Partagez
Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3]
##   Dim 24 Juin 2018 - 21:48

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

L'air de la forêt en cette fin d’après midi est frais, une douce brise souffle, les feuilles épaisses des arbres fournis protègent du soleil violent du début d’été. Le cadre devrait t'apaiser. Pourtant, alors que tu marches, tu ne peux t’empêcher de nerveusement jouer avec tes éclairs. Tu as depuis peu ce tic nouveau, qui risque d'en agacer plus d'un : tu fais apparaître un mince fil d'électricité entre chacun de tes doigts. D’abord entre le pouce et l'index, puis le majeur, l'annuaire et finalement l'auriculaire, pour ensuite refaire le chemin inverse. Il faut dire que ces derniers temps, seul dans ta chambre, tu as eu le loisir de jouer avec tes pouvoirs, sans pouvoir pour autant rechercher l’impressionnant : l’apparition d'éclairs entre les doigts, les tentatives d'allumer et éteindre des ampoules – qui se sont vite soldées par des ampoules éclatées ou des lumières bien trop faibles qui ne duraient même pas une seconde – ou encore les créations de petites boules d’électricité. Tu aimes particulièrement essayer de donner forme à tes éclairs. Dans le noir de ta chambre, la luminosité et la couleur sont si belles.

Mais tandis que tes pas te guident sur le chemin terreux, tu es nerveux. C’est-à-dire que tu n'es pas seul. Non, si ça n'avait tenu qu'à toi, tu serais resté faire l'ermite. Mais tu as des amis, et aujourd’hui c'est Alice qui est venue toquer chez toi pour une promenade. Sauf qu'Alice, elle est télépathe, et ça t'angoisse bien comme il faut. Même si elle n'en a pas parlé, tu sais qu'elle a forcément entendu pour Anna. Tu y penses si souvent, et surtout, si fort. Des fois, tu te demandes si Nicolas ressent le deuil. Et puis, comme maintenant, tu te dis que non puisque tu ne ressens pas le deuil. Tu vas bien. Tu as accepté.
Pas vrai ?

- Ça va depuis ton Etoilisation, Alichoute ?

Les gens n'aiment pas beaucoup parler de leur Etoilisation en général. Mais les gens n’aiment pas non plus beaucoup parler de leur famille, de leur passé, et Alice paraît toujours faire exception à la règle. Et puis, tu ne lui demandes pas de te raconter ce qu'elle a ressenti, mais si aujourd’hui, ça va. Comment elle gère ses pouvoirs. Comment elle s'en est remise. Et puis, il faut bien que tu dises quelque chose, non ? Si tu restes silencieux, elle va croire que ça va pas.

« Ça va. Malgré Anna. Malgré tout. Ça va. »



Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3] EBEt

##   Sam 7 Juil 2018 - 16:49

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
Alice Borges
Messages : 721
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice savait, depuis un long moment maintenant, qu'Asbjorn n'allait pas bien. Tout d'abord parce qu'elle avait vécu l'enfer à l'hopital avec lui, main dans la main. Parce qu'elle avait tout fait pour l'aider sans y parvenir. Puis elle avait vu qu'il perdait un peu de ses étincelles plus le temps passe. Elle avait vu, entendu l'inquiétude de Nicolas et d'Elwynn. Leurs regards sur Asbjorn. Elle avait même entendu Jérémy s'inquiéter.

Alice entend les pensées. Elle peut très bien les bloquer depuis qu'elle maitrise un peu mieux l'étendue de ses pouvoirs, mais elle essaie d'apprendre à les laisser passer sur elle, tout en respectant chaque individu. Elle a entendu, beaucoup, beaucoup de choses. Comme elle passe beaucoup de temps avec la Cool Patrol, elle bloque de moins en moins leur pensées, sans pour autant vraiment les entendre. Mais parfois, il y a comme, des cris. Pas comme on l'entend littéralement. Non, mais des choses qui viennent rencontrer son esprit avec fracas. Le prénom d'Anna en était un, comme elle entendait souvent Mathéo, comme elle entendait Elwynn se concentrer sur Asbjorn et avoir peur pour lui comme pour Nina.

Elle ne connaissait aucune de ces personnes mais elle avait compris leur importance. Et aujourd'hui, elle s'était dit que c'était peut être une bonne idée de faire sortir Asbjorn. Elle espérant sincèrement que cela lui ferait du bien, même s'il ne s'en rendait pas compte immédiatement.

Ils marchent un moment, silencieux. Le sourire fantôme d'Alice flotte sur ses lèvres. Elle n'a pas besoin de parler, elle se sent bien là, dans le calme des arbres. C'est Asbjorn qui commence par parler. Et pour la première fois depuis longtemps, on lui demande si elle va mieux, depuis son Etoilisation. Elle répond en souriant, l'air un peu amusée.

« Je vais beaucoup mieux, merci. Je maitrise bien mieux ma Télépathie et je me rends compte de ce que je suis capable de faire avec la Terre petit à petit. C'est beaucoup plus apaisant que ce que j'aurai pu croire, et j'en suis très contente. Et puis, on se voit beaucoup plus avec Hamilton, et ça me fait du bien, et les activités avec les petits m'occupent beaucoup. »

Elle rabat ses cheveux en arrière avant de continuer.

« Tu sais, j'ai commencé des études de musicologie. C'est léger comme emploi du temps mais j'trouve ça passionnant. Je crois que m'être mise en colère m'a permis de retrouver un calme plus grand et plus serein. Mieux me connaître aussi ! »

Elle laisse échapper un rire, malgré les pensées d'Asbjorn qui flottent et dont elle n'entend que des bribes. Elle reprend, sa voix est toute douce et ne force pas une réponse particulière.

« Et toi, comment te sens-tu en ce moment ? Nicolas m'a dit que tu étais parti chez tes parents, j'espère que tu étais heureux de les revoir ! »

Elle ne lui demande même pas d'en parler, en fait, Alice se satisfait d'un "Oui", ou même d'un silence. Alice a une confiance aveugle envers ses amis.


Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3] Alice%20Signa

Moonshine:
 
##   Mer 25 Juil 2018 - 16:16

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

La petite Terre va mieux. Elle contrôle mieux ses pouvoirs, elle réalise ce qu'elle peut accomplir avec son élément. Un élément apaisant, aha. Peut-être que c'est ça que tu aurais dû avoir au lieu du Tonnerre ? Mouais. C'est bien à ton image, les éclairs. Ça s'éparpille, ça éclate, ça va vite, c'est un flash qu'on ne peut saisir mais qu'on sait être là, et c'est un début. Mais tu souris au bonheur de ton amie. Elle voit Hamilton, sa copine, et tu te dis que c'est chouette. Alice ne change pas. Elle reste un pilier de la Cool Patrol, et tu le sais bien.

Elle enchaîne sur les études. La musicologie éclaire un peu ton visage, sans que tu ne cesses pour autant de jouer avec tes éclairs.
Joie anxieuse ? Tu n'es que paradoxe, ces derniers temps, Boubou.
Mais tu trouves que tu n'es pas le seul. La colère, permettre de retrouver ta sérénité ? Là, c'est un concept qui t'échappe. Toi, tu as failli te mettre en colère contre Jérémy, et tu te hais encore pour ça. Alors réellement te laisser emporter ? Tu doutes du bien que ça peut apporter. Mais si la Terre pense que ça l'a aidé...tu la crois. Juste, pas pour toi.

- C'est chouette, tout ça, Alichoute ! Tu me montreras c'que tu sais faire ? J'aime bien voir les pouvoirs des autres !

Un court éclair entre ton pouce et ton index.

- Puis j'suis content que tu sois partie en musicologie, ça t'va bien ! J'pourrai zieuter tes cours, un de ces quatre, Alichoute ?

Faire parler les autres.
Un nouveau, majeur pouce.

- Moi ? J'me sens bien, bien bien.

Trois bien, deux de trop.
« Je vais bien. J'suis quand même le mieux placé pour le savoir, nan ? »

- Ouais j'suis allé les voir, j'leur avais pas donné de nouvelles depuis tellement longtemps !

Tu veux ponctuer d'un rire, mais il reste bloqué dans ta gorge et tu te contentes d'un sourire.

- Mais ce sont des anges, alors ils m'ont accueilli bras ouverts ! Bref, c'était un moment très sympa, j'suis heureux d'avoir eu le courage de les recontacter !

Eh, eh, vous voyez que j'suis pas éteint ? Vas y, hurle le au monde entier, que t'as réussi à rassembler un peu de courage à un moment. Allez, peut être que si tu gueules assez fort, t'arrêteras d'avoir des rondes pour surveiller ton état. Teste, agis, montre que t'en as marre qu'on vienne te chercher pour faire des trucs, qu'on te demande comment tu te sens, comment tu vas, qu'on veuille te balancer au monde extérieur qui t'envoie dans la gueule toute la tristesse du monde. Dis le que t'es en col-
« Non. »

- J'me focalise pas mal sur mes pouvoirs, ces derniers temps ! Moi aussi, j'veux savoir faire des trucs cool avec, Alichoute, même si des fois je manque d'idée j'pense !

Tu es doux, ta voix est calme, ton sourire lumineux. Tu es toi sans être toi, Boubou, et ni toi ni moi ne réussissons plus à savoir ce que tu es en ce moment.
« J'avance. A ma manière, mais j'avance. »


Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3] EBEt

##   Lun 13 Aoû 2018 - 23:37

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
Alice Borges
Messages : 721
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice entend les pensées douces à son égard. Pas clairement, mais elle voit une projection d’elle, et entend seulement des bouts de choses très douces, ce qui l’encourage d’autant plus à sourire. La musicologie l’intéresse un peu plus aussi croit-elle comprendre, mais elle ne s’y attarde pas non plus. Il a cependant un peu plus de mal lorsqu’elle parle de sa colère durant l’Etoilisation. Elle ne peut que le comprendre. La colère est un sentiment utile et nécessaire dans certains cas, l’humain était fait comme ça, et malgré le fait qu’elle pense réellement aller mieux depuis, elle n’est toujours pas à l’aise avec ce sentiment s’il dure un peu trop longtemps et s’exprime trop fort en elle. Mais elle ne dit rien de plus.

Elle envoie un sourire tout enjoué à Asbjorn avant de répondre, pleine d’entrain :

« Bien sûr, quand tu voudras je pourrais te montrer ! Y a tout un tas de choses que tu vas adorer je suis sûre ! Et bien sûr, si tu veux je t’en ferai quelques copies s’il y a des choses qui t’intéressent vraiment. »

Lorsqu’elle lui demande pour lui, les pensées d’Asbjorn se taisent. Alice ne comprend pas trop pourquoi avant de voir de nouveau un petit éclair entre ses doigts. Il est anxieux. Elle l’écoute lui dire qu’il va bien avec beaucoup trop de conviction pour quelqu’un qui va bien, et des pensées trop ternes pour y correspondre. Mais Alice ne dit rien pour l’instant. S’il le dit c’est qu’il a au moins la volonté d’aller bien non ? Elle ne peut pas briser ce qu’il affirme aussi facilement.

Il lui explique qu’il n’avait pas recontacté ses parents depuis un moment mais qu’il était très heureux de les avoir revus. Alice sourit, bienveillante. Elle ne connait pas la relation qu’il a avec ses parents, mais s’ils sont comme les siens, elle comprend la joie de les retrouver. La peur de les décevoir parfois, qui pointe, et puis la douceur qu’au final ils rendent. Peut être que ce n’est pas pareil pour Asbjorn.

« Je suis très contente pour toi, c’est super chouette si tu as pu commencer à renouer des liens avec eux. »

Les yeux tout doux d’Alice se posent dans les deux jolies ambres de son ami. Elle sourit, comme à son habitude, comme si malgré tout ce qui change, il restait là, intact.

« Tu me montreras ce que tu sais faire quand tu trouveras des idées ? Je te dirai si j’en ai. En tout cas c’est super cool, tu entames plein de choses difficiles, et je suis contente si ça se passe bien. Pour tes parents, ou tes pouvoirs, il faut beaucoup de volonté. C’est génial Boubou ! »


Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3] Alice%20Signa

Moonshine:
 
##   Mer 29 Aoû 2018 - 11:31

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

Les paroles de ton amie se glissent jusqu’à tes oreilles, mais tu espères qu’elles ne te resteront pas trop en tête, finalement. Un éclair claque un peu plus fort entre ton pouce et ton index lorsqu’elle te dit qu’elle est contente pour toi, lorsqu’elle parait fière de ce que tu fais, lorsque soudain, face à toi, une personne manifeste du soutien positif, et en vrai ? T’y es plus vraiment habitué. Tu t’es fait aux mines inquiètes, aux reproches silencieux ou pas, aux réprimandes, aux regards durs, froids, tristes, colériques, déçus…ou du moins le sont-ils dans ta tête.
Pourtant c’est ce que t’as toujours demandé, qu’on croit en toi, mais là, alors que ça arrive…T’es plus perturbé qu’autre chose.
Mais tu réponds au si sincère sourire d’Alice, en tentant de conserver cette même authenticité.

- Ouais c’est plutôt chouette, t’as bien raison ! J’suis content si j’arrive à m’donner les moyens d’faire c’que j’veux, Alichoute !


C’est en partie vrai. En partie seulement, parce que finalement, tu sais pas vraiment ce que tu veux.

Votre marche reprend un tournant un peu silencieux, et tu n’aimes pas trop ça. Alors tu farfouilles dans ta tête à la recherche d’un sujet qui passerait, quelque chose qui irait. Et puis, après tout, tu te dis qu’il suffit de repartir sur le classique des pouvoirs, ça fonctionne toujours, même quand ça a déjà été un peu fait :

- Y a des gens qui disent qu’pour mieux contrôler l’électricité, faut s’connecter à la terre ou j’sais pas trop quoi… Mais j’sais pas vraiment c’qu’ils veulent dire, aha, p’têtre que t’en sais un peu plus Alichoute ?

Ben déjà, mon grand, faudrait que tu te poses pour de vrai, que tu te concentres, que tu t’apaises. Il faudrait aussi que tu arrêtes de ne penser qu’à ta personne et tes problèmes, et que tu vois plus grand, que tu dépasses tout ça. Il faudrait que tu te détaches de tout ce qui t’est arrivé, pour n’être que sur l’instant présent, que sur ce que tu vis aujourd’hui…
Mais, même si c'est ton nouveau but, ça supposerait que tu parviennes à te calmer, et ça, d’après ton nouveau jeu d’éclairs, c’est pas gagné.


Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3] EBEt

##   Mer 19 Sep 2018 - 19:23

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
Alice Borges
Messages : 721
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Asbjorn semble un peu déstabilisé lorsqu'elle lui manifeste sa joie pour lui. Il semble surpris qu'elle pense comme là. Elle est heureuse pour lui pourtant ? Elle n'entend que peu les pensées du Tonnerre, ne se concentrant pas vraiment dessus. Il finit par lui sourire et enchainer.

« Tu as bien raison ! »

Le sourire de la Terre s'aggrandit. Elle a vraiment envie qu'il puisse faire comme bon lui semble, et qu'il se sente bien. Mais malgré tout, ses pensées vont très vite. Il est instable depuis plusieurs mois, il pense trop vite à trop de choses qui ne semblent pas positive à Alice. Mais la petite Terre, malgré sa petite inquiétude toujours présente, lui fais confiance pour s'en sortir. Il va y arriver. Tout ira bien, comme toujours hein ? Il risque de s'écorcher un peu, mais il s'en remettra vite. Asbjorn est fort, bien plus fort que ce qu'il peut penser. Que ce que peuvent penser les autres. Tout en étant terriblement fragile.

Asbjorn enchaine sur une question sur les pouvoirs. Alice ralentit un peu le pas, alors qu'il parle du rapport électricité et terre. Elle réfléchit un peu. Elle n'a jamais eu l'occasion de travailler avec un Tonnerre son pouvoir Terre. Oh, elle avait bien expérimenté Télépathie et Sensitif, mais c'était encore autre chose.

« Je t'avoue que je n'en sais pas grand chose. Enfin si, la terre est neutre, elle n'est pas conductrice, elle est stable et ses électrons aussi. J'imagine que pour maitriser un peu mieux ton électricité, tenter de la concentrer vers la terre peut aider ! On pourrait essayer, je peux créer de petits blocs de terre pour bloquer ton courant, et tu peux t'en servir pour sentir l'électricité. Tu vois ce que je veux dire ? »

La proposition d'Alice se fait dans un sourire tendre, un peu plus sérieux que tout à l'heure, c'est une vraie question.


Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3] Alice%20Signa

Moonshine:
 
##   Lun 17 Déc 2018 - 16:48

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

C’est un peu dur, mais ça va. Tu essaies de ne pas trop penser, de silencieusement continuer d’avancer. Tu suis le rythme d’Alice. Tu essaies de t’aligner sur ses pas, mais aussi sur son comportement, son calme, sa douceur. Lorsqu’elle ralentit, tu fais de même. Elle te répond, et lorsque de la tendresse et du sérieux sont renvoyés par son sourire, tu tentes d’avoir le même air, la même attitude. Tu calques pour ne plus être différent. Pour que le calme devienne ton naturel. Si tu deviens comme les autres, on ne s’inquiétera plus.

- Mmh…ça a l’air d’une bonne idée, Alichoute ! Peut-être qu’on pourrait trouver une clairière, un endroit où s’installer pour faire ça ?

Vous avancez alors encore un peu à l’ombre des grands arbres, à l’abri du soleil et de sa chaleur, mais aussi à l’abri de toute intrusion extérieure. Tu dois reconnaitre que le tête à tête est déjà plus simple que d’être au milieu d’un groupe, même si cela t’épuise.

Enfin, vous débouchez sur une jolie clairière qui rendrait sa sérénité au plus grand nerveux…mais pas trop à toi, c’est bien dommage. Vous vous placez face à face et, le premier, tu reprends la parole :

- Du coup, tu veux qu’on fasse ça comment, Alichoute ?

En vrai, t’as un peu mal à l’estomac. Au début, tu comprends pas bien pourquoi, puis d’un coup ça te saisit. T’es pris d’un léger vertige en te souvenant, quelques jours avant, de cet éclair qui a failli blesser Elwynn. Ta Elwynn. Ta bro. Tu secoues la tête, t’as peur. Tu t’en rends pas bien compte, tu ressens que la douleur physique, mais tu flippes d’une nouvelle fois pas contrôler tes pouvoirs. Et si tu blessais Alice ? Tout le monde te détesterait, toi le premier. Et si à force de l’avoir refoulée, t’avais juste jamais appris à maîtriser ta colère ? Et si…

Tu te rends compte de rien. Toi, t’as juste un peu la nausée, et tu crois que c’est la tranche de pain de mie que t’as bouffé aujourd’hui. Tu souris, comme un crétin, à Alice, en attendant qu’elle se lance, que vous vous entrainiez ensemble.
T’as peur de qui tu es, tu hais qui tu es, et t’es tellement dans le déni que t’es infoutu de t’en rendre compte.


Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3] EBEt

##   Mer 26 Déc 2018 - 21:10

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
Alice Borges
Messages : 721
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Asbjorn se calque volontairement ou pas sur les expression de la Terre sans qu'elle ne le note vraiment. Oh elle le remarque mais n'en prend pas compte, ce n'était pas vraiment utile. Il complimente son idée, elle lui sourit pour toute réponse et hoche la tête. Alors qu'ils partent en quête d'un endroit adéquat pour tester leurs pouvoirs, Alice laisse ouvert son esprit. Asbjorn regarde autour de lui. C'est calme, ils sont seuls au milieu des arbres, de la terre. Alice se repère de mieux en mieux dans les milieu aussi forestier.

Et alors qu'il lui demande comment procéder, Alice entend, voit, sans même avoir les yeux posés sur le Tonnerre, Elwynn et un éclair. Cette image l'agresse presque, et elle remonte ses barrières. Elle ne veut pas savoir ce qu'il s'est passé entre eux. Elle voyait l'Eau se concentrer beaucoup trop fort sur lui à chaque occasion, et l'aimer tout aussi fort.

Elle se reconcentra sur la question du Tonnerre. Elle réfléchit un instant, et puis tout en parlant, elle écarta les jambes comme elle l'apprenait avec Elwynn. Elle trouve son équilibre, respire et tend les mains vers le sol, pour en faire sortir deux rectangles de terre imparfaits, haut jusqu'à sa poitrine.

« Tu peux essayer de concentrer ton énergie sur ses deux blocs, et moi j'essaie de ressentir ton énergie, de trouver une idée pour la canaliser. On peut comme ça s'entrainer un peu tous les deux, toi à créer et moi à ressentir. Tu peux essayer quand tu veux. »

Par précaution mais aussi pour rassurer Asbjorn, Alice se place à ses côtés, sans être trop proche, le laissant manipuler son élément avec le plus de liberté et de sécurité possible. Il fallait qu'ils parviennent tous les deux à ressentir leurs énergies et à les maitriser. Alice devait en plus de cela essayer de comprendre celle du Tonnerre, probablement bien plus instable que son élément qui incarnait tout simplement la stabilité.


Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3] Alice%20Signa

Moonshine:
 
##   Mar 29 Jan 2019 - 11:46

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

La petite Terre s’installe en position stable : jambes écartées, pieds ancrés dans le sol, elle prend le temps de se poser. Sa respiration se fait plus calme, plus concentrée. Tu observes. Ça se voit qu’elle prend des cours avec Elwynn. Tu reconnais les conseils de l’Eau. Puis Alice tend les mains, et deux blocs de terre s’élèvent devant elle. Tes ambres les suivent lorsqu’ils bougent encore, mais arrivés à la poitrine de la jeune fille ils se stabilisent et la voix de cette dernière ramène ton regard à son visage.

Concentrer ton énergie.

Je sais vraiment faire ça, encore ?

T’as pas envie, d’un coup. T’avais oublié et tu t’es souvenu. Du coup, t’as plus envie, d’un coup.

La canaliser.

Et si je la blessais ?

Tu peux essayer quand tu veux, qu’elle te dit.

Et toi, tu lui souris. Tout tendu. Tout nerveux. Mais tu dois essayer. Sinon, on va encore te courir après.

Alors tu inspires, et tu te mets à genoux devant les deux blocs de terre. Tu fermes les yeux. Tu respires fort, ça fait battre ton cœur plus vite, mais tu ignores. Tu te concentres et plaques une paume sur chaque rectangle. Ça pulse, à l’intérieur. Tes battements ou ceux d’Alice ? C’est calme. C’est pas toi. C’est bizarre. Tu la ressens et tu te ressens en même temps ? T’aimes pas vraiment ça. Ça fait comme un choc thermique, tu trouves. Peut-être que vous auriez des choses intéressantes à faire…peut-être que c’est pas le moment. Ça commence à t’agacer, d’ailleurs. Parce que ce que t’envoie, là, c’est tout doux. Et tu te dis que si t’envoie quelque chose de plus fort, ça va la casser.

- Ça sert à rien.

Tu serres les poings, tu serres les dents. Tu hausses des épaules et rouvres les yeux. Un sourire à Alice. Le sourire du « Tant pis, on aura essayé. ».

- On ref’ra ça le jour où j’maîtriserai mieux mon énergie, hein ? Ce serait con de s’faire du mal pour rien, Alichoute.

Tu te relèves. T’as envie de fuir. Fuir son regard tout doux. Fuir sa gentillesse et sa compréhension. Pourquoi ça te saoule qu’elle accepte ?

- …Tu veux qu’on continue de s’ballader, Alichoute ?

Arrête de forcer, par pitié, Boubou.


Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3] EBEt

##   Ven 1 Fév 2019 - 10:43

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
Alice Borges
Messages : 721
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Asbjorn a l'air tout subjugué par les blocs de terre qui s'élèvent tranquillement vers elle. Il se reconcentre rapidement sur elle quand elle lui fait une proposition pour s'entraîner. Ses pensées l'auto fustige, pour les quelques phrases qu'elle entend. Le Tonnerre ne va pas spécialement bien non. Mais Alice ne lui en veut pas, oh bien sûr elle s'inquiète un minimum, elle tient suffisamment à lui pour espérer qu'il aille bien, néanmoins elle lui fait confiance : il ira mieux. Et Alice décide plutôt d'essayer de lui changer les idées en le laissant faire.

Il a l'air d'hésiter un peu, pas longtemps puisqu'il se met très vite à lui sourire comme si tout allait bien. Il est tendu, Alice le sent, l'entend, et le voit. Mais elle attend calmement, son énergie concentrée sur son élément. Alors Asbjorn se pose au sol, elle sent ses genoux se poser contre la terre. Il pose ses mains, et essaie de ressentir. Alice le sent, elle se concentre de plus en plus, jusqu'à sentir la faible chaleur de ses mains, et les petites, les miniscules impulsions qu'il envoie dans les blocs. C'est éphémère et trop doux pour pouvoir réellement travailler, mais Alice comprend que c'est probablement parce qu'il a peur de faire plus.

Et puis Asbjorn se referme comme une huître, d'un coup, il brise le contact, se met à penser trop fort, trop mal, et Alice remonte rapidement ses barrières, cherchant à se protéger, elle s'éloigne aussi doucement de la terre pour ne pas avoir mal de la façon brutale qu'il a eu de se retirer du lien qu'ils créaient. Elle attend qu'il se remette à lui sourire, elle le lui rend, un vrai sourire de son côté, un sourire qui veut dire qu'effectivement, ce n'est pas grave.

« Tant pis pour aujourd'hui alors. Oui, tu me feras signe lorsque l'envie te viendra, d'accord ? »

Elle opine du chef, approuvant l'idée qu'il était inutile de se blesser pour l'exercice, en sachant très bien pourtant que c'est ce que venait de faire son ami. Inutile de le lui faire remarquer, il n'allait pas avancer plus loin avec cette remarque. Alors il lui propose qu'ils continuent à se balader. Alice a un air surpris : elle avait complètement compris qu'il n'avait aucune envie de continuer à se balader, à être dehors, à être avec elle. Elle le savait et l'acceptait sans peine, alors pourquoi Asbjorn le lui demande.

C'était évident : Asbjorn est Asbjorn, il ne veut pas déranger, fait passer les autres avant, et il est probablement persuadé qu'il va bien, en sachant pertinemment que c'est faux. Alice fait doucement non de la tête.

« Je n'ai pas spécialement envie pour aujourd'hui, et puis je dois bien rejoindre Adé. Ce sera une prochaine fois pour ça aussi Asbjorn ! »

Et elle lui sourit avec tendresse. Elle n'avait pas envie de le blesser plus, elle n'avait pas envie de s'imposer à lui, et elle avait conscience que ses proches avaient plus de mal à l'aborder lorsqu'ils allaient mal, tout cela à cause de la Télépathie. Elle ne voulait pas s'imposer et accepter son mal être.


Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3] Alice%20Signa

Moonshine:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Sois sourde de mes pensées juste cette fois s'il te plaît... [Alichoute <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.