Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
La force de l'eau vient de sa source • Privé
##   Lun 19 Nov 2018 - 20:15
Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2014

Ashton observa la jeune fille entrer en action sans dire un mot. Il se recula de quelques pas, et cessa de bouger, la laissant se concentrer. L'opération semblait difficile pour elle, finalement. Il l'avait peut-être surestimé... Mais pour une fois, elle n'était pas responsable.

Il avait vu trop loin, trop fort ; il avait oublié qu'elle n'était en réalité qu'une Etoile. Et n'importe quelle Etoile, peu importe son niveau dans sa maîtrise, finit par épuiser ses batteries. La magie et la puissance n'est pas illimitée.  

Il ne l'avouerait probablement pas, mais il était étonné qu'elle soit encore là, à endurer ses mots, à accepter de faire le travail, soucieuse du bien fait. Elle avait beau manquer de confiance en elle, elle était courageuse. Et volontaire. Bien. Elle allait avoir besoin de ces traits de caractère-là si elle voulait continuer à s'entraîner avec lui... Il n'était pas là pour rire. Pas là pour bavarder et créer des liens. Son objectif ici était de la faire progresser, ni plus, ni moins. Tout le reste ne l'intéressait pas.

Quand l'exercice se termina, la jeune fille se tourna vers Ashton après avoir justifié sa lenteur. Un sourire étira le coin de ses lèvres. Peut-être qu'il allait finir par l'apprécier quand même, cette gamine.

Ariana posa une question sur le passage de l'eau de l'état liquide à gazeux. L'américain arqua un sourcil, prêt à répondre, puis se ravisa finalement quand elle balaya sa propre question par d'autres mots. Il haussa les épaules, puis hocha la tête.

-Très bien. Alors dans ce cas, je te dis à demain, même heure, même endroit. Tu n'as quasiment plus d'énergie, l'entraînement n'apporterait rien.


Il laissa son regard se perdre un instant autour de lui, puis le reporta sur la jeune Eau.

-Ne sois pas en retard cette fois.


Même si elle n'y avait pas vraiment été...

Son corps prit la forme d'un aigle, et il prit son envol, disparaissant de la vue de la jeune fille. Il n'avait plus de temps à perdre ici.

---

Le lendemain matin, Ashton arriva à l'endroit du rendez-vous avec cinq minutes d'avance. Il s'accoutuma rapidement du taux d'humidité qu'il y avait dans l'air, et s'en réjouit. Le temps était parfait pour débuter l'entraînement sur le passage de l'état liquide à l'état gazeux de l'eau.

Quand la jeune fille arriva, le blond lui jeta une sphère d'eau en guise d'accueil et lança pour seule consigne :

-L'humidité de l'air est de 50% aujourd'hui. Essaie dans un premier temps de le ressentir. Aide-toi de la sphère d'eau pour faire la différence. La présence d'eau que tu dois sentir est moitié moins forte. Ce n'est qu'une fois que tu auras repéré toute l'eau qui volette autour de toi que tu seras en mesure d'envisager le passage de l'état liquide à l'état gazeux.
##   Dim 25 Nov 2018 - 20:12

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

La fatigue lui tombe dessus comme une noix de coco : c'est violent, ça fait bobo à la tête et ça la lui fait tourner. Elle est cependant bien heureuse de pouvoir terminer la séance là, et laisse l'anneau d'eau retourner au lac... Malgré tout, elle est étonnée : la séance n'a au final pas été si longue. Et- HAN MAIS ??? Il vient de lui donner un nouveau rendez-vous ?! Ca veut dire. Qu'elle n'est pas si nulle que ça ? O M G quand Allen va savoir ça, ohlala, ce sera la folie ; elle a trop de choses à lui dire, que ce soit au sujet de la baballe de glace qu'elle a failli avoir en pleine tête ou de la vague : c'était WAOUH !!!

Hm, on se calme. Ariana n'arrive pas à contenir son enthousiasme soudain, qui perce comme le soleil au travers des nuages ; elle acquiesce vivement, se retient de tapoter dans ses mains comme une enfant.

—Ca marche, promis, je serai pas retard m'sieur ! Hé, je dois vous appeler comment en fait, monsieur ou monsieur Ashton, ou, c'est quoi votre nom de famille déjà ? ("Ils ont jamais de noms de famille ces Masters ou quoi ?!") AH et on s'entraîne pas avec le morph-- il est parti.

Meh.
Bon. Demain hein ?
(Il a la classe, ce prof, n'empêche.)

---

Il est trop jaloux. Non mais sérieux, elle y croit pas. Pourquoi Allen s'est mis à bouder quand elle lui a vanté pendant une heure le fait qu'Ashton avait trop la classe ?! Mais si, il a boudé, ça se voyait, il a dit qu'il a fait son kéké avec son cerf, là. MAIS C'ETAIT TROP PAS FAIRE SON KEKE, omg. Allen, t'es un gros jaloux, c'est tout.

Truc moins chouette, il fait vraiment super moche. Transformée en pie (parce que le pigeon, ça fait quand même vachement moins professionnel hein) pour arriver au lac, la rouquine sautille à demi vers son professeur pour le saluer et n'a même pas le temps de parler qu'il l'assaille déjà de consignes pour la journée. Mais omg omg omg. Gars, elle vient juste de se réveiller, mais CALME TOI STP genre je sais pas, ta vie elle est comptée, si tu dépasses de quelques secondes tu vas mourir c'est ça ?!

Elle ouvre donc la bouche et la referme d'un air dépité pour l'écouter. Pour. L'écouter. Mdr. Attendez. Ressentir quoi ? S'aider de quoi ? Genre, hein ?

Il s'arrête de parler. Omg. Elle doit dire un truc, là, genre, acquiescer, dire qu'elle a compris ?!

—... Bonjour.

... Ouais nan mais elle a rien compris, son cerveau est en train de buguer, lui faites pas ça dès le matindsqfbn;vdj.

Inspiration.

—Euh. Je dois. Créer une sphère. Et essayer de sentir l'eau autour de moi ?

La juge pas de ton regard méchant m'sieur le prof, stp.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Dim 25 Nov 2018 - 20:37
Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2014

Ashton s'arrêta de parler et fixa la rouquine qui lui faisait face. A la tête qu'elle tirait, elle n'avait vraisemblablement rien compris. Il pinça l'arête de son nez entre son pouce et son index, et ferma les yeux une demie-seconde. Mouais. Bon, et bien c'était effectivement une erreur. Il n'aurait pas dû accepter de continuer à l'entraîner. Il n'était peut-être pas encore trop tard pour faire marche arrière, hein ?

Il lâcha son nez et fit craquer sa nuque. Il soupira, avant de finalement reprendre la parole.

-Non. Tu prends la sphère d'eau que je t'ai envoyée et qui flotte actuellement à côté de toi. Ouvre les yeux.


Il fit voleter la sphère jusqu'à ses mains, et relâcha enfin la pression qu'il exerçait dessus pour la lui donner.

-Tu dois capter l'eau qu'il y a autour de toi, présente dans les airs. La sphère contient 100% d'humidité. Autour, l'air est humide à 50%. La sphère va t'aider à te repérer dans tes ressentis. Ce que tu dois essayer de percevoir est deux fois moins puissant que ce que tu perçois quand tu malaxes l'énergie contenue dans ta sphère d'eau.


Il observa un instant ce qui lui faisait office d'élève, et posa son regard sur le lac.

-Après, si tu n'es pas suffisamment réveillée pour faire ça, on peut arrêter les entraînements dès maintenant. Je n'ai pas de temps à perdre avec des élèves qui ne sont pas impliqués.

Ce mauvais caractère, est-ce qu'un jour il apprendra à le corriger pour y mettre un peu plus de tact ? Ce ne serait peut-être pas trop demander.

-Une fois que tu auras réussi à percevoir l'eau qui est dans l'air, je veux que tu te reconcentres sur la sphère d'eau et que tu l'exploses pour disperser son contenu entier dans l'air, sous la forme d'un milliard de petites gouttelettes. Tu dois la répartir de sorte à ce que les molécules d'eau soit suffisamment espacées pour que le taux d'humidité ne soit plus de 100% mais bien de 50%. Est-ce que tu as compris ?


En guise d'exemple, il fit naître une sphère dans sa main, qu'il éclata pour la faire disparaître, transformant instantanément l'eau en vapeur d'eau.

-En apprenant à contrôler l'eau sous sa forme gazeuse, tu pourras utiliser de l'eau plus facilement, peu importe l'endroit où tu te trouveras. Cela te demandera bien moins d'énergie puisque tu n'auras pas à "créer" de l'eau, tu n'auras qu'à te servir dans ton environnement pour simplement la manipuler.
##   Dim 25 Nov 2018 - 22:22

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Hrp : ce rp immense pour rien dire jpp. désolée ._.


Mais. MAIS EN QUOI UTILISER LA BOULE D'EAU DE QUELQU'UN D'AUTRE VA L'AIDER OMG ? C'est quoi le principe ?! C'est quoi cette magie démoniaque ?! Elle fixe la sphère de son prof de ses yeux éberlués et confus, complètement à la ramasse. Et heureusement, son prof lui explique un peu mieux ce qu'il attendait d'elle. Elle cligne d'abord des yeux, puis acquiesce lentement. Ah bah c'est sûr que si tu lui expliques pas directement, ça va pas fonctionner, hein. Ses sourcils se froncent et son nez se plisse néanmoins, pas très contente de la réaction du Master. Elle lui lance un regard un poil furibond, comme celui d'un petit animal qu'on aurait trop cherché. Pas trop non plus, parce qu'il continue à l'intimider, et qu'elle a aussi un peu envie de pleurer. Mais c'était pas très sympa de sa part. Même réveillée, elle n'est pas certaine qu'elle aurait pu comprendre ce qu'il vient de lui expliquer — elle n'y aurait jamais pensé par elle-même, et son esprit fonctionne bien différemment du pragmatisme bien entraîné du professeur de mathématiques !

Pour lui, ne pas comprendre quelque chose, c'est ne pas être impliqué ? Oh bah ça, elle va le lui montrer, et il s'en mordra les doigts. Elle n'a pas pour habitude de réagir de cette manière, mais le ton suffisant et sec d'Ashton la pousse bien vite à se lancer elle-même le défi. C'est bon, elle a compris qu'elle était stupide, pas besoin de le lui rappeler.

Lèvres plus pincées que d'ordinaire, Ariana suit attentivement les explications qui suivent, enregistrant inconsciemment le processus qu'il vient d'utiliser pour faire éclater la sphère. Elle acquiesce donc. Elle voudrait ajouter quelque chose par rapport à ce qu'il a dit, mais elle ne s'en sent pas encore capable. Autant fermer sa gueule, c'est pas comme s'il faisait autre chose que perdre son temps ici, hein. Autant lui épargner le reste.

—D'accord.

Pas sèche. Mais plate. Un peu refroidie, peut-être ; éteinte. Elle inspire et baisse les yeux vers la sphère d'eau qu'elle maintient entre ses mains. Son énergie s'injecte dans la sphère, contamine l'eau ; elle la ressent, la perçoit. C'est de l'eau pleine, comme d'habitude ; elle prend toute la place. Autour d'elle, en revanche, elle a du mal à percevoir les particules d'eau. Pas parce qu'elles sont trop petites, mais parce qu'elles ne paraissent pas tangibles. Et Aria n'est pas vraiment une cérébrale ; elle n'arrive à contrôler que ce qu'elle voit, la plupart du tout, ou qu'elle peut ressentir comme une masse ; et là, la masse, elle ne la perçoit pas comme de l'eau, mais comme de l'air… De l'air lourd... Lourd d'eau ?

Ses yeux cherchent un moment un appui visuel. Pas d'appui. Meh. Inspiration. Elle ferme les yeux. Les paroles du Master tournent vraiment dans sa tête à l'en déconcentrer et à la rendre malade — c'est pas agréable, cette sensation d'avoir envie de vomir juste parce que quelqu'un t'a fait une petite critique de rien du tout. Elle a du mal à se concentrer sur autre chose que ses sensations corporelles douteuses.

Grumblr, elle n'arrive pas à se concentrer.

L'air. Se concentrer sur l'air. L'eau dans l'air. L'humidité. Cette sensation de lourdeur. Comme un voile... Ah, voilà ! L'imaginer comme un voile ; épais ou fin, qu'importe. Mais donner une valeur, une image, ça l'aidera déjà. A défaut de purement le ressentir, elle pourra l'imaginer — et la volonté est plus forte que tout, hein ?

Maintenant, y "injecter" de l'énergie. Tout autour. Utiliser sa propre aura pour percevoir ce voile. Le toucher des doigts. Elle laisse l'une de ses mains parcourir lentement l'air autour d'elle. Toucher des doigts. Effleurer. Sentir. Sentir l'espèce de pression énergétique infime. Hm. C'est étrange à décortiquer, l'humidité de l'air, quand même.

Ses yeux se rouvrent. Elle n'est pas sûre de réussir à faire ce qu'il lui a demandé et ça lui met le moral dans les chaussettes, pour le coup.

Bon. Comment il a fait tout à l'heure, déjà ? Elle a ressenti quelque chose comme...

La sphère d'eau éclate. Elle se retrouve trempée, et observe d'un air dépité sa tenue imbibée d'eau. Puis, d'un geste lent, ressort un peu d'eau du lac et en reforme une sphère. Et recommence. Une fois, deux fois, trois fois. Le résultat est à la fois le même, et différent à chaque tentative. Le même : elle finit trempée. Différent : la technique utilisée n'est pas la même. Mais pas suffisante. Elle ne comprend pas comment ça marche, de séparer des foutues molécules. Elle ne comprend déjà pas comment c'est agencé, alors elle est censée faire quoi ??

Au bout de quelques tentatives, la mâchoire d'Ariana, qui se crispait au fur et à mesure que le temps passait, est complètement resserrée. Oh que ça l'agace. Elle ne comprend. Pas. Elle comprend l'état de base (100%). L'état d'arrivée (50%). La transition entre les deux, cependant, est trop instable. Elle parvient à faire une petite pluie, proche de la bruine, mais pas encore de la vapeur. (Et ça la saoule, wsh.)

Elle relève les yeux vers son professeur, à la fois agacée et dépitée. Elle ne veut pas lui demander d'aide, mais pour le coup, son regard jugeant la gave. Et elle ne compte pas dire "je n'y arrive pas" aussi simplement. Même en essayant lentement, elle galère, alors bon...

—Pourquoi il existe pas juste un bouton "contrôle de l'humidité" ? grommelle-t-elle en détournant les yeux, faisant ressortir une autre petite sphère d'eau. Vous réussissiez déjà à faire ça en tant qu'Etoile, vous ?

Zut, elle a parlé. Grumblr.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Lun 26 Nov 2018 - 16:15
Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2014

La jeune fille sembla assez vexée par les mots d'Ashton. Il regarda son élève sans sourciller, ne lui accordant pas la réaction qu'elle attendait peut-être. Il n'avait pas de temps à perdre avec l'aspect social, il lui avait déjà dit, et l'avait déjà montré. Elle avait voulu qu'il l'entraîne, alors il l'entraînait. Mais pas de perte de temps. Pas de gaspillage d'énergie en bavardage et en compliments à chaque coin de phrase. Il savait très bien où cela les amènerait : Ariana finirait par relâcher son attention, elle ne serait plus aussi concentrée, et n'aurait plus peur de rater. Parce que si tout allait trop bien entre eux, que serait un échec entre deux éclats de rire et une bonne poignée de main ? Rien. On balaye ça rapidement et on reprend, sans plus véritablement se donner à fond.

Non, Ariana se fâchait peut-être, mais elle avait besoin de ça. Elle avait besoin de challenge, d'ultimatum. De difficulté. Parce qu'elle avait toujours reculé face aux lourdes tâches, et s'était contentée de se dire qu'elle n'était de toute façon qu'une ratée, qui n'arriverait jamais à rien. Mais c'était pas grave, ses amis appréciaient ses sourires et sa bonne humeur légendaire ; alors est-ce que c'était si grave que ça d'être une ratée ?!

Oui.

Et Ashton ne l'autoriserait jamais à baisser les bras à un seul de ses cours. Il mesurerait chacun des exercices qu'il lui proposerait de faire pour qu'elle soit en mesure de le réussir, un jour ou l'autre. Parce que plus on s'obstine à faire quelque chose, plus on éprouve de la joie lorsqu'on arrive à ses fins. Et une fois dans sa vie, au moins une, Aria avait besoin d'éprouver cette joie-là pour reprendre confiance en elle. Elle n'était pas une ratée. Encore moins une simple gamine pétillante et aussi bavarde qu'une pie. Elle était bien plus que cela, et elle devait finir par admettre un jour ses qualités. Ses véritables qualités.

Aussi, le plus naturellement possible, Ashton répondit à la question de la jeune fille :

-Non.


Non, il n'avait jamais réussi à faire ça en tant qu'Etoile. A quoi s'attendait-elle ? A ce qu'il l'entraîne comme il s'était entraîné lui-même ? Le résultat n'avait pas été brillant. Non, il ne pouvait certainement pas l'entraîner comme lui s'était entraîné. Il devait adapter son entraînement à elle, et à ses capacités.

-C'est à toi d'imaginer mentalement ce bouton. C'est un exercice très difficile, et très épuisant sur le plan de la précision. Mais une fois que tu auras réussi à le faire rien qu'une fois, tu auras ce fameux bouton "transformation" dans ton esprit. Une fois le déclic passé, cela t'aidera dans chacune des utilisations futures de ton élément. Entraîne-toi encore.


Le temps s'étira un bon moment. Ashton s'installa sur un rocher, à quelques mètres du lac, et passa le temps en créant diverses formes sur l'étendue d'eau qui lui faisait face, laissant son élève s'entraîner à côté. Finalement, après une bonne demie-heure d'entraînement sur le même exercice, Ashton se releva, et s'avança vers elle.

-Très bien. On change d'exercice maintenant.


Il traça un trait imaginaire au dessus de sa tête, et une barre d'eau apparut. En quelques micro-secondes à peine, l'installation s'était terminée, et ils se trouvaient maintenant face à un rideau de pluie, l'eau remontant par les côtés pour rejoindre à nouveau la barre d'eau à chaque fois qu'elle allait toucher le sol.

-Je veux que tu me gèles cette structure alors qu'elle est en mouvement. Tu vas devoir suivre le même procédé que lorsque tu as gelé cette vague d'eau que tu avais formé pour te protéger.
##   Sam 26 Jan 2019 - 17:15

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Clignement des yeux d'Aria. Non. Il a bien dit "non" ? Le non qui veut dire "non je n'ai jamais réussi à faire l'exercice que je te demande de faire au même niveau que toi" ? Mais. C'est complètement insensé ! Comment elle est censée réussir à faire quelque chose que même son prof — qu'elle idéalise très fort — n'a jamais réussi à faire à son niveau ?! On frôle le grotesque, l'absurde ! Elle ne sait pas si elle doit se sentir surprise, en colère ou stressée. L'échec, c'est quelque chose de difficile à appréhender, pour elle. Elle a besoin de récompenses fréquentes, sinon elle se sent déprimée. Sur le court-terme, tout va bien ; elle supporte l'échec, et heureusement, sinon elle se sentirait sûrement bien plus mal au quotidien. Sur le long-terme, en revanche.... C'était beaucoup plus angoissant. Surtout en partant de l'idée qu'elle n'y arriverait pas par elle-même.

Pourtant... Ce n'est pas ce qu'il a dit ; s'il lui fait faire l'exercice, c'est qu'il doit juger que cela faisable ? Peut-être ne se projette-t-elle pas assez loin. Elle se mord la lèvre, se triture les doigts. Pas de "mais", avec lui. Suivre ce qu'il dit. S'entraîner. Hm. Elle ne sait pas trop quoi répondre, à part par un simple hochement de tête. Elle ne sait pas comment agir du tout avec lui, pour être honnête. C'est. Hm. Complexe.

Perplexe, la jeune femme glisse son regard vers le lac, puis son prof, avant d'acquiescer. Si elle n'a rien à dire, autant ne rien dire, pas vrai ?

Elle reprit l'exercice autant de fois que nécessaire, sans jamais réussir à trouver ce fameux bouton transformation. Et elle ne le trouverait certainement pas avant un long, long moment...

Epuisée, après un certain temps à s'entraîner sur le même exercice (c'est-à-dire, après avoir finie trempée et avoir ragé sur cette fichue sphère d'eau), elle voit Ashton se relever. L'entraînement est fini, c'est ça, elle peut enfin rent-- COMMENT CA EXERCICE SUIVANT ?! Nan mais nan mais mais il croit quoi, là, qu'elle a des batteries rechargeables à l'énergie solaire ?! Non ! Plus d'énergie ! Kapout !!

Elle pense une seconde à se plaindre et ouvrir la bouche — impossible, il fait déjà apparaître un. Rideau de pluie. Mais. MAIS GENRE. GROS FOUTAGE DE GUEULE ?! Elle cligne des yeux.

—Mais ?!

Non, pas d'assassinat par le regard, svp, monsieur Ashton.
La morphe lâche une grimace.

—Ouaiiiiiiiiiiis ça devrait être faisable !

Même pas une petite démonstration ? Wsh.

—Je suppose que c'est de la triche, si je gèle la barre d'eau d'entrée de jeu ? demande-t-elle d'une petite voix, en essayant d'analyser toute la structure sous ses yeux.

Pour arrêter le flot, le plus simple est toujours de couper l'arrivée d'eau. Mais le but de l'exercice n'est pas là, pas vrai ? Il faut qu'elle repense à ce moment où elle a gelé toute l'eau sortant des douches des novices, lorsqu'elle a tenté d'aider Erik, il y a quelques semaines de ça. Elle repense à la forme de stalactites qui s'en échappait...

Nez plissé dans sa concentration, elle prend son temps. Elle commence à comprendre que le but n'est pas de lui faire faire des choses qu'elle naurait faire naturellement ; mais bien de lui faire se creuser les méninges. Lentement, la rouquine tend la main pour la rapprocher du rideau de pluie, comme pour tester sa réactivité ; alors qu'elle n'est plus qu'à quelques millimètres, l'eau devient plus fraîche, jusqu'à finalement se transformer en fines gouttes gelées qui retombent sur le sol.

Hmm... Geler toute la structure en plein mouvement... Il va falloir être rapide pour ça, et donc dépenser une assez grande quantité d'énergie. Précision, rapidité ; ce n'est pas comme geler une vague qui déferle sur soi. Lorsque la vague déferle, il suffit de donner l'impulsion du gel, et celle-ci s'étendra à toute la surface de la vague de manière assez naturelle. Les gouttes, elles, ne sont pas connectées les unes aux autres ; il faudrait parvenir à considérer la structure comme un tout. Le problème, avec son état de fatigue et la vitesse de chute de la pluie, c'est qu'elle n'aura pas trente-six essais à disposition. Comment on considère chaque goutte, qui ne se touche pas, comme reliées à une autre ?

La main toujours tendue, Ariana continue à réfléchir. La zone devant laquelle est sa main finit régulièrement gelée ; l'eau semble se mouvoir quelque peu, mais pas changer de vitesse ; ce n'est pas la vitesse qu'il faut changer, ni l'emplacement, mais réellement la forme. Les embruns provoqués par la petite chute de pluie rend l'air d'autant plus humide à cet emplacement. L'air est déjà alourdi par l'humidité de l'air ambiante. Hm.

Juste souhaiter congeler la structure amène l'eau à continuer à se renouveler. Il faut l'imaginer autrement. Visualiser différemment. Il manque l'espect de figer les gouttes... Donc injecter... Oh ! Des petits flocons !

Sur la petite surface qu'elle a déterminée pour être sa surface de test, Ariana tente plusieurs fois de faire exploser les gouttes entre elles. Elle retient la vitesse. C'est comme un jeu de stepmania ; tu appuies sur le bouton, ça explose en rythme. Appuyer sur deux boutons en même temps, et jongler sur les modulations. Elle arrive à entrevoir le circuit qu'elle souhaite créer.

Ariana se recule un instant et, sourire aux lèvres, s'étire largement. Puis, vivement fait un mouvement semi circulaire du bras ; du haut vers le bas, légèrement en diagonale et paume ouverte ; l'image dans sa tête n'est pas aussi précise que voulue, mais l'intention derrière la porte. La première fois fait simplement légèrement exploser les petites gouttelettes ; hm, bien. Trop fort encore. La seconde fois lui convient mieux. À la troisième, on gèle ; la barre d'eau finit congelée ; puis, rapidement mais progressivement, les gouttes d'eau éclatent et forment de petites étoiles qui se connectent les unes aux autres avant de se geler ; les dernières lui échappent sur une bonne cinquantaine de centimètres, mais elle prolonge sa sculpture pour lui prodiguer une assise. Les pics se plantent dans le sol, se gèlent dessus pour se stabiliser, comme un arbuste aux allures étranges, surplombé de cette barre lisse sur le dessus et piquetée sur le dessous, connectée à une myriade d'étoiles. Sur les côtés, deux arcs tubulaires remontent jusqu'à la barre — là où l'eau remontait pour alimenter le rideau.

Grand sourire. Elle vacille un peu en se remettant droite, mains derrière le dos. Elle a envie de faire un moonwalk par réflexe, tant elle est fière, mais se contente de toussoter.

—C'est, euh, peut-être pas ce que vous m'avez demandé ?

Lui demandez pas d'expliquer comment elle est passée de l'étape une à l'étape deux, vous voulez bien ? C'était comme imaginer un entrelac d'épines, ou un circuit... Elle n'est pas encore assez rapide pour geler les dernières gouttes, plus proches du sol, mais réussir même à moitié l'exercice lui fait beaucoup de bien, après les échecs à répétition de tout à l'heure.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 


Dernière édition par Ariana Vicente le Mar 12 Fév 2019 - 17:02, édité 1 fois
##   Mar 12 Fév 2019 - 16:38
Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2014

La jeune femme aurait voulu se plaindre, mais elle ne dit rien. Ashton lut sur les traits de son visage qu'elle était surprise : elle était déjà épuisée, comment pouvait-il y avoir un autre exercice ?

Il ne laissa rien paraître, garda son visage fermé. Elle ne posera pas de questions, elle ne remettra pas en cause la consigne. Elle se rendra compte alors qu'elle était capable d'aller plus loin qu'elle ne le pensait. Arrête de baisser les bras trop vite Aria, veux-tu ? Tu es capable de faire bien plus que tu ne l'imagines.

La structure était posée et Ashton observa longuement la pluie qui s'écoulait. L'eau l'avait toujours apaisé, avant même qu'il n'arrive à Terrae. C'était doux, calme ; la pluie avait ce petit quelque chose de rassurant lorsqu'on l'observait tomber à flot de l'autre côté de la fenêtre.

Ariana finit par s'approcher de la structure. Elle passa ses doigts à travers les filets d'eau et changea dans un premier temps une petite partie des gouttelettes en petits glaçons. Une poignée de minutes plus tard, la jeune Etoile se recula pour s'étirer. L'éclat qui brillait dans son regard tira un mince sourire sur les lèvres d'Ashton. Enfin, elle avait compris. Enfin. Elle avait le droit de se faire confiance et de s'écouter. Elle ne devait pas être et agir comme les autres. Elle devait simplement se trouver elle. Appréhender les choses à sa manière. Gérer les problèmes à sa manière. Être elle, et pas l'image que l'on voulait voir d'elle.

Lentement, mais sûrement, la structure commença à se geler. Le mouvement fut fluide et envoûtant. Quelques gouttes d'eau se perdirent sur le sol, mais c'était bien peu face à ce qu'elle avait été capable de faire aujourd'hui.

-Bravo Ariana. C'est parfait.


Un léger sourire, qui s'éteignit rapidement sur ses lèvres. Leur relation ne pouvait pas évoluer. Pas encore.

-Nous arrêtons pour aujourd'hui, tu es trop fatiguée pour continuer. N'hésite pas à t'entraîner sur le premier exercice à chaque fois que tu auras du temps. Nous ne le travaillerons plus en séance d'entraînement, je te laisserai t'entraîner de ton côté et m'informer de ton évolution.


Le Master glissa les mains dans ses poches et adressa un signe de la tête à son élève.

-Je ne suis pas disponible avant la semaine prochaine. Ca te laisse quelques jours pour t'entraîner et réfléchir à certains exercices que tu voudrais mettre en place. On se dit lundi prochain, 11h ?  

Et, laissant à peine le temps à la jeune fille de répondre, Ashton se changea en aigle pour disparaître dans les airs.

---

La semaine était passée rapidement - trop rapidement. Mais un rendez-vous était un rendez-vous, et Ashton n'était pas de ceux qui annulent au dernier moment.

Il se débarrassa des dernières tâches qu'il avait encore à accomplir et disparut dans les airs sous la forme d'un aigle. Il atterrit souplement sur la branche d'un arbre et fixa le sol. La jeune Eau ne devrait pas tarder à arriver.

Alors qu'elle arrivait, Ashton reprit forme humaine. Il jeta dans sa direction une sphère d'eau qu'il transforma en vapeur d'eau avant qu'elle n'entre en contact avec l'Etoile. D'un geste de la main, il créa une piste de glace qu'il fit s'étendre devant lui pour lui ouvrir la voie jusqu'au sol. Une fois arrivé sur la Terre ferme, il claqua des doigts et la glace se liquéfia avant de disparaître sous la forme de vapeur d'eau une fois encore.

-Est-ce que tu as fait des progrès depuis la dernière fois ?
##   Mar 12 Fév 2019 - 17:54

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Et le temps s'arrête. Ariana cligne des yeux. Whaaaaaaat ? Whaaaaaaaaaaat ?! Non, elle a du rêver. Il a dit quoi ? Il a dit "Bravo Ariana, c'est parfait" ?! Bravo et parfait dans la même phrase ?! MAIS. Le sourire d'Ariana s'élargit davantage. Ca veut dire qu'elle a réussi ?! Il ne va même pas critiquer toute la zone qu'elle n'a pas réussi à geler, là, en bas ?! C'est une grosse zone, hein, quand même. Même pas une petite remarque ?! Nan ?! Ok, elle va garder ce "bravo c'est parfait" et se l'encadrer dans un coin de sa tête, elle va même éviter de dessiner dessus avec du marqueur rose et jaune fluo pour montrer à quel point elle le chérit.

—Woah, oh, euh... Merci ! s'enjoue-t-elle, avant d'acquiescer vivement lorsqu'il lui annonce la fin de la séance pour aujourd'hui.

Ah... Oui... Cet exercice, grumph. Il va falloir qu'elle se mette un petit créneau exprès pour bosser dessus, sinon, se connaissant, elle va juste complètement le zapper, arriver la prochaine fois et faire "euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh MDR oups j'avé oubliè". Elle continue cependant à acquiescer, de beaucoup trop bonne humeur pour son propre bien — elle a très très envie de sautiller partout, mais elle se retient histoire de ne pas avoir l'air trop bête devant son professeur.

—Oui ça marche ! Je devrai pouvoir m'organiser pour le restaurant !

Et à peine a-t-elle fini sa phrase qu'il s'est déjà envolé. Ashton-l'aigle s'envole donc au loin, jusqu'à disparaître à sa vue ; sitôt fait, Ariana pousse un petit cri de joie en trépignant sur place, sautillant et roulant dans l'herbe. Aie. Ouais, non, ne pas se jeter par terre comme ça, ça fait un peu mal.


---

Promis. Elle n'a pas oublié de s'entraîner sur la vapeur d'eau. Non non. Pas du tout. C'est genre. Elle a juste. Un peu trop ragé, et pas trop trop persévéré. Nan mais en même temps, c'est super chiant ?! Depuis qu'elle a failli s'ébouillanter avec l'eau sous sa douche, en tentant l'exercice, il y a deux jours, elle l'évite comme la peste. C'est donc la boule au ventre qu'elle arrive à son rendez-vous (pas galant, non, un rendez-vous galant ça te dit "bonjour, comment vas-tu ?", ce qui n'est pas le fort du professeur Morphe). Elle s'apprête à atterrir comme la petite pie qu'elle est, lorsqu'elle voit... Une sphère d'eau dans sa tronche ? Ah non. De la vapeur. Puis. Une piste de glace ? ... ... Non mais il la teste c'est pas poss-

Elle ne réfléchit pas trop et, ailes collées contre le corps pour se prendre de la vitesse, se laisse glisser sur la petite rampe de glace puis se transforme une fois au sol, bras en l'air, grand sourire, retenant un "TADAM !" qui serait de toute manière tombé à plat. Et re vapeur dans les poumons. Urg. Elle toussote. Et évidemment, pas un bonjour. BONJOUR, MONSIEUR ASHTON. BON. JOUR. C'est pas compliqué ?!

—Bonjouuuuuuuur… rit-elle nerveusement, pas du tout sur le même ton que dans son cerveau hyperagité. Euhhh. Ouiiiii ? Non ? Un peu ? Non, d'accord, pas du tout, j'y arrive pas, c'est vraiment super compliqué votre truc avec la vapeur ; 'tendez, vous voulez pas me montrer ? Je me suis presque ébouillantée l'autre jour, je sais pas comment j'ai fait, regardez, j'ai encore presque les marques ?! baragouine-t-elle tout en lui montrant des petites tâches rouges déjà presque entièrement résorbées sur ses poignets.




HRP : j'aime bien n'avoir aucune cohérence dans la manière dont j'écris, d'un post à l'autre :joy:


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Mar 12 Fév 2019 - 19:22
Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2014

Ashton se contenta d'arquer un sourcil quand la jeune Eau commença à baragouiner une forme de réponse mal organisée. Elle ne pouvait pas réfléchir un peu avant d'ouvrir la bouche ? Parce que là, ce n'était pas clair du tout.

Il baissa les yeux sur les poignets que la rouquine lui désignait et soupira avec lassitude. Trop d'énergie. Est-ce qu'elle avait oublié quels étaient les rapports qu'ils entretenaient en quelques jours ? Ou bien est-ce qu'elle se sentait obligée de s'emporter comme ça pour cacher son échec ? Elle n'avait pas essayé, ce n'était pas un échec, c'était simplement un manque de volonté. Et c'était le genre de choses qui énervait tout particulièrement Ashton. Simplement parce qu'elle avait raté une fois, elle avait décidé de ne plus le faire ? En même temps, quelle idée de faire ça sous sa douche ; elle n'avait pas d'autres idées de génie comme ça à lui partager ?

Il se pinça l'arête du nez.

-Je viens de le faire. Concentre-toi, je le refais une fois, mais pas plus. Essaie de comprendre quelle connexion se fait entre les molécules d'eau qui restent figées dans l'air et les molécules d'eau qui changent d'état pour passer à l'état gazeux.


Il leva une main, fit naître une sphère d'eau dans le creux de sa paume en s'accaparant toutes les molécules d'eau à l'état gazeux qui se trouvaient dans la zone autour de sa main, puis il ferma ses doigts sur la sphère et celle-ci disparut pour laisser toutes les molécules d'eau rejoindre leur place initiale. Jouer avec son environnement, le contrôler et ne gérer que les changements d'état de la matière. Ce n'était qu'un déplacement, rien de bien compliqué.

-Tu continueras à t'entraîner de ton côté. Pas sous la douche évidemment. Ou en tout cas pas lorsque tu es à l'intérieur de la douche...


Il retint un nouveau soupir et ancra son regard dans les yeux verts de son élève.

-J'aurais aimé axer l'entraînement sur les transformations aujourd'hui. Quel est le plus petit animal en lequel tu es capable de te transformer ? Et le plus gros que tu as testé ?
##   Sam 2 Mar 2019 - 19:52

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Mais. Se concentrer ?! Mais euh euh. Faut pas abuser non plus, elle peut pas tout faire en même temps, là ! C'est dur de se concentrer pour voler, pour glisser sur une rampe d'eau, pour ATTERRIR sans se casser quelque chose et encore moins pour dire bonjour à quelqu'un qui la salue pas et préfère lui faire sa démo au pire moment possible ! EH OUI MONSIEUR ! Vos méthodes ne vont pas du tout ! (Non, elle ne lui dira jamais ça, elle tient à sa vie de pauvre petite humaine.)

Elle acquiesce, donc. Parce qu'elle tient à sa vie. Quelle connexion se fait entre les molécules d'eau- Ouais, ouais, ok, ok. (Non, c'est pas ok, il a prononcé le mot "molécule" et son cerveau a arrêté de fonctionner.)

CONNEXION. GOUTTES D'EAU FIGE DANS L'AIR. ET GOUTTES D'EAU QUI CHANGENT- Mais what mais ça veut rien dire son machin ! Qu'est-ce qu'on s'en fout des molécules figées dans l'air ?! Ca n'a aucun seeeeeeeens.

Bon. Il fait sa démo. Elle essaie de comprendre. Encore. Comment. Ca marche. Cette fois, l'énergie d'Ariana enveloppe entièrement la sphère pour mieux analyser les différentes étapes. A dire vrai, tant qu'elle n'arrivera pas à visualiser clairement ce que lui demande Ashton, elle n'y arrivera pas, de son côté... Hm... Elle les a mieux senti bouger, cette fois. Mais c'est trop petit pour qu'elle arrive à les percevoir correctement. Elle fait bouger l'eau par masse, pas par molécule ; visualiser les molécules... Comment on peut faire ça ? Grumblr...

—Merci... ajoute-t-elle en faisant la moue, avant de vouloir ajouter : Mais ! Sous la douche c'est pour éviter d'inonder ma chambre ! J'arrête pas de faire éclater la sphère...

Peut-être faut-il qu'elle continue encore et encore à éclater cette sphère, finalement. Et avec le temps, elle arrivera à contrôler de mieux en mieux la dispersion...

—Je crois que je vois mieux où est le problème, en tout cas ! J'ai, euh, des difficultés à sentir l'énergie précise des choses ? C'est plus comme si je percevais les éléments comme une masse. Peut-être qu'il faudrait que je retente le fait de congeler l'eau qui sort du pommeau de la douche… marmonne-t-elle pour elle-même.

Elle relève ses yeux vers son professeur, comme pour avoir son assentiment. Rapidement, il passe à autre chose. Et les yeux d'Ariana s'illuminent de joie. La. Joie. PURE. INTENSE. OUIIIIIIIIIIIII. TRAVAIL SUR LE MORPHISME !!!! OUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!

Ne pas sautiller.

—Hmmmm alors le plus petit, j'avais testé un bourdon il y a quelques mois ! J'étais fière, mais c'était quand même un gros bourdon... Puis je me suis demandée si je pouvais me transformer en moustique, mais mon copain avait beaucoup trop peur que les gens me tuent sans le vouloir. C'est possible de se transformer en moustique ? C'est possible de mourir comme ça ?? On est un peu plus résistant que la moyenne quand on est tout petit, nan ?! Est-ce que c'est possible de se transformer en plante ? En objet ? En animal qui existe pas ou plus ? Parce qu'y a eu le dinosaure, et---

Elle se fige d'un coup, a une sueur froide pendant qu'elle fixe dans le vide, se rappelant que les événements n'ont pas eu si loin que ça, au final. Elle déglutit, sourit nerveusement. Se calmer. Se caaaalmeeeeer. Elle retourne à la question de son prof' sans plus de cérémonie, reprenant comme si de rien n'était. Pourtant, son coeur continue à tambouriner.

—Et le plus gros. Hmmmm. Je sais plus si c'était la girafe, l'éléphant ou le rhinocéros.... Je crois que c'était le rhinocéros, je suis une petite éléphante ou girafe, généralement. Mais j'étais un peu énervée pour le rhinocéros, c'est pour ça !!

Hm.
Elle va s'faire atomiser parce qu'elle parle trop, vous pensez ? (J'prends les paris.)


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Dim 3 Mar 2019 - 10:52
Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2014

Ashton se contenta d'un regard entendu quand Aria commenta et sa démonstration, et sa propre pratique. Il n'était pas nécessaire de parler, il n'avait pas d'autres conseils à lui transmettre de toute façon. Il avait tout donné ; il n'y avait plus qu'à laisser s'entraîner de son côté.

Il lança donc la conversation sur l'autre pouvoir qu'ils pouvaient tout deux contrôler : le morphing.

Et il regretta, bien évidemment, tout de suite son choix.

Il avait lâché une bombe. Non. Pire que ça. La bombe nucléaire. Y avait-il un bouton stop pour l'empêcher de continuer à parler ? Elle ne s'arrêtait plus. La jeune Ariana parlait parlait et parlait ; sa langue claquait sans cesse contre ses dents pour produire tous ces sons si particuliers propres à la parole. Beaucoup de questions, beaucoup de pratique aussi - la vérité c'est que derrière ce masque d'agacement (parce qu'elle parle quand même sacrément beaucoup, là), Ashton était très surpris de voir qu'elle semblait vraiment bien se débrouiller avec ce pouvoir-là. Le seul pouvoir qu'il avait véritablement pu observer lorsqu'il était intervenu pour mettre fin au combat contre son ancien collègue Morphe.

Suite à l'une de ses questions, Ariana sembla elle aussi se rappeler de cet épisode. L'éclat dans son regard la trahit, quelques secondes, avant qu'elle ne reparte sur les plus grosses transformations qu'elle avait réussies.

Un imperceptible sourire passa sur les lèvres d'Ashton. Si il n'avait pas été Master à l'heure actuelle, il aurait probablement été terriblement jaloux d'elle, même s'il ne l'avouerait jamais. Qui pouvait se vanter d'être autant fusionnel avec ses pouvoirs de Morphe à un stade d'Etoile ? L'insouciance de cette jeune femme aurait probablement été la cause de sa jalousie. Parce qu'en plus d'être particulièrement douée, elle n'avait absolument pas conscience du niveau qu'elle avait réellement. La facilité et le naturel avec lesquels elle semblait utiliser ses pouvoirs étaient impressionnants à ce stade-là.

Ashton finit par lever une main pour faire comprendre à Ariana qu'il était temps d'arrêter de parler. Il enregistra les informations qu'il avait eu, et entreprit de répondre aux questions qui l'intéressaient pour sa séance.

-Lorsque tu te transformes, tu obtiens la résistance de l'animal dont tu prends la forme. Si tu es un rhinocéros, tu ne vas évidemment pas avoir la force et la peau d'une mouche. Ce qui peut évidemment être dangereux lorsqu'on se transforme en animal très petit et très fragile, comme un moustique. En revanche, si tu te fais écraser sous cette forme, ton corps et tes pouvoirs vont chercher à te protéger, et par réflexe, ils vont te rendre ta forme originelle. Sous ta forme humaine, tu seras plus résistante, tu encaisseras le coup, et les blessures seront plus légères. Peut-être simplement un poignet cassé alors que tu aurais dû y laisser la vie en tant que moustique.

Il pensa qu'il pouvait la féliciter pour ses prouesses jusqu'à maintenant, et hésita. S'il le faisait, continuerait-elle à faire des efforts pour le contenter ?

-Après, c'est quelque chose qui ne m'est jamais arrivé. Ce ne sont que des constats que je fais. Lorsque toi et tes camarades vous êtes battus contre le Master Morphe qui avait perdu la raison, il est resté sous sa forme animale tout du long. Les dégâts constatés lors de son hospitalisation en tant qu'homme faisaient écho au combat, sans se calquer parfaitement à ce qu'il avait subi sous ses différentes formes. Sous certains coups, son corps d'humain n'aurait pas résisté. Or, à ce moment-là, il arborait une forme qui lui a permis d'encaisser.

Ashton glissa les mains dans ses poches. Il se doutait que parler de cela n'allait pas mettre l'Eau très à l'aise. Il voulait toutefois appuyer son propos d'un exemple, et il pensait que parler de cette situation objectivement, simplement pour l'analyser et en tirer le plus important, n'était pas une mauvaise idée.

-Montre-moi la taille de ton bourdon.
##   Dim 3 Mar 2019 - 16:26

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Etonnamment, Ashton n'a pas trucidé Ariana. C'est donc surprise qu'elle le voit lever la main pour lui faire comprendre qu'elle peut (doit) s'arrêter de parler, et il prend son temps pour remettre de l'ordre dans sa tête. Un peu essoufflée d'avoir tant parlé, et si vite, la rouquine reste immobile et silencieuse, se triturant les doigts en le fixant, plutôt contente qu'il n'ait pas relevé son moment d'arrêt cérébral magistral lorsqu'elle a évoqué les événements de la forêt.

Elle inspire et acquiesce de temps à autres, contente d'avoir plus d'informations sur le sujet. Il a laissé de côté certaines de ses questions qu'il ne jugeait pas pertinente, sans doute, mais elle est trop contente d'avoir une réponse réelle sur des questions qu'elle se pose depuis un bon bout de temps. En soi, ça paraît totalement logique ; elle a bien pu l'expérimenter... Sinon, elle n'aurait jamais pu défoncer la porte de Théo, humhumhummmm. Dans tous les cas, c'est plutôt rassurant ; ce serait mal foutu d'être Morphe, sinon, si on pouvait mourir si facilement. Cela la motive d'autant plus Ariana à tester des formes plus petites, qu'elle avait jusqu'ici dédaigné par crainte.

Son visage s'illumine donc et elle s'apprête à le remercier pour ses conseils, lorsqu'il reprend la parole... Et la fait grimacer. Hm. Elle aurait vraiment préféré ne pas retourner sur le sujet du Master Morphe. Sa gorge se noue en une boule douloureuse et elle croise à demi les bras contre sa poitrine, un sourire un peu forcé aux lèvres. Elle se contente d'acquiescer.

—Oui, je vois, merci. Ca me paraît plus clair.

Simple, sobre, efficace. Elle avait d'autres choses à ajouter, mais parler de ses traumas est encore une chose particulièrement difficile pour elle. ... D'autant plus depuis qu'elle a parlé à Ipiu. Ah. ah. ah. Oui, laissons toutes les évocations de ses os cassés de côté. Elle est remise, mais elle boitille toujours un peu en tant qu'humaine, surtout lorsque le temps est humide. Quand elle est un animal, elle y pense moins — elle pense moins, de base.

Une inspiration. Bien. On est ici pour s'entraîner, alors oui, montrons-lui ce qu'on sait faire ! Un peu déconcentrée par ses pensées qui naviguent sans cesse entre les événements de la forêt (Adélaïde et Nicolas blessés, le dinosaure, le dragon-), et ses yeux qui font parfois l'aller-retour entre au-dessus de l'épaule d'Ashton et les arbres, elle a du mal à visualiser clairement ce qu'elle veut faire. Bourdon. Allez, pense au bourdon. Petit claque mentale. Elle inspire, ferme les yeux.

Elle se métamorphose ; un gros bourdon velu, un peu obèse, d'environ deux bons centimètres mais pas moins, qui volète à la hauteur des yeux d'Ashton en décrivant de légers huit, quelque peu déboussolé. Ca fait un moment qu'Ariana-bourdon n'a pas utilisé ses petites ailes d'insecte.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Lun 4 Mar 2019 - 19:13
Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2014

Ariana la pipelette s'est envolée sous la forme d'un bourdon. Quelques mots ont à peine franchi ses lèvres, et la voilà transformée.

Elle n'était pas à l'aise avec certains des sujets qu'avait décidé d'aborder Ashton pour appuyer ses propos, et il en a conscience. Simplement il ne s'en excusera pas. Il faudra qu'elle surmonte ce traumatisme, petit à petit, mais sûrement. Sinon cela risquera de la bloquer dans l'utilisation de son pouvoir de Morphe. S'était-elle re-transformée en louve depuis ce jour ? Il en doutait fortement. Et quand on avait autant de talent qu'elle pour ce pouvoir, c'était bien dommage de le laisser tomber.

Alors non, il ne s'excuserait pas. Et il continuerait à en parler, un peu, rarement, quand cela serait nécessaire. Pour qu'elle s'y fasse, progressivement, à son rythme. Au début, c'est difficile. Et puis, petit à petit, on voit la situation différemment : on la voit comme une piste sur laquelle réfléchir pour s'améliorer, améliorer sa maîtriser, voir plus loin.

Ariana s'était donc transformée en bourdon, et elle volerait devant le visage d'Ashton. Ah, que ce bourdonnement était agaçant ! Mon dieu. Pourquoi avait-elle choisi cet insecte lors de sa première prouesse en tant que petit animal ? Quelle horreur.

-Très bien. J'aimerais qu'on se concentre sur la taille ; essayer d'être de plus en plus petit. Tu peux essayer le moustique, mais je pense que ton copain n'avait pas tort, ce n'est pas la transformation la plus stratégique.


Il tendit une main face à lui, paume face au ciel.

-Essayons des animaux qui ne volent pas, quand tu auras tester le plus petit insecte volant que tu es capable de reproduire. Ver de terre. Araignée. Fourmi. Puceron ?

Un puceron, c'était vraiment petit. Il ne pensait pas qu'elle y arriverait aujourd'hui, mais il avait bon espoir pour les transformations précédentes, jusqu'à la fourmi, peut-être.

-Tu peux essayer de te transformer en asticot avant d'essayer la fourmi, pour continuer à réduire la taille progressivement.
##   Mar 5 Mar 2019 - 17:51

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Ariana bourdon fixe Ashton de ses petits yeux étranges d'insecte. la vision est très très différente ce qu'elle a l'habitude d'expérimenter ; à vrai dire, c'est aussi pour ça qu'elle évite la transformation en insecte. C'est trop... Bizarre, déroutant, et dangereux bon sang. Déjà, voir Ashton en mode grandeur nature, c'est assez incroyablement flippant ; mais alors quand il fait 50 fois votre taille, bonjour l'angoisse.

Elle tente de se concentrer sur le son que produit Ashton, mais le "bzzzzzzz" constant de ses ailes la déconcentre un peu. Se concentrer sur la taille. AH ! Il tend sa main ! Très naturellement, elle se pose donc dessus, se secouant les patounes pour les dégourdir. Donc. Réduire la taille de la bestiole ? Genre... Réduire la taille du bourd---

AH OUAIS MAIS EUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH NAN COMMENT CA VER DE TERRE, ARAIGNEE ? NAN MAIS CA VA TRKL ELLE VA PAS SE TRANSFORMER EN TRUC CHEUM LA ENCORE ?!!! Ses ailes vrombissent de protestation. GENRE EUHHHH J'SUIS OBLIGEE M'SIEUR ?? Elle secoue la tête et agite ses petites pattes de devant, essayant de lui faire comprendre en bzbztant à quel point cette idée était stup- enfin, euh, pas cool, quoi.

Elle grimace donc et se tortille quelque peu, avant de pousser un soupir de bourdon (oui ça n'existe pas, mais euh, voilà) et se concentre. Elle ferme les yeux dans sa tête. D'abord d'autres animaux volants. En dessous du bourdon, la guêpe ; elle imagine une jolie guêpe, tout fine. Son abdomen. C'est très étrange, une guêpe. C'est encore plus étrange d'en être une. Elle se transforme. Waaaaaaaaaaaaaaaaah trop ouf ! ELLE A UNE TAILLE DE GUÊPE, LES GARS !!

... Bref.

Elle agite son abdomen... Ne pas piquer m'sieur Ashton, ce sera gênant. Bon. Plus petit. Hmn. Abeille. Aaaaabeilllleee. C'est quoi la différence entre une abeille et une guêpe ? Ah oui, les abeilles c'est marron. Un peu plus petit. Dodu. Cyclindrique. Hmmmm. C'EST POILU AUSSI. Voilà. Concentration. La transformation est plus difficile, mais y parvient.

Bon. Encore plus petit. UN ASTICOT, MAIS BERK BERK BERK. Elle décolle de la main d'Ashton, se retransforme en humaine et lâche très rapidement, le visage écarlate sous l'effort fourni :

—Je suis vraiment obligée de tenter l'asticot, genre, ça me tente pas du tout, c'est--

Elle croise son regard.

—... Ouiiii, ok, j'ai compris.

Sniffu.
Elle se transforme donc en petit papillon pour se reposer sur la main d'Ashton. Puis en mite. Puis en petite mouche. HORS DE QUESTION DE FAIRE UN PUTAIN D'ASTICOT SQFHVBdhggfbdhjgbj EEEEEEERK. Elle dérape dans sa transformation suivante et finit par être un genre de fourmis croisé avec un coléoptère. Euh ? EUHHHH ??? COMMENT ELLE A FAIT ??? C'est vachement plus grand en plus, hein, et ça n'a rien, mais alors RIEN A VOIR avec ce qu'elle voulait faire juste avant, en plus la fourmi est énorme, juste aled, c'est quoi ce monstre ?!

PANIQUE, PANIQUE, ELLE EST COINCEE, ELLE VA FINIR COINCEE EN FOURMILEOPTERE A TOUT JAMAIS, PANIII-- oh, nan, c'est bon, voilà, c'est une vraie fourmi maintenant. Une fourmi de quasi un centimètre. Mais une fourmi. Encore plus petite, la fourmi, alley. ET ON PERD ENCORE DEUX MILLIMETRES.

Putain, si c'était aussi simple à la salle de sport, j'vous jure.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Mer 6 Mar 2019 - 17:32
Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2014

Ariana se déposa sur la main d'Ashton sous la forme d'un bourdon. Il haussa machinalement un sourcil quand elle se mit à s'agiter sur sa main. Elle avait conscience qu'elle était ridicule, à protester ses consignes ainsi, sous la forme d'un bourdon ? En plus, c'était une sensation très désagréable, sur sa main, ses petites pattes qui se baladaient et ses ailes qui reprenaient leur bruit insupportable.

Elle finit cependant par se mettre au travail. Ariana-bourdon se transforma en Ariana-guêpe. Puis en Ariana-abeille. Puis en... Ariana-Ariana.

Ashton avait réhaussé un sourcil quand elle s'était envolée de sa main. Elle reprit forme humaine et protesta contre la transformation en asticot. Le visage rouge, elle articula rapidement plein de mots dans l'idée de se défendre, puis s'arrêta rapidement quand elle croisa le regard du Master. Un asticot ou autre chose : il s'en fichait en soit. L'important ici n'était pas la bête, mais bien la taille. Et puis de toute façon, c'était elle qui était transformée, elle n'allait même pas voir son corps. Alors pourquoi s'agiter autant ?

Elle reprit donc la forme d'un joli papillon pour venir se poser sur la main d'Ashton. Puis elle se changea en mite, et en moucheron. Le Master Morphe était impressionné par la rapidité avec laquelle elle enchaînait ses transformations. Si elle peinait un peu plus face aux exercices qu'il lui proposait lorsqu'ils travaillaient l'eau, il semblait là qu'il allait plutôt falloir qu'il augmente la difficulté de ses entraînements concernant le pouvoir de Morphe. Elle était sacrément intuitive... Et douée pour ça.

Sauf que sa dernière transformation fut un joli raté. Un sourire étira le coin des lèvres du blond. Avec tout ce qu'elle venait de dépenser en énergie sur ses transformations, il était presque rassuré qu'elle n'y parvienne pas.

Le mutant s'agita dans la main d'Ashton, jusqu'à ce que sa carapace disparaisse pour qu'il ne ressemble plus qu'à une fourmi. Bon, une grosse fourmi. Mais une fourmi quand même. C'était assez amusant à regarder, cette panique soudaine traduite sous la forme d'un animal si minuscule... Le Master ne put s'empêcher de se demander de quoi elle avait eu l'air lorsqu'elle s'était transformée en rhinocéros. Apparemment, elle semblait vraiment en colère, alors...

La fourmi perdit quelques millimètres. Il baissa et remonta légèrement sa main pour faire comprendre à l'insecte qu'elle pouvait reprendre forme humaine.

-La rapidité de tes transformations est très impressionnante. Tu devrais t'en servir comme d'un atout. On continuera à travailler sur les formes animales à taille réduite.


Il fit ensuite naître une petite sphère d'eau à côté de lui, de la taille d'une balle de ping pong, qu'il jeta à la figure d'Aria. Un sourire moqueur étira le coin de ses lèvres.

-Respire. T'es toute rouge. Souffle un peu.


Le sourire s'effaça en un éclair, et il reprit, plus sérieux :

-Est-ce que tu as déjà enchaîné des téléportations de tailles radicalement opposées ? Passer de rhinocéros à papillon ? C'est très difficile en général, parce que la matière à prendre en considération est radicalement différente. Mais j'aimerais bien voir ce que toi tu es capable de faire. Pas nécessairement aujourd'hui, c'est à toi de voir en fonction de comment tu te sens, niveau énergie.
##   
Contenu sponsorisé

 

La force de l'eau vient de sa source • Privé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant