anipassion.com
Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Not alone ine the dark... Wait! What the fuck was that!?
##   Ven 27 Avr 2018 - 21:21

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Bon, mon très cher Abe, il va falloir que l'on parle, entre moi et moi-même, de tes mauvaises habitudes. Bon déjà aller picoller à la débauche sur le lieu de travail de ton cher Erik jusqu'à son heure de débauche pour avoir l'occasion de fumer un petit oinje en tête à tête avec lui c'est pas terrible. Disons-le franchement. Tu fais ça pour la drogue ou pour le voir? Naif que tu es, tu te dis sûrement que c'est pour le voir, parce qu'en vérité tu as peur d'être tout seul.

Bon ensuite, quand quelque part, il y a marqué défense d'entrée, ce n'est certainement pas pour que tu t'y précipite d'ès que tu as rencontré une serrure que tu pouvais ouvrir. Je veux dire la personne qui a mis cette interdiction devait sûrement avoir envie de rajouter au panneau " Surtout si il est 3 heure du matin et que vous êtes ivre et stone" . Mais bon, ça fait un peu long alors que l'idée générale est très clair. Ensuite, quand tu vois un jeu d'escalier sans lumière qui descend dans les ténèbres des abysses, toi qui a peur de l'orage, tu t'avances l'air de rien, comme si tout allait forcément bien se passer.

Enfin, et pas des moindres. Pourquoi tu persistes à aller dans des lieux inconnus, seul et pas dans ton état normal pour te promener et inévitablement te perdre parce que même au sommet de ta forme tu as un sens de l'orientation digne d'une courgette, qui comme chacun le sait est le plus con des légumes car ce n'est qu'une fois farcie qu'il a de l’intérêt.

C'est donc dans un couloir qui sens le renfermé que je me retrouve, à tâtonner dans l'obscurité avec la luminosité de mon portable à la batterie mourante. Je me sentais vachement plus à l'aise avec une lampe torche et de la musique dans les oreilles moi.... Je tente d'ouvrir quelques porte que je rencontre, trébuche plusieurs fois sur des trucs qui trainent, vieu seau, outil égaré dans les méandres de l'oubli. Alors que la notification du dernier pourcentage de batterie se fait connaitre, je découvre une pièce qui me fait franchement froid dans le dos. On dirait une cellule d'isolement. Bon okay.... On va partir du principe que c'est une chose normal à trouver sous une école et tourner les talons. Sauf que voilà, un petit message d'adieux de mon téléphone précède l'extinction des feus.

De ma poche, je tire mon briquet. Je m'allumerai bien une cigarette, parait que ça aide à contre l'anxiété, mais bizarrement, j'ai lu bien assez d'histoire où un mec fumant une clope en pleine nuit devient une cible d'un tireur isolé et d'un monstre. Bizarrement du coup je suis pas sûr que ça m'aide à rester calme. Je fais rouler la pierre et une flamme née. Bon j'ai besoin de vite trouver la sortie de cet endroit.

Quittant la pièce à tâtons, m'aidant d'une flamme aussi frêle que tremblotante, je m'avance à pas de loup quant mon pied heurt un truc, par réflexe je m'immobilise totalement, espérant que cela n'ait aucune conséquence. Bien entendu, vie de merde, un fracas métallique retentit à travers les couloirs éteins, me tirant un sursaut de tout les diables, entrainant la mort de la flamme qui me donnait la vue.

Je reste un instant dans le noir, mon coeur battant la chamade pour un truc que je me suis infligé tout seul après tout, il n'y a rien ici, ça doit bien faire 20 minutes que je marche dans le coin, si il avait un truc à voir, je serai déjà tombé dessus. Tendant mes sens le plus possible, je cherche à être attentif au moindre bruit. Mais c'est fou, comme dans un lieux vide comme ça, mon cœur et ma respiration peuvent faire du bruit,comme les canalisations et la plomberie pourtant inertes peuvent vrombir quand tout se tait.

Je rallume mon briquet et me retourne, à l'aise avec mon inspections auditive, je pense bien être seul. Je tourne les talons et... Mais merde c'est quoi ça?
##   Mer 2 Mai 2018 - 12:16

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2370
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : "même au sommet de ta forme tu as un sens de l'orientation digne d'une courgette, qui comme chacun le sait est le plus con des légumes car ce n'est qu'une fois farcie qu'il a de l’intérêt." > Tu m'as tuée là XDDD

Cette nuit, j'avais rêvé que je jouais à ce fameux jeu "le cluedo". Je sais, tout le monde va me dire que c'était un rêve super banal et qu'il n'y avait rien à en tirer, qu'en plus de ça j'étais une fille clairement pas originale et que ça ne valait même pas la peine de parler de ce genre de rêve. Mais c'est là que tout le monde se trompe justement. Parce que c'était probablement l'un des plus beaux rêves que j'avais fait depuis des siècles !

C'était tellement intense, j'étais littéralement dans le jeu, à mener mon enquête, à chercher qui avait tué ce fameux docteur Lenoir. J'étais là à parler avec tous les coupables, à mener mon enquête, à réfléchir sur toutes les possibilités possibles. Et j'tenais à dire que c'était quand même bien embêtant de ne pas avoir de médecin qui nous aide à déterminer l'heure du décès et la raison de la mort. Nan mais franchement, ça faciliterait bien les choses !

Quand je me suis réveillée, j'ai foncé sur mon ordinateur (bon, je l'ai plutôt téléporté à moi, j'avais pas la patience de me lever de mon lit pour aller le chercher, et puis mon lit était aussi très confortable alors l'envie d'y rester était plutôt envoûtante) et j'ai commencé à chercher des trucs pour réaliser un cluedo grandeur nature par moi-même. C'est là que j'ai découvert le principe des "Murder Party", nan mais ce truc de ouuuuuf !!! C'est dingue, genre personne n'en a jamais entendu parler ?! Parce que c'est juste un truc INCROYABLE !!

Après des heures à farfouiller à droite et à gauche, à repérer différents scénarios, à lire toutes les subtilités, je me suis enfin décidée à aller prendre un petit déjeuner, n'oubliant pas d'ajouter dans mon verre ma dose de bonne humeur. Bon, il était déjà 15h, j'admets, j'ai vraiment traîné sur l'ordi pour une fois. Mais c'était pour une bonne cause. Une vraie bonne cause. Vous imaginez si j'arrivais à organiser une murder à Terrae ?! MON DIEU LE DELIRE. Ce serait encore mieux que notre fête surprise pour la St White, qu'on avait organisé l'année dernière avec Ronron !!! La big party du siècle, c'est moi qui vous le dit ! Par contre, faudrait faire attention à l'alcool. C'est là que le gadget que j'ai mis au point avec Nico est intéressant : les gens pourront boire de l'alcool, mais dès qu'ils commenceront à vriller (nan mais parce qu'on peut pas prendre le risque de les laisser déballer qui ils sont réellement et quel est leur secret dans le scénario), la montre magique les empêchera de boire davantage ! Magique. Je savais que cet outil serait vraiment utile un jour.

J'allais envoyé un message à Nico quand je tombai dans la panique. Mais. Où. Où est-ce que je pourrais organiser ça ?! Faudrait un lieu improbable, un lieu qui inspire un peu la panique, qui nous mette dans l'ambiance. OK JE SAIS.

Les sous-sols.

Ni une ni deux, je m'y téléportai, un calepin en main, encore en pyjama. Je commençai à cartographier les lieux, quand je sentis un regard posé sur moi.

-Oh. Salut. J'avais pas vu que tu étais là !


Un large sourire étira mes lèvres et mes yeux se mirent à pétiller.

-Tu as déjà entendu parler des murder party ?! Ohlàlà, il faut que tu m'aides à organiser la mienne, ça a l'air tellement coooool AHHH l'idée de ouf que j'ai eu ce matin, j'te jure !!! Meilleure idée de ma vie !!! Ca fait longtemps que t'es là ?! T'as commencé à cartographier les lieux ou pas ? On pourrait mettre nos découvertes en commun !




##   Mer 2 Mai 2018 - 13:54

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Devant moi , sortir du néant le plus total, une demoiselle aux cheveux blanc. Mon coeur lui, à raté une bonne quinzaine de battement, je frôle de tourner de l'oeil sous l'effet de la surprise. J'étais certaine d'être seule. J'essaie d'articuler quelque chose comme "pitié, me tuez pas ou alors très vite!" Mais aucun son ne sort de ma bouche. C'est suffisant pour me faire paniquer d'avantage l'espace d'un instant avant que je me rappelle du détail suivant. J'ai des pouvoirs et je ne les contrôles pas.

Je prends un instant pour me concentrer, je veux juste retrouver ma voix alors que la demoiselle commence à me parler d'organiser une..quoi? Murder party? Bon on este dans le thème glauque du milieu. Mais aider à l'organisation, si c'est pour-être l’objet du meurtre, très peuy pour moi... Bon en fait même sur toute la longueur très peu pour moi les meurtres... Elle vient deme proposer de participer à un assassinat? Les naturistes je pouvais laisser passer mais si Angie était tombé là à ma place hein? Pour le bien de Terrae, je vais mener l'enquête! Je retente de parler et à ma plus grande joie mon "Charlie ici Tango" se fait entendre à voix haute. Amesnouilla !

"Pardon, sonore débutant." La synthèse d'une explication pour mon mutisme. Quel talent."Tu m'avais pas vu, je t'ai pas entendu, je suppose qu'on est quitte là dessus. T'es un putain de ninja ou quoi?"

Je me devais d'exprimer ma surprise. Ma dernière visite concrète chez un médecin était la visite chez le psy, je pourrai être cardiaque pour ce que j'en sais. J'en profite pour me rapprocher un peu de mon interlocutrice, je veux juste m'assurer que c'est bien un être vivant face à moi et pas une sorte de fantôme sorti des légendes nippones ou d'un mauvais film d'épouvante venu me manger le moelleux.

"Alors non, j'ai jamais entendu parler de murder party.... Dit comme ça franchement, ça a pas l'air jouasse. Quelqu'un t'as fait du tort? Y a d'autres solutions que le meurtre tu sais?"


Un instant de pause après un éclair de lucidité, je me dis qu'il est peu vraisemblable que je sois face à un mort vivant, que c'est une demoiselle plutôt mignonne en pyjama avec un calepin pour arme qui se balade dans les sous--sol. Au pire des cas je suis tombé sur quelqu'un de plus étrange que moi. C'est pas forcément une bonne chose. Puis avec un sourire comme ça, moi je veux bien obtempérer. Je crois que je commence a avoir peur du noir.....

"Je dois avouer qu'avec un briquet, pour cartographier un endroit, je suis mal barré.... Et plutôt perdu. La carte c'est une bonne idée en fait. Mais si tu veux j'ai fait un découverte sympathiquement glauque."

Du pouce je lui indique la cellule d'isolement trouvée plus tôt.

"Franchement, je sais pas à quoi ressemble ce genre de fête, mais je peux t'assurer qu'on tient là un produit des plus saisissants dans le domaine."

Je me fais l'effet d'un promoteur immobilier, je sais pas de quoi je parle mais je vais quand même le vendre.
##   Mer 2 Mai 2018 - 14:59

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2370
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Un ninja ?! Nan, mais j'aurais aimé ! HAAAN je vais mettre un ninja dans ma murder ! Le super rôle ! Mais faudra que je les distribue correctement, parce que, par exemple, c'est pas pour râler, mais si je demande à Ipiu d'être la ninja, c'est compliqué avec son fauteuil. Faut que je réfléchisse à tout. Ohlàlà, ça va être terrible !

Je revins à la réalité quelques instants en me rappelant que mon inconnu m'avait adressé la parole quelques instants plus tôt et que je me devais au moins de lui répondre. M'armant d'un large sourire, je repris aussitôt :

-Non, j'suis pas ninja, juste téléporteuse, désolée si j't'ai fait peur ! J'pensais pas croiser quelqu'un ici, mais c'est cool que tu sois là, tu vas pouvoir m'aider, tu vas voir, ça va être trop coooool !!

Et je me perdis l'instant d'après sur mon bloc-note. Je tournai cependant la tête vers mon inconnu quand il s'approcha de moi. J'arquai un sourcil.

-Le meurtre...? De quoi tu parles enfin ? N'importe quoi, j'vais pas tuer quelqu'un ! Tu dis vraiment n'importe quoi. T'es sûr que tout tourne bien dans ta tête ?


Il ne fallut que peu de temps avant que deux neuronnes se connectent et que le tilt retentissent dans ma tête.

-Aaah mais oui, non, ok, d'accord, j'ai compris ! Le principe de la murder party, c'est comme un cluedo en version géante ! En fait, tu imagines que quelqu'un a été assassiné, et tu distribues un rôle à tout le monde, et l'objectif, grâce à des interrogatoires et des indices laissés ça et là, c'est de savoir qui est le meurtrier. C'est trooooooop cool comme jeu, enfin, je sais pas, j'en ai jamais fait, mais ça a vraiment l'air beaucoup trop cool !!!


Tout en parlant, j'avais dessiné des graffitis sur ma feuille, m'occupant dans mon coin pour m'éviter de faire des grands gestes comme j'en avais l'habitude de le faire. Je me tournai vers lui et fixai son briquet.

-C'est vrai qu'avec juste ça, c'est pas évident de dessiner... Surtout sans papier et sans crayon. Attends, j'vais rajouter un peu de lumière !


Je me concentrai un instant pour essayer de repérer les circuits électriques. Bon, en fait, la panne pourra pas être réparée juste avec des pouvoirs, faudra que j'y mette la main à la pâte. Mais un autre jour parce que là j'ai beaucoup trop de choses à faire aujourd'hui. Je me contentai donc de créer des petites sphères électriques qui commencèrent à voler autour de nous pour nous éclairer un peu. Je jetai un oeil vers la pièce que m'indiquait mon inconnu. Un frisson me parcourut l'échine. C'était pas là qu'ils avaient gardé Aëlita enfermée avant qu'elle parvienne à s'échapper et qu'elle détruise tout l'Institut ? Hahaha.

J'avoue que ça ferait un putain de spot pour le lieu du meurtre.

-Je note ça ! Faut qu'on essaie de répertorier toutes les pièces qu'il y a dans les sous-sols, c'est très important pour l'organisation ! Dis, tu crois que tu connais des gens qui seraient chauds pour faire une murder party ?! Ohlàlà ce serait teeeeellement cool !!! Faut que je recrute de fou là, ça serait la fête de l'été !!!!




##   Jeu 3 Mai 2018 - 0:46

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Nous sommes donc confronté à une entité de type téléporteur qui me regarde comme si je parlais d'un truc fou. Bon okay, c'est un peu le cas mais comme sa proposition non? Elle m'explique rapidement que j'étais dans l'erreur et l'ignorance. LE concept à l'air ultra sympa, alors c'est avec moult enthousiasme que j'accepte de l'aider.

Elle mit rapidement fin au problème de luminosité sous mon regard ébahi. Merde, désolé Ys mais niveau démonstration de pouvoirs c'est vachement plus impressionnant que de cramer les cheveux de la Reine. Je m'égare un instant dans la contemplation des orbes qui volent autour de nous. Bon sang, c'est magique, ça me donne toujours ce frisson de je ne sais quoi quand je vois des gens qui maitrisent leurs pouvoirs. Je ne peux m'empêcher de me sentir un peu petit avec mes courants d'airs et mon mutisme spontané.

"Et donc toi, au saut du lit, tu viens prospecter.J'avoue le programme a l'air cool. Puis pourquoi se limiter à un tueur. Tu fais des complices, avec des conflits d’intérêts qui divergent... Et a coté tu as la femme de ménage son pouvoir c'est de connaitre la place d'origine de chaque objets."

Une imagination vagabonde et une histoire inventée. Ouais normal que j'accroche. Puis le lieu même dans cet état, ferait une superbe scène de crime. Moi je retoucherais rien.

"Oh et maintenant que j'ai une vrai lumière je peux ouvrir les portes fermée. Merci,ma curiosité était soumise à rude épreuve. Bon après tu te téléportes..."

Ouais je connais au moins trois personnes que ça pourrait tenter.

"Là oui j'en vois 3 que je pourrais aisément convaincre de se joindre à nous. Je suis là depuis un mois du coup j'ai pas des masses de contact. Mais c'est en bonne voie."


C'est fou comme d'un coup le lieu me parait nettement moins stressant. Je vois où je marche, c'est déjà un bon début je trouve. Je me risque donc à ouvrir quelques portes aux hasard, certaines auraient besoin que je les crochète mais on va commencer autant commencer à lister ce qui se présente à nous. Ouvrant ce qui s'avère être un cagibis, je dis à la demoiselle :

"Il y a des trucs qu'on est pas censé voir ici bas? Je comprends quele panneau défense d'entrer ait échappé à ta vigilance, mais j'ai pas pu le rater. Ou alors c'est le lieu tristement interdit pour rien parce qu'on sait pas trop quoi en faire?"


J'en ai vu pas mal à la maison des trucs comme ça. Des immeubles vides, de grands entrepôts béants. Et en plus on payait des gens pour garder ce genre d'endroit. C'est quand même une belle escroquerie.
##   Jeu 3 Mai 2018 - 20:38

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2370
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

J'crois que je suis tombée sur LA bonne personne. Nan mais parce qu'à la base, j'avais prévu de prendre une murder sur internet, et de la modifier un peu pour l'adapter aux lieux. Mais là, LA ! J'ai trouvé la poule aux oeufs d'or. Il a trop d'idée, c'est géant ! C'est le feuuu les gars, laissez tomber tout ce que vous êtes en train de faire, ON VA ORGANISER UNE MURDER PARTY QUI VA ENVOYER DU SALE SA MERE.

Pardon j'me suis laissée emportée. J'ai p't'être un peu forcé sur le liquide de cristal sensitif ce matin hahaha. Je lui adressai un clin d'oeil accompagné d'un doigt pointé dans sa direction, un style un peu à la cool que j'essaie d'adopter en ce moment.

-Toi, t'es un bon. J'te veux dans mon équipe de préparation.

Je repris mon gribouillage sur mes feuilles, et laissai échapper :

-Toujours là pour toi bro. Si y'a plus de lumière, appelle-moi, j'débarque et j't'arrange le problème !


Je terminai de tracer la nouvelle pièce à côté de laquelle on venait de passer et je tournai la tête vers lui, des étoiles dans les yeux.

-Trois personnes ?! Mais trop bien !!! Qui ça ?! Décris-moi ces personnes un peu, faut que j'me fasse une idée des rôles qu'on pourrait leur donner !!


Je commençai à suivre mon inconnu, vagabondant derrière lui sans m'arrêter de prendre des notes et de dessiner les différentes pièces pour avoir un plan global des sous-sols. Je relevai le regard vers lui à sa question.

-Heu. Bah. J'sais pas à vrai dire. Pendant un temps y'avait une femme enfermée ici, enfin, sale et longue histoire. Mais à ma connaissance, y'a plus rien à cacher. J'pense que c'est surtout parce que c'est pas une zone sécurisée, y'a plus d'électricité, les câblages sont foutus. Et c'est un peu dangereux, y'a des trucs qui tombent en ruine, alors j'imagine qu'ils préfèrent qu'on s'aventure pas trop par ici.


Perso, j'm'en fiche, j'suis Master, j'fais ce que je veux. Après j'avoue que techniquement je devrais lui dire "hé d'ailleurs mon coco, qu'est-ce que tu fais là ?" mais je suis trop attirée par l'aide précieuse qu'il représente pour oser le faire culpabiliser sur ça. Aussi, je me contentai d'un :

-Et sinon, t'es initié du coup ? Ca fait un moment que j'me suis pas rendue aux réunions des Masters et aux initiations alors j'suis plus trop à la page, désolée... Ca se passe bien à Terrae pour toi depuis que t'es arrivé ?




##   Ven 4 Mai 2018 - 14:18

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

La lumière de mon couloir ne tarie pas d'éloges à mon égard. J'ai juste proposé les idées qui me passaient par la tête, aussi,le demande de recrutement me tire un rire de gène, qui se transforme en véritable rire quand elle me signal pouvoir régler tout mes problèmes de lumières. Un cerveau de rechange, elle fait? On m'a souvent reproché de pas être un lumière.

La motivation de la demoiselle semble sans fin. Elle s'emballe pour trois personnes, si j'avais eu une ou deux personnes de plus à proposer, elle serait devenu un iphone à noël, Too much packaging, un comble pour quelqu'un en tenue de nuit.

"Alors parmi les illustres invités de marque je peux peux te soumettre, y a ma meilleure amie, Lys, une tonnerre un peu hyper active, on la surnomme la Reine, mais elle fait rien de tyrannique, faut la voir comme un souverain éclairé ou un truc du genre. Ensuite,Angie,un gars un poil space mais tellement gentil et curieux, si on prend le temps de lui détailler le concept, il va kiffer sa maman. Et Erik..." Comment parler d'Erik au juste?Par acquis de conscience je devrai dire mon pote? le mec le plus sympa de toute la planète?"... Un gars en or, gentil charmant et qui a du répondant. Il va nul part sans son chien, du coup prévoir un rôle pour l'animal même très secondaire, ça serait pas déconnant et ça permettrait aux morphes de faire des trucs cons."

Ouais, je sais pas pourquoi j'en suis venu à ajouter le charmant. Crève, raclure de nudiste ! Même si je t'aime bien.

Je me fige un instant quand elle me parle d'une femme séquestré ici. Elle est sérieuse là? Dans le toute, je préfère ne pas la laisser s'éloigner de trop. On sait jamais un esprit vengeur peut venir frapper le trainards. Bon après, il y a la fameuse règle qui dit que la virginité protège de la mort... Alors pourquoi je me sens pas plus en sécurité ? Un petit tire nerveux m'échappe quand j'essaie de me convaincre que le coté dangereux est la seule théorie plausible. Je sais pas si elle sent que je suis pas trop à mon aise, mais bizarrement, soutenir une conversation normale me détend. le son des voix, je suppose. Je note d'ailleurs précieusement l'information qu'elle vient de me fournir, c'est un putain de master. Sur un mal entendu je vais voir des trucs encore plus classe.

"Genre tu t'excuses pour ça? Je suppose que les Masters ont vachement d'autres choses à gérer que de venir saluer individuellement chaque recrue. Même si ça dot être vachement valorisant. Je suis arrivé il y a un peu plus d'un mois et franchement, je pouvais pas imaginer une version plus littérale du changement de vie. Avant ma vie c'était un mélange de "Il était une fois dans le Bronx " et "Stand by me", maintenant, ça ressemble plus aux X-men. "


Faut dire que c'est pas compliqué de faire plus instructif que ma vie d'avant, quand j'étais livré à moi-même. Même si mon état immédiat d'intoxication est le même en moyenne.

"Mais du coup, j'imagine mal ce qui peut retenir un master capable de se téléporter. Quelle catastrophe biblique peut arrêter les gens comme vous? Ceux qu'on la classe et des pouvoirs démesuré?"

Je dois la regarder avec l'air d'un petit garçon devant robert downey jr et qui demande "C'est comment d'être Iron Man?" les étoiles dans le yeux et tout le toutim.
##   Ven 4 Mai 2018 - 17:02

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2370
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Ok. Alors Lys et Erik, inconnu au bataillon, mais j'imagine que c'est parce qu'ils sont arrivés à peu près en même temps que mon acolyte de murder party. Du coup, comme j'suis plus à la page ces derniers temps, ça m'étonne pas que j'ai pas entendu parler d'eux. En revanche, pour Charlie-Ange... Un frisson me parcourut l'échine alors que je me rappelais de la sensation des pinceaux qui glissent sur mon dos. Par contre j'savais pas que son surnom officiel c'était vraiment Angie. J'ai déjà entendu des gens l'appeler comme ça, mais j'ai jamais trop osé lui donner de surnom moi-même. J'sais pas trop pourquoi. Faut pas chercher j'crois.

-Je connais bien Charlie-Ange ! Tu penses que ça l'intéresserait ce genre de jeu ? Oh, tu m'diras, qui ne tente rien n'a rien, et ça pourrait être trop coooool ! Plus on est de fou, plus on rit ! Et faut trouver un rôle pour le chien d'Erik le prince charmant. Alors...


Je jouais avec mon stylo sur mon calepin, le tapotant d'une extrémité à l'autre en cherchant quel type de rôle pour fonctionner pour un chien.

-Erik pourrait être l'un des flics qui mène l'enquête, et le chien pourrait être là pour sentir les drogues, au cas où... On n'est jamais trop prudent sur une scène de crime, pas vrai ?

Bon, j'avais rien trouvé de mieux. C'est pour le fun, on s'en fout. Et pour les personnes qui devront joué un personnage qui se drogue, j'leur mettrais des gâteaux pour chien dans les poches pour que le chien les détecte et qu'on soit pris dans le jeu. Si c'est pas une idée merveilleuse ça !

-Haha, j'avoue que c'est un changement de vie radical ! Mais du coup, bah tant mieux si tu te sens bien ici ! Et du coup, ta meilleure amie, Lys, tu la connaissais avant de venir ici ou tu l'as rencontrée sur place ?


Je plaçai le crayon de mine sur mon oreille pour ouvrir une nouvelle porte et découvrir encore une pièce vide et dénudée d'intérêt. Nan mais les gars, sérieux, faudrait songer à réaménager le sous-sol un jour, là c'est tout pourri, personne n'a envie d'être là, c'est tout un tas de local parfaitement inutiles ! Tiens, on pourrait installer les ordinateurs et le système de sécurité de Terrae là, ça me libérerait vaaachement de place à la maison ! Parce que Ronron a été gentil quand il m'a refilé son matos, mais bon dieu, il en avait du matos, et ça prend grave de la place !

-Ce qui peut me retenir ?
demandai-je en tournant la tête vers lui, sans bien comprendre là où il voulait en venir. J'vois pas trop ce que tu veux dire par là, mais disons que rien me retient vraiment. J'vais ce que je veux quand je veux -des fois j'devrais pas mais bon- et c'est ça qu'est bon ! T'es de quelle affinité toi d'ailleurs ?




##   Ven 4 Mai 2018 - 19:11

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Oh, elle connait et apprécie Angie? Copine! Il est trop posé comme gars, tu vas pas faire une crise de nerfs avec lui. En plus il se triture pas mal le cerveau. Peu de gens survivent à une conversation trop longue avec Abe a plein régime.

"Franchement, je pense que juste parce qu'il sait pas ce que c'est, il pourrait dire oui. Faut juste lui en montrer les bons cotés. Il a l'air de toujours vouloir bien faire, je trouve ça chou."

On va ignorer le Erik prince charmant. Je crois que je vais tout simplement arrêter de parler de lui si à chaque fois que je le mentionne, la conversation prend un ton ambigüe sur son statut. Ou alors je psychote comme un grand.

"Sinon, version plus stupide encore, pardonne d'avance ma folie des grandeurs, on colle un morphe à la place du chien en cours de soirée. Son rôle? La taupe. Personne ne soupçonne jamais le chien."

Oh un porte fermée. Avec un sourire satisfait, je sors mon petit matériel, un entraineur et un jeu de crochets. C'est entre toi et moi ma belle. J'insère mon entraineur dans la serrure et commence à sonder l'intérieur à l'aide de mon crochet.

"Je crois que dans ces conditions on parle de révolution. Je dors sur mes deux oreilles la nuit, c'est ouf le changement. Et puis les conditions de vie qu'on nous offre, sans parler du cadre, et du voyage à l’œil. Même gagné à la loterie c'est pas aussi bénéfique. Lys fait partie des bienfaits. On est toute les deux américaines, mais elle vient de l'extrémité ouest, moi de l'est. Aucune chance pour qu'on se rencontre, si ce n'était pas grâce à Terrae."


Okay, je comprends d'un coup bien mieux ce que Lys tentait de m'expliquer autour du feu. Profite de ta chance et tais-toi. Ma question soulève de l'incompréhension chez ma camarade d'escapade. Je tente donc de lui clarifier ma question:

"La question était plus pour moi en fait. tu t'excuse de ne pas avoir répondu présent aux réunions et aux trucs, donc c'est que tu estimes que tu devais y être non? "

Du coup moi j'essayais de concevoir ce qui pouvait t'en empêcher avant de me dire que c'était sûrement là la limite de ce qu" l'on nomme vie privée. Autant pour moi.

"Air sonore. Je sais pas si je peux vraiment considérer que mon pouvoir me donne autant de possibilités mais je partage la philosophie. Sauf le respect dû aux masters. Tu sais à quel point c'est facile de faire des trucs illégaux ici?"

Par chance, la serrure commence à se laisser faire. Quelques instants de plus et après un cliquetis, la porte s'ouvre et nous révèle. Un minitel?

"J'avoue que j'ai eu vachement plus sexy comme butin. Tu m'as trahi, porte."


Puis me retournant vers la demoiselle:

"Je sais pas pourquoi mais cette découverte démystifie vachement l'endroit d'un coup. Si on omet la cellule."
##   Mar 8 Mai 2018 - 15:10

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2370
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Charlie-Ange, chou. Ok, j'avais jamais envisagé ça sous cet angle. Et j'ai l'impression que je ne vois pas Charlie-Ange de la même façon que lui du coup. Attendez, y'en a p't'être deux à Terrae en fait ? C'est p't'être pour ça que j'ai pas l'impression qu'on parle de la même personne. Pour moi, Charlie-Ange c'est le gars, calme, un peu perdu parfois, qui se perd dans ses pensées et qui subit en grande partie toutes mes folies. Bon, après, c'est aussi le mec qui m'a jetée comme une vieille chaussette quand j'ai appris qu'il était en dépression et que j'ai essayé de venir lui remonter le moral, mais bon.

Mon dieu, mais c'est du génie. J'suis sûre qu'Aria serait beaucoup trop chaude pour faire le chien-taupe ! Mais juste, heu, il me reste une question :

-Mais du coup, on fait quoi du vrai chien d'Erik ? On va pas l'enfermer jusqu'à ce que les gens s'aperçoivent de la supercherie...


Mon inconnu sortit alors quelques outils que je reconnus rapidement. J'arquai un sourcil, intriguée et amusée par la situation. Ok, j'ai fait ma rencontre de l'année là, en fait. Quelqu'un qui se chauffe autant pour une murder party, qui est plein d'idée, et qui, en plus, sait crocheter les serrures. J'devrais peut-être me remettre à la vie de voleuse -c'est plus comme si j'avais quelque chose à perdre maintenant en fait hahahaha - et faire un duo avec lui.

Avec- elle. Ah. Ok, pardon, j'l'avais pas vu venir. "Elles" sont "toutes les deux américaines". Nan, mais heu, genre, en fait, elle est vraiment... Comment dire ça... C'est une fille en fait ? Haha. Hahahaha. Petit rire nerveux. NAN MAIS ATTENDEZ MAIS CA SE VOIT PAS DU TOUT LA EN FAIT. JE PANIQUE, J'AI HONTE AUSSI, COMMENT J'AI L'IMPRESSION QUE JE SUIS EN TRAIN DE JUGER ALORS QUE JE VEUX PAS JUGER AH NAN MITSU CALME.

Ce n'est qu'une histoire de genre mal interprété. C'est pas graaave hahahaha. Respirons.

-Ouais, bah techniquement en tant que Master on a certaines obligations... Après on n'est pas forcément obligés d'assister à toutes les réunions, mais disons que c'est toujours bien de rester informés de ce genre de choses, ce qui nous permet d'ailleurs de savoir un peu ce qu'on protège, vu qu'en tant que Master on a fait la promesse de protéger Terrae corps et âme.


Et blablabla, on s'en fout. Mais disons que ça m'aide à faire passer le malaise sur le fait que ce soit une fille hahaha.

Sa question suivante me tira un éclat de rire.

-Nan mais bien sûr que c'est facile, laisse tomber ! Après, j'pense que c'est parce que les p'tites conneries, ils s'en foutent. Ils sont pas là pour nous brimer... Sinon t'imagine ? Tu débarques ici, et on te dit "nouvelle vie mais tu dois aussi changer entièrement, genre change qui t'es sinon tu seras privé de tout". L'horreur ! Personne resterait.


Je marquai un pause alors qu'il- ELLE PUTAIN. Alors qu'elle terminait de crocheter la serrure du cadenas.

-Par contre, pour les vraiment grosses, grosses conneries, heu, j'te conseille de rester prudent-e (j'ai un peu trop insisté sur le E du féminin parce que j'ai encore failli l'oublier, vous croyez que j'vais me faire cramer ?). Parce que la directrice elle peut être assez... Comment dire ? Vénère. Stricte. Enfin tu vois l'idée. Crois-moi, j'en ai déjà payé les frais.

C'est donc un minitel qui s'offre à nous. Je haussai les épaules avant de noter quelques mots sur mon calepin.

-J'avoue que ça envoie moins du lourd tout d'un coup. Mais ça peut peut-être être intéressant pour la murder quand même ! Genre ça pourrait cacher un indice qui aiderait à résoudre l'enquête ou quoi. Styley.

Je marquai une petite pause.

-Au fait, t'es conscient que maintenant, t'es un peu piégé et que si je réalise cette murder, tu seras obligée de l'organiser avec moi en tant que maître du jeu ? Parce que sinon ce sera trop facile pour toi, tu sauras tout, tout de suite, trop vite, ça gâcherait le jeu.




##   Mer 9 Mai 2018 - 3:44

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

La question que soulève la demoiselle mérite en effet d'être soulevée. Que faire de la pauvre Tifa, une fois kidnappée loin de son Rikku... On pourrait engager un dog sitter? Nan, une solution gratuite serait quand même préférable. Ou alors....

"Bah sinon, on fait comme Erik quand il a besoin, on la range dans sa chambre. Ce sera nettement moins traumatisant pour la pauvre bête que des damnés en train de traquer un meurtrier je pense..."


C'est un peu bancal , et proche de la maltraitance animal, mais c'est pour ça que c'est bon! L'aspect bancal hein? Non, moi j'aime les animaux, certes la plupart dans mon assiette,mais l'amour peut revêtir bien des formes non? Je m'égare.

C'est une sensation que je ressens à nouveau quand elle me décrit ses devoirs de masters. Non pas que j'ai des soucis de compréhension, j'ai juste aucune idée de comment ça peut marcher. Bon en revanche la partie protection corps et âme, je me fais une idée. Un frisson d'effroi me parcourt quand je repense à l'éclair qu'Ys avait jeter l'autre jour.

"Et je pense que ce dernier point constitue un argument de poids pour ne jamais menacer Terrae. Qui irait s'en prendre aux X-men? Bon okay le gouvernement... D'autres mutants.... Ouais, en fait, je suis ravie de vous avoir. Merci de prendre soin de nous. Et c'est vrai que l'absence de formatage a du bon,j'ai l'impression de respirer pour la première fois depuis longtemps ici."


Je me demande si un master l'entends souvent ça. Sa petite tirade sur les activités illégale me tire un rire. Son insistance sur le féminin me crispant légèrement le sourire. Ou l'inverse....

"Faut juste définir ce qu'est une grosse connerie. J'ai pas l'intention de faire du mal à qui que ce soit perso. Du coup je pense pas faire de grosses conneries."

Pourquoi je me sens déjà obligé de me justifier moi? Son idée d'utiliser le minitel pour semer des indices est pas mal. En vrai, aujourd'hui, qui peut affirmer savoir encore se servir d'un de ces trucs?

"Une vrai porte sur le passé. Ça devient culturel en plus d'être ludique, et juste pour l'image de voir des gens galérer à faire charger un truc là dessus,moi je suis preneur. Bonne idée."

Je lui serre un grand sourire quand elle me parle de piège. Nan meuf, c'est toi qui jette plein de gens dans des pièges que j'ai pas encore élaborer.

"Je pourrais plus mal tomber je suppose. Puis raconter des histoires aux gens, c'est un peu une de mes spécialités. Et j'avoue que le concept à l'air tellement fun, je m'en voudrais de passer à coté. Je devrais plutôt te remercier de l'opportunité en fait."


Je m'en retourne à la contemplation de notre futur espace de jeu, méditant un instant sur une organisation fictive.

"Imagine les personnages du cluedo qui se baladent de pièces en pièces ici. Avec quelques haut-parleurs bien placés et une peu de déco dans les différentes pièces, je suis sûr qu'on peut créer une vrai ambiance, presque anxiogène."

Faudrait voir à pas trop en faire non plus. Histoire qu'on se retrouve pas avec un vrai cadavre sur les bras. Voir plusieurs en cas d'incident grave.
##   Mer 9 Mai 2018 - 13:54

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2370
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Ah. Oui, effectivement. Mais du coup, pourquoi dès le début on l'a pas mis dans la chambre, le chien ? Va falloir qu'on soit plus réfléchies et opérationnelles que ça hein, sinon on va jamais y arriver !

-Alors c'est plié. Le chien, dans la chambre. Comme ça, on n'a pas à se préoccuper de lui, ni à s'inquiéter.


L'inconnuE rebondit ensuite sur le rôle des Masters et un léger rire m'échappa. Ouais, bah t'inquiète, les gens ont pas de mal à s'en prendre à nous, malgré la présence des Masters. Depuis que j'suis ici, j'ai l'impression d'avoir connu plus de crises que toutes celles que j'ai connu tout au long de ma vie avant Terrae. C'est peu dire. Mais faut aussi comprendre par là que même si c'est la galère de temps en temps, le fait d'avoir des pouvoirs ça motive quand même vachement à rester !

-Tu m'étonnes. J'pense que pour beaucoup de personnes, s'ils se sentaient pas libres, ils partiraient. Il y aurait p't'être quelques dizaines d'habitants à peine... Ce serait triste quand même ! Tu passes d'environ 300 à 50. C'est pas la même chose hein ! Enfin, après, l'avantage ce serait qu'il y aurait moins de queue à la cafétéria... Et quand j'parlais de grosses conneries... Heu... J'pense qu'y a les conneries qui détruisent les lieux. Les conneries qui remettent en cause l'image de Terrae ? Les conneries qui mettent la vie de quelqu'un en danger flagrant... Enfin, ce genre de choses quoi. Qui peut arriver plus vite qu'on ne le croit, crois-moi !


Je reportai mon attention sur le minitel. Ouais, bon, c'est bon, ça, c'est good. On peut en tirer un truc de ouf. Enfin, elle sait l'utiliser ? Parce que pour s'en servir, faut que nous-mêmes on sache s'en servir... Boarf, au pire doit bien y avoir des tutos sur youtube.

Je tournai la tête vers ma nouvelle rencontre. "Preneur" ? "Preneur" au masculin ?! Mais bordel, j'suis perdue là ! Omg, faudrait savoir sérieux !!! Un coup c'est une américain, le coup d'après elle est "preneur". Nan mais j'suis perdue. J'veux bien qu'il y ait des personnes qui possèdent les deux sexes, en soi j'm'en fous. Mais juste. TU CHOISIS ?! Parce que moi j'panique, j'sais plus ce que je dois dire, un coup j'm'en veux de l'avoir considérée comme un mec, le coup d'après j'm'en veux de l'avoir considérée comme une fille. MAIS SERIEUX L'ANGOISSE.

-Laisse tomber, la murder ça a être ouf ! On a bientôt fait le tour des lieux t'façon, avec toutes les salles vides... Il reste juste la salle au fond là-bas. Après, on peut toujours rajouter deux trois décors pour améliorer le truc.

Ouais, ouais, j'vais faire comme si de rien n'était, hein...
Je m'avançai vers la dernière porte, constatant que la porte en bois était à moitié cassée. Bon bah au moins, même si c'est fermé à clé, on peut quand même passer, hein...

-Dis voir. Quand tu remplis des formulaires administratifs, tu coches la case "monsieur" ou "madame" ?


OUAIS. Bon, ok, c'est pas très fin. NAN MAIS J'AI BESOIN DE SAVOIR. Mais on va faire comme si de rien n'était et je vais continuer de griffonner sur mon calepin, hein.




##   Lun 14 Mai 2018 - 3:02

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Le sort de Tifa est donc ainsi réglé, je lui achèterai des biscuits pour chien en échange du kidnapping, elle devrait pas trop faire la difficile, juste faut arriver à l'éloigner d'Erik mais ça sera à la charge de la taupe de trouver comment. Je vois bien une coupure d’électricité ou autre truc scénarisé dans le genre. Mes questions posées à la Master en chemise de nuit m'offrent quelques réponses. En fait ça va! Les limites sont larges. Son affirmation finale me tire un rire.

"ça sent le vécu ça. Mais non moi je suis de ceux qui essaient de ne pas trop se faire remarquer quand je fais un truc un peu louche, mais je me lance jamais dans des trucs qui me dépassent, connaitre ses limites, c'est une force."

Pour une raison que je n'identifie pas, elle semble un peu confuse quand je lui déclare que je suis partant pour le projet. Là comme ça je me dirai qu'elle est un peu bizarre. Mais je suis déchiré alors peut--être juste que mon appréciation est déformée ou un truc du genre....Bref.... Je me désigne vers la porte fracassée qui m'est désignée. Perso je prends ça pour un signal.

Avec un brin de nostalgie, me rappelant mes premiers larcins, j'enjambe la porte brisée pour me retrouver dans une pièce sombre à peine éclairée par les orbes dans le couloir. Contraint d'attendre au moins l'arrivée de ces dernières, j'ai donc tout le luxe de répondre aux interrogations de la demoiselle. Avec un petit rire je lui réponds.

"Ça dépends. Si c'est pour toucher de l'argent ou des raisons médicales, je mets le féminin, tout le reste, je signe au masculin. J'aime bien brouiller les pistes sans raisons. J'trouve ça marrant. J'crois que je vais avoir besoin des tes lumières là d'dans"

Oui, mentir est un jeu. Un jeu très drôle temps que ça ne fait de mal à personne. Ou à personne de recommandable. Puis, je sais pas je me sens de la rassurer un peu, ça à l'air de l'avoir fait galérer cette affaire de chromosome.

"Si ça peut te rassurer, certains matins, quand je me lève et que j'ai le réflexe de mettre la main dans mon caleçon, je me pose aussi ce genre de questions. Disons que c'est pas ma féminité qui va m'étouffer."

Je conclus en bombant fièrement le torse et l'absence de poitrine digne de ce nom. Ici, ça serait plus de la chirurgie qu'il faudrait mais carrément de la magie. Puis l'instant d'après, me retournant à mon inspection du noir le plus totale, j'ai le malheureux réflexe de bouger et de marcher. Ce qui devait arriver arriva, mon pied heurt un truc en ferraille, genre une corbeille ou dans le style, et je trébuche lamentablement pour me rétamer contre un meuble en bois d'où tombent plusieurs objets, des livres au son du papier. Après ce vacarme, le temps d'un ou deux jurons, je lance à l'attention de la Master aux cheveux blancs.

"Tout va bien ici, juste un échec d'adresse."


Je vais attendre la lumière avant de bouger, on sait jamais.
##   Mar 29 Mai 2018 - 19:47

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2370
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Le vécu ? Le vécu de quoi ? Moi, faire des conneries ? Non, absolument pas, je me fais entraîner, c'est littéralement différent.
Hm. Ouais, connaître ses limites c'est clair que c'est une force. Mais c'est pas non plus sympa de s'en vanter, hein. Moi aussi j'connais mes limites, elles sont juste un poil différentes ? Hé, c'pas ma faute, c'est mes parents qui m'ont éduquée hein.

Il/elle aime brouiller les pistes. Nan mais ça n'a rien de marrant ! Il pense pas à mon palais mental là omg. Il se rend compte un peu de ce qu'il me fait subir ?!?! NAN MAIS MOI JE SAIS PLUS CE QUE JE DOIS DIRE. IL OU ELLE BORDEL. POURQUOI METTRE LE DOUTE, C'EST DE LA TORTURE MENTALE. C'EST AAAAH-

Calme. Calme, Mitsu, ça va aller. Ca va alleeer. Les lumières. Voilà, les lumières.

Répondant à sa demande, j'envoyai mes orbes à l'intérieur en l'y rejoignant. Ouais. Bon. Alors. IL OU ELLE PUTAIN ?!
C'est pas sa féminité qui va l'étouffer. Oh putain. Mais je suis conne ou je suis conne ? Nan mais j'ai pas compris ? Il met la main dans son caleçon ?! Mais ça veut dire que le matin il a la surprise des mecs qui se lève entre les jambes OU ALORS IL A RIEN DU TOUT JUSTEMENT ET IL MET SA MAIN PARCE QU'IL SE POSE LA QUESTION ET QU'IL VA DIRECTEMENT CHERCHER UNE REPONSE A LA SOURCE ?!

-D'accord, oui, je vois.


Et donc, c'est à cet instant que les sous-sols sont devenus l'endroit le plus bruyant de Terrae.

-Juste un échec d'adresse ?!
m'époumonai-je en le rejoignant en trottinant. Nan mais nan, tout va pas bien, DEJA JE SAIS TOUJOURS PAS SI TU ES UN GARCON OU UNE FILLE D'ACCORD, TU ME PERTURBES, JE PANIQUE VOILA.

Respire, respire, respire.

-ET DE DEUX TU VIENS DE TE PETER LE PIED ET SI CA SE TROUVE TU ES BLESSE ALORS NON CA VA PAS.


Reste caaalme Mitsu. Allez. Un peu de courage.

Je lui tendis une main.

-Lève-toi et montre-moi ta cheville. Et tes orteils. Il va pas te manquer d'orteil, hein, rassure-moi ?

Bon, et si on reprenait normalement.

-Mais t'es tombé sur des archives de Terrae c'est louuuuuuurd !
m'exclamai-je en l'oubliant totalement et en retirant ma main pour aller fouiner dans les papiers. Regarde ! Ca parle des scientifiques ! Mais c'est dingue, j'pensais pas qu'ils avaient archiver ça ! Ca parle de l'ancienne Terrae et tout, truc de fouuuuu !




##   Dim 3 Juin 2018 - 23:26

Personnage ~
► Âge : 21 balais, j'fais collection
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 22/03/2018
Emploi/loisirs : Projectionniste/ écriture
Humeur : la pêche, la banane, la patatate, bref la pire salade de fruit de ta vie!

Je pensais que ma petite boutade allait suffire à d&dramatiser la situation, mais voilà que j'entends la demoiselle commencer à me paniquer dessus pour une question de doute sur mon genre. Donc, je la perturbe. Et moi je suis pas perturbée peut-être, je suis dans un sous-sol avec une inconnue sortie de nul part. Bien entendu que je devrai paniquer. Mais curieusement la situation m'amuse.

"Tout va bien, je t'assures."

ça c'est la version des faits avant qu'elle me tende la main. La suite est un rappel brutale que je suis une personne fait de sucre et de fast food. Je me redresse et et je sens ma cheville droite se dérober à mesure que je tente de m'appuyer dessus, déclenchant une pointe de douleur supportable mais gênante. Je m'assoie sur un guéridon et entreprend de délasser ma chaussure pour suivre les instructions de la Master. Depuis quand je suis aussi bien élevé moi?

"Non, niveau orteil je crois que tout est en place, j'ai un des ongles en feu de ce que je sens. Mais rien de grave, un ou deux jour et il n'y paraitra plus."

Elle semble reprendre une attitude "normale" alors qu'elle pose les yeux sur votre découverte fracassante. Plusieurs questions: Il y a une ancienne Terrae? C'est quoi cette histoire de scientifique?

"Trop cool, c'est genre l'histoire de Terrae? Il y a eu un autre Terrae avant? Pourquoi ça parle de scientifiques? Oh attends, c'est là que l'histoire tourne au film hollywoodien!
"

Je sais pas trop, ça à effectivement l'air d'un scénario de fiction raconté comme ça. Elle va sûrement t'en apprendre plus, c'est avec un regard plein de curiosité que tu attends les réponses. Mais juste avant, un truc de frappe (Aïeuh!) :

"On s'est toujours pas présenté hein?"
##   
Contenu sponsorisé

 

Not alone ine the dark... Wait! What the fuck was that!?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Sous-sol de l'école.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant