Partagez
Reviens Léon, j'ai les mêmes à la maison ! | Feat. Elana
##   Sam 12 Mai 2018 - 10:38

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Samaël A. Lovecraft
► Rencontres ♫♪ :
Ezéchiel A. R'lyeh
Messages : 33
Date d'inscription : 26/04/2018

Le soleil, ça brûle.

Le soleil, c'est cool, agréable et en plus ça rend de bonne humeur. Les gens sont heureux, sourient, se baladent dans le parc avec leurs bambins ou leurs chiens. Les jours ensoleillés sont les jours de sortie. Sauf pour les albinos. Et ça, ça me fait chier. J'irai pas à dire que je n'aime pas le soleil, mais disons que je n'aime pas les coups de soleil inévitable qu'il m'inflige. Et ce ne sont pas les trois pets qui servent de nuages qui vont me protéger. Et pourtant, je suis là, dehors, dans ce parc, le cul sur une pelouse légèrement humide, sous un arbre encore fleurie. Non, je n'éviterai pas d'aller dehors, je ne suis pas casanier - et puis Bidoof deviendrait fou à rester enfermer toute la journée - mais disons que contrairement à la plupart des gens, je suis couvert de la tête au pied. Donc forcément ça attire le regard. À moins que ce soit la couleur de mes cheveux, ou parce que j'ai une bouteille de vodka à côté de moi qui descend au rythme des pages de mon bouquin. Ou encore parce que ça fait trois plombe que je stagne au même endroit, car je n'ai pas qu'un, mais cinq livres avec moi que j'enchaîne sans m'arrêter.
Oui, on est à la moitié de l'après-midi et je dois être là depuis ce midi. Calé contre mon arbre, me déplaçant que pour suivre son ombre, quand je commence à lire, c'est dur de me faire arrêter. Combien de fois j'ai sacrifié une nuit, voire deux, pour terminer toute une saga. Même un tremblement de terre ne pourraient me faire arracher de mes pages. À part mon capybara qui de temps en temps vient glisser sa tête sous mon bras pour quémander quelques secondes d'attention et d'affection. Alors, je pose mon livre et lui fait un gros câlin pour profiter de ses petits couinements de bonheur, jusqu'à ce son attention soit captivé par autre chose et qu'il se mette à foncer sur la source de son intérêt en poussant des petits cris.
─ Bidoof ! Reviens crétin !!


Codage par Libella sur Graphiorum
##   Lun 14 Mai 2018 - 13:01

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Erik Akimaru
► Rencontres ♫♪ :
Elana Robin
Messages : 103
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Boire. Oublier. Boire pour oublier.
Humeur : Sobre. Et en manque, du coup.

Aujourd'hui, j'ai été pris d'une pulsion. Peu singulière et récurrente, mais c'est quand même sur un coup de tête. J'ai décidé de lire. En écoutant de la musique. Mais autant faire les choses bien, et faire ça au soleil. J'hésite un instant à prendre Roll avec moi, mais j'ai peur d'être trop prise dans l'histoire et d'oublier de la surveiller. Du coup je vais y aller seule, avec une grande bouteille d'eau, histoire de pas me déshydrater. Mon bouquin dans le sac, j'erre quelques instants dans le village, avant de remarquer un espace vert. Un parc avec une fontaine en son centre. Ça me semble parfait. Je trouve un arbre tranquille et le m'installe sous son ombre. L'après midi est déjà bien entamé, alors j'imagine que j'ai évité l'heure de pointe où les gens viennent tous manger leur déjeuner ici. Tant mieux, c'est calme, et je suis pas obligée de monter le son de mes écouteurs pour entendre la musique.

Cela fait quelques minutes que je lis. Je suis bien, ici. Il fait beau, les oiseaux chantent, la fontaine a quelques mètres coule paisiblement, et l'histoire est vraiment sympa. C'est le dernier livre que j'ai acheté avant de quitter mon pays. Après je vais être à sec, alors je profite, je savoure. Page après page, je suis entraînée de plus en plus loin, vivant l'émotion des personnages, percevant leur peines, leurs joies. Je lève la tête et j'aperçois un écureuil dans l'arbre voisin. Il est mignon. Page après page, toujours adossée au tronc rugueux, je me perds dans mes pensées, et dans celle du protagoniste. J'avoue mec, ton ex c'est une pute. On aura tout vu. Je suis tellement calme que le petit écureuil de l'arbre d'à côté vient me rendre visite, s'approchant à deux mètres de moi. Je reste la plus immobile possible, avançant lentement ma main vers lui [HRP: NE FAITES PAS CA CHEZ VOUS]. Je ne suis plus qu'à quelques centimètres quand il se fige. Je suspends mon mouvement, je lui ai fait peur. Puis je le vois qui s'agite sans vraiment comprendte, alors qu'il commence à prendre la fuite vers son arbre. Maaaaaais. J'y étais presque... Je lance un coup d'œil dans la direction où regardait l'animal, et je comprends maintenant sa réaction. Une sorte de castor cheloux, plus proche du ragondin qu'autre chose cours vers moi, passe juste à côté et se pose sous l'arbre de l'écureuil en poussant de petits cris. J'ai tout juste le temps d'enlever mes écouteurs pour entendre quelqu'un crier:

"Bidoof ! Reviens crétin !!"

Attends quoi? Ce truc c'est un pokémon ? C'est trop bien! Je me lève et j'aproche de l'animal, qui regarde en l'air. J'essaye de rester dans son angle mort, et je l'attrape. Enfin je le soulève délicatement, pour ne pas le blesser ou lui faire peur. Me voilà avec la créature dans les bras. Un putain de Keunotor. Je pensais pas en voir un vrai un jour.
##   Dim 3 Juin 2018 - 11:09

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Samaël A. Lovecraft
► Rencontres ♫♪ :
Ezéchiel A. R'lyeh
Messages : 33
Date d'inscription : 26/04/2018

Le soleil, ça brûle.

Je me lève d’un bon, manquant de me casser la gueule avec le flux sanguin qui change brutalement. Ou ça peut-être à cause de la demi-bouteille que je me suis enfilé en une heure, c’est fort probable. Il m’agace à partir d’un coup comme ça, souvent parce qu’il a vu un truc amusant. Ce n’est pas censé être calme les rongeurs ? Je n’aurai jamais dû l’élever comme un chien, il est devenu pire qu’un chien. Je délaisse mon bouquin et mes affaires quelques secondes pour le rattraper. C’est qu’il court vite le con, malgré ses courtes pattes. Il va flinguer mes poumons avant la clope.
─ NON BIDOOF ! PAS L’ÉCUREUIL !
Je sais que c’est pour s’amuser, les capybaras sont des animaux sociaux et on ne peut pas dire qu’il y en a beaucoup ici, mais de là à courser tout animal qui passe dans son champ de vision. Ne me dis pas que je ne m'occupe pas assez de toi, ingrat. En plus, il s’est cassé l’écureuil. Tu n’as pas l’air con là à regarder les branches, on ne peut pas dire que tu sois un bon grimpeur. Cela dit, moi non plus.

Soudain, je vois une jeune femme aux cheveux bleu s’approcher de mon animal. J’ouvre grands les yeux. Attendez, elle fait quoi là, mais on demande la permission avant de toucher l’animal de quelqu’un d’autre, surtout quand on ne le connaît pas.
─ NON ! LE TOUCHES PAS !
Trop tard, elle le chope et le soulève dans ses bras. Le capybara se met à hurler. Vous connaissez l’ignoble cri d’un cochon d’inde apeuré ? Bah, c’est pareil en pire. Évidemment, il se débat et comme elle le lâche pas, le pire arrive, il lui fout un gros coup de dent dans l’avant-bras. Et les dents de ce rongeur, ce n’est pas des coupes ongles, mais ça va plus dans la tenaille. Évidemment, la jeune femme lâche l’animal qui s’enfuit rapidement se cacher dans les buissons. Je le laisse le temps qu’il se remette de ses émotions et me précipite vers la punk.
─ Je suis désolé, ça va ?... Mais ça te prend souvent d’attraper les animaux que tu ne connais pas ?
Espace de malade.

Codage par Libella sur Graphiorum
##   Sam 30 Juin 2018 - 11:11

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Erik Akimaru
► Rencontres ♫♪ :
Elana Robin
Messages : 103
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Boire. Oublier. Boire pour oublier.
Humeur : Sobre. Et en manque, du coup.

J'y suis allé le plus délicatement possible. Pourtant, l'animal se met à hurler, un peu comme quand on vole la tétine d'un bébé. Un truc dans le genre. Il se débat de plus belle, alors je me penche pour le déposer au sol, quand il me plante ses incisives dans le bras. Fort heureusement pour moi, dans l'avant bras droit, pour être plus précise. L'avantage d'être gauchère. Cependant, la douleur, associée à la surprise, laisse échapper de mes lèvres une bordée d'insultes.

"ESPÈCE DE SALE FILS DE P*TE INGRAT, SI JTE CHOPPE JTE PROMETS JTE TRANSFORME EN PÂTÉ POUR CHAT!"

Heureusement pour moi, l'animal n'a pas mordu bien profond, et même si c'est affreusement douloureux, ça n'a pas l'air dangereux dans l'immédiat. Au pire, ça fera une nouvelle cicatrice à côté des traces de griffes de Roll. Je suis perdu dans mes pensées, à me tenir l'avant bras de mon autre main, quand le type que j'ai entendu gueuler sur l'animal s'approche de moi. Il est... Blanc? Je sais bien que moi non plus je suis pas extrêmement bronzée, mais lui, c'est pire. Et le voilà qui me fait des remontrances.

"Et toi ça t'arrive souvent de laisser ta bestiole sans surveillance? Et de mettre une muselière à ta merde sur pattes là? Jcrois ça irait mieux si tu me disais qu'au moins elle a pas la rage, ou qu'elle est vaccinée, hein. Excuse moi d'avoir essayé de t'aider. Maintenant si tu veux bien, jvais aller me faire soigner jcrois. À moins que t'ai du désinfectant?"

Mon ton est agressif, sec. Comme une réaction logique à la douleur sourde qui me lance dans tout le bras. Sans même attendre qu'il me réponde, jme dirige vers mon sac, en continuant de marmonner dans ma barbe.

"Bordel de putain de merde, sacrée journée qui commence ça encore. Cpa possible d'être aussi irresponsable quoi. Non mais franchement, jvous jure..."
##   Jeu 26 Juil 2018 - 18:53

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Samaël A. Lovecraft
► Rencontres ♫♪ :
Ezéchiel A. R'lyeh
Messages : 33
Date d'inscription : 26/04/2018

Le soleil, ça brûle.

Évidemment, la gonzesse se mit à gueuler sur ce pauvre capybara qui flippa encore plus et alla se réfugier dans mes bras, tout tremblant. La jeune femme, fortement énervée – et je peux plus ou moins comprendre – se met à m’engueuler et m’accuser de sa connerie. J’aurai pu m’énerver, mais j’étais un peu à l’ouest, faut dire que je l’avais bien entamé ma bouteille. Je lui souris donc, plus amusé par ses propos débiles qu’autre chose.
─ Une muselière ? Ah ah ! T’as pris mon rongeur pour un pitbull ?
Pauvre bête, il pourrait plus brouter son herbe tranquillement avec cette saloperie sur le museau.
─ Désolé je ne fais pas dans la maltraitance animale. Et puis c’pas moi qui ai attrapé un animal sans connaître son tempérament. Il faisait que jouer à la base.
J’avais juste eu peur de le perdre de vu, mais il revient tout seul, comme un grand. Pas besoin de le rattraper. Après ok, il n’écoute pas quand il course un autre animal, mais voilà quoi, faut le laisser tranquille, ça reste une proie et ça flippe vite ces petites merdouilles. Ce sont juste des gros cochons d’inde.
─ Vaccinée ?... Euh ouai.
Je crois, je ne sais pas, je ne l’amène pas tout le temps chez le vétérinaire ou que quand c’est nécessaire, parce que ça raque et je suis pauvre moi. Si je vis dans la rue, ce n’est pas pour rien, et les centres gratuits bah, ils s’occupent des chiens et chats donc mon capi je ne peux pas l’amener là. Donc je ne suis pas franchement sûr que ses vaccins soient à jour, comme les miens d’ailleurs. Cependant, il n’a pas la rage, il ne bave pas.
─ Par contre, il a peut-être des puces avec la peste.
Je suis con quand je suis bourré, très con, et vu qu’elle râle comme une ménagère devant une cuisine sale – putain que c’est beauf comme cliché – j’ai envie de la faire chier. Cela dit, j’en ai peut-être aussi des puces, ça fait depuis combien de temps que je n’ai pas pris ma douche moi ? Brrr, je n’en frissonne rien que d’y penser.
─ Les journées sont toujours de merde, faut juste tenter de les améliorer. Sinon tu peux retourner te coucher, c’est bien aussi ça.
Je devrais faire ça tient, ce n’est pas con comme idée, une sieste.

Codage par Libella sur Graphiorum
##   
Contenu sponsorisé

 

Reviens Léon, j'ai les mêmes à la maison ! | Feat. Elana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.