Partagez
Les Nouvelles Aventures de Drixx
##   Ven 27 Avr 2018 - 19:46

Personnage ~
► Âge : 21 ( 30/03 )
► Doubles-comptes ? : Lys / Eïon
► Rencontres ♫♪ :
Hisoka Nakanô
Hisoka Nakanô
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 88
Date d'inscription : 27/04/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Bassiste.
Humeur : Ça va.

Carte d'identité.
Les Nouvelles Aventures de Drixx 1524851403-drixx100140

Prénom : Hisoka ' Drixx '
Nom : Nakanô
Âge : 21 ans
Affinité et pouvoir : Terre Lunaire






Apparence.

Commençons par le plus évident : Hisoka est noir. Une jolie teinte sépia héritée de sa famille paternelle. Il a hérité de la taille aussi : un bon mètre quatre-vingt dix. Assez imposant, il a une carrure athlétique, fait tout de muscles, en restant, malgré tout, assez svelte.
Les yeux verts quant à eux, lui viennent de son arrière-grand mère. Un magnifique vert menthe super rafraîchissant ( #ilestbeaumonDrixx).
Il porte les cheveux longs, de manière un peu désinvolte. Le blanc, c'est une couleur. Il a dû attendre la fin de son lycée et sa décision de ne pas poursuivre les études avant de se lancer dans cette fantaisie, mais il en est plutôt satisfait.
Personnellement, j'aurais tendance à dire qu'il est assez mignon, lui, là, avec ses canines pointues. Mais on va dire que je suis pas objective.
Bref, passons à son style vestimentaire. Il est plutôt cuir (mais pas moustache, s'il vous plaît, la blague est plus drôle). Si il se sent à l'aise dans ses vêtements (et c'est le cas), ça le satisfait.
En bonus, ceux qui auront l'occasion de le voir dans un cadre plus intime, sans ses vêtements donc, pourront admirer un magnifique tatouage de licorne dans son dos. Dans le style des vieilles estampes japonaises. Demandez lui la signification de cet unique tatouage, il vous la donnera avec un immense sourire révélant ses canines. Le fameux 'Drixx-smile'.

   



Caractère.

D'un point de vu extérieur, le jeune nippon a l'air assez froid et bougon. Grand habitué du 'mais c'est ma tête normale ça !' il a finit par se faire à l'idée qu'il intimide les gens sans rien pouvoir y faire. En même temps les gens, je vais vous dire, ils sont quand même cons. Parce que Drixx, au fond, c'est un type plutôt sympa. Un peu timide sur les bords, pudique aussi, mais parfaitement amical. Bon, il tire une sale tronche, est beaucoup trop grand pour la moyenne nationale, mais c'est une crème.
Loin d'être de nature violente, il prend le temps d'expliquer les choses, de répondre aux questions et de prévenir. Généralement, ça commence par un 'si tu fais ça, voilà ce qu'il va se passer...' suivit d'un 'je te l'avais dis'. Il se contente de regarder les conséquences de vos actions stupides d'un air plein de jugement.
Assez calme, il est capable d'autister dans son coin pendant des heures. Loin du soleil s'il vous plaît. Il est pas grand fan de ce grand astre brûlant et beaucoup trop lumineux pour ces pauvres petits yeux.
Répertoire à blagues nulles et obsolètes, bavard, il est créateur du jeu 't'as tellement pas de race que...', très célèbre entre lui et... ses amis. Oui, ça s'est arrêté à cette bulle sociale. En même temps, de nos jours, c'est limite en société ce genre de blagues.
Drixx, c'est un type sympa, pas forcément du genre à faire le premier pas, mais il ne rechigne pas à rencontrer des gens. Les discussions et les jeux un peu débiles, ça lui plaît. Cependant, il ne se considère intime qu'avec très peu de monde. Il aime bien le côté privilégié et unique des relations qu'il peut entretenir. Il se lancera sur des conversations sérieuses et profondes qu'avec les personnes qu'il considère comme proches de lui.
Pour finir, Drixx met un point d'honneur sur l'honnêteté. Dire les choses tel qu'il les pense ou les ressent. Ne pas mentir, pour lui, c'est la preuve d'une relation saine et durable. Après tout, il n'a rien à cacher ni à se reprocher. Alors pourquoi chercher à déformer des vérités ?





Gouts.

Dans un premier temps, commençons par ses spécialités : la musique et le sport. Côté musique, il maîtrise principalement la basse. C'était son rôle dans son groupe de musique, à l'époque.Pour le sport... il entretient sa musculature sans sombrer dans le culturisme. 'Un corps sain dans un esprit comme le mien', voilà son mode de pensée.
Pour le reste, il est amateur de sculpture. Sur bois uniquement. C'est son petit passe-temps personnel. Son petit truc à lui quand il se retrouve seul. Il a sculpté une demoiselle une fois (toute nue hé ouais). Mais ça s'est pas... spécialement bien finit. Du coup il l'a revendue à la meilleure amie de la demoiselle. Comprenez le, il allait pas la garder et il ne voulait pas non plus l'étaler au monde entier. Il a donc fait un bénéfice qu'il jugeait juste et convenable par rapport à sa dorénavant ex-petite amie.
Il apprécie des petits moments lecture de temps à autre. Il n'est pas très penché fiction cependant. Il préfère les articles de science et de culture générale. Il est un peu vieux dans sa tête parfois, oui.
Mais son passe-temps le plus étrange ? Il collectionne les languettes de cannette depuis le collège. Une collection comme une autre me direz vous...




Histoire.

L'histoire de la famille d'Hisoka, au Japon, remonte à la fin du 19 ème siècle. Son 'plusieurs-arrière' grand père était un soldat américain, envoyé sur l'île nippone pour civiliser, moderniser etc. Il n'a pas épousé de japonaise, mais a fait rapatrier sa femme sur le territoire, quelques années plus tard avant de faire la demande de nationalité.
Cela pour le côté paternel, qui, grâce à une bonne dose de hasards amoureux a su ne pas se mêler au sang nippon. Le côté maternel lui, s'avère être un méli-mélo de japonais et d'étrangers. Cela ne fait pas directement de lui un 'hafu', mais il n'en reste pas moins un japonais métissé. Ce qui n'est pas toujours aisé.

Hisoka, ou Drixx, est donc né au Japon, à Kyoto. Son enfance a été assez simple. Une maison en banlieue, quelques amis, une famille qui gagnait convenablement sa vie et il fut scolarisé dans le public. Ses parents et lui vivaient dans un petit bloc communautaire, où ils côtoyaient une grande quantité de métissés japonais, d'hispaniques ainsi que des afro-américains. Les camarades de jeux du jeune garçon venaient de ces familles étrangères. Peu enclins à déménager, ils grandirent ensemble.

L'école n'était pas un haut lieu de sociabilisation pour lui. Il entretenait, globalement, de bonnes relations avec ses camarades, mais rien n'aboutit à une véritable amitié durable. Un peu volontairement, il cherchait à diviser ses études de sa vie extérieure.
Ce fut un élève moyen. Il n'excellait pas dans le cursus général et se contentait de notes oscillant entre douze ou treize. Cependant, il brillait dans ses clubs et cours de sport et de musique.
Il resta dans le public durant toute sa scolarité, n'aspirant pas à devenir employé d'une grande société, comme la plupart de ses camarades.
Il se décida assez tard, finalement, sur ce qu'il souhaitait faire. Ce fut au lycée, lorsque lui et ses amis décidèrent de fonder leur groupe de rock. Il était avec une fille à l'époque, l'ex d'un ami d'un collègue de cours. Sa première copine et... la seule depuis. C'est sa sculpture qu'il a finit par vendre, par dépit, lorsqu'elle l'a quitté pour aller se remettre avec son ex (non mais franchement, qui laisserait tomber un homme pareil ? Elle avait plus toute sa tête, je vous l'assure). Bref, globalement il s'est vite remit de cette histoire, préférant la prendre comme une expérience intéressante et instructive (#onseraplussélectiflaprochainefois). C'est aussi durant cette période qu'il choisit son nom de scène : Drixx. Pourquoi ? Parce que.
Son groupe eu un petit succès assez rapide dans son quartier. Petit à petit il purent se produire dans de petites boîtes. Ce qui leur valu une jolie petite exclusion de leurs lycées respectifs. Il profitèrent de l'occasion pour décider de la fin de leurs études et entamer des petits boulots tout en continuant de faire monter la notoriété de leur groupe.

Quelques années plus tard, après de nombreuses difficultés, disputes familiales etc. l'acharnement des jeunes finit par payer : contactés par des producteurs, ils voyaient leur rêve ce réaliser : le hic, bien que tous métissés, Drixx lui, ne collait visuellement pas aux attentes de leurs futurs patrons. Trop... étranger pour le public nippon. Le contrat fut donc signé sans lui.

Aujourd'hui, Drixx, de son vrai nom Hisoka Nakanô, se retrouve seul, laissé tomber par... ses seuls 'vrais' amis. Ils découvrent la gloire et lui le sel. Face à ses choix passés, la difficulté de reprendre les études, le peu de voies qui s'ouvrent devant lui, Drixx reste... pensif. Où la vie le mènera t-il ? Face au problème, il cogite.
Jusqu'à ce beau jour, où tout cogitant qu'il était, un type est venu le voir. Ils ont parlé un peu. L'inconnu lui a proposé de rejoindre un Institut, réservé aux gens comme lui. Il a posé des questions. Le type bizarre lui a répondu (à peu près, on va commencer à dire qu'ils font leur taf ceux-là). Finalement, il a dit 'oui'.

Ainsi débute les nouvelles aventures de Drixx. Dans un Institut à Tokyo, réservé aux … 'gens comme lui '.



L'inconnu avait laissé Drixx seul, à l'entrée du dit Institut 'Terrae'. Il s'était rendu chez le psychologue comme indiqué par le 'Master' puis avait été dirigé vers les dortoirs. Sa seule question était alors ' qu'est-ce que ça veut dire exactement 'des gens comme toi ?' '
Puis il avait levé les yeux au ciel. Pour voir un type passer en volant maladroitement avant de s'arrêter dans un arbre, comme si c'était normal. Il a regardé à sa droite. Pour observer un autre type se transformer en girafe.

Il resta planté là un moment. Silencieux. Impassible. Il laissa tomber son regard sur la brochure qu'on lui avait remise.
Puis il haussa les épaules.

« Dans quelques jours ils vont bien se rendre compte qu'ils ont fait une erreur. »

Il reprit sa route vers les dortoirs en lâchant un petit soupir.

 


Entretien chez le psy.

Franchement ? Le mec il est tellement posé, l'entretien il se sera bien passé. Pour une fois, le psy pourra accueillir quelqu'un de droit dans ses bottes et de sûr de lui. Calme et complètement serein. De toutes façons, les problèmes, il les laisse arriver, après il tape dedans si il faut (vraiment).




Codes du règlement.


_______________________________________

À propos de vous...

Vous êtes...? ^o^ : La Reine *-*
Comment avez-vous découvert le forum ? : Alors là...
Votre avis dessus ? :omfg


Dernière édition par Hisoka Nakanô le Ven 27 Avr 2018 - 20:10, édité 1 fois
##   Ven 27 Avr 2018 - 19:52

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Erik Akimaru
► Rencontres ♫♪ :
Elana Robin
Elana Robin
Air au pouvoir lunaire
Messages : 103
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Boire. Oublier. Boire pour oublier.
Humeur : Sobre. Et en manque, du coup.

T bô, viens on joue un morceau. Puis on mange un morceau. Puis on va s'arrêter là avec les morceaux Dangerous

Des bisous et du fun :3
##   Ven 27 Avr 2018 - 20:11

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Oh shit!
Elle nous a fait le King xD


Les Nouvelles Aventures de Drixx 02a02b11
##   Ven 27 Avr 2018 - 22:51

Personnage ~
► Âge : 30. Ca y est. C'est la fin :'o
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Williams
Aaron Williams
Master Tonnerre Solaire
Messages : 3305
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Il est beau. J'aime. (Et si, désolée : CUIR, CUIR, CUIR MOUSTACHE)
Et putain. Une. licorne. Juste pour ça j'ai envie de dire "plz ça peut être un copain à Aria" :joy:

Je rigole beaucoup trop en lisant son caractère c'est horrible. "Il se contente de regarder les conséquences de vos actions stupides d'un air plein de jugement." Juste. C'est parfait.

Franchement j'aime beaucoup l'idée du japonais métis ! Comme j'y connais rien à cette culture je pense que j'peux te faire confiance sur les points abordés dans l'histoire à ce niveau-là, c'est d'ailleurs super intéressant ! Au moins à Terrae il sera pas dépaysé avec toutes les nationalités qui se confondent xD

Autre point que j'ai apprécié : la rupture avec sa copine, qui est pas non plus montrée comme dramatique non plus (même si ça faut bobo) :D

La tristesse de son Vide par contre. Trahisonn. Disgrââce...

"Le type bizarre lui a répondu (à peu près, on va commencer à dire qu'ils font leur taf ceux-là)." Ah bon ? Je savais pas-

J'aime ton perso. Je l'aime. Fort fort fort fort dgfj

Tout est ok pour moi, du caractère à l'histoire, les codes idem : sooo tu peux être validée tranquillement ;D

Bon rp avec ce perso, j'espère que tu t'amuseras bien avec ! J'ai hâte de voir comment son stoïcisme va survivre à Terrae aha



Aaron vit en #FEA347.
Louisa danse en #90C15A.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Ven 27 Avr 2018 - 22:56

Personnage ~
► Âge : 21 ( 30/03 )
► Doubles-comptes ? : Lys / Eïon
► Rencontres ♫♪ :
Hisoka Nakanô
Hisoka Nakanô
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 88
Date d'inscription : 27/04/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Bassiste.
Humeur : Ça va.

Ela > Merci à toi o/ on verra si tu as le talent nécessaire

Ys > pas d’amalgame, la Reine n'a pas de Roi.

Aaron > XD J'ai brainfart du début à la fin de la conception de cette fiche ! Très content que ça te plaise :') (si tu veux je t'offre un rp avec lui pour Aria *-* ça me ferait très plaisir de rp avec elle blbl)

\o/ Les Nouvelles Aventures de Drixx peuvent donc officiellement débuter !!
WAZAAA!!!!
##   
Contenu sponsorisé

 

Les Nouvelles Aventures de Drixx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Passons du temps tous ensemble !
 :: Présentations. :: Présentations validées.