Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Se mettre à nu | Abe et Elfie
##   Mer 25 Avr 2018 - 22:55
Messages : 490
Date d'inscription : 08/11/2015

L’anesthésiant ! C’était donc ça ! C’était évident, pourquoi n’y avais-tu pas pensé plus tôt ? Parce que t’es con. Bref, elle part genre discrètement, tellement discrètement que tu ne t’en rends pas compte avant qu’elle soit loin. Tu aurais bien aimé qu’elle te donne son avis elle aussi. Puisque tu n’en avais pas vraiment un, plus on te donnait d’idée plus tu pouvais trouver laquelle était la bonne. Ou du moins celle qui te plaisait le plus. Après tu serais plus sûr de ton choix. T’es quand même pas totalement influençable parce que même si tu l’as suivi jusqu’à un certain point tu finis par calculer ce qu’il veut dire.
C’est un sacré pervers ce type non ? Il ne rattache les gens qu’à leur apparence, qu’à leur corps. Pour toi un corps ça cachait une personnalité, et t’avais aucun mal avec la nudité parce qu’un corps justement ça ne montrait pas tout. T’avais suivi le truc du jeu social, parce que tu te disais que les fringues que portaient les gens ça pouvait influencer ton regard et ton avis de leur parler… Mais justement peut-être que tu passais à côté de gens super parce que tu t’arrêtais à leurs vêtements sans tâche de peinture ?

« Mais du coup tes vêtements t’es sûr que tu les portes pour toi et pas pour les autres ? »

T’as pas la réponse à cette question. C’est pas un piège, parce qu’il te fait réfléchir à plein de choses et que c’est cool quand même, t’es pas connu pour être un type réfléchi de trop. Cependant un truc t’interpelle à nouveau.

« On parle d’un club de naturiste, pas de partouze… on est bien d’accord ? »


Non parce que tu avais eu un léger doute à l’entendre parler. C’est vrai quoi, il te donnait les clefs du consentement et tu trouvais à redire. C’est parce que soudainement t’avais un peu peur de mal avoir compris. Tu te saisis d’un des tracts que tu n’arrivas bien entendu pas à lire. Il était en japonais sous-titré en anglais. Ton niveau en anglais étant ce qu’il était…

« Il y a écrit quoi ? Tu arrives à lire ? Tu comprends toi ? »

Non parce que bon, voilà quoi. T’es pas méfiant mais il t’a mis le doute hein ? T’es partant pour te foutre à ouelp mais pas pour faire la chenille.


##   Jeu 26 Avr 2018 - 17:17

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 274
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Sa question a l'air simple, surtout dans mon cas. Ça me tire un petit sourire. Ouais t'en fait, je fait bien attention à ce que je porte, je fais même des efforts monstrueux pour cacher certaines choses. Disons le franchement, si j'avais voulu être démonstratif de mon corps j'aurai opté pour la jupe ou le mini-short. Mais bon le jean c'est un classique et tellement plus pratique! Des poches, j'ai des putains de poches dans lequel je peux mettre les trucs que je veux pas perdre.

"Dans mon cas oui. j'ai mes raisons et en plus, par simple question de goût j'adore ça. Tu te poses tout un tas de questions que tu te poserais jamais autrement, je trouve ça beau."
Puis y a tellement pas grand chose à voir de toutes façons....

Sa confusion me tire un fou rire. J'ai fini par l'embrouiller, je crois que ce type est imperméable au second degré ou à la dérision. Ce qui serait un talent extraordinaire. Puis la question est quand même légitime.

"Ouais,nan moi je parlais bien de naturisme. Pour les choses plus corsées j'pense que je serai plutôt vieux jeu, en intimiste. Pitié qu'on soit pas en train de me proposer une orgie parce là je fuis."


il m'envoie un tract pour le soumettre à la lecture. Je me retrouve devant des symboles incompréhensible sous-titrés en anglais. Après une lecture rapide, je vois que la proposition n'inclus que le naturisme dans le package. Normal.

"Non, sur le papier, c'est clean, mais bon, va savoir quelles sont leurs intentions derrière. Déjà le comité d'organisation, si c'est que des mecs, ça sent le plan pourri. Ensuite, on pourrait se renseigner sur les types en questions. Bref être un poil méfiant."

La prudence. Voilà un conseil qui fait sens.

"Et sinon, tu t'appelles? j'ai essayé de me présenter tout à l'heure mais j'ai essuyé un vent monumentale. Moi c'est Abe."

Seconde tentative,à la troisième je me barre outré et blessé dans mon orgueil.

Notice me!
##   Lun 30 Avr 2018 - 15:56
Messages : 490
Date d'inscription : 08/11/2015

Effectivement sans le type aux cheveux rouges tu ne te poserais pas toutes ces questions, tu serais vachement plus con. Ne penses pas ça Angie, tu te les serais sans doute posé un jour tout seul, juste plus tard.

Quelles choses plus corsées de quoi il parle OMG Angie, changes pas de couleur comme ça. Comment tu sais plus où te mettre ? Mais t’es sérieux !!! Tu as été le premier à utiliser le mot partouze, tu es à l’aise avec ce genre de choses. Ou pas, pas du tout en fait. Surtout quand un inconnu te parle de ses préférences sexuelles, c’est bien de ça qu’il te parle ou pas ? C’est genre trop facile, j’espère que tu te rends compte de la proie facile que tu es. Déjà t’as eu la bonne idée de buguer sur les choses « un peu plus corsées » parce que t’avais eu du mal à comprendre à quoi il se référait, mais c’est encore pire quand t’as des images de ce qu’intimiste veut dire pour lui. LOLILOL.
Bon reprends-toi parce que vous êtes sur la même longueur d’ondes. Pas d’orgie en prévision ni pour toi ni pour lui. Avoues tu serais trop quécho de toute manière pour faire quoi que ce soit si un truc comme ça arrivait. A priori il arrive à lire, tu attends retenant ton souffle. Il a le bon goût de ne pas se foutre de toi et de pas te faire marcher… Sinon t’aurais sans doute couru, loin d’ici pour commencer. Tu recommences à respirer normalement. Ouf tu l’as échappée belle.

« OUF ! »

Attends quoi, comment ça s’il y a que des mecs ? Toi t’avais pas encore croisé de filles dans l’club. Il te fait trop buguer avec ses remarques. Pourquoi se méfier puisque :

« Ils ont l’air sympas pourtant… »

Si tu voyais mon facepalm vieux, si tu voyais. A ce niveau là j’peux plus grand-chose pour toi. T’es un brin trop manipulable je crois.

« Ah, euh. Pardon, je pensais que tu t’adressais qu’à l’elfe… Moi c’est Angie, euh enchanté. »

Tu manques un peu trop de confiance en toi pour comprendre les sous-entendus d’une conversation normale. Genre, pourquoi on te demanderait de te présenter.

« Comment on fait pour se renseigner sur eux, on va leur demander ? »

Nouveau facepalm de ce côté de l’écran, Angie. MERDE.


##   Lun 30 Avr 2018 - 19:15

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 274
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Il est étrange ce type. Alors qu'il me parle orgie sans ciller, mes mots choisis pour être le PLUS détourné possible sans pour autant tourner autour du pot le font rougir. C'est marrant, quelqu'un d'encore plus à coté de ses pompes que moi ! J'e l'aime bien. En plus il fijni par se détendre et retrouver un peu le fil de la discussion, du coup je vais pas chercher à le faire galérer d'avantage et je poursuis comme si de rien étais, écoutant ses réponses. Le type est dune honnêteté désarmante. En comparaison, je me fais l'impression d'un politicien véreux qui passe son temps à préparer des sales coups.

"Ça veut pas dire qu'ils sont pas sympas, ils ont peut-être juste des intentions modérément louable. Et en plus c'est peut-être même pas forcément la volonté de tous."


Ouais nan, la pêche aux infos risque de pas être terrible de prime abord. Apparemment, il s'appelle Take le gars qui gère le stand, si j'ai bien compris. Alors l'idée de Angie...Angie? C'est pas très vir.... Pourquoi je juge moi et ma grande bouche. Alors qu'il vient de se présenter, je lui souris et lui dis :

"C'est vachement mignon comme prénom. Ça doit pas te rendre des services tout les jours, mais comme ça je dirai qu'il te va bien."


On se débrouille comme on peut pour passer passer pour un idiot.

"En vrai, leur poser des questions c'est pas bête, faut juste poser les bonnes. On demande au mec qui gère depuis combien de temps il est là, ce qu'il a comme pouvoir ou autre. Comme ça on a une idée du où il vit et on pourra ensuite poser des questions à ses voisins ou ses camarades de cours, ses collèges ou autre. Un peu à la façon d'un détective privé j'imagine. T'en pense quoi?"
##   Lun 30 Avr 2018 - 23:36
Messages : 490
Date d'inscription : 08/11/2015

C’est vrai que d’une personne tu es capable de faire une généralité, t’as croisé une fois une personne gentille et depuis tu crois que tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. T’es pas fini j’crois, trop optimiste faut croire. Tous ceux qui vont à l’encontre de ce premier principe fondamentalement erroné sont des erreurs. Les erreurs ne semblent pas assez nombreuses pour te faire changer d’avis, même quand elles sont majoritaires. Pourtant tu comprends quand on te l’explique avec des mots simples et tu hoches la tête pour montrer que tu as compris. Ce n’est pas parce qu’ils ont l’air sympa que toutes leurs intentions le sont. C’est évident, pourquoi n’y as-tu pas pensé plus tôt ?

« En fait c’est un diminutif, celui de Charlie-Ange, mais comme c’est trop long pour tout l’monde j’dis juste Angie. »

Et surtout tu détestes qu’on t’appelle Charlie. Ca a toujours été le cas. Tu as préféré complété ta réalité pour qu’il ne se fasse pas fausses idées. Idées qui sont sans doute vraies par ailleurs… Mais en même temps t’es pas capable d’accepter un compliment comme ça. Genre un compliment mignon qui te va bien, ça veut dire que t’es mignon ? Tu prends pas encore la tête Angie, sinon tu vas flamber. Heureusement que ton cerveau ne fait pas les liens comme il faut, sans quoi t’aurais peut-être rougi à nouveau.

Tu hoches à nouveau la tête. Oui tu comprends, c’est un plan tout à fait avisé. Il ne te reste plus qu’à le mettre en œuvre. C’est pas très compliqué… Que tu crois.

« J’vais leur demander ! J’reviens, tu bouges pas hein ? »

Et te voilà parti vers ton groupe de nouveaux copains. Tu leur demandes rapidement quel est leur affinité, ils te regardent un peu médusé. Genre ils comprennent pas le pourquoi du comment. Et là top impro.

« Bah, heu l’ami du garçon là, il aime bien s’entrainerait à poil à ce que j’ai compris du coup il se demandait si on avait des élèves de même affinités que nous qui étaient dans le groupe pour pouvoir s’entrainer avec eux. »

Heureusement que dans ta connerie tu as eu l’intelligence de parler de l’ami d’Abe, parce que sinon il t’aurait sans doute allumé et pas dans le bon sens du terme. Tu reviens vers lui un sourire aux lèvres.

« Take est Feu et Matsumaru est eau. »

Et ils sont absolument contre l’idée de s’entrainer à ouelp. Trop dangereux qu’ils disent.


##   Mar 1 Mai 2018 - 3:37

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 274
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Je pense qu'Angie a compris où je voulais en venir. Bon c'est déjà ça, on fait du progrès , si il choppe les bons réflexes, il se remettra sans doute pas dans une situation pareil. Non pas que je l'aide par pitié, je lui trouve au contraire une certaines fraîcheur, la simplicité apparente de son raisonnement montre qu'il essaie surtout de s'adapter pour pas faire tâche. Doux paradoxe que voilà.

Pour ma plus grande surprise, il prend l'initiative d'aller à la pêche aux infos. D'avantage pour voir comment il s'en sort, je tends l'oreille pour écouter ce qu'il se dit. OMFG. Il est parfait. Je l'aime. Mon Dieu, Les aventures naturistes d'Erik se trouvent ainsi gavée d'un nouveau chapitre improvisé par un Angie confronté à l'adversité. Là j'admets, niveau baratin il y a du level. Je lui affiche un grand sourire quand il s'en retourne vers moi pour me faire un rapport.

"J'admets, tu m'impressionnes. Efficace, nette et avec des bavures. Tu les sais pas encore mais tu viens de participer à une vengeance contre un ami qui m'a joué un mauvais tour. Mais quelle audace, J'A-DORE."

Bon du coup. Avec ces infos de première mains, on peut vite tirer quelques conclusions. D'un signe de la main, j'incite Angie à me suivre en direction d'un distributeur de boissons pendant que je réfléchis. Naturellement je lui propose :

"Tu veux un truc?"

Puis un fois les boissons acquise je lui livre mes conclusions :

"Alors du coup, ton mensonge nous confirme un truc, ce son pas des fans hardcore du naturisme. Du coup quelque part, ça souligne nos doutes." Je sais pas vraiment si Angie, ne serait-ce qu'un instant, a douté, mais soit." Du coup je propose de se pencher sur le cas de Take. Il a l'air d'être très communicatif, ce qui semble être courant chez les feux si ce qu'on m'en a dit est vrai. Du coup non seulement il est possible qu'il en ait parlé autour de lui là bas, mais en plus, si il a des antécédents gênants, on devrait pouvoir apprendre des trucs. Après il serait aussi utile de savoir si il est lunaire ou solaire. Après tout si il est invisible, pourquoi il veut monter un club naturiste? C'est un peu tiré les cheveux, mais si on arrive à aligner les réponses à tout ces problèmes, on pourra se faire un avis solide sur ce club."

Wow. Tant de créativité gâche dans un plan farfelu et bancale pour savoir si ce club de naturiste n'est pas un club de voyeur. Je sirote mon coca avant de reprendre un peu plus sérieux.

"Après, en vrais, je pense que c'est une énorme perte de temps et d'énergie pour pas grand chose. Sauf si ils préparent un sale coup, là on tient un occasion d'être des héros. Ou presque.... Enfin j'digresse. LE truc, c'est surtout est-ce qu'on a envie de balader à poil ou pas. Perso, non. Ou alors faudrait faire un premier essaie seul au milieu de nul part. Pour voir comment ça fait."

Jamais, mon ferme joufflu n'est censé paraître en public. La base.

"Ou alors on trouve quelqu'un pour lire leurs pensées.... Rapide efficace et possiblement discret...j'y connais trop rien fait."

Ça oui, ça serait putain de pratique.
##   Mer 2 Mai 2018 - 18:59
Messages : 490
Date d'inscription : 08/11/2015

Comment peut-on être net et avec des bavures ? Tu retournes un peu trop cette phrase dans sa tête si bien qu’elle commencerait presque à t’emmêler l’esprit heureusement qu’il en prononce directement une suivante pour que tu puisses reprendre le fil conducteur. Sa vengeance contre un ami ? Tu le regardes interrogateur, faut avouer que la vengeance c’est pas très Charlie. N’empêche qu’il adore ton audace, et ça c’est pas tous les jours qu’on te le dit. Toi audacieux Angie ? Ca sonne comme une bonne blague, une bonne blague qui te mets mal à l’aise, c’est bien ou c’est pas bien d’être audacieux pour lui ?

Tu quittes ton poste pour le suivre rendant leurs prospectus aux deux jeunes hommes. T’as le sentiment que tu t’amuseras bien plus en suivant Abe. C’est important de s’amuser tu en reprends conscience. Il s’arrête devant un distributeur et te propose de prendre quelque-chose.

« Ah ouai bonne idée ! »

T’as pas pipé un instant qu’il pouvait proposer de te l’offrir et tu cherches au fond de tes poches encombrés de multiples objets et détritus pour enfin trouver l’argent nécessaire pour te prendre un lait à la fraise. On ne juge pas, mais si quand même un peu. Le lait à la fraise c’est DEGUEULASSE Angie. Tu plantes ta paille dans le carton tout en continuant à écouter, tu sirotes un peu mais tu ne bois pas tout vite, tu n’as pas soif, tu profites juste du goût.

Effectivement il n’a pas tort, mais en tant que mec tu peux comprendre que se prendre une rafale de vent, des projectiles en terre, des projectiles de feu ou de l’électricité sur les parties ça te tente pas. A la limite un petit jet d’eau tu dirais pas non, mais s’il est trop puissant tu te poserais quand même des questions. T’es pas certains qu’ils soient juste prudents.

« Oh c’est vrai que les feux peuvent être invisibles, c’est trop l’feu. »

Hm. Non Angie. N’empêche qu’il a raison, pourquoi se faire chier à monter un club de naturisme si tu peux te balader à ouelp sans que ça gêne personne. Tu comprends tout à fait.

« S’il est invisible et qu’il veut créer ce club c’est pour mater. Tu as tout à fait raison. »

J’crois que tes neurones viennent de se mettre à pédaler. C’est bien. Vous voilà avec un but tout à fait louable… Ou pas.

« J’avoue que j’ai aucune idée de ce que ça fait d’être nu en extérieur. J’imagine que ça se tente ? C’est déplacé si j’te demande d’me raconter ce qu’t’as ressenti après ? »

Oui Angie, c’est super déplacé. T’as cru quoi ? Tu testeras de ton côté et comme ça vous pourrez en discuter. Ça peut être instructif.

« On peut demander, mais c’est pas super évident, parce que quand on voit des pensées c’est littéralement, c’est des images la plupart du temps, faut trouver p’t’être un bon étoile ? J’sais pas… Alice pourrait peut-être ? Hm. J’pense que c’est plus simple d’aller poser des questions aux feux, à défaut d’être des supers héros on pourrait être des supers détectives privés ? J’sais pas, j’ai pas grand-chose à faire de ma journée alors j’me dis que ça peut être drôle. »


##   Mer 2 Mai 2018 - 20:04

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 274
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Mais...Mais... Il est con... Ma proposition est sous-tendue et il se paie lui même son lait. Tant pis pour lui, ça fait plus de pognon dans la pogne. Je comprends enfin un truc, j'évite les détours et les demi--mots que j'affectionne tant. J'ai l'air de le perdre à chaque fois le temps qu'il tranche le sens qu'il va comprendre à ma phrase. Challenge accepted.

Il semble cependant bien s'en tirer à suivre mon raisonnement. D'habitude, les gens me disent que je vais trop loin en général. Il a l'air de voir ou je veux en venir. Je vais pas dire que c'est un visionnaire mais si il comprends le sens de ma démarche, alors on peut que bien s'entendre.

Pardon? Lui raconter? Il rigole là non? Alors pourquoi il est tout sérieux? L'incrédulité sur mon visage laisse place à des larmes de rire. Oh le gars, il est franc du collier. C'est un style que je ne peux m'empêcher d'approuver.

"Je sais pas quand ça va arriver, ni d'ailleurs si ça va arriver un jour, mais si ça se fait promis, je te raconte."

Je hoche de la tête pour lui signifier mon accord, et prends donc la direction du quartier des feux. Il va falloir un petit mensonge pour un accès simplifié à l'info.

"Je te propose de faire passer notre enquête pour une démarche pédagogique, on cherche à savoir qui a quelle affinité pour aider les gens à s'entrainer avec leurs pouvoirs et tout. C'est tellement cliché que ça devrait passer à l'aise. Faisons juste un rapide détour par les dortoirs. On aura besoin d'un ou deux accessoires. Genre un cahier et un stylo."


Du coup je change immédiatement d'itinéraire. Je m'amuse déjà beaucoup trop moi. Le détour est de toutes façons rapide puisque je sais déjà où chercher les fournitures. J4entre donc dans le dortoirs des filles pour fouiller dans mes affaires et ressortir mon cahier et mon stylo, objets qui avait été "égarés" dans les dortoirs. Juste... c'est par où chez les feux.

"Angie, tu connais les lieux mieux que moi je suppose. Tu sais où trouver le domaine des feux."

Domaine, ouais carrément. Je trouvais que ça sonnait badass. Le Domaine des Feux!
##   Mer 2 Mai 2018 - 20:44
Messages : 490
Date d'inscription : 08/11/2015

Ah ? Mais il disait pas ça parce qu’il avait envie de tester… Bah, en fait non Angie, il disait ça pour dire que c’était peu envisageable et qu’il le ferait sans doute jamais… Faut suivre un peu. Heureusement que tu ne te vexes pas quand on te rit au nez quand même. T’es plutôt du genre à apprécier faire rire, ça te file le sourire. J’ai failli écrire la banane. J’me suis dit que ça aurait encore été mal interprété, mais j’partage quand même. Bref, tu es quand même un peu heureux qu’il veuille bien le partager avec toi s’il le fait un jour. C’est toujours chouette le partage.

Tu comprends pas vraiment trop l’idée de la démarche pédagogique, mais tu le laisses gérer… Et au pire Ipiu t’as dis un jour que tu l’amenais à la bibliothèque parce qu’elle avait encore loupé le bus que si un jour tu retrouvais dans une situation complètement délirante tu pouvais tout à fait dire que tu enquêtais pour le journal. Elle te couvrirait, elle avait l’habitude de se faire engueuler pour tout et n’importe quoi et de mettre les gens en colère. Ce serait ton excuse si ça dégénérait.

« Hm, tu as raison. »


Tu le suis donc… Sauf qu’il se dirige vers les dortoirs des filles. Il est au courant que c’est les dortoirs des filles ? Non il semble pas au courant. OMG. Pire idée du monde, les filles c’est territorial. Si tu mets un orteil sur le leur faut que tu t’apprêtes à le perdre. Il faut que tu le préviennes vite avant qu'il ne commette l'iréparable.

« Euh. Abe… Tu te trompes, c’est les dortoirs des filles… Le tiens, il est de l’autre côté. »

Si tu savais Angie. Si tu savais. Et tu apprends. Et tu es sous l’choc et tu l’attends en mode perdu. C’est une fille ? Pour de vrai de vrai ? Il rigole ? Ou plutôt elle rigole ? C’est un trans ? Une Trans ? T’en as connu pas mal, au travers de tes aventures, puis tu veux bien dire elle si c’est ce qu’il veut. Enfin, ce qu’elle veut. Pourquoi la vie c’est si compliqué ? Et pourquoi t’es bugué toi encore ? Sérieusement. SERIEUSEMENT.

« Euh les dortoirs des feux c’est par là. »

Tu lui indiques la direction et tu commences à marcher toujours aux prises avec ton dilemme interne. Tu veux pas être impoli, mais franchement c’est VRAIMENT une fille ? T’es un peu beaucoup débile.



##   Jeu 3 Mai 2018 - 15:03

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 274
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Il accepte l'idée du mensonge sans faire de difficulté. En même temps, vu le sucre qu'il a cassé sur le dos d'Erik sans le savoir.... le contraire aurait été surprenant. LE trajet qui je fait tout naturellement pousse Angie dans un état de décomposition faciale plutôt avancé. Il a un problème? Alors qu'il tente de me stopper à l'entrée je lui lance un grand sourire accompagné d'un clin d’œil.

"Certains mystère ne s'expliquent pas. Genre pourquoi durant toute ma vie, on m'a toujours dit que j'allais dans le mauvais dortoir."

Je le laisse mijoter tout seul jusqu'à ma sortie du dortoir, on va pas le laisser se torturer plus longtemps le pauvre. Il lui reste tellement le moins évident à venir. Savoir si je veux ou pas qu'il me voit comme une fille. Je devrai baptiser ces moments qui interviennent bien trop souvent dans ma vie. La phase d'incertitude? Pochette surprise? oh je l'ai ! Le Abe de Schrödinger ! Est-il un homme ou une femme? Jusqu'à preuve du contraire, il est les deux ! Tuez moi... pitié.

Une fois le pas de Angie emboité, je l'observe débattre avec son dilemme. Mais je décide de mettre fin aux souffrances de son cerveau. Il est plutôt gentil, je vais pas le laisser sans explication.

"C'est un peu un jeu que j'ai depuis que je suis tout gamin. J'vivais avec 3 garçons du coup, par mimétisme je suppose, j'ai pris leurs habitudes et le dress code qui va avec. J'ai même développer une technique pour pisser debout..."

Ouais, un modèle de féminité comme on en fait plus. Puis bon faut dire à personne que ta technique même si efficace est vraiment pas très pratique. Puis de quoi je parle là? Bref passons. On a parlé partouze, on est plus à ça près.

"Bref, c'est un détail, t'en soucis pas."

Puis comme ça on est pas obligé d'en parler plus longtemps,je crois qu'au fond ça m'arrange qu'on arrive chez les feux.

"On se sépare pour couvrir plus d'informations? Ou je me charge de mentir à tout le couloir. les deux me plaisent, j'aime bien baratiner les inconnus de mensonges inutiles et donc indolores."
##   Jeu 3 Mai 2018 - 17:44
Messages : 490
Date d'inscription : 08/11/2015

P’t’être parce qu’il se trompait de trou ? Non, c’est pas vraiment ta pensée mais la mienne pour le coup, toi t’es plus en mode. MAIS NON FAIT PAS CA MEC SI TU CROISES UNE FILLE TU VAS TE FAIRE DEFONCER. Ou quelque-chose d’approchant. Tu ne sais pas pourquoi les filles sont comme ça, mais peut-être est-ce parce que tu n’vois pas le monde à travers leurs yeux. Quand toi tu te dirais « oh un bout de cul » et tu passerais ton chemin, elle elle craignent de voir quelqu’un qui s’arrête et leur propose des choses indécentes. Leur rage et leur pudeur c’est peut-être un moyen de se protéger, tu n’y as jamais songé ? Bien sûr que non, tu ne comprends pas qu’on puisse se défendre contre quelque-chose qui n’est pas arrivé car tu es incapable d’imaginer que les choses pourraient mal tourner. T’es un peu con quand même.
T’es encore en mindfuck quand il se décide à te sortir de ta défaillance neurale. Alors il est elle ? Oh. OH.

« Ah d’accord. »


Comment ça à d’accord ? C’est tout ? Bah oui. C’est tout, mystère résolu, ça changera pas ta vie ni l’opinion que t’as d’elle. Elle te fait réfléchir, c’est chouette. Tu passes un bon moment, c’est encore plus chouette. C’est pas comme si t’en avais quelque-chose à carrer qu’elle ait un X en plus de toi. Attends… Wait ? Pisser debout, mais c’est genre super mal poli. Ses frères ils devaient être bien éduqués. Toit ta maman elle t’a appris : si tu pisses à côté tu nettoies, et à ce compte-là valait mieux s’asseoir.

« Mais ça t’as pas posé des soucis dans les dortoirs des filles ? » tu finis juste par demander.

Posons les vraies questions. Celles qui importent. Non parce que il y avait moyen que d’autres que toi fassent la méprise. Vous arrivez chez les feux, et il te pose la bonne question. En théorie il a raison se séparer ça vous fera gagner du temps. En pratique, faudrait que tu ais compris son plan avant… Et ça t’en est pas tout à fait certain.

« On fait les premiers ensembles pour se coordonner, t’en penses quoi ? »

Puis plus il y a de fous, moins il y a de riz. C’est donc à deux que vous commencez à toquer à une porte au hasard. T’es encore en train de te demander si tu fais partie de ces inconnus qu’elle aime baratiner quand une superbe blonde vous ouvre.

« C’est pour quoi ? »


##   Jeu 3 Mai 2018 - 19:11

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 274
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

En général, les gens sont un peu plus long à digérer l'information. Angie, quant à lui, une fois les faits établis, les acceptes sans broncher. Je préfères ne rien ajouter. C'est tellement rare. Et me pose un vrai question, celle à laquelle je suis heureux de répondre parce que j'ai effectivement une stratégie pour ce cas de figure.

"Il y a une règle très simple. Tellement efficace que Trump est devenu président grâce à ça. Tu parles sans arrêt. Comme ça personne écoute les questions qu'on te pose, même pas toi. Faut aussi se mettre en tête que quoi que tu dises, tu parle légitiment du sujet. Peu importe que ça soit le cas ou pas. Tu embobines les idiots et fatigue le gens intelligents devant la quantité de temps perdu que tu représentes à leurs yeux. C'est la technique du mur."

Je prends une pause avant de lui dire la vérité:

"En vrai, si un peu, la première fois j'ai mangé un trousse de maquillage remplie dans la mouille. Mais  bon au bout de deux jours, j'ai fini par apprendre à esquiver les projectiles et après j'ai participé à la fondation d'un royaume autonome dans les dortoirs.... Pour se faire connaitre on a lancé un impôts en coussins. Comme ça tout le monde sait que ma présence en ces dortoirs est normale et convenue."

Charlie-Ange me signifie qu'il veut d'abord faire un essaie à deux. C'est plus prudent en effet. Si jamais j'en fait trop il m'arrête, si il s'enlise je le relance. Une fois au point, je lui signal juste que je prendrai la parole en premier, histoire de me chauffer un peu. On toque donc et devant la ravissante qui nous ouvre, je laisse échapper un "ohw" tout à fait calculé. Avec un sourire enjoué et mes grands yeux fauves pleins d’entrain, je commence mon mensonge :

"Pardon de te déranger, on monte un projet visant à aider les nouveaux initiés à trouver des gens partageant les mêmes pouvoirs qu'eux pour s'entrainer et partager leurs expériences sur des dons pas toujours facile à appréhender. Ça se déroulerait en pleine journée de cours, aménagé selon les horaires de cours des nouveaux. Est-ce que ça tente? Juste ton nom et un mail ou un numéro. "

Il semble raisonnable de penser qu'une nana enfermée dans chambre en pleine journée à surement rien de mieux à faire que de venir aider des petits nouveaux. Mais comme elle n'a rien à faire, et que cela lui convient très bien, la belle blonde décline l'offre, sous prétexte que ça ressemble à un plan drague minable. Cependant, il en faut plus pour démonter le Abe sauvage.

"Je comprends tout à fait, c'est vrai que quand tu as ouvert la porte, l'idée aurait pu me traverser l'esprit, mais le devoir avant, tu pourrais pt'être nous aider pour un truc alors. On a un Feu qui a signé, Take qu'il s'appelle, il nous a pas laissé ses coordonnées et on a besoin de savoir si il est lunaire ou solaire, on doit faire passer un planning au master avant ce soir. Il était pas dans sa chambre non plus d'ailleurs."

C'est un brouillon, mais y a moyen que ça passe, si elle sait un truc....


Dernière édition par Abe Doe le Ven 4 Mai 2018 - 1:54, édité 1 fois
##   Ven 4 Mai 2018 - 0:23
Messages : 490
Date d'inscription : 08/11/2015

Oh ? Alors c’est comme ça que Trump a gagné, c’est terriblement triste. Tristement terrible, les américains se sont fait embobiner. Et maintenant ça va finir pas être la guerre quelque-part. tout le monde le sait, mais comme il a une grosse mèche blonde tout l’monde se tait. C’est quand même bizarre la direction que prend le monde ces derniers temps. Enfin là n’est pas le problème. Elle parle beaucoup et tu as du mal à suivre, les filles balancent des trousses de maquillage ? Les grosses gueuses, c’est la meilleure façon de niquer ton far à paupière. Comment tu sais ça ? Nous ne le révèlerons pas ici.

« Royaume autonome ? Tu es reine ? »

C’est tellement une trop bonne idée, pourquoi n’as-tu jamais pensé à créer un royaume dans les dortoirs ? Parce que c’est juste une mauvaise idée ? Mais n’empêche qu’elle a bien l’air de s’amuser Abe à Terrae. Elle est cool comme fille, t’aimes bien l’attitude de rien à foutre tant que c’est drôle qu’elle dégage. C’est l’genre de personne qui te font du bien, elles tirent ton humeur vers le haut.
Tu la suis devant la chambre de la belle blonde, même toi objectivement tu ne peux pas nier qu’elle est belle. Elle rentre dans tous les canons de beauté. T’écoutes avec grande admiration ce que dit Abe, mais en fait elle a trop raison, ce serait trop bien si ce genre de possibilité existait. Ça doit existé d’ailleurs. Tu devrais te renseigner un peu. Tu devrais récupérer tes pouvoirs aussi. T’es pas sérieux quand même Angie, quand tellement de monde a envie d’avoir des pouvoirs toi t’es en mode : flemme. Tu gères pas mec tu gères pas.

Par contre Abe, elle gère trop. Elle gère trop sa mère. Elle débite trop pleins de choses qui se tiennent et trop vite pour que même toi qui essaie de l’analyser tu saisisses trop. Voilà que l’esprit de la blonde est complètement débordé.

« Ah, il est lunaire. »

T’sais pas si c’est la réponse que vous attendiez, les lunaires c’est les invisibles ou pas ? TU SAIS PAAAAAAAS. Tu regardes Abe pour qu’elle te dise, mais tu comprends assez rapidement qu’elle peut pas l’faire ici.

« Ah merci, t’es d’une grande aide… Et si tu changes d’avis on est dans l’couloir pour encore un moment si jamais. »

La porte se referme. Déjà t’as deux remarques super importantes.

« Alors il est invisible ou pas… ET EUH. Comment t’arrives à faire du rentre dedans comme ça, tu peux m’apprendre ? »

Non mais Angie, même si elle t’apprend, tu n’y arriveras pas. T’as pas son niveau c’est tout.


##   Ven 4 Mai 2018 - 15:50

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 274
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Je lui tire un grand sourire quand il me demande il me demande si je suis Reine, et j'en suis quelque peu flatté. J'ai pas vraiment un port princier, alors royal... Il est tellement adorable avec ses questions ce type!

"Non, je n'ai pas cet honneur,je ne suis que l'humble serviteur de sa gracieuse Majesté Lys. Le gracieux est pas du tout dithyrambique . Elle a vraiment la classe quand elle joue du violon.. Moi j'occupe le poste de Fou Philosophe,une sorte de conseiller spécial qui a le droit de donner des mauvais conseil et chargé d'épancher les états d'âmes royaux."


Bien entendu, j'exagère un ton légèrement pompeux quand je clame mon titre, faut bien se vendre comme on peut.

Notre petite interrogatoire nous apprends donc qu'il est lunaire.

"Si ma mémoire est bonne, c'est marionnettiste. Du coup,ça nous avance pas des masses. J'aurai au moins dû essayer de chopper son numéro, ça aurait au moins été productif."

Et ma mémoire est bonne parce que j'ai déjà tout appris et tout mémoriser parce que, disons-le franchement, j'ai putain de hâte d'avoir mes pouvoirs ! Je veux être un putain de X-men ! La question d'Angie me prend un peu de court. J'ai fait du rentre dedans? Ouais peut-être un peu...

" Je sais pas trop... Je l'ai vu je me suis dit "Quelle bombe!" du coup j'ai trouvé ça naturel qu'elle en soit consciente, de son charme. Du coup, plutôt que de voir ça comme une nouveauté, j'ai transférer ça dans la catégorie des choses acquises. Si on est d'accord, on a pas raison de recevoir un non."

En fait c'est carrément de la manipulation à ce niveau là.

" Faut faire avec ce qu'on a. Tu regardes la personne et avec un peu de chance, tu vas pouvoir tirer une ou deux conclusions solides. Genre toi tu fais de la peinture et tu vois pas des masses l'extérieur."

Je sais pas si je devrais l'encourager à faire des trucs comme ça. J'ai un peu peur qu'il s'embrouille et qu'il se retrouve dans une situation délicate à cause de mes conneries.

"On a un problème maintenant. J'ai pas trop d'idées de comment cerner d'avantage notre cible et j'ai peur qu'on attire trop l'attention sur nous si on commence à emmerder tout le voisinage. Pas envie de fuir sous les pluies de flammes. Puis,au final, on a plus ou moins tranché la question sur notre volonté d’intégrer le club non?"

Parce que bon il m'a suivi dans mes conneries mais notre petite discussion de tout à l'heure semblait plutôt dire que quitte à se trémousser à poil dans la nature, autant essayer de son coté la première. Ou je me suis perdu tout seul entre mes pensées et ma conversation....

"D'ailleurs, tu as quoi comme pouvoir toi, tu as l'air d'être là depuis un moment, je me trompe?"
##   Ven 4 Mai 2018 - 19:39
Messages : 490
Date d'inscription : 08/11/2015

C'est quand même un petit peu bizarre ce qu'elle est en train de te raconter. Pourtant, si tu y réfléchis, ce n'est pas plus bizarre que de s'autoproclamer reine des dortoirs. Ça te choque pas plus que ça en fait. Tu es vraiment bizarre mec.
Qu'est-ce qu'elle a l'air d'avoir la classe d'après la manière dont il parle de sa majesté Lys. Tu t'arrêtes de suite Angie. Tu ne vas pas t'y mettre. Ce n'est pas sa majesté Lys. Ni maintenant ni jamais. Trop tard. Tu trouves que c'est trop drôle pour t'en priver.

Une fois la porte refermée, tu demandes de l'aide à  Abe pour te raviver la mémoire. Tu n'as jamais rien compris à ces trucs de solaire et lunaire. C'est le grand bazar dans ta tête. Comme d'hab quoi.

" Si c'est pas un invisible, c'est moins suspicieux non ?"


Du coup tu comprends qu'elle est lesbienne ce qui ne te fais ni chaud ni froid.

" Je ne comprends pas."

Ça veut dire quoi les choses de acquises ? Ça veut dire quoi ne pas avoir de raison de recevoir un non ? Toi on t'avait toujours dit que ce n'était pas très respectueux de dire à une femme que c'était une bombe. En même temps, c'est pas sûr que tu t'en rendes compte. Oui bien sûr tu peux trouver une femme belle, mais tu as toujours une retenue. Les belles personnes ne l'était pas que physiquement. Et vice-versa. C'est toujours un petit peu compliqué dans ta tête.

" Comment tu sais pour la peinture?"

Non Angie. C'est pas ça la bonne question. Vraiment pas la bonne question. Enfin c'est pas ça le problème. Il me semble qu'elle a raison. Tu ne fais que de chercher des prétextes.

" oui j'ai vraiment envie d'essayer en fait. Mais peut-être que tu as raison, je le ferai dans un coin tranquille tout seul pour tenter le coup."

Parce qu'en vrai, te mettre à poil devant quelqu'un c'est pas forcément aussi anodin que tu voudrais le croire. Tu as beaucoup de complexes même si tu les as beaucoup intériorisé.

" J'ai pas de pouvoir. Je fais partie de ce qui ont foutu la merde en novembre. Du coup j'ai pas de pouvoirs. J'imagine que je pourrais demander à les récupérer pour bonne conduite... Je t'avoue j'ai un peu la flemme..."

Sur ce point-là, vous êtes vraiment opposés. Mais peut-être que tu as juste la frousse, la frousse qu'on te dise non. Qu'on te dise que tu peux free chez toi maintenant. Alors tu fais le mort. C'est quand même chiant d'être paralysé par la peur à ce point.

" Tu voudrais être de quelle affinités ?"


##   
Contenu sponsorisé

 

Se mettre à nu | Abe et Elfie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cour.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant