Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Surtout ne passes pas du côté obscur de la force (Pv Lys)
##   Mar 29 Mai 2018 - 22:14

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ce qui est génial avec Lys, c'est quelque soit la connerie, elle se prête au jeu sans se faire prier. Ouais enfin, pas sûr que se soit si génial que ça. Elle est encore consciente de ce qui est bien et mal?? 
Bref! Toujours proche du matelas, Ys vit la jeune femme s'élancer à son tour. La suivant du regard, il fixa cette dernière maintenir en équilibre un bon moment sur la planche de surf improvisée. Et sérieux, elle est douée! Elle a surement tenue plus longtemps que le Master. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et à son tour, Lys finit par chuter. Ys aura à peine le temps de reculer de quelques pas pour ne pas la recevoir sur lui. C'est drôle, il n'avait jamais vu un cul d'aussi près. En même temps, assommé par une paire de fesses, c'est pas donné à tout le monde. C'est même une mort joyeuse!

Un rire moqueur lui échappe alors qu'il cherche du regard son élève. Elle est d'autant plus démonté qu'il ne l'est. Finalement elle réapparaît, essoufflée et amusée par sa prestation. 

"Je le reconnais, je pense aussi que tu as tenu le plus longtemps. Mais c'est normal, t'es toute légère. Une allumette! Alors que moi je suis plus lourd, mais c'est que du muscle. Regardes, mattes moi ça un peu!"

Lance-t'il alors qu'il enchaîne les positions une par une pour dévoiler son potentiel. Il inventerait tout et n'importe quoi pour ne pas perdre la face. Clairement il a le syndrome du mauvais joueur. 
Et tandis qu'il dévoile sa carrure, il sentit le matelas gonflable dans son dos. Profitons qu'il n'y est personne d'autre pour s'en emparer. Grimpant dessus, Ys s'allongea de tout son long, sur le ventre et d'une main dans l'eau, il vint vers son amie. Tête reposée sur son avant bras, étant suffisamment proche de la petite blonde, il lui fit plus bas:

"Hé? Tu veux voir autre chose de drôle? Regardes là bas, la nana aux gros obus..."

Non loin du rebord, sur les transats, ils pouvaient apercevoir une jeune femme brune bien porteuse, étaler de la crème bronzante sur les bras. Et alors qu'elle posa cette crème non loin d'elle, Ys profita de cette occasion pour téléporter la crème quelques centimètres plus loin d'où elle l'avait posé. 
Dans un premier temps, alors que la jeune femme voulut passer à une autre étape de son corps, elle chercha du regard quelques secondes après cette crème. Elle fut étonnée de la découvrir autre part d'où elle l'avait posé dans un premier temps. Et l'opération se répète une seconde fois. Ys ricane comme le diable alors qu'il tourmente la pauvre fille. Mais son petit jeu prend fin quand son regard vint se poser sur Lys.


"A ton tour. Montres moi ce que tu peux faire."


On est loin du sensei sage et cliché...


##   Mer 30 Mai 2018 - 22:06

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" Je le reconnais, je pense aussi que tu as tenu le plus longtemps. Mais c'est normal, t'es toute légère. Une allumette! Alors que moi je suis plus lourd, mais c'est que du muscle. Regardes, mattes moi ça un peu! "

Je souris, satisfaite d'avoir gagné ce petit jeu. Le sourire du Master me fait chaud au cœur et je l'observe se pavaner en rigolant, amusée.

'' Tu es flamboyant, Ys, sois en sûr. ''

Mon plus beau sourire, le plus mignon, pour lui assurer ma sincérité et je m'accoude sur le matelas sur lequel il s'est posé. Mon regard brille de curiosité quand il me désigne une des baigneuse.
Je tourne la tête vers l'endroit désigné et aperçois sans problème la demoiselle dont il me parle. Brune, les yeux verts, bien proportionnée. Mon regard se perd un instant sur ma propre poitrine et je hoche légèrement la tête.

'' En effet … ''

Bref. Je report rapidement mon attention sur Miss Gros Lolos et rigole le plus discrètement possible en la voyant chercher sa crème solaire. Juste quelques centimètres d'écart ont complètement suffit à la perturber. Puis Ys recommence. La pauvre lance des petits regards inquiets autour d'elle.

"A ton tour. Montres moi ce que tu peux faire."

Je lance un petit regard en coin à Ys, un sourcil levé. Monsieur le Master incite les Initiés à faire des bêtises ? Ça me plaît.
Un grand sourire naît sur mes lèvres et je me retourne vers la demoiselle. Les lèvres tirées dans un petit rictus machiavélique, je me perds dans ma concentration.
Il y a un vacarme pas possible autour de nous, une foule incroyable et il y a régulièrement quelqu'un pour passer devant elle pour me boucher la vue. Mais l'adrénaline, la connerie, l'envie de me faire bien voir, je sais pas, je finis par palper sa sensation de détresse. Elle doit se demander qui cherche à l'enquiquiner. Par dessus ça, un brin d'irritation.

Je ne peux pas faire bouger ses affaires, mais je peux toujours essayer de jouer avec ses sentiments, non ? Apparemment, Ys veut que je réussisse à maîtriser ce don alors autant faire de mon mieux. Puis, même si ça peut paraître vilain, faut bien des bétas testeurs.
Je fronce légèrement les sourcils et cherche à aggraver sa confusion. Dans le but de la voir se mettre à courir partout en ayant l'air parano. Ce serait drôle.

'' CONNARD ! ''

Je sursaute et brise ma concentration. Je cligne des yeux.

'' JVAIS T'ECLATER LA GUEULE ! ''

Un pauvre bougre l'a percutée alors qu'elle se redressait dans un espèce de sursaut. Des flammes percent entre les doigts de la demoiselle et une vague de colère me frappe en plein nez.
La scène s'accélère et elle assène un fantastique coup de poing brasier au garçon. Il se le mange en plein ventre et se tord de douleur en gémissent.

'' Heu … ''

Hm. J'ai définitivement fait une connerie. ' No shit Sherlock. ' La jeune femme continue d'insulter tous ses voisins, en faisant fuir la plupart. Une autre se lève, cherchant à la calmer, mes celle-ci esquive une vague enflammée qui vient s'éteindre dans l'eau de la piscine. Je lance un regard coupable à Ys.

Elle bouillonne de plus en plus de colère et semble en vouloir à tout le monde. Je m'enfonce un peu plus dans l'eau quand je remarque la couleur de ses iris. Ils ont prit une teinte écarlate. Le détail semble frapper d'autres baigneurs qui s'empressent de s'éloigner.
Elle fait un carnage, elle est devenue tarée. Je me sens beaucoup trop coupable.

Puis … Elle s'effondre à genoux au sol, la tête dans les mains et se met à pleurer bruyamment. Je continue d'observer ce qui se passe, complètement confuse par ce qu'il se passe. Des flammes s'envolent un peu partout autour de la demoiselle et peu à peu elle se met à s'effacer de notre vue, durant plusieurs secondes. Elle réapparaît, redisparaît … La boucle se répète plusieurs fois alors qu'elle saute entre la violence contre tout ceux qui cherchent à l'approcher et la panique.

Je tourne mon attention sur Ys et lui lance un regard paumé. Jsais que les Initiés peuvent péter des câbles et perdre le contrôle de leurs pouvoirs, mais oula je veux dire, c'est violent là.

'' Keskisspass. Keskejéfé. J'ai cassé quelqu'un... T'es le Master ! Répares la ! ''



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Dim 3 Juin 2018 - 22:18

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Désolé pour le retard :/


Pourquoi faut il qu'il se passe toujours quelque chose de dramatique? Genre une journée sans grabuges, c'est possible? 
Aussi, il faut dire qu'Ys n'avait pas eu la brillante idée. Enquiquiner quelqu'un sans son consentement, généralement, on obtient un mauvais résultat. Mais quand cette personne est d'affinité Feu, c'est d'autant pire. Et ni lui, ni Lys n'ont un karma chanceux. 
A son tour, la miss se concentre et tente de provoquer des émotions chez la victime. C'est un peu long, mais elle finit par obtenir un résultat. Le Master ne saurait dire si c'était l'effet voulu, mais la jeune femme réagit. Et la malheureuse s'emporte, pleure, hurle, et pleure de nouveau. Elle disparaît sous leurs yeux et en quelques secondes, c'est la panique. Il y a bien certains passants qui ont tenté de la dissuader, de la calmer, mais rien n'a faire, elle est habitée par le démon. 
Et pendant ce temps, assit en tailleur sur son matelas, Ys téléporte un paquet de chips qui trônait sur un transat vide. Et voilà ce dernier déguster ces délicieuses chips tout en appréciant le spectacle. Son élève est destructeur. 
Mais Lys n'ait pas de cet avis et cette dernière lui lance un appel à l'aide. Arquant un sourcil, Ys observe cette dernière, quelque peu surpris par sa requête. 

"Non mais tu m'as pris pour Bob le bricoleur? Et puis quoi? C'était pas ce que tu voulais??"

Il parle évidemment de la réaction de la pauvre malheureuse. Mais à en croire son attitude, il semblerait que non. Rooohhh!! Le garçon soupire. C'est nul. Dommage, parce que c'était très drôle de la voir afficher son large sourire machiavélique. Il faut toujours se méfier des petites blondes aux grands yeux bleus. Et puisque que c'est son devoir de Master, le jeune homme laisse son paquet derrière lui et se téléporte sur le rebord de la piscine.
Plongeant ses mains dans ses poches, il vit de plus près les dégâts, et effectivement, c'est un beau bordel.

"Yoh! Miss gros nibards! Tu pourrais te calmer... s'il te plait?"

Lance-t'il d'un ton lasse. Il est déjà blasé de devoir calmer quelqu'un. Lui, il est plutôt du genre à attiser la flamme, pas à l'éteindre. Mais il n'y a personne autour qui puisse le faire. Malheureusement pour lui, la demoiselle se moque bien qu'il soit Master. Et elle n'hésite pas à lu lancer des boules de feu dans sa direction alors qu'il s'était avancé trop près. 
Esquivant ses attaques, le rouquin fut légèrement irrité de cet accueil. 

"BORDEL! MAIS TU VAS TE CALMER ESP-"

"AAAHHHH!!! SORTEZ VITE DE L'EAU!!"

Se tournant vers les cris, Ys constata avec horreur que l'une des attaques venait de frapper le local technique de la piscine. Ce dernier ayant pris feu se mit automatiquement sur le système de sécurité. Malheureusement se fut le syphon de la piscine qui se déclencha, aspirant tout ce dont il avait autour. Et devinez qui se trouve juste au dessus de lui?


##   Lun 4 Juin 2018 - 22:03

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Bien entendu, le Master n'hésite pas à se plaindre de ma demande. Bien sûr que non c'était pas ce que je voulais.

" Jvoulais la rendre confuse, pas folle furieuse ! "

Un magnifique exemple de ce que j'appelle le pouvoir boulet des Tonnerres Solaires. Je gonfle les joues, frustrée et m'accoude au matelas. Ys se téléporte finalement vers la demoiselle. L'air tranquille, il s'approche de la furie. J'observe la scène depuis l'eau, intriguée par ce qu'il va bien pouvoir se passer.
Quelques boules de feux sont projetées en direction d'Ys qui les esquive avec facilité. Mon attention, portée entièrement sur le face à face du Master et de la jeune femme, est vite détournée quand des hurlements s'élèvent autour de moi.

Sortir de l'eau ? Pourquoi ? Un bruit mécanique se fait entendre et le vrombissement du siphon qui s'active suit peu après. Je tourne la tête pour voir les plus éloignes du centre se dresser hors de l'eau tandis que d'autres battent rapidement des jambes pour s'éloigner du courant. Moi en attendant je suis pile au dessus. Tsais le hasard qui fait bien les choses.

Je me laisse emporter sous l'eau, en agrippant le matelas de toutes mes forces. Une dernière bouffée d'air frais et me voilà la tête sous l'eau. De ce que j'en sais, les cascades font pareil. Le courant de l'eau à leur chute est tellement fort que si on s'en approche trop on se fait aspirer sans pouvoir remonter. Le truc c'est de se laisser couler pour atteindre le fond, là où la pression est moins forte, là où on peut commencer à battre des jambes.

Et donc je me laisse couler, le matelas dans mes bras, essayant de me retourner avant d'atteindre le siphon pour y placer l'objet et le boucher. Bon c'est du plastique, y a de fortes chances pour que ça éclate, mais vu la masse du truc, on pourra sortir de la piscine sans compter de blessés graves ahah.

Une Lys à bout de souffle qui se débat sous la surface et qui commence à manquer d'air. C'est pas super héroïque. Les secondes sont longues mais je finis par placer le matelas comme je le souhaitais. Un bruit de succion plus tard et la pression baisse. Le courant est bloqué un moment et l'appareil ne semble pas apprécier son nouveau collègue.

Au moins ça ... c'est fait ... Mais j'ai plus d'air en réserve et à force de battre des jambes je suis épuisée, à bout. Ces quelques secondes sont fatales et le matelas tiendra pas des siècles comme ça, le siphon non plus d'ailleurs. Ah au pire, les gens peuvent remonter en attendant.

Un petit hoquet à la recherche d'un peu d'air et ma vue se brouille finalement et je me sens glisser toujours plus bas au fond de la piscine.



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Lun 4 Juin 2018 - 22:30

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ok, ils ont déclenché l'apocalypse. Pour les prochains jours, à noter qu'ils ne doivent plus traîner en semble sans la présence d'un surveillant. En plus l'hystérique ne veut rien entendre et crache ses boules de feu comme on distribuerait des bonbons à un gosse pour l'appâter!
Là, Ys, il a juste envie de la défoncer. Mais des hurlements plus inquiétants attirent l'attention et ce dernier constate avec horreur les dégâts de ces attaques. Le pire, c'est quand il vit Lys disparaître sous les eaux par une force qui dépasse même la téléportation. Putain il peut pas satisfaire toutes les femmes!!

"Lys!!"

Trop tard, elle a disparus de son champ visuel. Et il est hors de question d'avoir sa mort sur la conscience. 
Ni une ni deux, il ne cherche pas à comprendre d'avantage, et ce dernier s'élance dans la piscine. Sa nage est rapide, il ne perd pas de temps et enfin il repère son élève. Nageant jusqu'à elle, il sentit la pression exercée par le siphon. Le matelas bouche une partie du quadrillée, mais ce n'est pas suffisant. Lys est cloué au sol et peut se noyer. Le plus tressant, c'est que les secondes défilent à grande vitesse et savoir garder son sang froid est la clé du succès.  
Tentant de tirer sur les bras de Lys pour la sortir de cet enfer, ce fut peine perdue. L'air lui manque aussi. Mais il n'a pas d'autre choix que de remonter à la surface pour en reprendre. Saisissant le visage de Lys entre ses mains pour que cette dernière cesse de gesticuler, le garçon rapprocha son visage du sien et posant ses lèvres sur les siennes, il lui insuffla de l'air. 
Au moins ce qu'il faut pour qu'elle tienne encore quelques secondes. Elle est restée bien trop longtemps sous l'eau pour en supporter d'avantage. Puis le Master vint glisser son bras autour de sa taille, alors que de son autre main, paume dirigée vers le sol de la piscine, il puisa l'énergie qui lui restée avant le manque d'oxygène n'engourdisse ses réflexes.

Et soudainement un éclair jaillit de sa main, aussi puissant que le tonnerre qui frappe lors d'une tempête. La puissance de ce dernier projette les deux terriens vers la surface à grande vitesse. Le matelas entier finira par bloqué le siphon permettant aux jeunes gens de retrouver l'air libre et de continuer à nager jusqu'au rebord. Et quel soulagement quand les poumons se remplissent d'air à nouveau! C'est brûlant, on a l'impression que notre cerveau va imploser de l'intérieur, et tout va mieux. 
Tentant de nager tant que mal jusqu'au bord, tout en aidant son amie, le Master avait quelques regrets concernant ce petit jeu. La prochaine fois, choisir ses cibles à l'affinité et non au physique. Grimpant le rebord, une fois en sécurité, il se laissa tomber sur le dos. Sa respiration est saccadée et le pire est d'ailleurs eux. Son regard vint se poser sur Lys.

"Ça... ça va???"

Ouais, il a eu peur ce con.


##   Sam 16 Juin 2018 - 1:58

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" Ça... ça va??? "

Je reprends péniblement mes esprits et mon souffle, encore désorientée et pas mal paniquée par tout ce qui vient de se passer. Mes oreilles bourdonnent, je frisonne légèrement, le froid soudain de l'air libre me rappelant au monde des vivants.
Je tourne d'abord mon attention sur la piscine, vidée de tout baigneur, puis sur la foule. Elle a bien diminuée et les personnes restantes ont l'air soit secouées, soit très curieuses de voir la suite des évènements.
Enfin, mon regard se pose sur Ys, qui, cette fois, semble plutôt vraiment inquiet. En croisant son regard, le sentiment que j'ai eu tout à l'heure, sous l'eau, me revient violemment. Je rougis presque instantanément et bafouille :

" Heu ... Je oui je crois que ça va. "

Je tends mes mains légèrement tremblantes devant mon visage en essayant d'afficher un sourire serein et rassuré.

" Je suis en un morceau je crois ... Alors ... Alors ça va ..."

Du moins physiquement. Je détourne vite fait les yeux, cherchant à détourner mon attention. Mon cerveau bouillonne et mes joues me brûlent. Sans oser reprendre le contact visuel, j'ouvre une nouvelle fois la bouche, complètement gênée.

" Oh heu .. Merci. "


Je pensais me lancer dans une jolie tirade, mais mon courage s'est envolé dès le premier son. L'honneur m'obligeait à dire quelque chose de censé et de sympa, mais je me serais bien arrêtée à oh " et enfuie très très loin.
Ça avait beau être dans le feu de l'action, pour la survie immédiate, mais ses lèvres se sont quand même posées sur les miennes et je pourrais jamais m'enlever ce moment de l'esprit. Ça va me travailler et tourner en boucle dans ma tête pendant des heures, des jours, des semaines !
Je n'ose pas trop bouger ni même lever les yeux. Je prends seulement le temps de me calmer, cherchant maladroitement à ignorer la gêne qui brûle à l'intérieur.



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Dim 17 Juin 2018 - 21:22

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ils avaient frôlé la catastrophe. Et le pire, c'est que Lys avait risqué de finir sur un lit d’hôpital et ce avec un peu de chance. Alors être étendu sur le sol pour quelques secondes, c'est un luxe de pouvoir reprendre ses esprits dont ils ne se priveront pas. La foule s'est dispersée et concernant la Feu angoissée, elle aussi, elle s'en est allée. 
Posant son regard sur son élève, ce fut avec un soulagement qu'il vit cette dernière retrouvait ses couleurs. Quoi? Comment ça le rouge n'est pas sa couleur??!
Lui adressant un sourire, Ys fixa alors la demoiselle détourner du regard. Et malgré tout, il entendit comme un remerciement. Merci? 

"Tss!.. Je vois pas en quoi. J'ai manqué de perdre mon seul élève."

"Merci", c'est pour les véritables héros. Lui, c'était de sa faute si elle s'était retrouvée au fond de l'eau. Alors non, on ne dit pas "merci" au trouble fête. 

"Néanmoins je suis rassuré que t'ailles bien."

Lança-t'il tout en se relevant difficilement. Une fois debout, il put constater les dégâts sur la piscine et le local. Ok. La fin de la journée s'annonce mal pour son cas. Il allait devoir retrouver d'autres Masters, régler les problèmes, tout remettre en ordre et surtout devoir s'excuser auprès d'Hideko. Enfin! C'est pas comme s'il tentait de sauver le peu de réputation qu'il lui rester. 
Rien que d'imaginer ce qu'il lui attendait, il laissa échapper un lourd soupir avant de tendre la main à son amie. 

"Bien... Cette fois, la fête est terminée. Je vais te ramener à ta chambre et ensuite j'irai m'occuper de ce bordel."

Grâce à la téléportation, il fit réapparaître leurs vêtements restés sur le muret dans le creux de sa main. 

"Ah et t'en fais pas. A aucun moment, tu n'étais là!"

Lui lance-t'il d'un clin d'oeil. Lui, il est Master et puis, on le connait à la maison. On connait ses capacités à retourner une villa l'envers. En revanche, si Lys souhaitait devenir l'une des meilleures Masters, il fallait qu'elle reste discrète surtout en ce qui concerne sa recommandation à ce titre convoité.


##   Mer 20 Juin 2018 - 14:42

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

La tension redescend au fur à mesure et je finis par me rendre pleinement compte de l'état de l'endroit. Une vraie scène de guerre. Je tique un peu en imaginant la tête des Masters et possiblement d'Hideko quand ils seront au courant. Ça ne devrait pas tarder d'ailleurs. Bon après, ils doivent avoir l'habitude de ce genre de catastrophes, non ?

Je me retourne finalement vers Ys qui se relève, peu convaincu par mes remerciements. Je tire un immense sourire qui se veut amical et rassurant et lève mon pouce en l'air.

" Heureusement, l'incident n'a fait aucune victime. T'as réagis assez vite, le reste c'est pas spécialement de ta faute. "

Je me redresse également, jetant des regards curieux çà et là. Définitivement pas de traces de la folle furieuse à la poitrine extravagante. Elle a dû s'enfuir en voyant le dégâts qu'elle avait causé. Elle est peut être simplement paniquée.

" Bien... Cette fois, la fête est terminée. Je vais te ramener à ta chambre et ensuite j'irai m'occuper de ce bordel. "


Nos vêtements apparaissent dans ses mains et j'attrape mon paréo pour l'accroche à nouveau à ma taille.

" Ça me convient comme plan je t'avoue ... J'ai besoin de me reposer un peu là je crois. Ça devrait aller, tu vas t'en sortir. "

" Ah et t'en fais pas. A aucun moment, tu n'étais là! "

Je ricane légèrement et hoche la tête.

" D'accord, ça aussi ça me va. "

Je vais pas me plaindre. Au fond si je peux ne pas être mêlée officiellement à cette catastrophe, ça m'arrange pas mal pour le CV. Histoire que personne ne sache que j'ai indirectement manqué de tuer des gens parce que j'ai un cerveau débile et pas très efficace.

Enfin, je temps la main vers Ys, toujours en essayant de garder contenance, rouge écarlate et le regard fuyant.

" On y va alors ? "



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Sam 30 Juin 2018 - 22:59

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Lys se veut consolante. Elle tente de le rassurer en lui assurant que tout n'est pas réellement de sa faute. Ce qui n'est pas de l'avis du Master. Car effectivement en tant que Master, il se doit de veiller sur les résidents et surtout sur la progression des pouvoirs de son élève. Sinon quel sorte de maître serait il? Il faut croire que les clichés du grand sage ne sont pas pour lui. Tant puis. L'essentiel c'est qu'il puisse aider Lys à devenir Master. Le reste n'est qu'au second plan.

"Hum, t'es gentille..."

Lui souffle-t'il d'un sourire différent. Mine de rien, il avait de la chance. Cette fille lui faisait honneur dans un sens. Ils sont devenus quelque peu rares les personnes qui lui renvoient une image différente de ces derniers temps. Et combien même il se tait, agissant comme si rien de l'affecter, peu à peu, son étoile brillait de nouveau.
Une fois tous les deux rhabillés, Ys leva les yeux sur l'état de cette piscine. Pfff! Il allait devoir être convainquant dans ses explications. Ou bien il devrait assumer et dire toute la vérité. Pour une fois, assurer en tant que Master, ça serait un bon début.

La demoiselle lui tend une main annonçant le départ. Doucement il glissa sa main dans la sienne et reprit d'un large sourire amusé.


"On y va."

Aussitôt la téléportation lancée, ils réapparaissent sans difficulté devant la porte du dortoir de la Tonnerre. Se passant une main dans ses cheveux encore mouillé, le jeune homme relança:

"Tu vas pouvoir te reposer. Ah et... et la prochaine fois, je tâcherais de rendre un cours plus... normal?!"

Pour une fois ça serait pas plus mal. C'est qu'il mal mène son élève. Et ce n'était surtout pas dans de telles conditions qu'elle allait progresser. Il faudrait qu'il reprenne tout depuis le début. Est-il possible de trouver ça dans les livres? Le manuel pour Maître Nul.

"Bien, je te laisse. Faut pas que je traîne surtout que ça risque d'être long... On se revoit bientôt. Et mes amitiés à Abe!"

Termine-t'il en agitant de la main pour la saluer.
Un dernier grand sourire et il disparait sans un bruit sous ses yeux. Prochaine étape: Hideko. Et s'il pensait que cette histoire allait terminer tard dans la journée, pour une fois, il avait vus juste.


##   
Contenu sponsorisé

 

Surtout ne passes pas du côté obscur de la force (Pv Lys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Loisirs. :: Piscine.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3