Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Aller, plus que le comptoir à nettoyer, et dodo ! Feat Ipiu
##   Ven 20 Avr 2018 - 10:38

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2948
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« T’as pas intérêt de refuser tes pouvoirs. »

Elle n’a pas envie de devoir engueuler Selvi, elle apprécie bien trop sa gentillesse pour ça. Pourtant il va falloir qu’elle réexplique ce détail à la jeune bibliothécaire, attends elle lui a déjà expliqué au fait ? Pas sûr, c’est une décision assez récente et tout le monde n’a pas encore été formé au maniement de la nouvelle fonctionnalité du logiciel. Elle note dans sa tête de prendre le temps dans la semaine pour le faire. C’est à peu près hors de question qu’elle redépense autant d’oseille à envoyer des recommandés aux crétins qui se barrent de Terrae pour leur demander de rendre des livres, livres qu’ils n’ont plus, vu qu’ils les ont laissés aux dortoirs en pensant que quelqu’un les rapporterait. Spoiler alerte : nope.
Suite aux évènements de Novembre, beaucoup de livres avaient été abimés par le « fantôme » et ça avait pris des mois pour faire le point sur les pertes, sur les livres qui ne pouvaient pas être réparés… Et ceux qui avaient tout bonnement disparus. Il avait fallu plusieurs semaines pour que leur logiciel leur montre tous les livres qui n’avaient pas été rendus à temps, faut dire que le délai d’un mois ne laissait pas le temps de se retourner. Beaucoup de lecteurs avaient quitté Terrae, oubliant de rapporter leurs livres. Le truc c’est qu’il avait fallu vérifier pour chacun, pour CHACUN PUTAIN, s’ils avaient quitté Terrae ou pas. C’était un travail de bureau qui lui avait pris un temps considérable à elle comme aux autres temps complets. Peut-être plus à elle qu’aux autres, car elle était doué pour retrouver les gens… Bref, ça avait été la merde et les bibliothécaires avaient pris une décision : plus jamais ça.
Il avait été soumis plusieurs solutions, celle d’une caution avait été la plus suivies, Ipiu avait dû batailler contre de toutes ses forces. Une caution fermerait l’accès à la bibliothèque à bien trop de monde. Certains, nombreux, de nouveaux arrivants ne disposaient que de leurs vêtements. Devait-on leur fermer l’accès à la bibliothèque pour autant ? Elle refusait cette option, à force de discours (et de menaces) (ne contrariez pas Ipiu, elle en sait toujours trop sur vous…) elle avait fini par faire accepter ce prêt réduit pour les non-initiés. Elle qui croyait l’affaire close.

Ne jamais demander à Ipiu « Qu’est-ce qu’on fait ? » le maintenant est en option.

« On va enculer un poney. »

Cette réponse est un automatisme qu’elle a pris on ne saura trop comment. Le truc qui craint vous voyez ? Sauf que ça l’a tellement fait rire la première fois qu’on lui a répondu ça qu’elle continue à le sortir.

« Sinon on va commencer par aller dans notre chambre, voir comment elle se situe par rapport à celle de nos amis. Ensuite on va attendre un peu, et voir si la fenêtre est accessible… ‘fin si tu peux atteindre la fenêtre parce que moi j’peux plus vraiment passer par les extérieurs… T’as un bon sens de l’équilibre ? »


Le plus simple serait qu’il passe par la fenêtre de leur chambre, marche sur la fine rembarde et gagne celle du couple qu’ils suivent… Mais s’il n’est pas fan de l’idée elle attendra juste le lendemain matin qu’ils sortent de leur chambre… Ouvrir la porte serait faisable, mais elle n’a pas avec elle l’outillage pour le faire sans bruit et sans léser la serrure.

« Mon grand, c’est que tu n’as pas été correctement initié si tu n’aimes pas ça. »
dit-elle sur le même ton humoristique.

Comment s’excuser pour son pied ? C’est lui qui l’a laissé trainer au mauvais endroit. Pt’être que s’il n’avait pas tenté sa chance elle se serait excusé. Elle les entraine jusqu’à leur chambre, non sans noter qu’elle est mitoyenne à celle de ceux qu’ils suivent. Good job. Elle ouvre la porte et reste un instant subjugué… C’est trop ouf !

« Trop le feu ! C’est l’cockpit d’un Blackbird ! … Avec un plumard king size… J’avais oublié que l’gérant était un gros geek ! »

Des fois comme ça elle a des élans d’amour envers des inconnus. Bon, elle l’a connu lui, dans une autre vie… Elle sourit, sourit jaune en fait… Il n’y a pas de fenêtre. Ou si elle existe elle est de l’autre côté du parebrise... Est-ce qu’on parle vraiment de parebrise pour un vaisseau spatial ?

« Bon plan C, va falloir entrer dans cette piaule. »



Aller, plus que le comptoir à nettoyer, et dodo ! Feat Ipiu  - Page 2 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mar 24 Avr 2018 - 20:10

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
Erik Akimaru
Messages : 320
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Servir des verres, les boire, et recommencer
Humeur : Je te déconseille de me faire chier aujourd'hui

« Bon plan C, va falloir entrer dans cette piaule. »

‘’Euh… Par la porte du coup ? Non parce qu’on est au 3e étage quand même… Puis j’ai un pied en moins maintenant.’’

C’est la première chose que je dis depuis qu’on est sortis de l’ascenseur. J’ai quand même souris à sa blague. Et la mienne est sûrement de trop, une fois de plus. Faire une blague sur le fait de perdre un pied à un tétraplégique. C’est pas malin ça. Trop tard. Et tant pis. Changeons de sujet deux secondes

‘’En tout cas c’est vrai que c’est joli. Je t’avoue que comme tu as dit qu’on avait  quelques minutes à tuer avant de faire quoi que ce soit je ferais bien une sieste dans ce truc géant. Ça nous laissera le temps de réfléchir nan ? Parce que je t’avoue qu’à part frapper bien gentiment à la porte jsais pas trop quoi faire’’

Et ouais. Jme vautre deux secondes sur le lit. Il est trop putain de bien. Le genre de truc qui aspire ton âme et ton envie de te lever le matin. Cependant, je sais pas quoi faire là. Ipiu a vraiment l’air de quelqu’un de fier. Elle peut monter sur le lit seule ? Il est vachement haut. Elle va pas mal le prendre s’il lui propose son aide ? Il va pas passer pour un dragueur chelou ? Surtout que c’est pas DU TOUT l’objectif. Enfin ça serait triste qu’elle loupe le confort de ce matelas. Je me redresse pour croiser son regard. Et il est beaucoup moins dur que d’habitude. Je sais pas vraiment si on peut parler d’habitude, sachant que je la connais pas vraiment, mais je perçois une lueur de tristesse. En mode "Moi aussi jveux sauter sur ce putain de lit". Je me relève totalement. Je suis assis sur le lit, et je lui tends la main.

‘’Tu peux t’appuyer un peu sur tes jambes, ou il faut que je te porte ?’’

Il n’y a aucune condescendance dans ma voix. Mon ton n’est pas moqueur ou quoi que ce soit. C’est seulement l’envie d’aider qui s’exprime. J’essaye de sourire un peu alors que je l’aide à monter. Une fois qu’elle est sur le lit, je me vautre une seconde fois, dans un grincement. Ça me donne une idée. Pas une super idée, mais je la partage quand même.

‘’Sinon, on peut pas juste attendre qu’ils fassent du bruit ? Si on entend le lit faire du bruit on sera fixé. Et si on entend monsieur on madame, directement, ça devrait suffire ? Ou alors si ça déclenche un pouvoir mal contrôlé ?’’

C’est clairement pas une super idée. Surtout une fois dit à haute voix. Mais bon, au moins, faire attention au bruit en même temps que je réfléchis, je sais faire. Je le fais pas super bien, j’ai tendance à laisser mes pensées m’absorber et m’isoler du monde extérieur. Enfin je le fais toujours mieux que de passer par une fenêtre inexistante du 3e étage et passer dans la chambre d’à côté suspendu dans le vide. Du coup je vais juste rester là, dans ce lit, à attendre une illumination de ma part ou de celle de la femme à côté de moi dans ce lit. Oulah. Vraiment, je sais pas ce que je fouts ici, je me sens pas à ma place du tout.
##   Mar 24 Avr 2018 - 23:31

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2948
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« Les pirates ils marchaient sur des cordages avec des pieds de bois, petit joueur va ! S’tu veux j’te drogue au courage ou à l’inconscience ? »

Le bonheur d’être sensitif. En vrai j’pourrais lui bidouiller ses sentiments de telle sorte qu’il ait l’impression de pouvoir y arriver sans problème. Juste ce serait très con et méchant, même si quand on veut on peut et quand on croit que l’on peut parce qu’on est dopé à l’égo et au courage on peut par mégarde y arriver… J’vais éviter de finir une énième fois chez Hideko à m’excuser, elle me tuerait j’crois.

Euh juste comme ça il sait que ce lit n’est pas fait pour faire la sieste ? Non parce que d’après les préservatifs star wars sur le chevé il y a des chances qu’il comprenne pas. Un lit comme ça c’est fait pour sauter dessus comme sur un trampoline. C’est genre le rêve de tous les mômes… Et de toutes les Ipiu qui auraient leurs deux jambes. Fuck. Je regrette pas d’être dans ce fauteuil la plupart du tems (c’est trop classe d’avoir des roulettes et de pouvoir voler !) mais là, ce serait clairement plus chouette de faire grincer ce lit.

« Si tu t’endors ce sera chaud de te réveiller… »

Si j’peux pas me jeter sur le lit j’vais pas lui refiler l’idée comme ça gratuit wesh. Pourtant il est chouette il me propose de l’aide. Ok j’veux bien te dire mon secret dans ces conditions.

« Nope, j’suis para, mais j’suis pas lourde, tu peux même me laisser tomber sur le lit hein parce que ce lit c’est juste un trampoline en devenir… »

J’suis arrivée à quarante kilos à ma précédente visite médicale, si j’perd encore un kilo l’doc m’a menacée de me faire venir tous les jours pour me perfuser des nutriments direct dans les veines. J’suis à la limite de la normale, la limite basse. Ce qui est « inconvenant dans votre état mademoiselle Raspberry, vous voulez qu’on vous traite pour une escarre ? » rien que d’y penser j’ai envie de lever les yeux au ciel, j’mange comme j’ai faim. C’pas ma faute si j’ai plus de muscles dans les jambes. Il me soulève sans trop de peine. Fais une remarque et j’te mords.

« S’ils sont aussi inventifs que moi, le lit peut grincer pour bien des raisons… Eventuellement on peut faire une scène dans l’couloir, s’en prendre à leur porte en faisant semblant que c’est celle de notre chambre et que la clef marche pas. Ça devrait assez les gêner pour qu’ils viennent voir, s’ils sont pas trop vêtus on sera fixés. »



Aller, plus que le comptoir à nettoyer, et dodo ! Feat Ipiu  - Page 2 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mer 25 Avr 2018 - 19:25

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
Erik Akimaru
Messages : 320
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Servir des verres, les boire, et recommencer
Humeur : Je te déconseille de me faire chier aujourd'hui

‘’Grincer genre comme ça ?’’

Alliant le geste à la parole, jme mets à rebondir sur le matelas. En faisant gaffe à ce que les secousses ne déplacent pas Ipiu sous moi, histoire de pas l’écraser sous mon poids. Surtout qu’elle est pas lourde. J’ai bien passé deux minutes à faire le con sur le lit, et à faire grincer le sommier. Ça permet de crédibiliser notre couverture. C’est le cas de l’dire. Puis je reprends mes esprits, un peu essoufflé.

‘’L’idée est pas conne en vrai. Ca pourrait fonctionner. Après, en vrai, personne dors habillé, donc je sais pas si ça sera très révélateur, si ? À la limite, si on trouvait un préservatif dans la chambre, ou des sous vêtements au pied du lit, ça serait moins réfutable comme preuve. Après on peut essayer, ya pas de soucis. Au pire on peut leur demander un truc à quatre, si ils disent oui c’est cramé, en dernier recours ?’’

Jcrois il faut que j’arrête avec mes idées à la con moi. Mais j’ai pas vraiment d’autres idées. Alors je propose. Puis elle valide. Mais ya une question qui me brûle les lèvres depuis un moment. Et j’ose pas trop la poser.

‘’Dis, ça t’es arrivé comment, pour tes jambes ? Je pense que t’as remarqué que je suis un peu curieux, sinon je t’aurais pas suivit jusqu’ici. Du coup je me demandais. Enfin c’est déplacé sans doute. Désolé.’’

Bon bah voilà, j’ai lâché le truc. Ma curiosité aura ma peau un de ces jours… Le pire c’est que je suis vraiment désolé, en plus.

‘’Du coup, tu veux qu’on les dérange maintenant ? Ou on profite encore un peu de ce lit ?’’
##   Mer 25 Avr 2018 - 20:48

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2948
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« OUUUUUUUUUAIIIIIIIIIIIIIIII ! TROP BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIEN ! VAAAAAAAAAS-Y !!! ENCOREEEEEEEEEEEEEEEEEE ! »

C’est trop bien elle saute sur le lit même sans jambe. Oh lui, elle l’aime. C’est trop génial, j’avais plus fait ça depuis… On va pas dire depuis quand elle se mettrait en colère. Elle avait encore les cheveux bruns et des lunettes à l’époque, ça commence à dater. Elle s’éclate vraiment, les rageux diront qu’il en faut peu pour être heureux. Elle s’en tape, elle rigole bien… Mais il finit par s’arrêter et redevenir sérieux. Un peu plus et elle oubliait la raison de leur venue en ces lieux : la raison du plumard est toujours la plus forte.

« Tu assumerais pas après leur avoir proposé un plan à quatre. Nouvelle leçon, ne proposes rien que tu ne veux pas faire. Il y a être déshabillé et être déshabillé, si tu dors avec un pote tu gardes certains vêtements, si tu couches avec tu les enlèves, et il n’y aura qu’un des deux qui s’habillera pour venir ouvrir. Sans doute saoulé de ouf qu’on l’ai dérangé. Je penche sur elle, lui il sera plus du genre à s’en taper et à nous ignorer pour finir son labour… ‘fin c’est l’impression qu’il m’a laissé, OH ! Tu sais quoi ? J’ai qu’à utiliser mes pouvoirs pour savoir ce qu’ils sont en train de faire en fait, désir et plaisir c’est pas difficile à ressentir on avisera après… Ok ils sont clairement en train de baiser. »

Et c’est bien sale, elle sent de la douleur et de l’excitation. Il parlait de BDSM tout à l’heure non ? Ahahah. S’il avait su. Un frisson lui parcourt le dos, en d’autres temps elle aurait pu profiter du spectacle.

« Ah, ouai mes jambes c’est déplacé. T’imagines si ça avait été mon vide ? C’est violent de demander à quelqu’un que tu connais pas d’où vient son vide comme ça ? ‘fin c’était pas ça, une savonnette le bord d’une baignoire, une vertèbre explosée, l’accident con par excellence. »

Le principe d’un accident c’est d’être con de toute manière, le sien n’y a pas fait exception. Elle soupire. Elle aime bien soupirer. Surtout quand on lui demande comment elle s’est niqué les jambes. On lui demande trop souvent. Genre dès qu’elle rencontre un cassos. Bito… Théodore… Erik.

« Euh, en fait on va définitivement attendre un peu. J’ai pas envie de voir ça. »

Les murs sont peut-être insonorisés, mais elle capte très bien toutes les vagues de plaisir dans l’autre chambre.

« Et toi Erik, ton délire c’est quoi si c’est pas le BDSM ? »

Il lui a demandé comment elle avait privé le monde du plaisir de pouvoir contempler son joli petit cul. Fallait bien qu’elle lui pose aussi des questions gênantes et elle avait le tact de ne pas lui demander d’où venait son vide.



Aller, plus que le comptoir à nettoyer, et dodo ! Feat Ipiu  - Page 2 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mer 25 Avr 2018 - 23:34

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
Erik Akimaru
Messages : 320
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Servir des verres, les boire, et recommencer
Humeur : Je te déconseille de me faire chier aujourd'hui

‘’J’ai juste dis qu’on pouvait leur demander, pas de se mettre à poil, je pense que la réponse suffit, de toute façon. Attends, quoi ? Tu peux sentir les émotions des gens ? C’est trop cool ! Mais du coup ils... Oh. Bah tu as ce que tu voulais nan ?’’

J’ai clairement compris à son regard qu’ils étaient en train de se mettre bien, les salauds. Surtout qu’il y en a au moins un qu’est en couple. Oh, et je crois que j’ai touché un point sensible avec ma question sur son handicap. En même temps, je m’y attendais un peu. Okay elle l’a vraiment mal pris. Genre elle essaye de se venger. Mais en même temps elle a dit pourquoi. Je sais pas trop qu…

‘’Ah. Je m’excuserais pas une seconde fois. Puis tu pouvais juste ne pas répondre.  J’aurais pas insisté. Désolé. Oui, je sais, j’avais dit que… Bah. Moi mon truc ça doit plus être l’inceste du coup. Merci maman. Je sais même pas pourquoi je te dis ça. Enfin au moins on est quitte sur les questions et réponses gênantes.’’

Mes putains de mots ont dépassé mes pensées. Jme sens rougir. Pas de gêne ou de honte. De colère, je crois. Mais pas envers Piu. Envers celle qui a fait de ma vie un enfer. Et je regrette ce que je viens de dire. C’était même pas cohérent comme truc. Enfin trop tard. Puis du coup on doit attendre. Alors je me rallonge dans le lit et je fixe le plafond. Parce que je sais pas quoi faire à part attendre. Ou partir. Mais une part de moi veut pas partir. La curiosité. Puis ce lit est trop bien comparé à ceux des dortoirs. Et c’est même pas moi qui paye. Je me retourne vers Piu.

‘’Tu sais quoi, j’crois que j’ai un truc en tête qui pourrait me changer les idées.’’

Je lui fais un clin d’œil volontairement provocateur. Et je saute de plus belle sur ce putain de lit. Ça défoule, à défaut d’avoir Tifa pour me faire un câlin pour me calmer.
##   Jeu 26 Avr 2018 - 9:49

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2948
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« La réponse j’l’ai déjà, il a pas à se trouver là avec elle. Juste maintenant il me faut des preuves. Et ouai j’sens leurs sentiments, et euh en fait j’préfèrerais pas. »

Mais mec elle ne te demande absolument pas de t’excuser. D’une part elle s’en fout des excuses tant qu’elles ne sont pas accompagnées d’une bonne bouteille ou d’un truc qui se mange, d’autre part elle s’en tape qu’on lui demande sans arrêt comment elle a fini dans un fauteuil. C’est pas douloureux pour elle, elle le vit plutôt bien. Elle l’a même vécu comme une libération, c’est pour dire. Elle voulait pas qu’il le prenne comme ça, elle voulait juste le mettre en garde pour plus tard, pour d’autres personnes qui apprécieraient vraiment pas. Elle prit le parti de s’en foutre et de ne pas épiloguer sur la question.
En parlant de question et de réponses gênantes… OMG. Non ils n’étaient pas quittes, absoluement pas quitte. On peut pas répondre ça comme ça de but en blanc et pas expliquer. Ça se fait pas. Il est amoureux de sa mère ? Non, mais non, ses sentiments de suite collent pas du tout. Pourquoi de la colère ? Pourquoi du regret ? Attends, non il vient pas de lui parler de ça réellement ? Et comment on réagit dans ce genre de cas quand on est un adulte sain et équilibré ? (Ce qu’elle n’est pas mais bon.)
On est en colère aussi. Parce que c’est pas juste. Parce que le monde est réellement pas juste. Et que là de suite c’est vraiment de la merde pour lui. Et que c’est de sa faute aussi. Et qu’elle sait pas quoi dire, et c’est rare qu’elle sache pas quoi dire. Ça lui fait de la peine de le voir sauter sur le lit maintenant, parce qu’elle sait qu’il essaie juste d’oublier ce qu’il vient de lui dire.

« STOP ERIK ! »

Genre c’est trop simple comme safeword. Vraiment. Faut que vous innoviez.

« Faut que tu te calmes. J’peux t’y aider si tu veux, mais là tu te fais du mal et c’est pas chouette. J’peux t’apaiser avec mes pouvoirs, mais j’le ferais que si tu es d’accord. Et si tu l’es pas j’peux t’aider à te venger… Mais si t’es en colère comme ça c’est pas juste, tu te fais du mal et euh. Désolée j'suis nulle pour ça… »


Parce que quoi Ipiu, dis le toi qui prend bien garde à ne pas te sentir en colère, toi qui essaie de fuir ton passé. T’es tellement mal placée.

« Tu as une vie, et qu’à Terrae elle sera top, et que t’as le droit d’être heureux et de passer à autre chose... »

Putain Piu, d’habitude tu préfères la colère, la colère tu peux la faire exploser pour libérer les gens… Mais pas quand elle cache une souffrance. Là tu sais plus faire.



Aller, plus que le comptoir à nettoyer, et dodo ! Feat Ipiu  - Page 2 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Jeu 26 Avr 2018 - 14:03

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
Erik Akimaru
Messages : 320
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Servir des verres, les boire, et recommencer
Humeur : Je te déconseille de me faire chier aujourd'hui

Merci Ipiu. Merci de m'avoir dit d'arrêter. Je me sens juste ridicule, actuellement, à sauter sur ce lit comme un débile. Dès qu'elle a élevé la voix je me suis juste assis sur le bord du lit, dépité. Et j'ai honte. J'aimerais pouvoir disparaître.

‘’Je... Merci. Et pardon. Si en plus tu peux ressentir les émotions des autres c'est vraiment nul ce que je viens de faire.’’

Ma voix tremble un peu, mais c'est clairement toujours audible et compréhensible. Et contrairement à avec Abe l'autre jour à la cafèt', je pleure pas. Je me sens juste super con. Et pas bien aussi, d'avoir repensé à ça. J'avais presque réussi à oublier, avec ma nouvelle vie. Ma routine avait été brisée,  et c'était une bonne chose. Mais Elle est toujours là, quelque part. Sa proposition de m'aider avec ses pouvoirs me fait sourire, pour de vrai.

‘’Je crois que je vais accepter ton aide. Tu seras la seconde personne à me montrer ses pouvoirs. La seconde bibliothécaire, en plus. Selvi-senpai m'a déjà soigné la dernière fois. Au moins je sais que si j'ai un problème et que l’hôpital est trop loin je peux aller à la bibliothèque. Merci, vraiment.’’

Je crois que j'ai jamais été aussi sérieux et sincère de la soirée. Je sais que son aide ne sera que temporaire, même la magie peut pas réparer mon esprit brisé en un coup de baguette magique. Sa partie sur la vengeance, par contre, mérite que je lui explique comment et pourquoi je masi  suis ici. Sans rentrer dans les détails, parce que je peux pas lui infliger ça. Et je me sens pas capable de partager ma peine.

‘’La vengeance, tu peux laisser tomber. C'est déjà fait, et ça m'a coûté un être cher. Je... Bon... Sans te raconter ma vie, la mère de ma chienne a sauté sur la mienne alors qu'elle allait me frapper. Et elles sont tombées du balcon, par dessus la rambarde de sécurité. Il me faut juste du temps, et je pense que Terrae me procurera ce temps dont j'ai besoin. Grâce à des gens comme toi. Pas forcément aimables et chelou au premier abord, mais avec un bon fond. Encore désolé, ne t'inquiète pas. Enfin pas trop. Je sais même pas pourquoi j'ai dit ça. T'as pas à t'en vouloir de toute façon, tu pouvais pas savoir, et je t'en veux pas. Mais ça faisait longtemps que j'avais pas eu de crise.’’

Je lui fais un sourire, comme pour la rassurer sur mon état. Mon sourire est un peu triste, mais sincère. J'espère que tu ressens les vagues de gratitudes qui émanent de moi, Ipiu-san.
##   Jeu 26 Avr 2018 - 16:47

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2948
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Pourquoi il s’excuse ? Elle capte pas, il a rien fait de mal. Etre vivant c’est pas une bonne raison pour s’excuser. Ressentir des émotions non plus, et c’est tristoune qu’il s’excuse pour ça. Tristoune qu’il se sente coupable. C’est pas juste, elle pense. Il s’est assis sur le bord du lit et elle rampe vers lui pour pas qu’il soit juste tout seul. Qu’il accepte ou pas qu’elle l’aide avec ses pouvoirs elle lui laissera pas le choix de s’isoler. Parce que c’était jamais un bon choix quand on se sentait pas bien.

«Selvi soigne bien mieux que personne, sa gentillesse c'est un médicament en soi... Par contre j'suis désolée j’ai pas vraiment un pouvoir qui se voit. »


Il parle et elle écoute, elle se contorsionne pour faire tomber ses jambes le long du lit pas loin de lui et elle se redresse. C’est jamais facile de s’asseoir, surtout quand la pièce est pas équipée. Elle sent pleinement sa douleur, et sa culpabilité ? Il y en a derrière tout ça. Elle voudrait lui dire que ce n’est pas sa faute, mais elle saurait pas trouver les mots justes. Elle cherche pourtant. Il a tout dit, elle glisse doucement sa main dans la celle du garçon.

« C’est plus facile si j’ai un contact. »
elle lui explique.

Elle le connait pas vraiment assez pour lui faire un câlin, mais elle en aurait envie. Les câlins ça sauve des gens, on sous-estime de trop leur pouvoir. Faudrait créer une brigade de gens qui font des câlins à Terrae. Ça éviterait tellement des dérapages, mais ça pourrait être mal interprété alors elle se contente de serre sa main dans la sienne et elle commence à laisser couler son pouvoir en lui.

Elle se concentre pour essayer de créer quelque-chose de fort qui l’apaise sur quelques temps. C’est jamais super easy quand on veut créer un sentiment qui dure. Elle dessine doucement dans son esprit de l’apaisement et du calme, elle se concentre très fort. Elle puise au fond d’elle pour donner de la force à ce petit sort. La force de pouvoir le soutenir quand ça ne va pas, même si ce n’est que pour un temps. Elle cherche toujours plus de magie en elle, elle ne se rend pas vraiment compte qu’elle s’aventure trop loin. Elle ne peut pas l’aider à faire son deuil, mais elle peut l’aider à avancer pour un temps, c’est à lui de trouver la façon dont il voudra tourner la page. Elle peaufine son œuvre, et sous l’apaisement elle glisse un peu d’espoir. Cet espoir qu’elle a en elle depuis qu’elle est arrivée à Terrae. Cet espoir qu’un jour tout ira bien, elle le partage. Elle pousse encore sur ses pouvoirs. C’est compliqué, ça l’épuise énormément. Quand elle sent qu’elle est sur le point de s’effondrer, elle coupe le lien et se laisse tomber sur le lit.

« J’suis désolée parce que j’t’ai menti, si j’marche plus c’est pas parce que j’me suis ramassé dans ma baignoire, on m’pose tellement souvent la question que j’raconte n’importe quoi maintenant. En vrai, j’étais pleine de haine et de douleur, j’voulais tuer mon ex, j’ai pris la voiture pour aller le dégommer, et j’me suis mangé un platane. J'ai passé quelques semaines dans l’comas et quand j’me suis réveillé la colère était partie. J’étais pas triste d’être para, j’me sentais mieux comme ça. Alors ouai j’peux m’en vouloir. Je t’ai pas assez pris en considération. Pardon. »



Aller, plus que le comptoir à nettoyer, et dodo ! Feat Ipiu  - Page 2 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Ven 27 Avr 2018 - 13:44

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
Erik Akimaru
Messages : 320
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Servir des verres, les boire, et recommencer
Humeur : Je te déconseille de me faire chier aujourd'hui

Je ne sais pas trop comment elle est arrivée à côté de moi. Elle est assise sur le bord du lit, elle aussi. Et sa main se glisse dans la mienne. Si Selvi-senpai n'avait pas eu besoin d'un contact physique pour me soigner à la bibliothèque, j'aurais sûrement sursauté. Mais je m'y attendais. Alors je la laisse faire, et je crois que je serre un peu sa main moi aussi. Le contact dure longtemps. Mais je me sens mieux, je ne fais plus du tout attention à ce qui m'entoure. Je me laisse aller, je sens ma conscience qui s'engourdit légèrement. Sans doute l'adrénaline et la tension qui disparaît petit à petit d'une manière non naturelle. Je... je sens ma colère, qui s'était déjà bien dissipée à juste parler, m'ouvrir un peu, disparaître totalement. Je me sens détendu, calme. Même mes muscles semblent se relâcher. C'est... c'est tellement différent, comme sensation. D'habitude, j'arrive à cacher, à enfouir en moi cette partie douloureuse de ma conscience, et quand je la trouve, bah ça fait mal. Là c'est presque comme si quelqu'un avait mis du coton tout autour, avait arrondit les angles. Je n'ai toujours aucune envie de m'aventurer là, mais au moins ce n'était plus oppressant, plus agressif. Je peux passer à côté sans risque qu'il me chope et plante un truc entre deux côtes.

Au fur et à mesure que le temps passe, je sens que la pression que la main d'Ipiu exerce sur la mienne est moins forte. Pile au moment où je me tourne vers elle, elle me lâche. Elle relâche tous les muscles de son corps même je crois, puisqu'elle s'effondre sur le lit, haletante. À peine le temps de la remercier qu'elle prend la parole. Oh. Je me laisse tomber en arrière à mon tour alors qu'elle raconte son histoire.

‘’Je crois que je préférais l'autre version. Celle avec la douche. Elle me fait un peu moins peur, à choisir je préfère être dans le même lit qu'une fille maladroite plutôt qu'une ex-psychopathe. Merci en tout cas, je me doute que c'est juste temporaire, mais je me sens mieux. Oh et arrêtons de nous excuser et de nous en vouloir! J'ai juste l'impression qu'on est deux débiles pas à l'aise socialement...’’

Je crois que j'ai la flemme de bouger là, de suite. Et Ipiu semble vraiment à bout de force elle aussi. À cause de. Pardon. Pour moi. C'est à mon tour de l'aider, c'est comme ça que je fonctionne.

‘’Repose toi, ça a dû t'épuiser, surtout vu comment je vais mieux. J'imagine que c'est proportionnel. Je m'occupe de vérifier si ils sortent pas pendant ce temps là. Merci encore. Vraiment.’’
##   Ven 27 Avr 2018 - 18:28

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2948
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Ex-psychopathe ? Elle a un rire sans joie. S’il savait. Elle était froide et calculatrice, elle exécutait les ordres sans les discuter. Elle n’était pas une psychopathe, une psychopathe ressent quelque-chose quand elle tue quelqu’un, du plaisir peut-être ? Elle, elle ne ressentait rien. Elle ne dit rien, elle n’avait rien à dire, pas à cet inconnu, pas dans cette chambre. Elle n’avait rien à dire et c’était sans doute son problème, elle n’essayait jamais de prendre sa défense si ce n’est avec une mauvais foi évidente. Même cet accident elle l’avait présenté comme si elle en avait la cause et non la victime. Même son ex elle l’avait positionné en victime. Lui ce connard. Elle n’avait pas dit qu’il était la cause de sa présence ici, qu’elle l’avait cru mort, qu’il avait voulu qu’elle le croit mort, qu’il l’avait manipulé, qu’il n’était pas la personne qu’elle avait aimée, que c’était un rôle pour lui comme Ipiu avait été un rôle pour elle. Que c’était compliqué, qu’elle avait souffert, trop pour pouvoir l’exprimer, trop pour avoir envie de se le rappeler. Alors elle refusait de parler d’elle comme une victime. Elle était une méchante badass. C’était plus facile à assumer.

« Qui t’as dit que c’était du passé ? Maintenant j’peux rouler sur les pieds c’est vachement cool. »

Toujours cette putain de dérision, elle préfère ça à sa faiblesse. Elle est conne, elle se croit forte. Elle ne fait que masquer sa faiblesse, à ses yeux comme aux yeux des autres.

« Ahahah, j’vais pas dormir comme ça, si j’fais ça j’vais de ouf galérer après. »

Genre les jambes pendantes, avec des bas de contention. LOL. Même pas en rêve. Alors elle rampe jusqu’à ce qu’elles soient à plat sur le lit. Ces lieux ne sont pas adaptés à une personne de sa condition, ils ne sont même pas pensés pour une personne comme elle. Dans sa chambre elle est presque autonome, elle galère, elle a souvent besoin d’aide pour aller plus vite, mais elle a les outils dont elle a besoin pour se porter de son lit au fauteuil, du fauteuil aux toilettes, ect. Ici elle est totalement dépendante mais elle ne l’admettrait pas.

« Et j’m’excuserais plus, j’suis pas une inadaptée sociale cherche pas. »
elle râle un peu pour faire bon genre.

Il n’a pas besoin de la remercier, parce qu’elle aurait fait de même pour tout le monde. Elle aime pas l’injustice et elle croit dur comme fer qu’à Terrae on peut refaire sa vie et recommencer à avancer.

« Et présentes moi ta chienne une autre fois, j’aime les chiens. »

Elle baille, elle ferme les yeux. Il n’y a plus personne. Elle dort déjà de son sommeil léger habituel.



Aller, plus que le comptoir à nettoyer, et dodo ! Feat Ipiu  - Page 2 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Ven 27 Avr 2018 - 23:17

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
Erik Akimaru
Messages : 320
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Servir des verres, les boire, et recommencer
Humeur : Je te déconseille de me faire chier aujourd'hui

Je la regarde se débattre pour s'allonger correctement. Je ne lui propose pas d'aide, même si j'en ai terriblement envie. Je sais pas pourquoi. J'ai peur de la vexer. Je sais pas comment me comporter, j'ai peur de la blesser en la considérant comme quelqu'un de dépendant ou de faible.

‘’Ahah, ça serait avec plaisir.’’

J'ai pas vraiment le temps d'enchaîner qu'elle baille et s'endort comme une souche. En même temps on est plus proche de l'aube que du couché du soleil. J'ai bientôt plus de batterie sur mon téléphone, en plus. Enfin ça devrait être assez pour la fin de la nuit, mais pas de Youtube... Et du coup bah je me fais chier, alors que le temps s'égraine lentement. Je passe dans le couloir de temps en temps. Lors de ma dernière ronde, la porte de la chambre d'à côté s'ouvre. C'est pour ça que c'était la dernière ronde. Parce que c'est bien les gens qu'on suivait hier soir qui en sortent, le mec avec la main sur le cul de l'autre. Je suis désolé Ipiu. Pour ta pote comme pour toi qui loupe ce grand moment d'élégance. Le soleil s'est pas encore levé, et j'ai pas envie de réveiller la blonde qui dort à poings fermés. J'écris rapidement un petit mot (en anglais, au cas ou) disant que je pars en quête de café et d'un truc à bouffer.

Je file vers le bar, où je démarre la machine à café et je me mets à l'oeuvre. Je fous tout dans un thermos, faute de mieux (avec deux tasses, jsuis pas trop trop con non plus), je range vite fait en refermant derrière moi, et je continue en passant devant un petit konbini, où je veux acheter des trucs qui peuvent se manger froid et qui vont pas trop mal avec le café. Je sais pas trop comment mais le mec me conseille d'aller voir le boulanger qui fait des pâtisseries. Comme l'idée est bonne, je lui glisse un petit billet pour un paquet de chewing-gum, et je me dirige vers la boulangerie. J'avais rarement vu autant de choix. Je demande juste de quoi faire un petit dej' pour deux personnes et il me file deux pains au chocolat et une douzaine de chouquettes. Je sais pas trop ce que c'est que des chouquettes, mais ça a l'air bon. Puis j'ai pas demandé quelque chose de précis, alors j'assume. Par contre le clin d’œil était pas indispensable. C'est quoi ces gens qui passent leur temps à faire des clins d’œil et à imaginer  des trucs dès que tu dis "pour deux personnes"?

J'arrive dans l’hôtel, et je vois qu'elle n'est toujours pas réveillée. Je pose tout sur la table le plus discrètement possible et je commence à me servir un café, histoire de pas m'effondrer de fatigue et de rallumer mon cerveau fatigué. Je sens que le sort? Je sais pas comment appeler ça... d'Ipiu fait encore de l'effet. En parlant d'elle, je crois que l'odeur du café la réveille. Instinctivement, je remplis l'autre tasse, avant de prendre la parole.

‘’Bien dormi? Enfin 3h c'est pas beaucoup... J'ai deux bonnes et une mauvaise nouvelles. Je vais commencer par une bonne. Les gens de la chambre d'à côté sont sortis, du coup on peut sortir d'ici. La mauvaise c'est que tu vas devoir annoncer à ta pote qu'il la trompe. J'ai une photo. De dos, mais il a une main sur son cul. La dernière bonne nouvelle c'est que le petit déjeuner est servi. Besoin d'un coup de main?’’
##   Sam 28 Avr 2018 - 0:53

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2948
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

J’ai pris l’habitude de me réveiller à moitié toutes les quarante-cinq minutes pour changer de position. Au début j’avais besoin d’un réveil pour ça, maintenant j’le fais dans un demi sommeil. C’est important, le toubib me l’a bien expliqué. Si je reste toute la nuit sur les mêmes points d’appuis j’risque d’affaiblir ma peau et d’me réveiller avec une vilaine escarre, ce dont je n’ai pas envie. Alors j’ai appris bien des choses.

Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues, mon esprit vogue au son du vent qui souffle dans mes souvenirs. Je ne me souviens jamais de mes rêves, mais quand j’me réveille j’ai souvent le goût amer du regret dans la bouche, comme si j’avais perdu quelque-chose. Comme si j’avais oublié quelque-chose d’essentiel. Je sens l’odeur du café et je suis opérationnelle en trois secondes j’me redresse aux aguêts.

« Euh j’veux bien que tu m’aides à me remettre sur mon fauteuil. »

Je lui fais même pas l’offense de me sentir surprise de ce qu’il a photographié… C'est cool de retourner dans son fauteuil et de retrouver sa liberté de mouvements. Par contre j’commence à croquer dans une CHOCOLATINE avant de lui annoncer tout sourire.

« Tu peux garder la photo, ça te fera un souvenir de la soirée. »

Je lui fais mon sourire le plus amusé possible, je sais je suis une salope mais c’est pour ça que vous m’aimez. Faites pas genre, j'le sais.

« J’le connaissais pas ce type, mais j’voulais voir si t’allais me suivre jusqu’au bout. Franchement, t’es merveilleux mec. J’ai passé une super bonne soirée avec toi, j’me suis grave éclatée. J’espère que tu t’es autant amusé que moi. »


Ouai, bon je sais. A la base j’voulais écrire un article sur comment entraîner des inconnus dans des histoires improbables. J’me suis dit qu’il fallait que je teste mes quelques conseils voir s’ils fonctionnaient encore, et il n’a pas marché il a couru. Je me suis vraiment beaucoup amusée. Pour le coup j’regrette de lui avoir menti, mais c’était une chouette rencontre. C’est quelqu’un de super sympa, bon maintenant j’sens qu’il va vouloir me défoncer, mais si j’lui disait pas j’continuais à lui mentir vous voyez ? Et si j’lui mens on peut pas être amis. C’est dommage hein qu’on puisse pas être amis ? Tu m’en veux fort comment Erik ?



Aller, plus que le comptoir à nettoyer, et dodo ! Feat Ipiu  - Page 2 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Sam 28 Avr 2018 - 1:43

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
Erik Akimaru
Messages : 320
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Servir des verres, les boire, et recommencer
Humeur : Je te déconseille de me faire chier aujourd'hui

Je l'aide à se remettre dans son fauteuil. J'ai proposé, faut assumer derrière. Puis je retourne m'asseoir, après avoir dégagé la chaise en trop. Et je lui tends un PAIN AU CHOCOLAT. L'erreur. Si j'avais su. Le fait qu'elle me dise de garder la photo m'a mis la puce à l'oreille. Mais elle a même pas attendu que je finisse d'avaler ma gorgée de café pour m'achever. J'ai tout recraché. Le gaspillage quoi. Je croise son regard, et j'éclate de rire. Au début c'est nerveux, mais mon rire devient rapidement franc. En réfléchissant un peu, ça tenait pas vraiment debout, depuis le début. Et moi j'ai foncé, la curiosité piquée au vif.

‘’Le goût de l'aventure, j'imagine. Si j'avais su je l'aurais salé un peu, ton café. T'as du bol que j'aime pas gaspiller. L'hypocrisie quoi mec. Tu t'es fait marcher dessus, assume. Enfin rouler dessus. Littéralement aussi. Roulé dans la farine même.  Mais sinon oui, c'était fun. Et tes conseils étaient pas bidons, eux. Si c'était à refaire, même maintenant, je pense que je re-signerais.’’

Le pire c'est que je le pense vraiment. J'ai pas dormi, je retaffe dans 8 heures, mais je regrette pas. Et je sais pas pourquoi. Je mords à pleines dents dans une chouquette. C'est vachement bon. On dirait de la pâte à choux avec du sucre. N'empêche que je suis curieux.

‘’Du coup tu me mettrais combien, sur 10? J'm'en serais bien sortit en situation réelle? Et pourquoi, au fait?’’

En fait, je crois que je sais pourquoi ça me dérange absolument pas. Et ça va paraître con. Mais c'était putain d'excitant. Pas Ipiu, même si j'avoue qu'elle est mignonne. Mais la mise en situation était bandante. Une fille que tu connais pas qui te demande de l'aide pour suivre des inconnus dans la rue, pour une cause qui te semble juste. On dirait un putain de film. Ou de jeu vidéo. Comment tu peux lutter contre ça? Par contre, je sens que malgré le café à tout moment je m'endors...

‘’Dis, on l'a jusqu'à quand la chambre? J'avoue que vu le prix si j'avais dû payer moi même j'aurais eu le seum, un peu. Mais ça va du coup. Si j'ai le temps je ferais bien une petite sieste.’’

Je pointe le mot que j'avais écrit, sur lequel j'avais mis mon numéro, au cas où. Puis je prends le temps d'envoyer un sms à Lys pour lui demander de demander à Abe si elle peut s'occuper de Tifa, genre lui donner à manger, et que je lui revaudrais ça. Puis je me sens partir dans un sommeil bien mérité. Juste le temps de faire un petit "salut" de la main et je suis dans les bras de Morphée.
##   Sam 28 Avr 2018 - 12:10

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2948
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Le café partout c’est dégueux. Un peu de retenue, s’teuplait. C’est pas chouette, tu penses aux gens qui nettoient ici ? Non ? Bon okay si j’y pense j’suis d’accord que le café ça doit pas être le pire qu’ils aient eu à nettoyer… Mais quand même. C’est pas une raison, je devrais te gronder au lieu d’exploser de rire avec toi. J’ai vraiment aucune crédibilité hein ? Mais avoue que tu t’es amusée. C’est vraiment une bonne rencontre, j’le classe direct dans la case des gens chouettes. Pas parce qu’il est allé chercher le petit déjeuner, ça ça le foutrait plutôt dans les coups d’un soir à éviter... Non parce que bon, quand t’as un coup d’un soir même si t’as la dalle t’as pas envie de rester plus longtemps pour découvrir que le bel étalon avec qui tu as passé une folle nuit n’est qu’un âne.

« Ahahah. Alors j’te ré-entrainerais en filature un jour. »

Des conseils j’en ai encore pas mal. J’suis plutôt une pro dans l’domaine j’crois. ‘fin je suis peut-être plus à la page sur tout.

« Hm. 5 sur 10, tu viens de perdre un point à cause du café. On pourra peut-être faire quelque-chose de toi, et c’était une situation réelle pour toi. Tu t’en serais sorti pareil. »

Il est complètement claqué, moi j’ai assez dormi. Il me faut juste rentrer me changer avant d’aller au taf, ça devrait le faire. Au pire ils sont habitués à ce que j’galère et qu’j’arrive à la bourre quand c’est pas moi qui ouvre. Personne n’ose râler au vu des heures sup que j’fais depuis toujours. J’aime les livres. J’aime ce lieu. Son ambiance, ça fait trois ans que j’y contribue, trois ans que j’essaie d’améliorer ça. J’lui souris.

« Tu peux dormir on a toute la matinée. »


C’est pas vrai mais ça le sera, ici on paie à l’heure, j’peux me le permettre. J’dépense pas vraiment les sous que j’gagne vu que j’suis nourrie-blanchie à l’institut. Il s’endort comme une loque, le pauvre. J’lui pique son portable, il est quasiment déchargé. J’ferme les yeux j’me concentre sur la batterie qui se remplie rapidement. J’rajoute mon numéro, j’hésite à lui faire un petit tour et à mettre un surnom chelou pour qu’il galère à capter qui je suis. Flemme, j’mets Ipiu tout simplement. Il reçoit un message d’une certaine Lys « message transmis. » j’réponds à sa place « Merci. » en espérant qu’il buguera en ne se souvenant pas avoir répondu. J’mets un réveil cinq heures plus tard après avoir consulté son agenda sur son téléphone. Tellement facile. Il aura le temps de rentrer se changer si besoin. Je ne résiste pas à changer son fond d’écran pour une photo de blobfish pris au hasard sur le net.

Et puis j’pars régler le reste de sa nuit. A une prochaine mon grand.



Aller, plus que le comptoir à nettoyer, et dodo ! Feat Ipiu  - Page 2 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Aller, plus que le comptoir à nettoyer, et dodo ! Feat Ipiu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : Précédent  1, 2