Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
A fond la caisse ! Testons la picole ! [PV Riku-chan]
##   Mer 4 Avr 2018 - 1:25

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 242
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 22
Emploi/loisirs : Barman/Sortir Tifa/Fumer à l'occasion
Humeur : :D ♥

Elle m’assure que tout va bien, mais je ne suis pas stupide à ce point. Et pour un autre mojito tu vas attendre, j’ai pas envie de passer ma soirée à nettoyer du vomi. Puis une première fois qui fini de cette façon, je souhaite ça à personne. J’ai même pas le temps de répondre qu’elle commence à faire une crise de panique. En tout cas, les symptômes sont là. Ma mère en faisait de temps en temps, alors je sais à quoi ça ressemble. Par contre je sais pas comment ça s’arrête. Je fuyais dans ma chambre à chaque fois. Elle se met à galérer à respirer, par à-coups, filtrant l’air à travers ses dents, non sans me rappeler les lames de vent qui accompagnent parfois les tempêtes. Elle commence à regarder dans le vague. Ses yeux bleus couleur océan commencent à déborder sous l’effet de la tempête intérieure qui semble tout briser sur son passage. Elle est sur un radeau de fortune, et je suis actuellement la seule bouée à l’horizon. Elle accepte l’invitation à prendre l’air. Et elle me tourne le dos immédiatement, pour sortir prendre l’air.

Je fais signe à ma collègue de prendre ma place derrière le bar, en désignant d’un signe de tête Lys qui sort précipitamment. Elle me répond par un hochement de tête et un sourire. Je te revaudrais ça. Je retrouve Lys, toujours en proie au typhon qui se déchaîne en elle, assise sur le bord du trottoir. Ce petit bout de béton sera la grève depuis laquelle elle va devoir lutter pour ne pas se faire emporter. Et je vais devoir tant bien que mal l’aider à garder pied. Je me prépare à faire face à l’inconnu. Et à l’inconnue blonde à mes côtés. Je m’allume une cigarette, et je lui souffle la fumée au visage. Elle se tourne enfin vers moi, se rendant compte de ma présence. Et elle tousse. Beaucoup trop pour quelqu’un qui voulait fumer.

‘’Je sais pas comment tu comptais fumer sans cigarettes. Parce que tu fumes pas. Désolé pour la fumée, mais jvoulais pas gaspiller de clope. Tire une taffe sur la mienne, okay ? Enfin si tu as toujours envie, je vais pas te forcer.’’

Je lui tends l’objet incandescent, espérant que la petite braise puisse faire sécher les larmes qui roulent le long de ses joues. Je suis un peu triste d’avoir seulement mon tablier, et pas une tenue de pêcheur complète. Mais va falloir faire avec. Après tout, mes ancêtres vikings ont dompté des tempêtes encore plus féroces…
##   Mer 4 Avr 2018 - 1:49

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Assise sur le trottoir, je prends ma tête entre mes mains. Je tente de me calmer, de faire cesser cet écho dans ma tête. Je veux pas me laisser submerger. C'est déjà beaucoup trop maintenant. Je panique, je me sens chavirer. Je me sens paumée. J'ai envie de hurler.

Alors que je sombre d'avantage dans mes pensées, dans ces souvenirs qui remontent et me ronge, la fumée d'une cigarette agresse mes narines. Je fronce les sourcils et plisse le nez. Surprise, je me mets à tousser instantanément et redresse le regard vers... Erik.

‘’Je sais pas comment tu comptais fumer sans cigarettes. Parce que tu fumes pas. Désolé pour la fumée, mais jvoulais pas gaspiller de clope. Tire une taffe sur la mienne, okay ? Enfin si tu as toujours envie, je vais pas te forcer.’’

Je le regarde un instant, lui et sa cigarette. J'ai les joues couvertes de larmes. Je me rassure légèrement en pensant au maquillage waterproof. Je ne dois pas avoir l'air tellement au fond du sceau... 'Assisse sur un trottoir, les yeux rouges et gonflés... Avec la tronche d'enterrement que tu tires, c'est pas le mascara résistant à l'eau qui va changer quoi que ce soit'. Je serre les dents.

J'attrape finalement la cigarette, l'observe quelques secondes, méfiante. Je n'ai aucune idée de comment tirer dessus, du goût que ça a ou même de ce que ça va faire à mes poumons. Je m'attends à mourir dès la première bouffée.
Je porte cet objet de vice à mes lèvres et tire dessus. Sans que je m'en rende vraiment compte sur le coup, le geste est naturel. La fumée pénètre mes poumons. J'entrouvre les lèvres légèrement pour la laisser s'échapper. J'observe la forme qu'elle prend s'étendre devant moi et disparaître. Je n'ai pas toussé.

Je lance un regard intrigué à Erik. Comme si il allait pouvoir m'éclairer sur ça. Je soupire, reprends une autre bouffée et lui rends sa clope.

"Merci Erik."

Je lui sert un petit sourire chaleureux. Je n'arrive pas à m'arrêter de pleurer. L'eau salée s'échappe de mes yeux silencieusement, sans que je puisses rien y faire. Je passe ma manche sur les joues, cherchant à stopper le flot continu. En vain. Ce qui gronde en moi est beaucoup plus fort que moi. Ce qui brûle en moi m'asphyxie, me torture. J'ai envie de hurler. De m'arracher la gorge en cherchant à faire sortir cette boule qui me serre depuis plusieurs minutes.

Je lance un regard plein de détresse à Erik. Je n'arrive plus à mimer. Je n'arrive pas à faire semblant de. Désolé, ça doit être insupportable pour toi monsieur le serveur.

"Pardon... Je... Je me suis laissée emportée... Je..."


Mon regard fuit, mes mots se perdent, se brisent comme les vagues sur une falaise. Leur bruit fait écho autour de moi, renforçant mon sentiment de détresse, de perte.
J'inspire un grand coup et penche la tête en arrière. Je ferme les yeux quelques secondes et les ouvre pour contempler le ciel.
J'ouvre la bouche. Je cherche quelque chose à dire. Mais mes pensées s'emmêlent. Ce visage est imprimé sur la rétine. Mes yeux, ouverts ou fermés, sont hantés par ces yeux gris. Ils me rappellent quelque chose de doux, de tendre. Une sensation de sécurité. Suivie immédiatement, à chaque fois que je veux m'accrocher à cette douceur, par un sentiment de peur, de solitude, de cœur brisé.
Je mords mes lèvres et relâche la tête vers l'avant d'un mouvement brusque. Je me cache derrière mes cheveux pour sangloter en silence.

"Par...don. Pour ça..."



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Mer 4 Avr 2018 - 2:20

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 242
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 22
Emploi/loisirs : Barman/Sortir Tifa/Fumer à l'occasion
Humeur : :D ♥

Elle me tend la cigarette. Mais je repousse sa main doucement.

‘’Tu cachais bien ton jeu. Garde la, j’en ai d’autres.’’

J’essaye de me souvenir du moment où ça a dérapé. Je crois que c’est quand je lui ai demandé si elle avait déjà embrassé quelqu’un. Sûrement une histoire de cœur. Sa première, vu son état. Elle donne vraiment l’impression de lutter contre un mal profond, pas quelque chose de récent. Elle fait peine à voir, la Reine. En train de fumer une cigarette au bout trempé par les embruns qui humidifient ses joues et ses lèvres d’eau salée, assise sur un vieux quai tout gris en attendant que le tsunami l’emporte. Il faut que je la secoue un peu, ou elle va juste se briser sur les rochers. Sa voix est à peine audible, comme si ses cheveux, placés devant son visage, faisaient une sorte de barrière phonique. Elle se noie. Sur un quai. C’est pas normal. Je saisis mon courage à deux mains. Et ses épaules, me plaçant en face d’elle. Elle se rigidifie. Mais un peu à contretemps. Comme si il y avait eu du délais. Du ping. Un sale lag un peu dégueux. Mais je ne la lâche qu’une fois le contact visuel établit.

‘’Hey Lys. Laisse toi aller, pleure autant que tu veux. Tu m’embêtes absolument pas, avant que tu t’inquiètes pour ça. Je peux t’aider, même si jsuis pas un professionnel des histoires de cœur. C’était quoi, son nom ? Qu’est ce qu’il s’est passé ?’’

Je me rassois à côté d’elle, et je m’allume une cigarette. Je suis prêt à écouter. Même à parler si besoin. Mais je dois connaître la cause de son état. Connaître l’ennemi. La raison de sa détresse, de ses larmes. Comme elle ne daigne pas me répondre, j’essaye de la rassurer du mieux que je peux.

‘’Je t’écoute. Prends ton temps. Tu peux choisir de garder ça pour toi, aussi. Mais ça va être très long, et très douloureux. On peut reprendre depuis le début, si tu veux. C’est quoi ton vide ? Je te raconterais le mien plus tard, si tu veux, qu’on soit quittes.’’
##   Mer 4 Avr 2018 - 2:36

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Il me laisse la cigarette. Avec plaisir. Je la garde entre mes doigts et tire dessus sans trop m'en rendre compte. Mon âme, mon corps, tout est submergé.
Au bout de quelques instant je sens que des mains se sont posées sur moi. Je me tend d'un coup en le réalisant et redresse la tête vers l'agresseur. Erik, encore. Alors que je m'apprête à réagir à cette intrusion, les sourcils froncés, il me lâche de lui-même. Je me détends doucement et lâche un petit soupir soulagé. Me touchez pas s'il vous plaît. Vraiment.

Il s'adresse à moi. Je le trouve doux. Je ne lui tiendrais pas rigueur du contact qu'il m'a imposé. Vu mon état, j'en suis consciente, il a dû se dire que c'était le meilleur moyen de capter mon attention. Il n'a pas l'air d'avoir de mauvaises intentions à mon égard. Je ne me sens pas de le rejeter. Malheureusement sa question resserre un peu plus la boule dans mon cœur. Mes sanglots se renforcent et je le regarde droit dans les yeux, pleine de panique. Pourquoi ?
Il se rassoit. Je ramène mes genoux à moi et pose ma tête sur eux. Je tente de calmer mes larmes, ma douleur, ma panique. Rien n'y fait. Mon Vide ? La question m'arrache un ricanement amer, douloureux.

Je tique et secoue la tête, lui servant ensuite un petit sourire désolé.

"Son nom ? Je ne sais pas. Ce qu'il s'est passé ? Je ne sais pas."


Je m'arrête et plante mon regard dans le sien.

"Mon Vide ? Je ne sais pas."

Je m'arrête, soutien son regard.

"Je me souviens de rien."

Je finis par détourner les yeux et replonge dans mon sanglot. Je hoquette doucement. Ca fait mal, tellement mal. Je serre les dents, respire un grand coup et reprends.

"Je ... me ... souviens de rien. Je... je..suis arrivée ici, je connaissais mon prénom. Au mieux. Je... "

Je pince les lèvres, plus fort.

"J'ai une image en tête. Un visage. Une odeur aussi. Je sais pas pourquoi mais c'est horriblement douloureux."

J'attrape ma tête dans mes mains, serrant mes cheveux entre mes doigts.

"Je comprends pas. Je sais pas ce que c'est, qui c'est. Je suis paniquée, ça m'arrache le cœur, ça me brûle partout. Je me sens... Je me sens... Au milieu d'un cataclysme. Et... Je peux rien y faire..."


La fin de ma phrase se perd dans mes sanglots qui se renforcent encore et deviennent audibles. Je me recroqueville sur mon bout de trottoir.



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Mer 4 Avr 2018 - 3:04

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 242
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 22
Emploi/loisirs : Barman/Sortir Tifa/Fumer à l'occasion
Humeur : :D ♥

Elle ne se souvient de rien. Quand je parlais de vide, je ne m’attendais pas à ça. Elle n’a aucun souvenir. Je… Je ne sais pas quoi dire. J’ai l’impression d’être totalement démuni, moi aussi. Je ne vois aucun moyen de l’aider, à part laisser le temps faire son travaille. Chaque négation, chaque "je ne sais pas" me brise un peu plus le cœur. Ce n’est pas le genre de chose que tu peux oublier. Oublier le fait d’avoir oublier. C’est impossible. Ça doit faire comme une sorte de démangeaison, avec des images, des souvenirs, des odeurs venant de partout et nulle part. Avec l’impossibilité de mettre le doigt dessus. Je comprends beaucoup mieux ce qu’il se passe. Mes mots ont, avec l’alcool, ravivé un souvenir dans son esprit. Un visage. Et elle ne sait pas qui est cette personne. Elle ressent juste des émotions qu’elle a oublié. Son amour, sûrement. Sa perte, sans doute. Sûrement, vu comment elle décrit les sensations. L’odeur. C’est cette odeur qui va m’aider à l’aider. Une sorte de souvenir sensoriel. Pour retrouver le reste. Il faut identifier cette odeur. Si elle a un élément de comparaison, ça devrait être simple, parce que le contexte de cette odeur fantôme est plutôt évident. Et est sûrement lié au visage qu’elle voit. Cette odeur est liée à l’alcool, à la fête peut-être. C’est la seule piste exploitable, de toute façon, autant essayer.

‘’À quoi elle ressemble, cette odeur ? Elle t’évoque quoi ? Essaye de te focaliser là dessus. Elle semble liée à ce visage. Ne dis pas que tu ne peux rien faire. Cesse de lutter, l’espace d’un instant. Laisse toi aller. Çà fait mal, je me doute. Mais avoir mal est parfois le seul moyen de surpasser un obstacle. Pas la douleur en elle même. Mais lutter en essayant juste de ne pas se blesser, c’est courir à sa perte. No pain, no gain.’’ Je ne suis pas sûr que ça soit la bonne utilisation de cette expression, mais j’ai rien de mieux sous la main. ‘’Concentre toi seulement sur l’odeur. Avec ton nez qui coule ça va pas être évident, mais tu peux y arriver. Je crois en toi. Comprendre. Le savoir c’est la meilleure des armes. Si tu sais ce qu’il s’est passé, tu pourras faire face.’’

Je lui tends une nouvelle cigarette, et je sors la petite boîte noire de ma poche. Pour rouler un joint. Parce que si je n’arrive pas à la calmer, il me reste ça ou un grand coup sur le sommet du crâne. J’aimerais ne pas avoir à faire ça. Ni l’un ni l’autre. Cannabis et alcools peuvent interagir bizarrement sur certaines personnes.
##   Mer 4 Avr 2018 - 3:30

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Sa voix perce une nouvelle fois à travers mes larmes. Je redresse la tête et l’écoute attentivement. Il a fait de même avec moi et son ton me rassure. Il veut m'aider. J'ai peur, très peur. Mais étrangement, il arrive à me rassurer. Avec sa voix et son air doux. Je soupire et hoche la tête doucement en l'écoutant. Sans que je me rendes compte, mes larmes se calment.

"Je... Hum..."

Je ne veux pas redire 'je ne sais pas'. Cette sensation m'énerve, me fait rager, me rend dingue. Il a raison. Je VEUX savoir. Je VEUX comprendre. Je veux mettre un nom. Au moins sur ce visage qui me hante.
J'observe Erik un instant, attrape la cigarette et prends une grande bouffée d'air avant de fermer les yeux. Je cherche à contrôler ma respiration. Je veux me laisser aller, mais pas me laisser submerger. Je veux avoir le contrôle sur ces émotions qui m'envahissent. Je replis mes jambes et me mets en position de méditation.

Je vois mon esprit comme un marché bruyant. Les émotions s'entassent, sans grande cohérences. Un brouhaha stressant, violent, parcours mon être. Semblable au bruit d'un orage violent. Semblable au son du vent qui arrache les tuiles des toits. Je respire. Je respire.
L'odeur revient enfin. Mais elle n'est pas violente. Elle est douce cette fois. Tendre. Le visage revient. Mon dos, droit, tremble. Mes doigts se crispent sur la cigarette. Je me ressens sombrer. Je serre les dents, reprends une grande bouffée d'air.

"Il a les yeux gris. Je ne vois pas... Je vois pas le reste mais je devine un sourire."

Je respire.

"L'odeur... On dirait... Quelque chose de doux, de frais. Un peu comme la menthe du mojito et..."

Ma voix se brise de nouveau. Je retiens un énième sanglot. Je secoue la tête et colle mon menton à ma poitrine. 'Ça va aller, tu vas y arriver. Détends toi. Ça te fera pas de mal. Promis.'

Ma respiration s'adoucit, se calme. Je n'entends plus le bruit de l'extérieur. Je sens juste cette odeur. Je sens juste... Je me sens en sécurité. Je me plonge dans ce gris qui m'obsède et me laisse engloutir par cette odeur de...

"De la menthe, de la cerise. C'est tout doux. C'est sucré et tout frais. Comme un cocktail."

Un sourire se dessine sur mes lèvres. Lentement. Sans que je m'en rendes compte. 'Cidran.'

"Cidran."

Je sursaute légèrement quand je prononce ce nom et ouvre les yeux. Je me remets à larmoyer doucement et lâche un soupir. Je détends mes jambes et allume la cigarette. Je tire dessus, sans rien dire, mon regard perdu dans le vague. Au bout d'une minute je me retourne vers Erik.

"Un ami d'enfance. Je crois. J'ai l'impression d'avoir ou... d'avoir eu énormément d'affection pour ces yeux gris. Je sais pas pourquoi. Comment. C'est doux et sécurisant, mais... mais quelque chose rend ça horriblement douloureux. Je..."

Je serre les dents et lui lance un regard amical.

"Merci. Je... J'en ai assez pour ce soir. Merci. Désolée pour ça. Je..."


Je tourne la tête vers le bar. Un grand sourire enjoué se dessine sur mon visage et mes yeux se remettent à pétiller. Je sèche mes larmes, me redresse et finis la cigarette qu'il m'a passé. Je lui tends enfin la main, pour l'aider à se relever lui aussi.

"Vous avez du travail monsieur le serveur. Genre... Me servir un nouveau cocktail. Tout refus de votre part sera reporté à votre employeur avec une très très mauvaise critique."

Je prends un air mi-menaçant mi-moqueur en attendant qu'il attrape la main que je lui tends.

"Promis, ça ira. Je ne créerais pas de soucis. Je veux juste profiter encore un peu avant de rentrer. Tu veux bien ?"

Je penche légèrement la tête sur le côté, faisant retomber mes cheveux dans un mouvement de cascade. Un sourire paisible sur les lèvres. Je me sens... Je ne me sens pas bien, non. Mais j'ai mis la main sur quelque chose. Quelque chose d'important pour moi. C'est grâce à Erik. Je vais lui en devoir une moi... 'Je suis content pour toi, bravo. Le premier pas est le plus dur. Mais on va reformer tout ça, d'accord ? On va y arriver. Doucement. Mais ça va faire mal.' Je sais. Bizarrement, je le sais. Je crois que c'est ça qui m'effraie autant...



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Mer 4 Avr 2018 - 23:34

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 242
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 22
Emploi/loisirs : Barman/Sortir Tifa/Fumer à l'occasion
Humeur : :D ♥

Je la vois se calmer. Ses yeux sont toujours humides, mais ils ne débordent plus. Sa respiration aussi s’apaise, comme si elle méditait. Un léger frisson la traverse, mais elle reste calme, bien que crispée. Elle a encore un peu peur. Mais elle commence à me détailler ce qu’elle voit. Elle tâtonne dans ses souvenirs, essayant de décrire à voix haute. Puis l’odeur. Une odeur fruitée, fraîche. Un peu sucrée, à la manière d’un cocktail. De menthe. D’herbe. Je crois que j’ai le nom de cette odeur, l’odeur qu’elle cherche. Dans un coin de ma tête, le lien s’est fait. Entre mes doigts, je viens justement de finir de rouler le joint. C’est ça, l’odeur qui la travaille, j’en mettrais ma main à couper. Au moment où j’allais lui proposer de l’allumer pour lui faire part de ma découverte, elle murmure un mot. Deux syllabes. Un nom. Puis un silence. Que je respecte moi aussi, parce qu’elle semble en avoir besoin, rassembler ses pensées, reprendre une contenance. Et elle m’explique ce dont elle se souvient. Son lien avec cette personne. Et la sensation de joie, de sécurité. Puis de doute, et de peine. Je ne peux qu’écouter, dire quoi que ce soit est superflue, ici. Alors je reste à côté d’elle, à sourire, hochant la tête de temps en temps. Quand elle croise enfin mon regard, c’est pour me dire qu’elle en a assez pour ce soir, pour me remercier et s’excuser. Le calme après la tempête. Elle sourit de nouveau, et ses yeux brillent d’une énergie renouvelée. Je sais qu’elle m’a dit qu’elle en avait assez pour la soirée, mais je ne peux pas m’empêcher de regarder le joint entre mes mains. Et je le range dans la petite boite, discrètement. Ça peut attendre.

Elle semble vouloir retourner boire, elle semble aller mieux. Alors quand elle me menace à demi-mots en riant je prends un air offusqué, et je lui indique les toilettes pour qu’elle puisse aller se nettoyer le visage, se rafraîchir et faire dégonfler ses yeux bouffis à cause des larmes. Puis je retourne derrière mon comptoir, remerciant ma collègue et prenant quelques commandes qui s’accumulaient avec une seule personne pour servir. Et je prépare un autre mojito pour Lys. Quand elle revient, elle semble aller un peu mieux. Sûre d’elle. Même si je sais maintenant que ce n’est qu’une coquille. Je lui indique son verre, et je reprends d’une voix que je veux naturelle et apaisante.

‘’Dis. Si je te dis que j’ai trouvé ce qu’est l’odeur, enfin que j’en ai une idée, tu voudrais savoir ? Et si je peux te la faire sentir, tu veux la sentir ? Enfin ça peut attendre, que tu te remette déjà de ce dont tu viens de te souvenir. En tout cas si ça te tracasse, tu peux venir me voir à tout moment, je te file mon numéro.’’

C’est pas très pro, mais c’est pas de la drague. Enfin jcrois pas.
##   Mer 4 Avr 2018 - 23:52

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

L'air offusqué d'Erik me fait rire. Sincèrement rire. Il m'a détendue et aidée. Je ne sais pas trop comment l'en remercier. Alors je vais agir simplement: comme avec un ami qu'on apprécie. Il a eu les réactions et les attentions d'un ami. Alors qu'on se connaît à peine... Je le trouve adorablement gentil et cette constatation réchauffe un peu mon cœur.

Je me dirige vers le lieu qu'il me désigne: les toilettes. J'y entre, et me regarde immédiatement dans le miroir au dessus du lavabo. Mes larmes ont séché sur mes joues. Bien que le maquillage n'est pas coulé, il est évident que j'ai pleuré. Je prends une grande inspiration et m'empresse de nettoyer tout ça. Proprement, délicatement. Cette image, de moi, me trouble et me dérange. Je m'en veux, d'une certaine façon, de mettre mise dans cet état. Je vais me mettre sérieusement au yoga et à la méditation. Il faut que j’apprenes à contrôler tout ça. Je n'ai pas idée de comment retrouver mes souvenirs. N'importe quoi, n'importe qui, pourrait éveiller en moi des sentiments douloureux. La prochaine fois, il ne faut pas que je craque de cette façon.

Une fois la retouche terminée, j'arrange mes cheveux et me dirige vers le bar, de nouveau. Un grand sourire sur les lèvres, les yeux pétillants, je sautille jusqu'à mon tabouret et m'installe dessus tranquillement. Erik a reprit son poste.
Il se retourne vers moi quand j'arrive:

‘’Dis. Si je te dis que j’ai trouvé ce qu’est l’odeur, enfin que j’en ai une idée, tu voudrais savoir ? Et si je peux te la faire sentir, tu veux la sentir ? Enfin ça peut attendre, que tu te remette déjà de ce dont tu viens de te souvenir. En tout cas si ça te tracasse, tu peux venir me voir à tout moment, je te file mon numéro.’’


Je le regarde, un peu perplexe et attrape mon nouveau mojito.

"Je veux bien savoir ce que tu en penses. Mais je vais attendre avant de... sentir cette odeur. D'accord ? Comme je l'ai dis, j'en ai assez de ça pour ce soir."


Je prends une gorgée. Cette fois, pas de flash, pas de sensation douloureuse. Le visage est toujours là, mais je me sens sereine avec cette présence. 'Told ya.'
Je sors une carte de visite de ma veste et la tend à Erik. A droite, mon prénom et mon numéro, à gauche, ce petit mini-moi souriant.

"Tiens, mon numéro, cher ami."

Je lui souris chaleureusement.

"J'aimerais t'inviter, à l’occasion. Simplement pour te remercier de ce soir. Une glace ? J'aime bien les glaces. Puis il recommence à faire bien chaud."





Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Jeu 5 Avr 2018 - 0:17

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 242
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 22
Emploi/loisirs : Barman/Sortir Tifa/Fumer à l'occasion
Humeur : :D ♥

Elle me tend une petite carte de visite toute mignonne, visiblement faite à la main. Le petit chibi est souriant et super mignon. Les grands yeux bleus ont la même couleurs que les originaux. Et la calligraphie est bien exécutée. Moins complexe que la japonaise, c’est sûr, mais le résultat est vraiment cool. Je lui tire la langue en répondant.

‘’Je suis étonné qu’il n’y ai pas de couronne ou de sceptre sur le dessin. Sinon c’est plutôt ressemblant, et très joli, tu as l’air douée. Sinon, l’odeur que tu sens je crois que c’est celle de la marijuana. Vu comment tu as tiré sur la clope, que ça t’es revenu en buvant et tout, je pense que ça colle. Je peux sûrement t’en procurer pour quand tu voudras essayer. Mais le fait pas seule, okay ? On sait jamais. Demande à Abe. Ou moi, on a l’habitude.’’

Puis elle me propose d’aller manger une glace, pour me remercier. Je souris pour sa gentille intention. Elle a vraiment l’air d’une chouette fille, je comprends pas pourquoi toutes les autres veulent sa tête au bout d’une pique. Elle a l’air tellement innocente, à siroter son cocktail sur son tabouret de bar, à se tenir droite et sourire.

‘’Avec plaisir, écoute. Ça peut être carrément chouette. Histoire de changer un peu du boulot. Puis je pourrais te présenter Tifa. T’as pas peur des chiens, rassure moi ?’’

La plupart des clients commencent à partir, mais Lys est toujours là, à discuter, et à siroter sa boisson tranquillement. Je me sers un verre, moi aussi. Un Bloody Mary, parce que c’est toujours mon préféré. J’ai une question qui me brûle les lèvres depuis un moment. Alors je la pose enfin. En ayant un petit sourire malin, presque sadique.

‘’Et sinon, comment tu as pris le pouvoir chez les filles ? C’est pour un ami.’’
##   Jeu 5 Avr 2018 - 2:33

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

‘’Je suis étonné qu’il n’y ai pas de couronne ou de sceptre sur le dessin. Sinon c’est plutôt ressemblant, et très joli, tu as l’air douée. "

Je lui offre un joli sourire flatté. Je lance un "merci" rapide et assez bas pour ne pas gêner la suite de son discours.

"Sinon, l’odeur que tu sens je crois que c’est celle de la marijuana. Vu comment tu as tiré sur la clope, que ça t’es revenu en buvant et tout, je pense que ça colle. Je peux sûrement t’en procurer pour quand tu voudras essayer. Mais le fait pas seule, okay ? On sait jamais. Demande à Abe. Ou moi, on a l’habitude.’’

Je hoche doucement la tête. Je note quand même qu'il me propose d'être mon dealeur. Quelle aubaine !

"C'est... Je sais pas. Peut-être. Je verrais à l’occasion. Je prendrais compte de ton conseil. Avec toi, ou avec Abe. De toutes façons, si je panique de nouveau comme ça, j'aimerais être avec quelqu'un. Seule je me sentirais beaucoup trop vulnérable."


Je l'étais déjà tellement il y a quelques minutes.

La proposition de la glace lui plaît ! Tant mieux ! Il nourrit mon air heureux avec cette réponse et je secoue énergiquement la tête en réponse à sa question. J'adore les animaux.

"Hâte de rencontrer Tifa dans ce cas ! Je t'enverrais un message pour qu'on se donne rendez-vous. Cela te conviens ? Ou alors tu me dis, quand tu veux."

Je sirote tranquillement le mojito et observe la salle. Elle s'est vidée et continue de perdre en population. Bientôt je serais la seule à picoler ici.

‘’Et sinon, comment tu as pris le pouvoir chez les filles ? C’est pour un ami.’’


Il m'arrache un petit fou rire qui me fait presque recracher ma gorgée. Je prends quelques secondes pour me remettre et rigole de nouveau.

"Alors celle là je m'y attendais pas !"

Je m'approche un peu.

"Abe et moi on est très cons. Il a lancé une idée, j'ai suivis et ça a enchaîner des réactions que j'ai pas pu contrôler. Au final j'ai instauré un impôts de deux coussins à toutes les nouvelles venues. J'ai fais ça pour rigoler. Elles ont toutes suivies comme si c'était sérieux. Bah du coup j'en profite écoute."

Bah ouais, en vrai, je vais pas cracher sur un Royaume. J'aurais l'air con.



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Jeu 5 Avr 2018 - 3:07

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 242
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 22
Emploi/loisirs : Barman/Sortir Tifa/Fumer à l'occasion
Humeur : :D ♥

‘’Bah, ça se trouve tu paniqueras pas. J’espère. Et c’est quand tu veux pour la glace, moi je commence à travailler vers 18h. Et je travaille pas le lundi et le mercredi, normalement. Donc tu m’envoies un mail, genre 2h avant ? Jte laisse la liberté du jour. Et tu verras, ma petite sœur est adorable !’’

Je la vois sur le point de s’étouffer avec un glaçon au moment où je lui pose la question sur son coup d’État. Une sale histoire de blague qui tourne mal, mais pas trop mal pour tout le monde, de ce que je comprends. Je savais les gens manipulables, mais à ce point c’est quand même impressionnant. Je ne peux pas m’empêcher d’éclater de rire quand elle termine son histoire. Elle a vraiment l’air d’aller mieux, ça fait plaisir à voir.

‘’Ça semble presque simple dit comme ça. Trop simple. Je passe mon temps ici à entendre des gens parler d’au combien tu es tyrannique. C’est elles qui sont stupides, c’est ouf. Tu gouvernes un royaume où tous tes sujets ont peur de deux filles maigrichonnes, sans offense, et elles donnent leurs coussins, au passage meilleurs amis de tout être dormant sur ces putains de matelas en pierre, sans broncher ?’’

Je m’affaire un peu, commençant à nettoyer quelques verres, histoire de pouvoir débaucher plus vite. J’ai envie d’un café. Noir. Juste pour me remettre d’aplomb. J’en propose aussi un à la petite blonde, qui vient de finir son verre.

‘’Café ? C’est tout ce que je sais faire à part les cocktails, et tu auras vu toute l’étendue de mes capacités dès le premier soir. On va pas tarder à fermer, de toute façon, j’ai plus le droit de servir de boissons alcoolisées depuis environ 5 minutes. Tu connais le chemin jusqu’aux dortoirs ? Et tu seras capable de t’en souvenir avec ce que tu as bu ?’’

Je préfère être prévenant, jveux pas retrouver un cadavre entre le bar et l'institut. Puis c'est sur la route, ça me coûte rien. Alors je propose de la raccompagner. Bon, pas directement, mais je pense qu'elle comprendra le message.
##   Jeu 5 Avr 2018 - 3:22

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

"Si ça se trouve, ouais. Peut-être que je vais juste pouvoir me défoncer comme n'importe quel être humain normal, sans réaction déprimante."

Je me disais ça de l'alcool, en sortant du travail.

"Bah on se dit... jeudi dans la matinée ? Je travaille tous les après midis sauf les week-end. Enfin ça peut dépendre, si on a besoin de moi. Je t'enverrais un message pour reconfirmer."

Mon histoire d'impôts et de royauté le fait rire. Je réponds à celui-ci par un petit ricanement amusé. C'est pas faux, c'est n'importe quoi cette histoire mais j'avoue, j'adore les conséquences de mes bêtises. C'est beaucoup trop beau !

Erik m'indique la fermeture proche du bar. Je m'en doutais. Il n'y a plus de monde maintenant. Je suis la dernière à traîner sur le comptoir. Je dois avoir l'air d'une alcolo comme ça. J'accepte le café. Ça m'aidera à me réveiller pour faire un retour sans troubles. Je m'étire sur le tabouret.

"Tu peux m'accompagner si tu veux. Après tout, si tu comptes aller te coucher, on va prendre la même route. Mais t'en fais pas, je me sens pas particulièrement ivre. J'ai juste mal réagis. Mais globalement ça va."

Je lui fais un immense sourire pour souligner que tout va bien.



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Jeu 5 Avr 2018 - 3:52

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Elana Robin
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 242
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 22
Emploi/loisirs : Barman/Sortir Tifa/Fumer à l'occasion
Humeur : :D ♥

‘’Okay, parfait. En espérant qu’il fasse beau. J’attends ton message avec impatience alors.’’

Je lui fait mon plus plus beau sourire, en déposant la tasse de café brûlant devant elle. Je lui demande d’attendre sagement le temps que moi et ma collègue nous occupons des tâches ménagères. Cela nous prend une petite quinzaine de minutes, mais c’est un moment plutôt drôle, surtout avec Lys qui essaye de nous motiver comme elle peut, façon pom-pom-girl, chantant (pas trop faux, malgré la quantité d'alcool ingéré) et gesticulant pour nous encourager. C’est ma collègue qui s’occupe de fermer le bar, alors je vais enlever mon tablier, et je rejoins Lys qui m’attend, assise sur le trottoir au même endroit que tout à l’heure. Elle a l’air d’aller mieux, mais les prochaines semaines risquent d’être compliquées pour elle, au fur et à mesure que ses souvenirs vont revenir. En espérant qu’il y en ai des jolis, au moins.

Nous continuons de discuter, marchant lentement sur le chemin. Nous nous découvrons une passion commune pour la littérature, alors nous échangeons nos avis sur certains classiques, recommandant d’autres ouvrages. Je suis impressionné par toutes ses connaissances malgré sa perte de mémoire. Comme quoi, le cerveau humain est fascinant. Une fois arrivé à la porte de l’institut, une courbette faussement exagérée, un clin d’œil et un "bonne nuit" suffisent à me permettre de m’esquiver pour finalement aller fumer le joint roulé précédemment dans la soirée en compagnie de Tifa. Je laisse mes pensées vagabonder au gré de mes souvenirs de la journée, puis une douche, et au lit.
##   
Contenu sponsorisé

 

A fond la caisse ! Testons la picole ! [PV Riku-chan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : Précédent  1, 2