Partagez | 
Lys, je suis ton père!
##   Ven 12 Oct 2018 - 21:41

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Désormais, il en savait trop. Et depuis sa conversation avec Abe, le Master avait besoin de le vérifier. Lys n'était pas n'importe qui pour lui. C'était son petit oisillon, son jedi. Personne ne touche à son jedi. Elle est pure, okay? Et là, y'aurait comme un pervers qui rôde autour. Il connait ce genre de vaurien, parce qu'il a eu un temps le même CV.
Donc il était décidé, aujourd'hui, ayant du temps libre, c'était mission "espionnage". (Non, non, ses missions d'infiltration ne lui manque pas…)
Ayant connaissant et un pro dans l'art du camouflage et obtenir des informations sans être remarqué, ce dernier se lança à l'assaut.

Vêtu d'une combinaison militaire, un casque sur la tête et même deux traits sous les yeux, le Master était en mode commando. Depuis une bonne demie heure, il rampait dans les conduits au plafond, suivant de près la trace de son élève. Evidemment, il ne pouvait pas voir au travers du placo, ce pourquoi il se servit d'une intelligence artificielle: un robot.
Bon il ne s'agissait que d'un premier essaie. Merci Mitsuki. Ceci dit il fallait faire vite s'il ne voulait pas que la Master découvre comment il traitait ses bébés. Elle l'étriperait sinon.
Ce dernier avançait grâce à un mécanisme égal à celui d'un tank. De plus, il n'avait pas de bras mais pouvait pivoter sur lui même pour changer sa direction ou sa vision. Ys avait installé sur ce dernier un petit micro qui permettait d'entendre et ainsi une caméra pour visionner. Au travers du petit micro, il pouvait ordonner le robot quoi faire, bien qu'on puisse également entendre sa voix…

Bref. Son plan n'était pas mauvais, car depuis un quart d'heure il suivait à la trace Lys sans qu'elle ne s'en rend compte. Cette dernière était assise sur la table d'une salle de classe, discutant avec un garçon. Et pas n'importe lequel: SOREN! MOUAHAHAHA!! il le tenait!!
Au coin du mur, le robot visionnait la scène, laissant ainsi le Master spectateur et témoin de la scène.


"Putain, mais Abe avait raison. Ce type n'a vraiment rien pour lui! … De toute manière, il faut se méfier des gens avec des yeux aussi zarbs."

Mauvaise foie quand tu nous tiens.
Ne relâchant pas son emprise, Ys suivit l'action jusqu'à soudainement les deux terriens se séparent. Et malheureusement pour lui, la blonde se dirigea vers son robot.


"Vite!! Vite!! Bouges de là idiot!"


Tente-t'il de lui ordonner en restant discret. Mais le robot n'est pas assez rapide et il se retrouve aux pieds de l'élève. Constatant avec horreur le visage de Lys trop près de son écran, il ne lui resta plus d'une alternative.


"Fais l'opossum!"

Aussitôt le petit robot s'éteint automatiquement. Merci à Mitsu. Grâce à elle, tous ses robots ont un côté suicidaire. Ca aide parfois. Bon le Master est sorti d'affaire, sa couverture n'est pas grillée. Encore faut il récupérer le soldat resté à terre. Mais ce dernier n'aura pas le temps d'y réfléchir que sous son poids, le plafond finit par s'effondrer. Dans un tas de poussière, après conscient de sa chute, Ys se redresse d'un coup. Raclement de gorge quand il affronte le regard de Lys.
Ok. Diversion les gens.
Tirant son col vers sa bouche comme s'il s'adressait à un micro, il prit une voix grave et sérieuse.


"Ok les gars. RAS. Y'a pas de Gremlins au plafond."


On sauve sa peau comme on peut.
Puis il fit mine de reconnaitre Lys et joue le jeu.


"Oh tiens! Salut, comment ça va?"


##   Ven 12 Oct 2018 - 22:32

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 603
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" Et donc, tu as raison, j'ai tort, c'est bon, j'abandonne. "

Je ricane. Ça va, je peux me permettre de perdre pour cette fois, l'écart n'est pas trop important pour m'alarmer. En plus il est content, alors bon, on fait d'une pierre deux coups. L'efficacité que ça s'appelle.
Puis de toutes façons, on a des trucs à faire. On prend une éternité à se dire au revoir - c'est fou comment on adore parler en fait. En même temps, on refait le monde (non) et on a des débats 90% du temps fertiles et utiles (non plus). ... Puis on rigole bien, Søren a un humour décapant (heu), puis il a une de ces joies de vivre (...)
'Non. Mais. Juste. Tu... Ok laisse tomber.'

Du coup. Du coup. Ah je sais plus. Je faisais quoi à la base moi ? Ah, je me laisse trop facilement déconcentrer. je. Ah. Ça peut être ?

" ... "


Un machin quelque chose percute mon pied. Ou l'inverse, je sais pas trop. J'ai tendance à perdre les 3/4 de mes capacités cérébrales après une discussion avec le suédois.
Mais du coup j'attrape le machin. Un petit tas de ferraille. Une petite voiture télécommandée bizarre ? Qui joue à la voiture télécommandée ici ? Et si il y avait une caméra dedans ? Un pervers qui observe sous les jupes des filles ? ... AHAH. J'aimerais voir quelqu'un tenter un coup comme ça avec Abe.
Ça promet d'être sanglant.

Je m'apprête à lâcher un nouveau rire stupide quand le plafond explose. Un autre quelque chose tombe lourdement au sol dans un sale bruit nul. Je m'inquiète deux secondes mais ...

"Ok les gars. RAS. Y'a pas de Gremlins au plafond."

" ... "

Je reste muette quelques instants, hésitante sur la réaction à adopter. Puis, je penche la tête sur le côté, l'air neutre.

" Tiens. Salut Ys. C'est toi qui regarde sous les jupes des filles ? "

Je pointe l'objet du doigt.

" Je vais dire à Abe que t'as essayé de mater sous ma jupe. "

Je lui sers un immense sourire et tourne les talons d'un air fier.

" Aaaaabeuuuuh tudevinerasjamaiscequ'ilafaiiiit "



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Ven 12 Oct 2018 - 22:58

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ok, diversion réussie. Enfin presque. Si Lys ne se doute pas que le Master l'espionnait, elle imagine autre chose. Quelque chose de bien plus grave et de plus dégradant pour lui. Quand elle lui demande s'il était un pervers dangereux, Ys voit rouge. Sourire crispé.

"Gné? Peuh, je vois pas de quoi tu- HEEEEE!!!!!"

Mais l'espion n'a pas le temps de se défendre que la demoiselle a décidé de tout balancer à Abe. Et Abe, c'est la dernière personne qui doit croire en une chose aussi absurde (vraiment?). Abe rime avec mort. Il va lui faire la peau, c'est sûr!
Ni une, ni deux, Ys se lance à sa poursuite tout en hurlant un "REVIENS LA!". Quand il faut sauver ses fesses, on est prêt à n'importe quoi. Et sa première réaction fut de se jeter sur sa proie, l'emprisonnant de ses bras. Sous l'assaut, les deux terriens tombent au sol et s'en suit alors un débat. Les personnes autour les encerclent rapidement, intrigués par ce soudain combat. Certains même lancent des paris.


"100 yens que la petite blonde qu'elle le démonte!"

WTF?! D'où elle me bat??
Ok, pas le temps pour ces conneries. D'une petite sacoche solidement attachée à l'arrière de son pantalon, Ys en sort une corde. Lys est une anguille. Il faut être quatre pour la plaquer! Après un acharnement, il réussit à stabiliser la demoiselle. Et pour couronner le tout, il l'empêche de parler en lui scotchant la bouche.
Comment a-t'on fait pour en arriver là déjà? Ah oui… Abe.


"Voilà! Maintenant t'arrêtes de bouger!"

Tel un sac à patates, il porte son élève par dessus l'épaule. Y'a trop de monde ici, trop de danger et un risque immense que le type aux yeux verrons revient, alerté par les éclats. Prenant soin de détruire à coup de pieds le petit robot (sorry baby), il ne lui reste plus qu'une alternative. Trop de regards sur eux, Ys n'a pas d'autre choix que de sauter par la fenêtre.
Oui, oui, il prend son envol.
Fort heureusement pour eux, ils ne sont qu'au deuxième étage. Cherchez pas, c'est les talents de Master.

Une fois éloigné du regroupement et un peu plus au calme, il pose Lys au sol et lui retire le scotch de la bouche.


"Et maintenant t'arrêtes avec tes conneries. Ca fait très longtemps que j'ai arrêté de renifler les petites culottes."

Ah. Merde.

"Oublies ce que je viens de dire. Putain, mais tu m'as fais mal en vrai…."

Se plaint-il tout en frottant sa joue. C'est que durant le débat, il s'était pris son pied dans le visage. Y'a la marque pas vrai? On peut surement y lire "36". Petit pied.


##   Dim 28 Oct 2018 - 23:31

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 603
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Terrae, quel bel endroit. Des journées paisibles, sans tracas, presque ennuyeuses. Puis, de temps à autres, un Ys sauvage tombe du plafond d'une salle de cours et t'agresse. Ces jours là, tu regrettes de pas avoir plus profité de tes journées ennuyeuses.
Puis en même temps, c'est cool, ça met l'ambiance.
Terrae, tant de paradoxes.

Du coup l'idée d'aller dire à Abe qu'Ys mate sous les jupes des filles ne semble pas plaire au Master. J'ai à peine tourné les talons qu'il me jette au sol et lui avec. J'encaisse la rencontre avec le carrelage des couloirs, tente de me débattre en lui envoyant un magnifique coup de pied dans la mâchoire, mais le bougre semble avoir prémédité son coup. Corde pour ligoter, scotch pour m'empêcher d'appeler à l'aide...
Je lui lance un regard furieux et continue de gigoter avant de m'abandonner à mon sort. Disons que ce n'est que justice pour le coup de la dernière fois ...

Je grogne derrière la bande de scotch. Ys nous fait quitter le bâtiment avec la classe de tout Master téléporteur qui se respecte : en sautant par la fenêtre. Je. Il m'agace.

Je lâche intérieurement un soupir et me laisse trimballer tel un immense sac de riz jusqu'à un coin plus tranquille de l'Institut.

" AH ! "

Une fois posés, il me retire enfin le bout de scotch qui m'empêchait de parler. Je fais légèrement la moue : la sensation est loin d'être agréable, mais pas douloureuse.

" Et maintenant t'arrêtes avec tes conneries. Ca fait très longtemps que j'ai arrêté de renifler les petites culottes. "

" Hey ! J'ai rien fais moi ! "

Je fronce les sourcils et hausse autant les épaules que possible, toujours serrée dans la corde.

" J'm'en fiche, t'as mérité ton coup de pied. Pourquoi tu tombes du plafond ? Pourquoi t'avais un robot ? Pourquoi t'as une corde et un rouleau de scotch sur toi Ys !? T'as la passion du ligotage ? Oh. J'espère que MITSUKI SAIT QUE TU KIDNAPPE DES JEUNES FILLES. "

Je gueule la fin de ma phrase et tire finalement la langue. Puis avec une voix plus tranquille et une immense sourire :

" Sinon, toi, comment tu vas ? "





Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Lun 29 Oct 2018 - 21:34

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Une fois à l'abri des regards et de manquer un nouveau procès, les deux terriens peuvent enfin discuter. Enfin discuter, c'est un grand mot quand il s'agit de Lys et Ys. D'ailleurs, lorsqu'il lui rend le don de la parole, Lys en profite aussitôt pour se débattre tout en hurlant une fin des plus déplaisantes. Le Master regrette aussi vite de lui avoir ôter le scotch. Secouant des mains devant son visage pour lui faire signe de se taire, ce dernier jeta quelques coups d'œil par dessus son épaule, s'assurant que personne ne l'ait remarqué.

"Mais chut!! Tais toi! Dis pas des conneries pareilles!"

Cette élève est vraiment mal attentionnée. Comme s'il n'en avait pas assez souffert de sa réputation. Depuis peu, le calme était revenu mais avec une telle rumeur, il allait replonger en enfer. Et contre toute attente, ne sachant comment faire taire sa victime, voilà que cette dernière lui offre son plus beau sourire et s'informe sur sa santé.
Dubitatif, Ys marque un temps de réflexion avant de réaliser le côté malsain de son élève. Et ses pupilles devinrent aussi rouges que le sang.
Brandissant un couteau sous son nez, il reprit d'une voix grave et menaçante.


"T'oses te foutre de ma gueule! Tu veux mourir?!"

Bah au moins, quitte à voir le bon côté de la chose, c'est qu'elle n'est pas rancunière et la situation semble même l'amuser. Cette fille surpassera son maître. Elle est encore plus sournoise qu'il ne l'a été.
Rangeant son arme, ce n'était pas pour autant qu'il la libéra de ses liens. Sorry mais la voir se débattre en tentant d'hausser des épaules est trop drôle. Voire mignon sous un certain angle.
Et bordel, faut bien qu'elle apprenne qui est le patron ici.
S'asseyant à ses côtés en tailleur, le pseudo commando sortit une cigarette de son paquet tout en soupirant.


"Par moment je me demande si tu connais les limites du danger."

Ah et en parlant de danger, un petit Soren et son coffre remplit d'armes blanches lui revint. Tirant quelques bouffés de cigarette, il reporta son attention sur la petite blonde. Ouais, les questions sur la météo et son beau temps, il s'en moque. Sa journée était top secret et consacrée sur les relations de Lys. Non il n'est pas jaloux. Enfin disons que l'idée qu'elle puisse devenir une patate épluchée par un psychopathe ne l'enchante guère. Et après tout, c'est son travail de Master, n'est ce pas?

"Et toi dis moi, tu faisais quoi juste avant? .. T'étais avec qui hein?"


##   Ven 2 Nov 2018 - 3:19

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 603
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Un rire machiavélique s'élève à l'intérieur de moi. L'air paniqué d'Ys appelle ma sorcière intérieure qui se délecte de son désarroi. C'est beaucoup trop drôle, vraiment. J'adore Ys, mais c'est incroyable comme c'est facile de le faire paniquer connement.
Du coup je ricane doucement et pince mes lèvres dans un sourire stupide quand il sort son arme.

" T'oses te foutre de ma gueule! Tu veux mourir?! "

" Pfffrtt... Sensei, je t'aime beaucoup, je te trouve classe, beau, génial, mais t'es moyennement crédible tu sais ? Disons que me tuer comme ça, là, après m'avoir kidnappée devant les yeux de beaucoup trop d'élèves c'est pas la plus fabuleuse des idées que tu pourrais avoir. Mais c'est bien essayé quand même. "

Je lui tire gentiment la langue pour répondre à sa question rhétorique. Limites ? Danger ? Je traîne avec Abe et toi, mec. Ces notions sont devenues vagues ces derniers mois je dois l'avouer.
Bon, par contre il semblerait qu'il n'ait pas décidé de me défaire de mes liens. Je lâche un soupir et cesse de gigoter. Les frottements de la corde sur ma peau, c'est tout de même fort désagréable.

Je me permets de rigoler doucement à sa question.

" Comment ça j'étais avec qui ? Pourquoi ça t'intéresse ? "


Je lève un sourcil, souris et continue :

" Søren, il est Initié Tonnerre Téléporteur. Il est arrivé après Abe et moi. Des yeux vairons, bleu-vert plutôt jolis. Tu remarqueras sûrement une cicatrice au-dessus de l'un des deux, c'est de moi. Je lui ai littéralement tapé dans l'oeil. Hm hm, ça fait quelques semaines maintenant que je passe du temps avec ? Promis on s'est protégés ! "

Ah ? Oui. Sûrement.




Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Ven 2 Nov 2018 - 21:52

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

C'est fou avec quelle facilité son élève pouvait le faire tourner en bourrique.
En vrai, ce mec, quand il s'agit d'une mission en infiltration, il est différent. Sur le terrain, il est dans son monde et son professionnalisme le rend un tout autre homme.
Mais en dehors de ces contextes, quand il est en présence de ses proches, ou même d'autrui, il perd de suite toute crédibilité. Et forcément Lys est la première à en profiter. Et malgré tout, il y a comme une forme de complicité.

Grincement de dents, Ys réalise qu'effectivement tuer une personne kidnappée sous les yeux de tous n'est pas réellement une bonne idée. Il avait intérêt à trouver un bon alibi. Ah et puis, merde. De toute manière, il ne peut pas la tuer, même pour ça. Espèce de faible.
Rangeant l'arme blanche, il détourna cependant le visage quand Lys l'accabla d'autant de compliments avant de gentiment de se moquer de lui.
Abe lui avait livré la nature de ses sentiments à son égard, et de part sa gêne, c'était aussi un sujet sur lequel il allait devoir s'engager.
Mais pas tout de suite.

Chassant cette gêne, il soupira tandis qu'il se sortit une cigarette. Oui, oui, il la laisse ligoté. Elle est marrante et mignonne quand elle tente d'hausser des épaules. Et alors qu'il lui pose une question qui aurait pu être innocente, la petite blonde le fixe méfiante avant de lui livrer ce qu'il désirait savoir.
Et il n'allait pas être déçu!


"Tss, plutôt jolis. Vairons, je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de sexy là dedans."

Lâche-t'il accompagné d'une grimace en coin. Comment ça mauvaise foie? C'est pas de sa faute, il peut pas se le sentir. Et alors que son élève continu son récit, il manque de s'étrangler quand elle le rassure sur sa relation "protégée".
Reportant un regard noir sur elle, il marqua une minute de silence avant de lui balancer de la fumée au visage.
Meuf, pitié, je veux pas savoir. C'est un peu comme si ton père rencontre le gars et lui demande "alors avec ma fille?!". On sait tous ce que ça signifie. Alors merde, c'est juste dégelasse que ce type a pu… bah… voilà quoi!


"Bordel je te demandais pas si vous jouez à touche pipi!"

T'es sûr? Mouais. On s'en balek! Non, là, le plus grave c'est que ce porc garde précieusement de quoi livrer une guerre. Et Lys pourrait être sa première victime. Mec, tu ne toucheras pas à un cheveux de la blonde.
Reprenant en main son couteau, il délivra la demoiselle de ses liens tout en reprenant d'une voix légèrement agacée:


"Mouais, mouais, moi, je le trouve louche. Et puis je ne veux pas que tu te laisse charmer par le premier couillon. Alors comme tout bon sensei, je vais te donner deux trois trucs pour te protéger."

Se débarrassant du mégot, Ys sortit de son petit sac militaire quelques gadgets. Tout d'abord, un couteau papillon. Il le mit en évidence sous le nez de la blonde tout en le manipulant pour qu'elle sache comment s'en servir.

"Ca, tu le gardes dans ta manche. Comme ça, Hop! Tu l'actionnes comme ça et tu lui tronche la gorge! Ensuite..."

Farfouillant, il sort une bombe lacrymogène.

"T'es mignonne, jamais contre le vent, hein?!"

Manquerait plus qu'elle s'en asperge la gueule. Ah non, pardon, ça, c'est Ys qui en est capable.
De cette sacoche, il en sortit un taser. Se rendant compte de cet objet, Ys marqua un instant tout en le dévisageant. Ouais. Le bougre, il est Tonnerre aussi. Pas sûr qu'il se retrouve en position fœtale. Mais!
Mais tout ce qui est bon à prendre, est à prendre. Alors il le remet entre les mains de la miss.


"Vises les bijoux, ça pourra le calmer."

Sorry bro, on avait dit pas de pitié.
Puis enfin, il sort le dernier objet. Une sorte de bipeur qu'il place soigneusement entre les mains de son élève.


"Bon ok ça, ça, tu le gardes en permanence sur toi. Aux chiottes, sous la douche, je m'en fou, tu t'en sépares jamais. Comme ça, si tu as le moindre problème, tu n'auras qu'à appuyer sur le bouton et je serai où tu es pour apparaitre."

Tout en accompagnant les gestes à sa parole, il lui démontra le seul bouton visible sur le bipeur. Ayant ainsi le même, celui de Lys contenait un localisateur. Ainsi, au moindre déclenchement, il saurait où se trouve son élève et d'une téléportation, il volerait à son secours.
Tu vas voir les yeux vairons qui sait le patron!


##   Mer 14 Nov 2018 - 3:24

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 603
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

"Tss, plutôt jolis. Vairons, je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de sexy là dedans."

" Hé bien ... J'aime bien ... C'est peut être moins "flashy" que les tiens, mais c'est plutôt pas mal non plus faut avouer. "

Je confesse en faisant une légère moue un poil surjouée, puis, ricane encore, amusée par sa réaction à ma réponse.

" Meh. "

Je réponds simplement et lui tire la langue un sourire moqueur sur les lèvres. Il finit par me retirer mes liens et je lâche un soupir de soulagement. Je m'étire immédiatement, profitant de ma liberté de mouvement. Il m'aura finalement eue avec sa corde et son kidnapping.
Je tourne un regarde interrogateur vers lui, restant assisse à ma place bien sagement.

" Pour me protéger ? Mais je t'ai dis que- "


"Ca, tu le gardes dans ta manche. Comme ça, Hop! Tu l'actionnes comme ça et tu lui tronche la gorge! Ensuite..."


Le couteau atterrit dans mes mains et je l'observe perplèxe avant de reporter mon regard sur Ys qui trifouille dans ses affaires. Un sourcil haussé je le regarde me donner ces ... choses et je l'écoute m'indiquer leur utilisation.

" Ys ... "


C'est d'abord drôle, peut être même mignon, mais la chute me fait tiquer. Je pose le tout à côté de moi et me pince légèrement l'arrête du nez du bout des doigts.

" Ys. Écoutes, stop. Pourquoi ? Je - On fait rien de mal que je sache non ? Puis il me fait rien de mal non plus. Et je ne vois pas pourquoi il m'en ferait. "

Je penche légèrement la tête sur le côté et plante mon regard dans le sien.

" Tu t'inquiètes beaucoup trop Sensei. Je te remercies, mais reprends tout ça, d'accord ? Je n'en ai pas besoin ... "

Je pose devant lui le couteau, le spray, le bipeur, le taser ... et lui lance un petit sourire.

" Sincèrement, y a rien de dangereux dans ce que je fais ! Puis concrètement, on se voit, on passe tu temps ensemble et on fait de mal à personne. "

Sauf ce type qu'on a cambriolé, oh et ces types qu'on a tabassé et ...



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Mer 14 Nov 2018 - 18:29

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ys hausse un sourcil quand la demoiselle lui répond que ses yeux sont plus "flashy" que ceux de M'osieur Soren. Mouais. Mais il reste méfiant. De toute manière, tant qu'Abe sera méfiant, il le sera tout autant. Abe a un instinct animal. Quand il y a danger, tout son poil se redresse. C'est un signe.
Alors le Master ne perd pas de temps et annonce la liste avec laquelle la demoiselle pourrait se protéger si une éventuelle attaque aurait lieu.
Il lui pose dans les mains toutes ces armes. Le rouquin ne s'en rend pas bien compte mais Lys est sur le point d'imploser.
Et finalement, elle répond. Elle l'interrompt immédiatement tout en tâchant de le rassurer. Putain, ayé, il lui a lavé le cerveau. Elle a trop confiance en lui.


"Mouais... Tu sais, les psychopathes sont toujours très gentils avec leur victime… au départ."

Est ce que tu vois où je veux en venir? Non mais c'est facile. S'il veut, lui aussi il peut devenir un psychopathe compétent dès demain. … Ok, ne jamais avoir ce genre de conversation avec son psy.
Et voilà que la petite blonde lui rend l'arsenal. Bordel mais ça comprend rien une fille!! Va falloir qu'il veille sur elle 7sur 7. Putain y'a intérêt qu'Abe en fasse autant.


"Attends, tu sais pas de quoi sont capables les gens que tu connais pas. Une fois, y'a un gars, il a refait toute une salle avec des dents humaines."

Euh, c'était ça l'histoire?

"Enfin un truc dans le genre tu vois. Et il était même pas dentiste!"

Okay. Alors pour ce qui est des arguments, t'es mignon mais tu laisses ça à Abe. En plus, Lys n'est pas du tout convaincue et ça, rien qu'à voir sa tête. Ok, la penche pas stp. Les filles en devraient pas faire ça. Ys a tendance à rapidement abandonner sinon.

"Bon, ok. Mais gardes au moins ça s'il te plait."

Soupira-t'il tout en lui rendant le biper. Au moins, avec ça elle se fera plus discrète et lui, il pourra répondre à son appel en toute circonstance.
L'instant de quelques secondes, le Master pose ses deux mains en arrière sur le sol, fixant devant eux tout en continuant de fumer.


"Y'a autre chose aussi qu'il faudrait que j'éclaircisse avec toi…"


##   Jeu 29 Nov 2018 - 1:33

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 603
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 20
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" Oui, les psychopathes. L'Institut entier est probablement remplit de psychopathes papounet et toi le premier. "

Je lui tire la langue.

" Je te rassures, il n'a pas spécialement l'air d'avoir un attrait pour les dentitions. Bon, je te l'accorde c'est un type étrange avec des passions étranges et des façons de faire bizarres, mais bon. C'est ce qui lui donne son style on va dire. "

Je récupère le bipeur avec un petit hochement de tête.

" Je veux bien garder ça oui, ça peut toujours s'avérer utile. Promis, je l'utilise si il y a un problème que je ne peux pas affronter toute seule. Tu seras un peu le deus ex machina de ma vie, je trouve ça ... beau. "

Je ricane légèrement.

" Y'a autre chose aussi qu'il faudrait que j'éclaircisse avec toi… "


Je plisse les yeux, puis hausse un sourcil, carrément intriguée par l'affaire.

" Je suis coupable de toutes les bêtises dont tu comptes m'accuser et je les assume fièrement. J'ai des dossiers sur toi rappelles t'en, ce serait de la mauvaise foi de me juger et de tenter de me punir ! "

Je laisse un ange passer puis reprends plus sérieusement.

" Que veux-tu éclaircir du coup ? "



Histoire de l'amitié par Søren et Lys:
 
La Cours au complet:
 
##   Ven 30 Nov 2018 - 14:15

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ok, un point pour elle. Effectivement, l'institut est remplis de dégénérés. A commencer par Lys hein. Enfin, chacun ses qualités, c'est ce qui rend Terrae si unique. Trop de personnalités intéressantes.
Enfin, faut pas tomber dans son piège là et rester ferme. Ce à quoi Ys réagit vivement. Il ne lui laisse pas le choix, elle prend au moins le bipeur. Et ce n'est pas utile de chercher à le défendre ce Soren, il est louche, point. Si ça se trouve, elle ne tiendrait pas autant tête si c'était Abe qui tenait les mêmes propos. Ouais non en fait, elle dirait carrément pas ça.


"Mouais mouais. Tu voix, toi même tu le reconnais qu'il est bizarre. Je l'ai vu la dernière fois. Il portait des lacets jaunes sur des chaussures rouges."

Sérieux il est daltonien le gars? C'est un handicape les yeux verrons? Non parce que si c'est une question de goûts vestimentaires, alors ils sont à chier! Lys, tu vois tellement mieux que ça…

Sourcil levé, Ys fixe du coin de l'œil son élève. Ex-machina? Wtf?!


Hum, ouais bah m'appelles pas non plus pour des conneries."

On la vois venir sa bêtise. On la voit tous venir. Par un jour d'ennuis, elle serait capable de le biper juste pour lui apporter un jus d'ananas parce qu'elle se dessèche. Qu'elle l'accepte: il n'y qu'Abe qui lui obéit au doigt et à l'œil. Le truc de Reine ça ne marche pas avec lui.
Bon en revanche, il en apprend des mûres là. Des bêtises?? Mais lesquelles??!!!


"Putain mais qu'est ce que t'as encore foutus?? J'espère que tu n'es pas dans le trafic d'organes."

Si, Papounet Ys est de retour. En plus, il avait entendu quelques rumeurs à ce sujet alors bon… COMMENT VEUT ELLE DEVENIR MASTER SI ELLE FAIT CE GENRE DE CHOSE ILLEGALE?!! …. En plus, elle doit trop mal les revendre si ça se trouve. Perte de bénéfices.

Bon trêve de plaisanteries! Un soupir lui échappe alors que la conversation semble reprendre du sérieux. Allez là, faut se lancer. On crève le sac et c'est terminé. Pourvu qu'Abe se soit pas payé sa tête surtout!


"Je suis désolé de ne pas l'avoir remarqué plus tôt."

Enfin en même temps, y'avait tellement d'indices donnés… Genre comme le rouge qui peint ses joues. Et c'est Soren que tu traite de daltonien?!
Ne se sentant pas à l'aise, Ys se leva pour continuer à fumer sa cigarette sans réellement oser croiser le regard de la petite blonde.


"Je comprendrais que tu ne souhaite plus être mon élève si cela devenait trop compliqué pour toi. Mais j'ai appris récemment que tu.. bah… que je te laisse pas indifférente."

Ose-t'il enfin tout en posant son regard sur la demoiselle. C'est comme ça qu'on dit? Non parce que les sentiments, poser des mots dessus et tout le bordel qui va avec, c'est pas son fort hein. Il espère juste ne pas passer pour un con.


##   
Contenu sponsorisé

 

Lys, je suis ton père!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salle commune.