Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Mais c'est quoi cet endroit ? [Pv Sibylle]
#   Ven 30 Mar 2018 - 21:59

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 29/03/2018

img
mais c'est quoi cet endroit ?
j'hésite entre être emballée ou morte de trouille...
J’avais du mal à croire ce qui m’était arrivé la veille. J’avais accepté la proposition d’un complet inconnu et voilà que je volais vers Terrae, qui se situait en plein milieu de Tokyo. Au Japon, à des kilomètres et des kilomètres de ma France natale. Nous étions partis le soir et le voyage avait été long. J’avais dormi dans mon siège d’avion et le lendemain matin, ce fut mon accompagnateur qui me réveilla et me dit que nous étions arrivés au Japon. Il prit mes bagages, disant qu’il allait s’en occuper pour que je puisse visiter à ma guise. Puis, soudainement, il me prit la main et je me sentis toute étourdie pendant un moment. L'instant d'après, j'étais dans un lieu totalement différent. « Bienvenue à Terrae », qu'il me dit.

Voyant mes yeux écarquillés, il mentionna qu'il y avait de la magie, ici. Mais alors que je m’apprêtais à lui poser une tonne de questions, il s’éclipsa. Non mais c’était une blague ?! Me balancer ça pour ensuite partir comme si de rien n’était ? J’avais du mal à y croire, à toute cette histoire… Au début, il y avait eu l’oreillette qui me permettait de comprendre toutes les langues. Déjà, ça, c’était un peu chelou. Mais de la magie ? Est-ce qu'on s'était vraiment téléportés ? Je regardai autour de moi, réalisant soudainement que le mec mystérieux ne m’avait donné aucune indication, à part que quand j’allais être prête à défaire mes valises, je devais me rendre aux dortoirs de l’institut Terrae. On dirait que j’allais devoir me débrouiller...

Toutefois, je décidai de suivre son conseil et de visiter les lieux avant. Le décor était vraiment très différent de ce à quoi j’étais habituée et mon doute fut bientôt remplacé par de l’excitation. Je progressai dans la ville et finit par aboutir dans un parc. Je décidai de m’arrêter un moment, mes pieds commençaient à s’endolorir. Je m’installai sur un bac et sortit des amandes de mon sac pour les grignoter.
ft. Sybille




Little electric star. Lightning before the thunder.


Dernière édition par Elfie Numa le Sam 7 Juil 2018 - 23:29, édité 2 fois
#   Sam 31 Mar 2018 - 17:40

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 24
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle est contente. Sa rééducation avance bien. Elle a encore les jambes un peu molles et doit donc continuer à faire les exercices qu’on lui a montrés, mais hier, elle a pu faire quelques pas en se tenant à ce qui ressemblait à des barres parallèles, comme quand elle faisait de la gymnastique à l’école. Celle qui s’occupe d’elle lui a dit que, si elle continuait comme ça, elle pourrait bientôt marcher avec des béquilles et peut-être même qu’avant l’été, elle pourrait marcher sans aide. L’Allemande a eu de la peine à contenir sa joie quand on le lui a annoncé. Il faut dire qu’à son arrivée à Terrae, les médecins n’étaient pas sûrs de pouvoir la refaire marcher un jour, mais grâce à la magie des Guérisseurs, ce rêve est à deux doigts de devenir réalité.

Évidemment, la rouquine a partagé la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux et elle a reçu plein de messages d’encouragement. Même ses parents lui ont envoyé un bref « bravo, continue comme ça » avec un petit bonhomme qui sourit. Un autre événement notable s’est d’ailleurs produit récemment. L’ex-danseuse a remarqué qu’elle recommençait à voir certaines teintes de vert. L’herbe, par exemple, n’est plus aussi grise qu’avant. Elle le savait… quand le Master est venu la chercher, elle savait que les couleurs se trouvaient à Terrae !

Aujourd’hui, elle se balade dans le parc avec son fauteuil roulant. Elle reste évidemment sur les chemins, mais elle sait que, bientôt, elle pourra poser ses pieds dans l’herbe fraiche… surtout que le printemps dévoile peu à peu ses couleurs. De loin, elle aperçoit quelqu’un assis tout seul sur un banc. Sans se poser de questions, Sibylle s’en approche. Lorsqu’elle arrive à sa hauteur, l’Allemande remarque un détail particulier dans l’anatomie de la jeune femme.

« Salut ! Elles sont bizarres tes oreilles ! Elles sont toutes pointues ! C’est drôle… », commence la rouquine, intriguée. « Au fait, moi c’est Sibylle, et toi ? Ça fait longtemps qu’t’es là ? », finit-elle. Ces quelques phrases sont accompagnées d’un grand sourire. La jeune femme adore rencontrer du monde, même des gens étranges, ça ne la gêne pas et puis, elle ne va pas juger quelqu’un sur son apparence, ça ne serait pas très gentil. « Ça t’fait mal ? », recommence-t-elle, vraiment curieuse de voir quelqu’un avec des oreilles d’Elfe comme dans les films. Elle repense à Leya et son apparence atypique, elle aussi, sauf que cette dernière était malade. « Est-ce qu’t’es malade comme Leya ? », continue-t-elle. « Enfin, pas la même maladie, hein… », se dépêche-t-elle d’ajouter pour qu’il n’y ait pas de confusion.

Ses yeux se posent alors sur les amandes que l’inconnue tient dans sa main. « Eh ! C’est des amandes ? Oh, j’adore ça ! J’peux t’en piquer une ou deux ? », demande-t-elle encore. Si la jeune femme refuse, elle ne sera pas vexée, pas même déçue. Après tout, c’est à elle, elle en fait ce qu’elle en veut.


#   Dim 1 Avr 2018 - 23:51

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 29/03/2018

img
mais c'est quoi cet endroit ?
j'hésite entre être emballée ou morte de trouille...
Je mangeais tranquillement mes amandes quand j'entendis un bruit se rapprochant. Je tournais alors la tête et vit une fille en fauteuil roulant qui semblait vouloir venir me parler. Oh, une rousse, elle était mignonne. Je n'aimais pas trop les couleurs de cheveux naturelles, à part le roux qui, je trouvais, détonnait davantage et avait plus de personnalité. Un mince sourire s'étira sur mes lèvres à son approche jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement suite à son affirmation.

Bizarres ? Elles n'étaient pas bizarres, mes oreilles ! Ce n'était pas « drôle ». Je me sentais insultée par ses paroles. Elle continua de parler comme si de rien n'était et se présenta.

«  Oh... salut. Je m'appelle Elfie. Je suis arrivée aujourd'hui. »

Je fus très concicse. Elle pouvait partir, maintenant ? Ah bah non, on dirait... Elle me demanda si mes oreilles me faisaient mal et si j'étais malade comme Leya. Je plissai les yeux, confuse. Je ne connaissais pas de Leya et je n'avais aucune idée de quelle maladie elle pouvait bien parler.

«  Non c'est... une chirurgie. »

Va-t'en, va-t'en, va-t'en. Je répétais ses mots dans ma tête espérant que cela ait un effet sur le monde extérieur. Hein, elle voulait que je lui donne des amandes maintenant ? Eh merde, j'avais pas envie, mais je ne me sentais pas la force de refuser.

«  Ok. »

Je lui tendis deux amandes à contre-cœur avant d'en fourrer une autre dans ma bouche. Puisqu'elle était là, je songeai que je pourrais lui poser quelques questions. Mais je me dis que ce serait mieux de trouver quelqu'un d'autre... quelqu'un de moins envahissant ?
ft. Sybille




Little electric star. Lightning before the thunder.
#   Jeu 5 Avr 2018 - 11:31

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 24
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle ne remarque pas que son commentaire n’a pas plu à la jeune femme. L’inconnue se présente à son tour.

« Elfie ? C’est super joli comme prénom ! J’avais jamais entendu encore. Et tu viens d’arriver ? Tu verras, c’est trop cool ici. Terrae, c’est un endroit génial ! », s’exclame la rouquine, avant de reporter son attention sur les oreilles de la nouvelle. Cette dernière semble hésiter un bref instant, sans que l’Allemande ne comprenne pourquoi, mais ce n’est pas grave. Il y a plus important. « Ouf, chui contente qu’tu sois pas malade ! Leya, elle peut pas aller dehors quand y a du soleil, tu t’rends compte comme c’est dur ? La crème solaire, ça marche pas… et même mettre plus d'habits, des fois, ça marche pas non plus... Alors, chui contente qu’t’aies pas ce genre d’problème. », l’informe-t-elle.

Sibylle lui demande ensuite si elle est d’accord de lui donner des amandes. Ce n'est pas qu'elle a faim, mais elle adore ça, alors comme la jeune femme en a plein, elle se dit qu'une ou deux en moins, ça ne va peut-être pas trop la déranger. Un grand sourire se dessine sur ses lèvres quand elle accepte. « Oh, merci ! T’es trop sympa ! », dit-elle, avant de croquer dedans avec entrain. Il faudra qu'elle pense a en acheter, un fois. Ça fait de bons petits encas si elle a faim entre les repas et puis, c'est petit, léger, facile à transporter. Il existe même des sachets qui se referment.

Soudain, une idée lui traverse l’esprit, une illumination. « Oh, mais… mais, Elfie, c’est un peu comme elfe ! C’est trop cool, ça va trop bien avec tes oreilles ! C’est fait exprès ? J’trouve ça trop génial ! Faut trop qu’on d’vienne amies ! C’est quoi ton pseudo sur les réseaux sociaux ? Moi chui un peu partout. », dit-elle, probablement un peu trop vite. « Pis comme tu viens d’arriver, j’peux t’présenter des gens, j’connais plein d’monde ! Et j’peux t’faire une visite guider aussi. Bon, j’connais pas tout, parc’qu’chui surtout restée à l’hôpital, mais j’me suis pas mal baladée ces derniers temps. Pis tu vas p’t-être même voir des gens qu’utilisent leur pouvoir, c’est trop fun ! Moi chui Feu Invisible et c’est trop génial. J’peux t’montrer aussi, si tu veux. », continue-t-elle, toute excitée d’avoir trouvé quelqu’un avec qui elle pourra peut-être passer la journée.

Sibylle préfère être avec du monde. La solitude, ça ne lui réussit pas. Bien sûr, elle sait qu’elle ne peut pas toujours être avec ses amis ou d’autres personnes, mais si elle a l’occasion de ne pas être seule, elle va essayer de ne pas passer à côté. Et les gens qu’elle énerve sont souvent trop gentils ou polis pour ne pas lui dire clairement qu’elle les embête.


#   Dim 8 Avr 2018 - 22:09

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 29/03/2018

img
mais c'est quoi cet endroit ?
j'hésite entre être emballée ou morte de trouille...
À l’entente de mon nom, le visage de mon interlocutrice s'illumina et elle s’exclama qu’elle trouvait ça très joli, comme prénom. Je souris un peu : j’aimais bien mon prénom, aussi. Elle me dit que Terrae était un endroit génial et j’avais envie d’y croire, mais le doute planait dans mon esprit. Quoi de plus normal après l’enchaînement d’événements étranges depuis la veille dans ma chambre ?

Lorsque qu’elle apprit que je n’étais pas malade, elle eut l’air soulagé. Apparemment, son amie Leya avait une maladie qui l’empêchait d’aller au soleil. Ah mais je connaissais ça, moi, c’était de l’albinisme. Par contre, je n’avais jamais entendu parlé que les personnes en souffrant pouvaient avoir des oreilles pointues. Elle prit ensuite les amandes que je lui tendais et me remercia avec enthousiasme. Elle semblait vraiment être pleine d’énergie ! Elle les mangea sans tarder, réalisant la parenté entre mon prénom et mes oreilles d’elfe. J’allais lui répondre, mais on ne dirait pas qu’elle avait l’intention de s’arrêter de parler de si tôt.

*Hé, mais laisse-moi le temps de dire quelque chose !*

Elle continua sur sa lancée, d’un débit extrêmement rapide, alors que j’essayais d’enregistrer toutes les informations qu’elle me balançait. Une visite guidée avec une fille en fauteuil roulant ? Ola, je ne savais pas trop, là… Non mais j’avais rien contre les gens handicapés, mais une visite avec elle sera un peu lente, non ? En plus, je trouvais ça bizarre de me tenir debout à côté d’une personne en fauteuil roulant, j’sais pas, je me sentais trop élevée par rapport à elle peut-être ?

Soudainement, elle se mit à parler de pouvoirs. Mes yeux commencèrent certainement à briller à cet instant précis et un sourire s’étira sur mon visage. Je ne comprenais pas du tout ce qu’était son truc de Feu Invisible, mais je voulais ABSO-LU-MENT qu’elle me montre ! Du coup, j’en oubliai de répondre à ses précédents questions, trop excitée.

«  Oh oui, montre-moi, s’il te plaît ! »

J’avais techniquement déjà été en contact avec de la magie, de la téléportation, mais je n’en avais eu que plus ou moins conscience, alors j’avais besoin d’une confirmation plus concrète.
ft. Sybille




Little electric star. Lightning before the thunder.


Dernière édition par Elfie Numa le Sam 21 Avr 2018 - 16:48, édité 1 fois
#   Mar 17 Avr 2018 - 17:29

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 24
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Elfie tente d’interrompre Sibylle, mais cette dernière est lancée. Plus rien ne peut l’arrêter. Elle est heureuse de cette nouvelle rencontre et se réjouit déjà de se balader dans Terrae avec sa nouvelle amie, même si la jeune femme n’a pas encore accepté sa proposition. Alors elle oublie de lui laisser le temps de répondre à ses questions, trop excitée de la super journée qu’elle va probablement passer.

L’Allemande finit par se taire enfin. Elle voit les yeux de sa nouvelle amie briller et sourit quand elle lui demande de lui montrer ses pouvoirs. « Ok, mais fais quand même gaffe. J’les ai pas d’puis longtemps, alors des fois, j’fais des trucs un peu bizarre. », informe-t-elle Elfie. « Mais j’ai encore jamais blessé personne, hein ! », ajoute-t-elle un peu précipitamment. Il ne manquerait plus que la nouvelle parte en courant ! Ça serait bête, quand même, alors qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Enfin, ça, c’est ce que Sibylle pense.

« Bon, alors t’attends juste là, ok ? Faut qu’j’me concentre ! », dit la rouquine avant de lever sa main devant elle. Elle ne sait pas trop pourquoi elle fait ça, ni comment tout ça fonctionne. Elle y va beaucoup à l’instinct. C’est sûrement pour ça, d’ailleurs, que tout se fait à l’envers. Elle, elle veut juste utiliser ses pouvoirs, parce qu’elle trouve ça trop cool, mais elle ne réfléchit pas trop précisément à ce qu’elle veut faire ou comment elle veut le faire. Là, l’ex-danseuse veut juste en mettre plein la vue à Elfie. Elle va donc créer une flamme dans sa main. Oui, ça va être génial ! Elle se concentre, fronce même les sourcils, mais rien ne se passe. Le feu n’apparaît pas.

« Bah, c’est bien la première fois qu’ça marche pas, tiens. C’est bizarre… désolée… », annonce-t-elle, déçue. Oui, elle avait toujours réussi jusqu’à maintenant. Alors pourquoi ? Pourquoi ça n’a pas marché ? Ce que Sibylle n’a pas remarqué, c’est que son autre main a disparu.

« Bon, moi j’abandonne pas comme ça, hein ! », dit-elle, avant de rire. « Allez, tu r’gardes bien ! Ça s’rait dommage d’rater l’spectacle. », finit-elle. D’autres personnes auraient certainement rajouté un « si je réussis cette fois », mais pas l’Allemande, parce qu’elle sait qu’elle va réussir. Elle n’a aucun doute là-dessus.

À nouveau, elle lève la main, mais un peu plus haut cette fois, comme si la tendre vers le ciel allait l’aider à la faire disparaître. Oui, cette fois l’Initiée a décidé d’essayer son don d’invisibilité, puisque le feu n’a pas fonctionné… Elle se concentre, fronce encore les sourcils, essayant, sans trop savoir comment, de rendre ses doigts transparents.

« Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! », s’écrite-t-elle, après qu’une petite flamme est apparue au bout de son nez. Après quelques secondes, elle s’éteint et Sibylle cligne des yeux plusieurs fois, avant d’éclater de rire. « Ça a marché ! T’as vu ? », reprend-elle, réalisant alors ce qui s’est passé. « Dis, ma frange, elle est dans quel état ? La flamme était p’tite et j’avais l’nez en l’air, mais quand même. Faudra p’t-être qu’j’aille chez l’coiffeur... », finit-elle.


#   Sam 21 Avr 2018 - 17:13

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 29/03/2018

img
mais c'est quoi cet endroit ?
j'hésite entre être emballée ou morte de trouille...
J’avais du mal à me retenir de ne pas trépigner tellement j’avais hâte de voir ça. La rousse sourit en voyant mon intérêt et me dit que comme elle n’avait pas ses pouvoirs depuis longtemps, elle ne les contrôlait pas encore parfaitement. Le « fais gaffe » était un peu inquiétant… je songeai qu’il était peut-être préférable que je me recule ? Elle avait sûrement vu mon expression  alarmée puisqu’elle s’empressa de préciser qu’elle n’avait jamais blessé qui que ce soit. Ouf, me voilà déjà un minimum rassurée. Et puis, je préférais rester près pour voir le mieux possible.

Sybille leva la main devant elle et dit qu’elle devait se concentrer. Je me tue alors, la regardant avec curiosité. Je vis dans son visage qu’elle faisait vraiment des efforts, mais rien ne se produisit. Alors qu’elle s’exclamait que c’était la première fois que ça ne fonctionnait pas, je remarquais que son autre main avait disparu. J’écarquillai les yeux jusqu’à ce que je me souvienne de ce qu’elle m’avait dit : son pouvoir était Feu Invisible. Sa main était probablement toujours là, mais invisible, voilà. Nul besoin de paniquer ! Je ris en silence et elle s’exclama qu’elle n’allait pas abandonner pour autant.

Elle éleva la main encore davantage et adopta une expression sérieuse. Après un petit moment, une flamme s’alluma soudainement au-dessus de son nez et elle poussa un petit cri, l’air surpris. Elle éclata ensuite de rire et me demanda si j’avais bien vu ce qui venait de passer.

«  Oui, c’était cool ! »

Ça n’avait pas été aussi impressionnant que ce que j’avais espéré, mais j’avais eu la confirmation que je désirais : la magie existait réellement dans cette ville. Puis, elle me demanda dans quel état sa frange. J’approchai doucement mon visage pour mieux voir et je lui dis :

«  Elle est un peu roussie, mais rien de dramatique. »

Une chance que la flamme n’avait été que toute petite, autrement ses cheveux auraient peut-être pu brûler dans leur intégralité. Ça aurait été absolument affreux ! Ses cheveux roux lui allaient si bien ! Et quand j’imaginais ce genre de situations m’arriver à moins, j’en frissonnais d’horreur… ma chevelure était une partie de moi. Je chassai cette idée de mon esprit et je revins sur le sujet qui m’intéressait.

«  C’est quoi les autres pouvoirs ?! Est-ce qu’on peut choisir celui qu’on veut ? Comment je vais obtenir mes pouvoirs, quand ? Dans pas trop longtemps, j’espère ! Est-ce que vous faites de combats entre vous, ça serait trop é-pi-que !? »

Je m’arrêtais, jugeant que c’était suffisamment de questions en une fois.
ft. Sybille




Little electric star. Lightning before the thunder.
#   Mar 1 Mai 2018 - 14:00

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 24
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle cligne des yeux plusieurs fois devant la remarque un peu bête de la nouvelle. « Bah… c’est normal. J’sais qu’chui rousse, pis c’est pas pac’qu’j’m’amuse à m’cramer les ch’veux. C’est naturel, t’sais. », dit-elle en riant. Elle n’a pas compris le terme « roussi », alors elle trouve très drôle la réflexion d’Elfie. Bon, elle ira quand même chez le coiffeur. Ça fait un moment qu’elle n’y est pas retournée et puis, elle adore discuter avec celle qui la coiffe. Elle apprend plein de nouvelles choses, des informations bien croustillantes parfois.

« Oh, j’connais pas tout et pis j’ai pas tout compris non plus… mais chai qu’y a des gens qui peuvent jouer avec l’eau et s'transformer en c’qu’ils veulent, genre des animaux, tout ça. Y a même un Master qui s’transforme en dragon ! C’est trooooooop cool, mais j’ai jamais pu voir, chui un peu triste… Pis y a d’ceux qui jouent avec l’électricité, avec le vent aussi. Ah ! Y a aussi des gens qui font des p’tis tremblements d’terre. J’ai failli tomber d’mon fauteuil une fois ! Oh, et y a les soigneurs. Eux ils sont vraiment cools. Ils guérissent les gens qui sont blessés. C’est super pratique. Par contre, chai pas trop comment ça marche et qui est quoi, 'fin qui fait quoi. Y a des gens qui disent qu’on r’çoit nos pouvoirs en fonction d’notre caractère. », explique-t-elle de manière un peu confuse. Sibylle ne répond d’ailleurs pas à toutes les questions d’Elfie, parce qu’elle n’a écouté que les deux premières. « Quand t’auras r’çu les tiens, faudra qu’on s’entraîne ensemble ! Chui trop impatiente d’savoir c’que t’auras. Tu verras, c’est trop cool ! Pendant l’ini..., l’ina..., l’ani… euuuh, le moment où tu r’çois tes pouvoirs, c’est un peu bizarre, tu verras. Les Masters y’z’ont des capes noirs et tout, ça en jette, mais faut pas avoir peur, hein ! Y sont pas méchants. Pis y a une dame… Hideko, j’crois, elle va t’demander si tu veux tes pouvoirs, ‘fin voilà… tu verras. », continue la rouqine. « Pis y a une salle d’entraîn’ment où les gens vont pour utiliser leur pouvoir. Moi chui allée une fois. Faut qu’t’y aille aussi. On voit des trucs supers ! L’aut’jour, y avait un gars qui s’amusait à faire des p’tites tornades. », finit-elle.

L’Allemande jette un coup d’œil à son téléphone lorsque ce dernier vibre en émettant un son particulier. Pas de nouveaux messages. Elle fait la moue, regarde la vidéo qu’Anja lui a envoyé sur Facebook, lâche un petit rire devant le chaton trop chou qui fait des bêtises. « Oh, r’garde c’qu’ma pote m’a envoyé. C’est trop mimi tout plein ! », dit-elle en montrant l’écran à Elfie. « J’peux t’montrer la salle aujourd’hui, s’tu veux. », dit-elle en souriant, une fois la vidéo terminée et comme s’il n’y avait eu aucune interruption de la conversation. Elle, elle aimerait y retourner. Voir tous ces gens qu’utilisent leurs pouvoirs, ça la fait rêver. Elle sait qu’aujourd’hui, elle fait des trucs ridicules, mais elle sait aussi qu’un jour, elle réussira à faire des choses géniales, alors ça la motive à s’améliorer. « Mais avant, c’est p’t-être mieux qu’j’te montre d’aut’trucs ? Tu veux voir quoi d’abord ? », finit-elle.


#   Dim 6 Mai 2018 - 17:50

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 29/03/2018

img
mais c'est quoi cet endroit ?
j'hésite entre être emballée ou morte de trouille...
À la remarque de Sybille, j'éclatai de rire. Ne connaissait-elle donc pas le mot « roussi » ? En tout cas, la confusion sur son visage était hi-la-rante. Elle semblait vraiment croire que je pensais que ses cheveux étaient roux parce qu'elle s'amusait à les faire brûler. « C'est naturel », qu'elle dit. Si elle continuait comme ça, elle allait me faire pleurer de rire celle-là.

«  HAHAH mais oui, je sais, roussi ça veut dire légèrement brûlé. »

Puis, la rouquine tenta de répondre au flot de questions que je venais de lui poser. J'appris alors que certaines personnes contrôlaient l'eau et pouvaient se transformer en animaux, certaines contrôlaient l'électricité, certains le vent, certains la terre et que d'autres avaient un pouvoir de soin. C'était plutôt confus, elle-même avoua être un peu perdue, mais j'étais quand même heureuse d'apprendre tout ça. Elle ajouta que selon la rumeur, on recevait nos pouvoirs en fonction de notre caractère.

Hum, intéressant... Je me demandais quel élément me correspondait le mieux ? Le vent ? Certainement pas. L'eau ? Non plus. Sûrement le feu ou l'électricité. Sybille reprit parole, disant que lorsque je recevrais mes pouvoirs, on devrait s'entraîner ensemble. Je hochai la tête comme je n'avais aucune objection : je commençais à l'apprécier, cette fille. Elle me parla ensuite de l'initiation. Wow, c'était assez mystérieux. Ensuite, elle s'exclama qu'il y avait une salle d'entraînement et que si j'y allais, je risquais de voir des choses classes.

Je l'écoutais, très attentive, quand son téléphone vibra dans sa poche. Elle le sortit et me montra une vidéo de chaton que son ami lui avait envoyé. Je souris et elle me dit qu'elle pouvait me montrer la salle ou autre chose avant. Ce que je voulais voir ?

«  Merci de proposer, mais je crois que je vais rester encore ici un moment pour relaxer. J'ai pas mal marché, donc mes pieds me font mal... »

Je repensai à toutes les informations qu'elle m'avait donné concernant les pouvoirs et une question émergea dans mon esprit.

«  Dis, il y a aussi un pouvoir de téléportation ? J'ai l'impression que le gars qui m'a conduit ici nous a téléportés dans Terrae. Ah aussi, l'oreillette que je porte me permet vraiment de comprendre toutes les langues ? Tu parles quelle langue, toi ? Moi, je parle français. »

Il y avait des Sybille en Europe, donc peut-être qu'elle aussi, elle parlait français. Je n'en avais aucune idée comme je ne savais pas de quelle manière l'oreillette fonctionnait : est-ce que lorsque quelqu'un s'adressait à moi dans une autre langue, j'étais supposée le savoir mais tout de même comprendre, ou l'oreillette me faisait croire qu'elle parlait français ?
ft. Sybille




Little electric star. Lightning before the thunder.
#   Jeu 10 Mai 2018 - 13:50

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 24
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Elfie éclate de rire et Sibylle rit avec elle quand elle comprend pourquoi. « Trop drôle, qu’est-c’qu’chui bête. », parvient-elle à articuler entre deux rires. Et puis, les deux femmes se calment et la nouvelle pose tout un tas de questions auxquelles l’Allemande répond en partie, mais c’est un peu fouillis, parce qu’elle ne sait de loin pas tout et que ce qu’elle sait, elle le mélange pas mal. Après, elle lui propose aussi de s’entraîner avec elle une fois qu’elle aura passé son initiation. La jeune femme semble boire ses paroles, curieuse et très intéressée par toutes ces nouveautés que Terrae a à offrir. Elle se contente de hocher la tête, laissant l’ex-danseuse continuer.

La rouquine est presque un peu déçue quand Elfie lui dit ne pas vouloir se déplacer, parce qu’elle est fatiguée, mais elle ne lui en veut pas du tout, après tout, ce n’est pas sa faute si elle a mal aux pieds.. « Oh ouai, j’comprends ! Moi j’ai plus c’problème, par contre, j’m’muscle bien les bras ! C’est cool, mais j’me ramollis trop des jambes. Ça, c’est moins cool. », commente-t-elle avec une petite moue. Elle a un long chemin devant elle avant de pouvoir remarcher. Elle a perdu une partie de sa masse musculaire depuis son accident et c’est important qu’elle fasse des exercices pour récupérer tout ça.

« Wow, t’as fait d’la téléportation ? C’était comment ? T’as vomi ? Ça fait bizarre ? », demande-t-elle avec énergie. « Ys, il a pas voulu qu’on fasse ça. Il a dit qu’j’allais vomir s’il nous téléportait. J’ai trouvé ça trop bête, mais j’ai pas voulu insister… pis on a passé plus d'temps ensemble du coup, c’était chouette aussi ! Y faudra qu’j’lui d’mande d’essayer un jour, quand même… j’prendrai un sac ou que’qu’chose avec au cas où… », continue-t-elle, sans penser que la nouvelle ne connaît pas le Master et qu’elle sera donc un peu perdue dans la conversation. Sibylle n’envisage pas non plus que parler de ce genre de choses peut être mal pris par certaines personnes sensibles. Elle découvrira bien vite si c’est le cas d’Elfie ou non, mais avant ça, elle doit encore répondre à ses autres questions.

« Chai pas, mais moi j’comprends tout l’monde en allemand et j’pense pas qu’j’ai juste eu la chance d’tomber que sur des Allemands. Ça s’rait quand même drôle, tu trouves pas ? Pis tu vois, tu m’dis qu’tu parles français. Moi j’y comprends rien ! J’parle juste un peu anglais, c’tout… », dit-elle avec un air un peu sérieux, avant d’éclater de rire. « Faudrait trop qu’on aille chez les gens pour leur d'mander quelle langue ils parlent et faire un concours, celle qui trouve l'plus d'langues différentes ! Oh, ça s’rait trop génial ! », continue-t-elle fébrilement, soudain tout excitée par son esprit de compétition, mais elle se calme tout à coup. « Enfin, on f’ra pas ça aujourd’hui… j’ai pas oublié qu’t’étais fatiguée, hein ! », finit-elle avec un grand sourire.

La rouquine jette un nouveau coup d’œil à son téléphone, mais ne s’y attarde pas trop longtemps. « Pis t’as dit qu’t’es Française, juste ? On était voisine alors ! Tu viens d’où ? D’quelle région ? », recommence-t-elle.


#   Jeu 17 Mai 2018 - 21:29

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 29/03/2018

img
mais c'est quoi cet endroit ?
j'hésite entre être emballée ou morte de trouille...
L’air légèrement déçu de ne pas pouvoir joué à la guide, Sybille se montra tout de même compréhensive. Puis, alors qu’elle continuait, je me sentis un peu mal d’avoir parlé de mes pieds douloureux alors qu’elle, elle ne pouvait plus marcher. Au moins, cela ne sembla de l’affecter tant que ça, même si elle fit la moue pendant un instant.

Quand je lui parlai de la téléportation qui m’avait amené ici (même si je n’en étais pas encore tout à fait certaine), elle me demanda comment je m’étais sentie. Cela devait signifier qu’il y avait bel et bien un pouvoir de téléportation. Je réfléchis et elle déclara qu’Ys, sûrement un de ses amis, n’avait pas voulu qu’il en fasse. Elle ajouta qu’ils avaient passé beaucoup de temps ensemble et autres trucs qui ne me concernait pas… elle savait que je ne connaissais pas tout le monde qu’elle connaissait, pas vrai ?

«  Je me suis sentie un peu étourdie, mais je n’ai pas vomi. Par contre, vu qu’il a fait ça sans prévenir, j’étais vraimeeent confuse. »

Je passai ensuite à un autre sujet qui piquait ma curiosité : l’oreillette traductrice. Je découvris qu’elle parlait allemand et apparemment, elle comprenait tout le monde dans cette langue. C’était vrai que ça aurait été étonnant qu’elle ne croise que des allemands… quoi que que je ne savais pas s’il y avait tant de nationalités différentes que ça à Terrae. Elle me dit qu’elle ne connaissait pas du tout le français et qu’elle savait seulement parler un peu anglais.

«  Et moi, j’y connais rien en allemand ! Moi, je suis trilingue français-anglais-haoussa. »

Le haoussa était la langue maternelle de mon père et il me l’avait apprise pour que je puisse communiquer avec les autres membres de ma famille nigériens. La plupart des gens au Nigéria savait aussi parler anglais, mais pas tous et pas parfaitement.

Sybille se mit ensuite à rire et proposa un concours de celle qui trouvait le plus de langues. Je me joignis à son rire : j’aimais bien cette idée farfelue. Mais oui, faire ça le jour-même ne me tentait pas trop vu que je venais tout juste d’arriver.

«  Oui, on fera ça !! »

Après avoir jeté un bref coup d’oeil à son téléphone, la rouquine leva un regard curieux vers moi et me demanda d’où je venais plus précisément.

«  De la ville de Lyon. Pour la région… attends, c’est quoi déjà… ah oui ! Auvergne-Rhône-Alpes ! C’est tellement moche comme nom par contre, hahahah. »

Et aussi il était trop long. Sérieusement, ça n’aurait pas pu être composé d’un seul mot ?
ft. Sybille




Little electric star. Lightning before the thunder.
#   Lun 21 Mai 2018 - 20:15

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 24
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle tape dans ses mains quand elle apprend qu’Elfie n’a pas été malade. « Oh ! Mais, alors p’t-être qu’j’vais aussi juste être un peu étourdie ! Faut vraiment qu’j’lui d’mande ! Ça s’rait trop cool ! », dit-elle toute excitée. Ça lui donne de l’espoir que l’expérience se passe bien et puis, elle pourra lui parler de la nouvelle qui n’a pas été mal, donc il n’aura plus d’excuses !

Les deux nouvelles amies discutent ensuite de la fameuse puce traductrice reçue à leur arrivée à Terrae. L’Allemande ne s’est jamais plus posée de questions que ça, appréciant l’aspect pratique de l’outil sans chercher à comprendre comment ça fonctionne et quelles en sont les limites. Elle, elle trouve cool de pouvoir comprendre tout le monde sans effort et aussi de ne pas avoir besoin de parler anglais. C’est tellement plus facile de s’exprimer dans sa langue maternelle.

« Attends, tu parles trois langues ? Wow, c’est cool ! Le ah-où-ça, c’est quoi pour une langue ? Ça vient d’où ? Y a beaucoup d’gens qui la parlent ? C’est dur à apprendre et à parler ? Ça s’écrit ? », demande la rouquine, curieuse et impressionnée aussi. L’ex-danseuse a eu de la peine à apprendre l’anglais en plus de toutes les règles de grammaires compliquées de l’allemand, alors elle ne peut qu’être épatée par le savoir de la nouvelle.

Elfie semble emballée par l’idée de faire un concours de celle qui trouvera le plus de langues différentes parlées à Terrae. Sibylle tape dans ses mains avec entrain, heureuse à l’idée de faire ça bientôt. Ce genre de choses, elle ne les oublie pas, alors la nouvelle a intérêt à bien se tenir !

La rouquine veut ensuite savoir d’où vient la Française, mais elle ne s’attendait pas à une réponse aussi précise. Il faut dire qu’elle n’y connaît pas grand-chose en géographie. À l’école, elle a bien été forcée d’apprendre les régions d’Allemagne et les grandes villes, ainsi que les pays et capitales d’Europe, mais c’est tout ce que son cerveau a réussi à intégrer dans cette matière et après un effort plus que considérable. Aujourd’hui, elle ne se souvient d’ailleurs pas de tout, mais ce n’est pas grave. Sauf que là, bah là, elle est un peu perdue.

« Ah mais, attends ! Moi j’connais rien à la France. J’pensais qu’tu m’dirais si tu viens plutôt du nord ou du sud. Tu vois l’genre ? Ça j’maîtrise, l’nord et l’sud ! On m’a bien appris quand j’étais à l’école et j’connais un peu comment les pays sont placés en Europe, donc ça l’fait. », répond l’ex-danseuse, sans doute avec un peu trop de détail sur l’état de ses connaissances. « Mais du coup, l’Ovèrgne-Rhône-Alpes, c’est où ? », demande-t-elle. Le Rhône, elle connait, elle sait que c’est une rivière. Elle a dû apprendre toutes les grandes rivières d’Europe et ses parents lui ont dit que c’était super important à savoir, alors elle s’est vraiment donnée à fond pour les retenir et les Alpes, c’est des montagnes, alors c’est facile, mais l’autre mot, elle ne le connait pas et même la ville, Lyon, elle ne sait pas où c’est. « Eh ! Tu pourrais m’montrer, en fait ! R’garde ! », dit-elle en ouvrant l’application nécessaire sur son téléphone portable. À la limite, elle aurait pu regarder toute seule, mais elle préfère partager ça avec sa nouvelle amie.


#   Mar 22 Mai 2018 - 21:29

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 29/03/2018

img
mais c'est quoi cet endroit ?
j'hésite entre être emballée ou morte de trouille...
En apprenant que je n’avais pas vomi lors de la téléportation, cela l’encouragea à vouloir redemander au dénommé Ys de l’utiliser sur elle. Elle pensait que, comme moi, cela lui causerait peut-être un simple étourdissement. Peut-être, je n’en savais trop rien, les gens avaient tendance à vivre les expériences différemment.

Elle sembla impressionnée quand je lui dévoilai que je parlais trois langues. Maintenant que j’y pensais, ce n’était pas très commun. Comme je le pensais, elle n’avait aucune idée de ce qu’était le haoussa, et sa prononciation me fit rire. Elle commença à me questionner sur cette langue, l’air très curieux.

«  C’est une langue qui se parle au Nigéria. Mon père est Nigérien, donc il me l’a apprise. Je crois qu’il y quand même beaucoup de monde qui la parle… Moi, je l’ai apprise jeune, donc ça n’a pas été trop difficile. Par contre, je n’ai jamais appris à l’écrire, car l’alphabet est différent de la langue française et anglaise. »

Oups, j’avais apparemment était un peu trop précise dans ma réponse par rapport à d’où je venais. Elle pensait plutôt à ce que je lui dise si je venais du nord ou du sud. Ah oui, c’était beaucoup plus général, du coup. Sybille ouvrit alors son téléphone et ouvrit une carte afin que je puisse lui montrer où était Lyon.

«  C’est au sud-est de la France. Descends un peu… encore un peu… ah voilà ! C’est là ! lui dis-je en pointant ma ville natale. Et toi, t’es d’où ? »

À part Berlin et Munich, je ne connaissais pratiquement aucune ville d’Allemagne. Je n’ai jamais été très douée en géographie : j’ai toujours trouvé ça chiant, comme la plupart des sujets enseignés à l’école primaire et au lycée.
ft. Sybille




Little electric star. Lightning before the thunder.


Dernière édition par Elfie Numa le Jeu 31 Mai 2018 - 20:41, édité 1 fois
#   Dim 27 Mai 2018 - 21:38

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 24
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle écoute attentivement la réponse d’Elfie à toutes ses questions sur cette langue dont elle n’a jamais entendu parler. « Wouuua, ça doit être super dur à écrire, du coup ! Des autres lettres… c’est comme l’japonais alors ! L’japonais, c’est juste pas possible. T’as d’jà vu ? J’y comprends trop rien… y z’écrivent pas, y dessinent ! Ouai, y dessine ! C’est trop fou ! Tu t’rends compte l’temps qu’ça doit leur prendre d’écrire un p’tit mot ? Faut être artiste ! Moi j’dis qu’c’est pas humain comme langue… », répond l’Allemande, impressionnée et troublée à la fois. « Mais t’as toujours vécu en France ou t’as aussi vécu là-bas ? Y a beaucoup d’différences ? C’est comment ? », demande-t-elle encore. Elle n’a aucune idée d’où se trouve le Nigéria, mais ne posera pas la question, parce que ça sera forcément trop compliqué à retenir et que, mis à part l’Europe, elle ne connaît pas grand-chose de la géographie du monde et elle est quasiment sûre que ce pays n’y est pas. Elle est quand même curieuse de savoir si la jeune femme y a vécu. Par contre, comme elle sait un peu comment est la France, la rouquine ne se gêne pas pour demander à la nouvelle où elle habitait, mais la réponse est d’abord trop précise, beaucoup trop précise pour elle, alors la Feu demande des explications et est heureuse quand Elfie accepte de lui montrer où c’est. C’est beaucoup plus simple comme ça. « Sud-est, oui ça, ça m’parle ! Ah non ? Plus haut ? Ah ? Ici ? Là ? Ok ! », dit-elle avec enthousiasme, en suivant les indications pour trouver Lyon. « Cool ! », dit-elle, un peu étonné que la nouvelle considère sa ville comme au sud-est… elle, elle aurait plutôt dit au milieu-est, mais pour une fois, elle se tait. Après tout, ce n’est pas elle qui habitait en France.

« R’garde ! », dit-l’ex-danseuse en s’activant pour faire défiler la carte sur l’écran. « Là, tu vois ! C’était ma maison quand j’étais petite ! Et là… ouai, là c’était mon école ! », dit-elle avec un grand sourire, après avoir galéré, puis zoomé sur Berlin, une fois la capitale trouvée. Elle montre à sa nouvelle amie la villa de ses parents, celle où elle a vécu jusqu’à ce qu’elle entre à l’école de danse. Ça lui fait un peu bizarre, mais elle sourit.

« T’es d’jà v’nue en Allemagne ? », demande-t-elle avec un sourire. Sibylle n’est jamais allée en France. Il faut dire qu’elle n’a jamais vraiment voyagé avant de venir au Japon. Quelques fois, elle a eu des concours de danse à l’étranger, mais elle n’y est jamais restée suffisamment longtemps pour visiter. Elle n’avait pas de temps à perdre pour ça. Il fallait s’entraîner ou se reposer pour assurer, faire de son mieux et devenir la meilleure. Le tourisme, c’était pour les autres, ceux qui ne prenaient pas les concours, leur métier assez au sérieux.

Elle, c'est une vraie passionnée et même si tout ça semble bien loin maintenant, elle ne perd pas de vue son objectif, son rêve. Peut-on réaliser son rêve deux fois ? La rouquine le saurait bien assez vite.


#   Jeu 31 Mai 2018 - 21:29

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 29/03/2018

img
mais c'est quoi cet endroit ?
j'hésite entre être emballée ou morte de trouille...
Quand elle apprit que le haoussa utilisait un alphabet différent de celui que nous connaissions, elle s’agita en disant que ce devait être dur à écrire. Elle le compara au japonais et je la regardai d’un air amusé, car à mon avis, l’écriture japonaise était beaucoup plus complexe. Je ris à ses paroles avant de répondre :

«  Bah, j’parie que pour eux c’est nous qui avons un alphabet bizarre ! C’est une question d’habitude ! »

D’après moi, les japonais n’avaient pas plus de mal que nous à apprendre à écrire. Sybille me demanda ensuite si j’avais toujours habitée en France ou si j’avais aussi habitée au Nigéria.

«  J’ai toujours vécu en France. Mon père est parti du Nigéria parce qu’il y a beaucoup de criminalité. C’est pas exactement un bon endroit où vivre. »

Quand on allait au Nigéria, on restait toujours ensemble et on était extrêmement prudents. Je ne comprenais pas comment quasiment presque tout le reste de ma famille pouvait rester là-bas. Moi je flippais rien qu’à y aller une semaine.

Une fois qu’elle eut trouvé l’emplacement de Lyon, elle me montra sa ville natale, Berlin. Ah, une des seules villes d’Allemagne que je connaissais ! En même temps, qui ne connaissait pas Berlin ? La rouquine me montra sa maison d’enfance, son ancienne école et la villa de ses parents. Puis, elle me demanda si j’étais déjà allée en Allemagne.

«  Nope, mais sûrement un jour. Jusqu’ici, je suis allée en Italie, en Égypte et en Turquie. Ah et au Nigéra quelques fois, mais c’est plus pour voir ma famille qu’autre chose. »

J’aimais beaucoup voyager, cela me faisait sentir… vivante. Je découvrais des lieux formidables et des cultures complètement différents de la mienne. Même si au final, j’étais surtout allée dans des pays à risque en étant plutôt peureuse. On va dire que la beauté de ce que j’avais vu m’avait un peu fait oublié tout ça pendant certains moments.

«  Tu connais Pamukkale ? C’est des eaux thermales en Turquie ! C’est trop génial ! C’est comme… plusieurs couches d’eau qui se superposent ! Et l’eau est turquoise, trop belle ! Y a aussi la Butterfly Valley en Turquie qui est ma-gni-fi-que ! Sérieux, y a pleins d’endroits en Turquie qui te font croire que t’es dans un monde fantaisiste ! J’ai un penchant pour ce pays, je crois ! La nature, les châteaux, tout est tellement magique ! » m’exclamai-je en repensant à mon voyage.

Il fallait absolument que j’y retourne un jour. C’était vraiment dommage que ce soit un pays dangereux, sinon j’aimerais bien m’y établir.
ft. Sybille




Little electric star. Lightning before the thunder.
#   
Contenu sponsorisé

 

Mais c'est quoi cet endroit ? [Pv Sibylle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.
Aller à la page : 1, 2  Suivant