Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Fais sortir le démon qui est en toi; (Pv : Ys ♥)
##   Dim 12 Aoû 2018 - 0:48

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2277
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Subconscient:
 

Le sang de la jeune femme coule sur ses phalanges et le Dragon ne lâche pas son épée. Il maintient cette dernière, un sourire en coin alors qu'il sent que sa proie donne son dernier souffle.
Enfin.
Enfin il allait être libre. Plus rien ne pouvait le retenir dans ce monde. Il pourrait mener sa liberté sans rendre de compte. Plus rien. Plus rien ne pourrait l'empêcher d'agir. Il savourait déjà sa victoire sans même se rendre compte que la Master vivait encore.
Soudainement, il le sentit, ses mains ne bougent plus. Il ne peut se retirer du sabre alors que ce dernier se vide de son énergie. Quoi?
Posant son regard sur le sabre, le Dragon s'interrompt et cesse d'alimenter ce dernier. Et sans le voir venir, il sentit les mains de la Master se poser sur ses épaules. Elle s'élance. Dans les airs. Stupéfait par sa rigueur et sa puissance, il lève les yeux au dessus de lui et croise son regard. C'est effrayant, cette lueur dans son regard. Elle vit toujours. Elle a choisi. "LUI".
Le Dragon ne réagit pas de suite, crispé sur place. Serait-elle donc prête à donner sa vie pour cet humain? Mais c'est quoi cette fille?
L'animal n'a le temps de réaliser et de trouver des réponses qu'il sent tout son poids basculer en arrière. L'horizon disparait de son champ de vue.

Lorsque la raison lui revint, il est alors dans leur chambre. Il connait ces murs. Là où il attendait patiemment dans l'ombre qu'Ys daigne lui donner un signe. Quitter cet endroit pour venir ici. Dans un lieu où autrefois il était paisible de s'y trouver.
La Bête ne réalise pas mais il se trouve lui l'être le plus puissant. Elle tient toujours debout, elle se dresse toujours devant lui. Elle ne lâche rien. Il aurait du la dévorer pendant qu'il était encore temps, mais lorsqu'elle pose son front contre le sien, il hésite.
Ses paroles le troublent subtilement. Elle lui donne une chance de réaliser son souhait, alors pourquoi il hésite? Ah si. Il réalise. C'est surement sa dernière chance de s'en débarrasser. Cette fille est tenace. Bien plus dur qu'il ne l'aurait crus. Il ne doit pas hésiter.
Son énergie remonte toute entière vers ses mains. Si elle lui bloque les poignets, il peut toujours projeter une attaque du bout des doigts. De plus il peut percevoir d'où émane sa propre énergie. Ses yeux baissent sur ce dernier. Il tente de ne pas l'écouter. Surtout ces paroles.

Non! Non! Personne ne peut l'aider! Personne ne lui tendra la main! Tous, il lui ont tous tourné le dos! Ils l'ont pointer du doigt, depuis tout jeune. Alors comment peut-elle croire qu'il existe encore une oreille attentive dans ce bas monde?
Y A PERSONNE!
Personne!! Alors tais toi! Arrêtes de raconter des conneries! Gardes donc ta poussière de fée.
Il suffit juste de viser là, sur ces petits explosifs et ça sera finis. Il ne doutera pas. Il ne doutera plus.


-Je t'aime.

Tout s'arrête.
Le souffle coupé, les yeux écarquillés, le Dragon cesse de grogner. A qui parle-t'elle? Il n'est pas sûr. Il doute. Ses pupilles se relèvent sur elle et croisent les siennes.
Qui dans ce monde pourrait oser de telles paroles? Pourquoi lui dit-elle ça? Maintenant? Après tout ce dont il venait de lui faire subir? C'était comme si, pour une fois, on lui autoriser un instant de replis.


Subconscient:
 

Malgré que l'Animal soit resté stoïque devant cet aveu, son énergie, elle, avait continuer à progresser vers ses doigts, comme par instinct de défense. Et tendit que Mitsuki était la cible, soudainement, un hurlement provint et sa main fut dévier de force dans une autre direction.
Un puissant éclair vint frapper le plafond, détruisant ce dernier laissant une lumière aveuglante engloutir la pièce.
Dans un dernier excès de conscience, le Dragon vint protéger le corps de la Master de ses ailes. Et ils furent engloutis dans les décombres qui fut autrefois leur maison.


##   Lun 13 Aoû 2018 - 10:08

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2363
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Mon regard croisa celui de la bête. Est-ce qu'Ys était encore là ? Ou est-ce qu'au moins j'avais réussi à atteindre le Dragon ? L'Animal n'était pas mauvais. Dans le fond, il ne cherchait qu'à se protéger, pas vrai ?

Mes yeux se fermèrent doucement tandis que je me préparai à recevoir son attaque. Son énergie s'était dirigée vers ses mains ; la mienne avait fini de se répandre sur l'ensemble de mon corps. Je gardai les yeux fermés, douloureusement. J'avais pensé bien faire. J'avais pensé pouvoir réussir à l'aider, j'avais pensé pouvoir le calmer. Mais ce n'était qu'une illusion. Une piètre illusion qui allait maintenant se retourner contre moi. Est-ce que ma greffe allait vraiment tenir le coup ? Est-ce qu'elle allait pouvoir me protéger d'une explosion intérieure ? Je serrai les dents alors qu'une larme roulait sur ma joue.

L'énergie contenue dans ses mains atteignit le pic de non-retour. Elle explosa, et alors que je m'attendais à tout recevoir, j'ouvris brutalement les yeux en la sentant dévier sa trajectoire. Mon regard eut à peine le temps de capter celui d'Ys que le bruit d'une explosion parvint à mes oreilles. Quelques instants plus tard, le tatouage de ma greffe se résorbait pour revenir se loger sur le côté de mes côtes. Je serrai mon corps contre celui d'Ys, protégée de ses ailes. Etait-ce Ys ou le Dragon ? Le bruit du plafond qui s'écroulait, accompagné de quelques tuiles, me fit sursauter. Mais rien. Rien ne m'atteignit.

Lorsque le capharnaüm prit fin, j'avais rejoint Morphée, m'étant servie de ma greffe bien trop longtemps pour pouvoir rester consciente, ma tête délicatement posée sur l'épaule d'Ys.
##   Lun 13 Aoû 2018 - 20:44

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2277
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Il ne saurait dire combien de temps ils allaient devoir rester sous les décombres, mais même en y réfléchissant, le Dragon ne voyait là aucun moyen de s'en sortir.
Evidemment, il pouvait toujours se téléporter ou employer la force pour s'en tirer, mais Mitsuki serait alors blessée. Elle resterait bloquer sous les débris.
Tiens… Voilà que maintenant il y pense. Son regard flamboyant s'attarde sur cette dernière alors qu'elle semble s'évanouir sur son épaule.

Très bien, il a compris. Si c'est celle ci qu'il choisit, alors le Dragon peut seulement accepter sa décision. Après tout, il pourrait y mettre fin, là maintenant qu'elle était vulnérable. Et alors tout serait finis. Mais…

-Je t'aime.

Ca résonne toujours dans son esprit. Cette petite humaine… durant combien de temps n'avait il pas entendu de telles paroles? Qui? Qui d'autre aurait pu le lui prononcer un jour?
Alors ce n'est pas uniquement la raison d'Ys qui le pousse à ne pas déployer ses ailes, c'est également la sienne.
Pourvu que ces autres idiots d'humains se rendent compte de l'explosion et qu'ils se bougent.

Car au final, même le Dragon finit par s'évanouir. Il reste conscient puisque ses ailes protègent le corps de la Master. Mais quand ils seront secouru, il ira se terrer de nouveau dans l'ombre.


FIN


##   Mar 14 Aoû 2018 - 12:12

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2940
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Parfois, la journée se passe tout à fait normalement et tout va bien. On est tranquille avec sa fille, on discute avec les deux autres gamins, on regarde la télé, tout est calme. Et puis après tout part en couilles, parce qu'il faut que tout parte toujours en couilles dans ce pays de merde.

D'abord, j'ai eu une boule au ventre. Y a eu beaucoup d'énergie déployée et ça m'a alerté assez rapidement. J'ai étendu mon pouvoir sur le campus, tenté de comprendre d'où venait cette énergie et surtout ce qu'il se passait — sûrement rien de grave, je me dis. Mais c'est l'énergie de Mitsuki que je perçois, alors je reste aux aguets. À ses côtés, il y a une présence écrasante... Ys. Son énergie est différente de celle dans l'arène, plus proche de celle qui a explosé lorsqu'il a utilisé sa Greffe pour la première fois. Je me redresse, jette un regard aux garçons en leur demandant de rester avec leur soeur, soudain sérieux, et me lève. Je sonde tout Terrae. Les énergies se déplacent et j'essaie de comprendre où. Mais vous voulez savoir ce qui est chiant, quand deux téléporteurs se battent ? Leur terrain est le monde entier. Ils peuvent aller n'importe où.

J'ai un mauvais pressentiment quand je ressens l'énergie étrange de Mitsuki. Il y a de la colère qui gronde autour d'elle, de la haine, de la douleur.

D'un coup, ils sont plus proches, dans le quartier des Masters. Mon rythme cardiaque s'accélère. Je sens l'énergie s'accumuler et, avant que l'éclair ne vienne défoncer la maison de mon amie, j'attrape les garçons par l'épaule pour les balancer dans ma Greffe en protection, avec la petite. Puis nous fait réapparaître dans le salon, où les appareils électroniques sont encore en train de clignoter par la force de la décharge qui s'est abattue non loin.

—Restez-là, je siffle avant de me précipiter vers la porte, le tatouage de ma Greffe toujours sur mon visage.

La maison d'Ys et Mitsuki n'est pas très loin. Le toit est complètement détruit. Sa mère la pute. Je saute dans les décombres pour tenter de les dégager, quitte à leur balancer des éclairs à la gueule. Leur énergie est faible, mais j'arrive encore à les percevoir et les retrouver. Il faut juste que je les atteigne… Que je les touche… J'arrive finalement à les effleurer et les éjecter dans ma Greffe. Les tatouages des leurs s'effacent lentement. L'apparence de Ys... est vraiment... J'ai pas de mots. Et Mitsuki... Sa Greffe n'a pas tenu le coup... La dernière fois... La dernière fois...

Un frisson remonte dans mon échine ; une bouffée de chaleur haineuse prend l'ensemble de mon corps. Je réapparais, seul, au milieu des décombres, les vêtements recouverts de poussière. Norah arrive déjà depuis l'hôpital, complètement paniquée, et d'autres curieux ou inquiets s'amassent. Une partie de la maison est effondrée, elle pense que c'est encore moi qui ai fait de la merde mais voit mon tatouage. Elle se tait. M'emmène à l'hôpital pour pouvoir soigner les deux énergumènes.

Dans la Greffe, le temps s'écoule plus lentement. Ca nous laisse une marge, le temps de rassembler les Guérisseurs et de leur expliquer la situation. Leur expliquer ce qu'il faut pour soigner Mitsuki. Leur expliquer que la dernière fois, elle avait mis du temps à se réveiller. Ceux qui étaient là lors de la crise du missile se souviennent. Ceux qui étaient là sont inquiets. Ceux qui se souviennent de cet automne et du dragon le sont d'autant plus.

Quand tout est prêt, je les fais sortir pour que le personnel hospitalier prenne soin d'eux. J'ai du mal à prononcer un mot.

Maintenant, y a plus le choix, faut faire un truc.

J'envoie un message aux garçons et à Hideko pour les prévenir. Tout ira bien. Dès qu'il se réveillera, je m'en occuperai.


fini²



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Fais sortir le démon qui est en toi; (Pv : Ys ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salle d'entraînement.
Aller à la page : Précédent  1, 2