Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Do you have a comrade ? ( Sø )
##   Sam 25 Aoû 2018 - 18:51

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 26/05/2018

Quelques secondes de patience dans le couloir, que je met à profit pour me reposer un peu sur le mur, et la porte s'ouvre sur Lys, rhabillée mais toujours peu vêtu. Je ne peux m'empêcher d'avoir un léger sourire au lèvres alors que je rentre dans l'appartement, happé par Lys. Je me dirige vers mes placards près de la cafetière, et en extrait un plateau cantine. Pas très glamour mais pratique. Je dipos le petit déjeuner dessus et le dépose sur le lit avant de m'y déposer à mon tour et de recevoir ma tasse de café brûlante, comme je l'aime.

Une première goulée et me voilà d'un coup mentalement plus frais, plus en phase avec moi-même. Une grande inspiration, autant pour aérer mon cerveau que pour capté l'envoutant parfum du brun breuvage et me voilà en possession de tout les moyens disponibles dans mon esprit.

"De rien, désolé du temps que j'ai mis. Tout s'est pas passé comme prévu."


Je prend volontairement une pause pour boire encore un peu de café, posant par la même un suspens intenable pour rien.

" Ma déplacement instantané s'est pas passé comme prévu, j'ai échoué au village, dans le café. Autant te dire que dans ma tenue, j'ai été était bien reçu. Du coup je suis passé par la boulangerie, qui propose quand même des viennoiseries plus qualitatives et je suis revenu en courant. Le monde est agressif dehors."

Accompagnant les mots par les gestes, je pose ma tasse sur ma table de nuit, retire ce pantalon qui pèse trop lourd sur moi et m'affale complètement sur le matelas, tourné vers Lys. Dans un élan d'aise verbale je lui lance donc, un sourire un peu gêné aux lèvres :

"Ça va? Bien dormi? Désolé, je suis pas apte à parler au réveil. La machine cérébrale est un peu lente à démarrer."

Surtout quand je suis dans le mal comme ce matin., enfin non, aujourd'hui plutôt, car le matin est une idées révolues depuis un moment déjà. Quelle chance qu'il y ait eu encore des trucs à prendre à la boulangerie. Portant une main à mon front, je commence quand même a regretter certaines de mes décisions de la veille.

"Je devrais pas boire autant sans m'hydrater. Une erreur de débutant. Mais quelle erreur douloureuse."
##   Sam 25 Aoû 2018 - 21:58

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Le suédois me suit de près sur le lit, accompagné d'un plateau petit-déjeuner. Ce dernier ressemble d'ailleurs étrangement à celui de la cafétéria. Après ça se plaint de voler un parapluie, mais pour les plateaux de cantines, on fait pas de sentiments ? Pfffrrrt.

Je sirote tranquillement mon café, appréciant le coup de fouet qu'il me procure, tout en l'écoutant raconter les péripéties qui lui sont tombées dessus.
Je pouffe doucement de rire et lui lance, sur le ton de la sympathie :

" Oui, le monde est violent, c'est entre autres pour ça que je suis encore ici : pas prête à l'affronter de front. Et, tu sais, t'as pas été si long. Puis, tu pouvais prendre ton temps sur la route ! Pas besoin de courir. "

Même si, à mon avis, il a fait ça volontairement. Jogging matinal ? Un T-rex cherchait à lui croquer ses fesses rebondies ? Fichtre, toutes mes hypothèses me sembles probables ici. C'est toujours perturbant de se dire ça.
Aaaah ... Ma tête ...

Le monsieur se remet à son aise et s'étale dans le lit. Je zieute du coin de l’œil, faisant mine d'être concentrée sur ma tasse. Je devine le sourire sur ses lèvres et rougis à sa question.

" Oh t'en fais pas je comprends, pas de parlote avant le café, c'est normal. "

Je me tourne un peu plus vers lui, un petit sourire aux lèvres, aussi embarrassé que le sien.

" Hum oui, très bien dormi en effet. Et toi ? "

Question renvoyée pour la forme.

" Je devrais pas boire autant sans m'hydrater. Une erreur de débutant. Mais quelle erreur douloureuse. "

" Ça va je trouve, ça a pas donné que des catastrophes. "

J'ai pensé à haute voix. Je me replonge dans mon café, esquivant le regard du brun.

" 'fin c'était cool quoi, même si la gueule de bois tape, ça ok, je l'admets, la prochaine fois ... Bah. Je referais pareil, j'ai aucun espoir en moi-même pour ça. "



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Dim 26 Aoû 2018 - 2:27

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 26/05/2018

"Je dois t'avouer que j'avais pas prévu de me balader torse nu à travers le village. Tu connais mon amour de l'attention, je me suis dit que plus vite je rentrais, plus vite je me sentirais à l'aise. Puis ça fait pas de mal de se dégourdir les jambes aussi. Autant mettre ses échecs à profits, c'est la rançon du succès."

Ou de la honte, ça dépend du moment de l'histoire que l'on suit. Pour avoir vu l'intégrale, la fin est vachement plus classe que le début.

C'est en souriant que Lys répond à ma question. Je vais prendre ça pour ce que c'est. Un putain de compliment. Mais voilà que vient mon tour d'articuler une réponse à celle-ci.

"Si on omet le réveil avec un modem dans le crâne, j'ai passé une excellente nuit. Je suppose que ça veut dire que oui. Par contre, j'ai douillé au réveil, mais l'air frais m'a un peu retapé, comme le café d'ailleurs."

J'attrape un des viennoiserie à portée et m'apprête à mordre dedans. Cependant un truc me chagrine. La terrible sensation qu'il manque quelque chose. J'évite de trop penser à la remarque que Lys fait sur mon état en y glissant un sous-entendu d'une subtilité parchidermique. Cependant je note qu'il y aura une prochaine fois. Je ne vais pas m'en plaindre.

Oh joie de l'illumination divine, voilà que je me souviens ce qui me défaut. Mon jus. J'ai pas mon jus pour rincer mon café dans l'estomac, c'est orthodoxe. Je me lève donc et sors deux verres que je remplie de jus d'orange pour finalement en proposer un à Lys.

"Tiens, ça fait pas de mal."

Ma place regagnée, je profite de l'instant qui précède mon premier croc de croissant pour lâcher :

"Bon appétit!"

Il convient de respecter un minimum la politesse. Puis être un peu cérémonieux pour rien de temps à autres ne fait pas de mal, ça permet de valoriser mentalement l'action ou l’interaction qui suit. Je me regarde en train de manger au lit et tourne la tête vers Lys après avoir fini le pauvre croissant.

"Je crois que ton appétit est contagieux. Je mange vachement plus quand je traîne avec toi. Faudrait pas que je commence à me faire du gras moi. Mais c'est pas déplaisant de jouer les bons vivants de temps à autres. Oserai-je dire que tu arrives à avoir une bonne influence?"
##   Dim 26 Aoû 2018 - 2:42

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Du coup il s'est fait son jogging avec une gueule de bois, des croissants dans les bras, après une nuit heu mouvementée et sans rien dans l'estomac.

" T'es un héros mec. "

Ou alors il est inconscient et utilise ses pouvoirs dans des circonstances potentiellement dangereuses pour lui et sa santé. Hm. Ma foi, on fait tous ça au final, alors bon, je vais pas m'alarmer. Pas tout de suite. Plus tard, quand il sera tombé dans le coma.

Il se lève au bout d'un petit moment et me rapporte un verre de jus. Je l'accueille avec un sourire :

" Ah merci ! C'est tout ce qu'il manquait. Bon appétit à toi aussi ! "

Je continue de dévorer mon petit-déjeuner, satisfaite d'enfin pouvoir mettre quelque chose dans mon ventre qui hurlait famine. Qui hurle toujours plus ou moins famine quand j'y réfléchis bien.
Je suis intenable niveau bouffe et ça Søren ne se retient pas de le remarquer. Je ricane entre deux bouchées de croissants.
Une gorgée de café et une de jus pour faire descendre le tout et je lui réponds :

" Bah si tu veux, tu peux me porter mes prochains petits-déjeuners au lit pour les ... 5 prochaines années ? Ça assurera ton sport quotidien et tu seras sûr de ne jamais t'empâter. "

Je prends le ton le plus sérieux du monde pour lui faire ma proposition. Puis, un grand sourire aux lèvres je reprends :

" De toutes façons, manger seul, c'est triste. La nourriture, ça se partage et ça se vie ! Du coup, prendre ses repas en bonne compagnie, c'est ce qu'il y a de mieux ! "

Sur ce, je finis mon dernier croissant - le quatrième - et vide le fond de ma tasse de café. Je fais le même sort au verre de jus après avoir récupéré la fin de joint qui trainait dans un cendrier.
Je remonte dans le lit et m'allonge à côté du téléporteur, après mettre une nouvelle fois enroulée dans la couette.

" Par-fait ♥️ "



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Dim 26 Aoû 2018 - 3:34

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 26/05/2018

J'offre un sourire sincère suite au compliment. C'est une première qu'on m'affuble de mot héros. Je vais en profiter. Mon amour propre est actuellement en train de se doucher dans les lettres de ce mot. Faut savourer les petites victoires.

Je ricane à l'offre visiblement très sérieuse, trop sérieuse, de Lys pour un service de livraison à l'année avec un contrat de 5 ans.. Ça sent quand même vachement l'arnaque cette affaire. Même si on convient d'in salaire, je sais d'avance que je serai jamais payé. Parce que tu comprends après avoir mangé, tu pas pas payer une facture, en dehors d'un restaurant, c'est criminel.

"Tout les matins, faut pas rêver, mais si tu passes par là de temps à autres, certains matins ça pourra se négocier. Parce qu'en effet, c'est mieux de manger à deux que seul."

Et c'est pour ça que bien souvent, je saute un repas par ci par là. Mais je ne devrais pas, j'ai pas la masse pour. Juste de mauvaises habitudes auxquelles je devrais tordre le cou. Mais c'est une autre histoire. Pour le moment, il faut que je témoigne du massacre de viennoiserie qui s'achève sur une ultime bouchée arrosée de café et de jus de fruit. Je m'attends presque à voir Lys lâcher un rot façon cartoon. Je les ai pas vu passer, c'est effrayant.

Alors qu'elle vient reprendre place dans lit en allumant une fin de cône, je regarde son estomac avec une certaine méfiance avant que mon attention soit détournée par Lys, son commentaire adorable, et sa bouille satisfaite. Et après, c'est moi qui suis chou hein? J'appose un *pat-pat* sur le haut de sa tête, et un regard attendri sur elle.

" La satisfaction qui se lit sur ton visage dans l'immédiat est parfaitement adorable. Je crois que je vais graver cette image de toi dans ma tête. Tu as besoin d'autre chose?"
##   Dim 26 Aoû 2018 - 3:50

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" Je suis sûre que si je fais les yeux doux assez fort, je pourrais passer une semaine entière avec des petits-déjeuners au lit. "

Je bats un peu des cils en faisant mon plus beau sourire.

" En plus si tu veux, je te ferais des pancakes et des pizzas ~ "


Les bons comptes font les bons amis, et ça s'applique aussi avec la nourriture. Puis si je peux formuler un maximum de prétextes pour venir l'emmerder, moi ça me va parfaitement.
Un petit ' pat-pat ' sur le haut de ma tête vient ponctuer mon enroulement dans la couette. Je lève les yeux sur Søren qui me regarde avec l'air le plus mignon du monde.

" Je suis pas adorable. Et grave la bien alors, que tu te rappelles pour toujours de mon excellente bÔté. "

Je souffle et gonfle les joues d'un air boudeur puis, entreprends de rallumer le joint. Trois claquements de doigts plus tard, je réussis enfin à créer une étincelle suffisante pour se faire.

" Hummmmmmmm ... Si j'ai besoin d'autre chose ? Huummmm ... Ah oui ! "

Je me rapproche de lui et pose la tête contre son bras.

" Je veux un câlin. Hm. Non. J'ai vivement besoin d'un câlin. "



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Dim 26 Aoû 2018 - 4:01

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 26/05/2018

C'est à se demander ce qu'elle entend par faire les yeux doux. Cependant pour le bien de mon espace vital et de ma santé mentale, je pense pas que je tiendrai beaucoup plus de 5 jours avec elle en permanence. Sinon l'un de nous deux risque de finir briser mentalement, et je vois mal Lys brisée à moins que quelqu'un annonce une vague de disette.

"Peut-être, mais tu as une vie et des choses à faire, ton agenda est complet, tu te rappelles? Alors faudra revoir ce plan pour tes prochaines disponibilités. Dans deux ans c'est ça? Je dois pouvoir te caler un petit créneau entre deux appels à mon assureur. Par contre je veux bien les pancakes ou les pizzas, pas les deux en même temps sinon je vais mourir. Et j'aime bien être vivant en fait."

Après cette révélation, Lys se plaint de ma petite pique. Elle en profite même pour en jouer, gonflant les joues tel une enfant boudeuse. Je laisse échapper un petit rire et je profite de rajuster une mèche des cheveux de Lys derrière son oreille pour lui piquer le joint de l'autre main. Je suis en forme aujourd'hui.

"Mais oui mais oui, je vais m'en souvenir. Par contre, tu seras plus jamais crédible tu sais?"

Je ricane légèrement, montrant mon manque de sérieux total, puis tire une rapide latte dessus pour ensuite lui rendre son bien. Je la regarde en haussant un sourcil alors qu'elle commence à s'installer sur mon bras.

"Tu en as pas déjà eu un hier?"

Pourquoi je nous inflige cela? Allez savoir, je suis juste très con au fond je pense."
##   Dim 26 Aoû 2018 - 4:10

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" Mais ! "

Il refuse donc de me servir mes petits déjeuners au lit ? Quel être ingrat, quel vil dissident, quel sujet mal élevé.

" Genre ! "

Je fronce les sourcils, prenant l'air faussement outré et .. et je lui fais un magnifique doigt d'honneur.

" Mets les toi où j'pense tes pizzas, chou. Je les garde pour moi et toi tu mourras seul et le ventre vide. Nah. "

Ce sera juste bien fait nananèreuh. Je plante mon regard dans le sien, le soutient quelques instants avant de me laisser aller à rire un peu.
Le joint m'échappe et je me rends compte que j'ai laissé tomber ma garde. Je rouspète intérieurement mais je n'en ferais pas plus. J'suis bien là. Puis en plus mon amie Marie-Jane me revient sans que j'ai à l'appeler.
Et je l'accueille de nouveau, avec un petit sourire.

" J'ai jamais été crédible. "

Mais voilà. Non seulement il me refuse mes ptits-dèj, mais en plus mon câlin. ET EN PLUS. Il me fait rougir. Quel salaud ce type.

Je me redresse, approche mon visage du sien et prend l'air le plus sérieux du monde.

" Putain. Mais. Ta gueule et fais moi un câlin. "


Et je me laisse retomber dans ses bras.



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Dim 26 Aoû 2018 - 4:33

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 26/05/2018

Une question, une seule me taraude l'esprit alors qu'elle me manque de respect avec son doigt bien dressé et le regard qu'elle me lance. Pourquoi je la trouve sexy? Aurai-je un tendance masochiste que j'ignore? Non, je ne crois. C'est peut-être juste que ça lui va bien.

"C'est pas comme ça qu'on enfourne un pizza tu sais ? Je t'avais pourtant trouvé très convaincante la dernière fois."

Oui, je pouvais pas laisser passer un trait d'esprit aussi... aussi quelque chose. C'était impensable. J'arrive pas à rester sérieux deux seconde aujourd'hui. Je me fatigue. Aussi je me contente d'acquiescer à son manque de crédibilité, parce que ça reste dans le ton de la connerie et que c'est un tir gratuit. Cependant, pour lui montrer que cela tient de la blague, je conserve ma main posée sur sa tête.

Jusqu'au moment où elle se rebiffe, colonisant instantanément ma personne après avoir soufflé son ordre d'un ton parfaitement impérieux. Un peu surpris et pris de court, je ne trouve pas l'idée de me défiler très maligne.

"Okay."

Je pense qu'elle m'aurait arraché la jugulaire avec les dents si j'avais osé dire autre chose. J'aime bien que mon sang reste à sa place. Dedans. Me voilà donc aliter, une jolie blonde blottie dans mes bras. Pourquoi j'irai me plaindre. C'est ce qu'on appelle communément une bonne journée. Ne me sentant pas de reprendre la parole immédiatement, j'en profite pour gratter la tête de Lys, jouant avec ses cheveux pour me distraire un peu. Finalement, je décide de rompre mon mutisme .

"Fallait pas que je sois attendu aujourd'hui, parce que j'ai pas l'intention de bouger d'ici pour le moment. J'ai beaucoup trop la paix. tu m'expliques pourquoi des gens s'emmerdent à aller bosser? Ouais nan en vrai pour le moment ça va bien de chill parce que... j'ai de très bonnes raisons de chill, mais dans d'autres circonstances, au bout de 20 minutes je serais en train de courir partout."
##   Lun 27 Aoû 2018 - 18:19

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" C'est pas comme ça qu'on enfourne un pizza tu sais ? Je t'avais pourtant trouvé très convaincante la dernière fois. "

Je lève les yeux au ciel et un sourire se dessine sur mes lèvres :

" Tu parles de quand ? Les Tanabata ou hier soir ? Au point où on en est je suis plus très sûre ... "

T'as cru ? T'as cru ? BIM. Je m'amuse beaucoup trop moi, depuis hier soir, ça devient critique pour mon cerveau.
Je vais tout de même éviter de lui redire que je l'ai dompté. Même si il ne fait que me donner raison. Il accepte si facilement de me faire un câlin ... N'empêche que je ricane un petit peu à son ' okay ' et me blottit un peu plus dans ses bras.

Je profite du silence et de la tranquillité du moment, les yeux fermés. Je suis au paradis des gratouilles et c'est fantastique. Il sent bon, c'est tout chaud et tout doux et il a le talent pour jouer dans mes cheveux.
Si je pouvais ronronner je le ferais.
J'écoute tout aussi calmement Søren parler. Beaucoup parler d'ailleurs. J'ouvre les yeux et redresse un peu la tête pour le regarder.

Je dégage mon visage de mes cheveux avant de lui demander :

" T'as la bougeote hein ? Tu veux que je te laisse tranquille ? "



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Mar 28 Aoû 2018 - 0:16

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 26/05/2018

Son questionnement et sa moue amusée me tirent un rire sincère et léger. Je me demandes depuis quand je ne m'étais pas amusé si simplement. Un mois au minimum? Quoi qu'il en soit, c'est toujours plaisant de pouvoir se relâcher complètement, je le fais si rarement.

"Je pense que si j'y réfléchis un petit peu trop, je vais finir par dire les deux. Mais l'un et l'autre sont incomparables. Même si dans les deux cas, il y a eu un grand final."

Parce qu'être con, ça marche beaucoup mieux à deux, c'est moins dangereux et beaucoup plus drôle. Et c'est agréable de moins avoir à surveiller ce que je dis. Ça libère de l'espace de stockage mental. C'est que pour des performances mentales comme les miennes, il reste pas beaucoup de place pour l'attention. Parce que dans l'immédiat, c'est pas mon point fort, d'où l'air un peu surpris que je prends quad elle me demande si je souhaite être libéré de cette chaleureuse entrave. Je prend un instant le temps de jauger la situation avant de lui répondre en souriant :

"Pourquoi je voudrais bouger? Je suis bien là. Puis quelque chose me dit que tu n'en as pas trop envie non plus d'ailleurs. Je profite juste à ma façon."

Je pose mon regard dans le sien avant de reprendre,lui pinçant un peu les joues au passage , chacun son tour, tous égaux face à la soft torture.

"Je vois pas où j'irai plutôt qu'ici de suite. La compagnie est bonne et plutôt mignonne dans son genre."

La messe étant dite, je l'incite de la main à revenir poser sa tête sur moi sans se faire plus de soucis. Je vois mal quelqu'un venir se plaindre dans mon cas. Par contre si je suis bien, j'ai quand effectivement un peu la bougeotte, aussi j'entreprends de trouver de quoi me distraire sous la forme d'une mèche de Lys que j'entortille autour de mon doigt pour la faire boucler. Au bon d'un moment, je me décide à faire tomber cette même mèche sur le nez de Lys, sachant pertinemment que cela va la chatouiller. Je suis un grand enfant au fond.
##   Mar 28 Aoû 2018 - 1:26

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Je rigole doucement et hoche légèrement la tête :

" Un grand final oui, je confirme. De tous les points de vue. "

Ahahahah. Y a que moi qui comprend le sous-entendu ? Oui ? Non ? Pas grave, si moi je rigole c'est au moins déjà ça. Ahah.
N'empêche que je suis contente et que plus ça va, plus je me sens bien et à l'aise. Je me suis d'humeur à dire et faire des choses dont je n'ai pas l'habitude et c'est bizarrement excitant.

" J'avoue, j'ai clairement pas envie de bouger. Moi aussi, je suis bien ici. "

Je lui réponds avec un petit sourire sincère sur les lèvres. Je le laisse me pincer la joue en grommelant un petit peu, plus pour le principe que parce que ça me dérange vraiment.

" Dans ce cas, tant mieux, ça m'arrange. "

Ma tête retombe doucement sur son torse et je referme les yeux après avoir lâché un petit soupir satisfait.
Søren se remet à jouer avec mes cheveux. Je le sens tordre une mèche sur haut de mon crâne et je peux pas m'empêcher de le trouver mignon. Un petit baiser vient se poser sur sa poitrine, à défaut d'oser lui dire à haute voix qu'il est chou. Il serait capable de prendre la mouche ce con.

Au bout de quelques instants, la dite mèche retombe et vient se poser sur mon nez, le faisant frisonner.

" Mais heu ! "

Je replace la mèche hors de mon visage, me redresse à nouveau, m'avance un peu dans ses bras et entreprend d'aller mordre son cou. Avec férocité mais sans violence.

" Arrêtes de casser mon feng shui et sois mignon, d'accord ? "


Et j'enfonce mon visage dans le creux de sa nuque. Si il récidive, je serais prête.

" J'ai ta jugulaire sous la dent, fais gaffe. "

Ma phrase est ponctuée par une nouvelle morsure et je ne me retiens pas de rigoler bêtement.

" Tu sens bon tu le sais ? "



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Mar 28 Aoû 2018 - 2:08

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 26/05/2018

Je la sens frémir dans mes bras alors qu'elle se plaint du traitement que je lui inflige à l'aide de ses cheveux. Un sourire étiré, je lui souffle.

"Tu baisses ta garde! ~"

Après s'être débarrassée de la source de sa gêne; la voilà qui me surplombe de nouveau alors qu'elle s'avance sur mon torse. Je la regarde faire, intrigué, et ne comprends que trop tard qu'elle vient mordre mon cou et me menacer. Un délicieux frisson me parcourt alors qu'elle me souffle sa menace à l'oreille et me tire une léger sourire, vite effacer par un second coup de crocs .

Elle semble être à son aise sur mon territoire. Je me demande, en fin de comptes, si j'ai bien fait de l'inviter ici. Peut-être est-ce comme pour un esprit. Une fois invoqué en un lieu, rien de l'empêche d'y entrer à volonté.. Chassant cette sombre perspective de mon esprit, je me concentre pour percevoir le curieux compliment de la jeune femme. C'est une chose curieuse à relever comme ça, non?

"Je te remercie.... Je suppose... "
Je réfléchi un instant puis referme mes bras autour de Lys, la tirant contre moi." Tu fais une excellent peluche toi. Chaude et fluffy comme il faut, un bouille adorable. Faire une poupée à ton image serait produire quelque chose de moins chou que l'original, et de moins fun aussi."

Je la pousse sur le coté et ainsi vient à mon tour envahir son espace vital. Chacun son tour. Glissant un bras derrière sa tête; je me love le long de son flanc gauche et pose ma tête sur son épaule, le nez perdu entre le creux de son cou et les files d'ors de sa chevelure. Elle aussi, elle sent bon. Je me laisse prendre un instant par ce parfum enivrant avant de me redresser, appuyé sur un coude, pour la regarder.

"Je sais pas si je casse vraiment ton feng shui, mais en tout cas j'aime bien te taquiner. Je sais pas, je vois tes grands yeux et ton sourire, ça me donne envie de te poke un coup, ou un truc dans le genre. Je te l'ai dit, Lysie , tu réveilles mes mauvais cotés."
##   Mar 28 Aoû 2018 - 2:41

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Mon cerveau s'éteint définitivement alors qu'il me serre contre lui. Je ne suis que plus blottie dans ses bras, encore plus enfoncée dans son cou et je me perds dans son odeur. Les yeux fermés, un sourire béat sur les lèvres, je profite pleinement du moment et de ses compliments. La chaleur me monte peu à peu au visage et même sans me voir je peux facilement dire que je rougis. Et que je rougis fort.

Je le remercie d'un baiser sur la joue juste avant de rouler sur le côté et d'ouvrir mes bras pour l'accueillir à mon tour, toujours souriante. Il prend place contre moi et enfoui lui aussi sa tête dans le creux de ma nuque. Son souffle m'arrache un petit frisson et je passe mes bras autour de lui pour le serrer un peu contre moi.

Au bout de quelques instants, il s'éloigne de nouveau, me faisant ouvrir les yeux, un peu déçue que l'instant touche déjà à sa fin.

Je l'écoute sans pouvoir détacher mon attention de ses yeux bicolores. Je passe de l'un à l'autre, rougissant toujours un peu plus, un poil troublée, j'avoue, par ce regard étrange. En plus, c'est pas qu'il est mignon et plutôt pas mal sexy, mais un peu quand même.

"  Je te l'ai dit, Lysie , tu réveilles mes mauvais cotés. "

Je me mordilles un peu la lèvre, ricane et me rapproche à nouveau de lui, mon visage à quelques centimètres du sien.

" Je te taquine tu sais ? Mon feng shui va plutôt bien avec toi finalement. "

Mon ton est doux et sincère. C'est vrai, au fond, même si on passe pas mal de temps à s'embêter, je dois avouer que je suis pas mal à l'aise en sa compagnie. Un peu plus aujourd'hui, sûrement la faute à la nuit passée, mais même, il m'a eue dès le début, quand j'y pense.

Je me permets de déplacer une de ses mèches de cheveux de son visage, grugeant quelques secondes de regard admiratif, arrête mes doigts sur sa joue et m'avance un peu plus pour poser un rapide baiser sur ses lèvres.
Un baiser ponctué d'une petite décharge, légère mais suffisante pour l'électriser un coup.

Je m'éloigne, un sourire étirant le coin de mes lèvres.

" Parce qu'en plus tu es un badboy au fond ? Tu caches bien ton jeu, tu as presque l'air de quelqu'un de fréquentable pourtant. "

Ma lèvre inférieur s'avance un peu, formant une moue déçue sur mes lèvres.

" Moi qui me disait que justement, je pouvais me sentir en sécurité, voilà qu'il faut que je sois méfiante. "

Je ferme les yeux, pose une main sur mon front et me laisse retomber sur le dos, d'un air théâtral.

" Tant pis, ça m'apprendra à fondre pour des badboys aux beaux yeux ! Fille facile que je suis ! "



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Mar 28 Aoû 2018 - 3:11

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 26/05/2018

Je me perd sur ces lèvres, mordillées sans ménagement, alors qu'elle franchi petit à petit la distance qui nous sépare. Moi, médusé, je ne réagi que lorsque je sens la décharge parcourir mon corps. Frisson et électricité à la fois. Surpris, je pose d'abord un regard outré sur elle avant de fondre reprendre ce baiser qui m'appartenait là où il est, sur les lèvres rosées de Lys. Un regard légèrement prédateur, air satisfait aux lèvres, je grogne presque :

"Je sais bien. Tu as l'air très en symbiose avec ma chambre depuis le moment où tu y es arrivé. Mais j'aime me laisser prendre au jeu. C'est plus fort que moi. Et ça me plait."

La laissant finalement s'éloigner de moi, je m'étire dans le lit, pris d'un élan de flemme maximal. Mon dos e mes épaules craquent allègrement et je pousse un soupir satisfait, le sensation de nœud dans mon corps disparaissant petit à petit. Pendant ce temps, Lys se tape un petit délire dramatique sur ma pseudo personnalité de bad boy.

"Je suis sûr que c'est le genre de choses que tu ne peux t'empêcher d'aimer. On n'échappe pas à ses goûts. Par contre je sais pas où tu as cherché l'idée que tu pouvais être en sécurité avec moi. Je me faisais justement la remarque que j'appréciais un petit peu trop te taquiner. Je sais pas si c'est la moue du sel que tu fais si bien une fois que ta défaite est confirmée ou simplement, tel le voleur de sucettes face à un enfant, la gratuité du geste me satisfait pleinement."


Sur ces mots, je me rapproche d'elle, l'air de préparer un truc, et en effet, je prépare un petit quelque chose. Je me jette sur elle sans pour autant lui faire mal et la plaque sur le lit avant de passer une main sous sa chemise, laissant glisser un doigt le long de sa hanche et de ses cottes, sachant pertinement qu'elle allait se débattre sous l'effet des chatouilles.
##   
Contenu sponsorisé

 

Do you have a comrade ? ( Sø )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant