Partagez | 
Je n'ai jamais autant détesté Jérém. [Jérémy-du-con]
En ligne##   Lun 4 Juin 2018 - 16:20

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 408
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Il commençait déjà à faire sombre. Mais il fait moins froid en ce moment, même si j’suis pas spécialement dérangée par le froid. En débardeur et gros jogg, je montre certaines techniques à Jérémy. Oui oui t’as bien pigé. Jérémy Bonnet, le vrai, le seul. J’te vois venir avec tes p’tites remarques « Gnah gnah le rapprochement gnah gnah » mais FERME TA GUEEEEULE il m’a demandé de l’aider depuis un moment maintenant, comme environ la moitié de Terrae (avec tout ça moi aussi j'ai masse progressé) et j’ai accepté c’est pas plus compliqué que ça ok ? Bon. Hein.

On travaille sa rapidité, comment porter un coup à certains endroits rapidement. Il a la force et la tonicité. S’il arrive à ajouter de la vitesse, il sera vraiment doué. Un super combattant. Un partenaire idéal pour moi, qui suit l’opposée de lui. Il se démerde pas trop mal pour quelqu’un qui a jamais vraiment appris. Bon j’lui demande pas grand-chose en retour parce que la force j’peux pas l’inventer alors j’travaille mon efficacité. Mais j’le nique quand même. Ouais. Euuh non. Pas niquer au sens de niquer, genre, pas là maintenant, enfin je. OUAIS. T’AS COMPRIS JE LE BATS QUOI. Non putain. J’arrête là.

Bon, il est temps d’arrêter. Je le remercie pour la séance et le salut rapidement de la tête. C’est aussi un truc que j’essaie d’instaurer : le respect du partenaire. C’est tout con mais j’ai appris comme ça et j’y tiens beaucoup. Le respect. Et c'était pas un truc en trop pour Jérémy-du-con. Au final on va chacun à la douche, et j’en ressors les cheveux trempés attachés en queue de cheval. Il sort en même temps que moi. Je lui balance, visage neutre mais voix narquoise.

Super ça, j’pensais que tu t’lavais plus vite « qu’une meuf ».

J’suis pas cool. Il est pas cool. Mais ça m’fait rire. Et j’crois que lui aussi. Parfois. Je regarde les lumières allumées des chambres à l’Institut. J’sais que Jérém’ va rentrer chez Aaron, moi dans les chambres. J’me tourne vers lui, et toujours avec le même visage, je demande :

Ca te dit un p’tit verre ? J’ai de quoi chez moi et j’finirai pas toute seule.

Ok. Alors déjà si j’finis toute seule quand j’veux. Mais en plus. Pourquoi ? Je sais pas. Si je sais. J’ai bien envie de discuter un peu, j’ai la flemme d’être solo chez moi, et j’ai pas envie d’aller voir Ariana ce soir ou Boubou, j’sais pas ce qu’ils font et j’veux pas les déranger. Peut être que Jérém’ a rien de prévu. Sait-on jamais. On est sur une période de grandir pour moi aussi. Et puis…

J’t’en dois un de la dernière fois.

Ouais parce qu’il m’avait payé tous mes coups. ET DES COUPS A BOIRE PUTAIN. Ca saoule.




##   Mer 6 Juin 2018 - 1:32

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 25
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Jérémy se relève après s'être fait plaqué par Elwynn… Non mais attendez c'est pas ce que vous croyez. Ils s'entraînent. Tous les deux. …Enfin. OMG C'EST COMPLIQUE OK ? Jérémy a compris que niveau vitesse, Nico était fort certes, mais il avait pas du tout le même style qu'Elwynn -comprenez donc qu'il n'a jamais eu l'occasion de se battre de cette manière, avec ce style de combat, ect… Et puis il risquait pas trop de s'entraîner avec lui... en fait... m'voilà. Et avec la rouquine… Mneh. Il avait du mal quand même. Elle était douée, il l'admettait, elle avait une sacrée expérience et de bonnes bases d'art martial -ce qu'il n'avait pas du tout, lui. C'était donc parfait pour s'améliorer, garder la forme tout ça. Alors il a pris son courage à deux… non, une bonne douzaine de mains en fait, pour lui demander si elle pouvait l'aider… de temps en temps quoi… EH OH OUAIS, J'VOUS ENTENDS LES RAGEUX ! Non ce n'est pas une technique d'approche subtile, non. Avec ce qu'il s'est passé la dernière fois, y'a plus besoin d'approche subtile eh. Beh oui. Il avait compris un peu le délire d'Elwynn, la liberté sexuelle tout ça, tout ça. Comme quoi deux gens consentants et on peut faire des trucs pas mal. L'air de rien c'était tout nouveau pour lui. Alors il ne se prenait pas plus la tête. Elle se prenait pas la tête non plus. Parfait. MOVING ON !

Du coup, on disait ? Ah oui ! Il se relève. Elwynn lui signale que c'est terminé. Il fait un signe de tête en réponse au sien. La salutation de l'adversaire, vous savez ? Il l'oubliait au début… et il recevait une basket dans la tête à chaque fois. Eh. Ça a fini par rentrer… Le respect, pas la chaussure putain. Il le fait par habitude maintenant, mais aussi parce qu'il a compris qu'il s'entraînait pour s'améliorer, ils se tapaient pas dessus gratos comme ça, hop la. Nah. C'était pas un combat de rue au village, c'était de l'entraide. Le mouvement de tête, c'était un merci à ses yeux… Et ce merci passait bien du coup il l'a gardé… et puis oui, ok, ça évite d'avoir un bleu en forme de chaussure à l'arrière du crâne. Direction la douche, il se lave, comme d'habitude, avec une application de chirurgien. Il sort en même temps qu'Elwynn. Et elle le vanne. Elle passe son temps à le vanner. Ça l'amuse le plus souvent. :

-J'me lave plus vite qu'une meuf. dit-il à demi-sérieux, pas du tout convaincu que ce soit le cas. Mais je m'admire plus longtemps qu'un roi narcissique.

Lol, c'est drôle parce que c'est vrai. ...Ouais. Mais non. Mais effectivement il se regarde un court instant dans un miroir non loin. Il aurait pu prendre le temps de sécher ses cheveux convenablement, comme avant, au sèche-cheveux. Il aurait pu prendre le temps de mettre du gel, comme avant... Mais depuis le mois de mars, tout a changé. Il a changé. Au final, il préférait sa crinière sans produits ; Charlotte pouvait jouer avec sans craindre l'intoxication et Aaron s'amusait parfois à lui faire des tresses... Pour l'embêter. La seule chose qu'il s'autorisait c'était d'attacher ses cheveux longs dans sa nuque parce qu'ils le gênaient -mais qu'il comptait pas couper ? bizarrement ? eeeeh quand j'dis qu'il a changé. Bref... il se détourne de son reflet.

Elwynn propose un verre. Il hausse un sourcil. Il se demande un instant qu'est-ce qu'il a bien pu faire pour mériter ça... Peut-être qu'il a fait un truc cool à l'entraînement ? Non, il l'aurait su. Elwynn a une façon bien à elle de montrer qu'elle est contente. Un sourire, une tape sur l'épaule et ils repartaient comme si de rien. Et puis elle finit par préciser que c'est parce qu'elle lui en devait une. Il lève la tête en fermant les yeux une seconde. Awi ! Il avait payé les verres la dernière fois. Il hausse une épaule et fouille sa poche de pantalon pour envoyer un sms. :

-Oui pourquoi pas. J'préviens Williams par contre sinon il va me faire un caca nerveux.

LOOOOOL Jérémy-du-con le mec indépendant qui a tué des gens et qui demande à son papa d'adoption s'il a le droit de sortir looooooooooool. TA GUEULE DENIS. Qui c'est Denis ? Rien t'occupe, ce soir tu te bourres la gueule à l’œil, juste vas-y. :

-J'ai un tupperware avec des restes dans mon sac. Lasagnes je crois. J't'avoue j'en ai pris un au pif avant de partir, mais il y en a largement assez pour deux si t'as la dalle.





Cadeau:
 
En ligne##   Dim 17 Juin 2018 - 22:52

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 408
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

C'qui m'fait du bien avec Jérémy ou Nicolas d'ailleurs, c'est que ce sont tous les deux des combattants, et pas des moindres. Ils osent frapper, ils ont de la force, ils savent faire mal, et ils savent comment le faire bien. Et ça m'oblige, moi aussi, à progresser. J'adore apprendre aux autres, j'm'en suis rendue compte y a peu, mais j'crois que mon taf me plaît vraiment. Mais en même temps, c'est bien que j'puisse maintenir un bon niveau, voire progresser pour autre chose. J'hésite à aller voir Huo et lui demander s'il pense avori des choses à m'apprendre. J'veux dire vraiment, un truc nouveau que j'connais pas. J'aimerai bien.

Bref, une fois sortie d'la douche, j'le vanne, il répond, tout va bien dans le meilleur des mondes. Oui, j'apprécie qu'on se vanne. C'est con, mais j'préfère une entente cordiale et une rivalité amusée plutôt que des plaquages au sol régulier et une crainte permanente de la présence de l'autre. Autant vivre ensemble nan ? On est pas à Terrae pour rien. Je me contente donc de lever un sourcil, dédaigneuse, et de lâcher un son méprisant.

Tsk. J'en étais sûre...

Ca fait aussi partie d'la vanne. J'suis pas une meuf sympa, c'est pas un type sympa. J'l'observe quelques secondes avant de regarder les batîments. En posant la question, j'me dis qu'en fait, il risque fortement refuser. Même si on s'entend mieux - c'qui était pas très compliqué, moi même je le sais - y a pas de raison pour qu'il préfère venir boire un verre avec une sale rousse plutôt que d'aller bouffer avec sa famille. S'il la considère comme sa nouvelle famille. J'ai pas forcément envie de connaître ses histoires. Si ? J'sais pas. Il est trop lié à Nicolas pour ça ne m'intéresse pas.
Et au final... Je lâche un p'tit rire, amusée et moins méprisante que tout à l'heure.

Bah dis, t'as un papa attentionné.

C'était presque affectif en pensant à Aaron. Pauvre Master qui fait tout c'qu'il peut pour sa famille de bras cassés... Il a bien du courage, et j'admire pas mal ce type. J'le connais peu mais j'pense que c'est une bonne personne. En attendant, moi aussi des fois, j'aimerai bien avoir un papa attentionné. Un papa tout court ? Nan, j'en ai jamais eu besoin, alors s'il était pas attentionné, j'aurai pas de temps à perdre avec ces conneries.

Je commence donc à marcher vers l'Institut, mains dans les poches de mon jogg. L'air doux de la nuit frappe mon ventre, ça fait du bien. Marcher en brassière l'été, c'était un truc vraiment agréable. Il me lance qu'il a de quoi manger. Ca tombe bien, j'avais plus grand chose... Et puis... Quoi ? Des lasagnes ? Genre. Des. Lasagnes ? Ok ses morts beaucoup trop cool.

Euh... Bah ouais pourquoi pas. C'est... C'est sympa, merci.

BOOM. J'ai dis merci aha, tu vas faire quoi ? Non en vrai c'est stylé. En montant les escaliers tranquillement, je demande, les yeux fixés sur mes pieds.

C'toi qui a fait j'imagine ?

Arrête d'te demander pourquoi je sais qu'il cuisine bien. J'te rappelle qu'un de mes potes s'appelle Nicolas, que c'est un bide sur pattes et qu'il me répète en permanence que même s'il supporte pas l'autre con, c'qu'il fait à manger, c'est bon.




##   Dim 17 Juin 2018 - 23:51

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 25
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Bien sûr qu'elle en était sûre eh. Elle a sous les yeux l'homme parfait, forcément c'est un roi narcissique. Narcissique parce qu'il le vaut bien et roi parce que c'est le meilleur. Ahah... Ouais. Un truc du genre je pense... Il ne sourit pas.

Quand il prend son téléphone pour prévenir Williams, Elwynn lui dit que c'est un papa attentionné. Il grimace, incertain... Elle le vanne encore ? Elle vanne Aaron ?... Elle vanne son réflexe de prévenir Aaron ??? Dans tous les cas, il se retrouve à pas quoi savoir répondre pendant un long moment... Parce qu'un papa, ouais, il sait ce que c'est. Jérémy en a eu un vrai, lui. Mais d'où un papa attentionné ? Ça n'existe pas. C'est le boulot des mères de faire croire que le monde est toujours rose et qui ont toujours les mains douces pour caresser vos joues. Oui c'est ma définition d'attentionné kestuvafèr ? Il fronce les sourcils... A bien y réfléchir c'est vrai que Williams a les mains douces et c'est pas vraiment un mec, de ce qu'il a compris de sa conversation sur les "non-binaires" avec Nico... NON MAIS WAIT D'ABORD C'EST PAS SON PERE OMG !

Il secoue la tête, ne trouve rien à ajouter à ça durant le trajet jusqu'à l'institut. Sauf quand elle le remercie pour... pouuuuur... partager les lasagnes suppose-t-il. Il hausse les épaules. :

-Ah bah euh... de rien ?

En vérité, il voyait pas en quoi ça méritait un merci de sa part. S'ils ont faim, il allait pas lui refuser de bouffer juste parce qu'elle est rousse... Et puis il fait de très bonnes lasagnes en plus, ce serait dommage de pas lui en faire profiter. Surtout qu'il a une technique de ouf pour ne jamais rater sa béchamel vous avez pas idée ! :

-Ouais... c'est moi... fait-il un peu surpris qu'elle se souvienne qu'il cuisine.

Il se demande un instant pourquoi elle fixe ses pieds, croit un instant que c'est parce qu'elle n'aime pas les lasagnes et qu'elle ose pas lui dire... avant de se rappeler que EH. C'est Elwynn hein. MDR. :

-Tu te débrouilles pas trop en cuisine c'est ça ?... Si tu veux, je te fais des tupperwares dès que je peux. J'dois m'entraîner de toute manière donc si t'as des envies particulières et que c'est compliqué à faire, c'est juste parfait.





Cadeau:
 
En ligne##   Lun 18 Juin 2018 - 1:03

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 408
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Jérémy a l'air surpris que je le remercie. Jérémy est en fait souvent surpris quand je manifeste une quelconque reconnaissance. Excepté en entraînement, j'ai l'impression que ça le choque tout l'temps... Alors que bah non, c'est sympa d'accepter de partager son repas qui à l'origine n'était pas du tout censé se balader dans ma chambre ? Il doit avoir un truc avec ça parce que réagir à chaque fois c'est chelou quand même. Et puis au pire osef nan ? Si.

Il a de nouveau l'air surpris lorsque je demande si c'est lui qui a cuisiné. Oh Jérémy tu t'reprends ou c'est quoi là ? Un gamin perdu ? C'est fou comme il change d'attitude par rapport à moi. Est-ce que je change autant d'attitude par rapport à lui ? J'crois pas. Pas autant. Non, franchement non. On arrive à mon palier lorsqu'il me demande si je me débrouille en cuisine... Déduit directement que non lorsqu'on déboule dans le couloir. Je sors mes clefs alors qu'il...

ALORS. ON VA FAIRE POUCE.

Je ralentis le pas jusqu'à m'arrêter en plein milieu du couloir. J'ai les yeux fixés sur lui, l'air réellement surprise, les yeux et la bouche ronde. C'est l'eau dégouline dans mon cou que j'envoie valser d'un coup de main qui me fait réagir. J'ai un sourire surpris, retenu, amusée. Puis je retrouve très vite mon regard provoquant, sûr de lui, et mon sourcil arqué.

C'est clair qui faut t'entraîner, surtout pour mes envies.

OK. ALED. Je soupire, l'air amusée. Fais genre Elwynn, fais genre. On arrive devant ma chambre, et je parle sans le regarder c'te fois, tout en allumant la lumière douce de ma chambre, lançant mon sac contre mon bureau.

En vrai c'est sympa aussi. J'ai rarement des envies particulières de bouffe, et puis j'mange pas... Enfin tu m'engueulerais. Donc fais comme tu veux, si jamais t'as l'inspi, te gêne pas.

Et alors que mes volets se ferment, j'me tourne vers lui et lance un p'tit sourire, sincère c'te fois.

Ca m'fera toujours plaisir.

Et je casse tout en lançant que p't'être que c'est pas le désir d'un mec aussi con que lui. Dans ma chambre, ça sent les draps propres, Asbjorn, le thé et le savon de la douche de c'matin. C'est mon odeur quotidienne. J'ouvre un p'tit placard avec quelques restes de miam, et en sors une bouteille de rhum, un reste de whisky et des bières.

Sers-toi du micro-onde pour les lasagnes s'tu veux, j'attrape les verres.

Croyez-le ou non. Mais s'organiser pour manger et boire un coup avec Jérémy-du-con me rends heureuse. Et ça m'paraît pas aussi chelou que ça pourrait l'être.




##   Mar 10 Juil 2018 - 0:16

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 25
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Elwynn s'arrête au milieu du couloir. Il s'arrête aussi, la regarde de biais, un sourcil levé. Y'aaa... son visage qui fait tout plein de trucs là. Des expressions j'crois. Mais. Pleins. D'un coup ou en décalé j'en sais rien mais c'est fascinant à regarder dis donc... Surtout quand ça finit sur sa typique expression provocatrice... ET UNE BONNE VIEILLE PHRASE A DOUBLE-SENS, UNE ! Jérémy échappe un rire bref ainsi qu'un sourire, avant de reprendre le contrôle de son visage en pinçant ses lèvres déjà fines. Putain Elwynn arrête de me faire rire BON SANG ! Il met les mains dans ses poches tandis qu'elle ouvre enfin sa porte.

El' lance son sac sur le bureau, Jérémy lui s'en approche et le dépose pour l'ouvrir. Sinon c'est lui l'bourrin hein. Mais il a pas l'temps de s'emparer du tupperware qu'elle répond enfin sérieusement à son idée de tupperware tout en déclarant que de toute façon elle mangeait pas souvent. :

-QueTSKeufeu-

...ça, c'était Jérémy qui a failli interrompre Elwynn pour l'engueuler au moment même où elle dit qu'elle allait l'engueuler. Oui. Tu parles d'une prophétie.

Il allait reprendre mais elle a ajouté que ça lui ferait toujours plaisir, même si potentiellement ça ferait pas plaisir à un con comme lui. Il fait la moue... On a tous des besoins différents, au niveau nutritionnel, et Elwynn n'avait pas l'air de crever et d'avoir des carences. Et puis... franchement... même s'il lui disait de faire attention, Elwynn, elle fait toujours ce qu'elle veut. Il haussa une épaule. :

-Un mec aussi con que moi aime cuisiner donc si, ça me ferait plaisir aussi.

J'vous jure si elle fait une blague salace avec celle-là par contre je démissionne.

Il va réchauffer les lasagnes comme elle l'a indiqué, avec le micro-onde. Il sort des couverts d'un tiroir en attendant. Quand il ressort le tupperware, la buée le surprend un peu, mais vaut mieux ça que froid. Il découpe deux parts égales avant de retrouver Elwynn. :

-Bon c'est meilleur quand ça sort du four, mais j'espère que ça te plaira quand même...

Ahah. C'est bizarre. Ouaiiis... Un peuuu. UN PEU ? On a l'impression de vivre une scène dans un sitcom mais oui sinon, c'est "un peu" bizarre ! Beeeeh ça pourrait être pire. On pourrait lui faire goûter un peu en lui tendant la fourchette avec un morceau de- MÊME PAS. EN RÊVE.





Cadeau:
 
En ligne##   Mar 10 Juil 2018 - 0:46

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 408
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

C'est pas souvent que Jérémy rigole et sourit. Il se le permet parfois avec moi, c'est très bref et faut pas trop l'regarder mais il le fait, et c'est déjà pas mal. Au moins il rigole à mes vannes, et j'trouve ça marrant parce qu'il est pas censé les kiffer. Puisque j'passe mon temps à le railler. Vraiment. Sympathie bonsoir. Il est tout soigneux une fois arrivés dans ma chambre. J'trouve ça presque mignon comment il fait tout attention, il est tout soigneux. Alors que c'est un gros bourrin, ne vous y trompez-pas. Peut-être que j'me trompe. Pas trop.

Il allait commencer à m'engueuler là. Si. Si j'le sais, je l'ai vu. Ce début de truc de mort c'est comme ça qu'il engueule Boubou aussi. Non parce que t'as cru que Jérémy m'engueule souvent ? Ptdr il ose le faire j'le démonte. Directement sans préavis. Et il le sait TRES BIEN. Mais là c'est différent, on est plus posés, et j'parle d'un truc qui l'inquiète réellement. C'est pas que je mange pas, c'est que j'y fais pas spécialement attention. Après, avec toute mon activité j'ai faim donc je mange. Mais j'mange un peu tout ce qui passe aussi quoi... Ca aussi ça va l'saouler.

Il finit par me répondre, en me raillant aussi, que si, ça lui ferait plaisir. Je me contente d'avoir un léger sourire et d'hausser à mon tour les épaules.

Bon eh bah tant mieux, deux abrutis heureux. C'est mieux que rien.

Je suis positive gars, c'est pas tous les jours. Jérémy prend toute application à faire réchauffer les lasagnes. Pendant ce temps, je m'active, le poussant régulièrement. CA VA CALME TOI, c'est pas fort, c'est juste que pour passer je pousse doucement ses bras pour bouger. J'mets mes affaires au sale, remplace mon shampoing dans mon sac, tire vite fait la couette sur mon lit un peu mieux, et vais attraper du saké. Jérémy s'occupe comme s'il était à la maison OKLM mais comme ça m'dérange pas j'dis rien. J'me contente de m'asseoir et de l'inviter à faire pareil lorsqu'il se ramène avec les lasagnes.

Détends-toi Jérémy, c'est bon. Tu m'proposes à manger, j'vais pas cracher dessus.

J'ajoute en récupérant mon assiette.

Puis j'ai tellement eu vent de ta cuisine que je sais que ça va m'plaire.

Ca c'est casé. Bon les choses sérieuses. Je me verse mon saké et lui en propose. Oui j'aime le saké niquez-vous tous. Je découpe un bout de lasagnes et le porte à ma bouche, avant de lever les yeux vers Jérémy, qui a pas touché sa part. Je m'arrête de mâcher et cherche son regard, fixé sur moi. Je le regarde un instant dans le silence.

Si j'ai un furoncle sur le front, tu peux m'le dire. Hm. Et sinon. Te bile pas.

Je baisse la tête pour en reprendre un bout avant de relever la tête avec un sourire, sincère cette fois, j'me moque pas de lui, pas tout le temps non plus. Oh.

C'est super bon Jérémy. Merci.




##   Mar 31 Juil 2018 - 19:38

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 25
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Jérémy, niveau bouffe, ça doit être le seul truc qui doit être bien chez lui. Il sait que tout le monde ressent la faim, même les personnes auxquelles il n'attribuait pas le statut d'Homme... avant. Parce que même les animaux ressentent la faim, les carnivores chassent, les herbivores migrent à la recherche de nourriture,... Sauf que les animaux comprendront jamais à quel point des lasagnes, c'est bon ? Peut-être ?... Il sait pas... En même temps il a pas envie d'empoisonner Balthazar, le chien de Nico, ou même HP, le hérisson, juste pour tester sa théorie. Chaque être à ses besoins, et Elwynn même si c'est une meuf rousse un poil relou sur les bords, a des besoins aussi. Après, il se doute au vu de la forme d'Elwynn qu'elle n'a pas vraiment de carences ou de problèmes alimentaires donc elle fait parti de ces gens qui peuvent manger n'imp' et être bien. Et tant mieux !... Mais gnh, on pourra pas l'empêcher de grimacer un minimum à ce propos.

Mais elle n'insiste pas. Elle hausse les épaules, elle aussi, en lui disant que si elle est heureuse, et qu'il est heureux, alors c'est tant mieux... Un peu comme pour la nuit où ils ont- OUI bon, c'est bon on a compris. Bref elle propose du saké -il ne sait pas ce que c'est- avant de s'emparer de sa fourchette. Il plante son regard sur son visage, prêt à chopper la moindre micro-expression au vol, sans même toucher à sa propre fourchette. Jérémy de base ne peut pas manger avant les autres, premièrement parce qu'il fait une prière, deuxièmement parce que si c'est quelque chose qu'il a cuisiné il veut savoir si ça plaît, troisièmement s'il n'a pas cuisiné il veut apprendre la recette pour le refaire plus tard... en mieux. Mais à peine le morceau en bouche qu'elle lève les yeux pour le regarder. Oh. OH ! Mais c'est que fldkjshg... :

-Non, non... pas de furoncle juste... erm non... ch'uis pas inquiet pfft.

Pfft. Tsundere. Il joint ses mains, commence sa benedicite dans sa tête, sans se gêner pour lever parfois ses yeux sur Elwynn... qui lui dit sincèrement que c'est bon. Il retient un sourire. :

-Merci à toi.

Alors seulement il prend une bouchée de ses lasagnes. C'est vrai que c'est bon, mais Jérémy aurait préféré les repasser au four, quitte à attendre un peu plus longtemps. D'un autre côté, si ça plaît à Elwynn tant mieux... Elle pourra profiter du goût de ses plats en sortant du four, si un jour elle a l'occasion... Un jour ? Il toussote, prend le verre de... saké du coup. Du saké. Hm. Il renifle son verre comme s'il pouvait y détecter du poison. :

-C'est quoi du saké au fait ?

Ah bah oui il n'avait droit qu'à la bière chez Williams et puis il était pas trop ouvert niveau découverte donc forcément...


HRP : La benedicite version courte que Jérémy fait à ce moment : "Bénissez-nous seigneur, bénissez ce repas et ceux qui l’ont préparé et procurez du pain à ceux qui n’en ont pas. Amen." mais en vérité, elle est bien plus longue.





Cadeau:
 
En ligne##   Mer 8 Aoû 2018 - 0:57

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 408
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Jérémy est clairement perturbé quand j'lui demande si j'ai un truc sur la face et il bégaie un peu. Mon visage reste neutre. Il me dit qu'il est pas inquiet. Ok, il flippe sa race, nickel. Il est con, il en faut vraiment beaucoup pour m'décevoir. Mais j'dis rien, et je mange. Il joint ses mains. J'le regarde un peu bizarrement. Il prie ? J'savais pas qu'il croyait. En fait j'aurai jamais cru que Jérémy-du-con était capable de croire en autre chose qu'en la puissance de ses couilles, mais visiblement j'me suis plantée. J'dis rien, il fait sa vie hein.

Il me remercie à son tour, et je lui souris un peu plus, en continuant de manger. C'est. Vraiment. Super bon. Bon alors j'suis contente qu'il ait pris le compliment parce que je le vois venir avec ses "Oui mais si ça avait été comme ça..." ou "Gnagnagna si j'avais pu faire ça..." alors que MERDE c'est bon. On m'a pas vanté sa cuisine pour rien. Y a du vrai sur les choses qui peuvent flatter son égo. J'trouve ça à la fois super relou (parce qu'on parle toujours de Jérémy Bonnet ce connard hein) et en même temps j'suis un peu contente parce que ça peut être un moyen de progresser. J'espère.

Jérémy tousse, je lève les yeux vers lui, et prend le temps de terminer avant de répondre à sa question qui me surprend un peu... Venant de lui qui aime tout savoir.

Le saké c'est un alcool à base de riz. Il est fermenté plusieurs fois comme on fait avec la bière en Europe et notamment en France. C'est genre une bière de riz. Sauf que c'est carrément plus fort, donc on en boit pas des quantités astronomiques. C'est pour ça qu'on a des petits verres.

Et ils sont super beaux maggle, c'est le mien d'avant, et un que j'ai acheté à Terrae. Je le laisse y goûter. Je termine ma part de lasagnes, toujours aussi goûteuse, et commence mon verre à la fin du repas, sans cligner des yeux. Ouais j'adore le saké, à noter. Je termine mon verre puis attrape les deux autres que j'avais mis de côté, et tourne la tête vers Jérémy une fois qu'il a lui aussi terminé. Je désigne les bouteilles posées sur la table.

Bon, j'te sers quoi ? J'ai pas grand chose pour diluer, j'ai un reste de jus d'orange et un jus de pomme pas ouvert. Voilà. Ah, et du sirop de citron. Et j'ai quelques bières au frais si ça t'parles.

Pas l'temps de niaiser. On est venu pour ça initialement, j'lui devais un verre. Et on a mangé. Et c'était bon. Et maintenant va falloir trouver des trucs à s'dire pendant qu'on boit. Mais j'ai soif pour l'instant. Je ne souris plus, j'ai retrouvé mon air neutre, mais ma voix est plutôt avenante. Je suis tranquille en fait. J'ai mangé un bon repas, je passe une bonne soirée, on est contents.




##   Ven 31 Aoû 2018 - 19:27

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 25
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Elwynn lui explique donc le principe du saké, un alcool de riz. Il renifle encore la boisson... Elle paraît un peu plus forte qu'une bière à l'odeur... Un digestif ? Bière digestive ? EEH ? Il se demande soudain s'il n'y a pas des recettes mijotées avec ce genre d'alcool... Il pourrait remplacer le vin dans certains plats. Ouuh. Un risotto peut-être ? Riz sur riz c'est pas original, ça doit déjà exister, mais peut-être avec des fruits de mer... Quel effet cela donnerait à une viande rouge ? Plus tendre, plus goûtue ? Jérémy n'a pas bougé d'un poil, le verre au bord des lèvres pour sentir ses effluves sans y avoir encore trempé les lèvre, qu'il est déjà parti très loin dans sa tête. C'est... disons... erm. Intéressant. :

-C'est japonnais ? Il en existe d'autres variantes ? Est-ce que... eh.

Il s'interrompt, retenant un sourire de se plaquer sur son visage. Sérieux. Incorrigible Jérémy, penses-tu qu'un jour tu seras assez fort pour résister à la tentation de tout mijoter comme une grand-mère veut goinfrer ses petits-enfants ? Mah. Ok, c'est pas une réponse mais je prends. Il s'envoie le saké dans le gosier et franchement, c'est pas mauvais. Comme il le pensait, ça passerait bien dans un plat mijoté mais c'est déjà très bon en soi. Il approuve en hochant la tête, puis finit enfin par manger ses lasagnes. Il coupe des bouchées avec la précisions d'un chirurgien sans faire dépasser un pet de viande en dehors des pâtes. Ce mec est un pro.

Il se redresse quand Elwynn dépose deux bouteilles sur la table... Il hésite. Il adore le whisky. Mais le goût lui rappelle pas les meilleurs souvenirs de sa vie... Il finit de mâcher et pointe le rhum du doigt. :

-Du rhum, s'il-te-plaît. Avec l'orange s'il est frais.

MDR IL A DIT "s'il-te-plaît" OH LA LA ! Silence. :

-Hm ! Avec du sucre brun, je peux faire des shots de rhum avec le sirop de citron.

Ouais non même pas il demande si elle en a. Juste, ça peut lui donner des idées si un jour elle veut essayer. ...Il parle du rhum et du sucre hein. On s'détend.





Cadeau:
 
En ligne##   Mer 19 Sep 2018 - 23:37

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 408
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Jérémy renifle le saké, et il semble se perdre en conjectures dans sa tête. Je le regarde, l'air un peu interrogative. Aaaaaaallo Jérémy-du-con ? T'es avec moi ? Je termine ma part tout en le regardant faire. Il commence à me poser des questions. Une, puis deux, et puis il se coupe. Je souffle du nez, amusée. Il est tout coincé, il tourne un peu la tête, comme pour pas sourire. Tss. C'te mauvaise habitude.

C'est japonais. Et il doit en exister d'autres variantes, probablement en Chine notamment, mais je t'avoue que je connais pas. Si tu veux je chercherai.

Rapport que je parle et lis couramment japonais et que c'est plus simple pour chercher dans les bouquins quoi. Eh. Hein. Il boit le saké, et puis enfin il attaque son plat qu'il s'est quand même préparé pour lui à la base. Il est super propre il fait super attention. Eh, quand il tue des gens, est-ce qu'il est aussi méticuleux ? Oskur arrête ça Elwynn OH. Tu te calmes maintenant. Oskur.

Il me demande du rhum, et je hoche la tête. Il l'a dit gentiment et je ne relève pas, je ne fais juste aucune remarque, pas un regard de travers ou une petite tape. Bah non, tu te comportes normalement du coup moi aussi. J'attrape l'orange frais et le verse après avoir dosé le rhum. Une bonne dose j'avoue. Je me fais la même tout en l'écoutant parler.

Trop bien. Je demande à voir, j'achèterai le nécessaire si tu veux reviens.

Sous-entendu si t'es sage. Olah attends. Il est déjà venu avant du coup j'suis en train d'insinuer qu'il- AHAHAHHAHAA NOOOOON LOL. Allez hein, je lève mon verre vers lui, et repose mes fesses sur la chaise en fasse de lui. Je replace discrétos ma brassière hein.

A la tienne Jérémy-du-con.

Je lui souris malgré tout, et bois une, deux, trois gorgée. Ouh. Bien dosé ouais.




##   
Contenu sponsorisé

 

Je n'ai jamais autant détesté Jérém. [Jérémy-du-con]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Gymnase.