Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Tu crois qu'elle était bonne ta purée ? [ft Huo <3]
##   Lun 12 Mar 2018 - 23:01

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
Sibylle Dinkel
Sibylle Dinkel
Feu au pouvoir solaire
Messages : 205
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 26
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Depuis quelques jours, Sibylle est toute excitée et sur un petit nuage, car elle a passé son initiation. C’était un peu bizarre au début, d’entrer dans cette salle et de voir tous ces Masters réunis, avec leur cape noire et tout. Ça en jetait, mais la rouquine ne s’est pas laissée impressionnée. Depuis qu’elle avait appris l’existence des pouvoirs à Terrae, elle avait attendu ce moment avec impatience. Alors, elle n’a pas hésité une seconde quand on lui a demandé si elle voulait les recevoir. L’Allemande n’a probablement pas réalisé tout ce que ça signifiait, lorsqu’elle a répondu positivement, mais ce n’est pas important, pas pour le moment, en tout cas. Là, ce qui importe vraiment, c’est qu’elle est devenue Feu Solaire. Elle trouve que ça sonne bien et puis, contrôler le feu et devenir invisible, c’est quand même la classe. En salle des Masters, elle a d’ailleurs pu directement tester ses nouveaux dons et elle a assuré. La rouquine a fièrement créé une petite flamme dans sa main, puis a rendu ses pieds invisibles. Si Olivia ne lui avait pas spécialement demandé de ne pas faire de bêtises avec ses pouvoirs, Sibylle se serait probablement entraînée tout le temps, mais comme elle a failli mettre le feu à son lit lors de son premier essai, elle a préféré attendre un peu.

Aujourd’hui, elle a fui l’hôpital. D’habitude, elle aide le personnel avec les patients. Elle fait des petites choses ou elle va rendre visite aux malades qui sont seuls. Elle adore passer du temps avec les gens, alors elle s’est dit que tenir compagnie à ceux qui n’ont personne était une super idée. Elle s’est d’ailleurs faite plein de nouveaux amis comme ça. Elle s’entend particulièrement bien avec une fille qui s’appelle Ariana. Au début, elle n’était pas très causante, mais avec le temps, elles sont devenues meilleures potes ! Sibylle l’adore.

Aujourd’hui, donc, l’Allemande a décidé de se promener un peu. Elle s’est retrouvée à l’institut vers midi, c’est pourquoi elle est à présent à la cafétéria. L’ex-danseuse n’est pas convaincu par les menus proposés. Elle finit pourtant par prendre une assiette de spaghettis carbonara. Ça ne peut pas être mauvais. Elle se trouve une place en poussant une chaise pour pouvoir se rapprocher d’une table avec son fauteuil roulant. Ce truc n’est vraiment pas pratique, mais elle ne va pas se plaindre. Sans ça, elle ne pourrait pas quitter sa chambre, alors c’est plutôt cool. L’Allemande prend une fourchette quand un homme vient s’asseoir à côté d’elle. Il est roux comme elle, mais elle ne le remarque pas, parce que le goût de son déjeuner n’est vraiment pas terrible. Il y a trop de crème et pas assez de poivre. La cuisine épicée lui manque. Ici, tout lui semble sans goût. Elle repousse son assiette et fait la moue. Après avoir lâché un soupir, elle décide de tenter une petite expérience. Sibylle lève sa main droite devant elle. Elle se concentre pour la faire devenir invisible. L’ex-danseuse a déjà réussi à rendre ses pieds invisibles comme ça. C’était un jeu d’enfant ! Il n’y a pas de raison qu’elle n’y arrive pas. Il suffit de le vouloir très fort et ça va fonctionner. Elle plisse les yeux, imagine sa main disparaître et la joie ressentie une fois l’exploit réalisé.

Soudain, la purée du roux à côté d’elle prend feu. Sibylle reste incrédule une demi-seconde, puis elle se met à taper dans ses mains, toute excitée.

« Oooooooooh ! T’as vu ? T’as vu ça ? C’est trop cool ! C’est moi qu’ai fait ça. Oooooh, chui trop forte ! C’est trop la classe ! », s’écrie-t-elle, complètement tournée vers son pauvre voisin de table. « Tu trouves pas ça génial ? T’as quoi comme pouvoirs toi ? Moi, chui Feu Solaire, j’trouve ça trop chouette ! Mais c’est tout nouveau, ça fait que quelqu’jours qu’chui initiée. », continue-t-elle, sans laisser de répits à l’inconnu. « Au fait, j’m’appelle Sibylle, et toi ? », finit-elle.

La purée est toujours en train de brûler dans l’assiette de l’homme, alors la rouquine sort son téléphone portable, plus vite que l’éclair. « Allez, viens, faut qu’on amortisse ça ! », ajoute-t-elle, tandis qu’elle tend sa main pour prendre un selfie d’elle, de l’assiette prouvant son exploit et du roux, histoire de bien « immortaliser » l’instant. Puis, elle se dépêche de poster la photo sur son Instagram. « C’est quoi ton nom sur les réseaux sociaux ? Comme ça j’t’ajoute et tu peux récupérer la photo. Elle est trop cool. R'garde ! », termine-t-elle en montrant l’écran au roux. Sur l’image on peut voir Sibylle avec un immense sourire et son pouce levé, l’assiette en feu en arrière-plan et le roux faisant une sale tête, il faut bien l’avouer. Il a dû être surpris le pauvre.


Tu crois qu'elle était bonne ta purée ? [ft Huo <3] Signa210
##   Sam 7 Avr 2018 - 20:08

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1330
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

HRP : Je suis désolée ce post est tout nul et en plus j'ai du retard ;_; J'espère que ça te convient quand même >> Pardon ;_;

Autant le dire j'ai un peu la tête dans le cul en ce moment. Je sais pas trop pourq- Ha si en fait ça me reviens. Haha… Je dois gérer le putain de bordel médiatique qu'a été cette mutinerie. On a jamais eu une aussi mauvaise image en terme d'opinion publique et médiatique. Autant dire que je bosse beaucoup depuis même si heureusement Keitaro et Hideko me donnent des coups de main bienvenus. Ca se calme enfin depuis quelques semaines, ils ont trouvé un nouvel os à ronger. Mais pour faire remonter tout ça, ça demande pas mal d'investissement. Et une remise en question aussi.

Enfin bref. J'ai l'impression de plus avoir le temps de rien. Après, on va pas se mentir, si j'avais un rythme de sommeil sain, on le saurait. Mais n'empêche qu'avec ça, bah j'suis fatigué. Dois être pour ça que je suis en mode pilote automatique. Que je n'ai donc pas fait gaffe à la fille qui s'est assise à côté.

Pourtant elle est rousse. Et c'est une Feu. Je vais finir par croire que c'est fait exprès cette manie des roux d'être Feu une fois sur deux. Oui Elwynn et Aria sont des exceptions. Et Ys aussi. Y a trop de roux dans cet institut putain. C'est censé être un gêne récessif cette couleur de cheveux, vous êtes au courant ?

J'en étais où ? Ah oui… La fille là. Qui s'amuse avec ses pouvoirs vu qu'elle vient surement d'être initiée. Me demandez pas son nom, je fais pas les initiations en ce moment. Même si je le faisais, j'ai même pas remarqué que j'avais de la purée dans mon assiette au lieu de mes nouilles habituelles. Comment vous voulez que je retienne son nom ?!

Bref.

Nouveaux pouvoirs, fille distraite. Paf. Merci. Vraiment. J'avais besoin de ça dans mon repas, une pipelette qui met le feu à mon assiette. Je soupire lourdement en la voyant en plus sortir son téléphone. Et éteindre tes flammes c'est secondaire ? Putain mais qui est-ce qu'on recrute de nos jours ?

J'éteins mon assiette en soupirant de plus belle, agacé. Ne la tape pas Huo. Ca se fait pas de taper les élèves. Ton psy t'a dit que tu devais apprendre à gérer tes pulsions de colère. Voilààà, respire c'est bien.

— Je sais pas si t'es au courant, mais t'aurais pu me bruler.

Tête vide.

— T'as du bol que je craigne pas ce genre de chose.

Ne prends pas son téléphone Huo. Même si elle te l'agite sous le nez.

— Et je m'appelle Huo. Sybille, c'est ça ? La cafèt a déjà subi un incendie y a pas longtemps, tu serais sympa de pas y utiliser tes pouvoirs, y a des salles d'entraînement faites pour ça.

Ou l'extérieur. Genre pas des endroits confinés. Sérieux, les nouveaux...


##   Mar 17 Avr 2018 - 16:47

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
Sibylle Dinkel
Sibylle Dinkel
Feu au pouvoir solaire
Messages : 205
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 26
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

hrp:
 

Sibylle se fige un instant lorsque l’homme éteint les flammes, comme ça, genre c’est facile. Elle cligne des yeux quelques fois. Elle s’apprête à exploser, lui dire que c’est trop génial qu’il soit feu comme elle, que ce qu’il a fait est trop cool et qu’ils doivent trop devenir pote, mais il lui coupe l’herbe sous le pied.

« Bah, d'jà, c’est pas avec un p’tit feu comme ça qu’j’aurais pu t’brûler ou foutre le feu à la cafet, hein. J’viens d’recevoir mes pouvoirs, chui pas Master. », dit-elle, avant d’éclater de rire. Oui, elle, Master, ça serait vraiment trop drôle. « Pis elle est où la salle d’entraîn’ment ? J’l’ai pas encore vue, c’te salle, moi. Faut dire qu’chui surtout à l’hôpital. J’connais pas encore bien l’bâtiment… Mais j’vais chercher ! Ça a l’air trop cool comme endroit ! Merci pour l’tuyau ! », continue la rouquine, avant d’avoir une idée. « Oh, mais ! Tu pourrais trop m’montrer où c’est ! En plus, t’es feu comme moi, tu pourrais m’montrer des trucs cool à faire ? Ça fait longtemps qu’t’es ici ? Tu dois être trop fort ! », finit-elle, des étoiles dans les yeux, sans savoir à qui elle parle vraiment.

Oui, pouvoir aller dans cette fameuse salle d’entraînement avec un autre Feu, avec quelqu’un qui semble bien maîtriser ses pouvoirs, ça serait génial. L’Allemande imagine déjà tout ce qu’il pourrait lui apprendre. Et puis, même s’il refuse, parce qu’elle ne va pas le forcer non plus, elle pourra toujours y aller seule. Il doit sûrement toujours y avoir du monde, là-bas. Des gens qui s’entraînent. Elle pourra peut-être même voir d’autres Initiés utiliser leur pouvoir.

Sibylle prend son assiette de spaghettis et la pose délicatement devant son voisin. « Tiens, c’est pour m’faire pardonner pour ta purée. Faut quand même qu’tu manges que’qu’chose, sinon ton ventre va être de mauvaise tout l’après-m. », dit-elle d’un sourire radieux. « J’reviens, tu bouges pas, hein ! », continue-t-elle, avant de retourner chercher quelque chose à manger pour elle. Elle finit par prendre une salade, le reste ne trouvant pas grâce à ses yeux. Lorsque la rouquine revient à la table, elle est heureuse de voir que l’homme est toujours là. « Trop cool ! T’es pas parti ! », dit-elle.

Alors oui, elle lui a demandé de rester et de l’attendre, mais il aurait tout aussi bien pu en profiter pour s’échapper. Les gens font ça des fois. Généralement, elle est déçue pendant une demi-seconde, puis elle passe à autre chose. Elle se fiche pas mal des gens qui ne veulent pas de sa compagnie. Il y en a bien assez qui sont heureux de passer du temps avec elle, alors l’ex-danseuse ne se vexe pas pour ça. Au contraire, elle a plutôt tendance à en rire.

[hrp : j'ai fait un petit edit, parce que je n'avais pas relu les dialogues, c'est mieux comme ça ;-) ]


Tu crois qu'elle était bonne ta purée ? [ft Huo <3] Signa210
##   Sam 5 Mai 2018 - 11:10

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1330
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je ne retiens même pas un roulement des yeux vers le haut. Alors, non elle est pas Master en effet. Heureusement, putain ! Sérieux, vous avez vu son débit de parole ? Elle est pire que Mitsu. On dirait Aria. Pourquoi je tombe toujours sur des filles comme ça, hein ? Entre Ipiu, Aria, Mitsu… Non vraiment je comprends pas.

J'ai du mal à la suivre en plus avec mon cerveau au ralenti. Sérieux, un peu de pitié pour lui et mon rythme de sommeil inexistant. Je capte vaguement qu'elle parle de l'hosto, qu'elle doit donc pas vivre à l'institut et que- Wow wow wow. Du calme meuf.

— Je prends pas d'élève, je grogne.

Hamilton compte pas. C'est pas vraiment une élève. Je lui donne juste des petits conseils quand on se croise en salle d'entrainement. Non c'est pas de la mauvaise foi. J'aime pas le terme d'élève.

Finalement elle se barre vers le self après avoir échangé nos assiettes. Des spaghettis. Ok. Pourquoi pas. C'est un peu comme des nouilles au final donc bon j'vais pas faire le difficile. Je hausse une épaule et mange un peu en l'observant d'un oeil. Des fois qu'elle cause une autre catastrophe. Elle revient s'asseoir avec une salade dans les mains et je retiens un soupire. Pas méchante, la gamine mais alors qu'est-ce qu'elle parle...

— Hm… Je vois pas pourquoi je serais parti, j'ai pas fini de manger.

Je machonne pensivement, l'esprit plus les derniers articles que j'ai vu passer sur les réseaux que dans mon assiette ou la conversation. Elle la fait à moitié toute seule de toute façon.

— Si tu tiens vraiment à t'entraîner avec quelqu'un, va plutôt demander à- Heu...

Attends… A part moi, y a qui comme Master Feu actif à qui je peux refiler une initiée ? Parce que Hideko laissez tomber et sinon je vois pas trop. Oh...

— La prof d'Astro, Hayley. Elle est Master Marionnettiste si tu veux absolument un Master pour t'aider. Sinon, Misao ? Il est Etoile Invisible, c'est un pote à moi.

Puis elle est prof, elle. Genre elle va pas envoyer bouler une élève. Peut-être. Je sais pas. Je m'en fous. J'veux pas d'élève. Ca demande trop de boulot.


##   Dim 6 Mai 2018 - 20:22

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
Sibylle Dinkel
Sibylle Dinkel
Feu au pouvoir solaire
Messages : 205
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 26
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle regarde son voisin de table avec de grands yeux. « Bah, j’t’ai pas d’mandé d’être mon prof, juste d’m’montrer des trucs cool à faire. C’pas la même chose ! », dit-elle, avant de passer à autre chose.

Lorsqu’elle revient avec sa salade et qu’elle commente le fait que l’homme ne soit pas parti, ce dernier lui répond qu’il n’a pas fini de manger, alors elle rit. « Ouai, bah des fois les gens s’en vont, même s’ils ont pas fini leur assiette, hein, t’sais. », répond-elle, avant d’entamer son repas.

Le rouquin lui propose d’aller demander à quelqu’un d’autre pour s’entraîner, mais il semble hésiter, avant de lui parler d’une Master Marionnettiste ou une Etoile Invisible. « Oh ouai ! S’entraîner avec un Master, ça s’rait trop cool ! Toi aussi tu t’entraînes avec un Master ? Tu sais s’ils sont gentils ? », commence-t-elle, sans savoir à qui elle parle vraiment, sans se douter de son statut. « Après, moi chui Feu Invisible, donc c’est p’t-être mieux qu’j’trouve quelqu’un qu’a les mêmes pouvoirs qu’moi, tu penses pas ? », continue l’ex-danseuse. « Toi t’es quoi ? ‘fin j’sais qu’t’es Feu, mais ton autre pouvoir ? Pis y font quoi les Ma-ri-on-net-tis-tes ? », dit-elle encore, en appuyant bien sur le mot compliqué pour le dire sans se tromper. C’est vrai, les noms des pouvoirs pourraient être moins long. Elle ne va jamais s’en souvenir. « Ils fabriquent et jouent avec des marionnettes ? Ça doit être trop choupinou tout plein à voir ! Ils font des spectacles ? T’en as d’jà vu ? », ajoute-t-elle, sans laisser le temps à son voisin de table de répondre. Sibylle s’imagine déjà à quoi ça peut ressembler, sans penser que ça n’a peut-être rien à voir. Elle est tout excitée par sa découverte et ne pense même pas à attendre que son idée soit confirmée.

L’Allemande ne connaît pas encore tous les pouvoirs et n’a pas spécialement cherché à s’informer de tout ce qui existe. Elle découvre au fur et à mesure. Elle a déjà pu voir pas mal de choses pendant l’attaque à l’hôpital et en se baladant hors de l’hôpital, mais tout est un peu mélangé dans sa tête. Elle a de la peine à faire le tri, à savoir quelle affinité est lié à quel pouvoir secondaire par exemple.

L'ex-danseuse mange sa salade sans se précipiter et de manière très propre en écoutant la réponse de l’homme. C’est bien, ça l’occupe et l’empêche de l’interrompre, pour une fois elle se tait. La nourriture est plutôt bonne. Ça lui plaît plus que son choix précédent. Lui, il a l’air d’apprécier les spaghettis, alors elle est contente. Le gaspillage, ce n'est pas bien.


Tu crois qu'elle était bonne ta purée ? [ft Huo <3] Signa210
##   Mar 8 Mai 2018 - 20:21

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1330
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je ne réponds même pas à sa remarque. Elle est déjà passée à autre chose de toute façon. Non parceque je sais comment ça marche, hein ! Au début c'est juste un conseil puis après ils te piègent et tu peux plus leur échapper. Ils sont redoutables le acharnés des pouvoirs. Moi j'emmerdais personne au moins, je faisais ça tout seul.

Elle entame sa salade et je me reconcentre sur ma propre assiette que je termine rapidement. Bon finalement c'était pas si mal ce truc. Mieux que la purée en fait.

Je manque de m'étouffer avec mon verre d'eau après. Master gentils… On va dire hein. Et putain mais elle va trop viiiite. Mon cerveau suit pas. Trop de question, trop de débit de paroles. Je ricane doucement quand elle me demande ce qu'est le pouvoir de Marionnettiste. Tu veux une démo peut-être ? J'ai hâte de voir si un jour elle va trouver Misao pour s'entrainer. Je pense que sa réaction sera du genre hilarante. Pour moi.

— Alors, non. Les marionnettistes ne fabriquent pas des pantins. Pas de cette façon là en tout cas.

Je pourrais faire ça sans utiliser mes mains mais je veux pas qu'elle capte que je suis Master donc je pointe un doigt vers elle et lui fait lever son bras tout seul.

— Les marionnettistes ils font ça. Ca ne marche qu'avec les humains ou les animaux bien sur. Pas les objets.

Ce serait super badass de pouvoir faire de la télékinésie avec mais ce serait un peu pété quand même. Je relâche mon pouvoir pour qu'elle reprenne le contrôle de son corps.

— Tu es Invisible, alors. C'est ça ? J'aurais bien aimé être Invisible. C'est surement cool comme pouvoir pour… Enfin plus pratique quoi.

Genre pour espionner, le journal, tout ça. Je crois que Hideko m'aurait foutu dehors pour invasion de la vie privée des gens si j'avais eu ce pouvoir en fait… Même si je me doute qu'au fond Marionnettiste me va pas si mal. Mais bon, on a ce qui nous ressemble je suppose.


##   Dim 20 Mai 2018 - 18:52

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
Sibylle Dinkel
Sibylle Dinkel
Feu au pouvoir solaire
Messages : 205
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 26
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle sursaute lorsque son bras se lève tout seul. Sa fourchette quitte sa main, tombe et percute son assiette avec fracas, éclaboussant la table avec un peu de sauce à salade. Les gens autour d’eux tournent la tête pour voir ce qui se passent, mais reprennent leurs repas et conversation assez vite… enfin, juste avant que la rouquine n’explose, captant à nouveau leur attention.

« MAIS C’EST TROP BIEN ! J’VEUX FAIRE LA MÊME CHOSE ! TU M’APPRENDS ? HEIN, DIS ? TU V… », s’écrie-t-elle, avant de s’arrêter abruptement quand un détail traverse son esprit, un détail plutôt important. Elle fait la moue un bref instant. « Ah bah non, chui Invisible… j’peux pas faire ça. Chui trop bête. », dit-elle. Elle éclate alors de rire devant sa bêtise, un rire fort, sincère. L’ex-danseuse adore rire et n’a pas de mal à rire d’elle-même, au contraire. Au vu de son intellect peu développé, ça lui arrive d’ailleurs souvent, quand elle se rend compte qu’elle raconte n’importe quoi, par exemple.

« Ouai, chui Invisible et j’trouve ça trop cool ! Mais bon, faut dire qu’j’trouve tous les pouvoirs trop cool. C’est dommage qu’on soit limité. T’imagine si on pouvait tout faire ? Ça s’rait quand même fou ! », continue l’Allemande, un peu trop excité par cette idée. Elle s’arrête un instant pour imaginer à quoi ça pourrait ressembler, mais c’est rapide, parce qu’elle n’est pas du genre à partir dans les nuages. Pourtant, dans l'intervalle, son nez a disparu brièvement sans qu'elle n'y fasse attention.

Sibylle pose alors son regard sur son voisin de table et pour la première fois, elle le regarde vraiment. Huo est plutôt beau. Son visage a des traits fins et réguliers qui lui donnent un certain charme. Ses cheveux roux tirant sur le rouge auburn contrastent bien avec sa peau pale. Elle s’arrête un instant sur ses sourcils fins, mais long, légèrement arrondis et bas qui encadrent harmonieusement ses yeux bleu océan bridés. Leur couleur copie celle de ses cheveux, quoi qu’un peu plus foncé peut-être. Ils sont brillants, soyeux et paraissent entretenus, même s’il s’agit peut-être de leur état naturel. Ils soulignent à merveille chaque expression du visage de l’homme, se soulèvent lorsqu’il lève les yeux au ciel ou qu’il est surpris, se fronce lorsqu’il comprend avec difficulté ce que l’Initiée articule à peine tant elle parle vite. Elle trouve que c’est assez rigolo à voir, parce qu’il est très expressif. L’Allemande s’approche un peu plus. Les sourcils d’Huo donnent l’impression d’avoir été épilés et redessinés au crayon, tant ils sont réguliers, mais de plus près, elle distingue les poils et même quelques imperfections, quelques rebelles qui donnent du volume et du caractère au tableau. Ça lui rappelle ceux de Matthias, mais elle ne saurait pas trop dire pourquoi. Elle se demande un instant s’ils sentent bons et s’ils sont durs ou, au contraire, plutôt doux au toucher. Mais si elle commence à lever sa main, elle bloque son geste rapidement. Elle ne s’aventurera finalement pas à tester.

« Dis donc, t’es plutôt beau gosse en fait. J’avais pas fait gaffe. », dit-elle avec un grand sourire. « T’as dû faire fondre bien des cœurs. », continue-t-elle avec un clin d’œil. « T’as une copine ? », demande-t-elle, plus par curiosité que par intérêt. De toute manière, pour le moment, Sibylle a d’autre priorité dans sa vie que de se trouver un nouveau copain. « Pis tu fais quoi dans ta vie ? À part t’entraîner ? Pa’c’qu’t’as l’air trop vieux pour être encore à l’école..  », finit-elle, avant de recommencer à manger sa salade qu’elle finit en deux bouchées.


Tu crois qu'elle était bonne ta purée ? [ft Huo <3] Signa210
##   Sam 9 Juin 2018 - 14:58

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1330
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Aïe… Elle m'a défoncé l'oreille. Je grimace en enfonçant mon index dedans. Sérieux. Réfrène ton enthousiasme là, tu vas finir par me faire un anévrisme à ce rythme. Je roule des yeux quand elle se rend compte de l'inutilité de sa remarque. Elle me fatigue, damn.

Je souris en coin quand elle continue sur le fait qu'elle trouve ça dommage qu'on soit limités. Ouais, bah quand je vois les dégâts que peut faire un simple initié, heureusement qu'on l'est. Parce que sinon je crois que les gens auraient vraiment raison de s'inquiéter pour la préservation de la planète.

— Laisse tomber l'idée. Ça te rendrait folle.

Comme Aëlita. Mauvais souvenir. C'est vrai qu'on en a jamais trop reparlé mais je me souviens parfaitement de l'état dans lequel elle avait mis Aoi. Cette fille était tellement dangereuse. Instable.

Elle me fixe pendant un long moment et je hausse un sourcil. J'ai un truc sur le visage ou bien… Elle a un mouvement avorté et je pince les lèvres, me recule imperceptiblement sur ma chaise. Elle me fait un peu peur cette fille tout compte fait. Elle ressemble un peu à Aria. Et Aria est effrayante.

— Merci ?

Bah quoi, j'vais pas refuser un compliment. Surtout qu'elle a raison, j'ai effectivement brisé quelques coeurs y a plusieurs années. Je roule des yeux quand elle passe sur un registre beaucoup moins subtil.

— J'ai une fiancée.

Comment je fais pour esquiver la question ? J'ai vraiment pas envie qu'elle comprenne que je suis Master. Elle va me harceler pour que je l'entraine sinon. Et j'ai déjà une élève et aucune envie d'en prendre d'autres. Surtout une fille comme celle là, beaucoup trop énergique.

— Je bosse pour le journal de Terrae.

Au moins, dis comme ça, ça fait pas genre que je suis un des fondateur du journal en question. Qui est un Master Feu et ambassadeur média pour Terrae.

— Et toi ? Tu vas encore en cours ?

Elle parle pas japonais ou anglais il me semble. Je connais pas cette langue. Et elle est en fauteuil. Peut-être qu'elle est en permanence à l'hosto ? Ça doit pas être toujours la grande joie.


##   Mar 19 Juin 2018 - 21:17

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
Sibylle Dinkel
Sibylle Dinkel
Feu au pouvoir solaire
Messages : 205
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 26
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

« Wouuuuuuuuaaaaaaaaaaaaaaaa ! T’as une fiancée ? Ooooooooooh, mais c’est trop choupinou tout plein ! Mais ça fait combien d’temps qu’vous êtes ensemble avec ta chérie ? Pis vous vous aimez vraiment toujours ? Woua, c’est trop fort ! », dit-elle, impressionnée et heureuse pour lui à la fois. « Vous allez bientôt vous marier ? J’pourrai v’nir à la cérémonie ? C’est trop beau les mariages. La mariée est toujours super jolie avec sa belle robe et tout, au fait, c’est qui ?, pis l’marié aussi hein, il est beau dans son costume et tout, faut pas dire ! Pis y a toujours d’la jolie musique et des gens trop émus qui pleurent. Moi ça m’touche d’voir ça… même si… bon… j’dois avouer… que j’comprends pas trop… l’amour tout ça tout ça, j’y crois pas trop, ça dure jamais bien longtemps, mais les gens, y z’ont l’air heureux, en tout cas sur l’moment, alors c’est chouette ! A moins qu’vous vous aimiez pas, mais qu’vous vous mariez par intérêt ? Ouai, ça j’pense qu’c’est comme mes parents, ça j’comprends, même si j’f’rais pas ça moi… C’est mieux d’pouvoir changer quand ton copain t’plaît plus, tu crois pas… ? Bah, j’verrai si un jour j’rencontre un type qu’en vaut la peine… Oh ! Pis au mariage y paraît qu’y a toujours d’bons trucs à manger… ‘fin dans les films en tout cas… C’que j’adore voir dans les films, c’est quand les mariés y dansent. Des fois y a des trucs de fou ! ‘fin, j’veux dire… quinze minutes avant, dans ’l’film, y savent rien faire et y z’ont pas d’rythme et bam, le jour du mariage, y dansent comme des pros, moi j’te l’dis, c’est qu’dans les films ça… », continue-t-elle sans s’arrêter.

Huo lui explique alors ce qu’il fait pendant qu’elle termine sa salade. La rouquine s’essuie la bouche délicatement avec une serviette en papier avant de répondre. « Nan, ça fait longtemps qu’j’ai plus les cours… pis c’est tant mieux j’crois ? Mes profs étaient juste trop déçus… pis mes parents aussi… ‘fin bref, pour l’moment j’fais rien… ‘fin, c’pas vrai. J’me r’pose et j’guéris, comme ça, après, j’pourrai r’marcher à nouveau ! », finit-elle avec un immense sourire. Oui, c’est obligé. Elle ne supporterait pas de ne pas pouvoir remarcher… de n’avoir aucune chance d’être capable de danser à nouveau. Sibylle y pense, parfois, et ça lui met le moral dans les chaussettes, alors elle évite, cherche une occupation pour se changer les idées. Aujourd’hui, heureusement, elle a son voisin de table pour la distraire.

« T’as dit qu’tu bossais pour l’journal d’Terrae, pas vrai ? C’est dur comme boulot ? T’es un journaliste alors, hein ? Tu dois en savoir des choses ! Tu dois être au courant d’tous les scoops ! », recommence-t-elle. « Oh ! Mais ! Tu m’as pas donné ton pseudo sur les réseaux sociaux ! Faut trop qu’tu m’dises, comme ça on s’ra pote ! Pis j’pourrai t’partager toutes les infos qu’j’trouve ! Ouai, j’vais trop t’aider dans ton boulot ! Pis j’ai tellement d’amis ! Chui sûre qu’ça va t’aider ! C’est obligé ! Vas-y, trouve-toi ! », continue-t-elle avec entrain, finissant par lui tendre son téléphone avec l’application Facebook ouverte. « Pis si t’es pas sur Facebook, c’pas grave ! Chui quasi partout. T’as qu’à fermer l’appli et en ouvrir une autre ! J’te laisse faire. », dit-elle encore, lui laissant son téléphone dans les mains tout en regardant ce qu’il fait. « Pis comme ça, si j’vais à la salle d’entraîn’ment une fois, j’pourrai t’laisser un mot. Chai qu’tu veux pas d’élève, j’ai pas oublié ! Mais on pourrait s’entraîner ensemble, juste comme ça ! C’est mieux qu’d’être toute seule ! », finit-elle avec un sourire presque triste à l’idée de devoir apprendre à utiliser ses pouvoirs seule, sans amis avec qui partager ses progrès et ses bêtises. L'Allemande a déjà oublié les noms des gens qu’il a cités toute à l’heure, mais elle se dit, qu’au pire, quand elle sortira de l’hôpital, parce qu’elle en sortira bien un jour, elle pourra trouver des autres Feux comme elle dans l’institut.
##   Lun 25 Juin 2018 - 22:05

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1330
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

C'est étrange mais… Quand on écoute un peu à travers tout ce qu'elle déballe, on réalise un peu des choses. Elle doit être un peu seule cette fille. Enfin je ne sais pas. Elle me fait l'impression de parler vite et beaucoup comme si elle essayait de combler un vide. Comme si dire les choses vite faisait qu'elle perdaient le sens.

Est-ce que c'est pour ça que les gens comme Mitsu et Aria me paraissent aussi… Étranges ? Comme si dépenser plus son énergie nous faisait oublier pourquoi on le fait ? Finalement, c'est un peu pareil pour moi, non ? Je fonce toujours pour pas devoir penser.

Je hausse un sourcil quand elle enchaîne sur les cours, les profs, les parents. C'est vraiment ça. Parler vite pour donner l'impression qu'on parle mais c'est superficiel, il n'y a rien. Pas d'information. Je souris doucement.

— Ce n'est pas parce que tu n'es pas douée pour l'école que tu ne peux pas apprendre.

Moi j'étais nul pour ça. Mais j'ai quand même trouvé une façon de faire ce que j'aimais. Elle me parle de réseaux sociaux, sort son téléphone en me disant de lui donner mon facebook. Je roule des yeux et tape rapidement quelques lettres. Je trouve facilement ma page pro sur laquelle je clique avant de lui rendre le portable.

— S'entraîner ensemble, hein… Si vraiment t'es motivée, je suis régulièrement en salle d'entrainement. Au pire on s'y croisera je suppose.

Même si je me fais régulièrement des sessions avec Hamilton, ça fait jamais de mal de changer de partenaire, je suppose. Enfin… C'est pas comme si c'était sérieux de m'entrainer avec des initiés. Je me retiens toujours, j'ai peur de faire une connerie honnêtement. A part avec Aoi, et même avec elle j'y vais jamais à fond quand on s'entraine. Ce serait trop réel.

— Je te conseillerais quand même de trouver un autre prof. Je suis plus du genre à faire de la baston que des feu d'artifice en général.

Même si j'aime bien m'amuser à donner des formes à mes flammes. Ça a un côté classe le dragon de feu.


##   Mar 26 Juin 2018 - 21:54

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
Sibylle Dinkel
Sibylle Dinkel
Feu au pouvoir solaire
Messages : 205
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 26
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Huo ne répond pas à ses questions à propos du mariage et tout le reste, mais ce n’est pas grave. Ils enchaînent les sujets, parlant travail et cours et Sibylle finit par lui tendre son téléphone portable pour qu’ils puissent devenir amis sur Facebook. Il tapote rapidement sur l’écran, se trouve et fait la demande. L’Allemande est aux anges. « Trop cool, c’est super ! Merciiiiiii ! », dit-elle avec un immense sourire. Maintenant, il ne faudra pas qu’elle oublie de lui envoyer tous les scoops qu’elle apprend. Ça va être drôle.

La rouquine lui parle ensuite de la salle d’entraînement. Elle espère qu’il acceptera qu’elle le contact quand elle y va. Ça lui ferait de la compagnie, même s’il ne veut pas être son prof, ils peuvent peut-être s’amuser et apprendre ensemble ? Ça serait vraiment cool. Il semble hésiter. « Ouaiiiii ! Trop cooool ! Ça va être trop super ! J’pourrai t’montrer c’qu’j’sais faire, pis j’pourrai t’r’garder aussi. Ouai, j’me réjouis trop ! Pis j’vais voir pour trouver d’aut’gens quand ch’rai ici. Chui sûre qu’y aura du monde qui voudra s’entraîner. Les gens y z’aiment ça, non ? », répond-elle vivement, une fois qu’Huo a accepté à demi.

« Ouai ouai, t’en fais pas ! J’trouv’rai bien quelqu’un qui veut bien m’apprendre des trucs. Pis la baston, c’est vrai qu’c’est pas trop mon truc. ‘fin chai pas, moi j’veux juste les utiliser et apprendre à faire des trucs cools ! Tu vois, comme quand t’as éteint les flammes. C’était trop super ! Faudra qu’j’m’entraîne à l’faire aussi ! Mais pas ici hein, j’ai compris. Faudra qu’j’trouve un endroit avec d’l’eau au cas où… non, mieux… avec un Eau ! Ouai, j’ai trop une bonne idée ! Ou alors un Feu qui sait bien utiliser ses pouvoirs, ça l’fait aussi. », continue-t-elle, réfléchissant à voix haute. « Toi, t’arrives à faire quoi d’autres avec le feu ? Moi pour l’moment, j’peux juste faire des p’tites flammes, pis pas trop longtemps, mais c’est déjà trop cool ! », enchaîne-t-elle, sans arrêter. « J’ai d’jà vu des gens qui lançaient des boules de feu ! Tu t’rends compte ! Tu sais faire ça, toi ? », demande-t-elle à Huo. Elle essaie de se souvenir de ce qu’elle a vu, mais à part ce qu’elle vient de dire, aucun autre souvenir ne refait surface. « Chui sûre qu’y a plein d’trucs cool à faire ! Même si j’ai pas trop d’idées là, j’vais réfléchir… », finit-elle enfin.


Tu crois qu'elle était bonne ta purée ? [ft Huo <3] Signa210


Dernière édition par Sibylle Dinkel le Dim 8 Juil 2018 - 0:22, édité 1 fois
##   Sam 30 Juin 2018 - 18:43

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1330
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Bizarrement, je pense que cette fille pourra me rapporter quelques trucs intéressants pour des articles. Et elle a l'air du genre accro aux réseaux sociaux. Si elle a beaucoup de contacts ça peut être très bon pour le partage de mes articles. Je lui souris un peu quand elle me remercie. Si j'acceptais pas ce genre de chose, ce serait une très mauvaise manœuvre en tant que journaliste. Plus je peux donner de visibilité à mon travail et mieux c'est. Surtout en ce moment. Dieu sait que Terrae en a besoin après la mutinerie et le mal que ça nous a fait dans les médias et l'opinion publique.

— C'est pas la peine de me remercier. Si tu peux partager des trucs que je poste de temps en temps, ça m'aide aussi.

Je retiens une grimace. Pas que j'ai pas envie de m'entraîner avec elle mais… Enfin si j'ai pas super envie. J'ai déjà une élève et plein de gens qui viennent déjà me voir régulièrement pour des fight. Mais bon… J'suppose que lui filer un tips de temps en temps me coûte rien si on se croise et que j'suis pas occupé.

— Ça dépend qui. Mais ceux qui viennent en salle d'entraînement sont là pour ça en général.

En fait, je sais pourquoi elle parle autant. Elle pense à voix haute. Ça doit lui apporter des ennuis ça des fois si elle a pas du tout de filtre entre sa bouche et son cerveau quand même… Je souris en coin quand elle parle de faire baisser les flammes. Je me souviens plus si c'est un truc faisable au niveau initié mais surement. Elle est réaliste sur le fait qu'elle maitrise pas bien au moins. Vaut mieux ça que d'essayer de tout casser dès le début et se foutre le feu par accident.

— Tu peux faire beaucoup de choses avec le feu. A mon niveau, j'ai pas mal de possibilité mais déjà en tant qu'initié tu peux essayer de donner une forme à tes flammes. Ce sera pas forcément du grand art au début mais c'est le but de la pratique.

Y a pas de secret, progresser ça demande du travail et de l'entraînement.


##   Sam 14 Juil 2018 - 16:22

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
Sibylle Dinkel
Sibylle Dinkel
Feu au pouvoir solaire
Messages : 205
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 26
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle hoche vivement de la tête. « Ouai, j’f’rai ça alors ! Dès qu’tu postes un truc, j’partage, comme ça tous mes amis y verront c’qu’t’écris ! J’en ai tout plein. Ça va trop t’aider, chui sûre ! », répond-elle vivement. Elle est super contente d’être amie avec Huo et elle promet de tout partager, tout, même s’il y a des choses qu’elle ne comprend pas… ce qui risque d’arriver souvent, il faut bien l’avouer. L’Allemande lui parle ensuite de s’entraîner ensemble, mais précise bien qu’il n’y aurait pas de relation prof-élève, puisqu’il n’en veut pas.

« Ouai, c’est cool alors ! Chui sûr j’vais trouver des gens pour s’entraîner avec moi ! », dit-elle, débordante de confiance. Elle se met ensuite à réfléchir à voix haute et l’homme l’écoute sans l’interrompre. Sûrement qu’il ne pourrait pas le faire s’il le voulait. Quand la rouquine est comme ça, plus rien ne l’arrête en général. Il finit pourtant par trouver une brèche pendant laquelle il peut répondre et, soudain, l'ex-danseuse a des étoiles dans les yeux. « Faire des formes avec les flammes ? Oooooooooooooh, mais c’est trop super cool ! Ouai, j’veux trop faire ça ! J’pourrais raconter des histoires et tout ? Ça s’rait trop chouette ! J’vais trop essayer ! J’me réjouis ! Oui oui oui oui oui, ça va être troooooop super chouuuueeeeeetteuuuh ! », reprend-elle avec encore plus d’enthousiasme qu’avant. Elle s’imagine déjà en train de dessiner des danseuses et des danseurs avec ses flammes, de créer des ballets incandescents. Elle va probablement vite retomber de son petit nuage quand elle essaiera et qu’elle remarquera que ce n’est pas aussi simple que ça, mais pour le moment, on va la laisser rêver un peu.

« Dis dis dis dis ! Tu veux bien m’montrer où c’est c’te salle ? Hein, dis oui, s’te plaît ! T’as fini d’manger là et pis moi aussi. Et promis, j’te d’mand’rai pas d’rester. Tu m’montres la salle et tu pars faire c’qu’tu veux d’ta journée. Alleeeeeeeeeeeeeez. S’iiiil t’euuuuh plaîiiiiiit ! », demande la rouquine avec un peu trop d’insistance, mais là, elle est tellement excitée par l’idée d’utiliser ses pouvoirs, qu’elle ne peut plus attendre. Elle, d’habitude très patience, ne tient plus en place. Pour gagner du temps, elle commence à rassembler les affaires d’Huo et les siennes sur un même plateau pour pouvoir les amener plus facilement et plus rapidement là où on doit les déposer. « Pis si t’accepte, j’te fais même un câlin, s’tu veux ! », dit-elle encore, tout en rangeant. Là, c’est clair. L’homme ne pourra pas refuser, pas après une telle proposition. C’est un peu l’argument massue de Sibylle, faire des câlins, sauf que l’Allemande n’a pas encore compris que ça ne plaisait pas à tout le monde… enfin si, il y a des gens qui refusent, évidemment, mais elle se dit que c’est plus par timidité qu’autre chose.


Tu crois qu'elle était bonne ta purée ? [ft Huo <3] Signa210
##   Sam 28 Juil 2018 - 15:02

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Huo Zhang
Master Feu Lunaire
Messages : 1330
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je suis pas certain que sa promesse de tout partager est une bonne chose en fait… Bon en vrai je fais attention à ce que je mets sur ce compte, c'est celui que j'utilise pour le boulot. Genre, pas celui ou je reposte des conneries ou des vidéos de chat marrantes. Oui, ça m'arrive quand je me fais chier parfois. Tout le monde aime les vidéos de chat.

Mais bon, je divague (Vague !) et avec ça, j'oublie la conversation. Elle a l'air vraiment enthousiaste à l'idée de faire des trucs cool avec ses flammes. Quand on a pas peur du feu, c'est un très bon moteur pour progresser. C'est bien pour ça que mon niveau de Marionnettisme est aussi basique pour un Master. Je joue presque que sur mon Feu. Faut avouer que c'est quand même bien plus classe. J'hésite à lui faire une démonstration quand elle parle de raconter des histoires mais bon, on est dans la cafèt, j'vais pas faire ça ici. Puis la flemme.

— Ça te demandera de l'entrainement, je précise. Ça m'a pris plusieurs mois avant de réussir mes premiers papillons.

Enfin, des qui me satisfassent du moins. C'est particulièrement pratique comme attaque, un essaim ou une nuée d'insectes de feu quand on veut aveugler quelqu'un.

L'idée a l'air de lui plaire tellement qu'elle me presse pour que je lui montre la salle d'entrainement. Je retiens un soupire. Bon, pourquoi pas. J'ai fini de manger et rien d'autre de prévu pour l'aprèm de toute façon.

— Je t'y emmène à condition que tu me fasses pas de câlin.

Je fais pas de câlin aux gens que je viens de rencontrer, merci bien. Ou alors c'est pas des câlins mais des prises d'étranglement. Vous croyez qu'elle va le prendre mal ? Elle a l'air du genre expansive mais vraiment moi, le câlin là je peux pas. Je me lève et vais ramener nos plateaux qu'elle a rassemblé avant de revenir vers elle.

— Aller, viens miss étincelles.

Je pars vers la salle d'entrainement, mains dans les poches en attendant qu'elle me suive. Au pire je lui montrerais quelques tours avant de rentrer. Elle est sympa, même si beaucoup trop énergique pour moi.


##   Sam 28 Juil 2018 - 18:39

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
Sibylle Dinkel
Sibylle Dinkel
Feu au pouvoir solaire
Messages : 205
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 26
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

« OOOOOOoooooooooooooh ! DES PAPILLONS ! C’est trop COOL ! J’veux savoir faire des papillons d’feu moi aussi ! Ouai ouai ouai, j’m'entraîn’rai trop ! Ça va être trop super ! », explose Sibylle après qu’Huo lui a parlé de ce qu’il fait avec ses pouvoirs. Du coup, elle veut aller en salle d’entraînement le plus rapidement possible et presse le Master de lui montrer où c’est. Elle promet même de lui faire un câlin pour mettre toutes les chances de son côté. Il ne peut pas refuser, c’est sûr !

Et ça marche ! Enfin, pas comme elle le pensait, mais c’est le résultat qui compte, non ? « Bah, t’aime pas les câlins ? Bof, tant pis pour toi alors. C’est dommage, mais j’vais pas t’forcer non plus, hein ! », dit-elle, un peu déçu tout de même. L’homme n’est pas le premier à refuser un câlin et elle ne comprend pas trop pourquoi, mais elle oublie rapidement, parce qu’il se lève pour aller rapporter leur plateau. « Hey, merci ! », lui crie-t-elle, tandis qu’il s’éloigne. La rouquine profite de ce temps seule pour consulter son téléphone portable, répondre à quelques messages et observer les deux snaps qu’elle a reçus. Huo revient rapidement vers elle. Oui, il ne s’est pas enfui !

« Mais, chuis pas Tonnerre ! Chuis Feu, t’as oublié ? », demande-t-elle naïvement. C’est déjà un miracle qu’elle ait fait le rapprochement entre le mot « étincelle » et la foudre, alors on ne va pas trop lui en demander. Elle suit le Master qui s’en va les mains dans les poches, indifférent, comme elle, aux regards qui les suivent. Sibylle le regarde appeler l’ascenseur, puis, une fois à l’intérieur, appuyer sur le bouton quatre. Elle se concentre ensuite à nouveau sur son téléphone, laissant un instant de répit à l’homme qui l’accompagne. Une fois arrivés, l’Allemande n’en croit pas ses yeux. « WOUUUUUAAAAA ! C’est troooooop beaaaauuuuuuu ! C’est ça, alors, la salle d’entraîn’ment ? », dit-elle, d’abord admirative, avant de poser une question qui va de soi. « C’est bête, y a personne mai’nant… », continue-t-elle, presque un peu déçue.

Sibylle tourne alors son fauteuil vers Huo pour lui faire face, le regard plein d’espoir. « Chais qu’tu veux pas être mon prof, j’ai pas oublié, hein ! Mais tu veux pas m’montrer un truc ? C’est mieux d’avoir un but quand tu t’entraînes. », dit-elle sérieusement. Quand elle apprenait à danser, la rouquine a toujours aimé regarder des ballets à la télévision pour pouvoir se fixer des objectifs clairs : essayer de reproduire tel geste, refaire tel mouvement. Elle voyait le résultat final, lorsque tous les danseurs étaient sur scène, elle voyait l’ensemble et trouvait ça tellement beau ! Ça la motivait à persévérer, s’entraîner encore et encore pour parfaire sa technique et sa grâce. Ça n’a pas été facile et de loin. Elle a dû apprendre à canaliser son énergie et c’est comme ça qu’elle a pu apprendre à se mouvoir avec élégance, délicatesse et précision. Aujourd’hui, elle est fière de ce qu’elle a accompli et c’est pour ça que la danse est si importante pour elle.

Pourtant, maintenant, elle n’est pas ici pour danser. Elle est ici pour maîtriser le feu… oui, bon… on va déjà commencer par faire quelques flammèches, ça sera pas mal.


Tu crois qu'elle était bonne ta purée ? [ft Huo <3] Signa210
##   
Contenu sponsorisé

 

Tu crois qu'elle était bonne ta purée ? [ft Huo <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cafétéria.
Aller à la page : 1, 2  Suivant