Partagez
Cc c'est ouam ! | PV. Afy-chou
##   Ven 27 Juil 2018 - 19:36

Personnage ~
► Âge : 19 ans ( 05/01 )
► Doubles-comptes ? : Lys / Hisoka
► Rencontres ♫♪ :
Eïon F. Nassel
Messages : 58
Date d'inscription : 27/07/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Procrastinateur pro
Humeur : PTDR

" Ah bordel ! J'suis pas mécontent d'avoir f'nis avec l'autre et ses questions ! "

Les mains enfoncées dans ses poches, la capuche relevée sur la tête, Eïon traverse les couloirs à grandes enjambées. Il marche vite, l'air de savoir où il va.

" Bordel de chiotte mais pourquoi j'ai pas pris leur carte à la con aussi ? "

En fait, non. Il sait pas du tout où il va, il en a juste l'air. Après un an de prison, un trop long moment assit devant un psy, il a besoin de bouger, de prendre l'air, de se dégourdir les patounes en somme.

" Eïon t'es un gros con quand tu t'y mets t'sais ça ? Sale shlag va. "

Il rage de sa bêtise. Après avoir refusé la carte des lieux, sûr de trouver du premier coup son chemin vers les dortoirs, il se retrouve paumé entre les salles de classe.

" J'ai plus l'habitude des grands espaces moi ! Mon sens de l'orientation il est caca pourri ! "

Y a pas que ça qui est caca pourri d'ailleurs. Les gens le regardent traverser les lieux vitesse grand V, rageant et se parlant à lui même, ignorant le monde qui l'entoure. La tête enfoncée dans son cou, il rumine et se demande ce qu'il a manqué. Est-ce donc si compliqué de retrouver son chemin ? Les dortoirs sont-ils si bien cachés ? Peut être.

" Mais j'suis où ? "

Il fronce les sourcils, cherchant à déchiffrer un écriteau écrit en japonais.

" Hm... Itadakimasu ! C'doit être la cafétéria ! "


En fait non, c'est bien la porte des dortoirs, mais bien sûr, il va pas l'ouvrir pour vérifier, ce serait trop évident. Il fait donc demi-tour, direction l'opposé.
Une autre porte se dresse devant lui et il se décide cette fois à la pousser.

" Mais merde aussi. "


Un banc au loin, de l'herbe, quelques arbres par ci par là. La cour de l'Institut s'étend sous ses yeux remplit d'incompréhension.

" Good enough. "

Il hausse les épaules et avance à l'extérieur.

" J'vais pioncer sur l'banc, j'm'en bats les couilles. "





Dernière édition par Eïon F. Nassel le Sam 18 Aoû 2018 - 7:18, édité 1 fois
##   Ven 27 Juil 2018 - 20:09

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 446
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Sauf que sur l’banc tu vois mon gros il y a une meuf. Une grande meuf noire immobile, j’sais qu’on la remarque pas forcément, mais là elle est totalement en mode kécho. Qui a eu la bonne idée de lui dire que cinquante nuances de Grey c’était bien comme livre ? J’sais pas, mais ce gros tas mériterait qu’on lui écrase ses cerises pour en faire un clafouti. Sérieusement, elle se met en PLS dans sa tête à chaque page. A CHAQUE PUTAIN DE PAGE.

Le pire c’est qu’au départ elle faisait comme d’habitude, elle allait chercher les mots qu’elle ne comprenait pas le dictionnaire posé à côté d’elle. Elle a arrêté. Juste arrêté parce que les définitions la choquaient plus que ce qu’elle lisait en fait. Du coup elle a continué de lire sans tout comprendre, et c’est p’t’être pire en fait. Maintenant elle imagine et elle tremble. Pourtant l’obstinée persévère, elle ne peut pas abandonner un livre en plein milieu.
Elle qui était presque triste quand elle a commencé à lire des livres sans images, maintenant elle est bien heureuse que celui-ci n’en ait pas. Pourquoi elle a voulu lire autre-chose que la bibliothèque verte déjà ? Elle ne sait pas, elle a demandé un « livre d’adultes » pour essayer d’apprendre du vocabulaire aussi. Elle se sentait souvent limité par son absence de vocabulaire, alors elle avait pris la décision de demander de l’aide… Seulement elle aurait mieux fait de demander des livres… Littéraires ? De grands auteurs ? Seulement n’étant pas allée à l’école assez longtemps ne serait-ce que pour apprendre à lire, faut bien penser qu’la petiote grande elle allait pas apprendre les noms de Balzac ou Montesquieu. Quoi qu’encore elle avait un camarade dans sa rue qui s’appelait comme ça, Balzac-Montesquieu. Enfin c’est pas la question.

Du coup là elle est en bug sur une page depuis p’t’être cinq minutes et elle a trop de mal à se dire qu’elle va devoir la tourner pour lire la suite. Elle peut pas. Elle peut juste pas s’y résoudre… Et si c’était pire après ? Elle a peur, et pourtant elle aurait tellement honte de rendre un livre emprunté à la bibliothèque sans l’avoir lu. Ce serait manqué de respect à tous ceux qui ne peuvent pas le lire parce que c’est elle qui l’a… Ah. Si seulement elle trouvait le courage de lire un peu plus… Mais elle pense sérieusement s’arrêter pour l’instant. Elle n’en peut plus de ce livre.


Cc c'est ouam ! | PV. Afy-chou Fyfy10
##   Ven 27 Juil 2018 - 20:30

Personnage ~
► Âge : 19 ans ( 05/01 )
► Doubles-comptes ? : Lys / Hisoka
► Rencontres ♫♪ :
Eïon F. Nassel
Messages : 58
Date d'inscription : 27/07/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Procrastinateur pro
Humeur : PTDR

Il s'approche du banc, toujours aussi rapide et un poil vénère maintenant. L'abandon se lit sur son visage, la flemme aussi. Déjà, il était pas vraiment chaud à l'idée de pioncer avec d'autres - comme à l'orphelinat, comme en taule - mais en plus il le trouve pas ce fameux dortoir.
Il sait pas trop ce qui lui casse le plus la tête : sa connerie ou la taille de l'endroit.

" Les deux ! Chui con et cet endroit est trop grand sa mère ! C'quoi ce bordel ? "

En arrivant au banc, il la remarque finalement. Une nana, noire comme la nuit, grande, les yeux rivés sur un bouquin. Il se retient de sortir une blague raciste. La première depuis sa sortie. Il s'arrête à quelques mètres d'elle et cherche à lire le titre du livre.

" Cinquante nuances ... de ... " chuchote t-il.

Il s'arrête de parler et ricane intérieurement. Il avance un peu et se pose face à elle, il étire un grand sourire narquois. Il prend quelques secondes pour détailler la demoiselle.

" Yo ! La grande black ! T'as l'air en souffrance, meuf. La faute au bouquin ? "

Il n'attend pas de réaction et s'affale bruyamment à côté d'elle.

" Déso', y a conflit d'intérêt là, j'comptais pioncer ici c'soir. J'suppose que j'vais pas rester, mais j'me permets d'fumer une clope, ça t'pose problème ? "

' Être fumeur passif, ça peut pas être pire que la lecture de c'truc t'façons. ' se dit-il. Il penche la tête vers elle, cherchant à lire par dessus son épaule. Il finit bien vite par détourner le regard.

" Franchement, si j'peux m'permettre, si des trucs comme ça, ça t'plaît, moi j'suis pas un bout d'papier, on peut s'arranger. "

Il fouille dans sa poche de sweat et tire un paquet de Seven Stars et un briquet. Il allume la cigarette d'un air désinvolte, lâche une longue traînée de fumée et étire un immense sourire à la fois stupide et fier.


##   Sam 28 Juil 2018 - 0:52

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 446
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

On parle, genre juste au dessus d’elle. Elle sursaute, referme le livre par réflexe, se demande pourquoi elle lit ce genre de choses ici ? La réponse était relativement simple : elle a trop le seum quand elle lit toute seule. C’est d’ailleurs la même raison qui la pousse à lire en plein jour au beau milieu de la cour… Certains c’est les livres d’horreur qui leur font cet effet, Afya c’est les mauvais livres de cul. Elle est complètement chamboulée, déjà parce que de base elle était en PLS dans sa tête, ensuite parce qu’il est apparu beaucoup trop ^proche, et pour finir… Il prend juste ses aises.
Elle, elle semble rapetisser, quelqu’un l’a vu en train de lire CA. Avec un peu de chance, il ne connait pas le titre et il va lui demander de quoi ça parle hein ? Loupé sorry. En plus si elle avait été attentive à ses paroles, peut-être que ça l’aurait percuté ? Mais non, mademoiselle est juste sous le choc d’avoir été surprise à lire ça. Elle aimerait bien le cacher maintenant ce livre, dire que ce n’est pas son style de lecture habituelle, mais… Elle panique un peu trop, elle n’aligne que moyennement ses pensées qui sont varient entre « il m’a parlé ? » et « est-ce qu’il a vu le titre de ce que je lis ? » en passant par « Euh, il connait l’histoire ? C’est tellement la honte ! »
Elle lève sur lui ses grands yeux d’argent d’enfant prise en faute, et puis une part en elle se dit « chouette une distraction je suis pas obligée de continuer à lire » et c’est le soulagement qui prend le dessus. Elle ne peut que lui dire :

« Bien sûr tu peux fumer. »


C’est tellement un soulagement pour elle de plus avoir à lire, c’est bien la première fois qu’elle est si heureuse d’avoir une interaction sociale, pourtant le petit cœur de la jeune femme n’est pas préparé au fait qu’il lise par-dessus son épaule la quatrième de couverture. Elle aimerait l’avertir mais il est trop tard, le livre lui a déjà fait du mal. Ou peut-être pas. Elle switche toute la partie qu’elle ne saisit pas pour se concentrer sur ce qu’elle semble avoir compris.

« Oh ? Toi aussi tu es un conteur ? Tu peux me raconter quelque-chose ? »


Cc c'est ouam ! | PV. Afy-chou Fyfy10
##   Sam 28 Juil 2018 - 11:21

Personnage ~
► Âge : 19 ans ( 05/01 )
► Doubles-comptes ? : Lys / Hisoka
► Rencontres ♫♪ :
Eïon F. Nassel
Messages : 58
Date d'inscription : 27/07/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Procrastinateur pro
Humeur : PTDR


Hrp : Oui, j'écris en Comic Sans MS et j'me sens bien ( non en vrai alèd, ce perso me fait faire des trucs pas hallal )

Elle a pas l'air sereine à l'idée de lire ce livre en pleine cours quand même. Elle réagit vite et en sursaut à la présence du brun qui ricane intérieurement. Il trouve sa réaction marrante et peut être même chou sur les bords. La grande se recroqueville, elle a pas l'air à l'aise, mais lui, il s'en fiche.

Il est déçu de connaître ce bouquin. Mais les gens sont zarb en prison et ils lisent des livres relous. Forcément qu'il en a entendu parler avec toute la hype qu'il y a eu autour. Il regretterait presque d'avoir son cerveau remplit de ces informations inutiles.

Au bout d'un moment, elle lève enfin les yeux vers lui. Par cliché, il s'attendait pas à ce qu'ils aient cette couleur. Une grande black aux yeux gris, qui s'y serait attendu aussi ? Elle n'est pas contre l'idée qu'il fume. Tant mieux pour elle, parce qu'il est déjà nonchalamment en train de tirer sur sa clope.

Par contre elle comprend pas une seule seconde la proposition marécageuse. L'égo du type en prend un coup et il se sent blessé dans sa condition de beau gosse narcissique. Mais tant pis, il hausse les épaules pour se rassurer : elle a pas dû l'écouter entièrement, ça arrive. De toutes façons, qui écoute entièrement Eïon quand il parle ?

Pas grand monde.

Il tire encore un grand sourire et répond sans hésiter :

" Ouais, compteur, c'est ça. J'connais pleiiiins de chiffres. J'peux conter jusqu'à quarante douze sans trembler des g'noux. "

Il tire une autre taf.
Eïon ajuste ses lunettes sur sa tête et baisse la capuche de son sweat, libérant sa masse de cheveux sale et pleine d'épis. Il n'a pas encore prit de douche, par flemme principalement, et sent l'homme de manière aberrante.

" Toi aussi t'es compteuse du coup ? Tu comptes quoi ? L'temps qu'il faut pour f'nir ce chef-d’œuvre ? "


##   Sam 28 Juil 2018 - 18:44

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 446
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Mais il est con ? Sans doute, un peu, mais elle n’est pas là pour juger. Elle soupire juste intérieurement et rage méchamment contre la puce traductrice qui la trolle, bien qu’en soit elle n’ait jamais compris le mot troller, surtout dans la mesure où se faire troller par une puce c’est chelou quand un troll est un animal des cavernes ou des prairies ? Hm. Elle réfléchit à comment rattraper les erreurs de la puce, comment son accent peut-il si mal passer ? Elle n’en sait rien, mais qu’importe elle trouvera.

« Je ne suis pas très bonne en calcul, je parlais d’un conteur, quelqu’un qui raconte des histoires, les termes compteurs, celui qui fait des calculs et conteurs qui raconte des histoires sont très proches en français, je m’excuse, je pense que la puce les traduit mal… »

Trop de sérieux chez cette jeune femme, qui a sciemment évité la question qui lui posait. A quoi bon s’appesantir sur le fait qu’elle a du mal à lire ce livre avec un inconnu. Elle ne veut d’ailleurs parler de ce livre à personne, pas même à Ariana cette fois. Elle est bien trop choquée par ce qu’elle y lit. Elle se demande comment quelqu’un peut écrire des choses si… Dégoutantes ? Choquantes ? Contre-nature ? Et comment ce livre peut-il être vendu et disponible en librairie. Les gens qui le commercialise l’ont lu au moins ?
Elle en doute car toute personne qui aurait lu ce livre aurait su qu’il ne faut pas le propager, et ce bibliothécaire qui lui a conseillé de lire ce livre. L’avait-il lu lui aussi ? Elle en doutait soudainement ! Sérieusement quelle personne saine recommanderait ce livre ? La bonne question étant bien autre. Quelle personne saine recommanderait ce livre à Afya ? Ce n’est pas comme si son innocence était invisible au commun des mortels, Afya est la timidité incarnée. Ça se sent dans l’eau, ça se sent dans la terre, ça se sent dans l’air. Même la Terre du milieu est au courant Afya elle ne se rend pas compte de certaines choses, pas très au point sur certains comportement humains.


Cc c'est ouam ! | PV. Afy-chou Fyfy10
##   Dim 29 Juil 2018 - 13:31

Personnage ~
► Âge : 19 ans ( 05/01 )
► Doubles-comptes ? : Lys / Hisoka
► Rencontres ♫♪ :
Eïon F. Nassel
Messages : 58
Date d'inscription : 27/07/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Procrastinateur pro
Humeur : PTDR

Il explose de rire, manquant de s'étouffer avec la fumée de sa cigarette. Il lui faut une bonne minute pour se remettre à la fois de ce fou rire engendré par le sérieux inébranlable de la demoiselle et le crachage de poumons causé par une fumée mal avalée.

" Kof ! Ah c'pas entré dans l'bon trou j'crois. Kof ! Sans ambiguïté hein. "

Eïon se tape la poitrine du point et reprend une grande inspiration. D'un geste mécanique, il rajuste une nouvelle fois ses lunettes et reporte son attention sur la jeune femme.

" J'connais aussi des histoires. Genre celle du mec qui entre dans un bar. Pis dans une chaise. Pis dans une table. "

Il lui adresse son plus beau sourire, ses yeux brillants de malice et de fierté. Sa blague est nulle, obsolète et originale comme la pluie, mais il ne peut pas s'empêcher de ricaner. Il est très bon public de lui-même.

" Ahah, c'mon meilleur conte, il m'a rendu célèbre par chez moi. "


Il pose ses avant-bras sur ses jambes et se penché légèrement en avant, la tête toujours tournée vers elle. Le brun n'ignore pas l'embarras de la grande black, mais il ne peut s'empêcher de continuer à parler et agir. Il continue de tirer sur sa cigarette en la fixant d'un regard amusé.

" T'as une histoire toi aussi ? Racontes. "


##   Dim 29 Juil 2018 - 17:46

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 446
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

« Tu as besoin d’eau ? » demande-t-elle en mettant ses mains en creux pour en faire apparaitre quelques centilitres.

C’est bien connue que quand on s’étouffe il faut boire, elle n’a jamais compris pourquoi mais elle a pu remarquer que l’eau aidait souvent à faire glisser les irritants de la gorge, dégageant un chemin pour l’air salvateur. Elle ne comprend pas vraiment sa blague salace, elle s’inquiète seuulement du fait qu’il s’étouffe.

« Tu sais pas la raconter cette blague,
soupire-t-elle, on ne dit pas « c’est un mec qui rentre dans un bar, une chaise, une table » mais « c’est un AVEUGLE qui rentre dans un bar, une chaise, une table. » C’est pas le décalage entre le sens usuel de « rentrer dans un bar » et « rentrer dans quelque-chose » qui rend cette histoire drôle, c’est le renfort d’humour noir qu’elle sous-tend. »

Les blagues ne sont pas son point fort mais elle a compris en lisant différent livres qu’ils rendaient la progression du lecteur plus agréable et que l’humour allégeait un texte au possible. Elle se devait donc d’apprendre à en user, et quoi de mieux pour débuter qu’un livre de blagues ? Elle en avait lu trois, décortiquant les mécanismes de l’humour pour essayer de les réappliquer à ses œuvres par la suite. Les jeux de mots, les situations improbables, tout cela lui était connu… De même que cette blague.

Il a essayé de l’arnaquer d’une histoire et elle n’est nullement dupe, elle en connait beaucoup d’histoires, mais elle refuse de lui livrer une histoire en ayant le sentiment de s’être faite arnaquée, et encore moins qu’il a tenté de se moquer d’elle. Ses histoires elle aime les raconter en public, mais elle n’aime pas que le public se moque, heureusement jusqu’à présent cela n’est jamais arrivé.

« C’est un têtard qui croyait qu’il était tôt mais en fait il est têtard. »

C’est l’une des blagues qu’elle a eu le plus de mal à comprendre, et elle espère que la puce traduirait au mieux ou rendrait le drôle de la blague. Au pire, tant pis. Elle ne s’en voudrait pas trop cette fois-ci car elle a la mauvaise impression qu’il se moque d’elle. Elle a d’ailleurs une très mauvaise idée à cet instant précis.

« Tu me passes une cigarette ? »


Cc c'est ouam ! | PV. Afy-chou Fyfy10
##   Mar 31 Juil 2018 - 22:08

Personnage ~
► Âge : 19 ans ( 05/01 )
► Doubles-comptes ? : Lys / Hisoka
► Rencontres ♫♪ :
Eïon F. Nassel
Messages : 58
Date d'inscription : 27/07/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Procrastinateur pro
Humeur : PTDR

" Tu as besoin d’eau ? "

Il secoue la tête et hausse les épaules.

" Ma salive suffit. "

Puis déglutit péniblement en gardant l'air sûr de lui et fort et viril et inébranlable. Puis il pose les yeux sur ses mains dans lesquelles de l'eau est apparue. Enfin, il y en avait pas avant, maintenant y en a.
Il ouvre de grands yeux, s'approche d'elles pour observer de plus près, pose l'index dans l'eau.

" Mais ça mouille sérieusement ? "

Oui, c'est de l'eau. Il plisse les yeux, méfiants et perplèxe, cherchant du regard une possible bouteille d'eau cachée quelque part.
Au bout de quelques secondes, il reprend place correctement sur le banc.

" Keskekomen t'fais ça ? "

Elle prend quand même le temps de lui expliquer la philosophie des blagues, ce qui a le don de lui faire lâcher un long soupir.

" J'la trouve drôle comme ça aussi. "

Son égo une nouvelle fois blessé, il détourne le regard et prend une mine boudeuse tout en continuant de fumer. Il perd cet air faussement contrit lorsque à sont tour, elle aussi, sort une blague douteuse.
Un rire aux éclats s'échappe de sa gorge et il reporte son attention sur elle.

" Elle est drôlement nulle celle là ! "

" Tu me passes une cigarette ? "

" Parce que tu fumes ? Ahah pour la bonne barre allez ! "

Il sort une nouvelle fois son paquet de sa poche et le tend à la demoiselle, accompagné du briquet.

" Fais toi plèz, la maison offre. "


##   Mar 31 Juil 2018 - 23:09

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 446
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Il refuse virilement son aide, et elle ne fait qu’hausser les épaules, c’est comme il veut, s’il n’en a pas besoin tant mieux. Elle réfléchit à la meilleure façon de faire disparaitre cette eau de la coupole de ses mains : la laisser tomber sur le sol, l’utiliser pour s’entrainer, arroser une plante ? Un mix de tout ça ? Cela lui semble une bonne idée, aussi la jeune étoile s’apprête-t-elle à utiliser son pouvoir pour guider les quelques centilitres d’eau jusqu’à la fleur la plus proche, à un mètre et demi de là quand il se décide à poser l’index dans le creux de ses mains.

« Bien sûr que ça mouille, c’est de l’eau…"

S’en suit alors une question à peu près idiote au vu du lieu où ils se trouvent, et bien qu’elle ne le vit pas comme ça elle expliqua avec simplicité :

« Je suis étoile, je peux en faire apparaitre plus facilement maintenant. »

Elle ne se doutait pas un instant qu’il n’avait peut-être pas encore croisé quelqu’un avec des pouvoirs et qu’il venait de débarquer à Terrae. C’est le genre de détails qui lui échappent. Ils échangent quelques blagues, et elle hausse à nouveau des épaules, oui elle est nulle, mais elle au moins elle est bien racontée. Et encore elle ne lui a pas fait la suite, ne lui parlant pas de la grenouille qui croyait être en retard mais qui était dans l’étang.

Il accepte de lui passer une cigarette, elle ne fume pas vraiment… Elle essaie de s’y mettre, elle essaie de casser cette image  de fille sage qu’on lui a souvent renvoyée. Le « mais toi Afya tu peux pas faire ça, tu es trop [insérez ici un adjectif vantant son sérieux ou sa timidité] » a fini par la gaver. Elle en a mare qu’on lui dise ce qu’elle peut faire ou non. Alors elle a commencé à fumer, et c’est pas évident, ça pique les poumons et ça irrite la gorge.
Alors qu’elle se saisit de la cigarette elle utilise son pouvoir pour diriger l’eau vers la fleur qu’elle avait repéré plus tôt. Le fin filet courant tranquillement dans les airs. Elle porte maintenant la cigarette à ses lèvres et regarde tout sourire le jeune homme dont le nom lui est inconnu.

« Tu me prêtes ton briquet ? »


Cc c'est ouam ! | PV. Afy-chou Fyfy10
##   Ven 3 Aoû 2018 - 1:33

Personnage ~
► Âge : 19 ans ( 05/01 )
► Doubles-comptes ? : Lys / Hisoka
► Rencontres ♫♪ :
Eïon F. Nassel
Messages : 58
Date d'inscription : 27/07/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Procrastinateur pro
Humeur : PTDR

La demoiselle ne semble pas comprendre sa réaction. Ses yeux explosent hors de leurs orbites tellement il ne comprend pas non plus SA réaction à ELLE. Comment peut on rester stoïque face à de telles capacités ? Comment peut on avoir l'air si blasé quand on fait apparaître de l'eau entre ses mains ?

Il expira un grand coup et rajusta ses lunettes sur sa tête.

" T'es ... Une étoile ? Sérieux, j'comprends pas c'que tu fais, c'que tu dis, j'ai b'soin d'explicitations. "

Ses yeux sont fixés sur les mains de la jeune femme.

" Quant Elle a dit que les gens ici étaitent space ... C'est c'qu'elle voulait dire ? Genre vous faites de l'eau ? J'veux dire, c'est cool cool cool cool. Mais tout l'monde il fait d'l'eau comme ça ? Et genre personne trouve ça étrange ? Z'êtes tous autant blasés ? "

Elle attrape la cigarette et ne songe pas à récupérer le briquet. Un petit sourire en coin naît sur les lèvres d'Eïon qui s'occupe d'allumer celui-ci, approchant la flamme du bout de la clope de la jeune femme.

" Mais de coup, c'quoi ton p'tit nom ? Moi c'est Eïon, enchanté ! "

Il lui tendit le poing, attendait qu'elle réponde au geste.

" T'as pas l'air du genre d'filles qui fume. Mais j'me fais sûrement des idées. "


##   Mer 8 Aoû 2018 - 11:04

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 446
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

La jeune femme a parlé normalement, comme elle le ferait avec n’importe qui. N’importe qui à Terrae, ne se doutant pas un instant qu’elle était la première rencontre du jeune homme lui faisant face. Elle n’était pas blasée quoi qu’il put en penser, mais elle trouvait ce qu’elle faisait normal. Elle n’en prend conscience que trop tard, alors elle s’en veut un peu, c’est pas chouette la manière dont elle lui a montré. Elle aurait du faire ça avec plus de magie, parce que même si elle se souvient de la peur qu’elle avait ressenti quand la marionnette d’Haley avait commencé à bouger, elle se souvient de l’émerveillement ressenti quand elle lui avait montré ses pouvoirs.

« Je… Suis désolée. »

Désolée de ne pas lui avoir fait un show, désolée de ne pas s’être montrée plus empathique ? Bon en tous les cas ça mérite au moins une réponse ses questions. Elle réfléchit à comment la formuler, un conte peut-être ? Non, cela serait tellement peu courtois.

« Ici, on ne contrôle pas tous l’eau, certains contrôlent la terre, le feu, l’air et même le tonnerre. Je te conseille de ne pas prendre l’ascenseur quand tu n’y es pas obligé, il tombe en panne régulièrement. Cela étant, un jour on te convoque pour te demander si tu veux rester ou partir, et si tu décides de rester tu t’endors et tu te réveilles avec l’un des pouvoirs. Plus tard quand tu commences à les maitriser un peu, on te reconvoque et on te dit que tu as cassé ton seau, je t’avoue j’ai pas tout compris, à priori faut avoir ressenti une émotion forte, mais je ne sais pas comment cela fonctionne, et à partir de ce moment tu as accès à un peu plus de pouvoir et on t’appelle étoile. Après, on peut devenir master, mais je ne sais pas trop comment ça se passe, je sais qu’il y a un combat dans l’arène et que les gens finissent très souvent blessés… Mais s’ils réussissent ils deviennent master et ils ont plus de pouvoirs… »

Voilà, elle a essayé d’être exhaustive, après elle n’a pas parlé des ascendances lunaires et solaires, tout simplement parce qu’elle n’a pas retenu tous les pouvoirs qui y sont liés mais seulement ceux des eaux qu’elle côtoie plus que les autres.

Il allume son briquet et l’approche de la cigarette qu’elle a placée entre ses lèvres, elle inspire et la première goulée irritante entre en ses lèvres, elle se force à ne pas recracher l’air, elle s’habitue tranquillement à fumer. Elle expire lentement la fumée.

« Afya, enchantée. » fait-elle sans répondre à son geste dont elle ne comprend pas le sens. »

Elle reprend même un longue bouffée d’air empoisonné, et elle se permet de sourire à sa remarque, en se disant qu’elle ferait bien d’acheter un paquet pour s’entrainer, et aussi pour le laisser transparaitre visiblement dans une de ses poches avant. Elle en a assez de ne pas être ‘le genre de fille qui.’

« L’image que l’on donne n’est que rarement la bonne, tu n’avais pas l’air perdu. Tu viens d’arriver ? »


Cc c'est ouam ! | PV. Afy-chou Fyfy10
##   Jeu 9 Aoû 2018 - 19:44

Personnage ~
► Âge : 19 ans ( 05/01 )
► Doubles-comptes ? : Lys / Hisoka
► Rencontres ♫♪ :
Eïon F. Nassel
Messages : 58
Date d'inscription : 27/07/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Procrastinateur pro
Humeur : PTDR

" J'vois pas pourquoi t'es désolée meuf ! C'est grave cool ! "

Elle prend le temps de lui expliquer. Sur le visage d'Eïon, les émotions défilent. Curiosité, incompréhension, perplexité, émerveillement et enfin ses yeux se mettent à briller d'excitation. Ses lèvres s'étirent encore, étendant son sourire et mettant en évidence de légères fossettes dans le creux de ses joues.

" Trop bien ... "

Il n'a pas de remarque plus pertinentes sur l'instant. Il se contente d'imaginer le pouvoir idéal puis se demande comment c'est possible. Il fronce les sourcils.

" Non mais. C'est ptn d'space quand même. J'veux dire ... D'où ? D'où c'est possible d'faire des trucs comme ça ? C'est d'la magie ? Des ptn d'pouvoirs d'mutants comme dans les comics ? "

Il prend une pause et tire sur sa cigarette d'un air songeur. La demoiselle se présente à son tour sans répondre au poing tendu. Il hausse les épaules et replace sa main contre lui, ne donnant pas plus d'importance au vent qu'il vient de prendre.
Il n'avait pas l'air perdu ? Il éclate de rire, manquant une nouvelle fois de s'étouffer avec la fumée de sa clope.

" J'suis juste grave perdu meuf. Entre la taiiiiille immeeeeense de ce bousin et c'que j'viens d'te voir faire. Comment j'peux pas être super paumé ? J'viens de débarquer en plus, ouais ! "

Ses yeux pétillent.

" J'peux choisir mon super pouvoir ? C'est compliqué ? T'peux faire quoi d'spécial toi ? Waaaw "


##   Sam 11 Aoû 2018 - 22:10

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 446
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

« Je ne sais pas, c’est de la magie je crois… »

Elle n’y comprend rien, elle accepte juste car la magie a toujours fait partie de sa vie, celle des mots avant toute autre. Alors elle n’avait pas été surprise, elle avait accepté ce qu’elle découvrait car son cœur l’avait attendu toute sa vie. Toute sa vie elle avait espéré avoir des pouvoirs, maintenant elle en avait, elle n’allait pas s’en plaindre.
Le jeune homme lui a l’air autant excité que déboussolé, il n’a pas beaucoup de chance d’être tombé sur Afya, elle n’est pas le genre de curieuse à être allée chercher le pourquoi de comment. Elle a accepté les choses avec son flegme habituel. Afya aurait du être anglais en fait. Oh dear ne serait-ce pas des cornabuts joufflus qui tombent du ciel ? C’est certain mon cher, demain on aura de quoi pécher. Et la logique dans tout ça ? Il n’y en a pas. Tu recraches un poil rapidement lla fumée qui irite tes poumons avant de répondre.

« Non on ne choisit pas, on se réveille avec, moi je contrôle l’eau et parfois je vois l’avenir… Mais c’est compliqué. En plus de maitriser les éléments, on a possiblement d'autres pouvoirs mais je ne les retiens pas tous. »

Non, avoir une vision n’est plus si compliqué que cela, mais l’interpréter est peu évident. Vraiment pas en fait. Elle arrive de mieux en mieux à se projeter à l’endroit et au temps qu’elle veut, mais saisir des informations et les interpréter reste très compliqué bien que ce qu’elle réussi à découvrir semble contenter Ariana quand cette dernière lui demande de lui dire son horoscope… Lui demandait. Elle est moins joyeuse ces derniers temps.

« Tu n’as pas reçu la carte et les explications ? Je peux essayer de t’en dessiner une petite si tu veux mais je suis pas très douée… »




Cc c'est ouam ! | PV. Afy-chou Fyfy10
##   
Contenu sponsorisé

 

Cc c'est ouam ! | PV. Afy-chou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cour.