Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
God Bless the Queen !
##   Jeu 12 Avr 2018 - 1:45

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 237
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Je rigole légèrement quand elle m'explique les raisons de son regards. Je suis jamais déçu quand je lui pose une question, elle me répond comme si son cerveau filtrait pas tout le contenu. C'est un défaut de conception amusant. Puis au moins, elle est assez honnête dans ses sentiments. Et du coup ça me touche. Si tu savais comme c'est agréable de te côtoyer Lys, c'est rafraîchissant. Je m'affale à mon tour dans mon siège et prends la pose tel Odin sur son trône.

"C'est quand même vachement raciste, je me devais d'intervenir. Hésite jamais à passer me voir si tu t'emmerdes ou si tu déprimes, dis-moi pose pas de questions, j'en brûlerai d'envie, mais je le ferai pas promis. Toujours un plaisir de rendre service."

Le film commence et je m'enfonce dans mon fauteuil, je choppes mon pop-corn en embuscade, ma boisson calée entre mes cuisses et c'est parti pour un arrêt du cerveau. Qui sait, ça me donnera peut-être des idées pour le je reçoit des pouvoirs. Mouhahaha.

Un film pas japonais du tout plus tard.

Bon bah au final, j'aurai tombé le boss pop-corn en solo. Alors que la lumière s'allume, je vois Lys se lever pour sortir. Je la regarde en sirotant les glaçons fondus de mon soda et de la tête, lui indique de se rasseoir.

"Y a une séquence post-générique."

Bah en même temps elle pouvait pas deviner. Une petite chute preview du prochain film de débauche de badasserie plus tard dans un an ou deux, et je me retourne vers Lys les yeux pleins d'étoiles.

"Moi tu sais, j'ai eu Led zeppelin en Bande-son, franchement, je vais juste dire, OMG MY GOD ! Trop épique pour ma tronche meuf, j'étais pas prêt. Pauvre Loup, il a pas passé une bonne journée et enfin : Dans ta mouille salope. Je crois que cela résumé assez bien l'ensemble de mes critiques à l'égard de ce film.."

Je me redresse donc et réuni les pots et les bouteilles vides qui traînent pour les jeter en sortant. Je sais que je taffes pas, mais ça me fera sûrement moins de travail plus tard. Alors je remercierai le moi d'hier vous voulez? J'entreprends nous guider vers la sortie alors que je lui demande.

"Mais bon, c'est à toi qu'il faut demander ça? T'as trouvé ça comment, à part que ta bougeotte t'as démangé?"

Une fois sortie du cinéma, je lui tends un cigarette avant de m'en allumer une. La journée a bien avancer sur nos tronches, la soirée va pas tarder à montrer sa gueule.

"On fait quoi du coup? On clame la fin de l'expédition et on rentre u royaume?"
##   Jeu 12 Avr 2018 - 14:17

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 578
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Je me rassieds sagement lorsque le Fou me fait savoir qu'il y a encore un peu de film après le film. Un peu comme le coulis de chocolat sur un gâteau aux trois chocolats. Le 'trop' auquel on dit pas non. Après coup, c'est donc un Abe tout plein de joie qui se tourne vers moi. Il fait sa fangirl sur le morceau de Led Zep qui nous a poursuivit pendant toute la séance et récapitule effectivement assez bien le film.
Je me marre doucement et on finit de nettoyer nos cochonneries. Il me demande ensuite mon avis, alors qu'on prend le chemin vers l'extérieur. Je me suis clairement bien amusée. J'ai rigolé du début à la fin du film. Cet humour marche bien sur moi. C'était stupide mais bien dosé globalement. L'histoire était sympa, les décors assez classes avec quelques paysages dignes d'un film de la série Tolkien... Bref, ça m'a vendu de la classe à plus savoir qu'en faire.

"Beaucoup trop badass ! Je me suis bien marrée ! La méchante s'est bien faite déglinguée. J'aime bien d'ailleurs l'idée qu'il leur ai fallut déclencher l'apocalypse pour la faire tomber, ça montre quand même assez bien qu'elle était débilement puissante."

Je plisse un peu les yeux sous le coup de la lumière naturelle et prends quelques secondes pour m'y habituer.
J'attrape la cigarette qu'il me tend et prend le temps de l'allumer pour répondre à sa dernière question:

"Je te propose de se faire une promenade en prenant quelques détours sur le chemin de retour, afin de se dégourdir les jambes après tout ce temps assit. Tu en penses quoi ?"



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Jeu 12 Avr 2018 - 17:09

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 237
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Mon résumé expéditif amuse Lys qui prend le temps de réfléchir avant de me répondre. Elle a l'air d'avoir passé un bon moment. Tant mieux, C'est tout ce que je pouvais souhaiter d'un film comme ça. Un truc triste ou un drame me l'aurait sûrement chamboulée ... ou alors elle se serait foutu de la tronche des personnages. La demoiselle a regard assez singulier sur les choses.

"N'empêche, le tas de pierre friable, il était con d'une puissance. De toutes façons, j'ai du mal à imaginer un cerveau minéral, ça doit pas être ultra fonctionnel. J'veux dire le type a fait un rébellion tout seul quoi. C'est beau, mais c'est con."

Puis après un instant de réflexion, je reprend :

"Par contre je suis assez fan de la stratégie "à l'aide". Elle doit être redoutable, bien employée. Sans jeter des gens...."

Franchement, je sais pas pourquoi, j'ai beaucoup d'empathie pour le personnage de Loki. Sûrement le coté trublion du personnage qui me séduit. Ou juste l'acteur qui te fait l'amour du regard en racontant des conneries. En plus d'un cinéma en tête à tête, je suis l'heureux privilégié d'une promenade, histoire que le sang recommence à affluer vers le corps. Je tire un longue bouffée sur ma cigarette avant de répondre :

"Chouette, j'avais pas du tout envie de rentrer directement, je trouvais ça triste."


Je suis donc Lys, la laissant improviser le chemin au gré de sa fantaisie en papotant du film. C'est à l'air extérieur que je me rends compte que ça fait mal aux yeux le cinéma, je les sens qui pèsent dans mes orifices, c'est pas super agréable mais la lumière naturelle semble les détendre, j'en profite. C'est au pas sénatorial que l'on marche sans but. Un peu perdu dans mes pensées, je finis par livrer à Lys le fruit de plusieurs jours de réflexions intenses :

" Tu vois, pour le problème Erik, j'ai disséqué le problème dans tous les sens possibles. Le résultat est le suivant: Erik est un type visiblement très bien, gentil ouvert d'esprit altruiste et bon, Je sais pas si c'est l'exotisme ou quoi mais il n'est pas sans charme...." Je table sur les yeux bleus . "... enfin bref, il y aurait pleins de bonnes raisons de vouloir mettre le grappin dessus, non?"

Je prends un  courte pause avant de conclure ma réflexion :

"Je pense que si je sais pas trop comment réagir, c'est peut-être que je devrais au moins essayer ... d'essayer?"

C'est avec une moue un peu songeuse que je ponctue cette chute, modérément satisfait de la version orale de ma pensée. Oui , je suis en train de rougir mais est-ce que c'est putain d'important?
##   Sam 14 Avr 2018 - 16:03

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 578
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

J'écoute Abe commenter plus avant le film en rigolant. J'ai adoré le tas de pierres friables. Ô grande tristesse, je ne me souviens pas de son nom. Je vais l'appeler ... Tim. Je me marre encore plus quand je m'imagine en train d'utiliser Abe pour appliquer la fameuse strat 'à l'aide'.

" Ouais, c'est une stratégie vachement cool, on l'essaiera un jour si tu veux !"

Je lui offre un méga sourire machiavélique et reprend rapidement un air plus 'normal'. Je tire sur ma cigarette tranquillement alors que nous prenons le chemin de retour. Je me dirige vers les petits coins de Terrae, les endroits où l'on ne passe pas forcément souvent. L'après-midi touchant à sa fin, l'air se fait plus frais. Je referme ma veste tout en continuant de marcher.
Abe lui reste silencieux durant les premiers mètres. Puis, au bout de quelques instants, il vide un peu son sac sur les affaires qui le tracasse. Encore Erik. Je l'écoute parler en l'observant du coin de l’œil. Ce sujet le fait décidément tout le temps rougir.
Un petit sourire amical étire mes lèvres lorsqu'il cesse de parler.

"Si tu pense que c'est ce que tu veux, alors fais le. C'est encore ton propre avis et ressentit qui compte, non ?"


Je tire sur la cigarette en réfléchissant.

"Si ça te travaille autant sans que tu puisses trouver de réponse concrète et satisfaisante... et que tu souhaite 'essayer d'essayer', alors fonce. Vous êtes pas obligés de sortir direct ensemble non plus Abe, tu peux juste lui proposer de vous voir en tête à tête encore quelques fois, histoire d'apprendre à te connaître vis à vis de ça. Tu seras peut être plus à l'aise après quelques rencards ?"

Je souris une nouvelle fois, un peu désolée:

"Excuse moi de ne pas pouvoir t'aider plus que ça. Je vois que ça te travaille énormément, c'est que tu y accorde de l'importance, quelque soit la finalité de ta décision. Vous pouvez être ensemble ou non, si vous vous entendez bien, au final, ça changera pas grand chose à par du point de vue de l'intimité que vous aurez ensemble."



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Dim 15 Avr 2018 - 0:35

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 237
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Le regard qu'elle me lance, et plus encore le visage neutre qui se recompose rapidement après fait naitre un je ne sais quoi en moi d'inquiet. Et si son passé caché était celui d'un tueur en série? Que moi pauvre ère que je suis, m'apprête à finir comme son énième victime. Mon doute ne fait que grandir alors qu'elle me guide à travers des coins de Terrae que j'avais jamais vu.

Cependant le ton de la conversation à changé, la faute à qui on se le demande. Votre Abe favoris, disponible dans toute les orphelinats près de chez vous. En vrai les gens l'adoption c'est le bien. Sauf si vous faites ça pour les allocs. Là vous êtes juste des gros bâtards.

Mes craintes et mes doutes font naitre un sourire sur le visage de Lys, je m'attendais à une pique, et c'est une piqûre de bon sens que j'obtiens. Je l'écoute attentivement et lui sourit quand elle s'excuse de pas pouvoir m'aider d'avantage. Tu m'as aidé, je me suis juste foutu le stress tout seul comme un grand con....

"T'excuse pas. en vrai tu viens de me donner le meilleur conseil. Laisser couler les choses naturellement. Si il devait se passer quoi que ce soit entre Erik et moi, ça nous viendra. On est pas des handicapés. On est juste un peu con."

Je ricane un peu, les bonnes réponses sont toujours simples. Je regarde Lys d'un coup, d'un air stupéfié:

"Mais en fait, tu sais aussi faire preuve de sagesse toi? Meuf arrête d'être parfaite, sinon tu vas me gonfler ou je vais t'épouser. Peut-être les deux, peu importe l'ordre."

Je lui tire la langue. Je pouvais pas rester sérieux plus longtemps, j'ai deux neurones qui se sont touchés. Puis je reprends sur un ton, un peu plus léger, la regardant dans ses yeux bleus avec l'air le plus innocent du monde.

"Tu as des objets à toi auxquelles tu tiens pas? Ma Kleptomanie me démange et les objets des gens que j'aime bien, c'est mes petits souvenirs à moi tu vois. N'importe quoi, pas besoin que ça soit important. "

J'ai dû abandonner mon ancienne collection sur un autre continent. J'en aimerai bien une nouvelle.
##   Dim 15 Avr 2018 - 0:57

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 578
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Le Fou semble petit à petit se détendre. Son air tracassé se transforme au fur et à mesure de mes mots en soulagement. J'ai l'impression de lui avoir ôté un petit poids de la tête. Ou un petit pois, le seul qui lui restait en guise de cerveau -apparemment- , parce que presque immédiatement après, il redevient Abe-je-suis-joie-et-connerie.
Je finis de fumer ma cigarette en m'étouffant légèrement au passage d'une de ses blagues. Je lui rends son tirage de langue et lui réponds sur le ton de la bêtise:

"Normalement, les gens normaux se marient et après ils se gonflent. Perso, je ferais l'inverse, je t'épouse si tu arrives à faire en sorte que je t'aimes, même si tu me gonfles."

Comme ça c'est plus logique. Y a pas de surprises après, on peut plus être déçu. Je hoche la tête, satisfaite de mon raisonnement de pensée que je considère, personnellement, comme raisonnable.

"Je suis contente, tu as l'air plus léger."


La question suivante d'Abe me fait hausser un sourcil, jusqu'à ce qu'il m'en explique la raison. Je souris, amusée, et soupire doucement.

"J'ai pas grand chose... Hum... Si, à la limite, j'ai pas mal de boucles d'oreilles. La plupart en toc, donc bon, si tu souhaite pas faire de la revente, tu peux te servir. J'aurais une excuse pour aller en racheter encore et encore."

Je prends une pause avant de préciser, quand même:

"S'il te plaît, évite quand même de toutes les prendre, hein."


En plus il a prit un air tellement adorable... Gnié. Abe. Pourquoi ? In love



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Dim 15 Avr 2018 - 1:27

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 237
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Le souffle de son rire évadé avec la fumée fait redoubler mon sourire. C'est bête mais j'adore faire rire les gens, j'ai souvent pensé en faire carrière, mais on m'a toujours dit que c'était une idée qui tenait pas debout. Comme quoi parfois ça tient pas à grand chose.

"Fais attention, il parait que je suis aussi chiant que je suis drôle et beau. Il parait que c'est possible, ouais."

Elle m'annonce alors que j'ai l'air plus détendu, et pour cause, j'ai trouvé la réponse à un problème qui occupé tout mon temps libre. je vais de nouveau pouvoir glander en pensant à rien, l'esprit libre et clair comme une capuche de kKk, et bien entendu fini de broyer du noir dans mon coin. C'est plus efficace à plusieurs, Lys me l'a prouvé.

Trop facile, elle a même pas songé à me dire non. Merci Lys,.

"Promis, je me tiens, puis je ferai en sorte d'en avoir toujours une paire accrochée à mon bonnet. Comme ça en cas de besoins tu peux les prendre.Double usage. Puis ça me fera un prétexte pour me faire percer une oreille.... Ou peut-être les deux..."

Je libère Lys de mon adorable moue et l'échange contre un sourire chaleureux. C'est quand même cool de sa part, surtout qu'elle a pas posé de questions sur comment j'allai les récupérer. Ça me permettra de pas perdre la main.

"Tu vas peut-être trouvé ça bête, mais comme ça j'ai l'impression que les gens vont pas m'oublier... Quoi que non, j'imagine que tu comprends même mieux que moi."

Boulette, faut que j'enchaîne avant de perdre son attention.

"C'est quoi ta couleur favorite?"


Clap...clap....clap... Bien joué Abe. Du pur génie.

"Perso, j'adore le bleu, il parait que c'est une couleur triste. Moi ça me fait rêver, quand j'ai ma chambre, je la peins en bleu."
##   Dim 15 Avr 2018 - 1:55

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 578
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

"Fais attention, il parait que je suis aussi chiant que je suis drôle et beau. Il parait que c'est possible, ouais."

Je hausse les épaules.

"Hm globalement ça va. T'es surtout très mignon, je trouve."

Son idée d'accrocher des boucles d'oreille à son bonnet me plaît. Je sais pas... Je me dis que ce petit détail serait marrant sur lui. Pourquoi pas se percer l'oreille ? Effectivement, ça lui irait sûrement bien ça aussi.

"Une seule oreille peut être... Tu aurais un petit côté pirate, ça serait cool."


Finalement, il arrête de forcer sa bouille mignonne et me sourit. Ouais ok. J'ai compris. Je vais le trouver tout le temps adorable en fait. J'abandonne, c'est finit, Abe tu es ma mascotte, mon petit rayon de soleil beaucoup trop adorable, qui fait et dit n'importe quoi. Même la boulette que tu viens de faire, j'arrive à la trouver chou.

Je lui fais un sourire doux et tranquille.

" Le jaune. Cette couleur me met de bonne humeur. Je pense pas repeindre ma chambre en jaune par contre. Je voudrais quelque chose de plus doux. Un vert pastel par exemple. Le bleu aussi c'est clairement pas mal dans une chambre. "

Je plonge mon regard dans le sien et lui fait un clin d’œil.

" Je t'aurais bien dis un truc cliché comme "moi, je ne t'oublierais jamais, Abe", mais bon, je pense que c'est risqué pour moi de faire ce genre de promesses. Tu vois, au cas où ça appellerait la loi de Murphy sur moi, je ne le dirais pas."


On continue de marcher en discutant, on se rapproche petit à petit de notre but. J'hésite à allonger le trajet et finit par laisser mes jambes me guider. Droit vers l'Institut.
Je me perds un peu dans mes pensées. Je n'ose pas trop laisser filtrer mes questions à Abe. Il veut déjà prendre la peine de lire ce livre pour moi. Pourquoi le tracasser plus ? Je sais pas, mine de rien, j'ai quand même pas mal envie de discuter de ça. C'est sûrement lui le mieux placé, non ? En tant que Fou ?

Je continue de me focaliser sur ma marche, mes pieds quand je me décide enfin:

"Dis, Abe, en tant qu'ami, tu me dirais de faire quoi : attendre encore avant de chercher des informations sur... moi ou... aller les chercher maintenant ? Personnellement, je pense que ça peut attendre. Je me dis qu'avec de la chance, mes souvenirs reviendront tout seul, au moins pour une majorité, j'espère. Alors je songeais à attendre... par exemple de devenir Master ici ? J'aurais atteint le haut de la chaîne alimentaire du coin, je saurais maîtriser mes futurs pouvoirs... Je serais plus vieille aussi, ça sera mieux ? Ou alors c'est juste de multiples excuses un peu lâches parce que ça m'inquiètes pas mal au fond.
Peut être que ça m'inquiète pour rien d'ailleurs, mais j'ai vraiment eu du mal, le soir au bar. Une vraie tempête interne, c'était l'apocalypse. Imagine les prochaines fois ? "Tu seras prête" que tu vas me dire. Oui mais à quel point ? Telle est la question et..."


Je m'arrêtes et réalise que j'ai monologué un moment, sans m'arrêter. Notre but est visible face à nous maintenant.

"... Ah bon bah on est arrivés du coup."

Je me tourne enfin vers lui et lui tire la langue.



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Dim 15 Avr 2018 - 2:26

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 237
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Je prends ler compliment avec un sourire sans rien dire mais au mot pirater, elle a dû voir une lueur briller dans mes yeux. C'est un doux rêves d'enfant que de parcourir les mers et les mères, voguant de ports en ports, du rhum plein la panse et le cerveau. Hum, mon image du pirate a un peu changé depuis mes 8 ans quand même. Bizarrement, l'idée me plait quand même.

" Un cache et un tricorne en plus. Je serai parfait." Je me mets à brandir un sabre et à l'agiter dans le vent. " Humm.. bof, je crois que j'aurai l'air plus crédible un tromblon à la main."

Mon faux mot, c'est comme un faux pas, du coup je disais, mon mot trébuché semble passer à l'aise, je vais pas dire qu'elle respire la sérénité, mais elle semble détendue. Je note l'information dans ma tête, ça servira un jour, je le sais. Son clin d’œil me rappelle à l'écoute alors que je perdais dans son regard.

"C'est raisonnable. à moi de me rendre inoubliable. Plus que je ne le suis déjà. Ah ouais, vu que l’impôt c'est mon idée, on va appeler ça l'impôt Abe. Et on continu à le faire respecter après notre départ des dortoirs, si on nous demande ce qu'on vient faire,on dit qu'on a oublier un truc... ce plan est parfait."

La conversation de Lys se fait d'un coup plus sérieuse. Okay Abe active les neurones. Ouais, c'est dur, mais c'est la vie. Laisse pas ton amie sans réponse, alors qu'elle a éclairé tes lanternes. Un moment de réflexion s'impose à moi. On arrive au même moment en vu de l'institut. Ma fenêtre de tir est pas grosse.

"Je dirais qu'on est jamais prêt à passer de mauvais moment. Ce qui forge quelqu'un, c'est sa manière de réagir aux mauvais moments. Tu as décris ça comme une tempête intérieur, parce ce que c'est sûrement ce que tu t'attends à y trouver. Peut-être que ce ressenti est le tien sur l'instant qui se rappelle à toi et non ce que tu ressens vraiment. Plus tard ou maintenant, c'est pas vraiment ce qui compte. Tu veux de ces souvenirs ou pas? Je serai enclin à dire que tu souhaite savoir, ça à l'air important à tes yeux et tu sais même pas pourquoi, ça te donne d'autant plus envie de connaître ton passé. Ça doit être frustrant. "

Je prends un pause, le temps d'ouvrir la porte d'entrer à ma Reine.

"Peut-être que tu devrais essayer d'y accorder moins d'importance et juste dans un premier temps te demander si tu en as vraiment besoin. Si ça se trouve, tu vas te rendre compte que tu as bien assez à faire avec ta nouvelle vie."

J sais pas vraiment si ça aide, mais parfois aborder un problème sous son angle le plus étrange permet d'envisager d'autre options et d'autres ressentis.
##   Dim 15 Avr 2018 - 2:50

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 578
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Mes questions reçoivent leurs réponses. J'écoute Abe et me détends doucement. Le temps qu'il prend à me répondre et toute l'attention qu'il y met me réchauffent le cœur. Je hoche doucement la tête et souris légèrement.
Je profite de la porte qu'il me tient ouverte et m'engouffre à l'intérieur du bâtiment. Les odeurs de l'Institut me frappent en plein visage. Le changement de température entre l'extérieur et l'intérieur m'arrache également un frisson.

Lorsque le Fou termine, je me perds dans mes réflexions. Il a raison, aujourd'hui ou demain, quelque soit le moment où je vais me décider à aller chercher, ça changera pas le cours de l'histoire passée. Même si j'ai envie de savoir au fond de moi, je ne me sens pas prête du tout. Est-ce que je n'ai pas déjà assez à faire avec ma nouvelle vie ?

" Hum. Si, je pense que j'ai déjà pleins de trucs à faire avant ça. Je dois encore devenir la personne la plus classe de cette Institut, rendre l'impôt d'Abe canon, - je reporte mon attention sur lui et lui fais un petit clin d'oeil ... Et puis, ça a un côté marrant de découvrir sur le tas les choses que je sais faire ou non... "

Je prends une pause et observe Abe quelques instants avant de plonger sur lui pour l'attraper dans mes bras.

" Bon je pense que je vais encore attendre, au pire, ça ne risque pas de me tuer. Juste peut être un gros coup de mou, une nouvelle tempête. Mais ça durera pas. "


Je le serre contre moi et défait finalement l'étreinte.

" Je vais laisser couler les choses comme elles doivent le faire. J'ai de grandes choses à accomplir ici, pas le temps de déprimer ! "

Un immense sourire enjoué étire mes lèvres alors que nous arrivons vers notre dortoir. Je m'arrêtes devant la porte. Personne ne traine dans le couloir, pourtant, un peu par réflexe, je baisse la voix:

" Abe, je t'apprécie beaucoup. Tu es sympa et adorable. T'en fais pas, les gens se souviendront de toi, même si t'en avais pas envie. J'aime ton esprit et ton humour, tu es un parfait toi-même. "


Je lui tire la langue en rougissant :

" Je suis assez contente de t'avoir rencontré. Merci beaucoup de m'avoir écouté. Merci pour tes réponses, pour le livre et pour le fun. Enfin... Voilà, j'ai tendance à parler un peu beaucoup moi des fois, m'en veux pas, c'est normal, j'ai passé deux heures dans le 'silence' du cinéma. Du coup faut que je rattrape le temps perdu. Je suis un peu hyperactive t'es au courant ? Impossible de me concentrer trop longtemps sur le même truc. Sauf les livres, les livres ça va. "

Je mords mes joues et soupire. Gnié. Voilà. Fiou



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Dim 15 Avr 2018 - 3:13

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 237
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Pour une thérapie piffée, apparemment je m'en tire à bon compte. Lys semble plus à l'aise et plus ouverte à la conversation à mesure que je parle. Puis dans le pire des cas, c'est pas comme si j'allai la laisser se mettre en pls toute seule sans la réconforter ou la soutenir. Donc bon pour moi aussi ça change pas grand chose.

"Toi tu trouves ça marrant, moi perso, je me sens de plus en plus incompétent. Tu es une personnalité talentueuse, on y peut rien. ."


J'allais surenchérir mais le regard de Lys, celui un peu fou qui annonce qu'elle va faire un truc me frappe de plein fouet, comme son étreinte à la quelle je me laisse docilement aller, pantelant de surprise dans ses bras,disant que ce ne seront dans le pire des cas que de mauvaises phases, je lui murmure à l'oreille, tel un secret :.

"Et dans tout les cas tu viens me voir et je te fais rire en 10 secondes montres en main."

Elle met finalement fin à son câlin, me parlant avec un je ne sais quoi de plus vivant dans sa voix, dans son regard et dans son sourire. Voilà ma Reine. Qui me couvre d'éloge et de mots doux. Ah mon cœur fond tel le sucre dans le diabétique. Je lui souris gentiment, la laissant rosir dans son monologue. Oh oui Lys, ne t'en fais pas, j'ai bien compris de quel bois tu étais fait.

"Sais-tu, Ô ma Reine, que c'est parce que tu as la verbe galopant que j'ai su que nous allions nous entendre?Parce que moi aussi figure toi. Du coup j'ai un plan à te proposer. Il s'appelle, "Aidez-moi!"


Sur cette explication de projet consistant ni plus ni moins qu'à arnaquer quelques coussins de plus, parce que trop c'est pas encore assez, nous nous retirons dans nos quartiers, au royaume fabuleux de la Reine Lys.
##   
Contenu sponsorisé

 

God Bless the Queen !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bibliothèque.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3