Partagez
Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre]
##   Mer 12 Sep 2018 - 20:28
Anonymous
Invité

C'est tellement beau toute cette nature qui domine ce territoire. Toute cette vergeture qui prolifère un peu partout. C'est excitant, je n'ai jamais connu de forêt aussi grande que celle-ci auparavant !

Je regarde autour de moi, les yeux grands ouverts. Tant d'endroits à visiter, à fouiller, à admirer. Des animaux sauvages, des insectes envahissants, des cours d'eaux qui traversent une multitude d'endroits. Tout attire mon attention, même les petits rochers et les gros qui parsèment certains champs ouverts, où la lumière filtre et laisse imaginer un univers magique et pleins de fantaisies. Que d'aventures m'attendent ici. J'avance et j'avance, puis je me retourne soudainement et je remarque une chose;

- Je suis arrivé par où déjà ? Bon sang, je me suis écarté du chemin ! .... On verra plus tard, allons découvrir la grande forêt !!

Je poursuis mon avancée à travers le forêt, rêvant des multitudes de découvertes que je pourrais trouver en cet endroit. Pendant que j'avance, je me remet à penser soudainement à mes parents qui me croient parti pour une bonne école... Même si cet endroit y ressemble aussi vraiment beaucoup, ce n'était pas l'image que je me faisais au début.

Je continue et j'arrive à un croisement de deux arbres, le premier indique à gauche avec un bruit de ruisseau, de petites rivières ? Et celui de droite, les animaux, un vent frais. Je prend bien sûr la droite et je cours, j'arrive à une zone ouverte avec pleins d'animaux qui broutent, mangent, grignotent, s'amusent à se courir l'un derrière l'autre. J'avance calmement à travers tous les animaux qui continuent de s'afférer à leur vie banale et je m'approche du rocher mis en plein centre. Je m'y assois et je ferme les yeux. La chaleur du soleil me réchauffe le corps et me fait un grand bien.

C'est si calme et paisible que je pourrais m'endormir ici en écoutant les animaux autour. J'espère que rien ne viendra déranger cette belle ambiance.
##   Dim 16 Sep 2018 - 17:55

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
Akito Tanaka
Messages : 304
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

On vit d'expériences, c'est ainsi que nous avançons et que nous nous forgions.
Ce fut le cas pour le jeune Akito. Jusqu'à présent, il était toujours enfermé dans sa bulle. De nature naïf et extraverti, il n'était pas du moins le plus malheur. Pourtant, une expérience le révéla plus.. mature.
Cette expérience, nous l'appellerons: Elwynn. Et dieu sait combien il existe des chansons qui préviennent des femmes comme elles. Attention: Spoile!
Non, il ne l'a déteste pas. Elle lui aura rendu aussi un grand service. Parce qu'en plus d'être devenu un homme à part entière, il a aussi pris du plomb dans la tête. Et il était temps! Pour quelqu'un qui désire devenir avocat, ce n'était pas en étant dans son monde de bisounours qu'il allait défié ce qu'il nommait autrefois les "grands méchants".

De ce fait, en dépit de son chagrin d'amour, il décida d'être un meilleur élève et digne de son sensei Akihiko. Il s'impliqua mieux dans ses cours. Chose qu'il répéta également avec sa protectrice Pandora.
Aujourd'hui, son entourage est quelque peu occupé. Il ne pouvait que compter sur lui même pour mener à bien son apprentissage. Et cela devait faire déjà quelques heures qu'il gambadait dans l'épaisse forêt sous une forme particulière: le lapin.
Décidemment il était destiné à se transformer en cet animal quoiqu'il fasse. Il aura beau faire des efforts, c'était cet animal qui revenait toujours. Bon du moment qu'il ne croise pas un renard…

Et tandis qu'il sautillait de droite à gauche, son instinct animal le mit en garde d'une présence étrangère. Dressant ses grandes oreilles blanches, il remarqua au loin, centré dans un étendu de verdure, un jeune homme inconnu qui profitait de la chaleur du soleil. Ce dernier n'ayant remarqué la présence d'Akito, étant donné que celui ci provenait de derrière, se délectait du calme. Amusé et curieux, Akito s'approcha de lui.
Posté dans son dos, il se dressa sur ses pattes arrières et tira sur le premier tissu qui lui vint: une partie du caleçon découvert.
On fait ce que l'on peut lorsqu'il vous manque la parole. Demandez à la petite sirène, vous verrez ce qu'elle vous dira.




Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] Tumblr10
Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] 44563510


Dernière édition par Akito Tanaka le Dim 16 Sep 2018 - 22:53, édité 1 fois
##   Dim 16 Sep 2018 - 21:41
Anonymous
Invité

Cet havre de paix et cette lumière qui m'envahit tout mon être. Rien de meilleur pour passer une belle journée ensoleillée. J'ai un peu chaud, mais tout va bien, c'est rassurant, ce silence pur. Ce silence qui me.....

Je me redresse car j'ai sentis que l'on tirait sur mon sous-vêtement, je me retourne et j'aperçois un petit lapin. Il semble vouloir attirer mon attention. J'ai un peu de difficulté à réfléchir, mais je garde mon calme. Je me redresse et m'agenouille pour être face à celui-ci. Il me paraît familier, dans ses yeux, je peux percevoir quelque chose.

- On se connait ? Quel beau petit lapin que tu es me fais l'honneur de venir à ma rencontre ? Je m'appelle David. David Sage, je viens de l'école un peu au loin, je me suis perdu en forêt et j'ai décidé de me reposer un instant sur ce rocher. Qui es-tu ?

Je ne peux détacher mon regard de ce petit lapin, quelque chose d'étrange, de particulier me pousse à l'admirer. Puis je me redresse pour m'asseoir sur le rocher et continuer à le regarder. Une question me vient à l'esprit tout d'un coup.

- Ne serais-tu pas un de ces jeunes qui ont une affinité avec l'Eau ? Ceux qui peuvent prendre une forme d'animal... Cela expliquerait certaine chose, comme le fait que tu viens me voir et que tu m'as tirer le caleçon... Je parle un peu trop, je sais, je te laisses donc te présenter... enfin, bon, tu vois ce que je veux dire, non ?

Je lève donc les yeux au ciel pour admirer ce bleu clair qui parsème l'horizon de nuage blanc...
##   Dim 16 Sep 2018 - 23:27

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
Akito Tanaka
Messages : 304
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Vu sous cet angle, le lapin cligne plusieurs fois des paupières. Il faut dire que le mouvement qu'émet le jeune homme pour se tourner vers lui laisse entrevoir des percés du soleil. Pour le coup, il est quelque peu aveuglé. Mais lorsque sa vue se rétablit, il peut détailler les traits de son visage. Et il avait vu juste dès le départ.
Ce garçon vient récemment d'arriver. Généralement, puisqu'il est de nature sociale et vagabond, il reconnait immédiatement quand une personne vient d'arriver récemment. Et cette personne, il ne l'avait encore jamais croisé jusqu'à maintenant. Ceci dit, il se demande bien ce qu'il peut bien faire seul ici, perdu et isolé du reste de Terrae. S'il connaissait les derniers évènements qu'il y eu, il ne se promènerait surement pas seul.

Il entend enfin le ton de sa voix. Ce dernier avoue s'être égaré. David Sage qu'il se prénomme. Il parait bien jeune mais très grand. Et son ton est calme. Il n'y a rien de perturbant chez ce garçon et le fait qu'il soit égaré n'étonne guère le lapin.
Ce dernier reprend et s'exclame qu'il puisse un élève Eau Morphe. En guise de réponse et parce que ce fur sa première réaction, Akito dressa ses deux oreilles sur le crâne. Heureusement pour ce garçon qu'il s'agisse bien d'un Morphe. Sinon on pourrait croire que ce type est dingue et qu'il parle avec les animaux. La drogue, c'est mal.

Puis le voilà repartir dans ses rêveries en fixant le ciel. Ce type parait nostalgique. Faisant quelques bonds sur place, le lapin sauta jusqu'aux genoux du garçon. Il semblerait comme une âme poétique, il n'est pas méfiant. Et Akito est bien trop naïf et brave pour être méfiant. Il ne saurait dire combien de temps sa transformation prendrait fin. De ce fait, il se débrouille comme il peut. Mais l'instinct animal prend le dessus et une agréable odeur émane de la veste du garçon. Une chocolaterie???
Immédiatement, et parce qu'avant d'être un lapin affamé, il est surtout un grand gourmand, Akito enfouit sa petite tête sous la veste à la recherche du graal.


Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] Tumblr10
Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] 44563510
##   Lun 17 Sep 2018 - 0:18
Anonymous
Invité

Quel endroit étrange. Je me met à parler avec un lapin...

Je n'ai qu'à peine le temps de me remémorer quelque chose que le dit lapin saute sur mes genoux. Je le fixe un instant en me demandant si c'est un garçon ou une fille, mais cela m'importe peu. Puis soudainement il plonge vers moi et semble fourrer son museau là où je garde mes barres chocolatées.

Je l'écarte un instant et je sors une de mes barres de chocolats. Je l'ouvre et je tends le bout vers le lapin en lui souriant.

- Tu en veux ? Il a dû fondre un peu, mais je crois qu'il est tout de même mangeable. Je t'en donne la moitié... même si je ne sais pas si c'est bien de donner du sucre aux animaux de la forêt. Mais bon, tu sembles différents des autres lapins, donc tiens prend-en un.

Je tends alors un bout du chocolat, Son regard si fixe sur le chocolat me rappelle Jérémy, le petit Jérémy qui venait me chaparder un bout de mon chocolat à chaque occasion au parc. À ce souvenir, je met ma main sur la tête du lapin et lui caresse tendrement sa petite tête. Quelques larmes qui coulent sur mes joues et qui tombent.

- C'est peut-être le destin qui m'a fait croiser ta route, petit lapin... C'est un plaisir de faire ton bonheur.

Je lui souris la tête vers le bas, malgré les quelques larmes du passé qui coulent sur mon nez.

Je m'étais pourtant promis de ne plus penser au passé...


Dernière édition par David Sage le Mar 18 Sep 2018 - 0:27, édité 1 fois
##   Lun 17 Sep 2018 - 0:39

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
Akito Tanaka
Messages : 304
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

C'est ça d'avoir du pif mon pote! Dans le mille! Il y avait bien du chocolat planqué sous cet amasse de tissu. Malheureusement pour lui, avec ses pattes de lapin, il ne pouvait pas l'attraper de lui même. Mais la générosité du garçon lui offre une moitié de cette barre chocolatée. Bien trop heureux, Akito s'empresse de dévorer cette merveille. Il reste néanmoins attentif aux paroles du jeune homme.
Se délectant de cette sucrerie, il ne se rend pas compte de la tristesse qui submerge David. Pourtant il se ne lasse pas de ses caresses alors qu'il mord à pleine dent le friandise.
Du moins jusqu'à qu'il sente quelque goutte sur son museau. Relevant les oreilles et les yeux vers le ciel, il aperçut alors le regard humidifié de l'inconnu. Il ne comprenait pas pourquoi une telle réaction. Et de sa forme, il était incapable d'être une consolation pour ce dernier. Et pourtant ces larmes dans son regard émurent le Morphe.

Plongés dans le silence de l'épaisse et dominatrice forêt, sans cris égard, soudainement Akito reprit sa forme humaine. Assit en tailleur sur les genoux de son interlocuteur, et heureusement pour ce dernier qu'il soit un poids plume, la main d'Akito vint se poser doucement sur la joue de David.


"Et moi je suis enchanté de te rencontrer."

Lance-t'il alors qu'un adorable sourire se dessine sur ses lèvres. Il n'aimait pas voir les gens pleurer. Leurs peines étaient la sienne. C'est assez malsain parfois. On ne peut pas s'approprier le chagrin d'un autre pour le soulager de sa peine. Pourtant c'est ce qu'il ressent toujours. Et même ce David qu'il ne connait pas, il ressent sa tristesse.
Ôtant sa main de son visage, il présenta cette dernière en guise d'une poignée de main.


"Akito Tanaka. Enchanté, David."

Quand l'émotion s'efface, le blondinet se rendit compte qu'il était toujours sur les genoux de son interlocuteur. Alors ok, sous sa forme animale, ça passe. Mais là c'est carrément glauque. Prit d'un léger rouge, le blondinet bondit hors de portée et retrouva la terre ferme.

"Oh désolé! C'est que je ne me rend pas bien compte étant sous cette forme."

Maladroit, il se gratte l'arrière de la tête. Puis il se reprit et se redressa.

"Alors comme ça t'es nouveau. Ca fait combien de temps que tu es arrivé??"

Akito… Est ce que quelqu'un pourrait lui dire à cet idiot qu'il vêtu seulement d'un calbut là?! Parce que être sur les genoux d'un inconnu en pleine forêt et à moitié nue, c'est décalé. Mais continuer la conversation comme si de rien n'était, ça l'est tout autant!!
Bah cet idiot a tout simplement ses vêtements un peu plus haut dans la forêt. C'est le soucis des Morphe ça. Ils devraient sincèrement penser à constituer une tenue capable de se métamorphoser avec leur peau.


Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] Tumblr10
Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] 44563510
##   Lun 17 Sep 2018 - 0:56
Anonymous
Invité

Jérémy, Séléna, Arnaud... Vous êtes tellement loin de moi à présent...

Encore perdu dans mes pensées, je suis surpris par la chaleur d'une main qui vient se poser sur ma joue, et en regardant de plus près, je vois qu'un jeune homme à moitié nu était assis sur moi. Les pensées soudaines et l'image du lapin me revient alors en mémoire, ce petit garçon ne pouvait être que ce dernier.

Il me tend la main que je m'empresse de serrer en essuyant mes larmes. Je devais avoir piètre allure, ainsi démontré. Il semblait si jeune, mais si attentif aux autres. Soudainement il bondit de mes genoux pour se mettre sur le côté. Il prétexta l'oubli dû à sa forme animale précédée. Cela me fait beaucoup rire, un peu de rigolade ne peut faire que du bien.

- Je suis arrivé ici depuis trois jours. Je commence petit à petit à m'y faire. C'est un peu grand comme forêt aussi, mais bon... Dis-moi c'est une mauvaise habitude ou bien est-ce une tradition ici de se promener pratiquement complètement nu dans la forêt ? Parce que je ne voudrais pas me moquer bien gentiment de toi, mais il te manque quelques morceaux de vêtements... Tu risques d'attraper froid, tiens, met ceci.

Je lui tends alors mon chandail que je me suis empressé d'enlever. Bien gentiment, en insistant pour ne pas qu'il ait froid. Pour ma part, le soleil m'a assez réchauffé. Un bien étrange petit garçon cet Akito...

Désolé de te demander cela aussi, mais ne saurais-tu pas comment faire pour sortir d'ici ? Ne sachant pas trop où me situer, j'en perd mes repères en même temps....

Je regarde autour de moi comme pour démontrer la grandeur de la dite forêt.

- Peut-être pourras-tu me faire une bonne visite des lieux, en même temps... ?
##   Lun 17 Sep 2018 - 21:00

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
Akito Tanaka
Messages : 304
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

David avoue n'être ici que depuis trois jours. Malgré sa récente arrivée, il semble bien à l'aise. Du moins, il en parait car Akito ne saurait toujours pas comment expliquer ces soudaines larmes.
Finalement il tente de se ressaisir et note bien que le Morphe est à moitié vêtu. Se rendant compte de sa nudité, Akito rougit légèrement. Ah oui c'est vrai, il n'est plus seul...


"Ah désolé. C'est que nous les Morphes, on ne peut malheureusement pas contrôler ce petit détail."

Jusqu'à présent il s'est toujours retrouvé en caleçon. Au moins, il y a encore des limites. Mais David se montre attentionné et vint poser sur ses frêles épaules de quoi protéger sa nudité. Serrant fortement le tissu contre lui, Akito se reprit d'un large sourire.

"Merci beaucoup. J'aurai moins l'air idiot et pour tout te dire, je ne sais plus réellement où j'ai pu laisser mes vêtements. Sous la forme du lapin, les dimensions autour de moi paraissent plus importantes."

Pour la faire court: il a perdu ses vêtements.
Allez! Et encore une tenue de foutue! Pandora va vraiment finir par s'arracher les cheveux. C'est tout de même elle qui s'occupe de vérifier qu'il ne manque de rien dans son armoire. Et il n'aura pas d'autre choix que d'affronter sa colère de mère poule.


"On n'aura qu'à passer par les magasins du village. Tu pourras ainsi visiter cet endroit où cas il te manquerait quelque chose."

Contrairement à son manque de discipline concernant la perte de ses vêtements, il n'en reste pas un mauvais guide. Et la forêt, à force d'entrainement avec son sensei, il l'a connait bien mieux. Et sortit d'ici ne lui parait pas une énigme. Faisant un mouvement de la tête pour inviter le jeune homme à le suivre, le moulin à paroles reprit de plus belle tout en s'enfonçant de nouveau dans l'épaisse forêt.

"Dis moi David, tu viens de France? Parce que t'as l'air un peu européen. Et puis ton prénom semble coller à ces origines. Après je ne suis pas un expert non plus. D'ailleurs, quand on me regarde, on croirait que je suis européen aussi. Mais j'ai grandis au Japon. Mais on s'y trompe à cause de mes cheveux et que je n'ai pas non plus les yeux bridés."


Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] Tumblr10
Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] 44563510
##   Mar 18 Sep 2018 - 0:25
Anonymous
Invité

Je me permet de regarder Akito qui semble se réjouir du bout de vêtement que je lui prête. On dirait un enfant à qui on a annoncé le retour du père disparu...

Réflexion faite, Akito me semble un peu énergique. Je regarde autour de moi pour tenter de m'orienter et Akito me fait signe de la tête de le suivre. Il semble savoir où aller. Il m'a demandé si j'étais originaire de France. Ai-je vraiment l'air d'un Français ?

Héhé, désolé de te décevoir, mais je suis Américain. Moi j'aurais plutôt pensé que toi tu viendrais de France, à cause de tes cheveux blonds, c'est assez rare un Japonais aux cheveux blonds. T'es parents tous deux originaire du Japon, ou tu as un membre de ta famille qui n'est pas de là-bas ? Je parle un peu trop, si jamais préviens-moi... et, désolé pour tout à l'heure.

Je renifle un peu, je sens les larmes qui reviennent, mais je me retiens. J'offre mon plus grand sourire joyeux à Akito. On semble bien progresser dans la forêt. Je commence à prendre certains repères, certains arbres et rochers comme indicateurs de notre position dans cette jungle envahissante.

- Tu m'as fait penser à un jeune garçon que j'ai connu par le passé... Jérémy, il venait toujours me piquer un morceau de chocolat quand il me voyait au parc. C'était une belle époque. Mais parfois, les amis que l'ont chéris changent de personnalité, c'est ce que l'on appelle la puberté et médiatisation... Donc, Jérémy et moi, nous ne sommes pas restés éternellement amis. Il y a une certaine caste entre les gens normaux et moi-même. Ne te prives pas de vouloir me marcher dessus si ça peut te faire plaisir...

Je regarde ailleurs, maintenant que je l'ai dit, je me sens plus apaisé. J'aimerais bien qu'il ne soit pas comme mes anciens camarades de jeux. Ce souvenir me rend mal-à-l'aise et je n'ose pas regarder à nouveau Akito. Je continue de marcher vers l'avant en essayant de ne pas prendre trop d'avance.

- Tu sais... je n'ai pas le niveau scolaire de tout le monde. Je sais écrire et lire assez correctement, mais je n'ai aucunes connaissances scolaires ou professionnelles malgré mon âge déjà assez avancé. Je ne suis après tout qu'un simple miséreux... un enfant de la rue.

Cette dernière phrase ressort de ma bouche assez vaguement, un peu mélancoliquement. Je jette un œil sur Akito qui semble m'écouter attentivement. Je ne veux pas le brusquer ni trop entrer dans un drama sentimental sur ma vie privé.

- Oublie tout ça. Disons que je n'ai rien dit. Parle-moi un peu de toi...

J'aimerais être ailleurs, je me sens un peu coincé à l'instant, et ce n'est pas la faute d'Akito, mais de la mienne. Je parle beaucoup trop. Je me suis embourbé pour rien, tout un mauvais départ....

Je traîne des pieds en avançant. Le regard de côté, une expression de malaise en coin de bouche.
##   Mer 19 Sep 2018 - 21:35

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
Akito Tanaka
Messages : 304
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Lorsqu'il apprit la vérité sur ses origines, le regard du blondinet s'illumina. Doucement ses yeux s'agrandissent et un large sourire vint se dessiner. Un américain?! Cette classe!! Il avait toujours trouvé que les américains étaient stylés. Les States quoi?! Et puis c'est un vrai, un vrai de vrai. Pas un croisement avec un autre origine. Pas un bâtard comme Ys (yolo)

"Oh sérieux??!! Mais c'est carrément trop la classe!! Et tu parles, manges et vis américain?! Genre vous avez vraiment des milk shake géants??!! Mais c'est trop bien ça!!"

L'amateur de friandise a parlé. Ou du moins son estomac.
Limite il bave le blond. Le rêve!
Mais ses rêves sont rapidement balayés quand David lui retourne la question. D'une gêne, il se gratte l'arrière de la tête, un rire jaune.


"Pas tout à fait. Je dois surement avoir des origines européennes mais je ne sais pas lesquelles. Pour tout te dire, j'ai été adopté et j'ai grandis au Japon. Alors pour le reste, c'est un mystère."

Peut être qu'un jour, il s'y penchera. Quand il pourra accéder à des donnés. Quand il sera suffisamment mature pour qu'on le prenne au sérieux et qu'on lui donne des réponses.
Peut être un jour.
Mais pour l'instant, il vit au jour le jour, en riant et en s'amusant. C'est là, à ses yeux, le plus important.

Et une chose importante se passe sous son nez. David. Il se livre sur un ami d'enfance, sur un souvenir devenu douloureux. La raison de ses larmes? Surement. Il suffit de croiser son regard embué pour le comprendre. Faire la liaison. Le sourire d'Akito disparait intuitivement. Et ses dernières paroles le choquent: Ne te prives pas de vouloir me marcher dessus si ça peut te faire plaisir.

Les lèvres entrouvertes, aucun son n'en sort. Et ses pas ralentissent doucement. Pourquoi? Pourquoi ferait il ça? Pourquoi lui donne-t'il l'autorisation?? Quelle est cette étrange sensation?
David s'explique. Enfant de la rue. Ils n'ont pas le même niveau intellectuel et à quoi bon? Qu'importe leurs différences. Mais ces informations sont vagues. Akito est bien trop stupéfait et choqué par son autorisation.


"Att-ATTENDS!!"

Prit d'un élan, le blondinet le rattrape et le tire par sa manche. Il est bien grand comparé à lui. Mais sa peine l'est tout autant. Le Vide rode encore autour de lui.

"Je... Je ne peux pas... Je ne marcherais jamais sur toi!!"

Se reprend-t'il soudainement. Plongeant son regard doré dans le sien, il se reprit aussitôt, tentant vainement de trouver les mots.

"Je ne sais pas comment étaient les personnes avec toi. Ni avec quel mépris ils te fixaient, mais ici, à Terrae, personne ne désirera marcher sur toi."

Baissant le regard au sol, le garçon serra des dents. Se faire marcher dessus... Lui aussi, il en a été victime autrefois. Parfois encore il lui arrive d'avoir des problèmes. Mais ce n'est pas comme son ancienne vie, hors de Terrae, quand Akito Tanaka ne voulait rien dire.

"Ah des fois, tu pourras avoir des problèmes. On ne peut pas plaire à tout le monde. Mais ici, c'est différent. Ici, c'est supportable."

Doucement, ses petits doigts crispés au tissu se détachent de ce dernier. Il relève la tête vers son interlocuteur et lui sourit doucement.

"Tu rencontreras des personnes qui deviendront de véritables amis. Toi aussi, tu auras droit d'avoir une Pandora et un Asbjorn. Et plein d'autres encore."


Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] Tumblr10
Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] 44563510
##   Dim 23 Sep 2018 - 3:03
Anonymous
Invité

Je me regarde Akito qui me tient par la manche et je l'écoute. Je souris, quel bon petit garçon attentionné il fait et je pense à mes dernières réactions pitoyables. Je fais vraiment dur, je dois me reprendre. Je continue de l'écouter et je regard autour de nous, penché au-dessus de lui pour mieux l'examiner.

- J'ai toujours eu de bons amis, les gens c'est tout. Parfois ils deviennent complètement l'opposés de ce qu'ils étaient autrefois. Quand tu grandis dans la rue, que tu n'as rien, et que tu n'auras jamais rien, mais que tu as un corps comme le mien, que tu es apprécié de tous. cela crée parfois des tensions et des jaloux. Même parmi tes amis. Je les ai toujours pardonné, après tout, ce sont mes amis. Et je les chéris, c'est un peu ironique ma situation, tu ne trouves pas ?

Je l'écoute parler des possibilités de ne pas plaire à tout le monde et je le comprend parfaitement. Même si je crois qu'il parlait en temps normal et non pas de lui précisément. Puis il fait mention d'une "Asura et d'un Asbjorn"... Aucunes idées de ce que c'est, je le regarde encore en me demandant s'il n'est pas un jeune nordique avec ces noms scandinaves.

- Je ne sais pas trop ce qu'est un Asura et un Absjorn, mais j'essaierai d'en trouver. Sinon, mis à part cela, pourrais-tu me présenter certains endroits de l'école, comme la cafétéria, l'infirmerie, les dortoirs ou bien la salle commune ? J'ai aussi entendu parler d'un lac et d'un champ de fleur, j'aime bien les fleurs... Est-il possible d'accéder au toit de l'Institut ? Je parle trop, dis-le moi, sinon...

Je m'arrête de parler pour admirer l'école à peine sorti de la forêt, cela fait du bien aussi d'être à ciel ouvert. Je regarde Akito et je me penche vers lui, je met mes bras autour de ses hanches et je le soulève, sans trop de difficulté.

- T'es pas très lourd, toi, dis donc. Et pas très grand, j'imagine que quand tu auras mon âge, tu seras un peu plus grand que ça...

Et je le dépose sur mes épaules.

- Indique-moi où aller, ça ira plus vite comme ça. Ah, et tiens-toi bien à ma tête, si tu ne veux pas partir en arrière.

Je me met à courir dans une direction opposée à la forêt, en tout cas.
##   Dim 23 Sep 2018 - 17:21

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
Akito Tanaka
Messages : 304
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Levant les yeux sur David, le blondinet écoutait ce dernier lui expliquer quelle avait été sa vie d'autrefois, avant Terrae. Il est vraiment plus grand que lui, déjà qu'Akito n'est pas bien grand, mais comparé à ce garçon, il se sent minuscule.
Quand celui ci lui donne plus d'informations sur ses anciens camarades et de son enfance passée dans la rue, Akito émit un léger sourire. Sa manière de pardonner est propre à la sienne. Pas étonnant que les gens les prennent pour des faibles ou des idiots. Mais c'est ainsi qu'ils fonctionnent. Et le blond est bien heureux de rencontrer une personne comme lui, à quelques détails près.


"Pas tant que ça. A vrai dire, je fonctionne un peu comme toi!"

Reprit-il d'un léger sourire.

"Héhé!! Non, pas Asura. Pandora! Ce sont des amis, et ils sont vraiment géniaux. Et t'en fais pas, tu finiras par connaitre cet endroit comme ta poche. Moi aussi, à mon arrivé, j'ai commencé par découvrir les endroits. C'est assez drôle. Après tout, tu marches en terre inconnue."

Remuant de la tête pour lui signaler que non, cela ne le déranger pas qu'il puisse parler autant, Akito relança la marche à suivre jusqu'à l'institut où ils pourront avoir une vue dégagée des lieux. C'est alors qu'il sentit son corps quitter la terre ferme. Ecarquillant grand les yeux, Akito perdit la notion et réalisa que peu après ce qu'il se passait. Il se retrouvait sur les épaules de David, comme un père qui porte son enfant.
Et sur le coup, le blondinet se sentit bien ridicule. Adieu toute tentative de ressembler à un homme viril!


"Baaaahhh!! Je ne sais pas pour toi, mais moi, j'ai quand même vingt trois ans!!"

Alors oui, il est pas bien grand et pas bien gros. Mais là, il vient de recevoir en pleine face ce que les autres murmurent dans son dos: nabot.
Regardes là bas gamin, c'est ta fierté qui se tire!
Ouais enfin, si là il a le blues, il retrouve rapidement un semblant de sourire quand David se met à courir. ce mec est putain de grand!!! En vrai c'est trop bien!
Le rouge qui teintait ses joues le quitte et un large sourire d'émerveillement et d'amusement étire les lèvres du blond.


"OUIIIII!!! VAS Y PLUS VIIIITE!!!"

Si les autres résidents les voyaient, ils penseraient que ces deux là sont fous. Mais osef! Tant qu'ils peuvent rire et s'amuser, le reste on s'en moque!
Très vite et grâce à la puissance inhumaine de David, ils arrivent devant l'étendu de l'institut.


"Regardes! On peut voir l'arène d'ici. C'est là bas que se passent les combats. C'est très spectaculaire! Mais je ne pense pas un jour y aller en tant que combattant. C'est effrayant parfois."

Recevoir des attaques et des droites en pleine figure, non merci, sans façon. Lui, il est pour paix et amour.
Toujours le sourire accroché aux lèvres, Akito penche légèrement la tête en avant pour observer son interlocuteur devenu sa monture.


"Si tu veux, le champ de fleurs est un peu au dessus."

Puisque ce dernier lui avait soumis le désir de trouver cet endroit, Akito jugea bon de lui délivrer l'endroit exact de son souhait.


Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] Tumblr10
Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre] 44563510
##   
Contenu sponsorisé

 

Perdus en zone forestière (David Sage) [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.