Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Do you have a comrade ? ( Sø )
##   Mar 21 Aoû 2018 - 2:41

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Le bar de l'Institut. Un endroit chaleureux et accueillant. Du moins, autant que peut l'être un bar. Je ne le connais pas vide. Quelque soit le soir de la semaine, des groupes d'habitués viennent profiter de l'ambiance de l'endroit et des boissons, alcoolisées ou non.
Certes, parfois, l'atmosphère y est plus respirable que d'autres : moins de présence, plus de chuchotements étouffés. Bref, à part la musique digne de l'endroit et les bruits qui suivent, le calme est prioritaire ce soir.
Les derniers jours de pluies dissuaderaient-ils les gens de mettre le nez dehors ? Si oui, tant mieux. Ça fait plus de calme et de tranquillité au bar.

Je n'ai pas l'humeur à faire dans le social ce soir, contrairement à la majorité des autres. Mais je n'avais pas envie de boire seule. C'est triste.
Pour moi, boire seule assise dans un bar vaut mieux que seule dans sa chambre. Ça fait peut être moins alcoolique dans l'image. Pas que je le sois.
Certes, ça m'arrive de venir boire un verre pour la détente, mais je me contente aussi de soft et de cocktails sucrés que je sirote doucement.

Non. Ce soir c'est rhum. La tête dans mon verre, le serveur me ressert si je lui jette des regards noirs et mauvais. Erik je te maudis. Tu as créé une garde d'élite anti-moi, d'empêcheur de tourner en rond dans l'alcool mais elle ne fait pas le poids. Qui fait le poids face à une Tonnerre qui tire la tronche ?





- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mar 21 Aoû 2018 - 3:14

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Le temps semble long lorsque l'on se fait chier. Il est clair depuis un moment que je manque d'activité, d'occupation de quoi occuper mon corps et mes pensées. Je suis comme ça, ne rien faire me rend fou, si comme tout le monde j'ai mes moments où je me relaxe, me relâche et me détend, ce n'est pas pour être inactif, je m'occupe, je lis, je regarde les actualités sur mon tube cathodique. Oui j sais bien que cette télé date pas du bon siècle mais elle est bien! Quand l'image veut bien se stabiliser... Faut dire avec ce temps de chien et mon antenne toute pourrie...

Oui parce que moi, ça fait une semaine que je veux aller poser mes tuiles, mais par ce temps impossible demener mes travaux en extérieur, le jogging sous la pluie c'est pas mon truc... Plus que les séances de clubs pour se défouler et après les premiers exercices, mes partenaires d'entrainements n'ont plus voulu poursuivre avec moi. La faute au trop plein d'énergie encore, ça a tendance à développer mon esprit de compétition.

Ces circonstance nous menant à mon présent actuel, la soirée est bien entamée quand je décide de m'en aller au bar. L'incessante pluie me donne un prétexte pour user de ma téléportation qui, à défaut de m'emmener exactement sur place; me rapprochera et minimisera mon temps sous l'onde battante. J'enfile mes bottines noirs en cuir imperméabilisé, enfile un hoodie par dessus ma chemise blanche et c'est parti pour la concentration avant départ, les quinze secondes nécessaire pour bien visualiser mon point d'arriver. Je décide de me concentrer sur le cinéma, il n'est pas trop éloigné du bar et il m'a permis de tuer un peu le temps maussade de la semaine passée.

Quelques instants et convoque mon énergie pour réaliser le déplacement. D'un battement de cil, je passe de ma chambre à une ruelle à un bloc du bar mais trois rues de ma destination. Faut croire que la précision c'est pas encore ça. Au moins, ce coup ci, je n'ai pas fini dans le lac. Je tire ma capuche pour éviter que la pluie n'imprègne mes cheveux plus qu'elle ne l'a déjà fait et me dirige donc vers le débit de boisson.

Un tintement de cloche accompagne mon entrée dans l’établissent. L'air est chargé d'odeur d'alcools et quelques rumeurs parcourent la pièce sans pour autant briser le calme ambiant. Tout semble à sa place. Motivé à tuer l'ennuie par la boisson, je m'assoie au comptoir et commande un long island, une entrée en matière raisonnable au regard de l'heure.

Un coup d’œil à ma gauche et Oh surprise, Lys. La jolie blonde est avachie sur le comptoir et regarde alternativement son verre vide et le serveur, ses yeux bleus foudroyant l'ensemble d'un regard frustré. Elle semble avoir soif. D'un claquement du doigt, j'arrête le serveur au milieu d'un aller retour et lui désigne de l'index le verre de la demoiselle. Signe internationale qui signifie "remplie son verre, c'est moi qui rince!".

Je me sentirai moins coupable de picoler à deux.
##   Mar 21 Aoû 2018 - 3:28

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" Le monsieur, juste là. "

" Hein ? "

Je redresse la tête, un énième regard noir pour accueillir le serveur. Il me veut quoi encore ? Je m'attends à l'entendre et le voir râler - ça fait un moment que je le traite mal aussi. Mais il a essayé de me retirer mon verre deux fois, faut me comprendre.
Mais non, il reste professionnel et se contente de reprendre, en articulant plus clairement.

" Le monsieur. Juste là. "

Je suis intimement persuadée qu'il se fiche un peu de moi, mais il se contente de remplir mon verre une nouvelle fois, sans même que je ne pose la question. Je l'observe s'éloigner, méfiante, avant de tourner mon attention vers ' le monsieur juste là ' précédemment désigné.

Mon regard mauvais se mue en expression surprise. Je hausse les sourcils. J'observe quelques secondes l'homme en question. Cheveux bruns, un œil bleu, un œil vert. Visiblement il s'est prit la flotte. Des lunettes trônent sur son nez, mais, contrairement aux précédentes, celles-ci ont une monture fort originale. J'esquisse un sourire. Il avait raison.

Il est posé tranquillement, m'observe avec tout autant de nonchalance et un sourire que je commence à reconnaître.
Vu la rare tranquillité du bar ce soir, les places nous séparant ne suffiront pas à me faire hausser trop fort la voix.

" Yo. "

Le ton de ma voix était un peu ... vague ? Je me redresse, éloignant mon nez de l'odeur enivrante de l'alcool et remets en place mes cheveux, histoire de me rendre un poil plus présentable.

" Merci. "

Je désigne le verre du bout du doigt et en avale une bonne quantité.

" What's up ? "

J'essaie de mettre de l'entrain dans ma voix, mais ça semble être mal barré. Je me sens déjà épuisée, faire semblant d'être jouasse me semble être une mission frôlant l'impossible actuellement.




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mar 21 Aoû 2018 - 3:50

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Lys semble mettre un moment à r"agir à la présence du serveur, celui-ci, visiblement mal luné, fini par lâcher le morceau et la servir avant de venir m'encaisser. Franchement, pour ce niveau de prestation, il va s'asseoir sur son pourboire ce coup-ci. Je ne peux m'empêcher de sourire à la mine ahurie de Lys quand elle m'aperçoit enfin. Au bout d'un instant, elle laisse échapper une salutation en monosyllabe et dont le ton m'en apprend long sur la soirée de la blondinette. Son premier verre n'est plus qu'un souvenir depuis un moment. Une rapide inspection m'apprend qu'elle est seule, ce qui me surprend un peu je l'avoue. Je ne l'imaginer pas boire seule. Allez savoir pourquoi , je la voyais bien accompagnée ou importunée par des jeunes hommes en mal d'attention.

Son remerciement comme sa question me tirent un haussement d'épaule. Je répond presque automatiquement :

"C'est pas grand chose."


Il me faudra cependant quelques secondes à cogiter mes méninges pour trier les activités décentes de l'ennuie. En fin de compte, la dernière fois qu'on s'est croisé, c'était pour la mission, on a pas eu vraiment le temps de papoter, du coup on peut considérer que j'ai des nouvelles à lui raconter.

"J'ai enfin quitté ma cabane au fond des bois pour un retour bienvenu à la civilisation. J'ai une télé, un ordinateur et un frigo. J'ai choisi de dépendre de la cafét, ça pousse à sociabiliser par défaut. J'ai commencer à occuper la salle d'entrainement mais pour le moment, j'ai pas encore trouvé de partenaire d'entrainement fixe. Et vu que je me suis fait chié parce que le climat était pourri, je me suis défoulé aux entrainements, au bout du deuxième jour, j'ai fini tout seul sur des sacs de frappe. Du coup j'entraine ma téléportation."

Je prends une pause et tire de longues gorgées sur mon cocktail. Le mélange d'alcools tombe droit dans mon estomac, réchauffant mon corps rafraichi par la pluie. Je trouve enfin le courage de retirer ma capuche et m'accoude franchement au zinc pour faire face à Lys et observer sa descente d'alcool impressionnante.

"Et toi Lysie? Quoi de neuf en ton saint royaume?"


Je désigne à nouveau son verre du doigt, accompagnant ainsi par les gestes l’interrogation que j'e vais lui soumettre.

"De tristes nouvelles? Ou ce verre n'est que l'innocente victime d'un crime gracieux de poivronnerie de premier degré. Non pas que je juge hein? Je veux juste savoir si je dois m'en tenir au code du poivrot ou si tu veux qu'on te foute la paix."

Je suis de ceux qui comprennent que parfois, il faut juste laisser un peu de temps à une personne pour se faire à une idée. Le changement n'est que rarement instantané. Il faut l'accoucher.
##   Mar 21 Aoû 2018 - 4:14

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Je hausse légèrement les épaules à mon tour et retourne vider lentement mon verre.
La réponse du brun me surprend un peu. Je ne m'attendais pas à tant de détail. Je retourne une nouvelle fois mon attention vers lui, faisant un effort assez important pour me concentrer sur ses propos.

Une fois qu'il a finit son récit, je me prends à ouvrir la bouche dans l'intention de répondre, mais, malheureusement, aucune bonne idée ne me vient. Aussi je me ravise et l'observe simplement. Il descend une partie de son cocktail avant de se reposer contre le bar pour me faire face. Je me sens jugée.

En mon saint royaume ? Ah ! Ça ! Ah oui oui.
Puis il pointe mon verre. Enfin, bêtement, je bloque deux secondes sur le doigt avant de réaliser qu'il m'indique le verre. Je lâche un soupir et l'écoute toujours aussi silencieusement, poser la question qui fâche.

Une nouvelle gorgée, je me lève pour aller me rasseoir plus proche de lui.

" Je suis désolée, j'ai du mal à me concentrer sur ce que tu racontes de là-bas. Enfin, c'est devenu compliqué y a genre, je sais pas, un petit moment. "

Je m'étire en tendant mes bras aussi loin que je peux, face à moi.

" Pas de mauvaises nouvelles non, je te rassure. Juste pas forcément la grand forme. Je saute pas tout le temps partout en faisant du bruit ! Ahah. "

Un rire légèrement forcé, mais je passe dessus.

" Qu'est-ce que je peux te raconter ? Hm. Rien de bien neuf à vrai dire, je fais globalement les mêmes choses. Je m'entraînes seule en ce moment, le Maître est absent pour faute de ' quelque chose '. Je sais pas trop, mais je suppose que ça va avec le rang Master. "


Je pose les coudes sur le zinc et mon menton sur le dos de mes mains jointes.

" Je continue à griller des ampoules quand j'éternue, je songe sérieusement à adopter une chèvre ... "
Je lance un regard en coin dans sa direction.

" C'est un projet mûrement réfléchit. "

Enfin, il me faut une pause. Je tourne un peu mes idées dans ma tête et elles finissent rapidement par faire des ronds inutiles.

" Code du poivrot ? "

Le terme m'intrigue bien en retard. Mais mieux vaut tard que jamais, non ?

" Qu'est-ce que c'est ? "

Je me redresse d'un coup, un peu vite peut être, ma têt tourne légèrement. Je suis outrée, en retard cette fois aussi.

" Hey ! D'ailleurs, arrêtes de me payer des trucs toi, je vais me sentir redevable après ! "

Je fronce les sourcils dans un premier temps pour mon expression s’adoucit et je lâche un sourire, un peu plus franc cette fois.

" La prochaine fois, ce sera mon tour. Comme ça je te rends ce que je te dois. Tu y poses des intérêts ou pas ? "




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mar 21 Aoû 2018 - 13:09

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Comme présupposé, notre Lys nationale est quand même un peu dans le cirage si l'on me pardonne l'expression. Un je ne sais quoi d'approximatif dans sa grammaire me rend sa phrase à peine compréhensible, comme si elle avait oublié des mots pour en soutenir le sens. Ou peut-être suis-je encore trop sobre pour comprendre sa sagesse. Le seul moyen à ma disposition pour en avoir le cœur net étant de me saouler à mon tour, j'achève ma boisson alors qu'elle se plaint, de manière détournée certes, de l'absence de son maître à l'entrainement. C'est que nous sommes confronté à une jeune femme plutôt exigeante qui a besoin de pas mal d'attention. C'est pas sans raisons que Lys est surnommée la Reine après tout visiblement.

Souriant de la pique mentale que je ne lui adresserai pas à voix haute, je reprend finalement la parole pour quand même me moquer un peu d'elle.

"Tu sautes pas partout, mais tu es sortie de chez toi pour te trainer jusqu'au bar et mal regarder le serveur. Le pauvre, il a fait quoi pour être ainsi fusillé du regard?"


Les renseignements pleuvent alors que Lys répond à ma question, je en m'attendais pas vraiment à ce quelle me parle d'une chèvre et je ne peux contenir la question qui se bouscule dans mon esprit, mue par une volonté protectrice pour cette pauvre créature :

"Tu es consciente que c'est une sacrée responsabilité que 'élever une des ces créatures? Ça a besoin d'attention, de compagnie parce que ça vie en troupeau normalement et d'espace pour gambader et manger, sans parler de l'odeur, je l'avoue assez forte que ça dégage. Perso, ça me donne envie d'investir dans une quantité industrielle de parfum quand j'approche d'une bergerie.Et pourtant je préfère de loin les odeurs naturelles."

Plus que des conseils, il faut voir cela comme des recommandations d'usage. Quand à la mention où elle grille des ampoules, je peux comprendre, je n'ai plus de lumière depuis le premier jour où j'ai obtenu mes pouvoirs, vivant ainsi à la lueur de mes écrans quand la nuit tombe.

"Vu la fréquence à laquelle ces trucs là grillent, j'ai déjà fait une croix sur le fait de les remplacer en permanence. J'attends d'aller faire mes courses et je passe deux trois soirée dans le noir. C'est pas très rentable économiquement d'être Tonnerre. C'est comme Titan, ça doit représenté un sacré gâchis de moyen de réparer les dégâts qu'ils provoquent."


Je ne peux m'empêcher de sourire quand elle m'interroge sur le code des poivrots, coutume ancestrale de l'humanité:

"C'est une tradition millénaire des piliers de bar. Il convient de s'écouter les uns les autres en silence, un verre d'alcool fort à la main et d'aller dans son sens même si il est de mauvaise fois. On a toujours raison quand c'est notre tour de parler. Ça coûte moins cher qu'un psy et de temps à autre tu entends de bonnes histoires."

Succession de réactions en décalé, Lys fini par manifester quelques plaintes quant au règlement de son verre à ma poche. Voyant qu'elle vide à nouveau le sien, je me motive à finir le mien de plus belle avant de signaler au serveur de nous resservir à nouveau. Un regard de désapprobation sans effet plus tard, nous voilà ravitaillés. Un sourire narquois à Lys alors que je règle cette commande avant de lui lancer :

"Pas assez rapide pour m'en empêcher hein? T'en fait pas, je vais faire en sorte de te rattraper niveau handicap alcool. Je me suis globalement plutôt fait chié. J'ai qu'une envie, c'est de repartir en mission."


J'avoue que ça m'avait plutôt grisé. Le stress, la pression, l'adrénaline, cet ensemble de sensations qui se bousculent alors que tu franchis allègrement le cap de l'interdit, et ce en toute légitimité aussi longtemps que l'on ne se fait pas prendre. Ah, joie. Je décide d'enfin franchir la distance qui nous sépare pour venir me poser sur le tabouret voisin au sien.

"Bien sûr que j'y pose des intérêts, chaque verre payé est une autre de mes conneries que tu devras supporter. Envisage cela comme une sorte de pacte avec un démon bien pernicieux."
##   Mar 21 Aoû 2018 - 20:27

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" Tu sautes pas partout, mais tu es sortie de chez toi pour te trainer jusqu'au bar et mal regarder le serveur. Le pauvre, il a fait quoi pour être ainsi fusillé du regard? "

Je souffle.

" J'avais pas envie de boire enfermée dans ma chambre, je me faisais l'effet d'une alcoolique. Quand je suis posée ici, cette sensation disparaît. Pour le serveur maintenant ... Erik, le copain d'Abe est à l'origine de cette tension. Il bosse ici et il a demandé à ses collègues de me tenir quand je bois. Celui là a essayé de me voler mon verre deux fois déjà. "

Je lance un regard mi-meurtrier mi-méfiant à l'énergumène en question, puis le repose sur Søren. Le serveur se contente de hausser les épaules d'un air las et ne s'attarde pas plus sur nous.

" Tu comprends mieux maintenant ? C'est pas méchant de la part de Riki, mais je préfère quand c'est lui qui se charge de me ramener sur le droit chemin de la sobriété. Il est bien plus doux et sympa. "

Bien sûr, je me doutais qu'il aurait cette réaction en entendant parler de la chèvre. Je lève les yeux au ciel et lâche un autre petit soupir.

" Je suis pas débile. Je sais bien tout ça. Je consacre une partie de mon temps à ... "

Une gorgée pour me désaltérer.

" ... préparer un coin de la forêt pour elle.T'façons, Abe veut un gecko, c'est pas tellement différent. Même un chien ou un chat c'pareil. Ça reste des animaux dont il faut prendre soin. Donc. Chèvre, gecko, furet ou chat ... "


Moi je veux TaGueule. C'est pas pire qu'un connard qui donne des plantes vertes à bouffer à son chien. J'dis ça j'dis rien.

Il ne relève pas à haute voix ma lente réaction à ses propos. Je l'en remercie d'un regard et l'écoute m'expliquer la code des poivrots. Ça ressemble à une trêve. Je hoche légèrement la tête et plonge les yeux dans mon verre.

" Ça me semble être un accord juste. Je suis. "

Ensuite, il fait monter le feu à mes joues. Pas par gêne pure, mais surtout parce qu'il se permet de recommander pour nous et de payer de nouveau. Je fronce les sourcils et me laisse m'affaler sur le bar, vaincue.

" Effectivement, pas assez rapide. Puis, en vrai, je ne vais pas refuser qu'un bel homme sympathique me paie un verre. Ce serait ingrat de ma part. "

Je redresse la tête et la pose dans ma main, l'autre tenant mon verre, toujours méfiante qu'on me l'enlève.

" Puis je peux comprendre à quel point cela peut être irrésistible : offrir à boire à une femme comme moi. "

J'essaie de prendre un ton prétentieux et sans aucune modestie.


" Bien sûr que j'y pose des intérêts, chaque verre payé est une autre de mes conneries que tu devras supporter. Envisage cela comme une sorte de pacte avec un démon bien pernicieux. "


Il réussit à m'arracher un rire.

" T'as une sacré tête pour un démon ! Je crois que les lunettes léopard cassent un peu le personnage. "

Une moue déçue et surjouée et un petit sourire narquois ponctuent ma phrase.

" Alors, raconte moi beau démon. Tu t'fais chier ? Aucune âme à aller récupérer pendant tout ce temps ? "




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mer 22 Aoû 2018 - 13:41

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Je ne peux que comprendre la raison qui l'a poussé à sortir de chez elle. C'est exactement celle qui m'a amené ici après tout. Mais comme je le lui disais plus tôt, je suis pas là pour juger. Un peu , pour la forme, quand même. N'empêche, j'offre la mention spéciale au vol de verre qui aura eu le mérite, je l'avoue, de me faire rire. J'aime bien l'air à la fois agacé et effrayé que prend la blonde en narrant ces éventements.

"En fait ut es complètement fliquée si je comprend bien. Tes insomnies sont gérées par ta coloc, ton débit de boisson par son mec. Nan, y a rien à redire, ou elle va finir par te séquestrer ou tu es bien entourée."

En plus elle est sérieuse pour son histoire de chèvre? Elle semble s'être bien renseigné si je me fis à l'explication qu'elle me propose. Même si je trouverai à redire sur le "c'est la même chose". Genre un Søren et une Lys c'est la même chose. Des fois, je comprend pas ce que les gens veulent me raconter je crois.

"Enfin entre une chèvre et un gecko quand même. Y en a un il peut presque vivre sur une plante en pot, l'autre en dix minutes il a bouffé la plante, le gecko et le pot."

C'est fou ce que ça peut bouffer comme connerie ces animaux. Tout végétal qui passe à sa portée est menacée d'une extinction immédiate et aussi brève qu'un coup de mâchoire. Le monstre de Les Dents de la mer d'un jardiland.

Le code des poivrot enseigné à la demoiselle, celle-ci cesse de se plaindre qu'on lui paye à boire pour finalement jouer le rôle de la demoiselle à qui on a effectivement payé un verre. C'est plutôt mignon, elle qui tente de jouer la captivante langoureuse alors qu'elle peine presque à garder sa stabilité. Un sourire amusé aux lèvres, un sourcil haussé par le choix du vocabulaire, je joue le jeu :

"Et bien non, il semblerait que les âmes de Terrae soient toutes souillées. Pas une âme à corrompre tu te rends compte? Le chômage technique pour moi. Y a bien les enfants, mais tout une section de démon à intégré le Vatican pour s'en charger et ils aiment pas partager."

J'aurai pu faire moins graveleux. Mais j'aurai pu faire pire. Mon Short island en fin de course, par qu'on peut plus le considérer long à cette étape de sa vie, je reprend un peu plus sérieusement.

"Je me suis mis à la photo dans mon coin. J'ai un portable et des prises de vues qui n'attendent que moi à plusieurs endroits des bois. Puis depuis la canopée de certains arbres, on a une vue imprenable sur Terrae. Mais sinon, c'est pas l'activité qui m'étouffe en ce moment, j'avoue."
##   Mer 22 Aoû 2018 - 13:43

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

'' Fliquée  ? Hm oui, c'est l'idée. Je sais qu'ils ne cherchent pas à être volontairement irritants, mais au fur et à mesure, ça l'est. Parfois. Juste quand je ne suis pas d'humeur à la base. Le reste du temps je trouve ça mignon. ''

Je vide le reste de mon verre d'un trait.

'' Je peux pas dire que c'est pas agréable d'avoir des copains qui font attention à tes conneries. Donc je m'éclipse, je viens picoler et mal regarder les serveurs en espérant ne pas tomber sur Erik et j'épanche mes humeurs dans le vide d'une soirée de picole. ''


Je fais des efforts pour rester concentrer sur ce que je dis. Parlant plus lentement que d'habitude et réfléchissant au sens de mes phrases. Le plus complexe, c'est qu'à mon oreille, elles sont toutes incompréhensibles.
Mais le suédois semble suivre le fil de mes mots et reprends sa voix de monsieur je sais tout. Je ricane un peu.

'' Je comptais tenter une course entre les deux et lancer des paris autour. Ça aurait pu être vachement lucratif si ce n'était pas une vraie idée toute pourrie. ''

Mon verre glisse sur le bar et je lance un regard au serveur. Quand ses yeux croisent les miens, je lui offre un grand sourire un peu forcé, me redressant convenablement. Il hésite mais pas longtemps et vient me resservir.

'' Pauvres bêtes tout de même. Mais bon, plus sérieusement, même si un chevreau serait l'animal de compagnie le plus mignon du monde, je dois avouer qu'une fois chèvre, elle risque de bien se faire chier oui. Un lion alors  ? C'est plus classe aussi un lion. Ou alors une fourmilière. Mais me connaissant je risque de la briser et de répandre une colonie quelque part dans la chambre alors … ''

Quel était mon raisonnement déjà  ? Je voulais dire quoi  ? Je sais plus. Tant pis. Je l'écoute me résumer l'ennui de ses dernières journées. Je hoche légèrement la tête, plus pour me tenir concentrée qu'autre chose, tout en sirotant ma boisson.

'' C'est cool ça, la photo. ''


Je lui lance un sourire.

'' Si tu t'ennuies, passe au club, viens taper la discute … J'ai un répertoire immense de conversations inutiles qui passent le temps. ''

Puis, après une énième gorgée  :

'' Je peux comprendre que tu t'ennuie. Passer les premiers temps où l'Institut est éblouissant et où on oublie un peu sa vie d'avant – parce que c'est mieux comme ça - , ça revient à la charge. BAM  ! ''


Je tape dans mes mains violemment pour mimer ma pensée.

'' Tu te rends compte qu'au final, Terrae c'est petit et que tu es enfermé dedans. Puis tu dis ' Si je sortais  ? Je suis pas prisonnier, je peux retourner dehors quand je veux  ! ' ahah, mais non, tu sortirais pour faire quoi dehors  ? Aucune des personnes que je fréquente, je pense, n'a quelque endroit où aller dehors. Abe  ? Il est orphelin et même si il ne m'a parlé que très peu d'avant, je sais bien que ça le tracasse. Erik  ? Il est trop gentil. J'ose pas savoir ce qui l'a amené ici. Moi  ? Pffrt kesjencé mon frère. ''

Je hausse les épaules.

'' Du coup, tu te dis que tu vas rester parce que c'est plus simple que de réfléchir à quoi faire dehors. Du coup tu te démerde pour t'occuper. ''

Je lève mon verre bien haut et plante mon regard dans le sien avec un grand sourire.

'' Bienvenue  ! ''




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mer 22 Aoû 2018 - 13:47

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Il y a un peu d'amertume dans les propos de Lys mais elle reconnais néanmoins les bons cotés de cette surveillance. La beauté de la lucidité. Je noterai également que de mon coté, je n'ai encore personne qui me connaisse/fréquente suffisamment pour jouer ce rôle. La solitude a un goût un peu salé.

Aussi improbable que cela paraisse, l'idée de Lys quant à une course d'animaux de compagnie, hormis le fait que cela relève plus ou moins de la maltraitance animal, ne soulève en mon esprit qu'une unique question. Quelle est la vitesse de pointe d'un gecko. Parce qu'en vérité, je me figure plus ou moins la vitesse d'une chèvre mais pour un petit lézard comme ça, quid? J'admets volontiers que la question n'est pas de prime importance mais tout de même. En ce qui me concerne j'en ai pas la moindre idée.

" J'assisterai bien à une course par curiosité. Je pari sur la chèvre. Si un gecko trace plus que ça, franchement, le savoir acquis vaudra dix fois la perte. T'imagine le petit lézard qui te fait le 100 m en 7 secondes, ça serait fou  !"

J'aime bien quand la nature me surprend, j'avoue , c'est souvent pour me remettre à ma place mais, tout de même, il y a quelque chose de sublime dans notre insignifiance face à elle. Bon ok maintenant je me téléporte. Et je fais des petits éclairs rabougris. Je sais pas si j'avais vraiment besoin d'autant de confort pour ma place au sommet de la chaîne alimentaire mais je ne m'en plaindrai pas. Le hasard m'a quand même été favorable selon mes goûts. Pour une fois.

Lys propose de régler mes problèmes de solitude en passant à son club. Un juron m'échappe, sans doute parce que j'avais complètement oublié d'y passer pour rendre lui rendre sa peluche difforme. Quand je vous dit que l'inactivité me tue.

"Surtout que j'ai un truc à te ramener. Et je crois que ça me ferait pas de mal.  » Je me penche vers elle et lui souffle sur ton ton de la confidence après avoir vérifié que le serveur se trouvé assez loin à mon goût.  «  L'absence de contact social fini par me rendre antipathique. J'ai plus de patience pour les gens quand je décide de vivre à mon rythme. Et il paraît que ce n'est pas bien, même si j'y vois pas vraiment de problème. "
j'écoute attentivement le discours de Lys, m'amusant dans un premier temps à sourire alors qu'elle me décrit le syndrome de Terrae, mais je déchante bien vite quand elle aborde la partie plus concrète  : la démonstration. Trois exemples dont une qui se tient face à moi. Oui, j'oubliais... J'oubliais et jusqu'à maintenant je trouvais pas ça déplaisant. Je décide de noyer la boule de frustration qui me serre la gorge après avoir commandé un gin tonic . La tirade de la jeune femme se termine sur un phrase d'accueil, normalement chaleureuse mais dont le ton révèle une toute autre pensée.

"  Je ne te savais pas si prompt au sarcasme. Moi qui me disait que j'étais original. Mais je te remercie. J'ai cru remarquer que les gens sont pas forcément très ouvert sur ce sujet. Pourtant tu vois, je me serai dit que tu savais déjà tout de ta coloc. Va savoir pourquoi cette idée me semblait naturelle. Mais ça tombe bien que je fasse l'erreur maintenant. On évite le sujet du vide à tout prix.  Ou alors on a juste tous la sale habitude de refouler nos sentiments. Une nouvelle forme de mal du siècle peut-être  ? Dans une autre époque cela donnait de superbes artistes, aujourd'hui ça donne des super-héros. On arrête pas le progrès."

Je me perd un instant en considérations variées, le regard perdu sur mon verre avant de revenir dans la conversation.

" Remarque, si c'est le même genre de violence psychologique, et pas que, pour tous les terraens, il est normal que l'on ne souhaite pas en parler. "

De mon point de vue, je crois que je préférai ne pas en parler. Y penser a déjà tendance à me mettre les nerfs en pelote après tout.
##   Mer 22 Aoû 2018 - 13:49

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

'' Oh  ! La peluche  ? Hein  ? ''

Dis ' oui '  ! Mes yeux brillent d'enthousiasme. Moi qui rêve depuis un moment de serrer contre moi cette créature malade … Je suis heureuse d'apprendre qu'il l'a encore et qu'il compte toujours me la rendre.
En vrai, j'avais presque oublié son existence et je ne suis même pas sûre d'avoir le courage de dormir avec. Par contre, elle sera ajoutée à ma petite collection, c'est certain.
Collection qui débute avec elle d'ailleurs.
Quelle tristesse de vie.
Je tends l'oreille alors qu'il se rapproche de moi, l'air de vouloir me confier quelque secret. Je ricane finalement à sa déclaration. Un petit haussement d'épaule et je lui adresse un regard doucement amusé.

'' Donc, tu sais faire pire que ton côté vieux grincheux je-sais-tout  ? ''

C'est plus fort que moi, je ne peux pas m'empêcher de lui tirer la langue.

Quoi qu'il en soit, ma tirade est pleine de mauvaise humeur, je le sais. Mais l'envie d'étirer mon mal être était pressant et je me suis laissée aller.
Je plante les yeux dans mon verre, un peu embarrassée, avant d'adresser un regard en coin au suédois. J'aurais pu, je me serais sûrement laissée tenter par le fait d'utiliser mon affinité. Mais la fatigue et l'alcool m'interdisent toute manipulation inutile de ceux-ci. Du moins, si je me laisse aller à m'ouvrir, je ne suis pas sûre de pouvoir refermer les vannes tout de suite. Et alors il me faudrait subir le reste de la soirée avec des sentiments parasites.
Je prends sur moi et appréhende un peu sa réaction. Finalement, il reprend la parole et je me penche de nouveau vers lui.

'' Je ne te savais pas si prompt au sarcasme. Moi qui me disait que j'étais original.''


Je lâche un petit rire amer mais ne l'interromps pas. Je le laisse continuer d'exposer son avis sur le sujet, ou peut être ses questions. Un peu des deux sûrement. Il se tait un instant et je l'observe fixer son verre, l'air vague.

'' On fait de biens tristes supers héros en devenir alors... Hm … Enfin … ''

Je ne sais pas trop quoi répondre. Sa dernière phrase m'arrache un simple hochement de tête et je me replonge dans le vidage de ma boisson et la sur-alcoolisation de mon corps.
Le silence s'installe un instant et je me perds dans mes pensées. Diverses, variées, mais guère jouasses.

Puis, je me décide à parler, redressant les yeux pour les poser sur lui, un sourire qui se veut chaleureux sur les lèvres.

'' Pardon. Je te l'ai pas dis, mais je suis contente de te voir. ''

Je secoue légèrement la tête.

'' Et désolée, j'essaie la plupart du temps de ne pas être de mauvaise humeur ou du moins de ne pas la partager aux autres, je m'en veux que ça tombe sur toi ce soir. Tu t'ennuies  ? Moi aussi. Ce soir, je m'ennuie. Mais vu qu'on est deux à s'ennuyer, ça sera plus facile. ''

Je penche légèrement la tête sur le côté.

'' J'ai de quoi fumer. On a qu'à picoler jusqu'à plus soif puis sortir s'en rouler un, ça te va  ? Viens, en attendant on à qu'à jouer au babyfoot, il n'y a personne, les jeux sont libres. ''

Sans attendre sa réponse, je saute de mon siège et prend quelques secondes pour me stabiliser sur mes jambes.

'' Bouge tes fesses beau gosse ! ''

Et je file vers une salle un peu plus éloignée de l'entrée, mon verre dans la main et en lui faisant signe de l'autre de me rejoindre. Au cas où j'insisterais pas assez.




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mer 22 Aoû 2018 - 14:19

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

"Ouais... la peluche. elle était posée au milieux des bouteilles d’alcools dans le kombini. Faudra qu'on m'explique qui, comment et pourquoi parce que j'avoue que je ne saisi pas trop quel est l’intérêt sauf peut-être pour en éloigner les enfants. En ce moment, elle trône sur mon bureau, je t'assures que dormir avec ce truc qui te lorgne, d'un coup son regard te dit autre choses que "pitié, tuez-moi"."

Elle me fait presque peur. Si je en la savais pas fourrée de rembourrage, je serais inquiet.. Si si. Ces yeux asymétriquement disgracieux, ce corps rabougri, il veut manger ton âme pour se refaire une santé et conquérir le monde. Je fronce les sourcils quand Lys me demande si je peux faire pire qu'être un râleur.

"Oui. Indubitablement, je me soupçonne d'être capable de bien pire. Comme tout en chacun. J'espère éviter ce cas de figure parce que ça veut dire que les choses se sont pas bien passées pour moi. Je trouverai ça dommage."

La jolie blonde commente notre stature héroïque en soulignant le coté tragique de nos vies de super-héros. Je suppose que ça va ensemble si on se fit à l'ensemble des mediums artistiques qui nous proposent des variantes sur la vies des super. D'une part ça commence rarement dans la joie et la bonne humeur, d'autre part, ça se termine régulièrement pas très bien.

Mais voilà que Lys revient dans un standing que je lui connais mieux alors qu'elle me signifie que ma compagnie est la bienvenue.

"J'avoue que c'est plus agréable que ce que j'avais envisagé à la base. J'imagine que j'aurai une meilleure image de moi-même après coup, genre je progresse."

Parce qu'entre aller picoler seul pour tuer le temps et boire un coup avec une amie, il y a un monde. Un monde que je n'arpente certainement pas aussi souvent que je le devrai. Mais les gens me fatiguent en général, j'y peux rien.

Mais voilà que la phase de regard noir de Lys au serveur se termine pour laisser place à une demoiselle qui se sent obligée d'expliquer ses états d'âmes avant de me faire une proposition je que j'ai pas envie de refuser pour finalement se redresser en m'indiquant le babyfoot, seul sport compétitif avec la pétanque où il est recommandé de boire avant de pratiquer.

"Te sens pas obligé de te justifier Lysie. Tu as le droit d'avoir tes humeurs, comme tout le monde. Et je suis carrément partant. D'un coup j'ai nettement moins l'attention de m'emmerder et c'est pas désagréable."

Suivant la demoiselle et ses regard pardessus son épaule pour s'assurer que je sois bien sur ses pas, je faire remplir mon verre et remplir deux rails de shooters pour le plus grand soupir du barman. Il m'aide à porter l'ensemble des consommations près du babyfoot avant que j'expose ma dernière idée brillante à Lys :

"J'imagine que tu te demande ce que je fais avec tout ça. Un petit concours de but, à chaque que tu en encaisses un tu prends un shooter. Spoilers: Je trouve que le babyfoot à un nom super malsain et du coup j'y ai jamais vraiment joué plus de quelques minutes."
##   Mer 22 Aoû 2018 - 18:35

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Je pose une main compatissante sur son épaule.

" Je suis contente de savoir que tu ne l'as pas encore immolée, tu es un homme courageux. Respect mec. Promis, je t'en débarrasse au plus vite. Je ne dormirais sûrement pas avec, mais elle trônera fièrement au fond d'un tiroir, comme un précieux souvenir un peu embarrassant. "

Parce que c'est un peu le principe de cette peluche. Représenter une soirée fun, mais bourrée d'échecs divers. Je ne peux m'empêcher de sourire bêtement en me la remémorant.

Puis, ce sourire se transforme en léger ricanement. Il ne cesse de me prendre au sérieux quand je le taquine. Son côté très fortement premier degré est à la fois fascinant et exaspérant. Du coup, ça rend ça mignon. Pourquoi ? Parce que ? A quel moment je suis logique dans mon cheminement de pensées ?
Je lui adresse un sourire à la fois amusé et compréhensif.

" Je ne suis pas curieuse de te voir de mauvaise humeur. "

Et c'est sincère. Déjà qu'Abe, Erik, Ys et tous ces tarés, de mauvaise humeur, ça me donne des frissons glacés dans le dos. Alors lui. Déjà, soutenir son regard dépareillé quand il est de bonne humeur, c'est compliqué ... Alors quand il est en colère. Ça doit faire peur.

Je ne veux pas rester sur une conversation compliquée. Parler du Vide, avec de l'alcool dans le sang, ça sonne comme la pire idée du monde. M'être lancée sur ce terrain, c'est limite. Continuer, ce serait repousser définitivement un contact qui pourrait me redonner le sourire durablement. Alors tant pis. Même si j'ai envie d'en parler, je vais me retenir.
J'irais voir le psy si ça me travaille trop.
Ahah.

"J'avoue que c'est plus agréable que ce que j'avais envisagé à la base. J'imagine que j'aurai une meilleure image de moi-même après coup, genre je progresse."

Un nouveau sourire étire mes lèvres et je lui tire la langue.

" Tu progresse vachement bien Søsø. Tu es passé de l'âge de la poterie à l'âge des murs en contreplaqué en un battement de cils, c'est beau. "


C'est à la fois une moquerie et un compliment sincère. Mais le connaissant, il va prendre la mouche. Premier degré jusqu'au bout le type.
Je retiens un soupir faisant écho à cette pensée et enchaîne.

" Ça reste toi qui est venu m'aborder la dernière fois. Et aujourd'hui aussi. La première fois aussi, non ? C'est une preuve suffisante que tu fais des efforts niveau social, non ? Un introverti ne viendrait pas aborder une tarée congénitale comme moi si il n'en avait pas réellement envie. ''

Ça me semble logique.

" Ou alors je t'attire sans que tu ne puisse rien y faire, car ma beauté est trop puissante pour ton petit esprit de démon au chômage ? "

Je passe une main dans mes cheveux, sans air de modestie et tire encore une fois la langue. C'est cool, au moins sa présence me force à retrouver ma bonne humeur. Ou du moins, elle me pousse gentiment vers la connerie que m'apporte l'alcool. Mon cerveau n'est pas moins embué, mais la brume a prit le goût de l'enfantillage.

Il est partant pour un babyfoot ! Un grand sourire sur le visage et quelques pas plus tard, on se retrouve devant le jeu. Moi qui songeais à une partie amicale ...

Le serveur suit Søren, des shooters à la main. Je hausse un sourcil, intriguée. La réponse ne tarde pas à venir.

" Un shooter par but encaissé ? Hm. "

Je fais mine de réfléchir avant de lever mon pouce en l'air.

" Je vais te défoncer, chou. T'es au courant ? "

Je place mes cheveux sur mon épaule droite et me place à l'une des extrémités de la table. Le pas mal assuré bien entendu, et agrippe les poignets avec force. Plus pour me maintenir stable qu'autre chose en fait. Ouais, c'est mal barré en fait.
Je relève la tête vers lui, un sourire de défi sur les lèvres.

" Mon homme des cavernes est-il prêt à se faire ... EXPLOSER ? Si OUI ... GO ! "

Et la partie se lance.
Oh. J'essaie fort. Très fort. Mais mon corps répond en décalé de mon cerveau. Je mets péniblement deux pauvres buts et encaisse tous les autres. Heureusement qu'il n'y avait que dix shooters. J'en ai avalé huit, presque d'affilé.

Après le dernier, confirmant ma défaite cuisante, je m'éloigne et vais m'affaler sur un siège en lâchant un énorme soupir.

" M'en fous, j'me suis bien défendue. "




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Jeu 23 Aoû 2018 - 2:15

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Un long soupir m'&échappe alors que Lys m'accorde un peu de pitié. Cette créature pourrait hanter mes rêves pour un moment. J'ai posé un chiffon dessus, mieux vaut prévenir que guérir. Je trouve que j’accorde quand même déjà beaucoup trop d'importance à ce truc. C'est perturbant. Un second soupir m'échappe quand elle énonce une évidence. Personne n'a envie de voir personne en colère en général. C'est curieux comme le bon sens est une chose rare. C'est donc avec un sourire que je fini par répondre :

"Je suis sûr qu'il y a bien des cotés de moi que redoutes de voir."


Si vous comprenez ce que j'entends par là, je suis preneur. Je me suis juste dis que là , ça sonnait bien. J'aimerai savoir ce que je fais quand je parle au gens des fois, pour changer. Ah changer, ça Lys elle a du mal, la voilà de retour à la taquinerie. Je me permets donc de jouer, comme il se doit, les emmerdeurs de service.

"C'est pas donné à tout le monde. L'idée de progrès est belle hein? Bah moi je l'expérimente quotidiennement. L'empirisme, madame, un philosophie pour la vie. Plus sérieusement, l'eau chaude et la télé, c'est quand même bien pratique. Puis l'humidité, pour les journaux, c'est pas terrible."

J'aime bien éplucher les nouvelles de monde. La politique internationale est la meilleure comédie du monde. Mais c'est un débat pour un autre jour. Un rire un peu gêné m'échappe à sa remarque très pertinente, j'avoue ne pas vraiment avoir fait attention à cela.

"J'admets la deuxième je t'ai guetté. Je voulais voir à quel point ton problème avec la nourriture pouvait être grave. Tu as littéralement mordu à l'appât."

Une gorgée issue de mon verre pour laver ma bouche de la saveur de l'aveu avant de pouffer devant le numéro de Lys, qui une fois de plus joue la condescendance. Cela à toujours l’effet étrange de me pousser à jouer le jeu.

"Désolé de te décevoir beauté, mais la luxure, c'est trop old school comme péché . De nos jour le truc à la mode c'est l'orgueil. "


L'idée d'un défi semble lui plaire. C'est ce que j'aie avec Lys, son esprit de compétition est aussi inutile que le mien .

"Tu sais bien que tu te fais de faux espoir Lysie. Regarde, c'est ce rhum que tu aimes tant. dans les verres. D'après toi, qu'est-ce que ça veut dire?"

Elle va regretter ce "chou". Je note le possessif.Et l'homme des cavernes. Ainsi que le tope départ évidement donné par elle même, lui donnant un léger avantage, qu'en temps que bon joueur, je ne relèverai que si ça se passe mal.

Et ce qui devait arriver, arriva . Le départ était vaillant, presque courageux mais rapidement la gravité à repris ses droits sur le sens de l'équilibre de Lys, adieu les réflexes, doux souvenir d'une dextérité aux fraises.

"Et tu as perduuuuu~~"


Oui,je me dois de fanfaronner. Sur la fin, j'avoue que c'est devenu un poil technique. J'ai quand même bu très vite, mon cerveau baigne dans le gin.

"J'avoue cependant avoir été saisi par le doute, l'espace d'un instant. Je suis passé si près du score parfait."
##   Jeu 23 Aoû 2018 - 14:22

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" Je suis sûr qu'il y a bien des cotés de moi que tu redoutes de voir. "

Je ne peux pas m'empêcher de pouffer de rire. C'était mignon, là comme ça. Je lui lance un regard amusé mais ne renchéris pas. Il suffit de peu pour se lancer dans une conversation sans but, avec lui. Autant apprécier silencieusement cet instant. Ça sera moins douloureux pour tout le monde.

" N'empêche, je suis contente pour toi. T'as effectivement dû gagner pas mal en confort. L'eau chaude ET courante étant l'une des meilleures inventions de l'humanité. A mon humble avis. "

Puis les pizzas, puis les pancakes, puis la chantilly et ...

" Ouais ... J'ai un vrai problème avec la bouffe ... Sûrement une forme d'addiction morbide ... Mais c'est pas grave : si je dois en mourir, ce sera avec le ventre plein. J'aurais pas à m'plaindre. "

La philosophie mêlée à la nourriture, c'est ce qu'il y a de mieux. Croyez moi.
Søren s'avère plutôt réceptif à la Reine. Je souris en coin, amusée et ravie de le voir se prendre au jeu lui aussi. Je crois que niveau orgueil on est servit tous les deux.

Il semble que nous ayons, malgré toute notre incompétence, un petit talent latent pour tout transformer en défi inutile, mais pourtant, tellement drôle. Inutile, donc indispensable à notre amusement commun.
Par exemple, ce concours de shooters au babyfoot.

" Ça veut dire que ... Que ... Ouais. Voilà. "

Ah ! C'est fou comme le manque de bol peut être fatal parfois. Mon talent pour ce jeu ne se réveille définitivement pas ce soir. Pourtant, j'étais bien partie. Si bien lancée, tellement à l'aise, si sûre de moi. Peut être trop ? Non. C'est le jeu qui est tout pété.
Puis Søren triche. Avec ses lunettes léopard là. Son hétérochromie là. Il fait exprès de me troubler cette tête de nœuds.

" Je pouvais pas me permettre de te laisser le score parfait. Question d'honneur. Puis de toutes façons, le babyfoot, c'pas un jeu auquel il faut jouer ivre. Ça demande de la technique, de la concentration. "

J'attrape mon verre et en vide quelques gorgées.

" J'étais pas dans mon état normal. Normalement, j'aurais dû t'défoncer. "

Je hausse légèrement les épaules.

" La pr'chaine fois, ça se passera pas comme ça, crois moi. "

Mes yeux se posent sur ceux du suédois et je lui lance un regard mauvais, remplit de défi et de sel de la défaite. Je me replonge ensuite dans mon verre.




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   
Contenu sponsorisé

 

Do you have a comrade ? ( Sø )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant