Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
C'est pas ma faute, ok. • Sarika ♥
##   Mar 4 Déc 2018 - 17:51

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Huo Zhang
► Rencontres ♫♪ :
Sarika Kapoor
Sarika Kapoor
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 56
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 26
Emploi/loisirs : Ex-barman au chômage
Humeur : Bof...

Misao a l'air d'un mec très cool. Bon, un peu mauvais perdant mais elle va pas être hypocrite et le lui reprocher non plus. Puis, il est mignon. Le style sportif et pas chochotte. Elle aime bien.

— Je vais pas me perdre non plus, elle fait en roulant des yeux.

Quand elle le retrouve vers la porte après sa douche, il a un style beaucoup plus… Elle a envie de dire coincé. Mais bon, si il aime les chemises c'est son droit. Il fait plus vieux comme ça. C'est classe mais elle a presque l'impression d'avoir un rencart du coup. Urg. Bizarre.

— Je vois pas pourquoi, elle rigole. La sueur c'est très sexy.

Il propose d'aller en ville et elle hausse une épaule. C'est vrai qu'elle n'a pas encore pris le temps d'aller y faire un tour. Elle a préféré se familiariser avec l'Institut en lui-même. Faut dire que c'est grand et elle avait pas envie de se perdre. Le cliché de la nouvelle paumée dans les couloirs c'est pas spécialement drôle.

— Non, tu as pas demandé mais c'pas grave. Ça me va si on va vers la ville, j'ai pas encore visité. Puis comme ça tu peux me montrer ton coin préféré.

Elle s'étire lentement alors qu'ils commencent à marcher. Elle le détaille un peu discrètement, histoire de se faire une image plus précise du bonhomme. Ça allait un peu trop vite pendant le match pour qu'elle prenne le temps.

— Tu es là depuis longtemps toi, du coup ? Tu as l'air de bien connaître le fonctionnement ici.

C'est marrant comme il fait beaucoup plus adulte dans cette tenue. Sa façon de bouger est différente aussi maintenant qu'ils ne sont plus en train de courir après une balle. Plus droite et raide. Presque un peu guindé. Elle se sent très ado à côté de lui.

— Oh, je sais ! Tu dois bien savoir où on peut trouver des bonnes limonades, non ?
##   Mar 19 Fév 2019 - 17:15

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 534
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Sarika lui jette un regard bizarre quand ils se retrouvent, et il la laisse le dévisager. Oui, c'est souvent cet effet-là, qu'il fait. Le côté "euh, c'est un sportif. scientifique. maniaque ? c'est quoi la logique là-dedans ?", si vous voulez mon avis. Lui ne s'en offusque plus, à force ; ça le ferait presque sourire, de croiser tous ces regards curieux. Tant qu'ils ne s'attardent pas trop sur ses mains, qu'il cache encore régulièrement dans les poches de son pantalon ou de ses vestes, lorsqu'il fait plus froid. Mais ça aussi, on s'y habitue...

Haussement de sourcil amusé. Il ne répond rien, mais n'en pense pas moins : non, la sueur, c'est carrément pas sexy. Il n'en est plus au point de craindre d'en être recouvert — parfois il est encore un peu crispé lorsqu'il sent la main moite de quelqu'un dans la sienne. Mais il s'habitue. Il a bien avancé, depuis le début de sa thérapie.

—Oula, mon coin préféré ? J'en ai pas vraiment… Le parc est un endroit sympa, après.

La question se pose. Est-ce qu'il a vraiment un coin préféré, à Terrae ? Il lève les yeux vers l'institut pour en regarder le toit, puis reporte son attention sur le village. Hm. Ils se mettent en route, et lui reste songeur. Il cligne des yeux lorsqu'elle lui pose la question du temps qu'il a passé ici. Ourf, ça remonte, ça. Il la laisse finir.

—La pâtisserie, ils servent des boissons fraîches. Et de la bonne limonade, s'amuse-t-il.  Quant au temps que j'ai passé ici... Hm. Cinq ans je crois ? Depuis le temps, je comprends un peu comment ça marche, effectivement.

Il étire un sourire, se surprend à lâcher un demi rire. Son lien de parenté est comme toujours passé sous silence ; ça ne l'intéresse pas d'être vu comme le frère de la directrice. Ca apporte plus de problèmes qu'autre chose.

—On s'y habitue vite, au final. Mais il faut pas trop se planquer dans sa chambre, si tu veux mon avis.

Grosso modo : fais pas comme lui, tu le vivras mieux.

—Les gens sont tous assez proches les uns des autres, par contre y a encore des cons. Comme partout, tu me diras. Après, le fonctionnement global, c'est un peu comme celui d'un campus universitaire. C'est assez libre, et les gens sont suivis, mais faut se bouger un peu si on veut un job ou autre.

Comme partout, a-t-il envie de rajouter une fois encore. Au final, Terrae c'est comme partout. Y a juste des gens cinglés et des pouvoirs. Rien de dramatique.



Parle en #b7273d.
##   Mar 19 Fév 2019 - 18:00

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Huo Zhang
► Rencontres ♫♪ :
Sarika Kapoor
Sarika Kapoor
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 56
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 26
Emploi/loisirs : Ex-barman au chômage
Humeur : Bof...

Elle est pas très douée pour les relations sociales, Sari. Enfin c'est pas qu'elle aime pas les gens. Elle est même polie comme fille. Mais elle manque un peu d'un truc qu'on appelle la conscience de soi. C'est pas qu'elle est distraite ou grossière mais elle se rend pas toujours compte quand elle fait des gaffes sociales. Comme fixer des gens. Ça se fait pas de fixer les gens.

— Oh, oui. Je suis déjà allée courir par là bas une fois une deux. C'est agréable quand y a pas grand monde le matin.

Oh. De la limonade et des pâtisseries. Oui. Totalement. Enfin, ce sera pas des gâteaux japonais chelou ? Parce que les textures bizarres ou les pâtisseries hyper sucrées c'est pas son truc. Elle préfère un bon thé noir glacé avec des scones au citron. C'est ça aussi de grandir à Londres.

— Cinq ans ça commence à faire un moment quand même, elle commente à voix haute.

Il a pas l'air très à l'aise avec l'idée de sortir. Enfin, c'est ce qu'elle comprend. Elle est plutôt sociable donc ça devrait pas être un problème pour elle. Bizarrement, Misao a l'air de quelqu'un de renfermé un peu. Pourtant il est pas timide ou mutique.

— C'est vraiment un village, en fait. J'ai jamais été trop dans ce genre d'ambiance. Enfin j'ai bossé comme barmaid sur le campus à Londres pendant un moment mais c'est pas la même chose.

Il faut qu'elle retrouve du boulot, d'ailleurs. Elle compte pas aller réclamer des sous à son père, ça non. Puis même si elle a pas envie de refaire un bar, elle peut surement trouver plein d'autres idées. Elle a besoin de s'occuper de toute façon sinon elle va se mettre à tourner en rond dans sa tête.

— Et… Enfin pour les pouvoirs ? T'en as, toi ? C'est quoi ?

Elle a très envie de le bombarder de questions mais elle sent qu'il pourrait s'enfuir si elle passe en mode full interrogatoire donc elle se retient. Un peu.
##   Mar 19 Fév 2019 - 20:41

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 534
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Le japonais acquiesce ; c'est vrai que c'est agréable, quand il n'y a pas un chat au parc. Même si on y fait parfois des rencontre étranges ou amusantes. Il repense brièvement à Mitsuki, qu'il avait croisée il y a plusieurs mois, changée et hyperactive ; ça avait été un moment spécial, mais plutôt agréable, au final. Comme s'il avait retrouvé une partie de son amie, avec qui il avait écumer la map de WoW durant quelques centaines d'heures (au moins).

—Vraiment fan de sport, hein ? relève-t-il avec un sourire.

C'est bien, au moins. Il y a en a qui s'enferment dans les dortoirs dès leur arrivée — même s'il ne comprend pas bien comment ils pouvaient faire pour supporter l'ambiance là-bas ; lui cherchait à la fuir le plus possible, à l'époque. Après. Ce n'est pas comme si Sarika avait l'air super timide, non plus.  

—Cinq ans c'est court et long à la fois. Ca dépend ce qu'il se passe. Quand on se sent chez soi, ça passe plus vite.

Tout dépendait. Terrae, longtemps, n'a pas été sa maison. Il ne sait toujours pas vraiment s'il la considère comme telle, aujourd'hui... Sans doute plus qu'hier. Espérons moins que demain. Lui aussi continue à évoluer, malgré son âge, plutôt élevé comparé à la moyenne de la population ici présente. Il se souvient des discussions qu'il a pu avoir sur le sujet avec Elwynn... Trouver sa place ici sera difficile, mais peut-être y parviendra-t-il un jour. Il n'en est plus tout à fait certain.

—Ah oui ? C'est différent comment ? Enfin, à part dans le fait qu'il y ait beaucoup moins de monde qu'à Londres, rit Misao. C'est vrai que ça donne une ambiance un peu plus rurale. Les champs en moins.

Les paysages de la campagne lui manquent un peu. Il donnerait beaucoup pour se faire un petit week-end loin de Terrae, tranquillement... En famille ? Hm. Il pourrait le proposer à sa soeur, peut-être ? Comme quand ils allaient visiter leurs grands-parents. Ca leur rappelerait des souvenirs...

La question sur les pouvoirs le tire hors de ses pensées. Il acquiesce, se retient de dire qu'au bout de cinq ans, oui, quand même, il en a. Il tend la main devant elle, sans s'arrêter de marcher. Une flamme apparaît dans le creux de sa paume, reste quelques secondes à danser sous ses yeux, puis disparaît. Enfin, c'est au tour de sa main de disparaître. Même pas un sourire en coin. Il est étonné, aussi, de se rendre compte que cela lui demande bien moins d'effort qu'auparavant.

—Feu, invisibilité.

Que dire de plus ? Attendons plutôt sa réaction.



Parle en #b7273d.
##   Mar 19 Fév 2019 - 21:17

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Huo Zhang
► Rencontres ♫♪ :
Sarika Kapoor
Sarika Kapoor
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 56
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 26
Emploi/loisirs : Ex-barman au chômage
Humeur : Bof...

Elle hausse une épaule à la remarque de Misao. Elle se considère pas spécialement comme accro au sport ou quoi que ce soit du genre. Elle aime juste bouger, être en mouvement, faire fonctionner son corps. Une machine qu'on ne fait pas fonctionner s'encrasse et marche moins bien. Elle voit un peu son corps de la même façon. Et puis, elle est ici pour prendre une nouveau départ. Autant prendre de bonnes habitudes.

Cinq ans ça lui parait pas si long tout compte fait. Cinq ans c'est environ le temps qu'elle a passé à tenir le bar. C'est passé comme un rêve au final. Trop vite tourné au cauchemar.

— Disons que c'est une grande ville ? Fin… Londres c'est vieux. Y a plein de bâtiments qui datent des années 1800 j'crois. J'suis pas calée en histoire. Puis les gens sont souvent assez pressés. Sympa après, hein, j'dis pas. Mais bon tout va souvent très vite. Puis c'est pas très propre comme ville. Très pollué. Ici on respire vraiment mieux, c'est cool.

Elle se demande si ça a un rapport avec le côté magique. Elle pensait que Tokyo avait une qualité d'air dégueulasse mais visiblement pas. Elle a l'impression d'avoir jamais aussi bien respiré. Quand elle court par exemple, elle sent moins sa gorge la brûler.

Et là, Misao fait un truc de ouf. Enfin, elle a déjà vu d'autres faire la même mais pas d'aussi près. Et waah, ça claque. Genre. Il avait une flamme dans sa main. Et après sa main a disparu. DISPARU putain. C'est vraiment un truc de ouf.

— Trop classe ! Tu crois que j'pourrais faire pareil ? Est-ce qu'on peut savoir quels pouvoirs on aura ?

Elle se souvient que vaguement de ce que le Master qui l'a amené ici lui a dit. Fin elle écoutait pas trop. Elle a vaguement capté l'histoire des pouvoirs élémentaires mais pour le reste… Elle adorerait avoir des pouvoirs cool comme de pouvoir voler ou se rendre invisible ou intangible.

— Tu pourras me montrer un peu comment on fait quand j'aurais les miens ?
##   Mar 19 Fév 2019 - 23:18

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 534
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Plutôt content qu'elle reste pas bloquée sur le temps qu'il a passé ici, ni qu'elle ne lui pose davantage de question, il l'écoute lui parler de Londres. Au final, c'est sûrement comme Tokyo ; en moins... Moderne, dirons-nous. Malheureusement, ici aussi l'air est pollué ; mais beaucoup moins à Terrae, grâce à ses purificateurs d'air qui fonctionnent grâce aux cristaux du même élément. Plutôt pratique pour ne pas se faire encrasser les poumons ; dans la ville, c'est encore assez différent. Même si les purificateurs ont été mis en place dans la ville et aident à réduire le niveau de pollution, c'est encore trop compliqué sur une zone aussi grande.

—Oh, ce serait pas la même à Tokyo, crois-moi. L'air est vraiment irrespirable, en comparaison à ici. Mais on a un système qui fait que l'air est plutôt bon, dans l'enceinte de Terrae.

Si elle lui pose la question, il lui expliquera peut-être pourquoi, mais il sait que s'il commence à en parler maintenant, il y est encore dans cinq minutes. ... Autant dire qu'il vaut mieux essayer d'éviter de trop en faire pour pas effrayer madame, hein. Etaler sa science, ça va bien deux minutes, mais c'est bien de rester concis, aussi.

Devant sa démonstration de pouvoir, Sarika a les yeux qui brillent comme une enfant. Lui rend à nouveau sa main visible et la re-range dans sa poche, un sourire aux lèvres. Il a un rire.

—Oulah, oulah, du calme ! Je suis un très très mauvais prof, pour commencer. Et ça dépend de quel pouvoir tu auras, du coup. Si c'est pas le même que le mien, je pourrai moyennement t'aider, je suis. Euh.

Pas très doué ?

—Pas très renseigné sur le sujet.

Ca marche aussi.

—Pour résumer, on reçoit nos pouvoirs en fonction de notre caractère. Tu peux être Feu, Eau, Terre, Air ou Tonnerre — comme dans Avatar, mais le Tonnerre en plus. Mais on peut pas forcément le deviner à l'avance, c'est juste une tendance. Il y a des bouquins à ce sujet à la bibliothèque, si t'as besoin, qui décrivent un peu les pouvoirs, les utilisations possibles, les caractères correspondants, etc. Ca te permettra peut-être de mieux te l'ancrer dans la tête ?

Elle, à tous les coups, elle sera Feu ou Tonnerre. On prend les paris ? (Bon, après, Elwynn est Eau et pourtant on dirait pas de loin, ça veut rien dire.)

—Dans tous les cas, l'affinité se trompe rarement. Généralement, elle t'apporte "ce qui te manque". Ou va te permettre de te retrouver toi. Il est pas rare que des guérisseurs se trouvent une vocation de soignants à partir du moment où ils ont leurs pouvoirs, par exemple. C'est juste que c'était déjà en eux.

Et quand on est Invisible et Feu, c'est quoi le message ? Il fait la moue. Mneh. Pouvoir de merde, là...



Parle en #b7273d.
##   Mar 26 Fév 2019 - 18:52

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Huo Zhang
► Rencontres ♫♪ :
Sarika Kapoor
Sarika Kapoor
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 56
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 26
Emploi/loisirs : Ex-barman au chômage
Humeur : Bof...

Sari a pas une affection particulière pour Londres. Enfin c'est la ville où elle a grandit mais à part ça… Elle connait bien les quartiers où elle a vécu et c'est confortable comme le sont les habitudes. Terrae lui plait un peu plus. Peut-être parce que ça a justement cet aspect village qui lui convient bien. Elle a toujours aimé les petites communautés. Ça a ses inconvénients bien sur, comme tout, mais pour elle la chaleur humaine compense largement le manque d'intimité.

— Ça a l'air genre super cool. Comment ça marche ? Fin l'Institut est pas enfermé dans une bulle donc j'suppose qu'il doit y avoir un système hermétique ?

L'intérêt qu'elle a pour cette histoire de filtration de l'air disparait complètement devant la démonstration de pouvoir. Parce qu'on aura beau dire c'est le truc ultimement cool cette histoire.

Bon, pas sûr qu'elle a envie de contrôler le feu. C'est pas sa came honnêtement puis depuis l'incendie elle en a un peu peur. Mais l'eau ou la terre… Ça lui parlerait bien ça. Ça se rapproche de ses racines indiennes.

— Pardon j'm'emporte. J'ai vu Avatar quand j'étais gamine. L'idée me plait de ouf. J'irai voir à la bibliothèque si tu dis qu'il y a de quoi là bas.

L'idée d'avoir un pouvoir qui correspondrait à un manque la fait un peu plisser des yeux par contre. Elle se tripote les cheveux en réfléchissant. Elle voit difficilement ce qu'elle pourrait avoir comme vocation cachée.

— Est-ce que tu détestes tes pouvoirs ?

Oups. Sari grimace. Bravo ma fille, c'est ce qui s'appelle une gaffe. Pas que Misao a l'air de particulièrement avoir peur de ce qu'il faisait mais il avait l'air un peu désabusé. Puis, elle a l’œil pour les gens qui aiment pas ce qu'ils font. Trop de conversation de comptoir avec des étudiants coincés dans leurs études.

— D'solé, répond pas si t'as pas envie. Mon filtre cerveau bouche a jamais très bien marché.

Pas maladroit hein, juste un peu trop rapide parfois. Comme un écureuil de cartoon sous caféine.
##   Mar 26 Fév 2019 - 20:01

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 534
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Hmmm, comment fonctionne le système d'assainissement de l'air ? Très franchement, le pauvre Feu n'en a pas la moindre idée. Enfin. Il sait à peu près comment fonctionne le système, mais c'est pas quelque chose qu'il a pris plaisir à décortiquer — déjà parce que c'est une invention qui a été mise en place par Mitsuki, et il préfère ne pas trop traîner dans ses pattes, et ensuite parce que, lui, son domaine, c'est la génétique et la biologie, pas les clim' et la mécanique…

—Pas vraiment, je pense que ça passe un peu par le même système que la sécurité. Y a une sorte de barrière magique qui empêche notamment les téléportations et les sorties intempestives de Terrae ; mais je peux pas trop t'en dire plus pour le coup, j'ai jamais trop mis mon nez dedans.

Bref, ne pas s'étaler on a dit, ok ? On a dit qu'on faisait pas peur aux nouveaux, n'étalons pas trop notre science non plus, ça paraîtrait suspect. D'autant qu'il a rien à faire du côté du système de sécurité, lui.

Sarika est beaucoup trop enjouée par les pouvoirs, comme approximativement quatre-ving-dix-neuf pourcent de la population novice quand on leur fait une démo pour la première fois. Faudrait faire un sondage pour vérifier les chiffres, mais quand même. Il acquiesce donc avec un sourire. Les bouquins expliquent mieux que lui. Enfin. En moins de mots, surtout, parce que la synthèse et ce bonhomme, c'est pas encore trop ça.

Et puis il cligne des yeux, main de retour dans sa poche, et tourne lentement son regard vers elle. Hm. Hm. HmMMmmMM. Heureusement qu'il est passé maître dans l'art de la pokerface — c'est ça d'avoir tendance à pas avoir d'expression faciale quand on est crevé. Autrement, il aurait simplement haussé un sourcil et l'aurait regardée de haut, l'air de dire "quoi mais pffft tellement pas trolol". (Avec plus de classe. C'est Misao, on se rappelle.)

—Détester mes pouvoirs ? répète-t-il, cette fois d'un air plus pensif.

Il reporte son attention sur la route, faisant un geste de la main comme pour lui dire que ce n'est pas grave. Y a pire qu'elle, niveau filtre cerveau-bouche défaillant. Aaron, Mitsuki, nous vous fixons.

—Hmmm… Nan, pas spécifiquement ? Je comprends juste pas trop à quoi ils servent. Mais c'est pratique quand tu veux éviter quelqu'un que tu as pas envie de voir, sourit-il soudain en coin, un ricanement au bord des lèvres.

Bon, d'accord : on a dit pas de mauvaise foi, ok.

—Je les appréciais pas pendant longtemps, ils me faisaient un peu flipper. Le Feu, ça se contrôle pas forcément très bien, et on finit cramé assez salement si on ne fait pas attention. L'invisibilité, c'est inutile au quotidien. Mais ça occupe de s'entraîner à les utiliser, je suppose.

Il ne va bien sûr pas développer le fait que les pouvoirs lui ont fait très peur durant un bon moment, ni le fait que ses pouvoirs ne lui ont jamais été utiles dans les moments où ils auraient pu l'être. Il repense à cette fois, au laboratoire. Un frisson le parcoure et il se retient de secouer la tête. Sa thérapie avance bien à ce sujet, mais il n'est toujours pas à l'aise d'y penser. Par sa faute...

—Dans un contexte de guerre, avec des espions et compagnie, j'imagine qu'un Invisible pourrait être utile — et même un Feu, en fait — mais de nos jours, on se retrouve quand même rapidement bloqué devant le manque de possibilité. Et puis, je suis un scientifique, alors les bastons et compagnie, c'est pas trop mon truc.

Donc : pouvoir inutile. Pas forcément détestable. Juste. A quoi est-ce que les Feux servent ?! (c'était gratuit)



Parle en #b7273d.
##   Mar 26 Fév 2019 - 21:26

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Huo Zhang
► Rencontres ♫♪ :
Sarika Kapoor
Sarika Kapoor
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 56
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 26
Emploi/loisirs : Ex-barman au chômage
Humeur : Bof...

Il a pas l'air super calé sur le système de filtration mais au pire c'est pas grave. Elle trouvera surement quelqu'un qui sait. Doit bien y avoir un responsable de l'entretien de ces trucs. Puis une barrière magique ? Genre comment c'est possible, est-ce que c'est visible ? Elle a rien vu vers les grilles ou peut-être que c'est pas visible à l’œil nu ? Trop de questions intéressantes, faut qu'elle trouve un bouquin sur les système de l'Institut genre hier.

Bon évidemment après elle a gaffé comme d'habitude. Jane trouvait ça mignon au début. Elle disait que c'était attachant comme on voyait trop ce qu'elle pense sur sa tronche. Au moins il a pas l'air de trop se vexer avec ça. Il doit avoir l'habitude.

— Est-ce que ça doit forcément servir à quelque chose ? Fin même si c'est juste pour le côté esthétique j'suis sure tu peux faire des beaux trucs ? Fin même si c'est dangereux mais en soi même une peau de banane ça peut être dangereux ?

Elle aurait pu trouver un meilleur exemple mais c'est important aussi l'esthétique, nan ? Fin clairement c'est moins son kiffe mais Misao a l'air tellement désabusé, elle a envie de l'encourager un peu. C'est assez étonnant comme son attitude est pas du tout la même en dehors du terrain de basket. Il est aussi passionné mais pas de la même façon. Est-ce que c'est pour ça qu'il est d'élément Feu ? Il a un "feu intérieur" ?

— T'es un scientifique ? C'est cool, tu fais quoi exactement dans la vie à part assommer des inconnues avec des ballons de basket ? Fin par rapport aux sciences, j'veux dire. Y a un labo de recherche à Terrae ?

Elle rigole un peu. Elle aime bien parler de sciences. Elle aime bien parler de tout en général, en fait, mais là le sujet des pouvoirs a pas trop l'air de plaire à Misao. Pas qu'il le montre mais la façon dont il en parle… Fin elle préfère tourner vers autre chose.
##   Mar 26 Fév 2019 - 21:51

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 534
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Oula, Misao a envie de rouler des yeux, ça pue. Pas qu'il soit vexé, au contraire, il est plutôt amusé par la situation ; mais "est-ce que ça doit servir à quelque chose ?"... Bah... Oui... Quand même ? Il est pragmatique, un peu ; si c'est pas utile ça ne sert à rien. Il n'est pas comme Sibylle, qui elle est une danseuse et, par-là, une artiste ; elle, elle arrive à faire des choses vraiment belles et esthétiques avec son feu, et bientôt, il suppose, avec son invisibilité. Puis c'est clair que la peau de banane, c'est pas vraiment le meilleur exemple qui soit... Pauvre âme.

—Plutôt, ouais. Clairement, j'ai pas l'âme d'un artiste alors tout ce qui s'apparente de près ou de loin à créer quelque chose, j'ai du mal. C'est pas faute d'avoir essayé. C'est plutôt ma soeur la fibre artistique. Il paraît que je suis pas assez fantaisiste pour ça. Donc pour quelqu'un qui sait quoi en faire, je ne dis pas que c'est inutile. Mais dans mon cas, je n'y vois aucun avantage, pour être honnête.

Ce qui est vrai. Lui prend plaisir à faire les choses à l'instant T, à faire avancer la science ; c'est pour ça que la vocation de chercheur lui convenait le mieux, au final. Il a des ambitions, Misao. Il veut toujours pousser — plus haut, plus loin, plus fort. Sinon, ça n'a pas d'intérêt. Et il n'a jamais été doué pour divertir les gens, de toute manière...

—Je suis pas là pour les pouvoirs, de toute manière, ajoute-t-il en haussant une épaule, regardant machinalement son portable pour consulter l'heure.

La discussion dévie. Tant mieux ou tant pis ; il n'y voit pas d'inconvénient. Parler de son travail le passionne toujours autant, alors ça ne le gêne pas. Il a un éclat de rire, léger.

—Oui, alors euh, je n'assomme personne en général ! Ca arrive, parfois. Bon, habituellement, c'est plus avec ma balle de baseball, la taquine-t-il. Je suis chercheur, dans l'idée. La salle de sciences a une arrière-pièce où on range le matériel et où on peut faire quelques expérimentations, y a des machines neuves, etc etc. Je suis spécialisé dans la recherche en génétique, et comme on a une population spéciale... Je me concentre là-dessus. L'étude des pouvoirs, comment ça impacte notre ADN et nos gènes, comment les pouvoirs se manifestent, si on peut le greffer sur des animaux à terme, créer des vaccins ou des stimulants à l'aide d'ADN de Guérisseurs qui permettraient de soigner certaines maladies... Enfin tu vois.

Voilà, il parle de nouveau trop. Pipelette, bordel.

—Y a un club de sciences qui ouvre ses portes à Terrae. Si jamais tu es intéressée... Tout le monde est le bienvenu. Et ça nous permet d'obtenir des données considérablement utiles.

Misao, mauvais pubbeur.

—Enfin voilà. Qu'est-ce que tu faisais dans la vie, toi ? Si ce n'est pas indiscret. Tu viens d'arriver, alors je me doute que ça peut être complexe d'en parler, se reprend-il lorsqu'il se rappelle qu'elle n'est que novice.



Parle en #b7273d.
##   Mar 26 Fév 2019 - 22:13

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Huo Zhang
► Rencontres ♫♪ :
Sarika Kapoor
Sarika Kapoor
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 56
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 26
Emploi/loisirs : Ex-barman au chômage
Humeur : Bof...

Sari se retient de rouler les yeux. Elle aime déjà beaucoup Misao en vrai. Fin, il est sympa et cool et passionné. Il a de la conversation aussi et ça c'est chouette. Par contre cette manie de se dévaloriser, ça l'agace vraiment. C'est un truc dont elle a eu du mal à se sortir avec son éducation. La modestie forcée, cette façon qu'on a de toujours dire aux gens de pas se mettre en avant, de rentrer dans le moule. Ça fait partie de cette injustice sociale qui la met en rogne. Mais bon, elle va pas rentrer dans les détails et embêter Misao avec ça. Ce serait malpoli en vrai.

— Tu es là pour qu- Ha c'est pour ta sœur que tu es ici ?! C'est cool de tenir à quelqu'un comme ça. J'suis fille unique donc je peux pas vraiment comprendre mais j'aurais bien aimé avoir un frère ou une sœur.

Ou pas. Qu'est-ce qu'elle en sait ? Ses parents étaient déjà un peu âgés quand ils l'ont eu. Sa mère a pas voulu prendre le risque d'une grossesse à quarante ans passés. C'est dommage elle aurait adoré avoir une petite sœur à protéger.

Il est généticien… Et il travaille sur l'aspect génétique des pouvoirs. Mais c'est génial ! Elle essaye de se retenir de lui poser trouze mille questions mais l'idée lui plait de suite. Il faudra qu'elle aille faire un tour à ce club. Et au club d'art martial de sa pote et à la bibliothèque… La liste commence à se rallonger sérieusement.

— Ça a l'air passionnant, en vrai. Fin, te gêne pas pour m'en parler ? J'aime bien parler avec les gens.

Elle est un peu gênée parce que bon, elle a pas envie qu'il le prenne dans la mauvais sens. Misao est un gars sympa et c'est déjà arrivé que des mecs se méprennent sur ses intentions. Parce qu'elle aime s'intéresser aux gens et leur parler et apprendre des choses. Souvent les gens peuvent prendre ça comme un signal. Elle s'est déjà retrouvée avec un ou deux relou aux basques à cause de ça.

— Non, je- Enfin je travaillais plus depuis quelques temps. Le bar associatif que je tenais a- Enfin y a eu un incendie et-

Sa vie est partie littéralement en fumée. Puis elle a piétinée les cendres pour faire bonne mesure. Elle a pas spécifiquement envie d'en parler mais elle sait pas comment le dire. Peut-être qu'elle aimerait en parler au final. Mais veut pas avoir l'air de se plaindre. Elle est ici pour se reprendre, pas pour regarder en arrière.

— J'suppose que chercher à récupérer ce qu'il restait sans me faire entuber par les assurances était… Enfin j'ai pas réussi et ma copine a pas supporté que je fasse passer ça avant elle.

Elle se mord la lèvre, elle avait pas envie de se plaindre. Mais en même temps, peut-être qu'elle a besoin d'en parler pour se sentir mieux ?

— Bref, parlons pas d'ça. La pâtisserie est encore loin ?
##   Sam 9 Mar 2019 - 16:55

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 534
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Le sourire de Misao s'étire en coin lorsque Sarika répond toute seule à la question qu'elle vient de poser. Ahlala, ces gens qui parlent avant de réfléchir... C'est assez incroyable. C'est généralement de cette manière que les Tonnerres qu'il connait réagissent — ou Sibylle, ok, mais Sibylle elle est bizarre. Trait de caractère qu'il a tendance à lui donner envie de soupirer et faire une remarque bien sentie... Heureusement qu'il est patient — si, j'vous jure, Misao est quelqu'un de patient !!

—C'est sympa, ouais.

Bon, ouais, sauf quand il s'agit de trucs plus personnels, là il va pas lui donner le pain béni. Qu'elle pose ses questions et se casse les dents sur son manque de coopération comme les autres, là. Il préfère parler de son job, c'est plus simple. En même temps, il se voit pas expliquer de long en large en travers pourquoi il est venu rejoindre Hideko ici, et surtout pas par quels biais ; le monde entier n'a pas besoin d'être au courant. Même si les rumeurs courent... Au pire, si elle écoute les bruits de couloirs — qui se sont quand même bien calmés — elle grapillera peut-être quelques informations. Puis c'est pas comme si les gens l'appelaient "Misao" ; il restera toujours "le frère de la directrice" dans leurs bouches.

Il acquiesce face à la réaction de la jeune femme, mais préfère lui renvoyer une autre question. Il n'a pas trop envie de développer davantage, sinon il va encore se lancer dans des explications qui durent des heures et il préfère éviter.

Par contre, c'était pas la meilleure idée du monde d'essayer de la faire développer sur elle, visiblement. Il a tendance à oublier que même si les habitants de Terrae n'ont pas forcément un vécu de "coucou j'ai découpé des gens pour la science" comme lui, ils ont eux aussi leurs traumas. ... Surtout les nouveaux venus. Hm. Pas bien joué, pour le coup.

—Je vois, oui.

Il ne répond pas qu'il est désolé, ni qu'elle n'est pas obligée d'en parler si elle ne le souhaite pas. Reprendre comme si de rien n'était, c'est mieux. Hm. Manque d'empathie ? Oui et non. Il aurait certainement pu lui offrir un petit sourire, mais ça ne vient pas, il se sent juste mal à l'aise et con.

—Nan, plus trop, t'en fais pas. Regarde, on arrive en vue du village, répond-il en désignant les bâtiments du menton.

Ils avancent et il lui fait une visite guidée rapide ; mots sobres, phrases courtes. Ca, c'est le kombini, c'est ouvert même la nuit. Ca c'est l'hôpital, plus loin. Etc.

—Et voilà la pâtisserie, sourit-il en coin.

Misao la laisse passer devant (galanterie, toussa). Il lorgne déjà sur les gâteaux sucrés dans la vitrine. Du. sucre.



Parle en #b7273d.
##   Mer 13 Mar 2019 - 16:46

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Huo Zhang
► Rencontres ♫♪ :
Sarika Kapoor
Sarika Kapoor
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 56
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 26
Emploi/loisirs : Ex-barman au chômage
Humeur : Bof...

Misao a pas trop l'air d'aimer parler de lui. Elle a envie de poser des questions mais bon, elle vient de le rencontrer. Peut-être qu'il vaudrait mieux attendre un peu avant de le harceler sur sa vie privée. Comme dit c'est privé justement. Sari aime pas passer pour une fouineuse même si elle sait écouter. Elle aime bien le brun quand même. Pas besoin de tout savoir de la vie des gens pour les apprécier.

Peut-être que lui aurait pas du poser des questions d'ailleurs. Ou qu'elle aurait du esquiver ? Elle avait pas envie de plomber l'ambiance avec son histoire. Ou de se déprimer. Tant pis. Mais Misao est gentil. Il sent le malaise et il insiste pas. Quelque part, elle préfère et elle lui sourit un peu.

Elle a eu assez de ces regards compatissants ou des phrases pleines de fausses excuses. C'est qu'une vie après tout. Personne est mort. Passe à autre chose. Elle avait juste envie de leur faire un gros fuck. Elle voulait leur faire ravaler leurs "désolés" et leurs sourires contrits. Merde voilà qu'elle s'énerve. Elle expire un grand coup.

— Oh, cool ! J'étais déjà passée mais j'ai pas trop pris le temps de regarder les boutiques, c'est super joli par ici.

Plein de vitrines et de petits commerces avec des maisons pour habiter et- Pâtisserie.

— Alors… Venir ici était peut-être une erreur en fait… Pour mes dents j'entends.

Gâteaux. Sucre. Damn. Elle s'approche un peu de la vitrine avant de passer devant Misao pour entrer dedans. Ils ont la clim en plus. Bon. Elle demande un thé glacé et un cup cake à la pistache. En fait non, deux c'est bien. Elle a pas envie d'être raisonnable. Comment ça elle compense avec la bouffe ? C'est faux.

— Oh, faudrait que je te fasse goûter un truc si t'aimes bien les boissons fraiches. J'ai une super recette de smoothie frappé.

Même si, où est-ce qu'elle va trouver de quoi faire des smoothies ? Bonne question. Pas sur qu'on ait le droit de se servir des machines de la cafèt.

— Tu manges toujours à la cafèt au fait ? Ou on a le droit de cuisiner dans les chambres individuelles ?
##   Mer 13 Mar 2019 - 17:13

Personnage ~
► Âge : 33. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
Misao Honda
Misao Honda
Etoile Feu Solaire
Messages : 534
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

La discussion passe, ils retournent chacun dans leur tête pour une partie du trajet ; c'est bien, parfois, de juste laisser passer les choses sans les rattraper. Les souvenirs, parfois, ça en fait partie — c'est important de savoir les mettre sur la table, mais pas de s'y accrocher comme un forcené, surtout quand y a pas grand-chose à dire.

Misao lâche cependant un rire quand Sarika fait part de son intérêt pour la pâtisserie. Lui aussi, la première fois qu'il y a fait un tour, ça a été la fin de sa vie. S'il y a une chose qu'il faut savoir sur lui, c'est qu'il est un peu un sucre-addict. Mais pas le genre de sucre hyper chargé dégueu ; non non. Les pâtisseries, les belles, les bonnes pâtisseries. Les pâtisseries japonaises, avec leurs jolies formes, un peu extravagantes, et avec beaucoup de pâte de riz sucrée, de pâte de haricots rouges et compagnie. La pâtisserie française, surtout, comme les tartes aux fruits — celles aux fraises sont ses préférées.

—C'est jamais une erreur de se faire plaisir, s'amuse-t-il, content de voir qu'il n'est pas le seul à s'extasier devant les vitrines.

Elle passe sa commande, et lui décide de partir sur une pâtisserie plus japonaise (oui c'est parce que ça fait envie à la narratrice ; chhht) et un café frappé au matcha (ça aussi, ça fait envie à la narratrice, ptn). Ils vont s'installer tranquillement et Misao s'étire un peu, content de se poser après le sport intensif de tout à l'heure.

—Oh, carrément. Quoi comme genre de smoothie ? J'suis curieux, sourit-il en coin.

Nan mais faut pas lui parler de bouffe, on a dit.

—Sinon, pour cuisiner dans les chambres, c'est un peu compliqué parce qu'il faut s'acheter de quoi cuire la bouffe, quoi. Mais c'est pas interdit. Sinon, tu peux toujours demander à la cuisine de la cafète si tu peux te cuisiner ton propre repas, y a un coin qui est réservé pour les habitants ; mais faut parfois faire un peu la queue, ou s'y prendre assez tôt, et surtout pas traîner dans leurs pattes, comme y a pas mal de monde. Le plus simple reste quand même d'aménager sa chambre, même si ça peut se révéler un peu coûteux au début si on a pas d'apport d'argent. Mais la boutique vend du petit électroménager vraiment pas cher.

Etant donné qu'il y a rien à payer pour loger à l'institut, Misao a pas vraiment vu ça d'un mauvais oeil ; il a rapidement pu aménager sa chambre comme il le voulait, et depuis qu'il est Etoile, avec sa chambre plus grande, c'est presque comme avoir un appart étudiant. Bon, c'est sûr que quand on a besoin d'espace, ça fait chier, mais si les gens sont pas contents ils peuvent toujours essayer de voir avec Hideko, hein. (Les pauvres, paix à leur âme.)



Parle en #b7273d.
##   Mer 13 Mar 2019 - 18:01

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Huo Zhang
► Rencontres ♫♪ :
Sarika Kapoor
Sarika Kapoor
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 56
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 26
Emploi/loisirs : Ex-barman au chômage
Humeur : Bof...

Sari a un faible pour le sucré. Enfin, pour tout ce qui se mange ou se boit en général. Elle aime beaucoup les épices que sa mère met dans les plats et les desserts très sucrés. Peut-être qu'elle pourrait refaire un de ses plats. Un curry simple ou un Dahl ? C'est pas trop compliqué, en général elle les rate pas. Elle a jamais été très douée en cuisine. En tout cas, pas quand ça dépasse le plat simple.

— T'inquiète pas, je me prive rarement de ce qui me fait envie.

Elle connait pas la pâtisserie que prend Misao. Ça a l'air d'un truc typique japonais vu le nom. Peut-être qu'il voudra bien lui faire goûter ? Le café frappé au matcha ça par contre elle connait. Pas son préféré mais quand c'est bien fait, c'est plutôt bon.

Elle est contente de se poser en terrasse quand même. Elle s'étire un peu, ferme les yeux un instant pour profiter du soleil sur son visage. Il fait bien chaud.

— Un avec beaucoup de glace. Très frais. J'avais mis du sorbet cassis, du jus de cranberries et de la framboise congelée. Oh et un peu de sirop de cerise aussi sinon c'était trop acide.

Bon après, faut aimer les fruits rouges. Mais Sari adore ça. Elle a un gros faible pour la framboise et la cerise. Peut-être qu'elle pourrait proposer d'aider à la cantine ? Elle aime bien cuisiner en général. Puis ils ont toujours besoin d'aide dans les cafèt. Ça lui ferait un petit boulot. Faut qu'elle se renseigne.

— J'ai hâte d'avoir ma chambre. J'ai rien contre la vie en communauté mais les dortoirs sans coin vraiment à soi… Fin c'est un peu relou de pas avoir d'intimité.

Elle sirote son thé glacé avec un sourire. Ça fait beaucoup de bien, le goût des fruits infusés contrebalance celui plus âpre du thé vert. Avec une bouché de cupcake c'est parfait.

— Si t'es là depuis longtemps… Enfin, on a pas trop le droit de sortir, nan ? Y a des trucs qui te manquent ?
##   
Contenu sponsorisé

 

C'est pas ma faute, ok. • Sarika ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Gymnase.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant