Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Mouahahaha!! Viens jouer avec moi!! (PV El')
##   Mer 3 Oct - 17:47

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Finalement, qu'on en fait le point, l'idée n'est pas si mal en soit. Après tout, si on pouvait marquer le coup autant s'y donner à fond. Et si à priori l'idée de Mitsuki avait légèrement effrayé le Master, voire traumatisé, il s'était fait à l'idée. Ce n'était pas non plus quelques fils qui allaient freiner sa motivation.
De plus, ils avaient le lieu idéal pour lancer la terreur. Cette maison… Le Master s'y était déjà rendu une fois et une seule. Disons que les histoires de fantômes ce n'est pas sa tasse de thé. Cependant la seule fois où il s'était rendu, c'était avec Adé. Encore une idée de rousse…

Bref!
Maintenant qu'il savait que cet endroit n'était pas infesté d''esprit démoniaque et j'en passe, Ys put se lancer dans les travaux. Il n'avait que très peu de temps. Tout devait être prêt pour la fête d'Halloween. Certes, Hideko n'était pas au courant et ce n'était pas plus mal. On va éviter les problèmes supplémentaires. Pas certain qu'elle adhère d'effrayer les nouveaux un soir d'horreur… De toute manière c'est de sa faute. Le garçon s'ennuie. Il ne peut effectuer aucune mission et son seul taf c'est celui de baby sitter. Et Akira n'apprécie pas tant que ça les tétines...
Donc le jeune homme ne s'attarda pas plus longtemps et s'occupa de rendre cet endroit encore plus creepy.
De fausses toiles d'araignée. Des chauves souris. Des hauts parleurs pour créer un fond musical et des cris d'angoisse. Des jeux de lumières et tout ce dont il faut pour la décoration se rapproche le plus possible. Evidemment il n'avait pas fais tous ces travaux en un jour. Faut pas déconner. Même si la téléportation lui avait facilité le déplacement, il aura fallu déjà quelques jours pour en arriver là. Et le travail n'est pas terminé.

Il s'attaquait maintenant à sa mise en scène. Etant en hauteur, suspendu dans les airs, accroché au plafond, le jeune homme tentait en vain d'accrocher plusieurs ficelles et des harnais entre les poutres. S'il devait être suspendu le soir d'Halloween pour créer un effet désarticuler, il devait vérifier que l'installation soit sécurisée. Et c'est pas gagné.
Passant d'une poutre à une autre, malheureusement pour lui, un harnais reste agrippé à une planche abîmée et ressortant de son nid.


"Putain!! Mais lâches là!! Espèce d-"

Tirant comme un forcené sur le matériel, ce dernier lâche soudainement déstabilisant le rouquin qui bascule immédiatement dans le vide.

"AAAAHHHH!!!"

Ayé. C'est la fin. Il va se péter la colonne vertébrale et adieu les galipettes. Ah… ah non en fait. Il suspend dans les airs, retenu par des fils. On aurait dit une grosse mouche coincée dans la toile d'une araignée. Enroulé et coincé dans son cocon, Ys fixe le sol d'un air dubitatif.
Ok.
C'est quoi le mieux? Finir sur une chaise roulante et faire des courses pour l'éternité contre Ipiu et Siby ou bien finir comme une momie et être la seule attraction à chaque Halloween?
Fuck le karma!


"Bon.... Okay…...Dans ce cas: A L'AIDE!!! JE SUIS COINCE!! A MOI!! QUELQU'UN!!"

Non il est hors de question de se téléporter et de manquer de tout détruire sur son passage. Il a déjà passé deux jours là dessus. C'est mort. Il préfère jouer aux princesses en détresse.
Et puis même si ce lieu n'est pas un site touristique, ça ne coûte rien d'essayer d'hurler.
Et puis, au bout d'une certaine heure, Mitsuki va s'inquiéter en ne le voyant pas rentrer et va surement commencer à le chercher…
ou pas.


##   Mar 9 Oct - 18:48

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 478
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Je suis pas hyper bien. Enfin, j'suis en train de remonter la pente. J'évite un peu la Cool Patrol à mon tour mdr, parce que mon problème, j'dois le régler par moi-même, et parce qu'en plus j'ai du mal à savoir comment agir avec Boubou. Parce qu'il a beau dire, on est pareil tous les deux, on suivra pas les conseils de l'autre si ça nous dit pas. Alors j'm'éloigne un peu. Oh, j'les vois toujours hein, pas la question d'inquiéter ou quoi, mais j'essaie de passer plus de temps avec Misao par exemple, ou des membres seuls. Adé ça va, Adé on a parlé et c'est cool. Alice ça va aussi, bon elle sait tout c'que je pense mais elle ferme sa gueule et elle reste mignonne quoiqu'il arrive du coup ça va. Puis Nico et Jérémy sont toujours mes élèves, même si j'évite soigneusement le sujet avec Nicolas, j'suis pas prête à lui en parler malgré le fait qu'il ressent mes émotions. Jérémy a l'air de rien piger donc tant mieux. Du côté d'Aria, c'est toujours des pointillés, parce qu'elle va bof bien, moi aussi, alors on se sourit quand on svoit, ça m'fait toujours plaisir de la voir, vraiment, mais c'est tout, on cherche pas à passer une soirée entière ensemble non plus. Ca reviendra.

Je suis fatiguée aussi j'crois. Ca m'rappelle quand j'avais nulle part où aller, au Hangar, mais ici j'suis censée m'y sentir bien. Hmmmm...

Aujourd'hui j'traine avec Caleb, il devait aider un pote à lui pour installer les trucs pour Halloween (encore une excuse pour finir bourrés et acheter des trucs de merde à vos gosses, on vous voit)(comment ça la négativité est en moi ?), et comme il m'apaise pas mal et puis il a pas besoin de tout savoir et cherche pas à savoir quand il voit que je bloque, bah c'est cool. Parfois les Titans c'est vraiment sympa.

J'passe devant la maison hantée, quand j'entends un cri. Ok un type s'est fait peur tout seul. Et puis j'me concentre... Et non, non non c'est pas des cris de peur, c'est des cris au secours. Je rentre dans la maison en suivant les cris avoir posé mon carton de déco, et plus j'avance, plus j'me dis qu'on dirait carrément la voix de Ys. Et puis j'tourne et dans la douce lumière j'vois le Master qui pendouille du pied. Depuis combien de temps il est là lui ?

Ys, c'est bon, je suis là, tu peux arrêter de crier.

Je m'approche de lui, fixant le nœud à son pied. Pas si compliqué que ça à défaire pourtant. Je baisse les yeux vers lui.

Allez accroche-toi.

Je me baisse vers lui, et le pousse dans le dos pour le soulever. Je passe un bras dans son dos, le sien sur mon épaule. J'le porte carrément en fait pour que son pied ne tire pas sur le noeud, et de ma main libre, je commence à le défaire, sans dire rien de plus. J'ai pas besoin de dire quelque chose de plus si ?




##   Mar 9 Oct - 21:24

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

La poisse si personne ne l'entend. Il va mourir là, pendu par les pieds. Et puis hurler comme un sauvage ne lui semble pas aussi efficace que ça. Sérieusement qu'est ce qu'il pourrait y avoir de pire?
Ah!
Si. Il peut avoir pire. Finalement la poisse est pire que ça. Une silhouette entre enfin, alertée par ses appels. Cette dernière lui ordonne de cesser d'hurler car elle lui vole à son secours. Dommage. Quand le Master croise son regard, le sien se décompose sur place.


"Non mais ça ira, je vais appeler quelqu'un d'autre."

Cette mauvaise foie! Il préférait encore mourir tout seul ici que ce soit Elwynn son sauveur. Pourquoi la vie s'acharne comme ça sur lui? Il était vraiment une mauvaise personne dans une vie antérieure? De toute manière, il dira ce qu'il voudra, mais la rouquine semble s'en moquer littéralement. Elle n'a pas le temps. Elle n'est pas venu jusqu'à lui pour repartir. Et ni une, ni deux, elle fait basculer son corps. Surprit et agacé, Ys tente de se débattre tout en pestant.

"Bordel qu'est ce que tu fous??! Hé oh?! Je te parle là! Vas y aaaaa-"

N'ayant le temps d'en rajouter, le rageux se retrouve au sol. Un coccyx en moins. Pestant dans sa barbe, le jeune homme se redressa tout en se frottant le bas du dos. On a rarement vu un sauvetage aussi minable. Surement parce que la victime était mauvaise ou bien parce que la sauveuse effectue son travail dans la plus grande indifférence. Allez savoir.
Ceci dit, elle l'avait fais.
Se relevant, le jeune homme reporta son attention sur la rouquine alors qu'une grimace s'invita. Non mais c'est sûr, il s'est pété quelque chose.


"Merci? Sérieusement, j'avais pas besoin de toi. Je gérais la situation!"

Et ça crève les yeux!
Tout ça parce qu'il s'agit d'Elwynn que la remercier ça lui arrache la gueule. On ne peut pas dire que se soit les grands amours entre eux. Depuis leurs intercalations lors de cette réunion avec tous les résidents, plus rien n'allait. Et moins il l'a croisé, mieux il se portait. Et étrangement, ce n'était pas suffisamment pour la détester. Où ça avait pu bien merder?


##   Mar 9 Oct - 23:33

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 478
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Quand j'arrive, étonnemment, Ys se braque direct. Il me gaaaaaave putain. Eh mec j'me suis même pas vénère contre toi, jamais, j'ai jamais rien fait de particulier, la seule fois où j'ai peut être un peu froissé ton égo c'était y a un an presque putain. Depuis impossible de parler avec lui. Mais c'est hors de question de le laisser pendu au plafond comme un idiot, j'suis venue pour l'aider.

Mais reste calme-là j'te sors de là.

Il se débat comme un débile. Au début j'fais un effort, j'veux lui intimer de pas me lâcher pour pas qu'il s'éclate par terre, et puis il me fout un coup de coude dans les côtes sans faire exprès. Oh puis démerde toi avec la gravité gros. Il tombe au sol, dégagé du nœud. Et bah voilà c'était pas si difficile. Ah, il a l'air de s'être fait mal. Bah ouais, c'est ça que ça fait quand on fait tout pour garder une dignité mal placée dont je me fous royalement -sérieusement j'vais pas aller le balancer à tout le monde, j'ai une vie plus intéressante que ça (non). Je le regarde l'air un peu dépitée.

Il me balance un "merci" qui n'en est pas un, en m'engueulant parce que MOSIEUR n'avait pas besoin de moi, parce que MOSIEUR gère la situation. Non, il la gérait pas.

Eh bah ok, du coup la prochaine fois tu gueuleras pas au secours comme un dératé.

Je croise les bras, et soupire, l'air réellement agacée par la situation. Putain mais c'est quand même incroyable, en fait, en fait ouais, j'vais arrêter d'aider les gens hein ? Comme ça, tout le monde se portera mieux ! Comme ça plus jamais j'ferai de boulettes, et puis j'ferai bien en sorte que les gens s'en rendent pas compte comme ça ils s'en sortiront bieeeeen tout seul. C'est génial, ça fait 2 mois que ma vie c'est ça. Super j'adore.

Tu m'feras signe hein, quand tu pourras m'parler comme un adulte une fois ta crise d'ado passée, ok ? Parce que j't'avoue que c'est un peu chiant d'essayer d'être normale avec toi et d'en prendre plein la gueule à chaque fois. Allez hein.

Et sans chercher à en savoir plus sur le coup, je me retourne pour me diriger vers la sortie, les mains fourrées dans les poches, l'air saoulée.




##   Mer 10 Oct - 17:02

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Quand il disait que cette idée de se faire balader par des cordes pour paraitre plus crédible était mauvaise, il n'avait pas tord. Voilà qu'il se retrouve avec une fesse en main. Le pire, en plus d'avoir mal, c'est de douiller devant El'. Il ne pouvait pas avoir pire scénario.
Face à cette dernière, Ys tente de garder le peu de dignité qu'il lui restait. Genre ça va faire un an qu'ils ne se sont pas parler. Ah si, y'a bien eu cette fois le jour où il fallait tout installer pour le Tanabata.
Enfin… disons que Elwynn a parlé, proposé une idée, et Ys s'est contenté de tirer la tronche. Le plus grave, c'est qu'il est bien conscient que son attitude est pathétique notamment pour un Master. Mais c'est plus fort que lui! Peut être parce qu'il avait plus d'estime pour la rouquine qu'il ne l'aurait crus. Du coup, c'est un peu dur de passer outre.

La jeune femme ne tarde pas à briser le silence et faire part de son mécontentement. Mais au lieu d'en tenir compte et d'arrondir les angles, non, Ys, lui, il prend tout au premier degrés et être insulté d'ado prématuré le froisse.


"Non mais je rêve! C'est toi qui manque de respect et qui prend les autres de haut!"

Manquerait plus qu'un arbitre pour compter les points tout en tenant un tableau.
Pitoyable. Ils ont chacun leur part de responsabilité mais aucun n'est suffisamment mature pour s'en rendre compte.
Enfin, si, il y a bien une chose dont le rouquin se rend compte. L'attitude d'indifférence d'Elwynn. Généralement, elle lui aurait sauté à la gorge. Ce qui ne fut pas le cas. Elle parait si… distante.
Néanmoins ce léger détail, Ys n'en prête pas plus attention. Il est trop persuadé d'avoir raison et continue de la maudire tout en la pointant du doigt.


"Ouais c'est ça, allez tires toi!"

Soudainement une fine poussière vint s'écrouler sur sa main suspendue dans l'air. Interpellé, Ys leva les yeux au ciel quand il constata avec effroi l'état du toit. Lorsqu'il tomba de son piège, il avait emporté avec lui une poutre majeure. Sans cette dernière, certaines planches allaient à leur tour s'écrouler sur le sol. Hors, Elwynn passait justement au même moment. Certes, ce n'est pas tout le toit, seulement quelques planches mais on va lui éviter un traumatisme crânien.
Sans cris égard, Ys ne perd pas de temps et sa première réaction fut de lui projeter dans le dos une attaque éclair, lui évitant alors de recevoir une chute de planches.
Vue sous cet angle, on pourrait croire qu'il a délibérément attaqué. Et quand ce dernier se rend compte de sa puissance, du fait qu'il avait paniqué, il tira une grimace. Ah ouais, ça risque pas d'arranger grand chose. Bah au moins, elle pourra toujours gueuler avec une tête potable.


"Oups..."


##   Mar 16 Oct - 17:26

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 478
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Eh allez ! Mais putain mais il a quel âge ? A quel moment il est passé Master ? A quel moment un type comme Aaron l'aime bien ? C'est quoi l'embrouille dans l'histoire genre ? Et à quel moment c'est le pote de MA SOEUR ET ARIA ? Et probablement d'autres personnes que j'ai en estime ? Et attention hein, on est pas sur de la mauvaise foi, c'est une vraie question ! J'veux vraiment savoir ce qu'ils lui trouve, doit bien y avoir un truc !

Bon j'me froisse, j'me froisse, calmons-nous. Il a beau m'envoyer sa réplique cinglante, j'suis blasée et pleine de question qu'autre chose. Parce que bon... En terme de réplique on est pas sur du gros niveau. Je fronce les sourcils en soupirant et hausse les épaules. Ca sert à rien d'parler t'façon il comprendra rien, parce qu'il voudra pas. Pas qu'il est con genre il comprend pas, non, il est juste débile parce qu'il refuse de faire un effort. Déso hein, j'en ferai plus d'mon côté j'ai compriiiiiiis.

Allez salut hein.

Ouais j'me tire ouais. Et vite parce que putain de merde tu m'casse les couilles. Je me retourne pas, glisse mes mains dans les poches. Et c'est alors que je me prends un éclair dans le dos.

Un éclair. Dans le dos. On rappelle qu'une grande partie du système nerveux se trouve relié à la colone vertébrale. Dans le dos.

Je hurle de douleur, projetée en avant, je me rattrape tant bien que mal, le coup étant extrêmement puissant. Mes mains rippent au sol, s'ouvre un peu, mais je ne pose pas un genou à terre que quand je me retrouve face à lui, après avoir fait pivoter tout mon corps. Ca me brûle au niveau des reins, ça fait super mal sa mère, ça faisait longtemps que j'avais pas ressenti ça. Sans m'en rendre compte, j'ai eu une montée d'adrénaline, mes pupilles sont rétractés, je suis prête à agir, à dégommer la personne qui m'a attaquée, de dos dans un lieu où je suis censée être en sécurité. Je me redresse, et je me rends compte que c'est Ys qui m'a attaquée. Des planches tombent du plafond brutalement, entre nous. Je les regarde incrédule.

.... IL VIENT SERIEUSEMENT DE M'EVITER DE ME FAIRE ECRASER EN ESSAYANT DE ME TUER ? Toute ma montée en pression, et ma colère de, encore une fois, retourner à cet état de machine dès que je suis menacée sort en une grande tirade colérique.

MAIS BORDEL C'EST QUOI TON PROBLEME PAUVRE CON ? A QUEL MOMENT TU T'ES DIT QUE ME DETRUIRE LE DOS DONT TU CONNAIS MEME PAS LES POTENTIELLES BLESSURES ETAIT PLUS MALIN QUE DE ME PREVENIR DES PLANCHES AU PLAFOND ?

Je reprends mon souffle, et continue de parler, venimeuse.

Putain mais ça tourne pas rond chez toi ou quoi ? T'es Téléporteur non ? Tu peux pas faire un truc stylé pour une fois, un truc utile, un truc VRAIMENT sympa ? Je sais pas ? Genre comme pendant ton combat pour prouver à tout le monde que OUAH tu peux être un super Master ! Et puis ça va, si ça fait un an que t'essaie de te venger parce que j't'ai fait comprendre qu'il fallait que tu bouges le cul pendant une situation critique, t'es vraiment con. T'sais quoi ? T'es un putain de gamin. On était dans une situation tendue de fou, et j't'en veux absolument pas d'avoir pu faire des erreurs à ce moment-là, t'es pas une machine qui doit tout faire bien. ALORS POURQUOI TU ESSAIES DE ME BLESSER MEME QUAND J'ESSAIE DE T'AIDER ?

Je serre les poings et tente de me calmer un peu.

J'me suis faite agresser parce que j'ai pris ta défense en public gros connard. Et toi, tu fais juste la gueule comme un ado chamboulé, tu me méprise juste parce que UNE FOIS j'ai dis un truc qui t'as pas plu. Bah la prochaine tu te démerderas, ça m'évitera peut être de devoir faire un tour à l'infirmerie à chaque fois que j'essaie de t'aider. BAKA.

Je repousse mes cheveux de rage. Oulah. Ca fait du bien, balancer ses 4 vérités c'est. Oui. Ca fait quand même deux fois en peu de temps que j'me vénère, j'espère que je vais me calmer parce qu'un jour j'vais me mettre trop cher mais toute seule et ça va être drôle. Ahaha. Non. J'vais pour me retourner et partir, malgré la douleur aigue dans mon dos.




##   Mar 16 Oct - 22:36

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Bon.... Lancer une attaque dans le dos de quelqu'un pour le sauver d'une chute n'est surement pas la meilleure idée. Est ce du à la panique? Pour lui et son karma foireux.
Et malheureusement pour le Master, les apparences sont souvent trompeuses et ce qu'il devait arriver, arriva. La rouquine fit volte face et lui hurla dessus. En y réfléchissant bien, c'était la première fois qu'i l la voyait dans un tel état. Certes il avait merdé. Il est téléporteur mais sa première réaction fut d'abord celle ci. Alors oui, ça picote dans le dos mais au moins elle continue de respirer. Quelle mauvaise foie!


"NON MAIS TU POURRAIS TE CONTENTER DE DIRE MERCI AU LIEU DE GUEULER! ET QU'EST CE QUE JE POUVAIS SAVOIR DE TES BLESSURES DANS LE DOS?! T'AS PAS QU'A TE LA JOUER MYSTERIEUSE ET ANTIPATHIQUE!"

Et à tour de rôle, ils se hurlent dessus. Grand progrès. On monte dans les aigus et bientôt ça sera la paix.
Ouiiii, bien sûr. Pour l'instant, ça se lance surtout des reproches. Et Elwynn ne tarde pas à balancer ses autres vérités. Enfin l'abcès est percé. Elle lui reproche son manque d'intuition et son irresponsabilités quand les ténèbres s'étaient abattus sur Terrae. Il apprend alors qu'elle avait pris sa défense au risque de se faire agresser. Mais le Master ne voit rien de tout cela et s'obstine dans une querelle sans queue ni tête.


"Je te signale que ça part de ta faute! Si t'avais pas mis en cause l'autorité et la responsabilité des Masters, certains n'auraient pas tourné leurs vestes! C'est toi là aussi, qui a remué la merde! Me dis pas que tu m'as aidé! Tu t'es fais foutu de ma gueule publiquement comme si je ne pouvais pas gérer le truc!"

Bon, ok, Ipiu a fait pareil. Mais elle, ça partait dans le sens pour piéger les traitres. Avoir deux coups d'avance, de plus, Ys avait connaissance de son plan. Hors, concernant Elwynn, il n'en fut rien de tout cela. Il s'était arrêté à une fierté mal placée parce qu'il pensait être en bon therme avec la rouquine.
D'ailleurs, la jeune femme lui claque ses vérités et lui tourne le dos. Pestant dans son coin, Ys la fixe sans rien rajouter. C'est mieux comme ça, qu'elle parte!
…….
…….
Il se sent bien seul tout d'un coup.
Après la tempête, c'est le calme plat. Et une fois seul, l'esprit se repose et revoit cette histoire sous un angle différent. Baka.
Ouais. Surement. Cette idiote l'avait poussé à réagir lors de la réunion, à prendre des décisions digne d'un Master avant que la foule ne s'acharne sur lui. Et pour qu'il puisse faire ce qu'il avait à faire, c'était Elwynn qui avait servis de bouclier, récoltant la colère des résidents.
Idiote!
Grincement de dents, le Master se téléporte en dehors de la maison. Il se trouve en travers du chemin d'El'. Quelques secondes s'écoulent sans qu'il agisse. C'est chaud.


"J'imagine que tes agresseurs ne sont plus à Terrae...?"

Lance-t'il d'une voix plus calme mais ferme. Ses agresseurs devaient surement être ces types qui ont été renvoyé de l'institut. Si c'est le cas, il ne pourrait pas les retrouver de si tôt. Et pourquoi faire? Est ce réellement digne d'un Master de frapper sur un mortel sans pouvoir? Bien sûr que non. Ce n'est pas ce que Terrae représente. Ce n'est pas ce que veut Elwynn veut.
Relevant le regard sur cette dernière, Ys marqua un instant avant de prendre son courage à deux mains.


"Pour ça... Pour ton dos.. désolé."


##   Jeu 18 Oct - 0:50

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 478
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Eh bah vas-y mais engueule-moi de m'être faite blesser aussi mais alleeeez super çaaaa ! Ok, ok j'avoue j'ai pas dit merci, MAIS MEC ! Il aurait pu m'tuer t'sais, imagine j'suis cardiaque, imagine j'ai un souci au niveau du système nerveux, imagine ? Et là mais voilà il me sort que j'devrais pas me la jouer mystérieuse. C'est vrai que c'est super mystérieux le fait que j'sois constituée comme toute personne humaine OLALA GROS SECRET CA. Bon antipathique j'dis pas, j'suis comme ça. Allez c'est bon ça m'saoule j'ai même pas envie de discuter t'sais quoi. J'ferme ma gueule.

Et puis ça reporte la faute sur moi. Ok bah ouais peut être j'ai mal géré ? Et du coup est-ce que ça vaut de faire la tête de façon complètement immature pendant UNE ANNEE ? Ah oui ok d'accord, j'l'aie pas aidé, eh bah super génial. J'essaierai MEME PAS la prochaine fois, gros con.

Ah ouais, j't'ai pas aidé ? Super, beh la prochaine fois tu t'démerderas tout seul au milieu de pleins de personnes qui ont juste envie de te défoncer la gueule et qui veulent pas une figure d'autorité qui baratine hein. Essayer de te mettre à la place des autres tout ça. Mais apparemment, j'ai merdé. Déso.

Allez bisous. J'me casse c'est bon on va arrêter d'avoir des relations sociales ce sera plus simple. Ah ouais tuer des gens c'était simple hein, au moins après il t'parlait plus quoi. Ahaha. Oskur. Je marche d'un bon pas, j'suis vraiment énervée. Et puis ce con apparait devant moi. Hm. Ok, y a quoi, tu veux quoi ? Je cale mes mains sur mes hanches, l'air exaspérée. Il ne se dit rien, c'est extrêmement lourd entre nous. J'attends ce qu'il a à dire. Sa question n'a pas l'air de me surprendre, pourtant je ne pensais pas qu'il réagirait à ça aussi vite. J'suis contente de me tromper. Je croise les bras, et lui répond moi aussi sur un ton calme, bien que relativement distant.

Ceux qui avaient organisé le coup ont été virés. Celui qui m'a agressée physiquement est resté, il a du s'excuser et a participé aux réparations. N'en fais pas une affaire personnelle, je lui ai déjà pété ou la machoire ou quelques cotes.

OKLM. Je sors ça comme ça. Putain mais aled. N'empêche, le fait qu'il demande me touche un peu, ça veut dire que ça a fait du chemin dans sa tête. Ca veut dire qu'il ne me considère pas comme une énorme merde. Non. Justement. Il finit après un nouvel instant de silence et un effort proche de celui de soulever un rocher gros comme une maison à main nue, par me dire qu'il est désolé.

Je le regarde un moment, sans changer d'attitude. Je finis par soupirer, l'air lasse.

Ok, c'est pas grave. T'as qu'à m'accompagner à l'infirmerie pour vérifier que j'ai rien de trop grave et prendre un anti-douleur à la con et ce sera ok.

Je finis par lâcher un très, très fin sourire. Mais il est là. Il est présent, il est sincère il est là, on dit bonjour le sourire.

Désolée si j't'ai vraiment vexé, ce jour-là. C'était clairement pas l'but. J'suis juste une grosse brute épaisse.

On tente la vanne, c'est risqué, c'est pas mon point fort on est d'accord. Mais on teeeeeente. Alleeeez.




##   Jeu 18 Oct - 21:23

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Au moins, même si ce n'est pas les grands amours, ils arrivent à discuter sans se hurler dessus. C'est un début. Pourtant, ils maintiennent une certaine distance aussi bien entre que verbalement. Mais ils communiquent. Et là dessus, Ys apprend qu'effectivement les rebelles s'en étaient pris aux résidents, dont Elwynn. Et il faut croire que la demoiselle n'a pas besoin d'un bon avocat pour faire justice. Elle s'en occupe et malgré les faits, combien même pour un Master il devrait lui faire une leçon de morale, Ys se tait. En vrai, il approuve. En vrai, il le retrouvera. Et ça, personne ne le saura. Car contrairement à la rouquine, il est téléporte et donc avec la vitesse, invisible à l'œil nu. L'image des Masters ne sera pas touchée, il se sera défoulé. Proprement. Et parce que par principe, il lui apprendra qu'on se bat pas contre une femme, même une femme comme Elwynn. Vieux jeu peut être. Question de principe.
Mais ça, c'est pas pour maintenant.

Pour l'instant, il écoute la rouquine. Finalement une barrière entre eux s'écroule. Un semblant d'une ancienne camaraderie? Pour le mieux, il n'avait qu'à l'accompagner à l'hôpital. Bordel, mais il a été si fort que ça?


"Oui, je t'accompagne."

Ok.
Elwynn est le genre de nana conter qui tu veux absolument pas te battre. Parce qu'elle connait le point faible des hommes mais qu'en plus de cela, elle est vicieuse autant qu'une femme. L'ennemie redoutable. Alors quand cette ennemie t'offre un sourire, aussi fin soit il, tu discute pas et tu le prend.
Un retour aussi simple c'est pas compliqué. Ouvrant le pas vers l'hôpital, Ys lui tendit son paquet de cigarette après s'être servis. Il entend par là que celle ci s'excuse. Son excuse c'est comme le sourire, tu le prend. Lâchant un soupir, Ys leva les yeux au ciel.


"Mouais... je t'avouerai que je t'ai pas saisis ce jour là. Préviens la prochaine fois, même en message codé. En plus, j'avais l'impression d'être un requin au milieu d'un banc de piranhas. Tout le monde avait un peu perdu les pédales alors je savais plus qui était pour ou contre."

Non mais sérieusement, être monté sur cette table lui avait réclamé un courage monstre. Tous ces regards rivés vers lui, pour ses débuts, c'est chaud. La prochaine fois, il connaitra le mode d'emploi et les véritables alliés.
Crachant une fumée blanche, le jeune homme marqua une pause avant de laisser transparaitre un sourire moqueur en coin.


"Par contre j'irai pas te contredire pour ton côté brute. Toute féminité est morte."

Evidemment, ce n'était qu'une simple plaisanterie. Elwynn n'est pas si horrible que ça derrière ses airs durs et ses cicatrices. Au contraire, elle a son charme.
D'un regard furtif, Ys jeta un œil sur son dos. Reportant son attention sur la route, après quelques secondes d'hésitations, il reprit d'une voix plus calme.


"Qu'est ce que tu t'es faite au dos?"


##   Mer 31 Oct - 22:25

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 478
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Je cherche pas à savoir si le Master cherchera à l'trouver ce pauvre type. En vrai c'était y a si longtemps que je m'en contre fou, j'pourrai bien le recroiser que j'le calculerai même pas. Il a voulu faire le malin avec des raisons de débile, il a pas compris qu'il se frottait à plus fort que lui. En tout cas physiquement. Parce que j'aurai juste pas dû lui péter la gueule. Allez on arrête de se rappeler ce moment délicat, j'en ai assez eu pour le moment.

Non t'inquiète, l'infirmerie suffira, j'vais déranger des infirmiers pour ça.

Je me dirige vers l'Institut calmement avec lui. J'aurai pas besoin d'infirmière, juste vérifier que mes cicatrices aux reins vont bien, et que mes petites irrégularités dues aux balles ne sont pas trop touchées. A priori j'ai rien, mais on sait jamais. Mon corps est fonctionnel, y a pas de souci, mais il a suffisamment été amoché pour que j'm'inquiète de son fonctionnement quand j'me prends un coup de jus pareil.

Après mes excuses, Ys a le même genre de réaction que moi. C'qui m'rassure un peu. Ca veut dire qu'il s'en fout un peu aussi ? Je l'écoute sans le couper. Un sourire jaune me monte aux lèvres et disparait aussi vite.

J'veux bien te croire. On essayait juste de faire comprendre qu'on voulait juste des réponses et pas tout péter. On voulait que tout l'monde pige ça, les Master comme les gros débiles. Déso si c'était pas clair. Et j'espère qu'on aura pas à vivre de prochaine fois.

Mais bon au pire, j'sais que j'peux compter sur Ys. Au moins aller lui parler pour lui faire comprendre qu'en vrai, j'le soutiens. Pas tout le temps faut pas déconner mais justement. Si on peut causer on réglera mieux les problèmes. Enfin j'crois. C'est comme ça que ça fonctionne dans la Cool Patrol quand ça va mieux en tout cas. Et ce que m'dit Alice tout l'temps. Et ça a l'air de fonctionner pour elle.

Je refuse poliment la cigarette qu'il me propose. Seulement en soirée on a dit. Et dans les moments difficiles. Et non j'ai décidé que c'en était pas un calme-toi. Je fronce le nez lorsqu'il me dit qu'effectivement j'suis une grosse brute. Merci bro ça fait plaisir ça. Je lâche, sur le ton de la conversation.

Autant tu peux juger de ma brutalité j'dis pas. Autant tu sais rien de ma féminité. Et j'crois que tu veux pas savoir.

Déjà on s'est pas croisé le jour du Tanabata, mais putain j'étais grave féminine dans la norme. Et en plus. Moi j'me trouve pas mal quand j'me bats. Je lâche un p'tit sourire, j'ai bien compris que ça restait une vanne. Puis bon pas b'soin de préciser que j'ai pécho la moitié de Terrae maintenant, j'pense qu'on s'en passe.

Lorsqu'il me pose sa question, je réponds très calmement, sans rien cacher. Parce que bah, c'est pas un secret.

Ca dépend où. J'ai eu plusieurs cotes fêlées, plusieurs impact de balles, coups de couteaux ou autres armes blanches, quelques brûlures pas très importantes, et des coups de ceintures aux niveaux des reins. En fait tout ça c'est ok, le truc c'est que certaines blessures ont mal cicatrisées et faut que je fasse gaffe quand je prends des trop gros coups. Tiens d'ailleurs j'viens d'y penser mais peut-être qu'il faudrait que j'aille voir un Guérisseur pour ça. Je sais pas s'ils peuvent faire un truc.

J'irai demander à Aoi. Bon voilà. C'est ça, le dos "mystérieux" (pas du tout) d'Elwynn. OUAH. Rien de fou, y a pas bien pire. Déjà y a mes cotes mdr. Mes poignets mais ça c'est juste le geste qui était horrible. Ma poitrine que j'déteste. Tout ça quoi, un joli patchwork.




##   Jeu 1 Nov - 22:12

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Selon son point de vue, l'avis d'infirmier suffirait. Bien. Ce n'est pas que tout semble rentrer dans l'ordre ou qu'ils allaient se tapoter l'épaule, mais dans un sens, elle n'avait jamais été réellement son ennemie. Seulement à un moment crucial, ils se sont perdu de vue, incompris. Et pouvoir marcher à ses côtés pour discuter sans se prendre la tête, bah il faut croire que ça lui manquer.
Alors oui, il est rancunier. Mais il ne la déteste surement pas assez. Sinon il aurait déjà tourné des talons.
Rangeant son paquet de cigarette après lui avoir proposé, Ys relève les yeux devant lui. Il écoute attentivement la rouquine. Clairement le message était incompris. Pas net du tout. La prochaine fois, et parce qu'on est à Terrae et que la paix existera qu'une fois Terrae disparut, il leur faudrait vraiment un code. Un code qui permettrait de les relier. Complicité, double jeux. Bon pas un code tout pourris que même dans un Kem's tu te fais grillé. Finis la technique de lever les jambes sous la table pour griller l'adversaire. Là, c'est du sérieux.

Un hochement de tête suffira. Inutile de retourner le passé, il est déjà écris. Mais désormais, ils savaient sur quel échiquier jouer.
En revanche, un léger sourire transperce ses lèvres quand il croise le regard menaçant de sa voisine. Ouais, elle n'a pas aimé qu'il juge sa part de féminité. Meuf. Tes droites feraient surement plus mal que celles d'un boxer de haut niveau. Surement parce qu'il s'était déjà battu contre elle, qu'il ne pouvait pas la regarder autrement. Bon, elle est pas horrible comme fille aussi. Mais bon voilà quoi.
Alors quand elle fit une allusion sur sa féminité, Ys tira une grimace.


"Non, je veux pas savoir. J'ai trop peur du vide."

Et s'il savait que son tableau de chasse était plus long que le sien, il monterait un dossier sur cette escroquerie.
Non, c'est bon, il a trop peur du vide. Il est courageux mais pas suicidaire. Et puis cette fille, c'est un peu sa couille droite. Avec elle, il se bat comme avec un garçon. Pas de retenue, pas de manière. Et ça, c'est bien plus drôle.

Leurs pas les mènent tout droit sur l'institut alors que la demoiselle lui livre les secrets de sa douleur. Enfin secret… pas tant que ça. Elle avoue sans ciller et le Master pose son regard de braise sur cette dernière. Il reste silencieux. Il avait déjà connaissant de l'existence de son ancien maitre. De ce fait, il en va de soit que les entrainements devaient être brutales, voire violents. On dit souvent que c'est le métier qui rentre. Seulement maintenant Elwynn en paye les conséquences. Et au moindre bobo, on se penche dessus pour s'assurer qu'il ne s'aggrave pas.
Si sur l'instant, le jeune homme ne dit rien et se contente de la regarder, en revanche il change d'attitude quand elle fit référence de rencontrer un Guérisseur.
Là, de son air incrédule, il applaudit lentement tout en la fixant, clope au bec.


"Putain et c'est que maintenant que tu te décides à le faire?!"

Les gars. On a des pouvoirs badass!! C'est pas une fois amputé qu'il faut se dire "et si j'allais les voir?!". Mais bon, c'est Elwynn. Et finalement, ce n'est pas si étonnant que ça. C'est juste exaspérant. Ce à quoi le Master reprit aussitôt tout en soupirant.

"Au lieu de veiller sur les gardes des autres, tu devrait penser à veiller sur les tiennes."

Ouais, le fait qu'elle puisse s'être pris plein la figure pour lui, lui reste en travers de la gorge. Baka.
Marquant quelques minutes de silence, Ys fixa de nouveau les murs qui se dressaient devant eux avant qu'il ne marque l'arrêt.


"Dis moi...."Marquant une courte pause, il reportant son attention sur la rouquine après avoir craché une bouffée de fumée."Si jamais le Dojo te suffit pas et que tu as du temps libre, tu pourrais toujours te rendre utile autre part. Comme devenir le binome d'un espion."

Termine-t'il sur un ton sérieux.
Elwynn est le partenaire parfait pour ce genre de mission. Elle connait le terrain et sait parfaitement garder son sang froid en situation puérilleuse.
De plus, leurs antécédents prouvent suffisament qu'il pouvait lui faire confiance durant une infiltration. Et aussi parce qu'on ne change pas la nature d'une personne. Un lion reste un lion.





##   Ven 2 Nov - 10:40

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 478
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Le Master hoche la tête. Le sujet est clos. C'est bon, on s'est expliqués. C'est cool. Ca fait du bien d'avoir réglé ça. Pour une fois que j'règle un truc en ce moment mdr. Non mais c'est cool. La prochaine fois j'essaierai de faire plus gaffe. Et lui aussi. Ca s'passera mieux. Bon on est pas devenus méga potes mais au moins, on évitera les "J'te parle" "Pas moi" "Ok.", et c'est pas plus mal on avouera.

Cette abruti tire une sale tête quand j'lui balance qu'il en sait rien de ma féminité. Et il me répond que non, il veut pas savoir parce qu'il a peur du vide. Je ricane. Baka. La féminité, c'est pas avoir des cheveux longs, un joli mascara, et que tout l'monde te trouve mignonne. La féminité, c'est se sentir meuf, femme, fille. La féminité, c'est chacun qui décide de la sienne. Et moi, j'aime la mienne. J'me trouve pas jolie, j'suis ultra complexée, mais j'me trouve féminine. Malgré mes jogg trop larges, malgré mes marques au corps, et malgré ma brutalité latente. Je réponds sur le même ton.

Et pourtant, que de sensation dans l'vide.

S'il savait... Ah lala.
Je balance calmement toutes mes blessures au dos. Sans dire d'où elles viennent bien sûr, on répond pas à une question pas posée. On est pas folle. Svp. Ys se fout ouvertement de ma gueule quand il me demande si c'est que maintenant que j'y pense. Je le regarde en ouvrant grand les yeux.

Eh oh ! Ca me paraît toujours aussi fou que des mecs puissent toucher ton bras et le guérir, et j'ai ces cicatrices depuis des années, donc non j'avais pas fait le lien !

Je ris un peu. OUAH JE RIS. Parce qu'il est mignon de me dire de faire attention à moi et pas qu'aux autres. Je lâche, jaune.

Si seulement j'arrivais à m'occuper des autres...

Parce qu'au final, il m'a mal comprise. Et on va essayer de pas se rappeler ce que j'ai pas pu faire pour Asb. Ca m'trotte toujours dans la tête ça, va vraiment falloir que je m'en débarrasse. Que j'en parle avec quelqu'un. Et puis s'occuper de moi... J'connais mes limites. C'est bien pour ça qu'on va à l'infirmerie hein. Mais c'est gentil. Alors j'continue un peu de sourire, parce que bah, c'est attentionné quoi.

Et alors que j'marche, Ys s'arrête. Je me retourne vers lui, l'air un peu surprise. Et j'ai l'air sur le cul quand il termine sa demande. Le type... Il me connaît pas si bien que ça. Il sait pas que j'ai couché avec la moitié de Terrae, n'a aucune idée de la nature de ma vie avant de venir ici, justement aucune idée de toutes les relations que j'ai pu avoir avant et comment elles se terminaient, il ne sait pas jusqu'où je peux me battre ou pas. Est-ce qu'il sait au moins qu'Adé est ma soeur ? Si, il connait un peu mes potes. Mais il juge quand même bon de me proposer ça.

Un sourire narquois nait sur mes lèvres, mon regard est joueur.

Est-ce que tu viens vraiment de demander à une nana dont tu connais pas grand chose, même pas si elle obéira à tes ordres, pas même Etoile, de t'accompagner sur le terrain ?

S'il répond oui, j'promets rien la prochaine fois que j'suis bourrée. Je DECONNE CALMEZ VOUS. A aucun moment même bourrée ok ? Calmez-vous tous merci. Non mais c'est cool. Bon en plus pour le coup, récolter des infos, c'était ma vie. Trouver les infos, trouver les gens, charmer les gens, tuer ces gens. Si j'faisais partie de l'élite de mon gang c'était pas pour rien. Et j'pense qu'Ys est un bon espion. Malgré sa maladresse, son manque de tact avec les autres, je doute pas qu'il soit une bonne source d'infos lorsqu'il faut être sérieux.

Exprès, j'ai pas répondu oui ou non. J'veux vraiment savoir s'il est prêt à partir en mission avec moi. Parce que ce sera difficile pour nous deux : j'imagine qu'il a l'habitude de gérer ses missions. J'ai l'habitude de gérer les miennes. Faudra que je prenne moins de place. Mais ça, j'le mettrais au courant. Hors de question de lui faire courir le moindre risque par ma faute. Ys est peut être débile et macho, il peut être bienveillant, et il fait surtout parti de Terrae. Et on touche pas à Terrae.




##   Ven 2 Nov - 22:24

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

L'horreur.
Le visage d'Ys sombre soudainement quand Elwynn rajoute une illusion au vide. Je te déteste meuf. Horrible. Non, il veut pas savoir ces sensations là. Pitié. Il est trop beau pour ça. Quoi? C'est un argument comme un autre, jugez pas, c'est mal.
Bref.
Passons cet instant étrangement dérangeant et surréaliste quand finalement la conversation semble reprendre une tournure des plus normales. Enfin presque. La rouquine sort de ses gants quand Ys lui fit remarquer son manque de reflexe au sujet des Guérisseurs. Et après on ose parler de lui et de ses oublis de téléportations? WTF!


"Bordel mais t'as pas débarqué hier. Tu pourrais avoir un peu plus confiance envers les autres. Pour quelqu'un qui n'a pas peur du vide...."

Ah, t'aurais peut être du fermer ta bouche et pas revenir là dessus. C'était la plus mauvaise allusion mec. Ouais, il parlait bien d'une histoire de confiance à se laisser tripoter pour guérir et donc c'était facile de faire un tremplin vers ses nombreuses conquêtes. SAUF! Sauf qu'il ne veut pas connaitre leur nature.
Alors c'est le moment de renchérir sur ce qui parait être un soupir. Elle rit. Jaune peut être. Mais son souffle là, Ys la fixe d'un air incrédule. S'occuper des autres, genre. Comme si elle ne le faisait pas. Peut être pas toujours, mais suffisamment pour la sauvage qu'elle était.
Etouffes toi avec ta modestie.

Et quand on parle de sujet sensible, Ys s'y risque. Oui, il aime le goût du risque. Et vue la tronche que lui tire la rouquine, elle ne devait pas s'y attendre.
Elle semblerait même se déconnecter un instant avant de retrouver l'usage de la parole. Oh non. Il ne va pas lui demander à genoux d'être son partenaire. Alors il la fixe, un instant, tout en penchant légèrement la tête sur le côté.


"Bah je pars du principe que si Adé te fais confiance, alors c''est tout bon."

Sorry Adé, mais depuis qu'il était Master, il avait accès aux dossiers. Et c'était sans aucune mauvaise intention qu'il avait lu son dossier et découvert son véritable prénom. Mais qu'elle se rassure, il continuerait de la nommer "Aby".
Et en parlant de la rousse, si cette dernière appréciait sa demie sœur, alors que question famille elle brûlerait tout l'arbre généalogique, alors c'est qu'El' était surement la bonne personne.
Et puis, vécu perso, elle lui avait prouvé de quoi elle était capable. Notamment de son dévouement lors de la faste période à Terrae. Mais ça, il se tient de le dire.

Ecrasant le mégot au sol, Ys cracha la dernière bouffée de cigarette avant de reprendre d'un haussement de sourcil.


"Mais apparemment tu sembles douter là. Et c'est pas bon sur le terrain ça. Alors tant puis dans ce cas."

Fourrant ses mains dans les poches, Ys ancra son regard de braise dans celui de la miss. Marquant une courte pause, ce qui aurait pu être un sourire en coin esquiva légèrement ses lèvres avant qu'il ne reprenne d'une voix grave.

"Tu es une lionne. Ici, enfermée entre ces quatre murs, tu dépéris doucement. Mais dehors, tu es vivante. Tu es toi même."

Allez meuf, acceptes. Fais pas des manières. L'action, t'as ça dans la peau.


##   Sam 3 Nov - 23:43

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 478
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Eh mec c'est bon. On parle de féminité et du fait que j'ai possiblement eu des relations avec des gens, jusque là rien de choquant nan ? J'veux dire, il peut parler de sa meuf tu vois, c'est pareil. C'est ok. Il peut parler de comment il se trouve garçon, c'est ok. Parler de sensations aussi, c'est ok. Intérieurement, je lève les yeux au ciel. Heureusement qu'il m'a jamais vue comme je sortais avant. J'l'ai pas encore fait à Terrae ça, sortir la coiffure, le maquillage, la robe et les chaussures qui vont avec. Les grandes soirées. Ah si j'l'ai fait une fois. Et j'ai pécho, oui, on sait tous qui j'ai pécho ce soir-là. Mais c'était pas habillée comme ça dans l'but de séduire. Avant, oui. Et c'était pire.

Il me balance que j'suis pas arrivée hier, et je ris, un peu euh, genre... Ouais t'as raison oops. Faire confiance aux autres hein ? Parce que j'ai pas peur du vide. Je ris, cynique. C'est pas méchant, faut pas qu'il s'inquiète. Juste... Pas peur du vide... Le vide inconscient, le vide ivre, non j'en ai pas peur. Mais j'fais pas confiance aux autres. Jamais j'couche sobre. Ca veut bien dire quelque chose nan ?

Ouais j'sais, non mais j'le ferai.

Je le ferai vraiment, ma parole ne laisse pas de doute là-dessus. Pas de suite, peut être demain. J'irai le faire seule. Mais j'vais leur demander quoi ? Est-ce que j'ai vraiment envie que ces cicatrices, que je déteste, partent ? Est-ce que j'ai envie qu'un truc que j'ai haïs et que j'ai fini par apprivoiser et en faire ma personnalité s'en aille de moi ? J'dois réfléchir. Mais j'irai voir un Guérisseur, parce qu'on déconne pas avec la santé quand même.

Ys me balance que j'hésite dans le plus grand des calmes. Ahaha, ça m'fait encore plus sourire. J'le regarde, nonchalant, mains dans les poches, me fixer pour me lancer c'qu'il pense de moi à ce moment-là. C'est plutôt positif venant de lui. Je souris et croise les bras, et ma voix grave, sérieuse, répond à la sienne.

Tu te trompes. De pas grand chose ; la moi dont tu penses parler est une tigresse, solitaire. La lionne qui vit en moi est née à Terrae, elle est née pour protéger ces 4 murs, et elle les aime plus que n'importe quoi d'autre. Ces 4 foutus murs lui ont sauvé la vie, tu piges ?

Un sourire carnassier soulève mes lèvres, mon regard se fait vif un instant, avant de laisser place à mon sourire normal, plus tranquille. Et sincère.

Pas sûr qu'on ait envie de la croiser à cette tigresse.

Néanmoins, je baisse la tête, plonge mes mains dans mes poches, en mimétisme, et je m'approche de lui. Je relève les yeux vers lui, sans sourire cette fois. Non, là j'suis sérieuse.

Mais sur un point t'as raison. Je peux servir en dehors des murs pour les protéger. Et j'suis une lionne, j'ai du mal à recevoir des ordres, j'fais plus souvent ma loi.

Léger sourire. Main tendue. Acceptation.

Mais j'sais bien faire équipe.

Et ça, j'espère qu'il en doutera pas. Si j'savais pas faire équipe, j'aurai pas terminé à Terrae avec un vieux Vide de mon cul.




##   Dim 4 Nov - 22:04

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Elwynn finit par avouer qu'un jour ou l'autre, elle se rendrait chez les Guérisseurs. Bon après, elle fait ce qu'elle veut hein. Elle est suffisamment grande pour choisir et ce n'était certainement pas Ys qui allait dicter sa vie. Juste comment ça se fait qu'elle puisse oublier leur existence?! MDR La meuf, elle veut tout simplement pas changer. Alors elle n'y avait pas prêté attention, selon le rouquin.

Tirant quelques bouffées de cigarette, leurs pas cessent d'avancer. Seuls et sans être déranger dans ce qui pourrait un tournent, le Master prend le risque de proposer un duo avec Elwynn. Pas encore sûr qu'Hideko adhère l'idée, mais cela ne serait pas une si mauvaise idée. Après tout, cette fille est surement l'élément qui manquait. Etant donné qu'Ipiu ne voulait plus toucher à ce qui avait de près ou de loin avec les infiltrations, Ys travaillait seul.
En soit, cela ne le dérangeait pas. Mais alors pas du tout. Seulement il sait reconnaitre quand un élément est bon ou pas. Et surtout quand sa détermination est forte. Alors oui, El' n'est pas Etoile. Il ne sait pas quels sont ses niveaux au sujet des pouvoirs.
Mais ce dont il était certain, c'était sa détermination à protéger Terrae. Sa discrétion, son professionnalisme dans ce domaine ainsi que son style au combat. Et il n'y avait personne qui pourrait être meilleure qu'elle pour cette place.
Alors oui, il convaincrait la directrice bien que pour l'instant, lui même était encore coincé entre ces quatre murs pour de mauvais antécédents. Et aussi parce qu'il devait veiller sur Akira.

Sans l'interrompre, Ys l'écoute tout en la fixant. Sa cigarette entre les dents, il la juge du regard tandis qu'elle définit sa véritable nature. Celle qu'elle a été, celle qu'elle est aujourd'hui. Et sur certains points, pas tous, ils se ressemblent bien plus qu'ils ne veulent l'entendre. Peut être aussi la raison pour laquelle ils se faisaient la gueule pendant autant de temps.
Il comprend très vite ses sous entendus. Son sourire est un parfait reflet de son passé et il pourrait glacer le sang.
Evidemment, elle se livre. Concernant les ordres, elle n'apprécie guère. Et alors qu'elle s'approche de lui, elle lui tend une main. Jetant un rapide coup d'œil à celle ci, Ys lui offrit une poignée de main.


"Ca sera un atout."

Un silence se marque le temps de cet échange. Se débarrassant du mégot, et rendant à la rouquine sa liberté, Ys reprit en fourrant ses mains dans les poches.

"Et rassures toi, ce n'est pas moi qui donne les ordres. On obéit et si il y a une osmose entre nous, il n'y en aura pas besoin."

En aucun cas il ne serait son chef et elle, son soldat. Ils communiqueront et travailleront sur un pied d'égalité. Echangeant des informations par signes dans le plus grand silence. Tels deux ninjas qui s'infiltrent dans un domaine à haut risque.

"La seule chose que je demande, c'est de pouvoir compter sur toi. Avoir confiance."

La base. Sans ça, leurs opérations seront un échec et leur binôme, qu'une ombre.
Un léger sourire transperce les lèvres du Master alors qu'il détaille le visage de la rouquine.
Pour sûr, il ne regretterait pas sa demande. Seul, on avance vite. A plusieurs, on va loin.


"Par contre on va voir pour ton dos. Parce que c'est hors de question que je me traîne un boulet!"Relanca-t'il sur le ton de la taquinerie.


##   
Contenu sponsorisé

 

Mouahahaha!! Viens jouer avec moi!! (PV El')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Loisirs. :: Maison Hantée.
Aller à la page : 1, 2  Suivant