Partagez | 
Entrainement nocturne [ Clyde ]
##   Sam 14 Juil 2018 - 18:26

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 14/06/2018
Humeur : Aussi tranquille qu'un Jedi sous cocaïne

Une petite brise vint caresser le visage de Sabah alors qu'elle sortait de l'institut d'un pas décidé. Un peu de fraicheur faisait du bien à la jeune femme après cette chaude journée qui lui avait semblé interminable. Aussi, dès qu'elle avait sentit la chaleur diminuer, la jeune femme avait enfilé son short de sport et un débardeur noir pour sortir s'entrainer à l'extérieur. Il fallait bien avouer que depuis son arrivée ici ses entrainements de boxe étaient très dissolus, voir, inexistants. Et franchement, elle avait peur de perdre ses réflexes et de se ramollir. Alors, ce soir, c'était décidé, elle se faisait une petite heure d'entrainement en solo, faute d'avoir trouvé quelqu'un avec qui pratiquer.

Après quelques minutes de marche, la jeune femme arrêta ses pas dans un vaste espace vert qui semblait tout destiné à accueillir sa petite virée nocturne. Elle regarda autour d'elle, mais l'endroit semblait désert, et seul le bruit des insectes noctambules venait troubler l'apparente tranquillité du lieu. Elle fit quelques pas de plus vers un endroit un peu plus en retrait, protégé par quelques arbres.

La brunette posa sa bouteille contre un des arbres, se baissa pour refaire ses lacets. Elle avait troqué ses habituelles boots noires pour ses baskets d'entrainement. Plus par habitude que par réelle nécessité, Sabah entreprit ensuite de poser des bandes autour de ses mains. Autour d'elle la nuit avait fini par tomber – et il fallait dire qu'elle tombait relativement tôt par ici à cette période de l'année-

Elle entreprit ensuite un semblant d'échauffement, trottinant sur place, faisant craquer ses articulations. Rien d'exceptionnel. Lorsqu'elle se sentit prête elle tenta une première série de combinaisons. Chassé frontal. Chassé latéral. Fouetté. Direct du droit. Crochet.  Elle répéta encore en encore jusqu'à être essoufflée. Elle regarda sa montre. Elle était là depuis près d'une demie heure. Jugeant qu'il était temps pour elle de faire une pause, elle se rapprocha de l'arbre au pied duquel elle avait abandonné sa bouteille.

Sabah s'assit quelques instants, buvant avec délice, allant même jusqu'à se renverser un peu d'eau sur le haut de la tête pour se rafraîchir. Elle laissa aller sa tête contre l'arbre, fermant les yeux quelques instants.

Soudain, un bruit derrière elle la fit sursauter. D'un bond, elle se remit sur ses pieds et se retourna, le corps tendus vers la provenance du bruit. Elle avait beau avoir l'habitude de l'obscurité et de la pénombre, elle voyait nettement moins bien que ce qu'elle aurait souhaité à cet instant précis. Abandonnant sa bouteille, elle fit un pas dans la direction du son, le corps tendu à l'extrême, presque en position de combat.


«  Qui que vous soyez, montrez vous, je ne suis pas d'humeur je vous préviens. »


Sa voix se voulait ferme, comme un avertissement pour celui ou celle qu'elle croyait distinguer.Elle ne voyait pas bien son visage. Et même si en apparence, elle respirait la confiance en elle, à cet instant précis, au fond d'elle même, elle était loin d'être sereine.
##   Dim 15 Juil 2018 - 2:14
Messages : 18
Date d'inscription : 21/06/2018

Le T-shirt du Punisher sur le dos avec la face de mort qui vous nargue, des baskets nike force noir aux pieds et un bas d’entrainement aussi sombre que l’ébène, il marchait. Il avait très tôt réalisé son entrainement habituel, là il se décrassait tout simplement. La nuit venait de tomber et il n’y avait pas ou peu de personnes aux alentours et c’est là qu’il l’a vu. Seule elle s’entrainait au shadow, elle montrait une aptitude certaine, ce n’était pas une débutante, mais plus une combattante aguerrie, pas une pro, mais elle a dû faire une carrière en amateur, c’est ce qu’il se disait. Là un petit rictus naquit sur son visage lorsqu’il l’a vit esquisser des coups de savate française.

Son côté British n’aimait pas trop ce qui se faisait de l’autre côté de la manche et encore moins lorsqu’il pensait que cela dénaturait le noble art qu’il pratiquait. Son sac sur le dos, il enfilait son masque. Une sorte d’écharpe haute qui cachait une partie de son visage alors qu’il enfilait par-dessus un bandana noir qui lui cachait les cheveux. Lentement, mais surement il s’avançait vers sa proie. Des gants de frappe de sac enfilé aux mains, il avait déjà calculé son coup alors qu’il continuait d’approcher. Il ramassait à présent quelque chose qu’il gardait alors secrètement dans le creux de sa main refermé. Les sens en éveil elle venait de l’entendre et là voici qui se dresse sèchement face à lui.

Amusé et excité à la fois par le défi qui allait s’en suivre, il restait caché un moment, le temps que la peur s’installe alors avant qu’il ne fasse son entrée… Et quelle entrée. Sans hésiter, sans prévenir et sans attendre il avait fondu sur elle en un instant. Elle venait de s’entrainer, elle devait être bien plus amoindri que lui. Son corps s’approchait alors que ses pieds glissaient sur le sol, ses bras monter en avant, sa garde haute placé, seul son regard d’acier était visible. Son corps basculait d’un côté puis de l’autre avant d’amorcer sa première frappe. Un direct du droit, un jab sec et net accompagné d’un ‘Chhh’ signe de son expiration et aussi la preuve qu’il n’était pas un simple novice en la matière. Il n’avait pas parlé, il n’avait rien dit et avait laissé son poing se présenter à sa place dans ce qui allait être une rixe des plus intense…
##   Dim 15 Juil 2018 - 12:41

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 14/06/2018
Humeur : Aussi tranquille qu'un Jedi sous cocaïne

«  Hé ! Mais … ! »

Sabah vit l'inconnu fondre sur elle, dans un mélange d'étonnement, de panique, et d'agacement profond. Son assaillant portait un T-shirt du Punisher. Sympa comme référence lorsqu'on s'en prenait ainsi à de parfaits inconnus. A présent, la brunette voyait bien par sa stature et la manière qu'il avait de se tenir que son attaquant était un homme. Masqué en plus. Quel courage...

Sollicitant tous ses muscles elle esquiva son direct du droit sans trop d'effort malgré la demi heure d'entrainement qu'elle avait dans les pattes. Mais l'homme en noir était rapide. Si il continuait à l'attaquer à ce rythme, elle ne tiendrait pas des heures. Il n'était pas débutant c'était une certitude.

La jeune femme se plaça dans une attitude défensive, les poings levés au niveau de son visage, tendue dans l'attente d'une attaque prochaine. Elle ne voulait pas attaquer. Elle n'avait même pas ses gants. Et puis, elle ne se battait pas en dehors du ring, sauf en cas de nécessitée absolue. Elle voulait voir d'abord les intentions de son assaillant. Peut être qu'il n'était pas hostile, même si elle en doutait fortement.

«  Qu'est ce que tu me veux ? Et qui t'es d'abord ? »

Son ton était posé et maitrisé. Ne surtout pas montrer à l'adversaire qu'on doute. Ne laisser transparaitre aucune émotion. Au fond, elle était un peu en colère. Qui c'était ce type qui osait s'en prendre à elle ? On lui avait pas promis de la sécurité à Terrae ?? Elle plissa les yeux,  ses prunelles glacées se rivant dans ceux de l'homme en face d'elle. Elle enchaîna :

«  J'te préviens, j'veux pas me battre contre toi. J'boxe pas contre des amateurs. »

Ok. La dernière phrase c'était de la provocation pure et simple. Mais qui agressait les gens en pleine nuit comme ça hein ? Ça la foutait en rogne. D'un côté, elle avait peur que ce type soit un malade, style psychopathe qui voulait lui faire la peau. De l'autre, elle pressentait que son attaquant était peut être un mec en manque d'action qui s'était dit que faire un peu peur à une minette ce serait drôle. Mais manque de pot, elle, ça la faisait pas rire.

Toujours dans sa position défensive, Sabah attendait une potentielle prochaine attaque. Si il attaquait malgré ses avertissements, elle ne retiendrait pas ses coups.
##   Dim 22 Juil 2018 - 17:06
Messages : 18
Date d'inscription : 21/06/2018

« Qu'est ce que tu me veux ? Et qui t'es d'abord ? »

Ce que je veux ? Qui je suis ? Qu’est ce que ça pouvait bien faire ? Pourquoi est ce qu’elle posait ce genre de questions ? Elle s’entraine, pas à un sport collectif, pas en jouant au basket ball ou autre, non, elle s’entraine à un art martial, à combattre. Alors pourquoi cette question, il ne comprenait pas. Combattre était un besoin pour lui. Pas celui de faire mal, pas celui de prendre du plaisir à encaisser, non juste l’aspect le plus basique que l’on peut ressentir face à l’adversité. Un besoin immuable de parler, d’échanger, mais avec ses poings. C’est ainsi qu’il voyait sa boxe, mais ce n’était apparemment pas partagé de tous.

Là Clyde baissa légèrement les bras et hocha la tête de côté comme pour observer une chose des plus étrange. Si elle prenait ça pour une agression alors laissons la pensa t’il. Si elle préfère chasser les ombres dans son coin, bien que mignonne, il n’en avait rien à faire de plus. Trouver un adversaire au clair de lune, pour lui c’était excitant, pas pour elle visiblement.

« J'te préviens, j'veux pas me battre contre toi. J'boxe pas contre des amateurs. »

Amusant. Elle ne voulait que se donner bonne conscience, parce que ces mots… Oui ces mots suggéraient qu’elle voulait vraiment se la donner finalement. Très bien. La garde en avant il approchait à nouveau pour être face à elle. Un silence de cathédrale régnait alors et puis, comme pour lancer réellement les hostilités, il avait pris la parole d’une voix étouffé par son masque.

« Et si on comblait le vide qui nous habite, qu’en dis tu ? Qui as-tu perdu, ton père, ton frère ou ta mère peut être ? Qu’est-ce qu’elle dirait cette personne de te voir flipper comme ça ? »

Elle a voulu le provoquer, elle est servi. Attentif, il l’observe prêt à en découdre sérieusement cette fois-ci.
##   Sam 28 Juil 2018 - 19:43

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 14/06/2018
Humeur : Aussi tranquille qu'un Jedi sous cocaïne

La voix étouffée du garçon résonna étrangement dans le silence qui s'était couché entre eux alors qu'il reprenait sa position, garde en avant. Sabah sentit le sang battre dans ses oreilles à la mention de sa mère. Comment osait-il... ? Comment ce type osait-il lui parler du vide, demander ce que sa mère penserait de la voir flipper comme ça ? COMMENT ?! Il ne savait rien d'elle, il ne la connaissait pas. Il ne savait rien de ce qu'elle avait traversé. Il ne savait probablement pas ce que c'était que de devoir lutter pour survivre, si c'était le cas, il ne dirait pas ça. Pour lui peut être que la boxe n'était qu'un sport, mais pour elle, ce n'était pas le cas. Pour elle, c'était une bouée de sauvetage. Ce qui lui avait permis de garder la tête hors de l'eau, claire, pendant toutes ces années. Ce qui lui permettait de canaliser son trop plein d'énergie et qui l'empêchait d'imploser chaque fois qu'elle sentait la rage monter. Un moyen de garder le contrôle.

Le nez de la brunette se fronça, de concert avec ses sourcils. Il voulait se battre ? Très bien. Mais qu'il ne vienne pas pleurer une fois que les digues qui maintenaient sa tempête intérieure seraient brisées. Sabah avait beau savoir qu'un guerrier ne devait pas se laisser diriger par ses émotions, que cela signifiait un échec certain pour celui qui se laissait submerger, elle ne put retenir la vague. Il voulait jouer, ils allaient jouer. Et tant pis pour le reste.

Pour la première fois depuis des années, ce fut la colère et non l'impassibilité qui éclaira le visage de la jeune femme. Elle se rua vers son adversaire, cherchant à lui décocher un crochet du droit, avant d'enchaîner avec un fouetté. Sans protections, elle ne voulait pas infliger à son corps trop d'enchainement. Elle serait épuisée bien avant son adversaire qui portait des gants. Elle se recula, gardant sa garde haute, dans une attitude agressive.

«  Je t'interdis de parler du vide. Sa voix était basse, presque un grondement. Tu ne me connais pas, tu ne sais pas de quoi tu parles. »

Sa poitrine se soulevait anarchiquement. Il fallait qu'elle se calme. Mais elle n'y arrivait pas. Elle sentait la bête grandir en elle. Tout ce qu'elle avait en tête en ce moment c'était arracher son masque à celui en face d'elle. Voir qui il était. Elle s'élança à nouveau, tendant la main en avant dans l'espoir d'arracher le masque. On verrait si il était toujours aussi courageux sans sa précieuse protection.
##   
Contenu sponsorisé

 

Entrainement nocturne [ Clyde ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Espace vert.