Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Comme un air de nostalgie (PV Pandora)
##   Ven 10 Aoû 2018 - 21:39

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Question diplomatie, Terrae avait du travail. Si chez certaines nations, l'image qu'ils renvoyaient été moins dégradante, il restait encore à prouver pas mal chez d'autres.
Et parce que le japonais s'était décidé à suivre une toute nouvelle voie, il accepta de se joindre à une mission. Il n'en connaissait pas encore la nature de cette dernière. Mais le mur de glace avait décidé d'être plus tendre et plus citoyen.
Aussi, durant la réunion où de nombreux initiés, étoiles et Masters s'étaient rencontrés pour prendre part à ce nouveau pas, le jeune homme avait croisé son amie, Pandora.
Séparé lors de la répartition, ils s'étaient informés de se retrouver plus tard, dans la chambre de l'anglaise.

Décidemment, il serait temps que le brun s'achète un téléphone portable. Une éventuel possibilité effectivement. Quittant les lieux locaux, ce dernier s'était dirigé vers les chambres. Mais avant cela, il du traverser la cour. Après cette réunion, il avait pour habitude de poursuivre ses entrainements. Et grande nouveauté: il tente d'améliorer la maitrise de ses pouvoirs. Après tout, c'était là aussi son vœu…

Ceci dit, il est resté de longues secondes à fixer cette petite pierre tenue dans la paume de sa main. Un cristal. Il avait réussi à en créer un. Alors oui, il n'est pas bien grand. La taille d'une bille. Mais il avait réussi. Une idée lui vint alors et il prit le soin de ranger cette dernière dans un petit sac en soie.
Son entrainement terminé une fois la douche prise, il se décida comme convenu de rejoindre son amie. Il était bientôt l'heure, il ne fallait donc pas traîner. Sauf que quelque chose attira son attention. Ou plutôt quelqu'un: une hirondelle.
Celle ci était gravement blessée à l'aile. Pendant un instant, Renji douta. Pourquoi se soucier de cette petite chose? Ca lui apporterait quoi après tout? Une véritable perte de temps.
Et Pandora… Qu'aurait-elle fait? C'était évident. Alors tant puis s'il aurait du retard, il ramassa délicatement le petit animal entre ses mains et se dirigea vers sa chambre.
Il serait en retard et surement que Pandora serait fâchée, mais maintenant qu'il s'était décidé à s'occuper de cet oiseau, il irait jusqu'au bout.

Et cela faisait une heure environ, qu'il tentait en vain d'assoiffer l'animal d'une pipette. Il avait réussi à lui créer une attelle pour son aile. Mais la petite créature refusait catégoriquement de se nourrir.


"Comptes-tu te laisser mourir de faim?"


##   Mar 14 Aoû 2018 - 11:46

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Théo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 27
Emploi/loisirs : Music is the answer.
Humeur : Calme, la plupart du temps.

J'ai décidé de m'inscrire pour participer à une mission. Je ne sais pas exactement ce qui m'y a poussée, peut-être simplement l'envie de me rendre utile à Terrae ? J'ai opté pour une mission de récupération, qui me semble être la moins dangereuse - je ne suis pas suicidaire quand même, ma maîtrise des pouvoirs est encore assez minime et c'est ma toute première mission, donc un début en douceur me semblait le plus adapté !

Le jour de la réunion d'information, j'ai été plus que surprise de croiser Renji dans le petit groupe de participants ! Mais nous avons à peine eu le temps de discuter que nous étions déjà séparés en différents groupes. Je ne sais pas pour quelle mission il a postulé, mais apparemment pas la même que moi... Nous avons néanmoins convenu de nous retrouver dans ma chambre une fois la réunion terminée, pour discuter un peu plus de nos missions à venir.

Et ça fait donc maintenant une heure que je l'attends dans ma chambre, vérifiant l'heure sur mon téléphone toutes les 5 minutes. Mais enfin, qu'est ce qu'il fait ?! Il serait temps qu'il s'achète un portable quand même, c'est frustrant de ne pas pouvoir contacter quelqu'un quand le besoin se fait sentir. Bon, peut-être que j'ai mal compris et qu'on doit se retrouver autre part en fait ? J'enfile mes boots et sors de ma chambre, en direction du couloir des Terres. Je vais essayer sa chambre en premier lieu, et s'il n'est pas là j'essayerai d'aller aux endroits où on a l'habitude de se retrouver... Mais par chance, mon premier essai est le bon, et alors que je toque à la porte, j'entends un "entrez" étouffé me parvenir.

"Eh bien, on n'était pas sensé se retrouver dans ma chambre ?"

Je pose cette question en entrant, avant de refermer la porte derrière moi. Puis je remarque qu'il semble affairé à son bureau, et la phrase qui sort de sa bouche me laisse perplexe. Je me doute bien que ce n'est pas à moi qu'il parle, mais alors à qui ? Il aurait adopté un animal de compagnie ? Ca ne lui ressemble pas, je me souviens avoir abordé le sujet avec lui quelques mois plus tôt...

Je m'approche et me mets sur la pointe des pieds pour regarder ce qu'il fait par dessus son épaule. Oh. Un oiseau blessé. C'est marrant, on dirait le même que celui dont je m'étais occupé avec Allen quelques mois auparavant ! Il s'était aussi blessé à l'aile. J'avais essayé de l'apprivoiser mais ça n'avait pas vraiment fonctionné, une fois soigné il s'était envolé pour ne plus revenir.

"Hé, salut toi ! Attends Renji, tu lui fais peur là... Il tremble regarde ! Sois plus doux."

Je lui souris et le pousse doucement sur le côté pour prendre place face au petit animal blessé. Je commence par sortir un mouchoir - propre - de ma poche et l'enveloppe dedans pour ne pas qu'il ait froid, puis je caresse doucement son ventre du bout des doigts en murmurant des paroles rassurantes. J'attends qu'il arrête de trembler, avant de faire signe au brun d'approcher la pipette de son bec.

"Voilà, doucement... Où est-ce que tu l'as trouvé ? J'avais déjà du m'occuper d'un oiseau blessé il y a quelques temps, du coup j'ai quelques affaires dans ma chambre. Ca te va qu'on le transporte jusque là ?"


##   Mar 14 Aoû 2018 - 21:21

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Renji est d'humeur patient. Bien que le petit blessé ne se laisse pas faire, il tente en vain de le nourrir. Si c'était pour mourir dans ses mains, autant ne pas l'avoir ramasser. C'est exaspérant. On vous tend la main et vous ne la saisissez pas. Alors à quoi bon toutes ces jérémiades?
Ouais enfin là, gars, c'est un oiseau. Il est tout autant apeuré que souffrant. Il croirait même entendre ce dernier se plaindre quand il resserre un peu plus sa poigne alors qu'il manquait de le faire tomber. Ok, jouer aux docteurs, ce n'est pas son fort.

Soudainement quelqu'un vint frapper à la porte. Par pur réflexe, le brun invite le visiteur à entrer. Il ne cherche pas pour autant à savoir de qui il s'agit. Du moins jusqu'à qu'une voix s'élève. Pandora.
Cette dernière l'interroge sur leur rendez vous. Ah oui, l'heure tourne vite. Mais ce n'est pas pour autant que le japonais lève les yeux sur elle, il est bien trop occupé.


"Hm, si."

Répondit celui quelque peu indifférent. Maintenant qu'elle est là, qu'importe du lieu.
Finalement l'anglaise se rapproche. C'est gênant. Déjà parce qu'il se sent incapable d'aider cette petite bête, et puis que va-t-elle penser??
Ah non… c'est bon. Elle s'en moque. Elle l'ignore même jusqu'à le pousser pour pouvoir s'occuper du oisillon. Laissant place, Renji se lève et observe la scène par dessus son épaule. Genre il lui faisait peur?!…. Bon peut être. Ou alors cet oiseau est vicieux. Il ne tremble plus.
Exaspéré, Renji range les bouts de bois coupés sur le bord du bureau pour s'en débarrasser.


"T'aurais peut être du en faire ta profession."

Lâche calmement le jeune homme.
Il avait bien remarqué la douceur que celle ci mettait à l'ouvrage. Elle murmurait à l'animal et réussit enfin à le nourrir. Oui, il l'observait faire du coin de l'œil. Autant Pandora peut être brutale et soudaine, autant elle peut être douce et calme.
Portant son attention sur la jeune femme, Renji fut étonné qu'elle puisse être chargée d'autant d'accessoires.


"Et bien, dans la cour. Mais qu'est ce que tu as de plus que je n'ai pas?"

Ok, si humainement on devait le décrire: Renji est jaloux. Cette fille a réussi là où il avait échoué. Elle était plus douée que lui. Bêtement il était resté spectateur de son incapacité. Bon, au moins l'attelle semble tenir. Mais il semblait qu'il lui rester encore du chemin à faire.

"Attends, je dois avoir quelque chose pour le transporter en douceur…"

Rajouta-t'il alors qu'il tournait des talons vers sa commode. En farfouillant, il tombe sur un bonnet en laine gris souris. Ca devrait être plus confortable que des mains humaines. Puis il retourna auprès de son amie pour lui tendre son bien.


##   Mar 21 Aoû 2018 - 13:46

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Théo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 27
Emploi/loisirs : Music is the answer.
Humeur : Calme, la plupart du temps.

Renji me répond à peine que oui, on était sensé se rejoindre dans ma chambre. Mais quoi alors ? C'est en me rapprochant et en voyant l'oiseau blessé que je comprends. Le brun semble galérer quelque peu à s'en occuper et je viens à sa rescousse. Il se pousse et me laisse faire jusqu'à ce que le petit animal se soit calmé. Je hausse un sourcil et regarde mon ami d'un oeil étonné lorsqu'il me dit que j'aurais peut-être du en faire mon métier.

"Mh ? Je n'avais même pas pensé à postuler à l'animalerie du village... C'est vrai que ça aurait pu me plaire."

Mais le magasin de vêtements, c'est bien aussi ! Ca m'a permis de rencontrer Allen au moins. Et puis je peux m'acheter plein de fringues moins chères, ahah ! Ceci dit, je pense que je vais vraiment finir par me prendre un animal de compagnie. Un chien, un chat, un lapin ? Mmh, c'est à réfléchir.

Renji me dit ensuite qu'il l'a trouvé dans la cour, et s'étonne que je puisse en faire plus que lui pour cette pauvre bête. Il a l'air contrarié et je le regarde d'un air interrogatif ; est-ce qu'il voulait le garder ici ? Ou alors il est vexé que j'ai réussi à calmer l'oiseau et pas lui ? Non, ce n'est pas son genre ! Enfin bon, qu'importe !

"Eh bien, j'ai une bassine pour oiseaux, un perchoir et encore un peu de nourriture. Pas de cage par contre, je n'aime pas enfermer les animaux ! Et en passant, tu as fait du super travail avec cette attelle."

Je lui souris, sincère. Moi j'avais du aller à l'animalerie pour faire soigner celui que j'avais trouvé, parce que je ne savais pas comment faire. Mon ami accepte ensuite que nous le transportions dans ma chambre, et me tend un bonnet en laine pour le transporter. C'est une bonne idée ! Je dépose l'oiseau au creux du tissu et laisse Renji le transporter. Sur le chemin jusqu'à ma chambre, j'engage la conversation.

"Alors, pour quelle mission t'es-tu engagé ?"

Rien de trop dangereux j'espère ? Je me souviens d'une discussion que nous avions eue où il me parlait de devenir soldat de Terrae... Et soudain j'ai un mauvais pressentiment.


##   Mar 21 Aoû 2018 - 21:28

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Pandora lui avoue par la suite être suffisamment équipé pour donner une chance à l'oiseau de survivre de ses blessures. Bien. De toute manière, il ne sert à rien de se sentir autant frustré pour si peu. Il en va de la vie de ce petit animal. A chacun ses qualités.
Et tandis qu'il se lève pour prendre de quoi transporter l'animal, l'anglaise le rassure en le flattant pour son attelle improvisée. Sur l'instant, le japonais ne réagit pas et ne répond pas. Il se contente de rester de dos et de continuer à chercher. Ok. Attention, seconde réaction potentiellement humaine et une évolution pour le brun: il est flatté.
Mouais… a ce rythme il va gagner en égo surmenditionner. (Lol, je déconne, je laisse ça à Ys).

Bref. Renji finit par se rapprocher de la brune et lui tend son bonnet. L'animal confortablement installé, c'est le brun qui se voit de le porter jusqu'à la chambre de son amie. Bien.
Une fois dans le couloir, il ne prit pas part des regards tournés sur eux et notamment sur l'oiseau. Disons que certaines filles s'étaient rapprochées pour observer l'animal. Un rien les émoustillent.
Et tandis que Renji continuait d'avancer dans la plus grande indifférence, Pandora reprit la parole et se lança sur le sujet des missions. Froncement de sourcil, Renji fixe devant lui.


"Et bien, pour tout te dire, je n'en sais trop rien. La seule chose qu'on nous ait appris, c'est qu'il s'agit d'une mission sauvetage."

Et par sauvetage, il peut s'agir de tout et n'importe quoi. Allons du plus dangereux au plus… bah… Un peu comme ils sont en train de faire là. Mais honnêtement, il doute qu'il puisse s'agir de sauver des animaux. Ca serait trop WTF.

"Et pour ta part? Tu en sais un peu plus?"

Se reprend-t'il tout en reposant son attention sur sa voisine, arquant un sourcil. Disons qu'il garde de travers cette histoire près du portail quand la guerre civile avait éclaté au sein de Terrae.
Pour cette mission, ils ne seront pas ensemble. Et dans un souvenir pas si lointain, il lui avait promis de la protéger. Ce qui risque d'être compliqué si la situation s'apprête à devenir dangereuse. Réalisant l'ampleur des conséquences, Renji relança tout en reportant son attention devant lui.


"Evites de t'attirer des ennuis. Du moins… tant que je ne suis pas là."


##   Jeu 23 Aoû 2018 - 11:22

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Théo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 27
Emploi/loisirs : Music is the answer.
Humeur : Calme, la plupart du temps.

Renji accepte de transporter l'oiseau dans son bonnet, et une fois sortis de sa chambre, des regards commencent à se tourner vers nous. Bon, surtout des regards féminins qui se tournent vers le brun en fait. Il y en a même certaines qui tentent un rapprochement, mais il a l'air de s'en ficher royalement... Parfois, je me demande même s'il regarde les filles tout court !

"Eh bien dis donc ! Tu attires tous les regards !"

Je lance ça sur le ton de la plaisanterie, mais je sens une pointe de jalousie tout de même. En vérité, ça me dérange qu'il plaise... Mais je ne comprends pas bien pourquoi. Peut-être parce que moi aussi je le regarde avec envie comme ces autres filles ? Non, c'est ridicule, nous sommes juste amis tous les deux. Des amis proches...

Le Japonnais me parle ensuite de sa mission, qui est semble-t-il une mission de sauvetage mais dont il n'a pas les détails. Pourquoi faire une réunion d'information si ce n'est pas pour justement donner des informations ? Parce que ces infos sont justement trop critiques ? Je me sens soudain inquiète, tout cela ne me dis rien de bon ! Je lui adresse un regard mitigé alors que ses yeux restent fixes devant lui. Il n'a pas l'air plus perturbé que ça lui...

"Eh bien oui, un peu. C'est une mission de récupération, des enfants disparus apparemment, quelque part en France."

Je sens ensuite le regard de Renji se poser sur moi et je lui adresse un sourire. Il a l'air... Inquiet ? Comme moi quelques instants auparavant en fait. Je suis un peu touchée, je dois bien l'avouer, et encore plus par les mots qu'il prononce ! Mon sourire s'élargit et je pose doucement ma main sur son bras.

"Ne t'inquiète pas, je ne pense pas que ce soit une mission dangereuse ! Toi plutôt, fais attention à toi !"

Nous arrivons finalement à ma chambre et je laisse le brun déposer l'oiseau sur mon bureau, pendant que je sors les ustensiles d'une armoire. Je remplis la bassine d'eau et dépose un peu de nourriture sans une soucoupe, c'est déjà un bon début ! Je m'approche ensuite aux côtés de mon ami et dépose le tout sur le bureau, près du bonnet contenant le petit animal.

"Est-ce que tu penses que tu peux laisser ton bonnet ? Ca lui fait un bon lit, je crois qu'il a besoin de repos..."

Pour le moment je pense qu'il n'y a pas grand chose d'autre à faire !


##   Jeu 23 Aoû 2018 - 21:31

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

"Hm?!"

Réaction zéro chez le brun. Ouais, lui, il pense que c'est surtout la curiosité pour l'oiseau que tous ces regards sont braqués sur eux. Il ne comprend pas où veut en venir l'anglaise et fit mine de ne pas s'en inquiéter. Mouais…

Breeeef!
Ceci dit, la conversation reprend une tournure des plus normales et la jeune femme lui annonce en quoi consiste sa mission. Récupérer des enfants. Quoi? Des orphelins? De plus, la France ce n'est pas la porte d'à côté. Renji garde un œil sur son amie un moment avant de fixer devant lui.
L'idée d'une mission sans qu'il soit à ses côtés lui déplait.
Mais la jeune femme tient à le rassurer et pose sa main sur son bras. Tiens. Depuis quand ce genre d'approchement ne le dérange plus?
Quelque peu songeur, Renji n'en rajouta pas d'avantage sur ces missions alors qu'ils étaient enfin arrivés.

Suivant la demoiselle, il laissa cette dernière préparé un cocon pour l'animal. Et effectivement, elle avait tout à porté de main. Mais pas de cage. Ca lui correspond bien, cet état d'esprit. Un fin sourire s'étire en coin alors qu'il se détourne du bureau pour se rapprocher de la fenêtre.


"Oui, bien sûr…"

Souffle-t'il alors qu'il observe le ciel qui se couvre. Ils avaient prévu de la pluie pour cette journée?
Bon et bien le peu de temps qu'ils leur restent à passer risque d'être triste. Finalement, une idée lui vint. Se détournant de la vitre, il posa son regard sur Pandora.


"Dans deux heures, je dois rejoindre le Master en charge de la mission. Si tu le souhaite, nous pouvons passer un peu de temps ensemble."

Parce qu'on ne sait jamais ce qu'est fait du lendemain, qu'il est préférable de profiter de chaque moment. Et étant donné qu'il ne connait pas la véritable nature de sa propre mission, et qu'il est inquiet pour la miss, il prit une décision des plus inattendues.

"Je me disais qu'il serait bien que je sois munis aussi d'un téléphone portable. Tu veux m'accompagner jusqu'au village?"


##   Mer 12 Sep 2018 - 21:44

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Théo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 27
Emploi/loisirs : Music is the answer.
Humeur : Calme, la plupart du temps.

Une fois dans ma chambre, j'installe un cocon confortable pour l'oiseau blessé, et demande à Renji si je peux garder son bonnet. Il accepte d'un air distrait, et lorsque je relève les yeux vers lui, je remarque qu'il a les yeux rivés sur le ciel, au travers de la fenêtre. Il aurait presque l'air nostalgique comme ça, je me demande ce qui lui arrive !

Il revient ensuite sur le sujet des missions pour m'annoncer que son départ est avancé dans deux heures. Si tôt ?! Mon escouade n'a prévu de partir qu'à la fin de la semaine... Un frisson me parcourt l'échine, cette précipitation ne me dit vraiment rien qui vaille ! J'offre quand même un sourire au brun et hoche la tête à sa proposition.

"Oui bien sûr, ça me ferait plaisir ! Tu as une envie particulière ?"

La réponse qu'il me donne est des plus inattendues ! Heureusement que je ne tiens plus l'oiseau en main car je l'aurais probablement lâché sinon. Un téléphone portable, lui ?! La surprise passée, mon sourire s'allonge et je hoche vivement la tête.

"Oui bien sûr ! C'est une très bonne idée ! Nous pourrons rester en contact plus facilement comme ça. Nous avons l'après-midi pour que je t'apprenne à t'en servir, mais ce n'est pas bien compliqué, tu verras !"

Je termine rapidement d'installer le petit oiseau dans son cocon, puis attrape mon sac, et nous quittons ma chambre en direction du village. Sur le chemin, j'entame la conversation de manière anodine. Le silence ne me dérange pas généralement, mais aujourd'hui c'est différent. Je sais que si je reste trop longtemps dans mes pensées, je vais sentir l'angoisse liée à nos futures missions refaire surface. Enfin, surtout sa mission à lui à vrai dire !

"Alors sinon, dis-moi, qu'y a t'il de neuf ? Ton travail à la librairie se passe toujours bien ?"


##   Jeu 13 Sep 2018 - 21:06

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

L'anglaise semble dans un premier temps surprise par la proposition du brun, mais un sourire transperce la barrière. Elle se propose même pour lui venir en aide. Une aide qui en soit Renji ne refusera pas. Du moins, les bases. Il ne désire pas non plus devenir un expert du téléphone. Seulement comment prendre des appels, en émettre. Enfin le nécessaire pour rester en contact avec ses proches qui se comptent sur les doigts d'une main.

Ayant quitter les dortoirs, les deux terriens se dirigèrent vers le village tout en échangeant des paroles plus ou moins basiques. Le nécessaire pour que le silence ne s'installe pas. Enfin, même si le silence venait à s'inviter, entre eux, c'est assez simple. Pas de complication, pas de surjeu. C'est surement l'une des premières raisons pour lesquelles le garçon apprécie passer du temps avec elle.
Redressant le col de sa veste, ce dernier prit la parole suite aux questions de son amie.


"Et bien c'est assez stable en soit. Rien de spectaculaire comme tu peux en douter. Mais ça me convient parfaitement."

La librairie, c'est la planque pour lui. Il n'y a depuis son insertion aucune autre candidature et il dirige cet endroit comme bon lui chante dans le plus grand des calmes. Non, il n'allait pas s'en plaindre. Il pourrait effectivement faire des efforts pour s'intégrer à Terrae. Il le fait. Mais la librairie c'est le seul endroit à ne pas toucher. Au moins, il peut trouver encore un endroit de solitude tout en restant serviable à Terrae.
Plongeant les mains dans les poches de sa veste, il reprit d'un ton calme.


"Contrairement à toi, il y a toujours du monde au magasin. Et Allen semble être un bon collègue."

Il ne connait pas réellement ce garçon. Il l'avait déjà entraperçu lors d'une de ses visites, saluer à la grande rigueur, mais rien qui ne dépasse la limite. Cependant ce garçon, il ne s'en méfier pas. Il ne semblait pas mauvais. Après l'habit ne fait pas le moine, et il le sait que trop bien.
Reportant son attention sur la demoiselle, il plongeant son regard dans le sien et reprit de sa voix grave et calme.


"Vous vous voyez en dehors du travail?"


##   Lun 1 Oct 2018 - 19:34

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Théo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 27
Emploi/loisirs : Music is the answer.
Humeur : Calme, la plupart du temps.

En route vers le village, Renji me parle brièvement de son travail à la librairie... Qui semble pour le moins assez calme. C'est vrai que personnellement, quand j'ai envie de lire je vas plutôt louer un livre à la bibliothèque qu'en acheter un neuf. Exception faite des livres que j'ai vraiment beaucoup aimé évidemment ! La seule raison pour laquelle je passe y faire un tour de temps à autres, c'est pour le voir... Même si j'achète toujours quelque chose bien sûr, pour masquer les apparences !

Le brun enchaîne ensuite sur mon travail au magasin et je hoche la tête avec un sourire. C'est vrai qu'en comparaison à l'industrie du livre, celle de la mode attire beaucoup plus de monde ! La boutique est toujours pleine et je commence à prendre goût à cette ambiance, étrangement. Je suis entourée de gens mais sans vraiment avoir à leur parler - ou alors seulement des informations pratiques et professionnelles.

"Oui c'est vrai, la boutique marche bien ! C'est assez sympa comme boulot, et Allen est vraiment un mec super !"

Mon sourire s'élargit quand je pense à mon collègue. On s'entend plutôt bien je dois dire, et depuis peu il a commencé à m'aider avec mes pouvoirs, ce pour quoi je lui suis vraiment reconnaissante. Il m'a vraiment aidée à débloquer mon pouvoir de sonore, qui ouvre bien plus de portes que ce que je pensais au départ. Je hoche donc la tête en direction de mon ami, tout en levant la tête vers lui pour plonger mon regard dans le sien.

"Oui, on s'entend plutôt bien à vrai dire et j'apprécie passer du temps avec lui ! On se voit une ou deux fois par semaine en dehors des heures de boulot généralement..."

J'évite de parler de nos petits entraînements, après tout je suis sensée améliorer mes pouvoirs avec Renji, je ne voudrais pas le froisser en lui disant que je partage ça également avec quelqu'un d'autre ! Je ne me rends même pas forcément compte que ma réponse peut porter à confusion pour le coup... Passer du temps seul à seul avec un garçon qu'on apprécie, ça peut vouloir dire certaines choses, hum.

Nous arrivons finalement au village et je ralentis le pas quelques instants, tout en réfléchissant au meilleur endroit où aller pour acheter un téléphone. Il n'y a pas de magasin de téléphonie ni de magasin spécialisé en appareils électroniques... Mais je suppose qu'on peut en trouver au supermarché pour le coup ?

"Mmmh je pense qu'on devrait commencer par aller voir au supermarché... Ou tu as une meilleure idée d'où trouver un téléphone peut-être ?"

Je lui demande en levant les yeux vers lui avec un fin sourire.


##   Lun 1 Oct 2018 - 20:37

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Sous le résonnement de leurs pas, les deux terriens continuaient de s'échanger sur leur travail respectif et de leur impact. Contrairement à Pandora, le brun travaille seul. Personne n'aime réellement l'ambiance d'une librairie froide et silencieuse. Et tenant cet endroit seul, il n'a jamais eu aucun soucis, ni de retard dans son travail. Et à vrai dire, c'est la meilleure planque. Un endroit où souffler quand il a fait énormément d'effort au sein de l'institut.
Et lorsque vint le sujet du collègue, Pandora ne s'en cache pas. Effectivement elle semble ravie de travailler avec ce garçon et il semblerait même qu'ils aient un rapport particulier. Ainsi, ils se verraient en dehors des heures de travail?
Sous l'effet de la surprise, le pas du brun ralentit soudainement. Ce n'est que passagère.


"Oh.... Je vois."

C'est normal non de retrouver une personne que l'on apprécie et partager des moments différents que celui du travail?! Du moins, c'est ce qu'il pense. Se taisant un instant, il fixe le devant en y songeant. Pandora a évidemment le droit de fréquenter qui elle souhaite. Ceci dit, il ne saurait expliquer cette petite pointe qui blesse.

"Et cette relation est donc la même que la notre?"

Se permet-il de poser. Oui, c'est direct, Renji ne prend pas le temps ni les formes. Après tout, eux aussi, ils se croisent en dehors des heures de travail. C'est exactement pareil. Mais alors à quel moment l'amitié parait plus importante avec une personne qu'avec une autre?
Il devrait changer à se pencher sur ce bouquin qu'il avait retrouvé dans la librairie. Au sujet des relations humaines.
Finalement leurs pas les guident jusqu'à un tournant. Il n'existe pas de boutiques attitrées et le japonais ne saurait où trouver son bien. L'anglaise propose alors une alternative qui semble la meilleure. D'un haussement d'épaules, Renjji répondit de la même froideur.


"A vrai dire, je ne saurai où aller. Je m'en remet à toi."

Mouais… il faudrait aussi un libre sur l'actualité. Non parce que là, il parait être le parfait cro-magnon. Pas étonnant que Pandora cherche d'autres relations.
Se tenant proche d'un centre commercial, ils entraient à leur tour, portés le courant humain. Légèrement bousculé, de sa grande taille et n'étant pas en difficulté, il jugea bon de tenir Pandora par la main afin de ne pas la perdre. Pourquoi l'être humain se sent il obligé de se frotter à ses compères?! Encore une chose dont le japonais ne comprendrait jamais.
Hors de la foule, ils purent enfin naviguer dans les rayons sans être gêné.


"C'est vrai… J'avais oublié qu'ils faisaient tout, sauf des portables normaux."

Lança le brun alors qu'il fixait désespérément une rangée de téléphones tout aussi kawai les uns que les autres. On aurait dis des tamagotchis géants. Et malheureusement pour lui, c'était tout ce qu'il y avait. Il allait devoir garder contre lui un téléphone rose bonbon, incrusté de pierres fantaisies et de porté clés à petits personnages.
Génial.


##   Sam 13 Oct 2018 - 12:44

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Théo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 27
Emploi/loisirs : Music is the answer.
Humeur : Calme, la plupart du temps.

La conversation dévie sur le sujet de mon collègue Allen, et soudain Renji ralentit quelque peu l'allure. Je hausse un sourcil à sa remarque, avant qu'il ne reprenne une allure normale et que son visage devienne impossible à nouveau. Il reste silencieux quelques instants puis me demande finalement si la relation que j'entretiens avec lui est la même que la notre.

"Bien sûr que non !"

Cette exclamation est sortie toute seule, et j'en suis aussi surprise que le brun. Je garde le silence, réfléchissant au pourquoi de ma réaction. Après tout, Allen et moi sommes devenus plus proches. Je ne le qualifierais pas encore d'ami, mais je pense que c'est vers cela qu'on se dirige. Et Renji aussi est mon ami... Non ? Donc pourquoi cette sensation que notre relation est toute autre ? Mmh.

"Je m'entends bien avec lui, mais vous êtes tous deux très différents, donc nos relations sont différentes aussi... Je suppose ? Et puis, je te connais depuis plus longtemps et je me sens plus proche de toi."

Je ralentis le pas et tourne la tête vers le brun dans un sourire. Oui voilà, cette explication me semble convaincante. Enfin... Pour le moment. Mais je devrais prendre le temps d'y réfléchir à tête reposée, car quelque chose me turlupine toujours, sans que je sache mettre le doigt dessus.

Le japonais accepte ma proposition du supermarché, et nous nous dirigeons donc dans cette direction rapidement. Il y a beaucoup de monde à cette heure, nous somme happés par la foule et soudain, je sens une main attraper la mienne. Surprise, je regarde nos mains entrelacées et me met à rougir bêtement. Je ne comprends pas pourquoi ce simple contact fait battre mon coeur un peu plus vite, c'est simplement pour ne pas se perdre au milieu de la cohue... Et effectivement, une fois dans un endroit un peu plus isolé, Renji lâche ma main, me laissant une impression de froid. Il faut vraiment que j'arrête de réagir comme ça au moindre de nos contacts, ça devient embarrassant ! Je ne comprends plus ce qui m'arrive...

Nous arrivons finalement devant l'étal des téléphones portables, et je ne peux m'empêcher de rire en voyant la tête dépitée du brun face aux téléphones kawaii exposés en vitrine. C'est vrai qu'ils sont... Un peu too much. Ils pourraient quand même vendre des modèles standards aussi !

"Eh bien ? Ils ne te plaisent pas ? Je trouve que ça te correspond très bien. On pourrait passer au rayon des accessoires ensuite, pour te trouver de jolies pinces à cheveux assorties, qu'en penses-tu ?"

Mon visage est fendu d'un large sourire moqueur. Je ne me savais pas aussi taquine, mais il faut croire que notre relation a atteint ce stade, où l'on est suffisamment proche pour se permettre de se moquer l'un de l'autre. Et m'en rendre compte me fait vraiment chaud au coeur ! J'attrape un des téléphones et l'examine de plus près.

"Mmh. Plus sérieusement, les petites pierres sont seulement collées, je pense que ce serait facile à enlever. Pareil pour les porte-clés d'ailleurs... Mais bon, il restera quand même rose à paillettes... Tu voudrais qu'on essaye un autre magasin ?"

Je lui propose sans grand espoir de trouver autre chose... Mais je peux comprendre qu'il n'ait pas spécialement envie de se promener avec ça dans la poche.


##   Dim 14 Oct 2018 - 16:03

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Sous cette exclamation, Renji croise son regard, quelque peu étonné de son emportement. Ce n'était qu'une question après tout. Mais il semblerait que la demoiselle soit piquée au vif comme si elle avait été jugée. Ce qui n'est évidemment pas le cas.
Un léger penchement sur le côté, il scruta chaque détail de son visage quand elle lui donna une explication lui semblait plausible.


"Hum... Ca doit effectivement tenir à ce détail."

Un détail oui. Un détail qui a un jour fait pleuré la brune devant une vitrine. Matthew. Lui aussi, il y avait une différence dans ce lien entre elle et lui, différent du lien qu'ils avaient eux aujourd'hui.
Reportant son attention devant lui, Renji se perdit dans ses songes. Pandora est la seule femme à Terrae qu'il connait suffisamment pour parler d'un lien comme l'amitié. Il pourrait évidemment la comparer à d'autres filles comme Leya ou Tahia. Mais il existe ce détail. Mais rien qui n'ébranle ce lien qu'elle pouvait avoir avec cet ancien camarade.

Malheureusement pour lui, Renji devra régler cette affaire une autre fois. Pour l'instant, ils ont réussis à sortir d'un bain de foule et font face maintenant à un panaché de portables. Des portables qui sortent de l'ordinaire, malheureusement pour le brun.
Une légère moue au visage, le japonais fut quelque peu interpellé par les paroles enjouées de son amie. What?! La fixant de ses grands yeux, il comprit alors sa moquerie ce qui provoqua un rictus en coin.


"Je n'aurai plus qu'à me laisser pousser les cheveux si tu tiens que ça à les brosser."

Drôle de complicité….
Heureusement que les Yakuza sont loin pour ne pas voir ça.
Pandora tente néanmoins d'y trouver une solution en observant de plus près l'un des gadgets. Haussement d'épaule du brun. De toute manière, il ne comptait pas se pavaner avec un portable comme tous les jeunes de son âge. Jusqu'ici il avait très bien fait sans, il continuerait ainsi. Ce n'est qu'un moyen de communication à ses yeux. Et surtout, il s'agissait avant tout de garder contact avec son amie.
Lui prenant des mains le portable, le brun relança avec indifférence.


"Ne t'ennuis pas avec ça. Ca ira tout aussi bien."

D'un pas déterminé, le japonais se dirigea vers une vendeuse, assez petite de taille. Cette dernière leva les yeux sur les deux terriens et leur adressa un large sourire tout en emballant le portable dans sa boite. Et au vue de son aspect, elle se fit rapidement de fausses idées.

"C'est très gentil d'offrir un cadeau à sa petite amie!"

Arquant un sourcil, Renji releva l'attention sur l'inconnue. Gné?

"C'est pour moi…."

Le blanc…..

"KYAAAHHH!!! Je suis désolée!! Vraiment!! J'ai crus, parce ce qu'il était rose alors voilà! Mais c'est un très bon choix! Voilà pour vous!!"

Mouais, la petite vendeuse ne savait plus où se mettre, elle était rouge pivoine. Et vue la réponse du brun, elle jugea qu'il était homosexuel et que c'était un beau gâchis. Oui, elle juge encore. C'est dans l'instinct des hommes de donner des étiquettes.
Tournant des talons, Renji se rapprocha de son amie une fois l'achat réglé. Sortant le portable de son paquet (putain pourquoi ils mettent autant d'emballages?!), il lui tendit l'engin.


"Tu pourrais y enregistrer ton numéro. Je ne sais pas vraiment comment le faire fonctionner mais je suppose que ce n'est pas bien compliqué.


##   Dim 21 Oct 2018 - 11:25

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Théo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 27
Emploi/loisirs : Music is the answer.
Humeur : Calme, la plupart du temps.

Une fois dans le magasin, et alors que je commence à le taquiner gentiment, Renji rentre dans mon jeu, ce qui élargit encore mon sourire. Je m'approche de lui et tente d'imaginer le brun avec des cheveux plus longs. Sur la pointe des pieds, je me permets de passer une main dans ses cheveux peignés pour les ébouriffer légèrement, un sourire en coin sur le visage.

"Mmmh oui, je pense que ça pourrait t'aller plutôt bien en fait, les cheveux un peu plus longs !"

De toute façon, il serait beau avec n'importe quelle coupe de cheveux... Me rendant compte que je suis un peu proche de lui, j'enlève ma main et me recule, les joues rosies. Je sais qu'il n'apprécie pas plus que ça les contacts, je devrais faire plus attention !

Le Japonais me dit ensuite de ne pas m'embêter avec des détails, et décide de prendre le téléphone malgré son aspect... Féminin, disons, ahah. On se dirige tous deux vers une vendeuse tout aussi kawaii que les téléphones, qui emballe le bien tout en entamant la conversation. Je deviens rouge pivoine à sa remarque. Moi, sa petite amie ? Hahahaha... Ha ha. Est-ce qu'on a l'air d'un couple ? Cette idée me donne soudain des papillons dans le ventre, et je déroche complètement de la conversation entre Renji et la jeune femme.

Je l'observe alors qu'il règle son achat à la caisse, et me surprend à penser qu'il est aussi beau de profil que de face. Je commence à me demander ce que je ressens pour lui... Cela fait plusieurs fois déjà que je me surprends à avoir des pensées et réactions un peu étranges quand il s'agit de lui. Nous sommes amis, oui, mais est-ce qu'il y a plus que ça ? Mais encore une fois, je n'ai pas le temps de me pencher sur la question, que le brun s'avance vers moi en me tendant son téléphone. Je me donne une claque mentale pour chasser mes pensées parasites, et lui sourit tout en attrapant le portable. Nos doigts se frôlent et je sens une décharge me parcourir tout le corps. Je lève les yeux vers lui, perdue, et reste immobile quelques secondes, nos doigts en contact avec le téléphone au milieu.

"Je... Je... Pardon, désolée, j'avais la tête ailleurs. Attends, viens on peut sortir se poser quelque part, je vais t'expliquer. Ca ne sert à rien si je le fais à ta place !"

Je tente un sourire, toujours un peu perturbée par les sentiments confus qui germent en moi. Je ne comprends vraiment plus rien à ce qui m'arrive... Et je ne sais même pas à qui je pourrais en parler pour soulager ma conscience, c'est ça le pire !

Je me mets en marche en silence, réfléchissant à l'endroit où on pourrait aller. Je n'ai pas spécialement envie de boire un verre, du coup les bancs du parc me semblent une bonne idée. Ou alors on peut retourner directement à sa chambre ? Je me tourne vers mon ami pour lui faire part de ma suggestion.

"On peut se poser un peu au parc ? Ou alors retourner directement à ta chambre ? Je ne sais pas trop à quelle heure tu dois partir..."


##   Dim 21 Oct 2018 - 15:10

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Si tout paraissait normal, ce fut le geste de Pandora qui étonna le brun. Cette dernière, pour prolonger sur sa blague, avait ébouriffé ses cheveux comme on le ferait à un enfant. Seulement pour le Japonais, il n'avait encore jamais connu cette attention car chez les Yakuza, toute marque d'affection n'existe. Même sa mère n'avait jamais fait cela. Alors il fut surpris, et étrangement, pas désagréablement. Il remarqua bien que la brune s'interrompit immédiatement lorsque leurs regards se croisèrent, mais il n'en fit pas pour autant une remarque.
Juste un blanc qui dura quelques secondes.

L'achat en main, le jeune homme retourne auprès de son amie. Lui tendant l'objet, ce dernier sentit une soudaine douceur. Un contact inattendue. Baissant les yeux sur leurs mains, il découvrit alors que leurs doigts se frôlaient. Après tout, ce n'était pas la première fois. Ils s'étaient déjà donné la main, pas aussi régulièrement certes, mais ce n'était pas une première.
Mais ce qui parut le plus étrange, ce fut lorsqu'il leva les yeux sur la demoiselle et croisa son regard… rouge? Un silence pèse au dessus d'eux avant que le brun n'ouvre enfin la bouche.


"Pan-"

Interrompu, la demoiselle revint à elle subtilement. Elle tente de retrouver une conversation normale et s'empare du téléphone. Calme et neutre, Renji l'observe sans réellement quoi penser. Bien qu'il fut tout autant chamboulé par ce qu'il venait de se passer.
D'un hochement de tête, il accepta que son amie lui explique tout en lui démontrant. Mais pour l'instant, il est bine trop préoccupé à la fixer, tentant de comprendre ce qu'il venait de se produire.
Sortant du magasin, Pandora revint sur un tout autre sujet et lui proposa le meilleur endroit. Jetant un œil à sa montre, Renji reprit d'un ton calme:


"Et bien dans moins d'une heure. Je pense que le mieux soit le parc."

C'était le plus proche et puis ils pouvaient également profiter de l'air, bien que le temps soit menaçant. S'installant sur un banc, pendant quelques minutes la demoiselle prit la peine d'expliquer comment fonctionner ce petit gadget. Suivant du regard chaque fait et geste de son amie, Renji fut un élève exemplaire. Il l'écoutait attentivement tout en veillant que celle ci y enregistre son numéro. Car après tout, c'était là la véritable démarche.

"Hum, je pense pouvoir m'en sortir. Je pourrai t'envoyer un message lorsque j'en saurai un peu plus sur notre mission. Et... tu pourrai me donner le numéro d'Akito aussi. Sinon à part le tien, je n'aurai pas grand chose à enregistrer."

Mouais... c'est un peu blasant d'avouer qu'il ne connait que deux personnes dans tout Terrae. Enfin, il connait bien d'autre personne mais en ce qui concerne des amis, il n'en a pas tant que ça. Récupérant le téléphone, Renji y jeta un dernier coup d'oeil avant de le ranger dans sa poche.

"Je te remercie pour ton aide. Et-"

Interrompu, Renji leva les yeux au ciel quand il sentit une goutte sur la main. Après tout, depuis le début de la journée, le ciel menaçait. A ce rythme, ils allaient recevoir la pluie. Malheureusement, Pandora n'était pas vêtue suffisamment. Sans même se donner la peine d'y réfléchir, Renji retira sa veste à capuche tout en se levant du banc. Se penchant vers son amie, il déposa le vêtement sur ses épaules.

"Attends."

Joignant les gestes à la parole, délicatement, il prit soin d'encadrer le visage de l'Anglaise sous la capuche. Une main de chaque côté de son visage, il rangea chacune de ses longues mèches à l'abri. Quand il se rendit compte de cette proximité, il leva les yeux sur chacun trait de son visage.
Il n'avait jamais remarqué ce rose qui peignait ses lèvres. Des lèvres fines aussi. Submergé par une étrange sensation, Renji leva les yeux sur elle, croisant son regard. Son bleu était profond et aussi sombre qu'un océan. Le contour de son visage est celui d'une poupée, rond. A la fois douce et survoltée.
Se perdant dans cette soudaine contemplation, le Japonais sentit son coeur battre fortement au point de lâcher cette dernière. Se redressant et s'éloignant légèrement de la jeune femme, il passa une main devant son visage comme s'il se frottait la joue.


"Tu devrais prendre soin de toi sinon tu finiras par tomber malade."

Sa voix parait soudainement froide et distante. A vrai dire, c'était là le seul moyen pour retrouver ses moyens, un terrain qu'il connait. Jamais aucune fille n'avait éveillé autant de sensations. Des sensations aussi précises et mystérieuses, comme celle de vouloir goûter à ses lèvres beaucoup trop proches.


##   
Contenu sponsorisé

 

Comme un air de nostalgie (PV Pandora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Chambres. :: Partie Terre. :: Chambre de Renji.
Aller à la page : 1, 2  Suivant