaliser que son fils venait de lui pauser une question et finit par répondre d'une voix brisée : "ton père vient d'avoir un accident". Zanilis, du haut de ses onze années, ne se rendait pas compte de ce qui venait d'être dit. Non pas qu'il n'avait pas compris le concept de mort, mais plutôt qu'il n'en comprenait pas la portée. Aussi, il finit par monter dans sa chambre pour se coucher.

Ce n'est que le lendemain que Zanilis se rendit compte ce qu'impliquait la mort de son père : déjà, personne n'était venu le réveiller ce matin. Habituellement, Eric venait le réveiller juste avant son départ au travail pour ne pas qu'il devienne "un gros flemmard" selon ses mots. En bas des escaliers, pas de chaussons tout chauds sous le radiateur électrique. Tien ? C'était pourtant sa mère qui les replaçait habituellement. D'ailleurs, où était sa mère ? Soucieux, il se rendit dans la salle à manger. Personne. Personne non plus dans le salon. Personne dehors, sur la terrasse, à lire un livre sous le parasol. Il ne restait qu'un endroit. Sonia était allongée dans son lit. Le visage pâle. Elle semblait... Vide. Devant cette vision, Zanilis se mit à pleurer. Pleurer sans raison. Il ne savait lui-même pas pourquoi. Il pleura longtemps sans que sa mère ne se réveille. Elle ne se réveilla pas. Elle ne se réveilla plus. Plus jamais.

--==<>==--

Après ça, Zanilis fut recueillit dans un orphelinat dans un quartier proche de chez lui. Ses grands-parents était déjà morts et il ne connaissait pas de famille en dehors d'eux. La mort de ses parents ne passa pas inaperçue et cela fut sujet à railleries de la part de certains camarades de classe. Probablement les mêmes qui se moquaient de lui quelques mois plus tôt. Zanilis ne savait plus. Il ne pensait plus. En fait, il n'était pas sur d'être vivant lui-même. C'était comme... Un grand vide. Il se sentait vide. À l'orphelinat, il y avait un piano. C'était un vieux piano, il était un peu désaccordé et certaines touches s'étaient décollés ; surement dû aux autres enfants qui s'amusaient beaucoup à taper dessus sans raison apparente.

Parfois, il jouait. Jouait malgré le fait qu'il était désaccordé, jouait malgré le fait qu'il manquait des touches. Jouait malgré que cela lui rappelait beaucoup ses parents. Mais c'était une des seules choses qui arrivaient à combler un peu le vide dans lequel il se sentait. Si ce vide était un océan, alors jouer lui redonnerait un peu d'air, pour tenir un peu plus longtemps dans ce milieu hostile. D'autant plus qu'il ne pouvait plus jouer aux jeux vidéo pour oublier ses problèmes. Il y avait bien un ordinateur à l'orphelinat, mais il n'était pas très puissant et était tout juste bon à faire quelques recherches sur internet.

--==<>==--

Depuis ce fatidique 15 mars 2013, Zanilis avait un peu grandit. Sans s'être vraiment résolu à sa nouvelle vie, il avait plus ou moins appris à vivre avec le vide qui le rongeait. Ce mal qui, tout les jours le rendait un peu plus vulnérable. Quelques fois, il pensait à en finir, comme l'avait fait sa mère quelques années plus tôt. Mais il fallait qu'il résiste. Qu'il tienne. Il ne fallait pas abandonner. Pas maintenant. Et puis, il n'était probablement pas le plus à plaindre. Il y a toujours plus à plaindre. Maintenant, il était en seconde. Il avait des matières préférés (la physique), un "pote" avec qui il parlait quelques fois, peu de personnes venaient encore le moquer à la sortie des cours et personne n'avait fait une seule remarque sur ses parents depuis bientôt un an.

Aujourd'hui ? C'était un jour comme les autres. Zanilis venait de terminer son dernier cours et il descendait les escaliers en colimaçon de son lycée. La journée était finie et il pouvait rentrer chez lui. L'orphelinat où il habitait désormais était comme sa nouvelle famille et il était fier d'être là-bas. Il se sentait comme un rescapé de guerre. Il avait environs dix minutes de marche pour arriver à l'orphelinat, et cela, suffisait à l'épuiser physiquement et mentalement. Il traînait les pieds en relançant un caillou un peu plus gros que les autres à chaque fois qu'il le rattrapait et... et... "Aie !" Zanilis, qui regardait habituellement le sol, releva les yeux et reconnu d'anciens cauchemars. Des gens qu'il n'aurait jamais voulu recroiser. Mais c'était trop tard. "Hey ! Mais c'est notre bon vieux Zanilis !" Il avait dit ça très ironiquement. "Comment va ta mère depuis le temps ? Et ton père, il s'occupe bien de toi ? À non, c'est vrai : ils sont morts". Zanilis ne savait pas comment réagir. De vieilles, plais qu'il pensait refermés se réouvrirent. Sa vue se brouilla : il pleurait. Il n'avait pas pleuré comme ça depuis... Un certain 15 mars. "Ha ha ! Regardez-le les gars ! Il pleure comme une mauviette !" Les deux gars derrière lui se mirent à ricaner. "Tu veux ta maman ?" Encore des rire. Zanilis ne bougeait plus. "Hé mon pote..." Il avait insisté sur le mot pote ; "tu n'as pas un peu de monnaie pour nous ? Tu vois, on aimerait bien pouvoir s'acheter un ou deux paquets de clopes, mais on n'a pas d'argent ! T'en a pas un peu pour nous ?". Zanilis de ne répondais pas. D'ailleurs, il n'écoutait même pas. Puis ce qui suivit ne fut que douleur. Un premier coup était parti. "Oups, je suis désolé Zanouille, ma main à glissé". Les coups s'enchantaient, et Zanilis ne les sentaient même plus. Un peu de sang coulait de sa bouche et sa vue était brouillée par des larmes. Au bout d'une dizaine de minutes, le petit groupe était parti, laissant Zanilis pour mort, sur le sol. Il pleurait, pour tout un tas de raison : pour ses parents morts trop tôt, pour sa faiblesse, pour avoir plusieurs fois pensé au pire, pour avoir fui son passé. Il se sentait vide. Vide de sens. Sa vie n'avait plus de sens. Qu'avait-il pour lui après tout ? Puis ce fut le noir.

--==<>==--

Quand il se réveilla, il était toujours sur le sol gris et froid de la ville. C'était une rue très peu fréquentée alors peu de gens étaient susceptible de le trouver là. Il n'avait pas bougé. Il avait mal sans s'en rendre vraiment compte. D'ailleurs, il ne se rendait compte de rien. D'ailleurs, il ne pensait pas. Il resta ainsi quelques minutes, sur le sol. Au bout d'un moment, il se remit debout en s'aiguillant sur le mur le plus proche puis avança dans une direction aléatoire. Il mit un pas devant l'autre sans vraiment réfléchir malgré le fait que cela lui demandait un effort considérable. Au bout de quelques mètres, il trébucha sur son lacet défet et retomba par terre. Cette fois, aucune larme. Aucune pensée. Aucune douleur. Zanilis resta ainsi quelques secondes. Ou peut-être quelques heures. Il ne savait plus. Quand tout à coup "Hey !". Cette voie, pour Zanilis lui paraissait cristalline, parfaite. Elle inspirait une confiance incommensurable en cette personne qu'il n'avait par ailleurs pas encore vue. Il essaya de se lever, mais tout son corps lui semblais lourd. Il fit un effort gigantesque pour n'arriver à bouger qu'un doigt. L'homme qui l'avait abordé continuait à parler. Il parlait d'une école pour les gens "comme lui". Zanilis n'était pas sûr de savoirs ce que voulait dire le "comme lui" mais il avait l'étrange sensation d'avoirs envis d'accepter. Comme si... C'était assez indescriptible. Une sorte de pouvoir lui donnait une envie irrésistible d'accepter cette proposition. "Terrae". C'était le nom de cet institut. Après tout, rien ne le retenait ici. Rien.


Entretien chez le psy.

Le trajet avait eu le temps de calmer Zanilis qui, en même temps, avait pu se reposer. Aussi, lorsqu'il arriva à Terrae, il n'avait pas de problèmes mentaux majeurs. Il ne nécessitait donc pas de suivi au sens stricte, mais quelques séances serait les bienvenues pour voir l'évolution des choses.


Codes du règlement.


_______________________________________

À propos de vous...

Vous êtes...? ^o^ : Nils, 15 ans, un peu perdu sur le net ; à la recherche de nouvelle rencontres et aventures ;)
Comment avez-vous découvert le forum ? : Les mots clé "rpg" "forum" "rp" et "fantasy" m'ont aidés. Et google aussi.
Votre avis dessus ? : [EDIT : C'est b'en cool ici.]




Toi, Invité, me verra parler en #A616E6.

Présentation



Dernière édition par Zanilis Finariel le Mer 21 Mar 2018 - 14:22, édité 6 fois
##   Lun 12 Mar 2018 - 21:29

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 23
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Bon début de ta présentation. Je pense que Tahia va beaucoup aimer le petit Zanilis.

Bon courage pour ton histoire ^^



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Lun 12 Mar 2018 - 21:59

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2026
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Bienvenue parmi nous :D 
Pour ma part c'est l'avatar qui m'a plu :p
 Bon et le perso a l'air pas mal aussi :D


##   Lun 12 Mar 2018 - 22:56

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 487
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Owiiiiiiiiiiiiiih un Air Solaire <3

Ca fait plaisir d'en croiser un ! Bienvenu à toi en tout cas, ta présentation est très chouette, j'ai hâte de savoir d'où nous vient ce p'tit énergumène !

Bon courage pour ton histoiiiiire Yataaa!



Moonshine:
 
##   Mer 14 Mar 2018 - 20:55

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 968
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Bienvenue :D

Tu as fait un guérisseur finalement ?! ** Trop bien <3 <3

J'ai vraiment hâte de lire ton histoire :D J'ai parcouru rapidement seulement, mais ton personnage a l'air vraiment chouette de ce que j'en ai lu :D
Je lirai tout ça d'un coup quand tu auras fini hihi <3

Courage pour la fin, si tu as des questions ou besoin de précisions, n'hésite surtout pas à me MP sous @Aaron Williams ou à MP @Hideko Honda :D


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥

Treasure box ♥:
 
##   Jeu 15 Mar 2018 - 12:26

Personnage ~
► Âge : 16 ans (5 juin 2001)
► Doubles-comptes ? : Aucun
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 15
Emploi/loisirs : Lycéen, Musique, Piano, Pizzas, Fromage
Humeur : ui.
https://www.youtube.com/channel/UCEyDHsyEzUO1R-WApOMvHWA/feature

Merci à tous pour vos retours !

Je suis actuellement en train de rédiger l'histoire de mon personnage, je suis environs à la moitié et je pense que j'aurais terminé demain soir (au mieux, ce soir).

J’espère que ce personnage vous plait et au plaisir de rp avec vous ;)




Toi, Invité, me verra parler en #A616E6.

Présentation

##   Jeu 15 Mar 2018 - 19:11

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 154
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 27
Humeur : ....

Bienvenue à toi, petit solitaire perdu :o
Et bon courage pour la fin de ta fiche, qui pour l'instant est plutôt sympathique
Ballon



Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Sam 17 Mar 2018 - 0:15

Personnage ~
► Âge : 16 ans (5 juin 2001)
► Doubles-comptes ? : Aucun
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 15
Emploi/loisirs : Lycéen, Musique, Piano, Pizzas, Fromage
Humeur : ui.
https://www.youtube.com/channel/UCEyDHsyEzUO1R-WApOMvHWA/feature

La fiche est maintenant terminée ;) J'espère qu'elle vous plaira ! Bonne lecture Fiou




Toi, Invité, me verra parler en #A616E6.

Présentation

##   Sam 17 Mar 2018 - 0:32

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 484
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 23
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Je viens de finir de lire l'histoire... Je m'en fiche de mes RP's déjà en cours, je réserve un RP d'office avec Zanilis!

L'histoire était superbe, en tout cas. Bravo! ^^



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Sam 17 Mar 2018 - 13:35

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2811
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

UNNN GUERIIISSEUUUR <3
C'est trop bien ça faisait un moment qu'on en avait pas eu :D J'aime trop ces petites bêtes là djfnjsd <3 Les guérisseurs sont les meilleurs. (Et ce n'est pas parce que j'en joue une que je dis ça, non non.… 0:) )

Le caractère de ton perso a l'air vachement intéressant, j'ai hâte de voir ce qu'il va donner en RP ! Pour moi, c'est ok par rapport à l'affinité, même s'il a des traits communs avec les terres :)

Haaaaaaaaaaah son histoire est hyper triste :'( J'ai eu le malheur de me mettre une musique triste au piano en plus, pire idée de ma vie mdr
Franchement elle est chouette et va droit au but, j'aime beaucoup ! On voit bien comment le vide s'est construit, l'état dans lequel il est en arrivant à Terrae etc ! En plus, je la trouve joliment écrite — le dernier paragraphe donne un peu de douceur et d'espoir... :)

Du coup, comme tout est ok, je peux te valideeer !! Bienvenue officiellement chez nous, j'espère que tu trouveras ton bonheur en RP :D Hésite pas à poster une demande RP ou à demander à des gens directement par MP ou sur la CB ;)

Si tu as des questions, n'hésite pas à nous MP ou poster dans la catégorie dédiée : http://terrae.forumpro.fr/f8-questions-suggestions !

À très vite Applaudir



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Sam 17 Mar 2018 - 13:44

Personnage ~
► Âge : 16 ans (5 juin 2001)
► Doubles-comptes ? : Aucun
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 15
Emploi/loisirs : Lycéen, Musique, Piano, Pizzas, Fromage
Humeur : ui.
https://www.youtube.com/channel/UCEyDHsyEzUO1R-WApOMvHWA/feature

Joie, bonheur et patates sautés !
Je suis validé ! Yataaa!
Au plaisir de RP avec vous x) (j'ai pas trouvé de rimes en 'é' ici... Désolé) Si si




Toi, Invité, me verra parler en #A616E6.

Présentation

##   
Contenu sponsorisé

 

Zanilis Finariel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Passons du temps tous ensemble !
 :: Présentations. :: Présentations validées.