Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Un peu de musique dans les oreilles, et c'est partie pour enchaîner les galipettes ! Enfin, rien de... Hum, vous comprenez ? (Privé :3)
##   Lun 29 Aoû 2011 - 0:47

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2245
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

-Un, deux, un, deux ! Aaaaah-puuuuf... Aaaaaah-puuuuuuuuuuf... Un, deux, un, deux ! ...

Elle n'était là que depuis une demie-heure, et cette fille n'arrêtait pas de répéter ça, inspirant et expirant de manière... A être sûre d'avoir un point de côté en réalité. Je l'observai avec un sourire amusé, hésitant à aller lui donner quelques conseils. Mais bon, la voir sautiller sur place, son bandeau sur le front, les genoux montant pratiquement jusqu'au menton tandis que ses bras suivait le mouvement en montant jusqu'au sommet de sa tête valait tout l'or du monde, c'est pourquoi j'avais décidé de me contenter de la regarder en m'étirant gentiment dans mon coin, travaillant mes écarts avant d'essayer d'enchaîner quelques acrobaties. Bon, rien de sorcier non plus, il ne fallait pas abuser ! Je n'étais pas superwoman. Ca n'aurait d'ailleurs pas trop collé avec mon apparence...!

A quelques mètres de moi, un professeur était en train de donner son cours à sa classe, et je retins un soupir. Les cours de sport... Depuis que j'étais à Terrae, je n'y avais assisté qu'une fois, et je ne connaissais donc pas ma classe... Qui c'est, c'était peut-être celle-là ? Depuis que j'étais passée Etoile, je n'allais qu'en cours de Physique, de Chimie et de Mathématiques. Parfois en anglais, et encore... J'allais également en cours d'Astronomie dès qu'Allen y allait, mais sinon, nada. La seule chose que je cherchais à atteindre, c'était Maman. Mon but ? Avoir assez de base pour me lancer dans la robotique, comme elle... Histoire qu'à nos retrouvailles, s'il y avait retrouvailles, elle soit fière de moi. J'avais déjà essayé d'être comme Papa, ou du moins de le faire réagir, il ne manquait plus qu'à le faire pour Maman... Et j'aurais alors fait tout ce qui était en mon possible pour les retrouver.

La radio de l'excitée de la grappe qui sautillait partout sur le rythme de ses "1, 2 ! 1, 2 !" passa alors du Deep Purple, ce qui après m'avoir surpris, me redonna bien la pêche. Je me relevai, suffisamment échauffée et étirée, et enchaînais souplesse, roue, flip et équilibre maîtrisé. Je m'élançai alors dans le but de faire une souplesse arrière, quand à mon arrivée je me retrouvais nez à nez avec un inconnu. Je perdai l'équilibre l'espace d'un instant, avant de reprendre mes esprits. Un peu gênée, je me grattai l'arrière du crâne.

-Euh, je... Désolée, je n'ai pas fait attention...
##   Lun 29 Aoû 2011 - 2:23

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

Je fus déçu en entrant dans le gymnase de voir d'autres personnes que moi, mais je ne pouvais pas réserver... En voyant le groupe qui semblait être en cours je me figeais un instant, priant pour que ce ne soit pas le mien... Bon, d'accord, aller en cours, c'est bien, tout ça tout ça... Mais j'en avais vraiment pas envie, ça me rappelait trop de mauvais souvenirs pour l'instant. Je m'étirais donc de mon coté, il fallait bien que j'entretienne mon corps d'athlète. Sinon, comment attirer les jeunes demoiselles? Par quoi commencer? Musculation? Gymnastique? Allez, soyons fous, commençons par la gymnastique, c'était ce qui impressionnait le plus les filles... Ça et... Les pompes à une main. Vraiment quel choix difficile... Je regardais les quelques personnes de sexe féminin présentent autour de moi et fut attiré par une l'une d'entre elle qui semblait vraiment ne pas comprendre comment éviter les points de cotés. Malgré sa manière assez... Drôle de courir, elle était pas mal... Et semblait écouter de la bonne musique, pour le peu que j'avais réussi à entendre, entre ses '1, 2, 1, 2'. Alors que je la suivais des yeux, et au moment ou elle allait m'envoyer un sourire, je le sentais au plus profond de moi, une tête apparu dans mon champs de vision... une fille avec des cheveux... Blancs? Je reculais d'un pas, dégouté par une telle couleur de cheveux.

- Tu pourrais faire attention aux autres, t'es pas seule ici, et en plus ça s'entend...

Je jetais un regard a la fameuse demoiselle aux '1, 2', espérant qu'elle n'ait pas compris que je parlais de ses répétitifs chiffres qui commençaient doucement à devenir ennuyeux... J'analysais un peu plus la personne que j'avais en face de moi, sans réellement vouloir faire connaissance avec elle. Mais bon, il ne fallait pas être méchant envers une fille, non? Et puis surtout, ça donnerait de moi une mauvaise image devant les autres potentielles cibles présentes.

- Enfin, j'suis désolé aussi, je dois avouer que j'étais occupé à... Regarder quelqu'un de très intéressant.


##   Lun 29 Aoû 2011 - 11:52

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2245
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Mais... Mais mais mais ! Je suis gênée, je m'excuse et... La première chose qu'il fait, c'est râler et se plaindre. Agaçant, vraiment. C'est la dernière fois que je la joue gentille, la prochaine fois je marche sur le pied de la personne que je dérangerais malencontreusement, et je lui crache à la figure avant de m'éloigner ni vu ni connu !

... Bon, ok, d'accord, j'en suis incapable. J'arrive pas à être méchante... Encore j'aurais pu avant, mais depuis que j'étais arrivée à Terrae, c'était devenue tout bonnement impossible.

Malgré tout, je n'avais pu m'empêcher de sourire lorsqu'il avait précisé que je n'étais pas seule et que ça s'entendait, jetant un regard ensuite à la fille et ses "un, deux, un deux !". La suite de ses paroles me tira pourtant une grimace, que je m'empressai de cacher. Occupé à regarder quelqu'un d'intéressant...? Haha. Ouais, la gonzesse surnommée Madame 1,2 quoi... C'était évidemment pas moi vu le mouvement de recul qu'il avait eu... Et qui n'était pas uniquement dû à mon arrivée soudaine ; il n'avait pas semblé si "choqué" que ça.

Poussant doucement un soupir, je tournai à mon tour la tête afin d'observer la fille en question, qui jetait d'une discrétion sans nom des regards à mon inconnu. Enfin, "mon"... Ouais, peut-être pas.

Reportant mon regard sur lui, je détaillai ses cheveux blonds, mi-longs pour un garçon, et ses yeux d'un bleu profond. Ouais, je sais, le premier truc qui m'était venu à l'esprit c'était "bleu-piscine". Je trouve que ça devrait être une couleur d'yeux ça. Après tout, y'en a qui parlent de bleu-océan pour des yeux ! Alors hein...

-Hn hn, répondis-je finalement. Et bien, je vois que je te dérange alors... Je ne vais pas rester plus longtemps. Encore désolée !

Ouais, par rapport à quelques minutes plus tôt, j'étais vachement plus décontractée l'air de rien...! Beaucoup moins timide... Allons savoir pourquoi, je crois que je devenais peu à peu lunatique du comportement.

-Par contre, si tu veux mon avis, c'est pas juste en la regardant que tu vas la ramener dans ton lit ce soir. Au pire tu vas la voir, tu fais le...

Je toussotai.

-... beau gosse et tu essaies de lui donner quelques petits conseils... Enfin, je dis ça, je dis rien.
##   Mar 30 Aoû 2011 - 1:06

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

J'observais son manège sans vraiment comprendre ce qu'elle cherchait à faire. Elle voulait que l'autre l'entende et pense que je ne voulais que coucher avec elle ou quoi? Mais oui! Bien sur! Elle était forcément jalouse, elle avait du remarqué mon léger dégout quand j'avais vu sa couleur de cheveux, voila tout! Ah la la, quel tombeur je faisais... Je n'étais à Terrae que depuis peu et j'avais déjà rencontré pas mal de filles qui allaient, je n'en doutais pas, toutes tomber raides dingues de moi. Comment il pourrait en être autrement? Je croisais les bras et observais la demoiselle avec un grand sourire.

- Allons, soit pas jalouse, si tu avais pas une telle couleur de cheveux je pourrais bien m'intéresser à toi.

Je lui fit un petit clin d’œil pas trop rapide et pas trop lent non plus, la bonne vieille technique de tombeur. Mais là, je ne m'étais pas justifié... Elle pensais peut-être vraiment que ce qui m'intéressais c'était de mettre miss 'un, deux' dans mon lit! Je me sentais alors un peu vexé... Comme si mes ambitions s'arrêtaient à une chose aussi vulgaire... Ce que je voulais c'était simplement qu'elle tombe sous mon charme, elle et toutes ses amis en même temps, et ainsi obtenir un groupe de fan qui me suivraient partout, qui m'offriraient des chocolats, qui me gâteraient, qui me considéreraient comme leur Dieu! Bon, je pouvais pas lui dire ça... J'allais passer pour un fou...

- Et détrompe toi, c'est pas de coucher avec elle qui m'intéresse...

Sur ce je me couchais au sol, prêt à entamer une série d'abdo, dire de m'échauffer avant les acrobaties et les pompes à une main. Franchement, c'était dommage qu'elle avait hérité d'une couleur de cheveux aussi répugnant cette fille... Elle aurait été une bonne cible sinon.


##   Mar 30 Aoû 2011 - 14:14

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2245
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

- Allons, soit pas jalouse, si tu avais pas une telle couleur de cheveux je pourrais bien m'intéresser à toi.

Mon sang se glaça dans l'instant. Je le fixai, sentant mes sourcils se froncer. Lorsque je me rendis compte que tout mon passé, que les tonnes de phrases de ce style que j'avais pu entendre depuis toute petite résonnaient dans mon crâne, je secouai la tête, cherchant en vain à me changer les idées.

Histoire de ne pas perdre mon sang froid, je tournai la tête vers la gymnaste de légende qui avait maintenant décidé d'arrêter les montées de genoux pour privilégier les talons-fesses. Je soupirai doucement. Alors c'était aussi simple que ça, juste parce que j'avais les cheveux blancs, je n'étais pas... fréquentable ? Et elle, malgré toute la stupidité qui semblait faire partie de son corps, elle donnait envie de faire connaissance ?

Me mordant la lèvre inférieure, je pestai, tandis que cette suuuuperbe nouvelle rencontre dont je me serais bien passée lançai déjà :

- Et détrompe toi, c'est pas de coucher avec elle qui m'intéresse...

Ouais, ben en tout cas j'étais certaine que si elle lui avait fait comprendre que les coups d'un soir l'intéressait, il n'aurait pas dit non.

Reportant enfin mon regard sur le blond, je l'observai un instant avant de soupirer.

-Bien, alors dans ce cas je vais te laisser faire le beau pour l'impressionner. Si jamais tu finis par grandir, peut-être qu'on pourra faire connaissance !

C'était la conclusion que j'en avais tiré. Qu'il s'attarde à la bête couleur de mes cheveux montrait tout bonnement qu'il était immature et puéril. Il était superficiel et ne valait pas la peine que je perde du temps avec lui. J'aimais mes cheveux, et j'aimais mes yeux violets, aussi étranges que ces deux couleurs puissent paraître, et qu'on me critique me passait maintenant au dessus de la tête.
... Enfin, je l'espérais.
##   Mar 30 Aoû 2011 - 14:28

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

Alors elle me prenait pour un gamin? La salle garce. Comme si c'était vraiment la couleur de ses cheveux en tant que telle qui me dérangeait... Le problème était ailleurs. Stupide fille. Je me relevais, mécontent. En quelques minutes de conversation elle m'avait déjà insulté de pervers, vu que d'après elle tout ce qui m'intéressait chez les filles c'était le sexe, et aussi de gamin? Elle se prenait pour qui? Je lui lançais un des regards que l'on voyait le moins souvent chez moi, le regard colérique, accompagné d'un zeste de tristesse. Elle avait bien réussi son coups. Je ne supportais pas que l'on me juge aussi vite, mais pour lui faire comprendre que je n'étais pas ce genre de gars, il fallait que je parle de lui... Franchement, elle, elle ne perdait rien pour attendre. Le jour ou j'aurais de quoi lui botter le derrière, je le ferais.

- Juges-tu toujours les gens de cette manière? Crois-tu vraiment qu'un dragueur comme moi s'arrêterait à une couleur de cheveux simplement parce qu'elle n'est pas 'à son gout'?

Je soupirais, dégouté de devoir parler de mon passé. Mais être considéré pour quelqu'un que je ne suis pas, sans que cela ne soit voulu, je n'aimais pas ça.

- Si ta stupide couleur de cheveux me rappelait pas celui qui est coupable de la mort de ma mère, j'aurais peut-être déjà chercher à te draguer. Enfin, j'ai pas de temps à perdre avec une prétentieuse dans ton genre qui croit pouvoir juger les gens alors qu'elle ne connait pas la moitié de leur passé.

Je détournais le regard, poings serrés, la gorge nouée. C'était bien la première fois que j'en parlais... De ma mère... Je serrais mon poings si fort que le sang se mit à couler de mes jointures.

- T'es vraiment pénible...

J'avais presque soupiré cette parole, étouffée par les larmes que je me devais de retenir. Je ne pleurerais jamais devant quelqu'un, jamais!


##   Mer 31 Aoû 2011 - 10:26

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2245
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

- Juges-tu toujours les gens de cette manière? Crois-tu vraiment qu'un dragueur comme moi s'arrêterait à une couleur de cheveux simplement parce qu'elle n'est pas 'à son gout'?

Il fallait être honnête : j'avais été surprise. Tout d'abord par son regard, furieux, qu'il avait ancré dans mes yeux au moment où j'allais faire volte face, et puis par son ton, sec et cassant, énervé. Oh, oui, énervé... Ca m'avait figé sur place. Je n'avais pas l'habitude de croiser ce genre de regard. Et je devais bien être sincère, lorsque ça arrivait, j'avais beau faire la fille difficile à vivre par moment... Je ne savais pas réagir lorsqu'on s'énervait de cette manière à cause de moi.

Lorsque la colère est éphémère, sans fond, oui, je sais réagir, très bien même ; j'ai plus ou moins grandi comme ça.

Mais lorsque la colère est dûe à un évènement passé que l'on ne peut oublier...?

- Si ta stupide couleur de cheveux me rappelait pas celui qui est coupable de la mort de ma mère, j'aurais peut-être déjà chercher à te draguer. Enfin, j'ai pas de temps à perdre avec une prétentieuse dans ton genre qui croit pouvoir juger les gens alors qu'elle ne connait pas la moitié de leur passé.

Passons outre le côté "dragueur". Oui, passons outre, parce que je venais d'apprendre là quelque chose que je n'aurais jamais dû savoir. Jamais. Je ne le connaissais pas assez. Je ne lui avais parlé que 5 minutes, et méchamment en plus, ne lui adressant aucune vraie remarque très sympa. Et j'apprenais... Peut-être ce qui était la raison de sa venue à Terrae ?

Pour le coup, je ne sus comment réagir, et je restai sur place, ouvrant la bouche pour mieux la refermer, sans jamais sortir un mot.

- T'es vraiment pénible...

M'excuser ? Tss, je n'étais même pas sûre qu'il le prenne bien. Il aurait pris ça pour de la pitié, au mieux, il ne les aurais pas accepté, au pire. Je n'avais pourtant pas pitié. Je pensais ces excuses qui résonnaient en moi. Mais rien, rien ne devait sortir. N'est-ce pas...?

-Je ne savais pas, pardonne-moi.

Détournant le regard, n'osant pas le regarder en face, j'avais posé mes yeux sur ses poings serrés. Oh oui, cette histoire était loin d'être résolue pour lui. Cet homme qui avait tué sa mère... J'aperçus alors du sang couler de son poing, et c'est là que je me décidai à réagir. Attrapant fermement son poignet, je l'entrainaî avec moi dans les vestiaires du gymnase, qui étaient vides de monde. Levant finalement les yeux vers lui sans aucune assurance, le lâchant, je m'expliquai enfin, la voix animée par la culpabilité :

-Tu ne voulais peut-être pas que cette jolie fille te voit dans cet état...

Cherchant un mouchoir dans les sacs des élèves présents dans la salle -je crois que je nous avais amené sans réfléchir dans les vestiaires des filles- je trouvai finalement un paquet et je tirai un bout de tissu blanc que je m'empressai d'utiliser pour éviter que des gouttes de sang tombe de ses jointures sur le sol, même si c'était trop tard.

Vous savez ce qui était le pire dans cet histoire ? C'est que mon oncle, le frère de Maman, avait les cheveux blancs... Mais ce n'était pas lui, hein ? Il n'avait jamais été dangereux... Sauf pour se protéger. Sa mère n'avait rien fait de mal, j'en étais sûre. Alors ce n'était pas mon oncle le responsable.

-Si jamais on se recroise, tu sauras au moins que je suis une fille chiante, déclarai-je en gardant mon regard fixé sur son poing.
##   Mer 31 Aoû 2011 - 18:03

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

Je m'attendais à ce qu'elle s'en aille, les larmes aux yeux, la conscience coupable, comme tout le monde en bref. Je m'attendais... A ce qu'elle parte, par peur de devoir affronter ses propres actes. Mais non, elle resta là, devant moi, figée. Puis elle me saisit la main, sans que je ne comprenne vraiment pourquoi. Elle m'emmena vers les vestiaires et malgré moi je ne pu m'empêcher de me faire des films. Elle voulait me rassurer en me faisant des... hum, non surement pas, ça ne semblait pas vraiment être son genre! Quoi que... Si c'était le cas... Devais-je refuser? Si je ne faisais pas attention à ses cheveux, ça pourrait aller, non? Raaah! Calme toi Matt'! Il a quelque minute je voulais lui envoyer mon poing dans la figue et maintenant je m'imaginais en train de... Je fus ramené sur terre quand elle reprit la parole. Dommage... Encore une déception en plus qu'elle me causait... Décidément, elle ne réagissais jamais comme je me l'imaginais... Même si je n’espérais pas trop qu'elle me fasse des avances si soudainement. Je l'observais nettoyer le sang de mes plaies, sans vraiment faire attention à ce qu'il se passait. Au moins, cette petite phase imaginative m'avait calmé. Un jour j'arrêterais d'être aussi lunatique... Ou pas.

- J'avoue que tu m'as l'air bien chiante comme fille...

Je soupirais en regardant ma main. Allez, soyons pas impoli quand même... Après si elle faisait courir la réputation que j'étais qu'un enfoiré, j'allais pas avoir un grand fan club...

- Je suppose que je dois te remercier, pour ce qu'on pourrait rapprocher d'un soin... Enfin... Avec de l'imagination quoi.

Je me sentais trop gentil, j'aimais pas ça... Sans doute que les sentiments de tout à l'heure m'avaient rendu un peu trop mou. Enfin, ça passerais dans la journée, pas besoin de s'inquiéter. J'allais retrouver mes jeux habituels et pouvoir recommencer à narguer les autres. Elle avait fort cette idiote, réussir à me déstabiliser ainsi en si peu de temps. Il faudrait que je fasse gaffe, elle savait mon point faible, et ça, c'était mauvais signe. Il faudrait que je lui fasse comprendre que si elle venait à dire quoi que ce soit...

- Si dans quelques temps tout Terrae est au courant de mon secret, je m'arrangerais pour que tu souffre tellement que l'enfer te semblera doux en comparaison... Comprend bien ça.


##   Mer 31 Aoû 2011 - 18:40

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2245
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

A ses premiers mots, je relevai la tête vers lui. Son ton avait entièrement changé. Lorsque je croisai son regard, j'arquai un sourcil. Encore une fois : changé. Qui était ce mec ? Il jouait la comédie, ou bien...?
Je retirai le mouchoir de sa plaie, le froissai avant de le jeter dans la poubelle tandis qu'il critiquait une nouvelle fois les "soins" que je lui avais apporté. Incroyable. Ce mec était incroyable. Est-ce qu'il était toujours comme ça ? J'avais du mal à m'imaginer. Le supporter une journée entière devait être horrible !
Physiquement, il ressemblait plus ou moins à Allen, en plus musclé peut-être, et aux traits du visage bien différent tout de même. Il était beau, je devais bien l'avouer, et il était bien foutu... Mais bon, j'avais juste l'impression que depuis tout à l'heure, il s'était foutu de ma gueule.
J'allais le lui reprocher lorsqu'il me menaça de me faire vivre un enfer si un jour quelqu'un dans l'institut était au courant de "son point faible".
Un sourire en coin perça sur mes lèvres.

-Ben, écoute, j'espère pour toi que tu l'avais pas dit trop fort, ou que personne ne nous écoutait, parce que dans ce cas, des gens seront au courant, et ce ne sera pas à cause de moi.


Affichant un air mesquin, j'ajoutai :

-Hé, il faut toujours faire attention à ce qu'on dit, hein ! Si ça te trouve, Miss "1,2" t'espionnait et écoutait notre conversation !

Reprenant un air normal, j'ajoutai cependant :

-Cela dit, ça t'apprendra à juger les gens pour leur apparence physique. J'imagine que c'est bizarre pour toi, certes, mais les gens... aux cheveux blancs ne sont pas tous débiles.

Et au pire, c'est vrai que les gens aux cheveux blancs, ça court les rues ! Je suis sûre que l'assassin de sa mère était un imposteur, il avait fait une teinture !

##   Mer 31 Aoû 2011 - 19:12

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

J'eus un petit rire en l'entendant prononcer le surnom que l'on semblait alors d'accord à accorder à la demoiselle 'un, deux'. Mon sourire s'élargit quand je l'entendis défendre sa 'race' en quelque sorte. Je croisais les bras doucement, ce n'était pas vraiment que je les prenais pour des débiles, juste que ça me rappelais de mauvais souvenirs. Mais est-ce qu'elle était capable de comprendre ça, la miss je sais tout? Mon sourire avait prit sa forme habituelle, sans vraiment que je m'en rendre compte, un peu sadique et surtout moqueur. Mais après la menace que je venais de lui faire, elle devait pas vraiment me prendre pour un saint, elle avait surement compris que je n'étais pas gentil, bien au contraire. Alors, plus la peine de se cacher, si? Mon regard prit alors doucement des lueurs proches de ce que traduisait mon sourire, rien que du sadisme et de la moquerie, rien que ce que j'étais. Un être sans coeur, s'amusant des autres, voilà tout. Ou presque. Me restait encore cette faiblesse de la mort de ma mère. Quand ce problème serait réglé je pourrais enfin vivre comme je le voulais, libre de toute contrainte sentimentale...

- Si je considère les personnes avec le gêne 'cheveux gris/blanc/argenté' comme des débiles je m'inclus dans le lot, j'suis pas assez idiot pour m'insulter ainsi. Juste que tu me rappelle de mauvais souvenirs

Je soupirais en m'appuyant sur la mur. Après deux jours, je rencontrais déjà quelqu'un qui me démasquait. Je n'avais pas envie de jouer la comédie face à elle, elle me dégoutais... Ses réactions, ses cheveux, son odeur... Plus je restais avec elle, plus je sentais que je devrais la fuir ou la détruire. La deuxième option me plaisait plus que la première a vrai dire.

- En tout cas je suis sur d'une chose maintenant...

Je baissais ma tête vers elle, la fixant méchamment. Il fallait qu'elle comprenne que maintenant, elle ne serait jamais proche de moi. Elle en savait déjà trop, et sa présence me rendait trop 'dévoilé'. Je lui ferais bien comprendre à quel point je ne l'aimais pas.

- Tu es bien le genre de personne que je ne supporte pas.


##   Jeu 1 Sep 2011 - 0:15

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2245
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

- Si je considère les personnes avec le gêne 'cheveux gris/blanc/argenté' comme des débiles je m'inclus dans le lot, j'suis pas assez idiot pour m'insulter ainsi. Juste que tu me rappelle de mauvais souvenirs.

J'arquai un sourcil, suspicieuse. Il avait juste un peu les cheveux blonds, nan ? Automatiquement, alors même que je ne faisais que le penser, la question s'échappa de ma bouche :

-C'est une teinture tes cheveux ?


Je n'attendis pas la réponse, car il commença une nouvelle phrase qu'il termina sur un ton sec, ses yeux me fixant avec méchanceté. C'était clair et net : je ne comprenais pas ce mec, et je me demandai même si je le comprendrais un jour. La réponse me parut évidente : non, je ne le comprendrais jamais, puisqu'il ne m'en laisserait jamais l'occasion.

Vous savez quoi ? Bien étrangement, ça me déçut. Avant, je pense que je n'en aurais eu absolument rien à faire. Mais maintenant, après les derniers évènements que j'avais vécu... J'avais beau conservé, malgré ma déception face à ce fait, mon sale caractère... Je ne voulais pas moins devenir plus gentille, plus généreuse, plus agréable... C'était quelque chose que j'avais toujours admiré chez la Maman d'Allen. Maman me disait souvent en rigolant que je ressemblais plus à cette femme qu'à elle-même, et qu'elle se demandait même si finalement, ce n'était pas elle ma véritable mère... Mais moi, je la trouvai bien plus attendrissante, bien plus gentille et bien plus innocente. Oh, bien sûr, je devais l'avouer, il y avait pire que moi... Mais il y avait aussi bien mieux. Bien mieux, oui !

Et depuis cet... enlèvement, j'avais décidé de profiter toujours de chaque instant, de toujours aller de l'avant, de ne plus jamais me retourner, de sourire, encore, toujours, sans jamais m'arrêter, jusqu'à ce que j'en ai mal à la mâchoire... Et je me retrouvai à faire quoi ? A entendre que je n'étais pas le genre de fille qu'il voulait fréquenter. Encore une fois, j'avais été sotte et nulle, méchante et peut-être même blessante.

Me placer en victime ? Visiblement, j'adorais faire ça... Je secouai la tête, plantai mes yeux dans les siens. Un petit sourire vint percer sur mes lèvres. Cette fois, j'allais changer. J'allais enfin devenir ce genre de personne que j'aurais adoré être.

-Désolée de t'avoir dérangé... Je ne reviendrais plus t'embêter. Encore désolée d'avoir manqué de te tomber dessus tout à l'heure, quand je suis arrivée d'un coup, et... Désolée pour mes paroles mal placées.

Je soupirai doucement.

-Au pire si tu veux, je peux aller glisser quelques mots à ton intention à la miss sportive du gymnase ? Comme ça elle viendra peut-être te parler ou... Enfin, tu fais comme tu veux.

Glissant mes mains dans les poches de mon short de sport, je commençai à m'éloigner. Posant ma main sur la poignée, je tournai la tête vers mon inconnu.

-Au fait, je m'appelle Mitsuki. Mitsuki Hojitake. A la... Enfin, pardon : Adieu. Et t'inquiète, je ne dirais rien, au sujet de ta mère...

Je tournai enfin la poignée de la porte, et je m'éloignai dans la salle de sport, prête à reprendre mes exercices.
##   Ven 2 Sep 2011 - 11:59

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

Attends... Mais c'est qu'avec ce genre de comportement, elle me faisait clairement passé pour le méchant là! Bon, d'accord, c'était bien le cas... Mais quand même! Elle assumait pas ses erreurs ou quoi? Je soupirais un long moment avant de me diriger vers la salle de sport, encore plus de mauvaise humeur que tout à l'heure. Je pressais le pas pour la rattraper avant qu'elle ne recommence son sport. Non mais, pour qui elle se prennait cette fille? En plus c'était quoi ce comportement de misère? Genre 'désolée'? Elle aimait se laisser marche dessus? Hé bien, j'en profiterais dans ce cas, et je la détruirais pour ce stupide caractère qu'elle semblait avoir. Ce genre de personne qui baissais la tête et faisait un petit sourire plutôt que de dire en face qu'on leur faisait mal, franchement, je pouvais pas les supporter. J'attrapais la japonaise, du moins c'est ce qu'il me semblait vu son nom, par le bras, sans faire attention à la force de pression que j'utilisais.

- Et c'est tout? Un petit sourire, ton nom, des excuses, et rien d'autre? Bordel, franchement, qui t'as appris à vivre d'une manière pareille?!

Je la fixais, du même regard que tout à l'heure. Non, je voulais pas qu'elle change pour son bien, arrêtez de vous faire des idée! Je voulais qu'elle souffre, c'était tout! Mais si! Bordel, croyez moi! Raah et puis, je m'en fiche de votre avis. Je posais mon autre main sur son crâne et caressais ses cheveux comme on le faisait avec un chien.

- Si tu veux que je te pardonne, t'as qu'à devenir mon petit toutou, ça a l'air de te plaire.

J'affichais un sourire moqueur mais surtout sadique. Voilà, le genre de comportement qu'on devait avoir envers elle. Les gens trop gentils, qui n'osent pas crier au monde à quel point ils le déteste... Ils ne méritaient que ça. Être les chiens des personnes comme moi, qui méritent quelque chose, qui osent dire aux autres ce qu'ils pensent sans crainte. Si elle ne me prouvait pas qu'elle était quelqu'un d'autre que cette mauviette que je venais de voir, alors elle serait mon toutou, c'était décidé. Je l'utiliserais pour faire ce que je ne voulais pas, profitant de sa stupide faiblesse.


##   Sam 3 Sep 2011 - 10:11

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2245
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Pardon ?

Oui, j'aurais aimé, j'aurais adoré, plus que tout au monde, plus que n'importe qui, être comme la mère d'Allen. Être douce, calme, gentille, généreuse, savoir affronter toutes les situations en restant pourtant calme... Ce que je ne comprenais pas, c'est comment elle avait réussi à laisser les gens profiter d'elle ? Allen me racontait qu'elle lui avait déjà dit à plusieurs reprises que c'était une "façon" de les aider. Il m'avait même confié qu'en général, une fois que c'était fait, à cause de la manière toujours si innocente qu'elle avait de réagir, beaucoup de gens avait changé de comportement à son égard.

Alors quoi ? Comment je devais réagir ? Je devais sourire bêtement, en lui disant que m'arracher le bras et me traiter comme un chien était la meilleure chose à faire pour un cas désespéré comme moi ?

Certainement pas, non. Je n'étais pas elle, je n'étais pas cette fille. Et jamais, jamais je ne pourrais réussir à aller jusqu'où elle avait été. J'avais jusque là trouvé ma personnalité, ma manière d'être, mais Terrae m'avait peu à peu changé. Pour devenir comme cette femme ? Non. Je n'avais pas le super-pouvoir d'envoûter les gens dans le bon sens uniquement. Je n'avais pas ce pouvoir, et si elle ne s'était jamais fait marcher dessus en étant comme ça, je savais que ce ne serait jamais mon cas.

Je fus d'abord tenté de lui tordre le bras, mais je me retins -il aurait dans tous les cas été plus fort que moi, et un professeur faisait cours plus loin, d'autant plus que miss "1,2" était encore là à le fixer avec insistance, ce cher inconnu.

Je soupirai alors. J'étais premièrement passé d'un regard interrogateur à un regard pensif... J'allais maintenant passer du regard pensif au regard agacé.

Repoussant par le dos de ma main sa propre main, je me téléportai derrière lui, remerciant ce très cher monde de m'avoir doté d'un pouvoir de la téléportation que je maîtrisai bien mieux que l'électricité. Je posai mon pouce pile entre ses deux omoplates, avant d'appliquer une forte pression. Je reculai ensuite, et posai mes mains sur les hanches avec un air départagé entre l'amusement et la fierté (de quoi ? ça j'aurais aimé qu'on me le dise !).

J'attendis qu'il se retourne avant de poursuivre :

-Apprends à savoir ce que tu veux. Un coup il faut se dire Adieu, le coup d'après tu cherches à faire de moi ton... chien. Si c'est ta façon de faire connaissance, je la trouve bien ambiguë.

Je poussai un second soupir avant de finalement répondre à ses premières paroles.

-Et oui, j'aurais peut-être bien aimé que ça se termine comme ça, qui sait ? Un sourire, un nom, des excuses, tu voulais quoi d'autre ? Tu me dis que je suis le genre de personne que tu n'aimes pas, je ne vais pas insister, c'est normal tu crois pas ? Personne ne m'a appris à vivre comme ça, si c'est ce que tu veux entendre, j'ai peut-être juste voulu voir comment vivaient ceux qui étaient trop gentils, et je commencerais par dire que quand ils rencontrent quelqu'un comme toi, ils vivent mal.

Un sourire en coin étira mes lèvres, et j'ajoutai, amusée :

-Mais enfin, à part ça, peut-être qu'une glace te tenterait ? Je ne sais pas si tu es au courant, mais en général, les maîtres doivent s'occuper correctement de leurs animaux : ce qui signifie nourrir, laver, sortir, brosser parfois et même parfois trouver un endroit correct et assez confortable pour eux dormir ! Parce que sinon, ça ne sert à rien d'adopter un chien il me semble, non ?
##   Mar 13 Sep 2011 - 0:00

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

Je croyais avoir le dessus au vu de sa précédente réaction, elle était pour moi la première personne que je dominerais dans ce lieu. Elle m'obéirais parce qu'elle ne voudrait pas me blesser ou aller contre moi, parce qu'elle avait ce stupide sourire docile que je détestais tant que ça voir, tellement il me rappelait ce reflet dans le miroir qui me narguait, était plus jeune. Mais sa main chassa la mienne, m'arrachant un léger sourire, même si j'étais agacé de voir ainsi mon premier sujet se rebeller. Mon sourire disparu bien vite, aussi vite qu'elle en fait. J'avais oublié ce détail... Ici, nous étions tous exceptionnels, nous avions des capacités hors du commun. Et tout le monde ne semblait pas être à mon niveau... Je sentis une pression dans mon dos et me retournais un peu après, sans perdre cet air arrogant que j'aimais tant voir sur mon visage. Je l'observais de haut, malgré notre différence de niveau, malgré mon impuissance face à ses capacités. Je n'allais pas baisser la tête et faire mes excuses sous prétexte qu'elle pouvait me battre avec aisance. Même si je finissais au sol et souffrant, je ne ferais pas une seule courbette. J'avais décidé qu'elle serait mon animal de compagnie après tout, non? La première étape quand on dresse un animal, c'est de lui montrer qui est le chef.

J'écoutais calmement ses critiques sur mes présentations soit disant étrange, ou ambigüe... Sans pouvoir réprimer un nouveau sourire en coin. La suite me paru encore plus drôle et je poussais même un petit rire.


-Et oui, j'aurais peut-être bien aimé que ça se termine comme ça, qui sait ? Un sourire, un nom, des excuses, tu voulais quoi d'autre ? Tu me dis que je suis le genre de personne que tu n'aimes pas, je ne vais pas insister, c'est normal tu crois pas ? Personne ne m'a appris à vivre comme ça, si c'est ce que tu veux entendre, j'ai peut-être juste voulu voir comment vivaient ceux qui étaient trop gentils, et je commencerais par dire que quand ils rencontrent quelqu'un comme toi, ils vivent mal.

C'était quoi, ça? Une tentative de culpabilisation? Comme si je ne savais pas l'effet que ferrais un comportement tel que le mien sur un de ces stupides 'gentil'. Je savais que ce genre de paroles et de regards les blessait, et c'était bien pour cela que je les avait employé face à elle. Mais mon docile gentil chien semblait avoir changé d'un coup, ce qui rendait un peu le jeu plus amusant. Dresser un animal sauvage, c'était alors mon nouveau défis... Et j'y arriverais. Je croisais les bras, la toisant, accompagné de mon très cher air arrogant. J'attendis qu'elle termine son petit discours sur la manière de bien s'occuper de son toutou avant de jeter un coup d'oeil a miss "1,2". Le tout semblait d'un coups bien plus drôle que cette machine bruyante. J'observais donc mon animal sauvage, pressé de le voir être sous mon contrôle.


- Très bien, il faut prendre soin de ses sujets pour qu'ils nous suivent. Alors, une glace, c'est ça? Tu veux encore faire quelques cabrioles, ou tu as finit de te défouler? Tu sais, il faut faire du sport pour garder un poil doux et soyeux.


##   Dim 25 Sep 2011 - 18:38

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2245
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Son air arrogant commençait presque à devenir habituel, dis donc. Malgré tout, je ne perdais pas mon mordant. J'étais sur ma lancée, et désormais, je ne me laisserais plus faire. Mais était-ce vraiment le cas ? Ne me laisserais-je plus jamais faire...? Il suffisait de jeter un coup d'oeil sur le code barre gravé sur mon omoplate droite pour savoir que j'étais trop facilement manipulable, trop facile à utiliser.
Avec un goût amer dans la bouche, je décidai de passer outre ce souvenir douloureux, et de répondre enfin à mon... "maître", mes yeux plantés dans les siens.

-J'ai fini de me défouler, merci !


Je lui adressai un grand sourire, dévoilant toutes mes dents.

-C'est très gentil de prendre soin de moi comme ça ! J'espère que j'aurais un joli pelage du coup. Ce serait bête de faire des efforts vains !


Je repris un sourire normal, avant de poursuivre :

-Une glace alors ? On est parti
!

Avec entrain, en gardant cependant ma méfiance cachée dans un coin, je me dirigeai vers la sortie du gymnase. Si j'ai explosé de rire après avoir franchi la porte, ce n'était pas parce que j'étais nerveuse ou quoi par contre, hein. Que ce soit clair... C'était purement et simplement parce que Miss 1,2 avait vu son visage se décomposer tandis que son apparent Prince charmant quittait la scène. Quelle triste histoire, avouez-le !

-Bien sûr, tu payes, n'est-ce pas Maestr
o ? lançai-je après avoir retrouvé mon sérieux, me tournant vers... Monsieur sans nom.
##   
Contenu sponsorisé

 

Un peu de musique dans les oreilles, et c'est partie pour enchaîner les galipettes ! Enfin, rien de... Hum, vous comprenez ? (Privé :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Gymnase.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant