Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Rencontre entre un roi et une garce /Arash/
En ligne##   Lun 8 Oct 2018 - 21:54
Messages : 254
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Tu serras enfin la main de la demoiselle. Elle était soudainement plus gentille, c’était bien plus sympathique de la voir comme cela que dans son autre état. Il fallait juste espérer qu’elle tienne jusqu’à l’infirmerie. Mais tu savais qu’avec le petit « encouragement » que tu lui as donné et surtout avec la réponse qu’elle t’a faite, elle ne risquait pas de s’écrouler au sol devant toi. Noran était donc dans cet endroit depuis maintenant 4 ans. Stratégiquement, t’en faire une alliée serait très utile pour toi. Avec elle, tu pourrais encore mieux connaitre l’école et ses environs. De plus, si tu souhaites avec quelqu’un, elle pourrait bien t’aider… Elle était devenu ton centre d’information, enfin, elle sera ton centre d’information si tu arrivais à faire d’elle ton allié. Mais tu y penseras plus tard, tu devais d’abord soigner ta blessure. Elle avait finalement arrêté de saigner, une bonne nouvelle. Et au bout d’un moment tu arrivas finalement à l’infirmerie avec l’aide de Noran.

Cependant, tu fus assez choquer et outrer de la voir se faire prendre en charge si rapidement. Une infirmière qui semblait connaitre Noran l’emmena directement plus loin après avoir vu sa blessure. Et toi, tu restas là comme un poireau. Une veine gonfla doucement sur ton crâne, mais tu parvins à garder ton calme.
« Tss » Tu donc t’occupas toi-même de ton corps. Tu ne voyais pas pourquoi tu laisserais des inconnus toucher à ton corps comme si c’était un jouet. Tu te baladas librement dans l’infirmerie en prenant dont ce que tu avais besoin. Tu savais comment soigner une plaie du genre, ce n’était pas bien vraiment compliquer.  Premièrement, tu épongeas ta blessure pendant un long moment avec un torchon propre trempé dans l’eau froide. Ensuite 30 secondes avec un torchon d’eau chaude. La suite fut simple. Tu essuyas la plaie avec du gaz stérile en enlevant la plus grande partie des gravats qui salissait ta peau, puis tu appliquas les désinfectant avec une compresse stérile en tapotant doucement. Maintenant tu n’avais plus qu’à passer un bandage fin autour et voilà que le tour était joué. Tu te posas tranquillement dans une chaise en attendant le retour de Noran.

L’attente ne fut pas encore trop longue, et elle était de retour avec un bandage elle aussi et un chocolat entre les lèvres qui te faisait bien envie. Cependant, sa question te déprima légèrement. Tu soupiras en la dévisageant doucement.


- « Tu m’attristes pour le coup. Tu penses vraiment que je vais me souvenir de toi et de notre rencontre à cause d’une simple blessure ? Les blessures soignent et finissent pas disparaitre. Évite de comparer cela à une blessure bénigne. Je t’oublierais au bout d’un moment, si je me souvenais de toi uniquement grâce à la blessure. » Tu laissas un temps d’arrêt avant de montrer ta tête du bout de l’index en souriant à nouveau.« C’est ici que notre rencontre sera. »Puis tu pointas le centre de ton torse avec ton pouce en appuyant dessus. « Et c’est ici que toi tu seras. »

Garde tes souvenirs dans ton esprit, mais tes amitiés dans ton cœur. Une expression faite par toi-même, tu n’avais pas pu trouver d’alter égo à cette expression avec tout ce que tu avais lu, mais ce n’était pas bien grave. Tu avais une phrase de plus à rajouter à ta bibliographie. Tu regardas alors Noran sans un mot, tu la fixas avant de tendre ta main, pas pour te relever, pas pour prendre sa main, mais simplement pour qu’elle te donne le chocolat que tu puisses croquer un morceau.


Theme
Rencontre entre un roi et une garce /Arash/  - Page 2 X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Lun 8 Oct 2018 - 22:32

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Quand j'ai quitté Arash, il avait l'air passablement irrité que je sois prise en charge la première. Il ne pouvait pas savoir qu'au delà de la galanterie, il y avait une priorité médicale. Il fallait vérifier que mon coeur allait bien, c'était ainsi. C'était lourd et pesant, difficile et incompréhensible mais nécessaire.

Quand je l'ai retrouvé et que j'ai essayé de le charrier un peu, j'ai bien vu un changement. Il n'était plus aussi arrogant et il m'a répondu avec un sérieux qui m'a surprise. Mais J'ai souris à ces mots car cela faisait tout drôle dit comme ça. Il avait raison, c'est vrai, mais cela faisait plaisir à attendre. Il me signifiait simplement par là qu'on pourrait peut-être essayer d'être amis, plutôt que rivaux. Et j'ai accepté, même si je n'en ai rien dis.
Il a tendu la main et, miracle mesdames et messieurs, je lui ai tendus la moitié de mon chocolat.

- Dans ce cas, à notre rencontre, et à la potentielle amitié qui en découlera si on se s'entre-tue pas d'ici là!

J'ai dis avec un grand sourire, contente que j'étais de ma séance de sport de la journée. Linda a finit par me recommander le plus grand repos d'ici deux jours, le temps que l'on voit comment réagissait mon cœur à cette session. J'ai promis sans qu'Arash n'entende rien que je ferais attention et je l'ai vite rejoins. Il devait être lassé de m'attendre. Linda a tout de même finit par lui demander s'il ne voulait pas qu'elle jette un œil à sa blessure, tout de même, tout en lui présentant ses excuses pour le temps qu'il avait fallut avec moi.

Dix minutes plus tard, nous réussissions enfin à sortir de l'infirmerie pour retrouver la fin d'après-midi que nous avions quittée.

- Tu sais, tu peux être quelqu'un d'assez agréable quand tu te comportes comme un con arrogant.

Moi, cash? Jamais voyons! Non en vrai, c'était juste super dur de pas l'emmerder. Que voulez-vous, qui aime bien châtie bien!


Rencontre entre un roi et une garce /Arash/  - Page 2 Bv3g
En ligne##   Lun 8 Oct 2018 - 23:32
Messages : 254
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Et la volonté du roi fut exaucée, la moitié de la tablette de chocolat lui fut donner, une quantité tout à fait acceptable, mais tu aurais préféré qu’elle te donne toute la tablette. Non pas parce que tu es un gentleman extraordinaire, ou parce que tu l’as aidé, mais simplement parce que tu étais un roi, tout ce qui appartient à tes fidèles t’appartient… Il faudrait mettre au point l’appellation de fidèle. Tu ne savais plus trop si cette femme était devenue ta fidèle ou ton allié… Allié serait pour le moment le terme le plus approprié. Tu portas le chocolat dans ta bouche en hochant de la tête à ce qu’elle disait, ce n’était pas un toast royal, mais le chocolat est si bon qu’au fond tu ne pouvais juste pas refuser.

- « Je ne fais pas de promesse, la vie d’un roi est rempli de rencontre et de trahison. »

Voilà la différence. Tu ne pouvais pas encore la considérer comme une amie, seulement comme un allié. Un ami ne te trahirait jamais et tu pouvais entièrement te confier à tes amis. Tu peux entretenir une amitié avec cette demoiselle, mais il faudrait un miracle pour qu’elle devienne ton ami. Être ton ami est un titre difficile à gagner et c’est pour cela que tu n’as jamais eu d’ami, ce qui ne t’as jamais gêné.

Linda, l’infirmière, finit par revenir pour donner une leçon à Noran, une leçon auquel tu refusais d’assister. Mais l’infirmière voulait absolument te parler et refusait que tu partes. Et au bout d’un moment elle te demanda si tu avais besoin d’aide, ce à quoi tu lui répondis :
« Si j’avais besoin d’aide, je ne me serais pas gêné pour le vous demander. Mais comme vous pouvez le constater, je n’ai pas besoin de votre aide. »

Être aidé par les autres, voilà quelque chose qu’Arash avait du mal avec. Un roi n’a jamais besoin d’aide. Il doit être le meilleur en tout et doit toujours rester au top e sa forme pour diriger son peuple. Avoir besoin de l’aide de quelqu’un d’extérieur était une insulte pour toi… Non, Noran n’a pas aidé Arash à rejoindre l’infirmerie. C’est Arash qui a suivi Noran jusqu’à l’infirmerie. L’infirmière présenta alors des excuses pour le comportement de Noran, mais tu n’en avais rien à faire de ses excuses.

Au bout de dix longues minutes, tu sortis enfin de cet endroit trop exigu pour ta lumière. Tu t’étiras de toute ta taille et ta largeur. Heureux de sentir enfin la lumière du soleil à nouveau sur ta peau. Tu entendis la réflexion de Noran et tu lui répondis simplement en souriant.
« Oh mais je suis toujours agréable. Et je n’agis pas comme un con, j’agis simplement comme le roi que je suis. Un roi digne et fier de lui. »

Tu tournas un peu sur toi-même avant de lui demander simplement. « Tu as une idée de ce qu’on pourrait faire, ou mon aura royale est trop splendide pour toi ? »


Theme
Rencontre entre un roi et une garce /Arash/  - Page 2 X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Ven 12 Oct 2018 - 22:47

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Aïe autant pour moi, il est toujours aussi arrogant! J'ai levé les yeux au ciel en finissant mon chocolat tandis que lui se régalait encore avec sa moitié. Le chemin serait long!
J'ai pourtant souris avec un petit air mutin. Un jour, on arriverait peut-être à se parler sans qu'il prenne de grands airs? Ou pas, à voir.

- Ah, Arash! Si tu savais! Je suis une femme de parole et je ne trahis jamais mes amis ou proches. Une fois que tu gagnes ma confiance, tu gagnes aussi mon respect et ma loyauté. Alors qui sait? Peut-être un jour sera-t-on ami? Ou pas, à toi de voir!

On a finit par réussir à sortir de l'infirmière et je me sentais déjà un peu mieux même si j'avais encore besoin de sucre. Et de boire, aussi.
Arash n'en démordait, il était roi. J'ai levé au ciel. Attention, je dis pas que les vrais rois existent pas simplement qu'il avait pas besoin de l'étaler à chaque réplique. Qui plus est ici, où, son titre, personne n'en avait... Ben rien à foutre en fait.

Je pars d'un principe simple c'est qu'on est tous égaux quelque soit notre naissance, notre nom, notre richesse  ou tout autre chose qui devrait soi-disant nous caractériser. Un nom reste un nom, et la richesse ne fait pas tout. Quand à la naissance, on était pas définit par celle ci. On naissait c'est tout, peu importe où ou comment.

- Si tu veux mon avis, et même si tu le veux pas, ici, t'es comme nous. Juste un homme parmi tant d'autres.

Ouais. Je me ferais donc une mission de le lui rappeler. Mais il était certain que lui comme moi étions suffisamment têtus pour rester camper sur nos positions. Alors il serait roi et moi, je serais sa conscience et je lui rappellerai sans cesse que non, ici, il ne l'était pas. Sauf s'il réussissait à me démontrer par A+B qu'il l'était, ce qui n'était pas gagné.

Il m'a demandé ce que je souhaiterai faire à sa manière et j'ai levé les yeux au ciel, plus amusée qu'autre chose.

- Ben honnêtement, on fait ce que tu veux du moment où on passe au café avant. J'ai désespérément besoin de sucre et d'une boisson ou je risque vraiment de tomber dans les pommes de fatigue!

Le pire? Je blaguais pas du tout. Même si je disais ça avec le sourire, même si je me foutais bien de paraître faible, je savais qu'après un bon thé et une bonne viennoiserie, ça irait mieux. Peut-être même pourrais-je éviter de faire faux-bond à ce nouvel individu entrer dans ma vie de façon... Un peu brusque!


Rencontre entre un roi et une garce /Arash/  - Page 2 Bv3g
En ligne##   Ven 12 Oct 2018 - 23:40
Messages : 254
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Tu haussas des épaules à sa réplique. Tu ne verras jamais en elle une amie, aucune chance. Tu le savais parfaitement, l’homme est faible. Même si elle dit qu’elle ne te trahira pas si tu gagnais sa confiance. Tu savais qu’elle pouvait très facilement changer d’avis. Par exemple, si on lui disait qu’elle risquait de passer l’arme à gauche, elle changera bien vite son fusil d’épaule pour me tirer dans le dos. Tu n’avais pas à répliquer à ce qu’elle te disait, mais elle devait s’attendre à une chose, jamais tu ne cherchas à gagner quelque chose, ni sa confiance, ni son respect, ou sa loyauté. Un roi attire des fidèles et des servants par ses actions, si elle décide de te suivre, ça sera parce qu’elle aura compris qu’il fallait te suivre, toi, roi de la lumière, éclairant le juste chemin.

Une fois dehors, tu mangeas tranquillement ton chocolat en le gardant entre tes lèvres fines. Tu n’attendais que d’avoir la réponse de Noran, pour savoir si elle te suivrait ou non.  Elle te lança d’abord une ligne comme quoi tu étais un homme comme les autres, ce à quoi tu ne pus pas t’empêcher d’un peu rire.


- « Oh Noran. Un homme parmi tant d’autres. » Tu écartas les bras et dis dans une élégance théâtrale.  «Tous les rois sont des hommes…. Mais tous les hommes ne sont pas des rois, tu le comprendras peut-être un jour ce que cela veut dire j’espère. » Tu savais parfaitement ce que tu étais, mieux que n’importe qui sur cette terre. Peut-être importe ce qu’elle pouvait te dire, tu le savais, c’était clair comme du cristal.

Tu pivotas à nouveau pour regarder la rue, te demandant où aller. Elle disait qu’elle avait besoin de boire au café. Mais quelque chose te vint alors à l’esprit. Tu regardas encore vers Noran, mais cette fois avec un regard plus sérieux, à vrai dire, tu semblais légèrement en colère.


- « Ne dit jamais ce que tu ne veux pas qu’il arrive ! Tu m’as dit que tu ne voulais pas que je te porte comme une princesse et pourtant tu parles encore de t’écrouler en face de moi, comme si c’était ce que tu cherchais au fond. Sache une chose, si tu t’écroules face à moi et que je suis obligé de te porter. Il n’y aura plus aucune raison qu’on parle. Tu l’as dit toi-même, tu es une femme de paroles, alors tient les. Et si tu as juste besoin de manger, dit le. Ce n’est pas un crime de vouloir manger, c’est un besoin et pouvoir manger est un privilège.. »

Tu la fixas encore un moment d’un air sérieux très déçu qu’elle ne semble pas comprendre sa leçon. Tu relevas la tête pour fixer le ciel, pour reprendre ton calme. Il fallait encore un peu secouer la demoiselle. Elle était forte, avait un bon caractère, un esprit solide, mais pourtant tu sentais qu’elle manquait de confiance en elle. Tu te frottas légèrement la bouche avant de dire en commençant à marcher.

- « Il y a un petit café pas loin si ma mémoire est bonne, tu auras le privilège de boire et manger avec moi… »Tu te tournas un peu vers elle. « Ne prend pas ça comme un rendez-vous galant ou une autre bêtise du genre, je rembourse juste ma dette, rien d’autre. Montre l’exemple et les autres suivront. »

Tu aurais pu sortir d’autre de tes propres citations, ou même celle d’autres personnes, mais tu devais montrer l’exemple. C’était le but d’un roi. Tu fronças un peu les sourcils te disant que tu aurais pu aussi sortir une des fameuses citations de Victor Hugo ou même Sun Tzu.


Theme
Rencontre entre un roi et une garce /Arash/  - Page 2 X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Lun 15 Oct 2018 - 21:42

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Donc en fait il a toujours réponse à tout? Faut le savoir, j'insupporte ce genre de personne. Ça me révolte qu'on puisse se voir supérieur à ce point là. On est tous égaux, quoiqu'on en dise, c'est mon avis. Je ne dis pas qu'on est tous aussi intelligent, privilégié ou autre, juste que face aux aléas de la vie, face à la mort, on aura tous le même traitement: Au fond, vous vaudrez la même chose une fois sous terre.

- Qu'est ce que tu peux être chiant Arash! Rasoir.

J'ai fais une moue désapprobatrice et j'ai poursuivi mon chemin. J'ai fais une réflexion sur mon besoin de manger en faisant une pointe d'humour. C'est bon, on a encore trouvé un défaut chez lui: zéro humour coco.

- Desserre les dents coco, tu vas te faire des rides à force de froncer les sourcils!

Je suis une emmerdeuse, une pure et une vraie chieuse. Je suis sarcastique, ironique et j'adore désappointer. Alors il fallait savoir me prendre avec mon caractère et malheureusement, les conversations qui en découlerait. J'avais été malade depuis suffisamment longtemps pour apprendre à en rire. Aujourd'hui plus que les autres jours, je n'avais plus de mal à en sourire et parfois même à en plaisanter.

Il a finit par marcher et je l'ai suivis, plus pour voir où cette conversation nous mènerait qu'autre chose. Il a laissé entendre que manger avec lui serait un privilège et j'ai levé au ciel. On allait peut-être pas en remettre une couche si? Autant pour moi, fallait que je calme mes ardeurs et que je ne prenne pas ce café pour un rencard. Pitié, laissez moi rire!

Il n'y avait qu'un seul homme avec qui j'avais déjà eu un rencard et c'était Liam. Je me souvenais des sentiments qui m'avaient habitée à cet instant et ce n'était pas les mêmes. Aujourd'hui, c'est plus de l'ennuie et une pointe de curiosité. A l'époque, c'était de l'excitation et de l'appréhension. En soi, c'était la même chose qu'aujourd'hui avec un certain ami dont Ys me faisait parlé dés qu'il pouvait.

- Rassure-toi, je ne ferais pas partie de tes groupies: T'es vraiment pas mon genre! Bon aller, on y va à ce café?

Nous avons poursuivi notre chemin et j'ai pu me rassasier et boire un cappuccino et un verre d'eau sucrée. Entre temps, j'ai tout de même réchauffer un peu trop la boisson d'Arash avec un léger regain d'énergie. Vous vous en doutez, il a eu chaud aux mains et au palet! Quoi, faut bien lui rappeler la réalité non?


Rencontre entre un roi et une garce /Arash/  - Page 2 Bv3g
En ligne##   Lun 15 Oct 2018 - 23:02
Messages : 254
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Tu ne pouvais que sourire à la réaction de Noran, elle était adorable. Pensait-elle vraiment que tu n’allais pas répliquer, que tu oserais baisser la tête face à elle ? Malheureusement, ce jour n’est pas encore né, tu es ici pour prouver encore une fois que tu étais un roi digne de montrer au peuple le droit chemin. Tu devais faire plus d’effortz, être meilleur, et souffrir plus que n’importe qui. Tu devais être un exemple à suivre, un être suprême qui ne pouvait pas être abattu avant d’avoir atteint son sommet. Un somme que tu serais ravi d’atteindre. Mais pour cela, il te faudra d’abord parcourir un long chemin.

Cependant, elle te perturba légèrement. Commença desserrer les dents ? Comment ça froncer les sourcils ? Pour le coup, tu ne comprenais juste pas de quoi elle parlait. Tu passas tes mains sur ton visage perturbé, vérifiant ta mâchoire et tes sourcils. Est-ce que tu avais un problème sur le coup ? Tu te mis à côté de Noran, chipotant encore à ton visage.


- « Comment ça je dois desserrer des dents ? Je les serre trop ? »

Oui, zéro humour, vraiment zéro humour. Très peu de chose faisait rire le roi, mais ce genre de petite pique amusante … Ne te faisait juste pas réagir comme si c’était une blague. C’était une de tes légères faiblesses à toi le roi. Ton côté sérieux et arrogant ont effacé toute forme d’humour. Tu peux rire des autres ou de certaines choses, mais ça sera de la moquerie. Les blagues n’ont strictement aucun effet sur lui. Tu peux trouver que certaines blagues font effectivement de merveilleux jeu de mots, mais tu n’en riras pas. Tu as grandi dans un endroit où l’humour était inutile et presque prohibé. Tu savais rire, tu avais un rire similaire au cri d’un lion, un cri portant loin… Mais jamais, tu n’as ri d’une blague dans ta vie. Ton excuse pour cela ? Simple, tu n’as jamais trouvé une blague drôle.  

- « Encore heureux que tu ne fasses pas partie de mes groupies, tu ne survivrais pas trois jours … Sauf que nous ne sommes pas en Égypte. Mais oui, assez perdu de temps, allons au café. Tu dois avoir soif. »

Tu marchas à ton rythme sans te presser vers le café. Noran, elle, semblait plus joyeuse qu’à votre première rencontre choquante. Tu commandas un thé et Noran un cappuccino avec un verre d’eau sucrée. Cependant, tu fis une découverte des plus déplaisantes.  À peine tu bus la première gorgée de ton thé que tu soupiras en regardant le liquide. C’était brulant. Est-ce que tu allais le cracher ? Non aucune raison pour, et ça serait mal élever. Tu déposas la tasse en fixant la demoiselle face à toi.

- « Et bien merci Noran. » As-tu compris à travers son jeu ? Venais-tu de comprendre sa farce ? Loin de là. « Grâce à toi, je sais que je n’ai plus aucune raison de déposer les pieds dans ce café ignoble incapable de servir un thé correct. » Tu relevas le regard vers Noran pour lui dire simplement en souriant. . « J’espère que ton café n’était pas brûlant. Ça serait triste que tu te forces à le boire alors qu’il est mauvais. Mais si tu l’as bu, j’imagine juste que ça veut dire qu’ils sont incapables de servir des thés corrects ici mais que leurs cafés sont acceptables.»


Theme
Rencontre entre un roi et une garce /Arash/  - Page 2 X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Ven 2 Nov 2018 - 16:34

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Bon OK, ce mec avait juste aucun humour. Insupportable je vous promets. Autant, ça aurait pu être drôle de lui remettre le cerveau à l'endroit si sa modestie était un temps soi peu présente mais non du tout. Il était atteint le pauvre gars, c'en était pitoyable.

J'ai bu mon café tranquillement, me satisfaisant simplement du fait que je ne reverrai probablement plus le "roi des couillons" parmi les clients du café où je passais des heures. C'était déjà une petite victoire et une défaite pour lui non?

J'ai alors simplement levé les yeux au ciel tout en soupirant. Inutile de lui expliquer pourquoi son thé était imbuvable, il trouverait encore à y redire. Et Hideko acceptait vraiment que ce psychopathe mégalomane obtienne des pouvoirs? Pourvu qu'il n'est pas la manipulation où je ne donnais plus cher de la peau des pauvres nouveaux!

On ne va pas se le cacher, j'ai pas vraiment apprécié la fin de mon après-midi. Si au début, ton égo m'amusait, à la fin, son manque d'humour et d'autodérision m'agaçait prodigieusement. J'ai mangé un morceau et j'ai pu boire ma boisson dans un certain calme et je me suis sentie mieux, même si la fatigue était toujours présente.
Pourtant, une demie-heure plus tard, c'était sans le vouloir que je commençais vraiment à ressentir celle-ci, une migraine venant m'avertir de mon manque de repos. Si je voulais pouvoir retourner courir demain, j'avais plutôt intérêt à éviter de faire la fête ce soir.

Après une brève explication comme quoi il me restait pas mal de taffe et peu de temps, j'ai pris congé de ma nouvelle connaissance pour finir par rentrer chez moi, lessivée. Vraiment c'était pas un cadeau celui-là! M'enfin je pouvais au moins me satisfaire d'avoir mis au tapis un casse-couille à l'égo sur-dimensionné. Ouais. La fin de l'aprèm m'avait vraiment saoulé. Pas sûr de le compter un jour parmi mes amis celui-ci!

HRP:
 


Rencontre entre un roi et une garce /Arash/  - Page 2 Bv3g
##   
Contenu sponsorisé

 

Rencontre entre un roi et une garce /Arash/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : Précédent  1, 2