Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Je monologue à deux en dehors de mon cerveau malade, histoire que vous puissiez en profiter (Avec Elana)
##   Lun 16 Juil 2018 - 10:27

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Erik Akimaru
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 22
Emploi/loisirs : Boire. Oublier. Boire pour oublier.
Humeur : Sobre. Et en manque, du coup.

Un fucking lait-fraise. Sérieusement? La saloooooope. J'ai passé l'âge de faire des goûters moi. Surtout après 21h... Jpeux m'en prendre qu'à moi-mê- NON. Vilaine Ipiu. J'aurais préféré que t'envoie un SMS quoi. Et voilà que le barman se lève pour me préparer ça. Nan mais. Une bière ? Azy mec. Jte fais mes yeux de chien battu là. Ptn. Vraiment. Un lait-fraise. Bon. Au moins il a un goût correct. Et il a le goût de la satisfaction quand Ipiu demande à Erik de raconter comment il a rencontré cette fille. On sait toujours pas son nom, mais je suis hilare, buvant toujours mon lait à la paille. Jusqu'à ce que je sois à deux doigts de tout recracher quand j'entends le défi qu'Erik propose à Aaron. Et que ce dernier enlève ses vêtements un par un, dévoilant quelques cicatrices et un tatouage d'ouroboros sur son torse. Enfin de serpent enroulé sur lui même, il se mord pas la queue. Moi non plus, je mords pas de qu- Ok. L'alcool a bien fait son bout de chemin jusqu'à mon cerveau. Et voir un mec à côté de moi enlever son pantalon, ça aide pas. Il est craquant, le bougre. Craquant et un peu vénère jcrois. Le visage du Morphe se décompose alors que le master se saisit de son téléphone. Désolé mon lapin, on aurait fini par savoir, de toute façon. Abe, hein? C'est original comme nom. Sûrement un diminutif. Il est rouge le type. Et l'autre a un sourire carnassier. Et je sais maintenant ce qu'il faisait avec son téléphone tout à l'heure. Et. Et quoi? Comment ça? POURQUOI CA SE RETOURNE CONTRE MOI. ET POURQUOI J'AI DIT ACTION ? Ah. Parce que j'espérais un gage à la con. Devoir faire un bisou, un truc du genre. Très bien. Je soupire, mais j'en profite pour mater un peu. Puis je m'approche. ET POURQUOI YA DES ÉCLAIRS ? ALED. G PEUR. Oh. Une chaussure? Bon bah okay. Je me penche pour prendre la seconde, et il se laisse faire. Sous le regard amusé d'Ipiu, je me dirige vers la porte, m'allumant une cigarette. Je fais quelques pas, cherchant un endroit où déposer mon butin. Je les dépose au pied d'un arbre, et je finis ma clope tranquillement, en me demandant ce que je pourrais boire ensuite. Et ce que je pourrais trouver comme gage pour la master. J'aurais pas deux laits-fraise. C'est mort.
##   Lun 16 Juil 2018 - 13:09

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2292
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Je sais que mon gage est pute, mais en même temps, gars, tu prends pas vérité pour tricher. T’as cru qu’on te laisserait faire comme ça ? LOL. Et en plus tu espères réellement t’en tirer comme ça ? Janr depuis quand le gage que tu chopes pour pas avoir fait ton premier gage est sympa ? Il est dissuasif, comme il doit l’être.

« Tu l'appelle et tu lui dis tout. »

En vrai j’suis gentille, comme ça si elle te jette t’auras qu’à dire que c’était un gage. L’honneur est sauf, tout ça… Mais bon, tu choisis le gage. La petite demoiselle a l’air d’avoir du tempérament. Et c’est juste trop choupinounet de le voir gêné en parlant du fait qu’il l’a embrassé.

« Trop chou Riki ! »


Quoi ? J’suis une pute non ? J’constate, c’est un fait qu’il est tout mignon quand il raconte. Par contre il l’est vachement moins quand il s’en prend à Aaron. Oh la vache. C’est violent, j’me mets à rire rien qu’à la question. Le prof de math va finir à poil. J’le vois faire défiler ses souvenirs dans sa tête et ne pas réussir à compter, est-ce que faire un sourire charmeur à un BG en lui rendant sa copie ça compte ? OUI BIEN SUR. Mec, t’es genre. Non en fait j’vais même pas commenter. J’te regarde finir en calbite bien trop rapidement.

« Tournes un peu qu’on profite de la vue ! Hm. C'est un peu flasque tout ça. »
j’lui dis en plantant un ongle dans son flanc pas mou du tout alors qu’Erik bon joueur lui accorde de garder le morceau de tissu.

La vengeance du master est savoureuse. Le portable du nippon dévérouillé en trois secondes top chrono. La même pour découvrir Abe. J’aurais bien du mal à ne pas faire de faux pas deux jours plus tard quand Lys m’en parlerait à son tour et pas le griller. Par contre j’rigole bien moins quand il me montre la photo de nous deux qu’a envoyé Erik à Sib… En soit Nath est pas sur les réseaux sociaux, il sait que j’sortais avec Aaron ce soir, il sait que je suis raide dingue de lui, il s’en fera pas même s’il voit cette photo… Hein ? Non, parce qu’il a cru à un moment qu’on était ensemble. Erik. Je t’assure que si Nath se sent mal à cause de toi j’te défoncerais en personne. J’fais comme si de rien n’était.

« Trop, tu crois qu’on peut redevenir le couple en vogue qu’on était ? C’est chaud mais ça se fait, on surfe sur ma vague de popularité de néo-master, on profite de la rupture de Mitsu et Ys et BAM tête t’affiche… Ouai, non en fait ça sonnait mieux dans ma tête. Tête d’affiche avec toi, ça fait film comique. »


J’ai été gentille, j’ai pas dit « la belle et la bête. » Déjà parce que tu dirais que c’est moi la bête, et que je serais de ouf d’accord. La bête elle est trop charismatique, j’suis trop fan. Il range le portable à Erik sans que j’l’ai eu entre les mains. Tristitude. J’suis gros vexé Aa. En plus il lui rend même pas quoi. Il pourrait m'le passer un peu.

Erik-chou essaie de se venger mais lol. MAIS LOL. J’me bidonne tellement sur mon fauteuil. AHAHAHAHA. J’ai du mal à respirer, il croit qu’Aaron va juste dire « ouai okay c’est bon ma grande barre toi avec mes fringues ? » LOL.AHAHAHA. ça va être sport. Commence à courir Bleuette, Aaron l’arrête promptement et elle ne part qu’avec ses chaussures sans trop demander son reste. J’la sens chercher comment m’la faire à l’envers. Elle a pas kiffé son lait fraise. J’ai du mal à arrêter de rire, j’dois chasser une larme d’ma joue.

« Ronron, j’crois qu’t’as terrorisé bleuette, c’est pas cool. T’imagines si après elle quitte Terrae parce que tu lui as fait peur ? »


Oui ça me fait rire de te faire la leçon, j’suis complètement hilare et ça se voit de ouf qu’j’pense rien de ce que j’dis. Enfin, si j’le pense… Mais elle a pas l’air assez terrorisée pour que ce soit valable. C’est juste pour faire iech Ronron. JTM. Bisous. J’me tourne vers Erik :

« On va rien te faire chéri, t’inquiètes, c’est plus drôle de te voir te foutre dans la merde tout seul… Et c’est pas notre tour… Et puis t’es plutôt bon photographe ? Tu m’l’enverras ? BLEUETTE ON T’ATTENDS AZY. J’PRENDS GAGE. »


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   Mar 17 Juil 2018 - 16:56

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Erik Akimaru
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 22
Emploi/loisirs : Boire. Oublier. Boire pour oublier.
Humeur : Sobre. Et en manque, du coup.

Ah. Bon bah on oublie, pour la clope. Je la finirais pas, je suis demandée. "Bleuette"? J'vais t'en foutre moi, du "ette". Je pousse la porte, en criant.

"ÇA MARCHE, ROULETTES! Alors. Tu vaaaaaaaaaaas... CHANTER. Tu vas chanter, et les paroles ça sera le numéro de téléphone, avec leur prénom, bien entendu, de tous les masters de ton répertoire. Je risque d'en avoir besoin un jour. Le tien et celui de notre cher prof qui aime un peu trop ses élèves inclus."

J'adresse un clin d'œil à Aaron, mimant de la main un téléphone que je porte à mon oreille. Un truc mi aguicheur, mi foutage de gueule. Mais au moins, comme ça, j'vais chopper au moins les vôtres, de numéros, et celui d'Huo ou je sais plus quoi, ce qui peut m'être utile pour mon avenir professionnel. Ya pas de raison que jme fasse bolos à courir et danser pour rien depuis tout à l'heure. Alors j'attends, maintenant. Chante. Tu peux même improviser une chorée aussi si ça te tente. Moi je vais redemander un verre. Et chante fort, hein? Que tout le bar en profite. <3

Et me voilà de nouveau avec une Guinness, et je pousse la seconde pinte devant la Master, pour qu'elle puisse s'humidifier les lèvres et s'éclaircir la gorge. Parce que moi chui pas une salope. J'aurais pu te forcer à boire un lait fraise, hein, me regarde pas comme ça... Ptete même deux. À garder, comme idée. Au cas où. La vengeance est un plat qui se mange froid. Comme le lait fraise.
##   Mar 17 Juil 2018 - 18:15

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2292
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

BLEUETTE PAS CONTENTE. Je répète. Bleuette vexée. Ca s’entend rien qu’à la façon dont elle m’appelle Roulette. Meuf, moi j’t’ai donné deux syllabes. Toi tu m’as donné un surnom. Tu t’attends à quoi ? El ? Elisa ? Elvira ? Eléonore ? El-pue-du-cul ? El c’est pas un nom. Tu voulais pas de surnom bidon, fallait me donner ton nom complet. Subit en silence.
Moi c’est en chantant que j’vais subir, j’pourrais presque soupirer. J’aime pas chanter, j’chante pas mal, j’chante pas bien, c’est insipide, tristoune, mais j’peux chanter et bien fort. Aaron en sait quelque-chose. Des fois on a vraiment pas été sortables, j’vous jure. Enfin, c’est mignon comme gage. J’réfléchis à qui j’ai dans mon répertoire, la liste devient vite très longue… Autant j’m’en tape de filer leurs numéros, autant j’dois avouer que l’idée d’accomplir un gage de la manière dont l’attend celui qui me l’a filé me donne des boutons. J’suis ce genre de personne qui cherche la faille, j’aurais fait un très bon génie de la lampe si on m’avait engagée, mais bon à défaut… J’suis juste une très mauvaise joueuse.

« Hm. Attends. »


J’sors mon téléphone et j’efface sans regret tout mon répertoire. J’me souviens de tous les numéros dont j’ai besoin de me souvenir. Les seuls que j’connaitrais pas c’est ceux qui se sont ajouté eux-mêmes alors que j’étais bourrée ici, ou dans un autre bar, ceux que j’ai jamais utilisés par la suite. Les numéros des inconnus que j’ai jamais voulu connaitre. Les autres j’les retrouverais en me concentrant si j’ai besoin. J’ai vu comment elle aguiche Ronron alors j’vais être sympa, j’vais lui refiler son numéro. J’le re-rentre un sourire aux lèvres.
J’aime tellement foutre mes potes dans la merde. Vous croyez que j’devrais, je sais, suivre une thérapie pour parler de mes problèmes ? Genre faudrait que je sache d’où me vient ce besoin… Ah. Non en fait je sais. J’ai trop joué à vérité ou gage avec Aaron.

« Déso, j’ai plus d’autre numéro dans mon répertoire que celui d’l’Appolon à côté, mais j’vais te le chanter. »


Me voilà donc qui chante à toute vitesse le numéro du beau master en calebite. Sérieux. Cette vue m’avait manqué mon beau. Ma vooix éclaircie et ma gorge désaltérée j’fais à mon tour les yeux doux à mon ami… P’t’être que comme ça il m’en voudra moins ?

« Ronron d’amour ? Et si tu nous racontais cette soirée où vous vous êtes bourrés la gueule avec Huo ? Celle où j’aurais entendu le nom d’une boite gay ? Avec les détails bien sûr. »

ILS SONT TROP EVASIFS DESSUS. ILS SE SONT PECHO OU PAS ?


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   
Contenu sponsorisé

 

Je monologue à deux en dehors de mon cerveau malade, histoire que vous puissiez en profiter (Avec Elana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3