Partagez | 
[TERMINÉE] Arrêtes de bouger !
##   Jeu 4 Oct 2018 - 22:18

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 01/10/2018
Humeur : Joviale

Carte d'identité.

Prénom : Edwige
Nom : Guesdon
Âge : 19 ans
Affinité et pouvoir : Tonnerre lunaire







Apparence.

Elle est le contour d'une cible où le point serait noir. Blanche, si blanche qu'elle bronze peu au Soleil, ce qui fait qu'on la remarque si vite. Surtout en retour de vacances. Seuls ses longs sourcils foncés autour de ses grands yeux noirs et ses quelques tâches de rousseur sur son visage font contraste avec son teint halé. Son grand front, ses petites oreilles et tout son crâne sont recouverts d'épais cheveux noirs, descendant jusqu'à sa nuque. Sa crinière se divise en deux, par deux moyennes mèches, un peu plus grandes que les autres situées sur sa maxillaire supérieur. Son nez fin, surmonté de ses belles dents blanches, vient combler le vide de son visage, par deux narines discrètes. Quant au reste de son enveloppe corporelle, celle-ci ne correspond plus ou moins aux normes actuelles du mannequinat pour son sexe. Un mètre soixante-neuf pour soixante-et-un kilogrammes de graisse et de muscles. Des muscles, peu saillants mais solides, laissant ses groupes musculaires plutôt discrets. Elle ne se cache pas de son corps. À quoi bon, il restera ainsi jusqu'à sa mort, alors autant apprendre à vivre avec. C'est ce à quoi, elle s'est résolue, en jouant sur son teint et sa musculature, se maquillant rarement, de sorte à se plaire elle-même et à s'habiller pour se sentir belle et confortable. Elle tient à choisir ce qu'elle veut porter, pour que tout soit comme elle l'imagine. Quelques précieux présents couvrent son corps, dissimulés sous des vêtements parfois masculins, en accord avec sa couleur de peau. Cela dit, son minois cache bien des choses. 



Caractère.

Elle ne tient pas en place. Absolument pas. Rester assise à lire un livre sans bouger ? Impossible, Edwige jouera avec une baguette pour cheveux ou un objet qu'elle trouvera en chemin selon son envie. La jeune femme s'amusera à faire tourner l'objet entre ses doigts jusqu'à ce qu'elle termine son bouquin. Cela en va de même pour toutes activités qui nécessiteraient en temps normal du repos. Bouger et l'une de ses seules raisons de vivre, d'où le Parkour qu'elle pratique depuis toute petite. Malgré ça, elle sait rester courtoise. Elle écoutera attentivement l'individu, mais s'occupera comme elle le peut, derrière son dos pour ne pas paraître impolie. Edwige ne supporte pas le manque de politesse. Si c'est bien une chose qui l'insupporte, c'est bien ça. Un bonjour, merci et au revoir n'a jamais tué personne, alors pourquoi ne pas le dire ? Si elle croise une personne ne respectant pas ces règles de bases, la jeune femme se verra dans l'obligation de la reprendre. Gentiment une première fois, un peu moins le seconde et pas du tout la troisième. À l'inverse, elle appréciera d'autant plus la personne qui se montrera polie. Qu'importe qui se trouve en face d'elle, elle ne pourra se retenir. D'où son impulsivité qui lui fait défaut. Rares sont les cas où elle se lâchera complètement. Ce n'est d'ailleurs absolument pas la ligne de conduite qu'elle s'est donnée. Mais malgré ce travers depuis toute petite, elle s'améliore peu à peu. Elle sait se montrer maligne en toutes circonstances, faisant tourner les autres en bourrique sans qu'ils ne s'aperçoivent de rien. Seuls quelques forts d'esprit et les gens qu'elle fréquente depuis un moment s'y habituent et se méfient.



Gouts.

Edwige aime beaucoup de choses dans la vie et en déteste peu. Elle apprécie énormément les fruits juteux, ceux qui dégoulinent lorsqu'on les croque à pleines dents dans la période estival, où le Soleil rayonne de toute sa splendeur, et les plats bourratifs et équilibrés qu'elle aime mangerà son restaurant préféré, qui viennent combler sa faim, la laissant tranquille pour plusieurs heures d'affiliées. Les heures passées à table sont des heures de gagner selon elle. La politesse aussi, dont-elle fait preuve chaque jour depuis qu'on lui apprit à l'être. Si cela va dans un sens, il en va de l'autre. Le mouvement, probablement la chose la plus importante après l'air qu'elle respire et la nourriture qu'elle mange. Elle ne peut pas ne pas bouger, comme un Spoink qui ne peut s'arrêter de rebondir, faute de quoi son cœur s'arrêtera. C'est principalement sa raison d'être, le mouvement, la gestion du corps dans l'espace et le temps. D'où l'art du déplacement, qui comble en bonne partie cette hyperactivité physique. La musique y joue un rôle essentiel, notamment le rock, qui est l'un des styles de musique par excellence au niveau de l'énergie. Ses sorties musicales, dans des bars classes, comme elle les appelle, lui font croquer la vie à pleines dents et la font sentir plus vivantes, profitant de ce moment pour rencontrer de nouvelles personnes sympathiques. La lecture de tout style également mais un passe-temps secondaire car trop calme selon elle. 



Histoire.

Son esprit est en mouvement, rien ne l'arrête. Ses pensées fusent comme les atomes du Soleil, se percutant violemment, créant ainsi de nouveaux éléments. Son corps aussi, un spoink qui doit sauter, sauter pour vivre, sauter pour apprécier la vie, sans quoi il mourra. Edwige ne saute pas systématiquement, elle bouge, elle court, elle escalade, elle épuise son corps à se mouvoir dans l'espace, pour mieux l'apprécier, découvrant de nouveaux horizons. Une falaise à droite du sentier qu'elle doit emprunter ? Escaladons là ! Pourquoi chercher simple alors qu'il y a compliqué ? Un livre à lire ? Absolument, pas, trop calme, sauf si elle peut bouger. Les pieds dans le vide ou une baguette à cheveux pour occuper ses doigts. Le soir, tôt, son corps atteint ses limites, il dit non mais son esprit dit oui. Difficile alors de s'arrêter. Seule la congestion de ses muscles lui feront comprendre qu'elle va trop loin. Une leçon qu'elle retient peu à peu. La nuit venue, la jeune femme dort, profondément, si bien qu'une alarme incendie et des cris de détresse ne la réveilleront pas, la laissant s'étouffer dans son propre sommeil. Elle l'a échappé belle lorsque ça lui est arrivé pour la première fois. Une nuit silencieuse d'été, sans un bruit de voiture, d'avion et de passants. Des étincelles, dont on ignore encore l'origine, vinrent se poser sur son tapis de chambre, recouvrant la quasi-totalité de la pièce. L'eau s'évapore, puis le tapis se transforme en gaz de pyrolyse, hautement toxique. Le détecteur d'avertisseur autonome de fumées ne captait pas encore la faible présence de fumées. Leur stratification s’épaississait, avant que le l'appareil de détection, situé dans le couloir sonne, inlassablement, réveillant toute la famille, sauf elle. Ses parents récupérèrent leur petit garçon, Venceslas, dans son berceau mais pas Edwige. Allande, son père, prit son enfant dans ses bras, se dirigeant vers la sortie frôlant le parquet avec un linge sur le visage. Sa mère, Clélia, également mais se dirigea vers l'origine de l'incendie. Le lit de sa fille était entouré d'un muret de flammes, provenant du tapis. Ni les hurlements de Clélia et l'incessant bruit de l'alarme ne la réveilla. Juste la chaleur qui la brûla, au premier et au second degré. Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait, juste des flammes qui la séparait de sa mère. Quelques secondes lui suffirent pour comprendre la situation. Le feu était alimenté par un flux d'air frai, venant de sa fenêtre grande ouverte. Elle lui cria quelques mots.

« Descends, je te rejoins dans la rue ! Je vais sortir par la fenêtre ! »

La mère acquiesça. Elle savait que sa fille se débrouillait dans l'art de se mouvoir sur le mobilier urbain. Elle obéit. Edwige toussa du noir. Trop de fumées avaient été inhalées. Elle peina à sauter du premier étage, faisant une roulade sur les tuiles et atterri dans le jardin, avant de faire un passe-muraille sur le mur de sa maison. Elle retrouva sa famille, saine et sauve, à moité conscience, voyant son flanc gauche brûlé par les flammes. Elle fut envoyée en service de soins intensifs pour les grands brûlés où elle y restera trois mois et demi.


Trois jours plus tard.

« Madame Guesdon... » Une jeune docteure s'approcha de la brûlé, se mettant à sa hauteur. « J'ai des nouvelles pour vous. »

Edwige acquiesça.

« Votre flanc gauche a sévèrement été touché mais par chance, vos poumons beaucoup moins. Le transfert de masse s'est bien effectué et la majorité des fumées d'incendie sont directement sorties par la fenêtre. Vous retrouverez cent pour-cent de vos capacités pulmonaires dans six jours environ. Pour ce qui est de votre flanc gauche, il a été brûlé au premier et deuxième degré sur environ dix-huit pour-cent de la totalité de votre corps. Pendant votre coma, nous avons procédé à une greffe de peau, avec la vôtre et celles de nos cellules souche élevées en laboratoire. Vous garderez quelques séquelles. Vous devrez éviter de vous exposer au Soleil trop longtemps et de trop bouger, le temps de la cicatrisation. »

« Com... combien de temps cela va t'il prendre Madame ? »

Elle l'examina de la tête aux pieds avant de la regarder droit dans les yeux. « Pour ce qui est de l'exposition au Soleil, ce sera à vie. Cependant, plus le temps passe, plus votre peau cicatrisera. Donc plus vous pourrez vous exposer à ses rayons. Pour votre mobilité et vos muscles, ça se comptera en mois. Vous devrez éviter de solliciter votre côté gauche durant cinq mois. Le temps que vos muscles et votre peau reprennent leur état d'avant. »

« Cinq mois sans bouger ? Cinq ? Mois ? Mais qu'est-ce que j'ai fait putain ? »

« Soyez rassurée, vous êtes dans un excellent hôpital. Oh, je vous laisse, quelqu'un veut vous voir. Bon courage. » Lui fit la médecin avec un sourire compatissant.

Quelqu'un toqua à la porte de la patiente, Edwige, encore sous les effets de la drogue, inhibant une bonne partie de la douleur. Malgré son état, elle essaya de se rappeler de tête de son agenda. Personne ne devait venir la voir, qui pouvez donc être cette personne ?

« Bonsoir Mademoiselle, je vous prie de m'excuser de cette arrivée tardive et imprévue. » Disait-une silhouette dont la jeune femme peinée à distinguer le sexe.

« Bon... bon... bonjour. Que me vaut votre vi... site ? » Foutu morphine, elle était dans l'espace.

« Je suis un master de Terrae, un lieu particulier, vous en avez sûrement entendu parler ? »

« Bien sûr. J'apprécie cet en... droit. Qu'est-ce qu'il a à fai... faire dans notre discussion ?» 

« J'en suis ravi. Justement, je suis venu vous faire part d'une nouvelle qui vous fera plaisir. En tant que master de Terrae j'ai ressenti votre peine et votre vide pas rapport à votre accident d'il y a trois jours. Je suppose que les nouvelles de cette femme n'ont pas été bonnes vu votre expression. Je vous propose de venir chez nous, où vous pourrez vous épanouir... »

C'est vrai, Edwige était intérieurement dans tous ses états, mais retenait ses larmes qui s'échappaient. Le mouvement est en général une norme pour les autres mais pour elle, pas du tout. C'est vital. Ne pas bouger ainsi revient à mourir. Mais ce n'était pas tant sa préoccupation première. Sa famille, qui dut arpenter cet épais plafond de fumée, sa mère qui a essayé de la sauver, s'intoxiquant elle aussi. Tous ont failli mourir, en partie à cause d'elle. 

«  Je n'imagine pas à quel point vous vous sentez coupable mais tout n'est pas perdu. Là où vous serez, vous guérirai plus vite que dans n'importe quel hôpital. Vous réussiriez à combler ce vide et cette peine que vous éprouvez, avant et après cet accident. »

Elle était désespérée. Elle arrivait à bout, ne sachant plus quoi faire. Et qui voilà ? Une personne vêtue d'une cape noire qui lui propose de la rejoindre à Terrae. La situation lui paraissait anormal mais la prestance et son échange avec elle lui a fait prendre conscience de certaines choses.

« Qui est ce type ? Pourquoi m'invite-t-il ? Pourquoi la pièce se déforme ? » La malade se posait trop de questions qui ne se suivaient pas. « Je vais devoir vous... faire confiance on dirait. J'accepte votre invitation. » C'étaient ces dernières paroles avant qu'elle ne s'enfonce encore plus profondément dans son lourd sommeil.



Entretien chez le psy.

Elle sortit de la pièce agacée. Son entretien ne s'était pas passé comme elle l'espérait. Son interlocuteur était impoli. Il ne savait pas à quoi s'attendre s'il ne lui disait pas « bonjour » et « vous ». Manque de chance pour lui, la fille n'a pas mâché ses mots. Sa franchise a vite été remarquée par le psychologue qui n'avait pas l'air satisfait du caractère d'Edwige. Qu'importe ce qu'il pouvait lui arriver, elle préférait mille fois se faire respecter que d'abandonner ses valeurs pour un mec comme lui. Au fond d'elle, la jeune femme espérait sincèrement intégrée ce lieu qu'une personne, dont elle ignore encore l'identité, lui avait gentiment proposé. Une larme remplit son œil, vite séchée par le dos de sa main. 



Codes du règlement.


_______________________________________

À propos de vous...

Vous êtes...? ^o^ : Maixent.
Comment avez-vous découvert le forum ? : Grâce à une ancienne membre de Naruto Teisei (Nélia je crois) qui était (est ?) sur votre forum.
Votre avis dessus ? : J'aime beaucoup le contexte. C'est ce qui m'a, en partie, attiré ^^.


Avatar par Ilya Kuvshinov.


Dernière édition par Edwige Guesdon le Ven 5 Oct 2018 - 21:54, édité 3 fois (Raison : Demande du staff.)
##   Jeu 4 Oct 2018 - 22:40

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2176
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

PREMMMSSS!!!!

Ah et sinon bienvenue parmi nous :D
Et évidemment une Tonnerre! Quand on vous dis que les Tonnerres domineront Terrae. Mouahahaha!!!


##   Ven 5 Oct 2018 - 13:38

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2246
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Bienvenue Edwige !

Tu as un style très agréable à lire ! J'ai beaucoup aimé lire ta présentation.

Le caractère colle parfaitement à l'affinité et tout ce qui est taille de l'avatar, nombre de lignes pour chaque description sont respectés.

Je te demanderais simplement de rajouter quelques petites choses à la fin de ton histoire, pour nous en dire un peu plus sur comment se sent Edwige et comment elle vit, elle, cet accident ? Je comprends parfaitement qu'elle ait pu ressentir un vide après ce qu'elle a vécu, mais je te demanderais simplement de l'expliquer un peu plus pour qu'on sache vraiment ce qui a poussé un Master à venir la chercher :) Est-ce qu'elle s'en est voulu de ne pas se réveiller ? Est-ce que ses blessures ne pourront pas être guéries à cause de ça ? Est-ce qu'elle n'est plus capable de faire autant de choses qu'avant ? Est-ce qu'elle a pu être un peu défigurée peut-être ? Essaie de re-préciser ça et fais moi signe quand ce sera fait, que je te valide dans l'instant :D

Re-bienvenue en tout cas, j'ai hâte de te voir jouer ton personnage, elle a l'air franchement cool et intéressante :D
##   Ven 5 Oct 2018 - 21:45

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 01/10/2018
Humeur : Joviale

Voici. J'ai volontairement décidé de ne pas tout dire explicitement concernant les modifs que tu m'as demandé car ce sera à approfondir dans les prochains rp. Sinon je re modifierai si besoin est ^^.

Merci à vous deux !


Avatar par Ilya Kuvshinov.
##   Ven 5 Oct 2018 - 23:07

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2246
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Parfait ! Je te valide :D Amuse toi bien à Terrae !
##   Ven 5 Oct 2018 - 23:09

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 01/10/2018
Humeur : Joviale

J'y compte bien, merci !


Avatar par Ilya Kuvshinov.
##   Sam 6 Oct 2018 - 15:04

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Woaaah ** J'ai malheureusement pas encore le temps de lire ta présentation en entier, mais de ce que j'en lis pour le moment, tu écris vraiment terriblement bien !!

En plus une téléporteuse, c'est génial :D Elle a l'air vraiment super intéressante, et j'ai hâte de la voir en RP !!

Félicitations pour ta validation, et bienvenue officiellement sur Terrae Dance Seduce



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Dim 7 Oct 2018 - 1:49

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 510
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Heeeeey !

Avec du retard, j'ai enfin fini de lire ta fiche eeeeeet bienvenue à toi ! Happy

Ton personnage est beaucouuuup trop hypant pour ma p'tite tête, j'espère vraiment que tu vas t'éclater avec ! A très vite en rp ! :3



Moonshine:
 
##   Dim 7 Oct 2018 - 16:17

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 01/10/2018
Humeur : Joviale

Ahah, merci pour vos messages ! Edwige aura l’occasion de croiser vos personnages en rp. D'ici à ce qu'elle se rétablisse ^^


Avatar par Ilya Kuvshinov.
##   
Contenu sponsorisé

 

[TERMINÉE] Arrêtes de bouger !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Passons du temps tous ensemble !
 :: Présentations. :: Présentations validées.