Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Tel l'ange qui descend du ciel pour te guider.... ou pas (PV Lys)
##   Sam 24 Mar 2018 - 3:03

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Le squat s'éloigne de plus en plus au fur que l'on avance. On descend de plus en plus, à la recherche d'une ville d'où nous pourrions décoller jusqu'à la dite Terrae. C'est tout en observant Ys que je recommence à me poser des questions. Foule de questions. Mon cerveau s'emballe et des dizaines d'hypothèses fleurissent dans mon esprit. Je n'ai pas encore tout bien cerné, mais une chose est sûre: cet endroit est étrange et réunit des gens tout aussi bizarres. Etant donné mon amnésie, je ne saurais juger plus avant de ma propre bizarrerie. Mais vu le phénomène que j'ai rencontré, il se pourrait que ça ne m'annonce soit rien de bon, soit de l'intéressant à ne plus savoir qu'en faire.

En chemin, Ys m'explique le projet plus en détail. Certes, je dois avouer que le réveil en sursaut à brisé mon cycle de sommeil et je le sens. Mais plus vite on se trouve en sécurité, mieux je me porte.

"..."

Certes je ne ressemble pas à grand chose de présentable, mais quand même, il peut faire un effort sur la formulation. Enfin. Je ne m'attends pas à de grandes politesses tout de suite. Je hausse donc les épaules d'un air las.

"Je comprends. Je ne souhaite pas non plus me 'taper la honte'. Des vêtements propres et une douche me feraient le plus grand bien."

Je ponctue ma phrase d'un sourire rêveur et enjoué. Une douche, avec de la vraie bonne eau propre et avec de la chance, chaude. Pitié. Mes pensées se tournent vers ces rêves de propretés, dérivant finalement sur un repas chaud. Mon estomac gronde légèrement alors que mon nez perçoit des odeurs imaginaires.

La question d'Ys me fait lever un sourcil.

"Je me suis demandé la même chose durant tout ce dernier mois."


Je m'arrête un instant afin de démêler le fil de mes pensées. Quelques flash flous me reviennent avant de disparaître presque aussi vite.

"Je me suis réveillée en pleine forêt il y a un mois. Je me suis traînée jusqu'à l'endroit où tu m'as trouvée. J'ai fais avec les vêtements et le peu que j'avais. J'ai mis deux semaines à pouvoir réfléchir normalement. J'étais un peu perdue dans tout ce que je faisais, tout le temps. Il m'avait déjà fallut deux jours pour me souvenir de mon prénom."

J'expire doucement.

"En somme je ne sais pas trop comment je me suis retrouvée dans cette situation à l'origine. Je me suis simplement débrouillée pour ne pas mourir de froid ou de faim en attendant de trouver une meilleure solution."




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Sam 24 Mar 2018 - 14:32

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Il faut croire que cette petite mésaventure aura calmé les deux jeunes gens. Enfin du moins pour l'instant. Ils pouvaient très bien marcher et communiquer calmement. Ca aurait été plus de simple pour le Master d'ignorer la demoiselle jusqu'à destination, mais déjà il n'était pas si salaud que ça, enfin du moins il ne l'était moins. De plus, il fallait redorer l'image des Masters qui en avaient pris un coup ces derniers temps, et surtout lui. 
Aussi il se risqua à demander comment peut on arriver dans un endroit pareil sans rien. La réponse de Lys ne se fit pas attendre. 
Interloqué, Ys porta son attention sur cette dernière tandis qu'elle s'arrêta. Tout en en faisant autant, Ys l'observa assez inquiet qu'on ne puisse pas se souvenir d'un tel détail. Et ce maladroit laissa exprimer haut et fort sa manière de penser.

"Quoi? T'es en train de me dire que t'es amnésique? Sérieusement?"


Ok, vue la tête qu'elle fait, elle n'a pas l'air de plaisanter. Se rendant compte de son manque de tac, Ys s’interrompit immédiatement, surtout de la pointer du doigt. Il se mordit la lèvre inférieure tandis qu'elle reprit ses explications. Mouais... En fait, elle est vraiment amnésique. Son triste état lui rappela celui de sa petite soeur. Joyce, au moins, dans un sens il connaissait son passé et surtout les trois ans vécu avec elle. Mais Lys, en quoi pourrait il vraiment l'aider?

"Je vois...."

Laissa-t'il échapper dans un souffle tandis qu'il se perdit dans ses pensées. Ce n'est pas qu'il avait pitié d'elle. Mais elle, il semblerait bien que même à son réveil et durant des jours, personne ne soit venu la retrouver. Lys était réellement toute seule. Certaines personnes savent parfaitement s’accommoder de la solitude. Mais est il vraiment son cas?
Une dernière bouffée et il écrasa le restant de mégot au sol.

"De trouver une meilleure solution, hein?"

Relevant le regard sur cette dernière, il brisa le silence de sa voix grave. Lui adressant un sourire, il ne saurait dire quelle pouvait être la meilleure solution mais s'il devait avoir une chance de comprendre qui elle était, n'importe quel moyen était bon à prendre.

"A Terrae nous avons un système d’exploration informatique assez conséquent. Donc si un jour t'aimerais comprendre qui tu es, bah tu pourrais en faire la demande. Enfin, si ça t’intéresse bien sûr."

Allez savoir s'il n'est pas préférable de rester ignorant. Il ne connait rien de son passé et de sa vie. Il ne pourrait donc lui suggérer quel meilleur choix. Mais ce qui a de bon à Terrae, c'est qu'on finit par toujours obtenir des réponses. 
Un dernier sourire, et le garçon l'invita à reprendre la route. Et ce ne fut pas un luxe. Près d'une heure plus tard, ils arrivèrent enfin en ville. L'aube se levait doucement dans leur dos, leur présentant l'étendue des quartiers. 
Dans un soupir, le Tonnerre fut bien soulagé d'y arrivé. Rangeant son téléphone pour la énième fois, il lança sur un ton fatigué:

"Je suis pas prêt de refaire de la randonnée pendant un moment."


Tel l'ange qui descend du ciel pour te guider.... ou pas (PV Lys) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Sam 24 Mar 2018 - 15:13

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Je le trouve marrant lui quand même. Au final il a l'air plus gentiment con que méchant. J'ai une théorie sur ça, et bizarrement, oui, je m'en souviens de ça. Je l'appelle la théorie du 'filtre de la bêtise'. En résumé certaines personnes possèdent un filtre qui évite à notre cerveau de nous laisser dire toutes les conneries qui nous passent par l'esprit. Certaines personnes ont une malformation au niveau de ce dit filtre. En partant de là, je dirais qu'Ys a une malformation assez avancée de son filtre. Si il en a un.
Ou alors il est un peu méchant, mais ce serait dommage.

Un petit silence s'installe entre nous. Après sa dernière 'pique', il me laisse finir de parler sans plus rien dire. Il ponctue la clôture de mon explication par un 'je vois' et ses yeux se perdent un peu dans le décor.
En silence, toujours, je continue de le suivre. Je ne m'attends pas à grand chose. Je me contente d'espérer de petites améliorations dans ma vie là où nous allons. Un lit, dans une chambre chaude, quelque chose à manger qui ne sorte pas des ordures, des vêtements neufs, propres... De la tranquillité et de l'hygiène en somme. Je déteste me sentir sale comme ça en réalité. Mon corps est un boulet incroyable depuis un mois. J'avais fini par laisser tomber l'idée d'être présentable. Mais là je commence à prendre plus amplement conscience de mon apparence, à côté d'Ys. Je l'avoue, j'ai un peu honte.

Je redresse les yeux vers lui quand il reprend la parole. Je lui rends son sourire et hoche la tête.

''Je vais y songer. Merci.''

J'aimerais bien me souvenir. Mais une part de moi cherche à me faire renoncer à l'idée. Je me sens ballotter des deux côtés en même temps, en permanence.

On marche encore pendant un moment avant d'enfin arriver à la ville. En la voyant arriver dans mon champ de vision, je pousse un petit soupir soulagé. Enfin.
La remarque d'Ys m'arrache un petit rire. Effectivement, tout cela a été bien trop épuisant. Physiquement en mentalement pour moi. Mais arriver en ville arrive à me soulage. Je me sens déjà très loin de mon point de départ et ce sentiment me réchauffe le cœur.

"Je comprends. Moi non plus je ne suis pas prête à en refaire de si tôt."

Je ponctue ma phrase d'un sourire enjoué, réfléchis quelques secondes et reprends:

''Dis, on pourra se prendre quelque chose à manger aussi ? Je meurs de faim...''





- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Sam 24 Mar 2018 - 16:13

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Putain mais cette histoire de filtre xDD Tu m'as tué!!

Portant ses poings sur sa taille, Ys détailla l'endroit afin de repérer les prochaines destinations. Bon ils allaient encore devoir marcher. Mais au moins, ils étaient plus proches du but maintenant que tout à l'heure dans ce petit trou minable. Lys aussi semble bien heureuse d'y être arrivée. Son soulagement laisse échapper un petit rire. 

"Oui on pourra. J'ai vraiment l'impression de m'occuper d'un petit oisillon."


C'était vraiment prendre la personne en charge. Totalement. Un petit chiot abandonné? Inutile d'aller à la spa. Juste dans un coin paumé et voilà le travail. Tiens, une idée lui vint. La pointant de l'index, il reprit sur un ton taquin.

"Tu sais quoi je vais t'adopter. Je vais t'appeler hum... voyons voir... Kiki? Je sais, c'est pas original, mais ça te va plutôt bien."


On ne change pas un emmerdeur né encore moins quand il lui manque des heures de sommeil. Et merde aussi, il a traîné dans la terre, affronté des paysans complètement cinglés. Et puis dans le fond, c'est drôle. Il suffit de voir sa tête. (oui il a toujours le coup dans les bijoux qui le hante)


"Allez boudes pas et viens. La journée n'est pas finie. Ca va vraiment être l'Eldorado pour toi."

Un voyage vers l'inconnu, un voyage pour une nouvelle vie. Avançant vers la ville, ils marchèrent dans ces longues rues, croisant enfin de la civilisation (qui ne se jette pas à leur cou). Se grattant l'arrière de la tête, il avait l'impression de passer d'une dimension à une autre. Ici, les gens roulent en voiture. Ca crient dans tous les sens, et il y a des pubs qui s'affichent sur de grands bâtiments. Vraiment différent de tout à l'heure, mais soulageant.

"Bien. Je pense qu'on va se prendre un truc à emporter. Ca sera plus simple. Viens voir avec moi."

Lui faisant signe de la suivre, les deux jeunes gens s'avancèrent vers un snack. Le vendeur fut interloqué par l'état de la jeune fille mais Ys se précipita d'attirer son attention.


"Oh l'ami! Ok, pourriez vous nous mettre vos deux meilleurs sandwichs?" 

L'homme le fixe un long moment et il lui répondit dans une autre longue. Ah oui mince. Ici sans la puce, c'est difficile de se comprendre. Du coup, Ys dut pointer du doigt la demande en question de son air blasé. Au moins le langage des signes est valable dans le monde entier. 
Une fois la commande en main et la note réglée, le Tonnerre chercha cette fois du regard des boutiques de vêtements. 

"J'aurai vraiment du penser à prendre mon petit dictionnaire en traduction. Pour les fringues, je te laisserai faire hein. Et puis c'est pas moi qui vais porter une robe."

Une fois, pas deux.


Tel l'ange qui descend du ciel pour te guider.... ou pas (PV Lys) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Dim 25 Mar 2018 - 22:54

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Une lueur de bonheur et d'excitation apparaît dans mon regard lorsqu'il accepte ma demande.Je n'aurais pu espérer mieux. La comparaison à un oisillon me convient. C'est une image mignonne. Cela fait de moi un être assez inoffensif, mais je vais m'en contenter.
Je finis par bien apprécier l'homme finalement. Un peut bourrin à sa façon de s'exprimer, mais il a prit le temps de me parler et de m'écouter. Au fond de moi cela m'importe: il est la première personne à qui j'adresse réellement la parole en un mois. Je dois avouer, le silence et la solitude ont vite finies par me peser. J'apprécie le calme et le silence, certes, mais je n'en voyais pas le bout jusqu'à maintenant. J'ai finis par avoir peur d'y être enfermée pour toujours.

Kiki ? Je soupire.

"En effet, vous n'êtes absolument pas original, mon cher. De plus je ne suis pas d'accord avec le fait que cela m'aille bien."

Je m'arrête de parler pour réfléchir un instant.

"Je veux bien être un oisillon, mais je ne serais pas ton animal de compagnie. Soyons clair."

Maintenant mes yeux brillent de la lumière du défi. Sa taquinerie me titille. Alors que je m'apprête à lui envoyer une vanne, il reprend, m'invitant à ne pas faire la moue et à apprécier l'instant. Qu'il ne s'en fasse pas, je sais apprécier la chance que j'ai. Si il tient parole je lui devrais une fière chandelle.

On continue notre avancée. Après s'être arrêtés pour commander à manger, on reprend notre route à la recherche de vêtements neufs. Je dévore mon sandwich sans vraiment prêter attention à ce qu'il me raconte. Mon repas est bon et propre. Cela faisait longtemps.
Je plonge dans mes pensées, cherchant un souvenir plus lointain, mais rien n'y fait, mon cerveau n'y arrive pas.

Je me perds finalement dans le lèche vitrine tout en mangeant. Au bout de quelques minutes je remarque enfin une boutique qui possède des tenues à mon goût. Rien de bien cher. Je finis mon repas rapidement avant de pénétrer dans la boutique, joyeuse, en sautillant. Je m'apprête à me diriger vers un petit pull bordeaux à l'air extrêmement confortable lorsque j'entends une voix m'interpeller.

"Mademoiselle! Je ne peux pas vous laisser entrer dans cette tenue. Nous n'acceptons pas les mendiants."

Je hausse un sourcil et regarde mes mains. J'avais réussi à oublier: je suis une mendiante. L'air confus je m'approche de mon interlocutrice.

"Veuillez m'excuser, je ne reste pas longtemps. Je cherche juste de quoi me vêtir décemment afin de ne pas effrayer les bonnes gens de votre quartier."


Je prends ma voix la plus douce et charmante pour m'adresser à elle. J'use d'une jolie tournure de phrases et de mots sympathiques. Malheureusement, la femme ne semble pas convaincue. C'est sur un ton plus dur et plus sec qu'elle réitère sa demande: pas de mendiants dans sa boutique.




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Dim 25 Mar 2018 - 23:29

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Finalement elle sera un oisillon. C'est pas plus mal dans le fond et un sourire taquin se dessina en coin. Bah elle est pas aussi terrible que ça finalement. Et puis cette mission aura du bon. Faut juste pas s'arrêter à leurs tenues hein. D'ailleurs il était temps qu'ils y arrivent. Et ce fut avec soulagement qu'il put nourrir le petit oisillon. D'ailleurs qu'est ce qu'elle peut avaler! On aurait dit qu'elle n'avait rien mangé depuis des semaines.
D'un regard discret en coin, il détailla cette dernière. Il est clair qu'elle n'est pas bien épaisse et sous alimentée. Pourtant elle pourrait être bien mieux que ça. C'est pas péjoratif hein. Mais elle a tout de même un joli visage et de beaux yeux. Alors bon... Ok changes de sujet du con.
Avalant difficilement sa bouchée de pain quand leurs regards se croisèrent par mégarde, il lança sur un ton innocent:


"C'est pas très nutritif mais on fera mieux quand on aura plus de temps."

Ouais manger dans un petit restaurant, c'est mieux que de manger un sandwich debout. Enfin pour l'instant ça ira. Maintenant c'est de pouvoir trouver un magasin de vêtements. Suivant de près la demoiselle, Ys la laissa choisir. Non mais c'est pas lui quoi va le faire ok. Faudrait pas abuser non plus, lui, c'est un mâle viril okay?!
Et lorsqu'il remarqua Lys rêvait devant une vitrine, il ouvrit la porte de la boutique invitant cette dernière à en faire de même. Restant en retrait, lui laissant libre choix de se servir, Ys observa de plus près un mannequin.
C'est intriguant quand même un mannequin. On pourrait croire qu'ils sont presque vivants. Ah d'ailleurs ça lui rappelle un jeu de console mais il ne se souvient plus du nom. Bref il perd son temps en plantant son index dans la narine du mannequin quand soudainement des voix s'élevèrent.
S'en rapprochant, il vit clairement que Lys était en mauvaise passe et que la gérante n'appréciait pas les mendiants. Tentant de garder son calme (bien que l'envie de lui faire traverser la vitrine le démanger), il s'approcha de Lys, posant son bras autour de ses épaules.


"Bien le bonjour chère Madame! Pardon d'insister, mais voyez vous ma pauvre cousine s'est faite larguée par son fiancé et maintenant elle est démunie de tout bien. Oh évidemment, ce n'est pas une chose qui vous arriverez à vous. Vous êtes très séduisantes, on a surement du vous le dire plus d'une fois!"

Lança-t'il d'un ton charmeur et de son plus beau sourire. Oui, oui, il séduit librement la gérante. C'est une technique comme une autre, jugez pas!

"Et bien euh merci mais.. Je suis désolée Monsieur mais nous avons une image à tenir. Comprenez que je ne puisse pas-"

Très bien il a comprit. Décidemment cette histoire d'attraction qu'ont les Masters sur autrui ne fonctionne pas ave lui. Mais c'est quoi le problème? Il est moche? C'est ça??
Oh et puis merde! Il l'interrompt d'un coup en posant sur son comptoir une pile de billets.


"Je suis sûr que tout autant que moi, vous souhaitez son bonheur, n'est ce pas?"

Tu parles qu'elle le souhaite! Elle a des étoiles plein les yeux quand elle saisit la liasse de billets entre ses ongles bien traités. Non mais on peut acheter n'importe qui, c'est immorale! (dit il l'ancien gosse de riche). Enfin du moins, elle laisse libre champ à la jeune Lys de choisir ce qui lui plaira. En prime, d'autres vendeuses viennent la servir tout en lui offrant la possibilité de défiler. On dira pas combien il a dépensé héhé (#Ripchomage)
Une fois ce petit tour de spectacle terminé, ils purent quitter la boutique les bras bien chargés. D'ailleurs même le Master en avait profité pour se racheter un pantalon et des chaussures. Non parce que la boue merci mais il compte pas non plus retourner à Terrae dans un sale état. De toute manière, avec sa tête délinquant, c'était même pas sûr qu'il passe l'aéroport.


"Tsss! Franchement les gens n'ont plus aucun principe!"

Souffla-t'il dans un soupir. Bon et maintenant c'était de pouvoir trouver un hôtel où se changer.


Tel l'ange qui descend du ciel pour te guider.... ou pas (PV Lys) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Lun 26 Mar 2018 - 0:02

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Alors que je me débats avec la gérante, Ys vient à ma rescousse. Le bras qu'il passe autour de mes épaules me rassure. Je retiens un petit soupir de soulagement et joue le jeu de la cousine larguée. Je prends un air triste quand il évoque ma pseudo-histoire et lance un regard de petit chien battu à la demoiselle en face de nous. Celle-ci ne se laisse toujours pas faire, insistant sur mon manque de 'prestige' pour le magasin.
Les remarques de notre interlocutrice me touchent, mais je me retient de le faire savoir. Ys se débrouille très bien et je peux finalement apprécier le contenu des étagères. Alors que les vendeuses me guident à travers leurs produits, je me laisse un peu aller. Je sais ce que je veux, j'ai déjà repéré la tenue parfaite mais je prends le temps d'essayer quand même. Par pur plaisir. Le côté féminin de ma personne je suppose.

Après une quinzaine de minutes à défiler dans diverses tenues, robes et jupes aux couleurs et imprimés diverses, je me dirige finalement vers ce que je désire depuis le début. Au final le pull s'est avéré trop... grattant.
Je me décide donc pour une chemise et une veste bleues et un pantalon blanc. J'attrape au passage une paire de chaussures. Les miennes sont trouées et usées à tel point que les semelles ne tiennent plus qu'à un fil. La randonnée aura été bien complexe: j'ai dû m'arrêter souvent pour remettre en place mes semelles.

Ravie de mon choix je retourne vers Ys et lui tend mes trouvailles d'un air joyeux. Je lui offre un grand sourire et me dirige avec lui en dehors du magasin. Les vendeuses nous flattent d'un "au revoir" enjoué. Elle semblent un peu trop heureuses que je m'en aille. Par politesse je leur renvoie leurs adieux.

"Tsss! Franchement les gens n'ont plus aucun principe!"


Je ricane légèrement.

"Dis celui qui comptait kidnapper une pauvre jeune fille endormie."


Je ponctue ma pique d'un clin d’œil moqueur et d'un tirage de langue tout à fait adapté à la situation.
Mes yeux ont prit la couleur cyan de mes bons jours. Cela change du bleu sombre et terne que je trainais jusqu'à notre repas. Avoir faim ou froid me rend grognonne.


"Il ne me manque plus qu'une douche, un bon shampoing et je serais enfin présentable !"


Dis-je en faisant tourner autour de mon index une mèche beaucoup trop grasse et sale. Le blond de ma chevelure est un peu trop gris boue à mon goût. Et puis je me sens un peu mal à l'aise à côté d'Ys dans cette tenue. Il est bien fichu lui malgré les quelques traces de boue qui le marque encore.




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Lun 26 Mar 2018 - 22:08

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Le Master laisse échapper un petit rire nerveux. Ouais elle a pas faux la miss hein. Esperons juste que cela reste entre eux, pas sûr que les autres Masters valident ses techniques. 
Dans un sens, il a su se rattraper de ses erreurs. Après tout, la jeune femme avait désormais de quoi se changer. Tiens il aurait du acheter une valise aussi. Ca leur éviterait de se promener avec autant de sac durant le prochain vol. 
Et Lys semblait bien plus soulagée et heureuse à présent. Et l'idée d'une bonne douche ne lui déplaisait pas.


"Ouais tu seras quand même plus présentable."


Pas de vacheries cette fois. Et puis, se moquer sur son état c'est trop facile, aucun mérite. Cherchant du regard, Ys repéra alors un hôtel pas loin. Heureusement d'ailleurs, c'est que ces paquets pèsent. C'était un endroit tranquille, il n'y avait pas tant de monde que ça et l'hôte semblait même s'ennuyer. Il fut soulager que deux clients entrent. 
Alors que le Tonnerre régla la note (putain c'est cher même pour quelques heures!!), Ys s'empara de la clé une fois les directions reçues. 

"Tu m'en voudras pas mais j'ai pris qu'une chambre. De toute manière, ce n'est pas pour dormir."


Parmi les couloirs, le jeune homme chercha le numéro. Une fois devant leur porte, il laissa d'abord entrer la demoiselle. Dans un soupir de soulagement, il déposa les sacs sur le lit.


"Profites en, les dortoirs pour les novices ne sont pas aussi spacieux. D'ailleurs, il n'y a aucune douce dans les chambres. Enfin c'est juste pour le début, après c'est un peu mieux."


Ouais autant la prévenir, qu'elle n'arrive pas comme un cheveux sur la soupe. Après tout il y en a eu pas mal des élèves qui se sont perdus. On va éviter de répéter ces erreurs. 
S'approchant de la fenêtre, Ys sortit immédiatement une cigarette, laissant la demoiselle à ses préoccupations. C'est qu'il devient plus silencieux. Peut être à cause de la fatigue ...ou peut être pas.


Tel l'ange qui descend du ciel pour te guider.... ou pas (PV Lys) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Lun 26 Mar 2018 - 22:41

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Après la séance shopping, Ys et moi continuons de marcher, cette fois à la recherche d'un hôtel. Je pourrais y prendre une douche, me changer et patienter un peu avant de prendre notre vol. La fatigue commence à se faire sentir et je laisse échapper un petit bâillement couinant. Pas question de dormir tout de suite. Si j'ai bien compris nous aurons tout le temps de dormir en vol.  Je me fais assez confiance pour me laisser aller dans les bras de Morphée dès que mon corps s'écroulera sur mon siège.

Après une dizaine de minutes de recherche, on tombe enfin sur un hôtel ouvert. Il faudra que je me renseigne sur ce que je dois à Ys. Je trouverai bien un moyen de me faire de l'argent pour le rembourser. Une fois les clés en main, Ys déclare n'avoir prit qu'une chambre. Je hausse les épaules. C'est déjà bien assez après tout. Je ne lui en voudrait pas pour si peu...

Je lance un petit sourire à Ys en réponse à son geste galant et pénètre dans la chambre. Mes yeux cherchent immédiatement la salle de bain. Pas dure à repérer: la porte est ouverte et j'y devine l'objet de mes désirs.

"Profites en, les dortoirs pour les novices ne sont pas aussi spacieux. D'ailleurs, il n'y a aucune douche dans les chambres. Enfin c'est juste pour le début, après c'est un peu mieux."


"C'est un dortoir commun ? Ca devrait aller."


J'attrape mes nouveaux vêtements, sautille ensuite jusque dans la salle de bain, ferme la porte et me déshabille immédiatement. Je m'attrape une serviette que je pose à portée de main, près de la douche et allume l'eau chaude. Mon corps est parcouru d'un léger frisson lorsque le liquide entre en contact avec ma peau. Un soupir de soulagement et de contentement m'échappe et je me laisse aller au plaisir de l'eau brûlante.
J'en profite pour me faire un shampoing. Mes cheveux, très longs, prennent du temps à laver. D'autant plus qu'actuellement ils sont couverts d'une épaisse couche de crasse. J'y passe vingt minutes, à  frotter et rincer jusqu'à ce que l'eau soit claire. J'en profite pour les brosser et me parfumer avec les quelques huiles mises à disposition.

Après une petite quarantaine de minutes sous l'eau, j'en ressors pour me sécher et me changer. Je frotte mes cheveux encore un moment, les peigne jusqu'à en avoir défait tous les nœuds et enfile mes nouveaux vêtements.
Je frotte la buée sur le miroir et observe le résultat: j'ai l'air saine et en bonne forme malgré ma minceur presque alarmante. Il me reste également quelques cernes, mais je ne m'en fais pas trop.

Finalement c'est après une bonne heure que je sors de la salle de bain, un grand sourire aux lèvres. Je fais un tour sur moi-même. Mes cheveux sont lisses, propres, brillants; ma chemise est rentrée dans mon pantalon, quelques boutons détachés sur le haut; j'ai ajusté ma veste sur mes épaules et retroussé ses manches. Enfin: je sens bon.

"Voilà !"

Je lance un sourire ravi à Ys.

"Je me sens beaucoup mieux déjà !"


Je saute sur le lit et m'assied sur le rebord.

"Merci encore. Tu pourras me dire combien je te dois. A l’occasion j'aimerais te rembourser. Cela risque de me prendre longtemps si je ne compte que sur les pancakes."


Je refoule un nouveau bâillement et me redresse.

"Trop de proximité avec le lit, ça me donne envie de dormir."




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mar 27 Mar 2018 - 21:34

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Dortoir ou pas dortoir, Lys devait surement être plus heureuse d'apprendre qu'elle dormirait dans un lit avec des draps propres et au chaud. C'est toujours mieux que de dormir dans un squat. Ne rajoutant rien de plus, Ys lui laissa libre cours à son imagination. L'informant oui, mais il ne fallait pas tout lui dévoiler. Elle devait conserver ce goût pour la surprise bien qu'il ne connaisse rien de son passé.
Se perdant dans ses pensées, il lui était impossible de comprendre comment elle en était arrivée là. Il pouvait ressentir le Vide qui la dévorer mais impossible d'en connaître les raisons. Peut être que dans un sens, ne rien savoir, ce n'est peut être pas plus mal.

Relevant le menton, ils finirent enfin par trouver un hôtel. Une fois tout réglé, ils montèrent à leur chambre. Les affaires éparpillées sur le lit, Lys prit ce dont elle avait besoin avant de laisser le Tonnerre seul. Un hochant de tête, et ce dernier se retourna à ses préoccupations. Très vite, il entendit l'eau de la douche coulée tandis qu'il en profita pour s'allumer une cigarette. Se postant devant la fenêtre, laissant l'air libre entrée, le garçon se perdit dans l'immensité. De sa main libre, il chercha un numéro pour appeler un taxi. C'est que l'aéroport n'est pas à côté et il était hors de question cette fois d'y aller à pieds.
Glissant son pouce sur l'écran, sa attention se stoppa net sur un numéro précis.
Pendant plusieurs secondes il hésite. Il bloque sur le numéro de Mitsu. Un appel? Non trop direct. Un message? Et pour dire quoi? Après tout ce silence, un message? Non, c'est ... illogique.
Et puis il ne saurait pas quoi écrire à vrai dire. Il est paumé.

Se passant une main sur le visage, il rejeta rapidement cette idée et revint aux faits.


"Oui bonjour, ça serait pour un taxi. Dans une demie heure? Oui, ça serait parfait."

Renseignant l'agence de l'adresse, Ys posa son téléphone sur le lit. Une chose de faite et d'ici là, ils auront le temps de se préparer. D'ailleurs, il serait temps qu'il en fasse autant. Ôtant son pantalon et ses chaussures, il attrapa son sac de course. Enfilant une première jambe, ce fut avec surprise que la porte de salle de bain s'ouvra sur lui. Prit d'un élan de panique, le Master se jeta volontairement derrière le lit afin d'éviter tout contact visuel.
Non mais cette honte! C'est bon c'est pas un nudiste aussi, il s'appelle pas Erik (xD).


"ATTENDS!! N'avances pas plus, ok?! Qu'es-"

Ouais pas sûr qu'elle l'écoute vraiment. On dirait une gamine là. Elle s'est jeté sur le lit avec joie. Non mais c'est la douche qui la fait rajeunir?! Bon il ne traîne pas et enfile rapidement la seconde jambe. Arrivé à la taille, il se relève pour finir le travail. Elle aurait pu lui laisser du temps aussi. Comment ça elle a déjà pris une bonne heure? Bah ouais mais il était perdu dans ses pensées c'est tout.
Essoufflé par cet effort, le Tonnerre se laissa tomber sur le lit, manquant d'air.


"Un dîner, ok? Un dîner ça ira. Tu sais faire ça au moins?"

Reprenant son souffle, le Master vint poser automatiquement son regard sur la jeune fille. Ah! Elle est plus blonde qu'il ne l'aurait crus. En tout cas, elle est nettement plus présentable que tout à l'heure. Et c'est sûr qu'elle devait se sentir plus à l'aise.
Cessant de la fixer d'un air bête, il afficha une mine désabusée.


"T'endors pas ok. Il est hors de question que je te porte. Y a un taxi qui devrait pas tarder à arrivé."


Tel l'ange qui descend du ciel pour te guider.... ou pas (PV Lys) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Mar 27 Mar 2018 - 22:14

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Je me rends compte qu'Ys a disparu de mon champ de vision entre le moment où je suis sortie de la salle de bain et mon atterrissage sur le lit. Je jette un coup d’œil derrière moi où j'entends quelque chose gigoter péniblement.
Un large sourire se dessine sur mon visage quand je prends conscience de la scène. Une bonne liste de blagues défile dans mon esprit et j'éclate de rire. Entre le kidnappeur de quelques heures et la chenille nudiste qu'il y a en face de moi je sens une sacré différence.
Je détourne quand même le regard pour ne pas plus le gêner. Mon fou rire incontrôlable doit être suffisant en le cumulant avec sa situation.

Il finit d'enfiler son pantalon et s'écroule à son tour, sur le lit que j'ai délaissé. Je l'écoute répondre à ma précédente question en cherchant toujours à calmer ma crise de rigolade. Le temps qu'il finisse de me parler j'ai les larmes aux yeux et les poumons en feu. Pour une raison absurde j'ai trouvé cette scène beaucoup trop hilarante.
Je reprends finalement mon souffle -non sans peine- et lance un petit clin d’œil moqueur à ma nouvelle cible:

"Je compte pas m'endormir, dans un hôtel, avec pour seule compagnie une chenille nudiste et sadomasochiste."

Je pouffe à nouveau. Je passe ma main dans mes cheveux pour les replacer correctement et lâche un long soupir.

"En fait ça va là. Cette petite crise de rire m'a remise en forme. J'ai envie de sauter partout."

Effectivement. Je me sens en forme. Je m'approche de la fenêtre en sautillant et scrute le paysage. Un petit récapitulatif mental s'impose à moi.
Il y a quelques heures je trainais dans un squat insalubre. Maintenant je me moque de la seule personne qui m'a tendu la main depuis que je... me suis éveillée dans cette situation. Je suis un monstre ingrat. Mais c'était drôle alors... on ne peut pas m'en vouloir ? Si ?

Mine de rien, je le trouve quand même sympa le Ys. Outre sa voix charmante et le reste de la surface, j'apprécie la première impression que me laisse le personnage. Et puis, jusque là il a plutôt tenu parole. J'ai pu manger, me faire propre... Je me sens au chaud et plutôt en sécurité au final. En même temps... Une chenille.

Je me retourne vers mon interlocuteur avec un petit sourire:

"Bon. En tout cas je suis prête à y aller, Monsieur Coco l'Asticot."


Je lui tire la langue.

"Vivement qu'on arrive."




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mar 27 Mar 2018 - 23:13

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ok il a bien saisi hein. Toute sa réputation et son image sont foutues, totalement foutues. Ah il est beau le Master censé sauver une fille de son malheur pour lui promettre un monde meilleur. Terminé les missions sauvetages! Ouais enfin il rage intérieurement mais dans le fond, il ne lui en veut pas réellement. A sa place, il aurait surement autant ris et puis elle a été plus indulgente qu'il ne l'aurait fais.

Une fois ses chaussures mises, le Tonnerre récupère sa cigarette laissée sur le bord et repart boucler leurs affaires. En tout cas, une chose est sûre, Lys était toute aussi différente. Il avait retrouvé une fille sale et triste, silencieuse. D'un regard bienveillant, il vit cette dernière sautillée jusqu'à la fenêtre. Finalement, peut être que cette mission n'est pas aussi désastreuse que ça?!


"Ne t'en fais pas, tu vas bientôt y être, ton nouveau chez toi."

C'est un peu ça. Terrae c'est un peu notre salut. Généralement il est difficile de la quitter parce qu'il est difficile de trouver mieux. Jusqu'à présent très peu de personnes avaient désiré de quitter cet endroit, non par faute de manque en contact extérieur, mais parce qu'ils étaient réellement chez eux. Même si avec Hideko ce n'est pas toujours facile, il y a bien une chose pour laquelle Ys ne pourra lui reprocher, c'est bien celle ci. Et il en était convaincu, Lys aussi trouverait sa place. Et ce sourire sur ses lèvres ne la quitterait plus.

Passant encore quelques minutes dans cette pièce, peut être vingt, Ys prit le temps d'expliquer à la jeune femme les informations nécessaires pour son arrivée. Elle finirait bien par trouver elle même ses repères. Après tout, c'est une nouvelle aventure qui commence pour elle.
Un peu après, le téléphone de la chambre retentit, les avertissant de l'arrivée du taxi. Une fois prêts, les deux terriens prirent la dernière route vers Terrae.
Le reste du voyage se passa plutôt bien. Aucun retard au niveau des vols et par dessus tout, Lys ne lui fit pas de mal à l'aise. On sait jamais, elle aurait pu avoir peur de l'envol. Mais non. En fait, il avait l'impression d'avoir affaire à une enfant excitée. Ouais, c'est sa dernière mission sauvetage, et on finit sur une bonne note.

Pour le reste, tout se déroulera parfaitement. Lys gagnera une place parmi les autres résidants. Son numéro de chambre en main, sa valise de vêtements fraichement achetés, les deux jeunes gens se quittèrent au croisement d'un couloir. Au cas où si la miss aurait besoin d'aide, Ys lui laissa néanmoins son numéro et lui indiqua la salle des Masters. On ne sait jamais, vaut mieux être prudent.
Un dernier salut militaire, et Ys tourna des talons. Finalement, elle est plutôt cool la miss...


Happy End


Tel l'ange qui descend du ciel pour te guider.... ou pas (PV Lys) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Tel l'ange qui descend du ciel pour te guider.... ou pas (PV Lys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Le Monde.
 :: L'Amérique du Nord.
Aller à la page : Précédent  1, 2