Partagez | 
Jedi du feu ! [Sib]
##   Ven 3 Aoû 2018 - 10:35

Personnage ~
► Âge : Tout juste le quart de siècle !
► Doubles-comptes ? : Pandora
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 01/07/2016
Emploi/loisirs : M'occuper d'elle comme il se doit, pardi !
Humeur : Cela dépend de la demoiselle...

Il fait beau aujourd'hui, et chaud surtout. Malgré mon habituelle gueule de bois, j'ai bien envie de profiter du soleil, j'ai l'impression que ça fait une éternité que je n'ai pas senti ses rayons réchauffer ma peau. Je m'habille d'un simple tshirt blanc avec un short de plage bleu foncé, et prépare un sac avec deux-trois affaires (comprendre mon portefeuille, mon téléphone, mes clopes, mes écouteurs et un pull), avant de sortir de ma chambre.

Je me dirige dans un premier temps vers le lac, je me serais bien posé sur les berges pour faire une petite sieste, et éventuellement piquer une tête dans l'eau fraîche. Mais c'était sans compter sur l'attroupement de Terraens plus bruyants qu'une nuée de mouettes ! Zone rouge aussi pour le champs de fleur, qui regorge d'amoureux en pleines démonstrations d'affection. Je me retrouve donc au milieu de l'espace vert, c'est tout de suite moins sympa comme vue, une prairie toute bête... Mais au moins il n'y a pas grand monde, et l'herbe est aussi confortable qu'ailleurs ! Je sors mon pull, le roule en boule pour m'en faire un oreiller, et me laisse tomber mollement sur l'herbe.

Je m'étale de tout mon long, m'étire légèrement tout en profitant du soleil. Ceci dit, il fait quand même chaud... J'enlèverais bien mon tshirt ! Je ne risque de choquer personne, il n'y a pas l'air d'avoir de gosse. Au pire, je ferai baver quelques minettes ahah ! D'ailleurs je n'ai même pas regardé s'il y en avait de jolies aux alentours, ça ne va pas ça Théo, y'a du laisser aller ! Et alors que je tente de me motiver à bouger pour enlever mon haut, il se met soudain à prendre feu. De surprise, je pousse un cri en me relevant d'un bond, avant d'enlever le tshirt et de le piétiner pour éteindre les flammes restantes.

"Waaah putain ! J'ai réussi à faire cramer mon t-shirt juste par la force de ma pensée, je suis trop un ninja ! Hahaha excellent !"

La pensée que les flammes ne sont pas de mon fait ne m'a même pas traversé l'esprit à vrai dire ; je reste juste focus sur le fait que je suis trop un maître jedi du feu là ! Call.Me.Yoda. *dab*


##   Ven 3 Aoû 2018 - 23:31

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 198
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 25
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle est devant la porte. Elle hésite, la main sur la poignée. Ce n’est pas la première fois qu’elle vient. Elle ne sait pas trop ce qui la retient, mais elle n’arrive jamais à franchir le pas. Elle a peur, c’est sûr, mais elle ne sait pas vraiment de quoi… enfin si, elle sait… elle est terrifiée à l’idée de ne pas réussir, de ne jamais pouvoir atteindre le niveau qu’elle avait avant son accident, alors elle n’ose même pas essayer de danser. La rouquine est pourtant courageuse d’habitude, mais là, c’est encore trop tôt. Elle s’est mise à la natation sur les recommandations d’Olivia. Pas seulement mater les beaux mecs et marcher dans la piscine, non, vraiment nager. Il paraît que c’est doux, que ça fait du bien au corps en douceur, alors elle l’a écoutée. Elle reprend gentiment de la masse musculaire et elle fait ses exercices d’assouplissement avec discipline et rigueur. Ça, elle n’a pas peur de le faire. C’est déjà ça.

L’Allemande soupire et rebrousse chemin. Pas aujourd’hui, pas encore, un autre jour… À la place, elle va faire autre chose ! Un truc cool qui va lui remonter le moral directement ! Peut-être même qu’elle va voir du monde ? Oh oui, ça serait vraiment trop chouette ! L’ex-danseuse se balade et arrive dans une prairie. Il n’y a personne. C’est bien dommage, mais ce n’est pas grave. Elle pourra peut-être s’entraîner un peu ? Oui, en voilà une bonne idée ! Ça fait un peu plus d’un mois qu’elle s’entraîne avec Misao et même si ce n’est pas toujours évident, elle progresse ! Huo lui donne aussi des conseils de temps en temps. Elle est heureuse, elle a deux profs rien que pour elle ! Enfin… rien que pour elle, ce n’est pas tout à fait vrai, mais c’est une façon de parler.

Alors que Sibylle s’avance, un homme arrive en même temps qu’elle dans la prairie. Il ne semble pas la voir, mais elle, oh elle, elle ne le rate pas, parce que c’est un sacré beau gosse ! Elle mate un moment, puis décide de se concentrer quand il s’allonge dans l’herbe, plutôt proche d’elle. D’habitude, elle se serait presque jetée sur lui pour lui parler, mais avant, elle aimerait réessayer d’utiliser ses pouvoirs. Elle a réussi quelque chose la dernière fois qu’elle veut refaire. Et puis, l’inconnu canon ne va pas disparaître comme ça ! Enfin, sauf si c’est un Téléporteur, mais ça ne serait vraiment pas de bol !

La rouquine se concentre et fait des mouvements circulaires avec sa main. Elle a compris, grâce à Misao, qu’elle avait besoin de bouger pour que ça fonctionne. Elle n’est pas danseuse pour rien, après tout. Bientôt, une flammèche apparaît au centre de sa main. Elle essaie de lui donner une forme de bille, mais c’est difficile. Son attention est attirée par l’homme qui s’étire et soudain, son T-shirt prend feu. L’Allemande constate avec surprise que la flamme n’est plus dans sa main. Elle reste figée un instant, n’en croyant pas ses yeux, puis elle court vers l’homme qui enlève son T-shirt. Holalala, c’est qu’il est bien musclé comme il faut. Ce que c'est beau ! Elle en a de la chance.

« Hey, salut beau gosse ! Désolée, mais c’est moi qui t’l’ai cramé. J’espère qu’tu m’en veux pas ? Les gens sont pas trop contents d’habitude. ‘fin j’comprends hein ! Huo a pas pu manger sa purée à cause d’moi par exemple… pis l’aut’jour, j’ai failli brûler les ch’veux d’une fille en salle d’entraîn’ment. Elle m’a lancé un r'gard pas contente. Elle vient plus s’entraîner quand chuis là, main’ant. C’est un peu triste j’trouve, surtout qu’j’ai pas fait es'près, tu comprends ? », commence-t-elle avec son enthousiasme habituelle. « Moi c’est Sibylle ! Pis toi, tu t’appelles comment ? J’t’ai encore jamais vu en vrai, mais j’t’ai vu sur plein d’photos. Ah oui, j'peux pas t'manquer ! T’aime bien aller dans les bars, pas vrai ? Pis t’es sur plein d’photos avec des filles différentes. T’as un compte Facebook ? Ou aut’chose ? Chuis sur tous les réseaux sociaux. Faut trop qu’on soit amis ! », demande-t-elle sans gêne et changeant de sujet avec un peu trop de vivacité, sûrement.




Dernière édition par Sibylle Dinkel le Dim 12 Aoû 2018 - 12:06, édité 1 fois
##   Dim 5 Aoû 2018 - 19:43

Personnage ~
► Âge : Tout juste le quart de siècle !
► Doubles-comptes ? : Pandora
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 01/07/2016
Emploi/loisirs : M'occuper d'elle comme il se doit, pardi !
Humeur : Cela dépend de la demoiselle...

Alors que je suis encore tout exalté de ma super performance psychique, j'entends une voix féminine m'interpeler d'un "Salut beau gosse". Mmh, sympathique entrée en matière, j'aime ! Par contre, elle me casse mon délire en me disant que c'est elle qui a cramé mon t-shirt, en fait. Déception ultime !

"Ah ? Ah merde. Non c'est rien t'inquiète, j'avais trop chaud de toute..."

Je n'ai même pas le temps de terminer ma phrase que la demoiselle enchaîne de plus belle. C'est quoi ce flot de paroles là ?! J'écoute à peine ce qu'elle dit et me contente de la regarder parler tout en gesticulant, avec un air d'ahuri. Encore une rousse, et une jolie rousse en plus, c'est bien ma chance ! J'espère juste qu'elle n'est pas aussi tarée qu'Aria, hahaha... Par contre, elle parle trop là, c'est juste pas possible. Pitié, y'a des gens qui ont la gueule de bois ici, mon pauvre crâne !

Je finis par m'approcher d'elle et poser une main sur sa bouche pour qu'elle se taise. Juste trop de mots là ! Qu'elle soit contente que je l'ai fait taire de cette manière et pas d'une autre hein, si vous voyez ce que je veux dire ! Mais non, je ne suis pas - totalement - un sauvage non plus, on va attendre d'avoir au moins discuté un peu d'abord, haha ! Enfin, si tant est qu'elle me laisse en placer une.

"Vas-y mollo ma jolie ! J'ai rien suivi de ce que t'as dit, et de toute façon tu me laisses même pas le temps de répondre !"

J'enlève ma main de sa bouche et me recule légèrement d'elle avec un sourire charmeur. Je la détaille un peu plus maintenant qu'elle est silencieuse et que mon cerveau a le temps d'analyser. Elle est vraiment jolie, et avec un corps magnifique. Elle est sportive, ça se voit. Une gymnaste peut-être, ou une danseuse ? Je lui tends la main, souriant toujours.

"Moi c'est Théo, enchanté ! Et pour te répondre, non j'suis pas sur les réseaux sociaux, j'ai tout désactivé en arrivant à Terrae..."

C'était pour moi la meilleure façon de me déconnecter complètement de la réalité et de mon passé. Tomber sur des photos d'Alice et l'autre connard, non merci. Avoir des nouvelles de cet enfant qui aurait du être le mien... Encore moins ! Je me crispe légèrement à cette pensée avant de secouer la tête pour la chasser aussi vite qu'elle est venue.

"Alors, tu t'entraînais ? J'crois que t'es la première Feu que je rencontre ! Invisible ou Marionnettiste ?"


##   Dim 12 Aoû 2018 - 14:46

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 198
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 25
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle voit Théo s’approcher sans avoir le réflexe de réagir et de reculer. Elle s’arrête de parler pour reprendre son souffle, mais ne peut enchaîner, parce qu’il vient de poser sa main sur ses lèvres. Ce n’est pas le premier à faire ça, alors elle comprend tout de suite qu’elle parle trop ou trop vite et qu’il aimerait dire quelque chose à son tour. L’Allemande prend donc son mal en patience et attend. Elle profite de leur proximité pour détailler un peu plus son visage. Si les abdos bien formés de l’homme ont l’air à croquer et ont tout de suite capté son attention, son beau visage ne gâche pas le tableau. L’ex-danseuse en apprécie les traits fins et réguliers. Il a de jolies pommettes sous ses yeux clairs à tomber. Son nez est droit, au-dessus de ses lèvres qui ne demandent qu’à être embrassées. Elle aime bien les contrastes de sa peau, ses cheveux noirs et ses yeux. Même si ça reste des teintes de gris… en couleurs, ça doit certainement être encore plus beau.

Il se recule finalement, après l’avoir appelé « ma jolie ». Elle pouffe devant son sourire charmeur. C’est clair qu’il a l’habitude de draguer lui. La rouquine trouve ça drôle et elle se retient de faire un commentaire. Ce n’est pas facile, mais elle se concentre sur le fait qu’il la détaille. Ses yeux parcourent sa silhouette et ce n’est pas désagréable. Elle attend patiemment et sans bouger. Théo finit par lui tendre la main en se présentant. Elle trouve ça bien formel, mais s’adapte et répond à son geste avec sa grâce et sa délicatesse de danseuse. Oh, n’allez pas croire qu’elle a une de ses poignées de main molle et sans énergie ! Non, son mouvement est précis et mesuré, mais ferme et tout en tonus, mais elle n’a évidemment pas la volonté ou la force de lui écraser la main.

« Ah ! T’es pas l’seul qu’j’connais qui est pas sur les réseaux sociaux. Chais pas comment vous faites ! Ys, il a fini par s’créer un compte. J’lui ai montré comment faire, mais Leya toujours pas. C’est tout juste si elle sait s’servir d’un téléphone. Tu t’rends compte ? », recommence-t-elle, avant de s’interrompre. Elle repense à Misao qui trouve qu’elle parle toujours trop vite et se demande si elle doit aussi essayer d’adapter son débit pour son nouvel ami, mais ce dernier lui pose une question avant qu’elle n’ouvre la bouche. « Ouai, chuis Feu Invisible ! », dit-elle directement, avant de prendre un air plus surpris quand elle réalise ce qu’il lui a dit. « Attends, mais ça fait un moment qu’t’es là, non ? Et t’as jamais rencontré d’Feu ?! Mais comment c’est possible avec tout’c’qu’tu sors dans les bars et tout ? T’as jamais couché avec une Feu ? T’as jamais été toquer chez un d’tes voisins ? T’as jamais croisé d’Feu en salle d’entraîn’ment ? C’est trop fou ! Moi j’ai rencontré Cho à l’hôpital par exemple ! Pis j’crois qu’Aki est Feu aussi, même s’il a plus ses pouvoirs chais plus pourquoi. Bon, j’ai pas trop cherché, mais j’crois qu’il a fait une conn’rie une fois. ‘fin bref, on s’en fout. Pis j’ai un super prof trop génial ! Misao, tu connais pas ? Il est trop super ! », enchaîne-t-elle rapidement. « Pis toi t’es bien Feu alors ? Ou j’ai mal compris ? T’es quoi ? On peut p’t-être s’entraîner ensemble s’tu veux ? Oh ouai, ça s’rait trop cool ! J’cherche toujours des gens qui veulent bien s’exercer avec moi ! Mais j’t’préviens, j’aime pas trop les combats et tout. Pis t’façon chuis pas assez forte pour ça. OH ! Et j’ai failli oublier d’t’parler d’Huo ! C’est pas mon prof, y veut pas, mais y m’donne des conseils des fois quand j’l’croise en salle d’entraînement. Il est trop cool aussi, pis il est Master, tu t’rends compte ? J’ai tellement de la chance ! Tu connais vraiment pas d’Feu ? », continue-t-elle, à nouveau sans laisser le temps à Théo de dire quoi que ce soit. Elle exprime le fil de ses pensées et, à la fin, elle ne peut s’empêcher de revenir sur le point qui la choque le plus.


##   Mar 21 Aoû 2018 - 10:57

Personnage ~
► Âge : Tout juste le quart de siècle !
► Doubles-comptes ? : Pandora
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 01/07/2016
Emploi/loisirs : M'occuper d'elle comme il se doit, pardi !
Humeur : Cela dépend de la demoiselle...

La jeune femme ne recule pas quand j'approche ma main de sa bouche. Ca doit vouloir dire qu'elle a l'habitude je suppose ? En même temps, un moulin à paroles pareil... Mais je profite de ce court moment pour en placer une, avant de la libérer. Grossière erreur d'ailleurs, elle recommence presque aussitôt son monologue à un débit impressionnant ! Le pire, c'est qu'elle pose des questions sans laisser le temps de répondre. Elle s'en fout en fait ? Ou bien elle est juste incapabble de garder sa bouche tranquille plus de 5 secondes chrono en main ?

Je parviens tout de même à suivre plus ou moins ce qu'elle me raconte, et comprends bien qu'elle est choquée que je ne connaisse pas de Feu. Bon, je me suis peut-être mal exprimé en fait. Evidemment que j'en ai déjà croisé dans le couloir et sans doute même que j'en ai côtoyé au bar ou dans mon lit - mais je ne m'y suis jamais intéressé suffisamment pour leur demander leur affinité ! On va peut-être éviter de dire ça, non ?

"Ca doit faire un an ! Oh ben j'en ai déjà croisé dans le couloir ! Et sans doute aussi en soirée hein, mais en général on ne discute pas spécialement pouvoirs... Et je t'avoue que je vais pas trop en salle d'entraînement, donc bon..."

Parce que je suis complètement nul avec mes pouvoirs et que j'ai même pas le courage d'essayer de m'améliorer, en vrai. Je suis encore en phase d'acceptation de la situation, un an après mon arrivée... C'que c'est pathétique ! Ceci dit, l'idée de m'entraîner avec elle ne me déplaît pas non plus - l'occasion de passer du temps avec une jolie fille sans avoir l'air d'un gros naze, parce qu'elle a pas trop l'air de gérer non plus, ahah !

"Oui je suis Feu ! Marionettiste, et toi ? J'suis pas très doué avec mes pouvoirs non plus, mais on peut essayer de s'améliorer ensemble si ça te tente ? Pas de combat, t'inquiète. Quoi que, si tu veux j'peux aussi t'apprendre un peu de karaté, j'étais prof dans un dojo avant ! C'est toujours bien de savoir se défendre."

Eh ouais, je l'ai vu mater mes tablettes de chocolat alors je lui explique subtilement d'où elles viennent. Et en même temps j'en profite pour lui faire comprendre que j'suis un bonhomme capable de la protéger, ahah ! Un sourire toujours charmeur sur les lèvres, je profite qu'elle reprenne son souffle pour placer une petite question.

"Dis... Tu parles toujours autant ? T'es difficile à suivre tu sais ! Et au fait... Tu ne m'as toujours pas dit ton prénom ! J'dois deviner c'est ça ?"

Je me retiens de lâcher une phrase bateau stye "un joli prénom pour une jolie fille"... Mais j'en ai très envie quand même. Parce qu'elle est vraiment jolie en fait. Trop bavarde et énergique pour un mec en pleine gueule de bois... Mais je l'imagine assez bien dans mon lit ce soir après quelques verres !


##   Ven 24 Aoû 2018 - 13:51

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi et Nath (pour ceux qui n'avaient pas encore deviné
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 198
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 25
Emploi/loisirs : S'entraîner à r'marcher, pis bientôt à danser aussi !
Humeur : En pleine forme !

Sibylle est vraiment choquée que Théo ne connaisse pas de Feu alors que c’est son affinité. Elle le lui fait bien comprendre en exprimant tout ce qui lui passe par la tête avant de s’interrompre. L’homme en profite pour répondre. « Un an ! », relève-t-elle, mais le laisse continuer. Ah, il corrige ce qu’il a dit, un peu. « Ah, bah ça m’rassure alors ! », commente simplement la rouquine. Elle serait capable de repartir dans un monologue, mais elle se retient.

Le beau gosse lui annonce être Marionnettiste. « Ah ! T’es comme Huo alors! Si tu galères trop, tu peux p’t-être lui d’mander des conseils aussi. Pis moi chuis Invisible, j’t’ai d’jà dit, t’as oublié ? », répond-elle. Théo ne semble pas avoir une bonne mémoire… ou alors, elle a parlé tellement vite qu’il n’a pas tout suivi. C’est une possibilité aussi, mais elle ne réfléchit pas à ça et enchaîne directement. « Pis tu fais du karaté ? C’est comme dans les films ? Ça a l’air trop cool ! Mais chuis pas sûre qu’j’veux essayer… j’étais toute cassée avant et j’ai pas envie d’me r'faire mal… », ajoue-t-elle, un peu hésitante sur la fin. « ‘fin, si tu m’promets qu’j’vais pas m’faire mal, on peut essayer ! Mais bon, j’ai pas trop la carrure pour ça, j’pense… pis taper sur les gens c’est pas trop mon truc, mais si tu penses qu’ça peut être amusant… », termine-t-elle avec un sourire. Ça, c’est son truc. L'Allemande préfère se défendre avec un sourire, ou mieux, avec son rire. C’est assez désarçonnant parfois… mais l’idée de voir plus souvent les belles tablettes de chocolat du Feu ne la dérange pas plus que ça.

« Ouai, chais qu’j’parle trop des fois… pis trop vite, Misao y m’dit ça souvent. Avec lui, j’fais des efforts main’ant, mais c’est pas facile. Ça m’fatigue d’faire gaffe à la vitesse où j’parle… », répond l’es-danseuse. « Pis j’crois qu’j’vais d’voir faire l’même effort avec toi, pa’c’qu’mon nom, j’t’l’ai d’jà dit aussi. C’est genre un des premiers trucs qu’j’t’ai dit même ! », dit-elle avant de rire. Bon, elle a raconté son histoire dans la salle d’entraînement avant et a directement enchaîné après, donc il est peut-être passé à côté, mais quand même. « Ou alors tu m’écoutes pas en fait ? », demande-t-elle soudain, avant de s’approcher pour pouvoir scruter le visage de Théo de plus près. « T’es beau gosse, mais ça s’voit qu’t’as fait la fête hier soir… donc j’pense qu’t’arrive juste pas à suivre. Tu m’fais penser à Matthias… ‘fin non, lui chais qui m’écoutait pas du tout en fait… », enchaîne-t-elle, avant de penser à voix haute.

Sans reculer, Sibylle affiche un sourire taquin. « Mais puisqu’j’t’ai d’jà dit comment j’m’appelle et qu’tu t’souviens pas, t’as plus qu’à d’viner. Pis j’t’offre un verre si tu trouves en moins d’trois essais… autr’ment, c’est toi qui m’offre un verre. Tu marches ? », termine-t-elle dans un sourire.


##   Sam 13 Oct 2018 - 13:16

Personnage ~
► Âge : Tout juste le quart de siècle !
► Doubles-comptes ? : Pandora
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 01/07/2016
Emploi/loisirs : M'occuper d'elle comme il se doit, pardi !
Humeur : Cela dépend de la demoiselle...

[HRP : vraiment désolée pour ce retard ! Et aussi... Pour le contenu de mon précédent post ! Le pire, c'est que j'avais relu nos échanges et j'ai zappé la partie où Sibylle se présentait xD je suis trop nulle ! Mais tu as magnifiquement rattrapé ma boulette <3]


La jeune femme semble surprise que je sois ici depuis un an et que je ne connaisse toujours personne de mon affinité. Enfin, il y a connaître et connaître quoi, j'en ai déjà croisés mais jamais sympathisé spécialement avec... Elle repart ensuite dans un monologue au sujet d'un certain Huo - elle l'a déjà mentionné avant, c'est son mec ? J'espère pas, ahah !

"Ah... Pardon, j'avais zappé, j'suis pas super attentif, j'avoue. Ouais, il serait temps que j'essaie de trouver quelqu'un pour m'aider à m'améliorer, mais bon, la fainéantise tout ça..."

Je souris légèrement, avant qu'elle n'enchaîne sur la partie karaté. Ah, il semblerait que j'aie capté son attention ! Bien qu'elle n'ait pas l'air plus emballée que ça. C'est marrant, je comprends direct que c'est pas son truc, mais d'un autre côté elle ne rejette pas non plus complètement la proposition ! Je m'demande si c'est parce que je l'intéresse ou bien si c'est juste le genre de nana à dire oui un peu à tout... Ce qui ne m'étonnerait pas, vu l'aperçu qu'elle me donne de son caractère.

"Un peu comme dans les films, ouais ! Et t'inquiète pas, le but c'est pas du tout de se faire mal, c'est plutôt d'apprendre à se défendre et à régir dans certaines situations... Et ça aide aussi beaucoup à coordonner ses mouvements et développer son mental. C'est vraiment un super sport, moi ça m'aide à me recentrer, ça me ferait plaisir de t'apprendre un peu ! Qu'est ce que tu veux dire, que t'étais toute cassée ?"

Je lui demande directement, pour éviter d'oublier encore les informations qu'elle me donne au milieu de son flot de paroles. D'ailleurs ça ne rate pas, elle me dit qu'elle m'a déjà donné son prénom et que je l'ai juste complètement zappé... Bien Théo, jolie entrée en matière ! Et voilà qu'elle me parle d'un autre type maintenant - aussi un nom que j'ai déjà entendu. Est-ce qu'elle se rend compte que c'est plutôt étrange de parler de personnes que je ne connais absolument pas, en les appelant par leur prénom, comme si c'était sensé me dire quelque chose ?

Elle s'approche un peu plus de moi et semble me scruter un instant, avant de reprendre... Et de parler d'un troisième type ! Décidément, elle en a vu défiler pas mal aussi on dirait. Je lui lance une petite moue désolée, elle est plutôt observatrice en fait... Ou alors j'ai vraiment une sale gueule de lendemain de veille ?

"Touché... J'ai vraiment la gueule de bois, et tu parles super vite et beaucoup, alors je t'avoue que j'ai du mal à enregistrer toutes les infos que tu me donnes ! Mais promis, j'vais faire un effort. J'voudrais pas que tu me compares à... Ce Matthias. C'est qui d'ailleurs ?"

Petite question intéressée placée tout à fait au hasard, hahaha... Mais malgré tout, elle ne semble pas plus vexée que ça de mon manque d'attention, et me propose même une chance de me rattraper. Que je saisis volontiers bien évidemment ! Je serais stupide de refuser de prolonger le moment en sa compagnie - et puis boire un verre m'aidera peut-être à surmonter mon mal de gueule. Je lui emboîte donc le pas tout en hochant légèrement la tête.

"D'accord, on peut faire ça ! Est-ce que j'ai au moins droit à la première lettre ? Pour essayer de stimuler un peu ma mémoire, tu comprends... Mon pauvre cerveau est encore envahi de vapeurs d'alcool, ahah !"


##   
Contenu sponsorisé

 

Jedi du feu ! [Sib]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Espace vert.