Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
The Death of the Bachelor [avec Elwynn]
##   Mer 14 Mar 2018 - 19:40

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 280
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Début mars 2018

Nicolas avait dit quoi déjà ?... Ah ouais... "Ne fais jamais de paris avec Boubou." ou un truc du genre. En même temps il l'a cherché... Jérémy n'a aucune idée de pourquoi Asbjorn aime traîner avec lui mais il s'y plie... parce qu'il s'ennuie. Parce qu'il a remarqué avec une certaine fatalité qu'il n'avait pas d'ami, qu'on ne voulait pas traîner avec lui. Sous prétexte qu'il n'était "pas agréable", lui a-t-on dit. Et en quoi il était pas agréable hein ? AH ! Ben on lui dit pas... et agréable par rapport à qui hm ? Asbjorn supportait sa présence même s'il n'était qu'un étranger, ça prouve bien qu'il a quand même un minimum de jugeote pour l'apprécier non ? Non ?... Jérémy soupire. Oui, il avait compris qu'il devait s'adapter... surtout avec tout ce qu'il s'était passé... et après ce Noël chelou... Mais c'est compliqué vous savez ?... Il en a marre d'être traité de con... Il en a marre d'être tout seul... Il a en marre tout simplement. Il comprend tout juste ce que c'est que le Vide depuis qu'il commence à l'écouter... Depuis qu'il a compris que son village n'était pas le centre du monde, de son monde. Que Lottie pouvait très bien vivre heureuse et épanouie sans lui... Il en a marre... Il en a MARRE DE PERDRE DES PARIS.

Il regarde Nico fouiller son placard... Cette tafiole ne sait pas faire une cravate mais il sait s'habiller classe... C'est vers lui qu'il s'est tourné pour l'habiller. :

-Tu peux me rappeler pourquoi je fais ça ?

-Asbjorn m'a dit que là où je devais aller, je devais être "apprêté".

-...et pourquoi tu- ?

-Aide-moi juste et tais-toi.

Nicolas leva un sourcil et se concentra de nouveau sur le placard de Jérémy. Ouais. Fais donc. Jérémy passa ses mains sur son visage ; il était déjà fatigué par les événements. Tout ça parce qu'il avait perdu, une seule fois, lui, le Chasseur pfft. Nicolas lui balança une chemise blanche et un pantalon noir. Jérémy les enfila sans rien dire... Ils avaient totalement l'habitude de vivre ensemble comme une véritable petite famille recomposée... ce qui était à la fois extrêmement bizarre et pourtant paraissant si naturel à tout le monde -sauf quand on le faisait remarquer aux ados qui l'air de rien, ne s'appréciait pas forcément plus que l'année dernière. Nicolas l'observa un instant... Le Chasseur est un peu mal à l'aise. Un peu. Il a jamais fait ça et il a pas envie d'être ridiculisé. :

-Ca y est ?

-Naaan... Hm...

Nicolas enleva quelques boutons du haut de sa chemise, ajouta un veston puis une veste à l'ensemble. :

-Ne serre pas trop ta cravate... T'es hyper musclé, tu vas faire tout sérieux sinon.

Il obéit. Une fois tout ça de fait, il écarte les bras... Et il ne s'attend pas du tout à voir son meilleur ennemi sourire. :

-C'est parfait.

-Hein ? C'est tout ? Tu te fous pas de moi ?

-Mais non ! C'est bon j'te dis. T'as plus qu'à mettre ses chaussures et t'es prêt à faire feu.

Nicolas tend son pouce et une gerbe électrique y naît... Jérémy hésite... puis fait de même pour y faire naître une petite flamme, toujours mal à l'aise quand il s'agit de ses pouvoirs... Prêt à faire feu. Vous saisissez ? Jérémy dévie le regard face au sourire vainqueur de Nicolas... En vrai, c'est cool de l'avoir sous la main pour qu'il lui rende service... C'est chiant parce que, depuis quelques temps, il a l'impression de lui en devoir beaucoup. Bref, le voilà parti. Cigarettes dans ses poches, il s'en alla alors que la nuit tombait.

Le ciel est sombre mais encore mordoré quand il arrive à destination. Il allume une cigarette et s'arrête devant l'établissement où Asbjorn lui a dit d'aller. Ça a l'air un peu... huppé. Ça où c'est une soirée spéciale où les gens doivent respecter un code vestimentaire... La musique qui s'échappe de l'entrée l'interpelle. On dirait du rock classieux. Hm. Étrange. Il relève le col de sa chemise étant retombée et continue de fixer le bâtiment quand il entend des murmures et des mouvements pointant du doigt le bout de la rue... Il tourne la tête. Et il la voit.

Il pourrait se dire ce qu'elle fout là, pourquoi comme par hasard, le soir où il sort attiffé de cette manière, elle se trouve là, devant ses yeux, à étinceller alors qu'il a l'air ridicule dans son costume de pantin. Mais non. Il est mort sur place.


The Death of the Bachelor [avec Elwynn] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Jeu 15 Mar 2018 - 23:49

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Elwynn Evrard
Etoile Eau Lunaire
Messages : 761
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Asbjorn, un jour, j’aurai ta peau, et tu vas vraiment rien comprendre de ta vie. J’ai juste dit que tu tiendrais pas 2m de plus en riant, et je pensais pas VRAIMENT que t’allais parier dessus EN VRAI. J’le déteste. A cause de lui, j’dois m’habiller « jolie » toute la journée. Et le soir j’dois le rejoindre dans un endroit de type chic où y a de la musique. Oui j’ai dit que j’voulais écouter de la musique, et danser, je l’ai pas totalement avoué à Asb, parce que j’sais pas pourquoi j’assume toujours pas cette part de moi MAIS QUAND MEME ASB PUTAIN. Alors oui, je sais que ça va pas super bien depuis la révolte. Je saaaaais que t'as besoin d'attention, et j'vous jure que j'fais tout ce que je peux pour l'aider à mon bro. Mais putain. CA. C'EST PAS COOL CA.

Donc avec ses conneries, j’ai dû me trimballer en jupe toute la journée, avec une chemise classieuse. Ravie. Je devais vraiment avoir l’air super heureuse touuuute la journée. J’me suis même maquillée tiens pour qu’il voit qu’il a bien gagné, et qu’il puisse bouffer la poussière la prochaine fois. NON je me défoule pas sur lui alors que c’est mon pote. J’ai mis seulement du mascara, un peu de crayon noir et un rouge à lèvres foncé. Rien de plus, pas besoin d’eye liner, pour la journée, nooope. Même si Adé m’a dit que ça m’irait bien. Quand je suis allée la voir pour qu’elle me prête des chaussures pour ce soir. Oui. J’ai dû demander conseil à ma sœur.

Bon. Faut que je me prépare. J’ai ma robe accrochée sur la porte de la salle de bain, mes chaussures au sol. Je finis par tout bien mettre. Ma robe est bordeaux, longue, fendue sur le coté des jambes. Je tiens à pouvoir marcher sans encombre. Je sais comment marcher, danser, me tenir en robe, mais j’aime pas spécialement ça, j’préfère pouvoir garder ma dégaine, tout en choisissant de comment me comporter. Hm. Vieux réflexes ? Peut être. Mes chaussures sont plates, amen, merci Adé. Noire, simple. Je vais coiffer mes cheveux ensuite. C’est le seul truc que j’aime bien faire. Sur tout le coté droit, je tresse serrés mes cheveux, en pleins de petites tresses fines, les plaques contre mon crane. Je finis par les étirer jusqu’au bas de mes longueurs, et fait tout passer du coté gauche. Hm. Sauvage mais pas trop. Ca va. CA VA. J’ai pas l’air ridicule ok. Pas. Du. Tout.

Je finis par sortir, juste un petit sac avec moi. Et dès que je sors de l’Institut. Il se passe un truc qui ne me faisait rien avant. Et qui là, maintenant, m’énerve. Les gens me regardent. Et me dévisage sincèrement. Pas tout le monde, mais pas mal de gens. C’est. Gênant. Regardez devant vous bordel j’suis pas là pour vous ça m’énerve. Asb j’espère que ça va être bien ta soirée parce que sinon j’vais vraiment pas être contente.

En arrivant la rue qu’il m’a indiquée, j’essaie de plaquer un sourire sur mon visage. Ca sonne beaucoup trop faux pour qu’il tienne. Je soupire. A ce moment-là, un mec m’interpelle, et me demande où je vais. Je vais DANS TON CUL CONNARD LAISSE MOI JE VEUX PAS PARLER CA SE VOIT NON ? Aaaah. Ca fait du bien. Je finis par me rapprocher du bar. Des gens tournent la tête vers moi. Moi j’marche rapidement, la tête bien droite, je replace mes cheveux, mon regard perçant, ma robe qui vole dans mes jambes. Ca m’saoule pas encore mais ça risque arri…

Qu’est-ce que… Quoi ? Attends. ATTENDS, POUCE.

Qu’est-ce qu’il fait là ? Qu’est-ce ce p’tit con fait là ? J’ai l’air surprise une fraction de seconde en le voyant. Je ralentis. Pourquoi il est… Tout… Bieen habillé et tout là ? C’est quoi le délire ? Il va aussi dans c’t’endroit, pourquoi il…

Asbjorn. Andreassen. Tu vas. Décéder. Je t'aime. Mais putain. Qu'est-ce que tu vas mourir. Je marche vers Jérémy, sans le lâcher des yeux. Et je m’arrête bien en face de lui.

Salut. Tu vas m’dire que c’est Asbjorn qui t’as dit de venir ?

J’ai pas l’air contente. Du tout. Et pour une fois. C’est pas sa faute.




The Death of the Bachelor [avec Elwynn] Elwynn%20signa
##   Sam 17 Mar 2018 - 16:36

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 280
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Ne pas oublier de respirer. Une astuce pour vous, au cas où. Jérémy est d'abord fasciné par les tresses. Il ne comprend même pas pourquoi. Elle est rousse merde. Mais les tresses merde, ça lui va bien. Et puis la robe... Ouais jolie robe d'accord, couleur sympa bon. C'est peut-être l'échancrure qui dévoile légèrement sa jambe... Ce sont des tâches de rousseur ? Oh elle a des ballerines... ça lui correspond bien. Des talons lui iraient bien mais ce ne serait pas vraiment son truc, elle est bien mieux lorsqu'elle est sûre d'elle. ...Qu'est-ce que tu regardes du con ?! Lève les yeux ! HEH. Il plante ses yeux d'or dans les siens. Merde mais pourquoi il est gêné de la regarder ? Il regarde d'ailleurs, il mate pas. Juste... REGARDER OKAY ? Est-ce qu'il rougit ?... Naaaah pas possible. Pfft. Voix neutre. :

-J'allais te poser la même question.

Ouais c'est ça, faisons genre on a pas été saisi par... sa présence. Même si pour le coup il avait totalement oublié que s'il était là au premier abord, c'était bien à cause d'Asbjorn. Ah putain ce petit résidu de fosse à purin... Il avait tout prévu. Qui aurait cru que ce clown constamment joyeux et positif cachait en vérité un sournois esprit criminel ?... Jérémy tira sur sa cigarette bientôt terminée. :

-Écoute, lâche-t-il dans un soupir, j'ai aucune envie d'être ici donc... J'te propose d'aller t'amuser, moi je vais juste aller à l'intérieur pour vérifier si notre petit génie aux plans machiavéliques ne s'y trouve pas, pis je rentre. Et tout le monde est content.

Qu'il veuille ou pas s'amuser lui ? C'était pas important. Elle arriverait pas à s'amuser s'il est là... Il est pas trop con. Quand il est avec leur "Cool Patrol", elle passe son temps à le taper. Quand ils se parlent, ils se tapent. Quand ils se voient, ils se tapent. Quand ils se tapent... ils se tapent... Donc elle s'amuse pas, il s'amuse pas. Voilà. Il tire une dernière fois sur sa cigarette et s'apprête à claquer des doigts pour que le mégot se consume entièrement...


The Death of the Bachelor [avec Elwynn] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Sam 17 Mar 2018 - 23:42

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Elwynn Evrard
Etoile Eau Lunaire
Messages : 761
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

C’est qu’après quelques secondes que, ma colère dirigée vers autre chose que lui, je me rends compte de la façon dont il me regarde et m’a regardé. Et euh. Ouais, je sais juste pas quoi en penser, parce que c’était pas l’effet voulu, et euh, je sais pas j’dois me tromper. Ce serait trop bizarre. Surtout que j’suis rousse, et que j’ai pris assez de remarque de sa part pour savoir qu’il a un p’tit souci avec, donc, c’est très bizarre. Mec attends t’es en train de rougir ? T’es sérieux en train de… Bordel de merde Asbjorn c’était quoi le deal ? On passe notre temps à s’éviter, et dès qu’on se croise, on est capable de tenir, quoi, un fœtus de discussion et après on se frappe. C’est limite si parmi toutes les cicatrices de mes bras y’en a pas la moitié de lui. Merde ! Ok, ok il a été cool pendant la révolte de mes morts, parce qu'on était dans la même idée. Et ok, j'étais pas triste qu'il aille bien. Mais pas un merci, rien, donc il va pas m'faire croire qu'il a tant changé que ça. Putain.

Et pourtant, je sais pas me mettre en valeur hein, et lui, il tourne la tête, genre, il fait l’bonhomme comme d’hab en voulant reprendre contenance. Le souci. C’est que moi j’ai l’habitude qu’il soit violent. Et pas sympa. Et con. Et vraiment con et… Et lui non plus n’a AUCUNE envie d’être là. Non mais, aaaaah ELWYNN ON SE CALME. Ok. En même temps, j’m’étais déjà bien rendue compte qu’on était plus doués tous les deux pour casser des choses que pour se tenir bien droits dans de beaux vêtements au milieu du bon monde. Sa proposition… Est genre, euh, sympa ? Le type propose un truc pour que tout le monde soit content et POUR UNE FOIS rien n’est débile là-dedans ? C’est ouah. La journée de l’humour. On part sur un bon délire. Ok ça vaaaa j'retire ce que j'ai dit peut être il a un peu changé depuis la révolte. Un peu.

Il recule sa main, ayant presque terminé sa clope. Et là je sais qu’il va la cramer, comme Nico ou Adé le font parfois. Et comme lui le fait souvent. Rapidement, je la lui retire, et détourne le regard de lui. J’ai même pas fait gaffe j’ai dû lui faire peur j’le frappe tout le temps. Je tire une taffe, j’crois que j’en ai besoin aussi. C’est pas souvent qu’on me voit fumer ici. Mais des fois, dans des circonstances de type WTF c’est important de savoir où trouver du réconfort. Je lui rends son mégot encore brûlant immédiatement après. Ouais, OUAIS j’fais souvent ça aux gens et pas que à Jérémy la preuve j’le fais à ce sale gosse de Tonnerre de mes deux.

J’ai aucune envie d’être là non plus. Enfin à la base oui, mais bref, là je suis un peu refroidie. J’te propose qu’on rentre, qu’on choppe Asb s’il est là, et qu’on lui fasse la peau.

Même si. Je sais, je le SAIS. Asbjorn ne sera pas dans ce club. Asbjorn doit être dans sa putain de chambre. En train. DE RIRE. Bon s'il rit ça m'ra-... NON. Je finis par tourner la tête vers Jérémy de nouveau. J’attends son approbation, POUR UNE FOIS, puisqu’il a été à peu près sympa. Pour une fois. Ca fait beaucoup de « Pour une fois ». Et dire que j’espérais pouvoir danser, c’était mon seul espoir de la journée. En regardant Jérémy, j’me rends compte qu’en fait il a pas fait semblant non plus. J’me demande où est-ce qu’il a trouvé son costume. Il a bien attaché sa cravate. C’est propre. Il est coiffé plus joli que d’habitude. Le type fait gaffe. Bon il a gardé ses vieux bracelets là, mais ils sont noirs alors ça passe. OK on arrête maintenant, on se concentre sur lui. J’ai pas eu l’air d’le détailler. NON… Enfin peut être. « Pour une fois. »




The Death of the Bachelor [avec Elwynn] Elwynn%20signa
##   Mar 20 Mar 2018 - 15:12

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 280
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Jérémy met son avant-bras en avant quand il la voit approcher... Il a ce genre de réflexe qu'avec elle, parce que des fois, elle le frappe même au moment où il s'y attend le moins, ou qu'il a dit un truc qu'il savait même pas que c'était considéré comme une connerie. Ouais, il cherche même plus à savoir pourquoi elle le tape, juste, il se protège quoi. ...Bon et après il réfléchit. Okay. Mais là, elle le frappe pas. Elle choppe dans son autre main le bout de mégot qu'il tient encore vu qu'il n'a pas eu le temps de le cramer. ...et elle tire une taffe. ...et elle lui rend le mégot comme si de rien n'était... Okay. OKAY TEMPS MORT. Jérémy passe une main dans ses cheveux ; comme il n'a pas de gel, certaines mèches retombent sur son front et il n'a pas l'habitude. Il inspire d'un coup et se décide à ne pas réfléchir plus que ça à ce qu'il vient de se passer... Il y a du rouge à lèvre sur son mégot... OMG CRAME CA VITE ! Ne pas réfléchir on a dit !

La proposition d'Elwynn le surprend. Elle est... enfin... habillée quoi... Et elle a pas envie d'être là ? Ah. Donc elle a perdu un pari aussi ? T'es con Asbjorn de m'avoir envoyé à ta place, tu rates quelque chose... ...ARG MAIS CHUT. Il aurait pu se foutre de sa gueule mais... il a pas envie pour une fois. "Pour une fois", parce que eh, ça fait quoi ? Deux minutes qu'ils sont dehors ? Et ils arrivent à se causer sans se taper dessus... Moi j'dis record. Autant essayer de retirer le meilleur de cette situation merdique. Bon, il a pas le droit de faire mal à Asbjorn mais voir Elwynn le taper à sa place, ce sera cathartique. :

-Ca m'va.

Et sans préambule, ils s'approchent de l'entrée... Il y a l'air d'avoir du monde à l'intérieur... Jérémy profite d'un moment où la circulation ralentie pour observer la carte des boissons accrochée au mur de l'entrée. Il bougonne. :

-A quoi pensait Asbjorn franchement... il y a même pas de bière ici.

A l'intérieur, il voit quelques tables placées autour d'une piste de danse en parquet que les lumières tamisées teintes de rouge et de violet... Au fond, le bar où les serveurs sont habillés à la mode des années cinquantes... Tout le monde est en robe de soirée ou en costard. En vrai, il manque plus que des flingues et des accents italiens et on se croirait dans un repère de la mafia... Un joyeux repère de la mafia parce que les gens ont l'air de trouver ça drôle, de danser. Jérémy plisse ses paupières, profite de sa taille pour scanner la salle à la recherche du petit monstre qu'il les a mis dans cette situation. :

-Et évidemment, il n'est pas là... Ou alors il est bien caché.

Oui parce qu'il n'oubliait pas qu'il était Téléporteur, c'est une chose qu'il ne faut pas néglig-... C'est du ponch qu'il voit sur la table à l'écart là-bas ? Omg mais c'est une boum ici ou quoi ?


The Death of the Bachelor [avec Elwynn] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Ven 23 Mar 2018 - 17:53

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Elwynn Evrard
Etoile Eau Lunaire
Messages : 761
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Mon regard passe rapidement sur lui tout entier. Ca lui va bien, les cheveux pas plaqués sur le crâne. Ca lui va mieux. Mais on s’en fout après tout on est clairement pas là pour ça pas vrai ? C’est vrai. Son regard est beaucoup trop fuyant et occupé. Je me dis que c’est pas moi qui fait cet effet, c’est juste impossible. De mon coté ça va, j’suis juste ultra vénère. J’avais VRAIMENT envie de danser. Et ça m’aurait pas déranger de danser comme ça. Et Asbjorn lui, il a manigancé des trucs de mort là. J’en ai marre de ce gosse sérieusemeeeeeent !

Je le suis et rentre dans le club. L’ambiance me plaît bien. Enfin, pas que je m’y sente chez moi, ni que j’ai envie de me souvenir de ce genre d’ambiance, mais là tout paraît paisible. Je me contente de soupirer lorsque Jérémy parle des bières. Je lui envoie un léger coup sur le bras. Ca, c’est quand c’est pas une connerie, juste un truc… Euh… Ouais c’est Jérémy quoi. Mais je lui ai pas fait mal, c’est même pas humiliant ok. OK ? C’est euh... de la… Communication non verbale. Oui.

Je me place à coté de Jérémy, scrutant la salle. La musique me plaît. Les gens ne parlent pas trop fort. Je finis par tourner la tête, cherchant Asb, alors que Jérémy me dit qu’il n’est pas là. Putain. J’en étais certaine. De toute façon, il savait que je respecterai ma parole. Ca me surprend un peu que Jérémy ait joué le jeu… C’est pas son genre, je crois. Je croise les bras, et soupire, agacée.

Lui, il paie rien pour attendre.

Vieille expression nulle mais j’suis vraiment pas contente ok ! Je me tourne un peu vers Jérémy-du-con pour lui demander ce qu’il compte faire du coup, et me fait bousculer par un type… Probablement débile aussi ? T’avais toute la place pour passer. Je bouscule donc Jérémy, me raccrochant à son bras par réflexe. Je m’excuse, OUI, je m’excuse, et balance un putain de regard noir au type qui m’a fait me coller au Feu. Lui, il a de la chance qu’on soit dans ce genre d’endroit.

Je m’écarte de nouveau, rattrape les cheveux qui se sont barrés dans mon dos. Je ne dis rien au final, j’suis saoulée. Et pourtant la musique est chouette, et des gens dansent là-bas. ASBJORN. Je voulais danser, et t’es même pas là pour le faire avec moi. Alors qu’on avait dit qu-… Oh.

Je refais un lien dans ma tête. Il espérait, j’espère pas, que Jérémy danse avec moi ? Genre, jamais, JAMAIS il sera d’accord, à aucun moment, c’est impossible. Et c’est normal ! Pour une fois ! Et même s’il était d’accord, à quel moment MOI, il a considéré que je serai d’accord ? Il a lu ça où ? Sans même y faire attention, j’ai posé mes yeux sur le visage du Feu-teubé, et je le scrute en mode « Pas. Possible. »




The Death of the Bachelor [avec Elwynn] Elwynn%20signa
##   Sam 24 Mar 2018 - 23:44

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 280
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Elle le tape. Enfin, elle le frappe pas. Elle a genre... posé sa main à plat sur son bras. Parce qu'il parle des bières... Oui, il a un certain standing. Il aime bien avoir un verre de sa boisson favorite en soirée... Mais... Bizarrement, il comprend son geste. Un rire très bref lui échappe, sans qu'il ne parvienne à sourire toutefois -faut pas déconner non plus. Sur le coup, il ne sait pas ce qui le surprend le plus ; le fait qu'elle l'a "tapoté" sans vouloir lui faire mal, le fait qu'il n'a pas mal pris son geste, ou le fait qu'il a réussi à lâcher un semblant de rire en sa présence. Il se décide à ne pas y réfléchir plus que ça, encore une fois... Parce que la situation était déjà assez chelou comme ça, qu'il avait l'impression d'être épuisé en plus d'être triste maintenant.

Quand il annonce à Elwynn que leur fauteur de troubles professionnel n'est pas là pour observer le résultat de ses méfaits, elle croise les bras, lui donnant l'air boudeur. Il est un peu déçu ; il aurait voulu voir l'étendu de la rage de la rouquine dans toute sa splendeur... sur quelqu'un d'autre que lui... et en robe en plus. ...Ne pas imaginer, ne pas imaginer,...

L'instant d'après, son corps se tend. Elwynn entre en contact avec lui, s'accrochant à son bras pour une raison qui lui échappe d'abord. Il l'entend s'excuser puis regarder dans la direction de quelqu'un... qui semble éméché bien comme il faut. :

-T'as pas à t'excuser... C'est ceux qui ne respectent pas l'espace vital des autres qui doivent le faire !

Comment ça il a parlé un peu fort à la fin pour que l'autre abruti l'entende ? Non, bien sûr que non. S'il l'a entendu, c'est que ce n'est donc pas tombé dans l'oreille d'un sourd et qu'il devrait se reconnaître et s'excuser hein. Mais il s'en fout et continue son bonhomme de chemin. Putain. Même Jérémy est grand et pourtant il marche sur personne, lui ! C'est pas comme s'il n'y avait pas de place en plus ! Voilà... Maintenant il est triste, épuisé et un peu ronchon. Super.

Il baisse la tête. Tombe sur les yeux d'Elwynn qui le fixe. Sa mâchoire se serre soudain ; il sait qu'il est ridicule habillé comme ça, elle a pas besoin d'avoir des iris verts insistant sur lui pour le savoir... Il dévie le regard. :

-Franchement... Tu devrais rester et t'amuser un peu. Asbjorn est pas trop con, il t'aime bien et il s'inquiéte pour des trucs qui ne le concernent pas. Il a du t'envoyer ici pour une raison. Et à part danser ici...

Jérémy mordilla sa lèvre un instant avant de pousser un soupir et de baisser la tête. :

-Moi, j'vais rentrer.


The Death of the Bachelor [avec Elwynn] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Dim 25 Mar 2018 - 1:11

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Elwynn Evrard
Etoile Eau Lunaire
Messages : 761
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

J’lui frappe le bras, normal. Et là. Jérémy. Rigole. Jérémy. Rigole. Jérémy, Jérémy Bonnet, rigole. JEREMY SE MARRE BORDEL. Ca dure à peine deux secondes, c’est tout bref, un peu tendu, il sourit même pas, mais il rit. Il. RIT. PUTAIN LES GARS JEREMY LA. Mon cerveau bug, je le regarde toute interloquée alors qu’il est déjà passé devant. Heureusement qu’il m’a pas vu le regarder comme ça, il aurait pu se passer trop de choses négatives, et y’en a suffisamment pour ce soir je crois.

Et puis lorsque le mec me cogne, Jérémy se tend, et j’m’attends presque à ce qu’il me frappe en retour, genre, normal. Et là, Jérémy me dit que c’est pas à moi de m’excuser. Ok c’est vraiment chelou, normalement il m’engueule, ou au moins essaie de me faire une remarque acerbe. Et après on se bat. Mais là non, et il tente même de réprimander le type qui m’a poussée. Je suis tellement sur le cul que j’pense même pas à me foutre de sa gueule parce que le mec continue son chemin sans tenir compte de ce qu’il vient de dire.

Alors que je le regarde, en me demandant qu’est-ce qui a bien pu passer dans la p’tite tête du Tonnerre, il me dit qu’il n’est pas trop con. Alors j’suis d’accord avec tout le reste de sa phrase, je crois, mais ASBJORN PAS TROP CON ALORS QU’IL M’A, qu’il NOUS A POSE UN LAPIN ? Je réponds, beaucoup plus violente d’un coup. Et je ne suis toujours pas énervée contre Jérémy, je détourne même le regard pour bien rager.

Asbjorn, pas trop con ? J’suis certaine qu’il surveille même pas ce p’tit con, qu’il est mort de rire dans sa putain de chambre de mort et qu’il espère très fort qu’on soit BIEN emmerdés. Ce sale gosse de mes couilles le prochain pari que je fais avec lui j’vais lui niquer sa race.

Et j’aime Asbjorn. Vraiment. De tout mon cœur. C’est limite devenu mon p’tit frère de cœur et personne le touche sans perdre sa tête. MAIS LA. J’crois que je suis vraiment pas contente. Mon ton était plutôt énervé, voire trèèès énervé. J’allais continuer à parler, et puis, du coin de l’œil, je vois Jérémy baisser la tête. Mes yeux verts viennent se poser sur son visage ronchon et fermé. Mes bras se recroisent de nouveau. Il me fait de la peine tout d’un coup, il a l’air… Différent. Bon d’la peine, ça va hein ça reste un gros con, mais bon. J’ai toujours dit que je suis pas méchante, et c’est vrai.

Quoi, t’étais pas venu pour t’amuser aussi ? Asb a juste été dégueu avec toi ? Ca lui ressemble pas, t’as bien une raison d’être là non ?

Mes yeux cherchent les siens, ses sourcils froncés, et son expression fermée. Oui ça me rassurerai de le voir bien comme ça. Y a juste ses cheveux qui font n’importe quoi. AH MAIS POURQUOI J’TROUVE CA JOLI NON J’TROUVE PAS CA JOLI JE DEVRAI ME FOUTRE DE SA GUEULE. J’ai eu l’air perturbée quelques secondes, du coup j’rajoute, un peu en panique, même si ma voix ne me trahi pas.

Puis c’est dommage, t’es habillé, et puis tes cheveux ressemble à rien mais euh… C’est joli. Je trouve.

OK C’EST PIRE QUE CE QUE J’IMAGINAIS. Je finis par détourner le regard, retrouvant mon air dur, et scrutant le visage de chaque personne présente. On sait jamais peut être qu’Asbjorn s’est planqué. Même si j’y crois pas du tout.




The Death of the Bachelor [avec Elwynn] Elwynn%20signa
##   Mer 28 Mar 2018 - 0:11

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 280
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Elwynn s'énerve parce qu'il a dit qu'Asbjorn était pas trop con... Elle est vénère parce qu'elle pense que le Tonnerre doit bien se marrer tout seul seul, dans sa chambre, en pensant les avoir bien eu. Jérémy ne répond qu'en faisant la moue. C'était... pas pour ça qu'il disait qu'il était pas trop con... M'enfin, c'est vrai que pour ce qu'elle vient de soulever, il est con. Asbjorn est une espèce d'électron libre qui n'a pas de limite quand il pense bien faire... ou bien quand ça l'amuse assez pour qu'il devienne inarrêtable. Un peu comme un gosse...

Jérémy ne sait plus trop où donner de la tête. Il n'est pas vraiment... nostalgique... Il a juste l'impression que ce qu'il est, lui, n'a aucun sens. On reconnaît Asbjorn, on reconnaît Elwynn,... Merde, on reconnaissait même Nicolas, alors qu'il venait du même endroit que lui. On lui répète que ce qu'il fait, ce qu'il dit n'est pas bien. Le Loup Noir lui explique, Elwynn le frappe. Il reçoit des remarques glacées de la part des autres. Aaron le punit parfois... Mais c'est ce qu'il était, il savait pas faire autrement... Il ne voulait pas faire autrement. Parce que ça a toujours été comme ça, parce qu'il a appris comme ça, il aurait l'impression que tout ce qu'il sait, tout ce qu'il est n'aurait aucune importance, puisque ça, tout ça, ce n'était pas bien. Il ne pourrait pas être comme Asbjorn, comme Elwynn, comme Nicolas... et il est triste.

Ah ! C'est pour ça qu'Asbjorn l'a envoyé là ? Sans doute le connaissant. Mais avec Elwynn ? Il a pas pensé à l’entièreté de son plan. Décidément. Il allait devoir lui donner des leçons de stratégies en plus de réviser le japonais ensemble... Et tiens, voilà encore une chose qu'il ne pourrait pas faire ; monter des plans farfelus pour le bien de ses amis. Même s'il n'a pas d'amis ici... A-t-il déjà eu des amis en fait ?... Merde. Jérémy ferme les yeux un instant, avant de revenir dans le regard d'Elwynn. Même elle s'inquiète... enfin. On dirait... Putain il fait tant pitié que ça ?!... Ca lui fait penser que c'est sans doute pour se moquer de lui plus que pour l'aider qu'Asbjorn l'a forcé à venir ici... Il fronce les sourcils. :

-Non, je ne suis pas venu m'amuser... J'ai perdu un pari moi aussi.

Il allait pour observer la foule une dernière fois, histoire de confirmer que le Téléporteur n'était pas au moins déguisé -quoi que, même déguisé, il aurait sans doute sa capuche sur la tête et donc, il serait repérable dans n'importe quelle situation- mais Elwynn reprend... pour dire... que ses cheveux sont jolis. ...Pardon ? Jérémy fixe Elwynn, avec tout l'étonnement que son visage peut exprimer. Non seulement il n'a pas les cheveux "joli", parce que le Loup Noir lui a interdit de mettre du gel pour les dompter, mais en plus il les a coiffé bizarrement. Sa mèche a un effet décoiffée, mise sur le côté pour éviter que ça lui bloque la vue... Comme une crinière à la fois sauvage et domptée. Du grand n'importe quoi donc. Il fait la moue en mettant ses mains dans ses poches de pantalon. :

-Te fous pas d'moi. J'ai l'air ridicule et je le sais. J'suis un clown à côté de toi...

Un instant de silence plus tard, il ajoute. :

-...ça te va bien les tresses.

...Ça lui a échappé ? KEUMENT ? ...OKAY. Il est VRAIMENT temps qu'il s'en aille.


The Death of the Bachelor [avec Elwynn] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Jeu 29 Mar 2018 - 18:55

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Elwynn Evrard
Etoile Eau Lunaire
Messages : 761
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Je le scrute encore. C’est pas hyper normal de le voir comme ça. Normalement, Jérémy grince des dents, fait des remarques acerbes, enfin, il est pas vivable quoi. Pourquoi il baisse la tête comme ça, pourquoi il a l’air tout déçu comme ça ? Il finit même par fermer les yeux. OH ! Qu’est-ce qui t’arrives mec, t’es pas comme ça normalement, eh ! J’m’inquiète, il me fait quoi là ? Asbjorn qu’est-ce que tu lui as fait ? Non rien, Asb est pas du tout du genre à faire du mal. Mais alors pourquoi Jérémy est comme ça ? Y a forcément une raison pour laquelle il est là, et elle est forcément un peu bien. Parce que malgré la fourberie du Tonnerre, il n’en reste pas moins une super personne. Avec les pauvres cons aussi.

Son regard finit par retrouver le mien. Il semble réfléchir encore, et puis ses sourcils se froncent. J’suis un peu rassurée, mais son regard reste un peu… Triste ? Hmmm c’est trop bizarre. Je hausse les épaules pour lui répondre. J’ai rien d’autre à lui répondre. Moi aussi j’ai perdu un pari mais Asb fait… Attention ? C’est un peu chelou, parce que j’suis super vénère contre lui mais bon, c’est Boubou.

Et puis là j’parle de ses cheveux, et je sens son regard peser sur moi, alors je tourne la tête de nouveau, pour poser mon regard noir dans ses yeux dorés… Qui sont totalement surpris. Alors mon expression se détend, à peine, mais quand même. Et de EH EH OH. J’AI FAIT UN COMPLIMENT ALORS TU LE BALANCES PAS COMME CA. Je suis pas contente du tout qu’il me dise ça, et puis j’vais répliquer, alors j’ouvre la bouche, retrouvant mon air habituel, et puis il me dit qu’il a l’air d’un clown… à coté… De moi ? What ? Grosse blague ? J’suis… Euh… attends c’est sous-entendu que du coup il trouve que ça va ? Eh mais. OH. EH. C’EST PAS PREVU COMME CA. Je garde le bouche ouverte, mes yeux passant de l’énervement, à la surprise eux aussi. Je finis par fermer la bouche, et détourne le regard. Je me tais, je sais pas je…

OOOOOOH MAIS IL EN RAJOUTE UNE COUCHE EN PLUS LA. Et moi j’aurai pas la bêtise de croire qu’il se fout de ma gueule, parce que je sais comment il le fait normalement. Là il est juste trop chelou. Alors je hausse les épaules, me force à répondre dans le plus grand des calmes.

Euuh. Beh, merci… Ca met du temps à se faire. Mais euh. J’aime bien. Et euh…

Je regarde de nouveau ses cheveux. Et je hoche la tête.

Et si, c’est vraiment joli. Et j’dis pas ça pour me foutre de toi. J’le pense vraiment, euh. Ouais.

Putain c’est pas compliqué j’veux juste lui dire que c’est joli sauf que je me saoule parce que j’y arrive pas, alors je galère, et du coup je marmonne à moitié, du coup j’arrive pas à dire des vrais mots ET DU COUP ALED. Je finis par baisser les yeux, envoyer mon poing sur son bras, plus fort que tout à l’heure, marquer l’impact, sans faire mal non plus. Oui j’communique comme ça quand je galère j’suis une grosse débile j’ai jamais dit le contraire ok.

Ca te va bien aussi tes cheveux, comme ça, j’aime bien, c’est tout.

Je croise les bras, je tourne la tête, et je fais la moue. Je dis la vérité ok. Je soupire. J’ai plus envie de danser. Enfin, j’ai pas envie de danser toute seule ce soir, alors beh, je danserai pas. Tant pis. J’suis un peu triste à cette idée, et j’me dis que, pour une fois, j’fumerai bien une clope. Parce qu’il se passe trop de trucs étranges. Et que ça me met mal à l’aise.

Asb me saoule, j’aurai aimé danser. Mais maintenant j’suis toute seule, alors, ça sert à rien. J'pense que je vais... Bouger aussi.




The Death of the Bachelor [avec Elwynn] Elwynn%20signa
##   Ven 6 Avr 2018 - 20:22

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 280
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Elle bégaye un peu même si elle tente de lui faire croire que tout va bien. C'est que ça la touche ? Hein ho, il faisait que dire la vérité faut pas qu'elle le prenne-... Ah non elle le prend bien. Ok il comprend rien de ce qu'il se passe. Il hausse les épaules à son tour quand elle lui dit que c'est long à faire, les tresses. Il se doute, il galère quand c'est son tour de coiffer Lottie les matins et elle a des cheveux courts de bambine... alors Elwynn... :

-Ouais... mais ça rend bien. 'fin. C'est le résultat quoi.

Elle insiste pour dire qu'elle aime bien sa coupe... Il mordille sa lèvre. :

-Ok. D'accord... euh... merci.

Sa voix est devenue de plus en plus basse à mesure qu'il parlait. Mais il l'a dit. Oui. Il a dit merci à un compliment en se rendant compte qu'il était sincère. MERDE IL FAIT CHAUD ICI NON ? Il sursaute légèrement en sentant qu'elle le touche... Mais c'est juste un léger, tout petit, minuscule coup de poing... Comme de ceux que se font Nicolas et Asbjorn. C'est bizarre... mais ça le touche. OUI. BON. Elle est pas obligée d'insister nom de Dieu -pardon ! Il se frotte la nuque, le regard tourné vers la sortie... Encore quelques secondes de cette comédie et il allait partir en courant. Non seulement il a envie de danser, mais ils sont mal à l'aise tous les deux. Elle risquait pas de s'amuser s'il était dans les parages.

Il prend une inspiration, prêt à lui annoncer qu'il s'en allait -encore-, quand elle ajoute qu'elle est dégoûté de pas pouvoir danser. Jérémy s'arrête net... et grimace. Gnnh....... GNNNNH. Ok, analyse la situation. Tu t'es habillé bien, pour rien, tu t'es déjà ridiculisé -même si elle aime bien tes cheveux pour une raison chelou- devant Elwynn... Qu'est-ce qu'il peut t'arriver de plus hm ? Qu'est-ce qui, très franchement, t'empêcherait d'essayer AU MOINS D'ESSAYER de passer une bonne soirée ? Parce que c'est elle ? Parce que pour l'instant, t'as juste envie de déprimer dans un coin ? Non. T'es pas comme ça Jérémy. Quand ça va pas, tu te bats pour trouver une solution, mauvaise pour les autres la plupart du temps, certes... Mais là... Qu'est-ce qu'il y a de mal à danser ? A passer une soirée avec Elwynn ? Peut-être même rigoler eh ! On sait jamais...

Jérémy fit la moue et sortit une de ses mains de sa poche pour la tendre devant Elwynn, sans la regarder car il se doutait qu'il bégayerait en la voyant. :

-Je reste si tu veux. Mais je te préviens. Je danse mal.

Il se surprit à prier qu'elle dise non, histoire de finir cette nuit en beauté par un râteau monumental.


The Death of the Bachelor [avec Elwynn] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Sam 14 Avr 2018 - 1:51

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Elwynn Evrard
Etoile Eau Lunaire
Messages : 761
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Jérémy ajoute encore qu’il trouve ma coiffure bien. En vrai, ça me fait plaisir. J’aurais pas fait ça pour rien. Enfin de base, moi j’aime bien le faire, et j’me trouve pas trop mal avec. Et c’est hors de question de croire que j’ai fait ça pour quelqu’un d’autre hein. Juste, ça fait plaisir quoi. On te fait remarquer que c’est joli. Même si c’est pas DU TOUT la personne à laquelle je m’attendais pour ce genre de compliment. Je me contente d’hocher la tête. Et puis il me répond, finalement.

Et il me dit merci. J’crois que mon cerveau et ma conscience sont partis habiter loin d’ici. Trèèèès loin. Je suis perdue. Ca fait un moment qu’on parle et qu’on s’est pas encore gueulé dessus. On s’est même pas fait de vanne puérile. On s’est pas vraiment frappés. On discute. On a le même objectif. Il a semblé triste. Et puis là on se dit ce qu’on pense de nous très calmement C’EST PAS NORMAL. Jérémy est pas censé être sympa, il est pas censé tressauter parce que je lui envoie un coup du « Allez va ». Et puis je sais pas, ses cheveux, ses yeux dorés pas aussi agressif que d’habitude… Ses habits tout propres, alors qu’il a toujours sa carrure de grosse brute… OK Elwynn Evrard tu te calmes directement.

Jérémy semble vouloir parler juste avant que je me plaigne de ne pas pouvoir danser. Il me regarde longuement je crois, et puis il tourne la tête. J’aperçois un mouvement du coin de l’œil, et par réflexe je lève mon bras, prête à parer. Mais t’es con El, tu l’as pas agressé, t’as juste dit… Dit…
… Dit que. Tu voulais danser. Je regarde sa main, puis son visage qui évite le mien, puis de nouveau sa main. Sa main grande ouverte, ses doigts costauds et usés, ses anciennes plaies… Mauvais souvenirs de danse. Si j’ai appris à danser, ce n’est pas dans une idée inintéressée. Je devais tuer. Toujours ça hein, on en revient toujours là. J’évite de m’attarder sur mes pensées. T’façon j’peux pas parce que Jérémy confirme vraiment ce qu’il me propose déjà avec tout son corps.

Je crois que j’ai jamais eu aussi chaud à mes joues de toute ma vie. Je crois que j’ai jamais eu autant de surprise sur le visage d’un coup. Jérémy Bonnet, habillé super classe, me propose d’aller danser avec lui. Je répète ou pas ? Non mais tu t’rends compte toi là-bas avec ta tête là ? J’crois pas non. Moi non plus. Et ses mains sont propres, prête à attraper la mienne. Je me renfrogne, évite aussi son regard, et glisse ma main dans la sienne. En marche arrière, je le tire avec moi sur le bord de l’espace de danse. La musique s’élève de nouveau, c’est sensuel et ça donne vraiment envie de danser. Je me rapproche un peu de lui, mon regard figé sur le côté.

Je danse pas super bien non plus.

Ok. J’suis partie sur ça. Pour une fois, je tente de passer une soirée, et un moment normal avec Jérémy Bonnet.




The Death of the Bachelor [avec Elwynn] Elwynn%20signa
##   Dim 15 Avr 2018 - 1:09

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 280
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Okay. Respire. De toute façon, elle va dire non. De toute façon, personne ne t'apprécie. Même Asbjorn, il doit cacher son jeu. Personne n'aurait envie de danser avec Jérémy Bonnet. Parce que Jérémy Bonnet force les gens à l'apprécier... Il force les gens à danser avec lui. Parce qu'il sait très bien que s'il demande, on va lui dire non... Mais il aura essayé. AU MOINS. Laissez-lui au moins cette petite fierté. Oui... D'accord oui. Ca peut être une fierté d'avoir le courage de demander. Il l'admet... parce qu'il le ressent un peu. Un tout petit peu. ...C'est un peu long aussi... Est-ce qu'elle réfléchit encore ou-

Elle glisse sa main dans la sienne et le tire. Il la suit sans mot dire, trop pantois pour lutter. Il fixe leurs mains. Il y a beaucoup trop d'informations dans son cerveau d'un coup. Il revoit cette main le frapper. Pleins de fois. Il revoit des mains lui faire du mal, à l'infini. Il revoit les mains d'Hélène en train de se couper parce qu'elle veut réapprendre à cuisiner, pour Laurent, pour Lottie... pour lui. Il revoit ses propres mains faire des gâteaux. Il revoit les mains de Nicolas en train de dévorer à pleine bouche le dessert qu'il vient de faire, celles d'Aaron qui le découpe soigneusement pour le savourer. ...Il a la main d'une fille dans la sienne et elle ne la retire pas.

Et d'un coup, ils sont sur la piste. Elle se rapproche sans le regarder tandis qu'il observe sans retenue son visage. Les tâches de rousseur, ce qu'on peut apercevoir de ses tatouages, ses tresses, ses mains... ....OKAY C'EST BIZARRE. :

-Bon. Alors essayons.

Faisant en sorte de ne plus penser à quel point cette situation était très étrange, il fit les premiers pas. Il avait du apprendre à valser pour le mariage de son père et d'Hélène, l'année dernière. C'était pas une partie de plaisir, ni pour lui, ni pour son professeur. Mais il avait fait un effort pour voir le sourire d'Hélène... Là, il voulait juste danser pour voir le sourire d'Elwynn. Voilà. Tout simplement. Il hésitait parfois, ne sachant plus où il en était de la mesure, mais il s'en sortit, se laissant emporter par la voix de crooner du chanteur. Smile even though you're sad, chantait-il. Hm. C'était approprié. Mais pendant un instant, il ne pensait plus. Il n'était plus vraiment triste. Il était en bonne compagnie... belle ? compagnie... et puis, il fallait admettre que danser, ça faisait du bien. Il se sentait... léger.

Et la musique s'arrêta. Il regarda un instant les yeux verts face à lui... et se redressa, comme un piquet planté là. Ne sachant plus où se mettre d'avoir pensé... qu'il était... bien ? Qu'ils étaient biens même, peut-être. OMG IL SAIT PLUS ! :

-Ahah. Ouais ! Désolé. C'était pas terrible. Hm. J'te paye un verre ?

Oui. S'il-te-plaît. Laisse-moi noyer ma gêne un peu parce que si on redanse comme ça je vais pas pouvoir faire deux pas sans... regarder... tes yeux. TES YEUX OUAIS.


The Death of the Bachelor [avec Elwynn] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Lun 16 Avr 2018 - 22:57

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Elwynn Evrard
Etoile Eau Lunaire
Messages : 761
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Je sens que Jérémy me fixe. Je sens qu’il pige rien non plus à ce qu’il se passe. Je sens qu’on part sur quelque chose d’étrange, un truc qu’on connait pas trop. Je le sais parce que, malgré le fait qu’on se frappe tout le temps et qu’on soit jamais d’accord… On se ressemble un peu. Je finis par lever mes yeux vers lui, poser ma main sur son épaule, et me laisser emporter.

C’est une chose de frapper Jérémy, de se faire frapper, de combattre contre lui. C’est une chose de le sentir se précipiter vers moi parce que j’me suis foutue de sa gueule, sentir tout son corps tendu prêt à frapper. C’en est une autre de danser dans ses bras. Il est beaucoup plus hésitant, beaucoup plus calme. Sa main autour de la mienne est devenue douce, toute violence a disparu. Son épaule n’est pas prête à m’enfermer pour me faire mal. Même sa grande taille n’est plus impressionnante. Tout change. Et je danse, il danse, il rate des pas alors je le guide, lorsqu’il sait, je me laisse emporter. Je ferme les yeux. How could I ask for more ?

Danser, c’était facile. C’était comme frapper. Il fallait écouter le corps de l’autre. C’était Nina qui m’avait tout appris pour ça. Pour tuer, il fallait séduire. Pour séduire, il fallait danser. Et comme je dansais comme un automate, alors, Nina m’avait appris à bouger les hanches, comment placer mes pieds. Elle m’avait appris les distances à prendre ou pas avec l’autre. Fermer les yeux me rappelle son visage souriant, ses éclats de rire alors que je marchais sur les pieds de Roman. Je fronce les sourcils, je n’ai pas envie d’y penser. Alors je gratte un peu de la distance qu’il y a entre nous. Je sens Jérémy qui se laisse lui aussi emporter. C’est… agréable. Ca fait du bien. Danser détend. Je rouvre les yeux, me retrouve face à ce qui d’habitude m’apparait comme un mur, le torse de Jérémy. Maintenant, il ne semble plus si impressionnant. Et il sent bon. Je tourbillonne, je ne m’y attendais pas. Ca m’arrache un sourire bref. Et puis la musique s’arrête, tout s’arrête. Mon regard redevient dur d’instinct. Et lorsque je redresse mon visage pour voir celui du Feu, toute ma dureté fond. Ca doit se voir. Il est… vraiment super mignon avec ses cheveux comme ça ok Elwynn t’as pensé à quoi là pendant tout ce temps de danse tu te calmes tu arrêtes tu… STOP. On arrête de penser trop fort.

Alors qu’il rit nerveusement, je souris un peu, toute aussi nerveuse. Je lâche doucement sa main, plus parce que c’est fini que par envie. Je ne tique même pas en sentant son regard sur mon corps, qui revient à mes yeux comme il peut.

Non non t’en fais pas, c’était très bien !

ELWYNN QU’EST-CE QUI TE PRENDS DE RASSURER CET ABRUTI ? Eh, mais je le prends plus pour un abruti. Ca fait un p’tit moment que je le considère plus comme ça… OUAIS BOIRE. J’acquiesce avec force, et me dirige vers le bar, alors qu’il me suit. Je replace mes cheveux sur le coté, réflexe, dégageant une partie de l’oiseau tatoué sur ma nuque. Je commande un verre, de n’importe quoi, du moment que c’est fort. Je l’attrape et le vide d'une traite, j’en redemande un pour prendre un peu plus mon temps. Je pense que Jérémy ne m’a jamais vu boire. Je pense que j’ai pris seulement deux cuites depuis mon arrivée à Terrae. Et je pense que je tiens l’alcool, mais que je ne suis pas certaine de vouloir lui résister ce soir. Comme les deux derniers soirs en fait. Je ne suis pas certaine de vouloir résister à grand-chose… Pour une fois… Je tourne mes yeux vers Jérémy avec un sourire, un sourire que je n’ai pas trop souvent, un peu gêné, mais assez affirmé pour paraître sincère.

… Hm… Ca te dit… Qu’on retourne danser après ? Je veux dire, c’était… Appréciable.




The Death of the Bachelor [avec Elwynn] Elwynn%20signa
##   Lun 16 Avr 2018 - 23:44

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 280
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Bon, jusque là ça se passe bien hein ?... Mais pourquoi hm ? C'est pas normal qu'ils soient comme ça. C'est la chaleur ambiente, c'est ça ? La musique peut-être ? Ca peut pas être l'alcool, en tout cas pas tout de suite, parce qu'il a encore rien bu... Peut-être qu'elle a bu. Mais ça il l'aurait vu quand même. Peut-être qu'elle en a juste marre de le taper... Okay, alors on rajoute un truc bizarre sur la liste ; de se dire qu'elle en a marre de lui, ça l'attriste un peu plus. Mais ouate ze phoque ?! Il passe sa main sur la zone de son épaule où elle avait posé sa main pour qu'ils dansent. Quelques pas n'auront pas suffi à le détendre complétement... Mais elle a sourit. Il l'a vu, briévement, ce sourire s'épanouir sur son visage... Ca fait bizarre de faire sourire quelqu'un comme ça. Sans moquerie, sans méchanceté. Et ses yeux qui ont l'air... bien. Vraiment bien.

C'est pour ça qu'ils s'éloignent l'un de l'autre d'un coup. Il ne sait pas pourquoi il se sent "bien", il ne sait même pas pourquoi il arrive à se sentir "bien"... IL sait PAS ce que c'est être BIEN MERDE !... Pas le bien qu'on ressent quand on a enfin attrapé sa proie, pas celle qu'on ressent lorsqu'on rabaisse quelqu'un plus faible que soi... ce "bien" qui fait du mal aux autres... Non ce qu'il ressentait c'était au-dessus. Et ça il ne savait pas que ça pouvait exister, que c'était possible... Et ce qu'il connaissait pas, il en avait un peu peur. Non, il est perturbé c'est tout. Voilà. Ca fait longtemps qu'il n'a pas vu de fille aussi jolie et qu'il n'a pas bais-... fait l'amour, voil- NON 'FIN ! Pas qu'elle est pas jolie. Elle est jolie dans sa robe. Mais. Ahah. Voilà à part les uniformes du lycée et les habits du quotidien des meufs ici... RAAH MAIS A QUOI IL PENSE ?! ARRETE DE MATER.

Pendant qu'il est tout à son combat intérieur, elle le rassure quand à sa qualité de danseur. ...Il rougit. Un peu. Il savait qu'il était pas doué à ça. Il fallait de la patience et de l'entraînement, de ce qu'il réserve pour la baston, pour apprendre à danser correctement. Il avait vite abandonné... Mais ce soir, il ne lui avait pas écrasé le pied, et même s'il a perdu sa cadence, il a tenu jusqu'à la fin de la chanson. Un succès... Un succès pour lequel il ne s'attendait pas à être complimenté. Son remerciement reste bloqué dans sa gorge, ressort dans un étrange mélange de grondement et d'onomatopée bafouillée... Avant qu'il ne se décide à pivoter, direction le bar, dans le même mouvement qu'elle. Elle commande quelque chose de fort et Jérémy la suit... Pas pour jouer les bonhommes cette fois, non. Il. En avait. VRAIMENT. Besoin. S'étant accroché au comptoir comme un homme perdu au milieu de l'océan à sa barque, le temps qu'il se décroche pour s'emparer de son verre, elle boit le sien cul-sec. :

-Ah. Belle descente. J'aimerais pas la remonter.

Bravo le beauf. Et il l'imite. Aaaah, putain de sa mère la VACHE ça fait du bien. Le serveur leur pose les petites soeurs devant eux. Jérémy pousse un souffle... et Elwynn le regarde. Pendant un instant, il a cru qu'elle se moquait... C'est dur de croire qu'elle se moque alors qu'elle a un si beau sourire. :

-Hm. Euh. Oui. J'vais essayer.

Il regarde le liquide dans son verre, il le fait tournoyer, perdu dans ses pensées. Il mordille un court instant sa lèvre avant de se lancer. Après tout, c'était Elwynn qui lui avait conseillé de communiquer pour apprendre et s'adapter... non ? :

-J'ai pas envie de gâcher ce... qu'il se passe... mais j'ai l'impression que ça va arriver de toute façon. Parce que j'parle mal, parce que j'me comporte mal... Tout l'monde me l'dit. Alors, j'vais l'dire maintenant... Histoire de. Ch'ais pas.

Il but une gorgée de courage, contient ses rougissements... ce qui le rend légèrement transparent sans qu'il ne s'en rende compte... :

-Je suis content d'être venu.


The Death of the Bachelor [avec Elwynn] EXvZ4


Cadeau:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

The Death of the Bachelor [avec Elwynn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant