Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Laisses moi une place sous ton ciel (PV Tahia)
##   Ven 6 Avr 2018 - 1:20

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Messages : 530
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Dire que Tahia n'avait pas une très haute opinion d'elle même était plus une affirmation qu'autre chose. Même si on reconnaissait qu'elle était une très bonne Guérisseuse, quelqu'un de très patient dans ce domaine et sachant se montrer à l'écoute quand il le faut, la jeune femme ne parvenait pas à se concentrer sur ce qui pouvait être positif chez elle. Bien au contraire, elle avait plutôt tendance à voir ce qui n'allait pas chez elle et autant dire que beaucoup de choses auraient été à citer. Même si elle acceptait bien mieux son apparence, la présence de sa cicatrice ainsi que ses yeux, cela ne voulait pas dire pour autant que les autres le percevaient de la même façon. Les gens avaient été pour beaucoup surpris par son regard bicolore et si peu de personnes connaissaient les circonstances de ces couleurs, l'Air savait que cela en perturbait aussi certains. Sans parler de sa tendance à prendre de la distance avec toute personne appartenant à la gente masculine, du moins quand il ne s'agissait pas de personnes qu'elle connaissait déjà et dont elle était plus habituée à la présence. Ces quelques points donnaient déjà l'impression à la brune qu'elle ne pourrait jamais être approchée par un homme. Et même si c'était un jour possible, elle lui aurait souhaité bonne chance car il aurait bien du travail, à la supporter elle et ses sautes d'humeur ou ses moments de déprime quand quelque chose n'allait pas pour elle. Non vraiment, qui serait assez fou pour tenter sa chance...?

La jeune femme rouvrit brusquement les yeux avant de se tourner lentement vers Ys. Elle n'était pas sûre d'avoir bien entendu... Est-ce que le Tonnerre s'était désigné? C'était stupide, il ne pouvait pas avoir dit ça. Et pourtant, le jeune homme reprit, plus clairement cette fois, qu'il aurait pu. Tahia resta silencieuse, observant le roux, ne sachant pas quoi dire ou quoi penser. Il ne pouvait pas avoir dit ça, c'était impossible! Et malgré tout, la réponse résonnait encore parfaitement dans son esprit, de même que la sincérité dans les paroles du Master. Il ne lui avait pas dit ça pour lui faire plaisir, ni pour se moquer d'elle. Non, il le pensait vraiment. Et cela ne faisait que surprendre davantage la Guérisseuse. Enfin, la surprise fut remplacée par une expression légèrement blasée pour la brune lorsque le Tonnerre se mit à sourire comme un idiot tout en affichant un air gêné et rajoutant que tous deux savaient que ça ne pouvait pas être possible. L'Air se retenait vraiment de soupirer. Elle appréciait Ys, ça ne faisait aucun doute, c'était un ami et elle pouvait lui faire confiance mais parfois, le voir se comporter comme un imbécile heureux lorsque la situation devenait gênante pour lui parce qu'il avait fait une gaffe, ou pensait en avoir fait une, avait plutôt tendance à désespérer la brune plus qu'autre chose.

Cela ne dura pas et Tahia reprit une attitude attentive lorsque le jeune homme commença à s'avancer vers elle tout en reprenant la parole. Elle se doutait bien qu'il n'était pas parfait, après tout personne ne l'était en ce monde, tout comme elle savait très bien qu'Ys était en couple avec la Master Mitsuki. Certes, elle avait bien entendu que les choses n'allaient pas fort en ce moment, bien qu'elle n'en connaisse pas les raisons et que dans tous les cas ça ne la concernait pas, mais les deux Masters étaient encore en couple, à sa connaissance. Alors entendre le Tonnerre dire que dans d'autres circonstances et s'ils s'étaient rencontrés plus tôt, il aurait tenté sa chance avec elle, la brune en perdit à nouveau le sens de la parole en même temps que de la gêne recommençait à se former sur son visage. Mais qu'est ce qu'avait Ys, en ce moment, à dire des choses aussi embarrassantes?! Le 'pire' dans tout ça étant l'absence du moindre mensonge dans ces mots. Car oui, elle pouvait affirmer que le jeune homme ne lui mentait pas. S'il pouvait être facile de cacher la vérité dans les paroles, les yeux étaient une toute autre histoire. Et le regard du roux n'avait aucune trace de mensonge. Il aurait été difficile de mentir, dans tous les cas, car la brune avait remarqué depuis longtemps que le Master était très expressif concernant ses émotions et son ressenti vis à vis des autres.

Il s'était finalement arrêté à quelques mètres de l'Air mais ne semblait pas décidé à terminer de parler, ses paroles toujours prononcées sur un ton calme et sincère, lui disant qu'elle n'avait pas à se voir comme une bête noire ou quelqu'un d'effrayant à regarder. Que même si ça n'avait pas toujours été facile mais que c'était ce qui faisait son charme. Aux derniers mots, comme quoi elle était exceptionnelle, Ys la gratifia d'un sourire, sourire auquel la brune ne pouvait que répondre, en dépit de sa gêne. Cela semblait si lointain la dernière fois que quelqu'un lui avait dit des choses similaires à celles dites par le Tonnerre. Avant sur tout cela n'ait eu lieu, que l'état d'alerte soit donné. Bien malgré elle, Tahia se souvenait des nombreuses fois où c'était Asbjorn qui lui disait qu'elle était courageuse, qu'elle pouvait être fière d'elle. Si la brune n'était pas convaincue des paroles de son ami à capuche, les paroles du Master venaient s'ajouter à ces mots qu'elle avait déjà pus entendre. Peut être était-ce stupide mais en cet instant, la jeune femme avait envie d'y croire un peu, que ce que les deux Tonnerres disaient n'était pas un mensonge et qu'elle était vraiment toutes ces choses là.

Et alors que la situation reprenait enfin une tournure plus calme dans l'esprit de la Guérisseuse, cette dernière perdit toute notion d'espace et de temps lorsque le Master lui demanda, sans la moindre once d'hésitation dans la voix, s'il pouvait l'embrasser. A cet instant, l'esprit de Tahia devint soudain blanc et vide alors que tout autour, aucun bruit ne se faisait entendre, comme si la nature elle même retenait son souffle après que cette question ait été posée. Plus aucune réaction, plus aucune émotion, tout cela avait déserté le corps de la jeune femme, qui était à cet instant aussi immobile qu'une statue. Ce n'était juste pas possible... Après avoir été honnête tout au long de cet aveu qu'il lui avait fait, comment pouvait-il demander quelque chose d'aussi stupide et inimaginable? Quelques minutes s'écoulèrent encore et le silence toujours présent vint à confirmer quelque chose pour la brune: Ys était plus que sérieux avec cette question. Reprenant peu à peu l'usage de son corps, elle se pinça l'arête du nez en soupirant lentement avant de fixer le roux.

"Ys... Je te donne une minute pour t'expliquer avant que je ne te balance au milieu du lac!"

Sans doute aurait-il moins d'une minute même car l'Air reprit aussitôt:

"Non mais à quoi tu penses à demander ça?! T'es en couple que je sache! Je ne sais pas ce qui se passe avec Dame Mitsuki mais là, c'est grave! Vous avez déjà surement beaucoup de choses à régler, je refuse d'être mêlée à ça, surtout si ça risque de t'attirer des ennuis et par respect vis à vis d'elle! Et encore plus quand ça se voit parfaitement que tu l'aimes! Les yeux ne mentent pas, je te rappelle."


Laisses moi une place sous ton ciel (PV Tahia) - Page 2 Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Ven 6 Avr 2018 - 20:39

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

C'est assez délicat de parler à cœur ouvert, ou du moins, être sincère. Après tout, il lui devait bien ça. Alors oui, ça peut porter à confusion ou même être déformé, mais le garçon irait jusqu'au bout de ses convictions.
Aussi, lorsqu'il osa poser cette question improbable, le silence devint plus lourd. Même Tahia, elle lui afficha un regard... Vide. Blanc. Choquée. Tiens, c'est étonnant qu'il ne soit pas encore au fond du lac. Depuis quand laissait-elle un sursis? Bon on va pas s'en plaindre non plus.
Le Master ne désire pas se servir de son amie pour vérifier. Rien de tout ça, il respecte énormément de son amie sinon il n'aurait pas parler ainsi. Mais ces derniers temps, rien ne tourne en rond. Sa vie est devenue un véritable bordel!
Mise à part Joyce qui a retrouvé sa mémoire, Aria et Tahia qui ont prouvé être encore ses amies, sans ça, le reste, c'est le chaos.
Il a toujours souhaité devenir Master, le plus fort d'entre eux. Il était bien conscient que ce rôle demanderait énormément de sa personne et surtout des responsabilités. Il était pas dupe, il le savait. Mais il ne s'attendait peut être pas à l'ampleur de ce devoir. Malgré tout, il ne regrette rien et tente chaque jour de sortir la tête de l'eau.
Bien sûr on le compare à un monstre depuis son intervention dans la forêt. Ce n'est pas avec Will qu'il devrait partager sa chambre, mais avec Akira. Entre démons, on se comprend.
Mais si ce détail sali son image de Master, l'opinion de Mitsuki est d'autant plus désastreuse. Depuis ses aveux, la manière dont elle aborde leur relation et ce dont elle redoute, le jeune homme est complétement perdu. Et peut être que cette demande faite à Tahia est folle, mais ce ne sont plus que là des solutions désespérées.

Et tandis qu'il tente de s'expliquer, levant le doigt comme pour prendre la parole, affichant un sourire crispé, il fut nettement coupé par la demoiselle. Ouais elle comprend pas, c'est normal. Personne ne pourrait comprendre à vrai dire et puis son amie ne connaît en rien ce qu'il s'est passé récemment dans sa vie. Et ce furent ses dernières paroles qui effacèrent le sourire du garçon.
Le regard retombant au sol, le bras descendant le long de son corps, il garda le silence un instant avant de reprendre.


"Oui, je l'aime. Eperdument. Mais... elle ne me fait pas confiance, du moins, pas comme je l'imaginais. Elle doute de moi, de ma sincérité, de ma fidélité."

Il fait moins le malin le garçon. Il se sent même à nu de devoir donner les véritables raisons, lui rappelant de douleurs souvenirs.

"Elle pense que je pourrais la quitter pour une autre. C'est complétement con! Mais.... Enfin c'est je crois mais maintenant, je doute de tout."

Un peu avant de faire sa demande à Mitsu, Ys ne doutait de rien. Rien, ni personne ne pouvait l'atteindre. Il avait cet agréable sentiment de tout contrôler, rien ne pouvait le coucher. Et surtout lorsqu'il s'agissait de sa compagne, quand il dut poser son courage. Malheureusement la réalité fut plus violente et désormais il n'a plus du tout les idées en place. Il doute. Il doute des autres, de son titre, de lui, d'elle. Depuis qu'elle lui a mis ces bêtises en tête, il commence à s'en mêler et à perdre confiance. Et si après tout elle avait raison?

"J'aimerai juste vérifié. J'aimerai vérifié que je suis pas dingue et que mes sentiments sont authentiques, qu'elle est bien réellement la femme de ma vie." Qu'au moins, sur ce sujet là, je ne me suis jamais trompé...."Fit il tout en relevant son regard flamboyant sur son amie.

Parce que si sur ce point sensible, il s'est trompé, il peut alors quitter Terrae. Ca signifierait qu'il s'est trompé sur toute la ligne et que même sa place ici est une erreur. Et il n'y pas meilleure personne que Tahia pour mettre un terme à ce doute. Après tout, elle aurait pu dans une autre dimension être un moment sa compagne.
Bon encore faut il qu'elle ne le frappe pas tout de suite.


"Promis, ça sera rapide et je ne dirais rien à personne."

Tente-il de la rassurer. Lui laissant le temps d'assimiler. Et tandis que tout paraissait calme autour d'eux, Ys vint poser délicatement sa main sur son épaule sans jamais la quitter du regard. Faut pas croire, ce n'est pas facile pour lui aussi. Il ne désire en aucun faire de mal ni à Tahia, ni à Mitsu. Mais il faut savoir prendre des risques et faire des choix pour avancer.
Rassemblant son courage, déterminé, le jeune homme avança son visage du sien et vint poser ses lèvres sur les siennes. Cela dura que quelques secondes avant qu'il ne recule d'elle.
Pendant un instant, il fixe son amie, silencieux. Oui, il analyse là. Alors elle a les lèvres douces, c'est un peu humide mais:


"Putain, j'en étais sûr!"

Lança-t'il fièrement tout en dressant le poing.
C'est bon, maintenant il sait. Et c'est soulagé et rassuré qu'il reprit d'un large sourire tout en posant ses mains sur les épaules de son amie. Oui, il la secoue comme un cocotier.


"J'avais raison Tahia!! Ca ne me fait strictement rien! Que dalle! Pas même un petit truc! Ah putain et dire que j'ai douté de moi. C'est bien ce que je pensais, Mitsu est la femme de ma vie!!!"

C'est une analyse assez particulière pour toute personne censée, mais c'était là sa seule méthode de controverser les dires de sa compagne. Autrefois il était réputé pour être un coureur de jupon et se jouer des filles. Il pouvait passer d'une fille à une autre sans culpabiliser. Mais il ressentait toujours quelque chose, qu'importe ce que c'était, il pouvait y avoir du plaisir, du désir. Mais là, et ce n'est pas parce que c'est Tahia, mais il ne ressent rien. En vérité, il continue même de penser à Mitsu. C'est elle et pas une autre!
Bref c'est des conneries là "si un jour tu rencontrais quelque d'autre."


Laisses moi une place sous ton ciel (PV Tahia) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Sam 7 Avr 2018 - 0:44

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Messages : 530
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Dire que Tahia était en colère en ce moment était à peine exagéré. Parce que réellement, ce n'était pas l'envie qui lui manquait de ne finalement pas attendre qu'Ys s'explique et de le balancer dans le lac avant de s'en aller. De toutes les choses qu'elle ait pu entendre depuis qu'elle était à Terrae, c'était très certainement la question la plus stupide qu'on ait pu lui poser. Et la jeune femme n'aurait jamais cru que cela viendrait du Tonnerre. Quoique, elle avait bien vu que les choses ne tournaient pas rond avec lui, en ce moment, et si elle se doutait que les évènements avec les rebelles y étaient pour quelque chose, il ne faisait aucun doute qu'il y avait autre chose. La brune supposait que ça avait peut être un lien avec la Master Mitsuki, étant donné que les deux vivaient ensemble, mais de là à ce que le jeune homme lui demande s'il pouvait l'embrasser alors qu'il était supposément encore en couple avec l'autre Tonnerre, autant dire que la Guérisseuse était plus que réticente à accepter une proposition dans ce genre. Elle aimait beaucoup Ys, se sentait toujours un peu mal de l'avoir délaissé ces derniers temps alors que ça n'allait pas pour lui et accepterait sans problème de repasser du temps avec lui s'il le voulait mais qu'il n'espère absolument pas qu'elle lui dise oui pour un truc pareil!

Du moins, l'attitude du Master, après qu'elle ait énoncé son mécontentement et refus vis à vis de cette proposition, calma légèrement l'Air. Soupirant, elle se résigna à l'écouter. Peut être avait-il vraiment une bonne raison d'avoir demandé ça, même si ça restait complétement stupide du point de vue de la brune. Ys commença alors, confirmant que oui, il aimait plus que tout Mitsuki, mais que le manque de confiance de cette dernière l'affectait énormément. Ce n'était qu'un début mais Tahia commençait à comprendre un peu. Cette absence de confiance réciproque, le doute, la peur de voir l'être aimé partir pour un autre, la crainte de s'être trompé. La Master devait ressentir tout cela et bien malgré lui, le jeune homme les avait assimilé aussi, remettant lui même en question ses propres certitudes concernant ses sentiments vis à vis de sa copine. Bien que ces premières explications faisaient sens, est-ce que c'était pour autant une bonne excuse pour demander à une amie s'il pouvait l'embrasser? La réponse était toujours non et même, la brune ne voulait pas être la source de problèmes supplémentaires pour les deux Tonnerres. Aucun des deux ne méritaient ça.

Puis, Tahia vit le roux lever son regard vers elle, rajoutant qu'il voulait simplement s'assurer qu'il avait raison depuis le début quant à ses sentiments, qu'il n'était pas fou et que Mitsuki était vraiment la femme de sa vie. Il semblait désespéré et en même temps si sur de lui, que ce qu'il voulait faire était une bonne chose. L'Air continuait à penser que c'était une solution stupide mais en même temps... La promesse de faire ça rapidement et qu'il n'en parlerait pas faisait quelque peu hésiter la jeune femme. D'un côté, ce n'était pas raisonnable du tout, Ys était en couple, toujours aussi amoureux malgré les doutes qui l'animaient, et faire ça serait un peu irrespectueux vis à vis de Mitsuki, qui devait autant souffrir de cette situation que le roux. Mais d'un autre côté, le Tonnerre avait tout de même eu la décence de demander à la Guérisseuse s'il pouvait l'embrasser, est conscient que cette situation ne devait pas être facile pour elle non plus et promettait au moins de faire ça rapidement. Et puis, il devait vraiment lui faire confiance pour lui demander ça, sachant que le Master aurait pu le demander à n'importe qui d'autre. Et le voir comme ça peinait vraiment la brune, qui n'aimait en rien voir ses amis malheureux ou abattus. Alors, peut être pouvait-elle faire une exception... Ce n'était qu'une seule fois, n'est ce pas?

Mettant de côté son bon sens un instant, l'Air hocha doucement la tête pour donner finalement son accord, ne pouvant empêcher tout de même le sentiment de peur qui lui tordait l'estomac. Même si Ys lui promettait que ça serait rapide, il était tout de même question qu'il la touche et la brune craignait toujours que son corps agisse par instinct et que soit c'est elle qui s'écarte soit elle fera tout pour que ça soit le Tonnerre qui s'écarte loin d'elle. Et puis...ça comptait de dire que c'était son premier baiser? Et que ce dernier allait se faire avec un ami qu'elle voyait comme une sorte de protecteur ou grand frère? Peut être bien... La main du jeune homme sur son épaule fit sortir la Guérisseuse de ses pensées alors que leurs regards se croisaient de nouveau. Bien malgré elle, Tahia pouvait sentir de légers tremblements mais elle resta à sa place, pas de gestes agressifs de sa part ni de celle de son ami, elle savait ce qu'il comptait faire et lui faisait confiance. La suite se passa étonnamment vite, contrairement à ce qu'elle avait pensé en premier lieu. Le jeune homme avait approché son visage avant de poser ses lèvres sur celles de la brune, cette dernière se retrouvant paralysée le temps de quelques secondes avant qu'enfin, le contact cesse.

Le silence qui suivit parut incroyablement long alors que les deux jeunes gens se fixaient sans échanger le moindre mot. Puis, Tahia vit le visage du Tonnerre s'illuminer d'un grand sourire alors qu'il annonçait avec joie qu'il n'avait absolument rien ressenti en l'embrassant et qu'il avait été stupide d'avoir laissé les doutes l'envahir. En principe, la brune aurait été très contente pour son camarade, si ce dernier, emporté dans sa joie, ne s'était pas mis à la secouer un peu trop à son goût. Aussi, ceux furent ses gestes plus que sa pensée qui agirent par la suite: l'air autour d'eux réagit aussitôt et une bourrasque de vent poussa brusquement Ys dans le lac, le faisant lâcher la Guérisseuse au passage. Cette dernière mit un instant à comprendre ce qu'il venait de se passer avant de poser son regard sur le roux. Heureusement que le vent n'avait pas été trop fort non plus, il l'avait simplement repoussé juste sur les berges du lac, le seul point négatif étant que le jeune homme était à présent trempé de la tête au pied, avec les vêtements y compris.

"Je suis contente de ton enthousiasme, Ys, mais je te rappelle que je suis encore sensible aux gestes brusques, qu'ils soient agressifs ou non."

S'avançant, elle tendit la main vers le Tonnerre, tenant tout de même à l'aider à sortir de l'eau. Et sitôt qu'il fut redressé, la Guérisseuse rajouta d'un ton qui se voulait un peu sarcastique:

"Ah et sache qu'il s'agissait de mon premier baiser donc j'espère que ça ne te pose pas de soucis. Remarque, je préfère encore l'avoir eu avec un ami plutôt qu'un parfait inconnu."

Oui, il valait mieux que ça soit Ys que si ça avait été...l'un d'eux. Ne voulant pas penser à cela, Tahia reprit finalement une expression plus sérieuse. Son bon sens était revenu et elle tenait tout de même à dire certaines choses au jeune homme.

"Ys, je veux bien croire que cette situation devait vraiment être désespérée pour que tu ailles jusqu'à me demander ça mais...as tu essayé de parler avec Mitsuki? Je veux dire, avec les évènements survenus, les situations de chacun, tout le monde était sur les nerfs, chacun devait se sentir mal. Et si nous avons eu tous une part de travail à faire, vous autres Masters aviez surement à faire bien plus que nous tous..."

Les choses n'avaient pas été si simples à ce moment là et il ne faisait aucun doute qu'il devait y avoir eu une certaine pression du côté des Masters. Et s'ils étaient leurs supérieurs en bien des points, ces derniers pouvaient parfois oublier une chose...

"Vous êtes humains. Il est humain de douter, d'avoir peur,...peut être même de penser qu'on n'est pas digne de la personne que nous aimons. Je ne suis peut être pas la personne idéale pour parler des couples mais...tu me dis que Mitsuki doutait de toi. Mais au final, ne crois-tu pas qu'elle n'avait pas des doutes envers elle-même vis à vis de toi?"


Laisses moi une place sous ton ciel (PV Tahia) - Page 2 Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Sam 7 Avr 2018 - 10:12

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ce n'était pas si désagréable que ça. Mais maintenant il le sait, c'est Mitsu et personne d'autre. Comment a-t'il pu finir par croire en ces conneries? Il est là le problème, elle le fait douter et il perd confiance. Elle le rend fou!
Bon maintenant que ça ne fait plus aucun doute, il compte bien régler ses problèmes avec elle. Ou du moins, tenter de la reconquérir? On peut vraiment dire ça? Il faut qu'il trouve une idée.
Mais pour l'instant, il se tient devant Tahia et si cette dernière lui a offert sa clémence, il aura le geste de trop. L'ayant secoué comme un prunier, cette dernière n'allait pas tarder à répliquer. Et ce fut une bourrasque de vent qui souleva le Master dans les airs, le propulsant dans le lac. Et comme il n'y avait pas assez de profondeurs, ce fut sur les fesses qu'il atterrit et bordel qu'est ce que ça fait mal les galets!!
Se plaignant comme un malheur, il se leva difficilement tout se frottant l'arrière train. Ok, elle les contrôle plutôt bien ses pouvoirs la miss. Parfaitement bien!! Contre son ami! C'est un scandale!


"Putain ce que ça fait mal..."

Gémit dans sa barbe le Master alors qu'il tenta de faire quelques pas vers la berge. Encore il pouvait s'estimer heureux, ça aurait pu être pire. C'est tout de même Tahia et là, elle venait de faire un énorme effort. D'ailleurs ce fut sa voix qui fit relever la tête du rouquin. Ouais c'est vrai, il a oublié un détail dans son bonheur soudain.

"Je suis désolé..."

Se reprit il d'un sourire maladroit. Son amie lui tendit alors la main qu'il saisit. Bon bah le voilà trempé de la tête aux pieds sans aucun moyen de rechange. PARFAIT!
Relevant soudainement la tête, Ys apprit un nouvel aveu. Ah... Son premier baiser.... FUCK!
Assez gêné, une légère rougeur peint le haut de ses pommettes alors qu'il détourne légèrement le regard tout en se grattant l'arrière de la tête. Généralement les filles aiment pouvoir conserver cet instant pour leur premier amour et blabla avec le prince charmant et blabla. Mais pas Tahia. Ok. Bon, dans un sens c'est soulageant, d'un autre, c'est tellement idiot de la part du Master.
Enfin il va pas chercher à comprendre et se forcer à se rassurer avec ses paroles.
Mais l'ambiance change et le ton de la voix de son amie devint plus sérieux.
Soutenant son regard, Ys reste un instant la bouche légèrement entrouverte sans qu'aucun son ne sorte.


"Si... enfin je crois. Mais... C'est compliqué. Mitsu a la fâcheuse habitude de tout mélanger et il n'était plus question uniquement de nous."

Et comme Tahia le mentionne parfaitement, oui, les problèmes en tant que Master ont pris le dessus. Il n'était plus question seulement de cette demande en mariage, mais tout un tas de problèmes et de mal être en même temps. C'est peut être aussi ça qui a dérangé le Tonnerre. Cette situation a pris des proportions énormes alors que peut être, ça aurait pu être plus simple. Et l'éloignement n'a rien arrangé.
Se décalant de son amie, Ys se dirigea vers cette branche où il avait posé ses affaires tout en ôtant son t-shirt. Tahia est bonne conseillère, elle a toujours les paroles qu'il faut. Et encore une fois, elle tape là où ça fait mal. Des Masters oui, mais des êtres humains avant tout. Ils ne sont pas parfaits même en ayant atteint un rang aussi important. C'est drôle que se soit des Etoiles qui leur rappelle le droit d'être faible de temps à autre. Une belle leçon de vie.
Frottant son dos de sa serviette, Ys se perd un instant dans ses pensées avant de reprendre.


"Mitsu n'a jamais confiance en elle. C'est chiant! J'arrête pas de lui répéter qu'elle a tout pour elle. Elle est incroyable et magnifique. Mais elle doute toujours. Alors bon, qu'elle n'ait pas confiance en elle ou en moi, ça rime au même."

En revanche, quand il analyse sa dernière question, il a un léger frisson. Son estomac se tord. Pourvu que Mitsu ne fasse rien d'insensé. Il espère vraiment que Joyce part à la pêche aux infos. Manquerait plus que Mitsu fasse une connerie quelconque et alors là.. là...
Se secouant légèrement la tête, Ys retira son pantalon pour mieux se sécher. De toute manière il ne peut pas rester dans cet accoutrement, c'est pas l'été et tomber malade est plus rapide qu'on ne le croit.


"Vas y regardes pas petite perverse."

Lance-t'il à son amie tout en lui indiquant de se tourner. Un minimum d'intimité quand même.
Une fois le champ libre, Ys agit vite et finit par entouré sa serviette autour de la taille. Il profite de cet instant pour ne plus lui répondre à ce sujet. Il n'aime pas se confier et cette histoire a tendance à lui courir sur le haricot. C'est toujours la même chanson et ça tourne en boucle.
Silencieusement, il revint vers son amie, serviette autour de la taille, vêtements trempés à la main et cigarette au bec.


"Tahia?... Ca te dirais qu'on aille manger quelque chose?"


Laisses moi une place sous ton ciel (PV Tahia) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Mar 17 Avr 2018 - 0:35

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Messages : 530
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

C'était douloureux... Du moins, elle pouvait deviner le degré de douleur ressentie lorsqu'elle vit l'atterrissage du Tonnerre dans l'eau du lac et son exclamation de douleur à ce moment. Et Tahia se sentait quelque peu désolée d'avoir laissé ses réactions prendre le contrôle et laisser échapper son pouvoir par la suite. Mais visiblement, il semblait que le rouquin avait totalement oublié un petit détail concernant les contacts trop brusques avec la demoiselle. Si elle pouvait gérer les contacts du moment qu'ils restaient simples et non agressifs, elle saurait se contrôler sans problème mais à partir du moment où les gestes étaient tactiles et brusques, furent ils menaçants ou non, la brune perdait tout contrôle sur son corps et ce dernier réagissait automatiquement en défense. Même en sachant très bien qu'Ys n'avait aucune mauvaise intention envers elle, la Guérisseuse n'avait rien pu faire. Au moins, le Master n'avait pas l'air blessé, juste complètement trempé, et alors qu'elle l'aidait à sortir de l'eau, il s'excusa avec un sourire légèrement maladroit. Elle secoua doucement la tête, pas du tout contrariée par ce qu'il venait de se passer, pas comme si elle pouvait vraiment lui en vouloir alors que c'était elle qui venait de le balancer dans les airs puis dans l'eau.

Et pour ne pas arranger les choses, l'aveu que le jeune homme venait juste de voler le premier baiser de la brune mit ce dernier particulièrement mal à l'aise, alors que Tahia le vit détourner le regard en rougissant d'embarras. Peut être s'était il attendu à ce que ça ne soit pas la première fois pour la brune et qu'il n'avait pas gâché grand chose. Mais ce n'était pas du tout le cas, loin de là. Tout comme cela n'avait que peu d'importance pour l'Air. Elle avait, après tout, perdu bien plus important des années avant, alors un baiser ne représentait que peu de choses à côté de ce qu'on lui avait enlevé. Au moins, la conversation avait fini par redevenir sérieuse et Ys finit par prendre à nouveau la parole, après avoir entendu les paroles de la Guérisseuse, expliquant que les choses étaient assez compliquées. Tout en donnant un peu plus de détails, le jeune homme avait recommencé à se déshabiller, se retrouvant de nouveau torse nu alors que la brune détourna légèrement les yeux, la gêne revenant quelque peu, bien qu'elle faisait de son mieux pour se concentrer sur les paroles du Master. Ceux furent les paroles suivantes de ce dernier qui interpelèrent la jeune femme alors qu'elle reposa ses yeux sur lui, écoutant attentivement la suite des explications. Alors la Master n'avait pas suffisamment confiance en elle... Tahia pouvait comprendre ce sentiment pour l'avoir déjà ressenti plus d'une fois. Et sans doute que les évènements récents n'avaient en rien arrangé les choses.

Tout se faisait si vite, tout le monde devait recommencer à vivre comme si les choses avaient été normales, les Masters étaient sans doute sur les nerfs et devaient porter une sacrée pression sur leurs épaules. Honnêtement, la brune n'allait certainement pas blâmer les émotions que devaient éprouver la Master Tonnerre, tout comme elle n'allait pas reprocher à Ys de ressentir des doutes vis à vis de sa partenaire, et le fait que les deux soient restés sous silence n'aidait en rien la situation. Il fallait qu'ils se parlent sinon la situation ne se débloquera jamais... La remarque du roux lui disant de se tourner, fit sortir la Guérisseuse de ses pensées, alors qu'elle se rendait compte qu'elle n'avait pas arrêté de le fixer, pas comme si elle avait vraiment fait attention, pour être honnête. Ce fut donc avec le visage rouge de gêne que la brune se détourna, ne pouvant retenir un soupir légèrement moqueur à la mention du terme 'perverse'. Ce n'était pas elle qui se déshabillait sans gêne et qui avait, quelques minutes auparavant, demandé à être embrassée pour vérifier des sentiments. Aussi, quand le jeune homme se présenta de nouveau près d'elle, avec seulement une serviette autour de sa taille, l'Air le fixa tout en croisant les bras.

"Dixit le gars qui est en train de se présenter à moitié à poil face à une jeune femme et qui prétend que c'est elle la perverse...

Si Tahia garda un instant une expression amusée, quoiqu'un peu narquoise, son regard se fit plus calme et posé alors qu'elle reprit par la suite.

"Vous n'arriverez à rien si vous ne vous parlez pas, tous les deux. Au contraire, garder le silence ne va faire qu'empirer les choses. Et puis, je n'ai pas plus confiance en moi que Mitsuki doit avoir confiance en elle. Je doute beaucoup de moi, ne me considère pas comme quelqu'un de fort, même si on m'affirme le contraire, et pourtant, on trouve encore le moyen de me convaincre que j'ai tort. Si tu es capable de discuter de ça avec moi, qui ne suis qu'une amie, et t'en sortir sans trop de problèmes, tu es tout à fait capable de pouvoir faire de même avec Mitsuki."

C'est vrai quoi! Le jeune homme parvenait à l'aider sur plusieurs points, même quand elle doutait continuellement, était convaincue qu'elle était inutile. Alors pourquoi n'arriverait-il pas à faire de même avec sa copine? Sans doute un truc de couple...mais Tahia ne tenait pas plus à interférer là dedans. C'était après tout leurs histoires, elle ne faisait qu'en pousser un pour qu'il puisse se motiver à aller de nouveau vers l'autre. Tenant à ne plus parler de cette situation, elle crut néanmoins bon d'ajouter:

"Fais juste en sorte de survivre et évite de te changer en dragon au mauvais moment."

La dernière chose dont il avait besoin était de revoir une bestiole géante remettre le bordel à Terrae, sous prétexte que la bestiole en question ait été contrariée d'une quelconque manière. Jugeant le sujet clos, pour sa part, la Guérisseuse ne put retenir une expression blasée quand Ys lui demanda si elle voulait qu'ils aillent manger quelque chose. Des ventres sur pattes... Sans parler de la tenue actuelle du Master...

"Passe au préalable chez toi pour te changer. Que je sache, le nudisme n'est pas encore autorisé dans les restaurants et que tu sois Master ne sera en rien une justification...sauf si ta réputation n'a pas d'importance pour toi?"


Laisses moi une place sous ton ciel (PV Tahia) - Page 2 Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Mer 18 Avr 2018 - 21:32

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Parler de ses ennuis n'avait jamais été une chose dont le Master aimait partager. Généralement il les réglait tout seul, dans son coin. Mais ces derniers temps il avait l'impression d'ennuyer tout le monde avec son histoire mal digérée. Alors oui sa fierté en avait pris un coup, Mistuki ne lui faisait pas entièrement confiance, mais c'était à lui de l'accepter coûte que coûte. Car même si la jeune femme doutait d'elle, lui, il était convaincu de ses sentiments à son égard. Maintenant il ne lui restait plus qu'à trouver comment lui prouver, comment la récupérer et la rassurer. Pour ça, il savait qu'il pouvait faire confiance en son amie Aria. Elle a toujours su mettre en avant son goût pour la décoration. 
Et puis il fallait bien qu'il rende à Will sa liberté. Et aussi peut être lui avouer qu'il n'est pas un simple novice... Lol 
Ses affaires en main, le jeune homme s'était dirigé vers la brune qui releva les yeux sur lui. Sa remarque lui tire un bref sourire en coin, quelque peu moqueur. Ouais, c'est clair que dans sa tenue actuelle, il n'est pas très crédible. 
Mais la jeune femme reprit la parole et lui offrit son point de vue. Un point de vue bienvenu, de bons conseils. Ah oui parler. Lol. C'est bien une chose qu'il ne sait pas faire. Mais elle a raison, il le faut, il le doit. Seulement est ce que ça suffira? Seulement il ne peut pas nier ses conseils, Tahia frappait là où ça faisait mal. Et de toute manière, il était surement temps de crever l’abcès. Doucement le regard flamboyant du garçon tomba au sol. Cet effort allait être énorme. Il allait en passer des soirées devant son miroir à cogiter. Se perdant dans ses pensées, cherchant déjà comment entamer cette pénible conversation incontournable, ce fut les paroles suivantes de son amie qui l'interpellèrent. 

Redressant la tête, il lui adressa un fin sourire avant de laisser échapper une pichenette sur son front. 

"J'ai quand même fais des efforts là dessus! Ingrate!"

Genre il se transforme en dragon dès qu'il n'était pas content?! Bon, ok, la dernière fois, il était vraiment mais alors vraiment très fâché. Mais c'était pour une juste cause, un adversaire s'en était pris à ses amis, il n'avait pas eu d'autres solutions. Mais même si cette situation avec Mitsuki lui ait pénible au point de le rendre fou, il n'irait pas jusque là. Enfin espérons le. 
En revanche ses dernières paroles refroidirent le garçon. Ah oui sa réputation... MDR c'est ce truc qui agonise au fond de la poubelle là?

"Attends mais vous me prenez tous pour un vrai psychopathe?! Tu sais quoi? Je mange même avec des couverts. Tu vois, je suis civilisé comme gars!"

Lance-t'il sur un ton moqueur. Il ne va pas en faire tout un plat. Et en ouvrant la marche vers l'institut, les deux jeunes terriens purent entreprendre une toute autre direction pour cette journée. Pourvu qu'elle finisse mieux que ce qu'elle n'a commencé. 
Le temps d'un silence, le temps d'une réflexion, le garçon brisa ce blanc récemment installé, d'une voix calme et posée:

"Au fait Tahia: merci."

Lui offre-t'il d'un  doux sourire. Ca peut être la merde en ce moment dans sa vie privée, il était bien heureux d'avoir des amis tels que Tahia sur qui compter. Ca vous change d'une ancienne vie.


Laisses moi une place sous ton ciel (PV Tahia) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Mer 18 Avr 2018 - 23:37

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Messages : 530
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Prince of Persia - Destiny

Les choses avaient été dites et il n'était plus nécessaire de s'éterniser là-dessus. Tahia avait donné son point de vue sur la situation, donnait des conseils, que le Tonnerre pouvait suivre ou non, et c'était tout ce qu'elle pouvait faire. C'était maintenant à Ys de jouer, de faire en sorte que les choses changent entre Mitsuki et lui, quelque chose que la brune ne pouvait pas faire pour lui. Le regard du roux en disait long par rapport à cette situation: ça allait être tout sauf facile. Mais pour autant, elle ne s'inquiétait pas. Il y arriverait. Peut être pas tout de suite mais le Master ne resterait pas inerte face à la situation, pas alors qu'il était à présent entièrement sûr de ses sentiments pour l'autre Tonnerre. Et du moment qu'il parvenait à se contrôler, et que les deux soient calmes au moment de la conversation, il n'y avait aucune raison que quoi ce soit de mal se passe... N'est ce pas? La Guérisseuse ne pouvait pas en être entièrement certaine mais elle avait suffisamment confiance en Ys pour savoir que ce dernier ne se défilerait pas, même si les doutes étaient encore présents.

Un petit rire s'échappa des lèvres de Tahia alors qu'elle suivit le jeune homme, reprenant calmement la route de l'institut et l'esprit bien plus léger désormais. Peut être que la prochaine fois, elle suivra bien le conseil du Tonnerre et appellera si jamais elle n'allait pas bien. Elle avait oublié à que point parler pouvait être aussi agréable, surtout quand c'était en compagnie d'une personne que l'on connaissait et de confiance. Peut être aurait-elle encore des doutes sur elle-même, sur l'avenir de Terrae mais la jeune femme savait que peu importe la situation, elle ne serait jamais seule face à tout cela. Et cette simple pensée lui allégeait plus que tout le cœur: l'histoire ne se répétera pas à nouveau. Elle ne sera plus seule. Le Vide pouvait être encore présent au fond d'elle que ça ne serait plus un problème pour autant. Du moment qu'elle n'avait plus à affronter tous ces obstacles seule, que quelque part, il y avait toujours quelqu'un pour l'écouter et la soutenir quand elle en aurait besoin. Le reste n'avait que peu d'importance du moment qu'on ne la privait pas de ça.

Merci... A chaque fois qu'elle entendait ce mot, Tahia se sentait toujours un peu déstabilisée, ne sachant jamais comment réagir ou quoi y répondre. Cette situation ne faisait pas exception et elle détourna légèrement la tête, esquivant le regard d'Ys. Pourtant, cela n'empêcha pas un sourire de se former lentement, faisant écho à celui qu'affichait le Tonnerre. Elle resta néanmoins silencieuse, plaçant délicatement ses mains derrière son dos. Et doucement, veillant à ce que le Master ne le remarque pas, la jeune femme fit briller ses mains, la lumière n'étant heureusement pas assez forte pour attirer l'attention de son ami. Si dans un premier temps, elle ne ressentit rien, ce ne fut qu'une question de minutes avant qu'enfin, la présence de quelque chose de petite taille, rond et lisse se fasse sentir. Pour autant, la Guérisseuse ne bougea toujours pas ses mains, semblant hésiter un long moment, regardant discrètement en direction du roux. Il n'avait rien remarqué. Mais l'expression heureuse et désormais plus paisible qu'affichait son visage fut tout ce dont elle avait besoin. Ramenant ses bras de chaque côté de son corps, la brune se contenta de dire:

"Ce n'est rien. Les amis sont faits pour ça, non?"

Elle ne rajouta rien de plus. Les deux jeunes gens continuèrent leur route paisiblement, le Tonnerre restant inconscient de la présence d'une petite pierre ronde logée au creux de la main droite que la Guérisseuse avait gardé discrètement fermée. 


Laisses moi une place sous ton ciel (PV Tahia) - Page 2 Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   
Contenu sponsorisé

 

Laisses moi une place sous ton ciel (PV Tahia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.
Aller à la page : Précédent  1, 2