Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Rencontre entre deux nouveaux de Terrae. [Avec Arash Ilios]
##   Dim 14 Oct 2018 - 15:32
Anonymous
Invité

Deux mois sont passés depuis mon accident. Deux mois, où j'ai dû limiter mes mouvements au strict minium. Vivant à la vitesse d'un escargot centenaire. Que c'était long. Dix mètres m'en paraissaient cent. Et une minute m'en paraissait dix. Tout était si lent, mais c'était avant. Me voilà, remises sur pied, avec la seule contrainte de ne pas m'épuiser. Marcher doucement, avec des béquilles. Tss, ça m'agaçais, mais c'était une des conditions pour me rétablir plus vite et donc bouger d'avantage. Mes poumons ont retrouvé leur capacité d’antan mais mon corps est encore marqué par les séquelles de cet événement. J'avais pu visiter l'hôpital de la nouvelle Terrae, un établissement lambda mais mieux loti qu'une majeure partie du civil. Ça me changeait des urgences où les murs étaient fissurés et le matériel parfois rafistolé. C'était à se demander où ils pouvaient injecter l'argent qu'ils recevaient. Cela était dit, je revenais de mon rendez-vous avec un médecin de Terrae, Monsieur Oscar. La cicatrisation avancée péniblement mais j'étais sur le bon chemin. Sa collègue infirmière a du m'appliquer une lotion et une série de bandes sur mes brûlures. Aussi vite fait, je sortis de cette pièce, remerciant allègrement le personnel. Il ne manquait plus qu'une chose pour mieux connaître l'endroit où j'allais désormais vivre pendant un bon moment. Une visite seule ? Non, bien trop solitaire comme activité. Une visite guidée ? Pourquoi pas, ça me permettra d'établir un lien social supplémentaire. Aborder une personne dans la rue du style "Bonjour, pouvez-vous me faire visiter cet endroit ?" était si impromptu de nos jours que je décidais d'établir un petit stratagème. Une proie, prises au hasard, quoique son style vestimentaire a attisé ma curiosité, s’avança dans ma direction. Il s'agissait d'un jeune homme, à peu près du même âge que moi, avec d'élégants vêtements. Je passai à côté de lui, l'air totalement perdu.

« Mais comment je vais me repérer. » Me disais-je en me frottant la tête. « Être nouvelle ici n'est pas chose aisée. »
##   Dim 14 Oct 2018 - 16:31
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

La journée allait être longue et ce n’était pas pour te déplaire. Car comme l’a dit Thalès : « Le temps met tout en lumière. » Et comme tu avais beaucoup de temps pour toi, c’était le moment parfait pour explorer la ville, ou plus précisément, la coutume de la ville. D’autres temps, d’autres mœurs. Tu n’avais aucune idée à quoi tu devais t’attendre par ici. Des combats de gladiateurs ? Des racailles aux coins des rues ? Une ruée à la boulangerie le midi pour obtenir les meilleurs pains possibles ? Va savoir, le monde est plein de surprises, mais tu ne pouvais plus te laisser surprendre. Les criminels adorent tendre des pièges, mais ne s’attendent jamais à tomber dans un piège. Et pour ne pas se laisser surprendre, il fallait surprendre. Prendre le taureau par les cornes, attaqué avant le lever du soleil. La meilleure défense est l’attaque, et s’opposer directement aux problèmes avant qu’il s’oppose à nous était la meilleure stratégie. Après tout, il vaut mieux prévenir que guérir.

Tu avais donc décidé après de longues minutes de réflexion dans ta chambre que tu devais encore te balader, et apprendre sur ce que tu voyais. Tu pris donc tes affaires, et tu partis à travers la ville. Des affaires des plus simples, ta tenue habituelle avec la chemise noire ouverte, le collier en or, le pantalon noir, les chaussures en cuir… Mais vers où ? Voilà qui posait bien problème. Un problème qui fut bien vite réglé. Tu allais juste te balader à travers l’école et les bâtiments autour. Il t’avait fallu un petit moment, mais tu connaissais à présent par cœur la ville. Plus besoin de carte ou de hasard. Grâce à tes explorations tu savais où les rues allaient te mener. Tu te baladas alors un long moment sans vrai aucune logique, cherchant à voir des mouvements particuliers de foule. Tu savais que ce n’est pas avec une journée de balade que tu apprendras tout sur tout. Mais … Tu  finiras bien par apprendre quelque chose, le temps n’est jamais perdu après tout.

Alors que tu t’avançais en suivant ton instinct, tu entendis quelqu’un. Une plainte qui te sort de ta réflexion et te ramena les pieds sur terre. Une femme a côté de toi, se plaignant d’être nouvelle ici, en béquille. N’importe quel prince charmant aurait fait demi-tour et serait allé aider la princesse qui soupirait de désespoir, mais … Tu n’es pas un prince, tu es un roi. Tu ne montras donc pas le moindre intérêt pour le désespoir de la femme, tu n’avais pas de temps à perdre pour cela. Si elle c’était directement adressée à toi, la chose aurait été différente, tu aurais pris le temps de t’arrêter. Mais tu ne t’occupes pas de ce qui ne te regarde pas et cette femme ne t’a point regardé, toi le soleil. Elle est juste passée à côté de toi, perdu. Tu hésitas à te retourner pour lui montrer le bon chemin, mais encore une fois, ton instinct te disait d’attendre. D’attendre et de suivre ta route.


Theme
Rencontre entre deux nouveaux de Terrae. [Avec Arash Ilios] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Dim 14 Oct 2018 - 17:07
Anonymous
Invité

Échec. Ma mise en scène ne s'était pas déroulée comme prévu. Ce jeune homme a à peine hésité, ralentissant légèrement le pas, pour finalement continuer sa route, comme si de rien n'était. Il m'a entendu, je suis sûre et certaine. Cette personne allait me donner un peu de fil à retordre pour pouvoir établir un dialogue. Deux choix s'offraient désormais à moi. Le premier, laissé ma carte de Terrae tomber sur le sol, en prenant soin qu'elle atterrisse juste devant les pieds de cet homme, où, m'adresser directement à lui. Le coup de la carte était compliqué mais surtout visible. Peu ne connaissent pas le message implicite qui se cache derrière ça et je n'aime pas prendre les gens pour des cons, sauf s'ils le sont avec moi. Donc le second choix s'imposa de lui-même. Je me retournai de justesse, juste assez pour être dans son cercle amical, d'environ un mètre dix.

« Bonjour Monsieur, excusez-moi de vous importuner. Je me présente, Edwige Guesdon. J'aimerais qu'on me fasse visiter la ville étant donné que je viens d'arriver il y a peu. » Lui disais-je tout naturellement.

J'espérai qu'il accepte ma requête, sans quoi, je rentrerai bredouille. Demandant donc à une personne quelconque, que j'aurai rencontré dans un bar, bu un verre ou deux, danser avec elle et sympathisé avant d'aborder le sujet de la visite de Terrrae. Aborder une personne n'est pas un problème pour moi. Ce qui m'importe, c'est la façon dont je vais le faire, pour rendre ce moment un peu plus intéressant qu'un simple « Bonjour, au revoir ». Cela me fait penser que je dois voir comment est l'ambiance la nuit, ici.

Le Soleil commençait à taper sur la tête. Je mis donc mon chapeau sur celle-ci, prenant soin de ne pas me décoiffer.
##   Dim 14 Oct 2018 - 18:55
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Tu t’avanças tranquillement, prenant lentement de la distance avec la demoiselle que tu avais ignorée. Tu avais mieux à faire, pas le temps de perdre avec des personnes qui ne peuvent même pas reconnaitre ta présence. Tu ne vas pas t’abaisser à aider les personnes qui soupirent dans la rue, ça serait leur faire croire qu’ils sont intéressants, qu’ils sont uniques et que leur avis compte. Mais le seul moyen de faire compter son avis est  de le faire résonner. Le faire comprendre. Le faire savoir aux autres. Une volonté exprimée dans un soupire n’est pas une volonté qui importe au roi. Un roi entend ses fidèles, si ses fidèles parlent fort et bien.  Mais il faut ensuite que les fidèles sachent se rendre convaincants, car il n’y a rien de pire pour un roi que de perdre du temps.

Mais finalement une voix résonna et cette fois elle semblait polie et adresser à toi. Bien, elle commençait à comprendre. Tu te retournas doucement, les bras croiser, en attendant qu’elle s’exprime correctement. Sauf que tu notas plusieurs fausses notes. Tu allais encore une fois t’amuser à donner une leçon. Tu fis un léger signe de la tête en commençant ta phrase, puis ta voix joyeuse devint doucement plus sèche et monotone.


- « Bonjour mademoiselle Guesdon, c’est un plaisir de vous rencontrer. Moi aussi j’aimerais bien des choses. J’aimerais beaucoup de choses. Par exemple le respect qu’on me doit. Avoir enfin mes fameux pouvoirs. Faire comprendre à la plupart des personnes ici que je ne suis pas un vulgaire paysan. Et j’aimerais encore moins perdre mon temps. »

Tu la fixas un moment, stoïque, fixe, immobile. Tu voulais déjà lui faire comprendre une chose. Formuler de cette manière ce qu’on veut n’est pas une demande, c’est un caprice. Demander quelque chose à quelqu’un est très différent. Tu soupiras en fermant les yeux. Tu baissas un peu le menton. Ta main gauche sur ta hanche, ta main droite qui commence à faire des moulinets pour faire comprendre que tu passais sur cette erreur.

- « Bien, si je te disais que moi Arash Ilios, peut te donner ce que tu aimerais alors que tu n’as strictement rien demandé. Qu’est-ce que tu peux me donner en échange ? Car moi aussi j’aimerais bien des choses… Mais qu’as-tu à m’offrir ? Qu’est-ce que tu as que je n’ai pas qui pourrait m’intéresser ? »

Voilà, la balle était dans son camp. Tu pouvais parfaitement t’imaginer au sommet de ton trône à regarder ton sujet. Attendant qu’il s’exprime, pour savoir si sa demande mérite ton aide ou non.


Theme
Rencontre entre deux nouveaux de Terrae. [Avec Arash Ilios] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Lun 15 Oct 2018 - 15:29
Anonymous
Invité

Il se retourna, lentement, répondant à mon appel, d'un air condescendant que je n'appréciai guère. Ma première impression s'est vite confirmée après avoir entendu sa réponse. Je le regardais droit dans les yeux, le fixant comme s'il pouvait comprendre ce que je pensais à travers ce regard. « Arrête de me prendre de haut, je ne suis pas ton larbin. » Il n'avait pas l'air dans tenir compte, restant immobile, les bras croisés. Je le regardai donc de la tête aux pieds, examinant son corps et sa tenue vestimentaire, puis remontai mon regard jusqu'au sien, tout en restant neutre. Mon interlocuteur était quelqu'un de soigné, portant une chemise noire, ouverte tout le long, abordant une plaquette d'abdominaux saillant, avec un gros collier en or, un pantalon sombre et des chaussures en cuir, correctement cirées.
Je ne tenais pas compte de sa réponse première, attendant la suite. Chose que je n'ai pas regrettée. J'étais tombé sur un individu qui était intéressant avec un fort caractère à en juger par cette première approche.

« Un échange ? Hum, ça me va.  »

Qu'est-ce qu'un homme comme lui peut avoir besoin ? En effet, son style vestimentaire laissé penser qu'il était un homme riche. Qu'est-ce qu'un homme riche a besoin ? Je réfléchissais pendant de longues secondes, cherchant une réponse appropriée. Le Soleil tapait encore un peu plus. Je pris donc soin de baisser mon petit chapeau de paille.

« Un verre dans un bar de Terrae ? Je vous y invite si vous le désirez. Ce sera l'occasion pour se rafraîchir. »

Lui proposais-je gentiment. S'il me fait visiter ce lieu, je pourrai examiner les différents bistrots qui y sont et en choisir un qui l'intéresse. À voir s'il allait accepter ma proposition.
##   Lun 15 Oct 2018 - 18:25
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Tu ne pouvais juste pas y croire. Un verre dans un bar ? Tu ressemblais à quoi bon sang, le premier garçon qui ferait n’importe quoi pour un verre bien frais. La main qui moulinet dans le vent s’arrêta un moment pour venir frotter ton front. Doucement, une migraine finirait par naitre si tu ne faisais pas attention. Tu soupiras alors un très long et simple « Oh my god. » qui semblait être un mélange de désespoir et dépression. Tu ne pouvais pas y croire. Ce n’était juste pas croyable. C’était … Incroyable. Tu n’avais pas d’autre mot à la bouche. Tu la regardas alors un moment en espérant qu’elle change d’avis mais il semblerait bien qu’elle soit sur d’elle. Bon, fallait faire avec. Peut-être que tu pourrais lui apprendre un poil de bon sens en te baladant. Mais c’était clair qu’elle voulait t’utiliser comme un outil. Pourquoi il a fallu que ça tombe sur toi ? N’importe qui de stupide et ignare lui aurait fait une belle balade, mais non, il faut que ça tombe sur toi. Tu posas les mains sur tes hanches en élevant le ton.

Tu l’avais bien vu à son regard lâche qu’elle ne t’avait absolument pas écouté. Elle se pensait peut-être au-dessus de l’avis des autres, mais tu comptais bien lui faire comprendre qu’il ne fallait pas plaisanter avec l’avis et les choix d’un roi. Tu entras sans aucune gêne dans son espace vital pour la fixer de prêt avant de lui lâcher sur un ton élevé.


- « Je veux bien t’aider mais à plusieurs conditions. Premièrement, si je vois qu’à un seul moment, tu oses encore ignorer ce que je te dis, je te laisse seule peu importe où nous serons. Deuxièmement, le verre dans le bar ne sera pas suffisant, j’espère que tu trouveras vite une autre idée. Troisièmement, je suis beaucoup de choses, mais stupide certainement pas. Essaye seulement une fois de m’utiliser comme un outil et tu peux oublier mon aide pour le reste de ta vie. Bien clair ? »

Tu te redressas en regardant de droite à gauche.

- « Bon. On va commencer par la fête foraine. Elle n’est pas loin et on devrait passer devant le café et la salle des fêtes. »


HRP : la carte de Terrae se trouve ici http://terrae.forumpro.fr/t2939-l-institut-terrae


Theme
Rencontre entre deux nouveaux de Terrae. [Avec Arash Ilios] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Mar 16 Oct 2018 - 12:51
Anonymous
Invité

« Oh my god. » Ce que venait de dire cet homme résonna dans ma tête, comme si on hurlait dans une caverne. Toujours immobile, les avants-bras croisés, soupirant longuement, mon interlocuteur n'avait visiblement pas l'habitude d'être abordé de la sorte. « Mon Cher Roi, voudriez-vous accepter ma requête que j'ai à vous proposer ? » Aurait sûrement eu plus d'effet avec un genou à terre qu'un « Bonjour Monsieur, excusez-moi de vous importuner... » Néanmoins, je n'allais pas changer de comportement vis-à-vis de lui. Il me regarda à son tour avec insistance, comme pour modifier mon langage. Le noirâtre se rapprocha de moi, pénétrant dans mon cercle d'intimité. Je sentais alors ses yeux me percer et son souffle me décoiffer. J'ai été gentille une fois. Un peu moins la deuxième, lui faisant comprendre que je n'allais pas me laisser faire. J'espérai de ne pas arriver à une troisième fois mais au vu de l'avancée de notre discussion, cela m'étonnerait.

« Si le verre n'est pas suffisant, il suffit de l'accompagner d'un peu de musique. Peut-être y a-t-il un espace où danser ? »

Monsieur Arash venait de passer au tutoiement et était de plus en plus agressif dans ses propos. Je n'entrai pas dans son jeu. Je restai naturelle, avec un léger ton d'arrogance et d'hypocrisie, remettant ma mèche là où elle était.

« Bien, je vous suis. » 

Nous tournions à gauche, en direction du café et de la salle des fêtes. Malgré mes béquilles, je marchais correctement, presque aussi bien sans, suivant de près mon guide.
##   Mar 16 Oct 2018 - 18:12
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Tu haussas un sourcil en regardant la demoiselle. Soit elle apprenait très vite et avait bien vite compris comment te cerner… Soit elle avait un peu de goût. « Pourquoi pas, la musique ne me dérangera, et si vous êtes une bonne danseuse pourquoi pas. Je pourrais vous apprendre deux trois trucs et inversement aussi. Comme m’apprendre pourquoi les jeunes de mon âge de nos jours aiment tant les musiques … étranges, qui ressemblent à un tas d’insultes et de provocation qu’à de la vraie musique. »

Toi et la musique ça faisait deux, pas moyen de discuter là-dessus. Rap, pop, techno, électro, ce genre de truc te dégoutaient simplement.  Il n’y a pas de logique, pas de son raffinée ou rechercher. Ce ne sont que des bruits sans qualités et qui ne portent aucun message sauf la violence comme si c’était quelque chose de bien et positif. Voyant demoiselle Guesdon faire de son mieux pour tenir ton rythme, tu ralentis légèrement le pas pour ne pas trop qu’elle force et tout travail mérite salaire. Elle a fait l’effort de tenir ton rythme et sa récompense sera simplement que le rythme sera moins dur à tenir. Quoi ? Vous vous attendiez qu’il la porte sur son dos ? En marchant tu tenais tranquillement la discussion. Elle voulait une visite, tu n’allais pas juste marcher avec elle dans la ville sans but et sans logique.

- « Bon, il est évident que tu as remarqué qu’il y a un parc à droite. Il est sympathique mais rien de spécial selon moi, même si la fontaine au centre est très plaisante à regarder et on peut parfois voir quelques oiseaux qui ne sont pas juste des pigeons. Sinon quoi d’autre ? » Tu continuas de marcher en regardant les bâtiments. « À gauche les thermes, je n’ai jamais encore y été mettre le pied mais ça ne serait pas tarder… Oh, j’ai oublié de mentionner le détaille. J’imagine que tu es nouvelle ici. Et bien figure-toi que tu es tombé aussi sur un nouveau. Quelqu’un a eu l’amabilité de me faire visiter l’école, j’imagine que je dois rendre l’appareil d’une façon ou d’une autre. Comme ça tu aideras peut-être aussi quelqu’un un jour. »

Tu t’avanças avant de montrer cette fois un bâtiment à ta droite.« Là tu as un café, j’ai déjà été boire là, pas super si tu veux mon avis. Ensuite  à gauche il y a une salle de fête et si tu tournes à droite au bout de la rue. Tu pourras admirer la fête foraine. Encore un endroit où je n’ai jamais pu mettre le pied. Tu veux y aller ou bien tu veux continuer la balade. »


Theme
Rencontre entre deux nouveaux de Terrae. [Avec Arash Ilios] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Ven 19 Oct 2018 - 8:45
Anonymous
Invité

Hum, ma proposition avait l'air de lui convenir. J'étais habituée aux soirées dansantes sur fond de musiques entraînantes, calmes mais énergétiques. Où certaines émotions pouvaient se faire ressentir plus facilement que d'autres. Bien entendue, je ne me prêtai absolument pas aux musiques trop séduisantes, où le but était de frotter son corps luisant de transpiration avec l'autre, avec des paroles violentes et sans aucun sens. Je partageai à moitié son avis là-dessus car certaines de ces musiques sont très biens mais il y en a peu. Le rock n'entrait pas dans ces cases. L'instrumental est parfois violent, certes, mais pas les paroles, ou du moins peu. Elle est surtout violente au niveau de l'énergie. Par chance, Monsieur Ilios et moi étions du même avis, bien que je paraissais jeune, visiblement un peu plus que lui, j'espérai qu'il ne me mette pas dans le même bateau que certains.

« Ce sera à vous d'en juger » Disais-je avec un léger sourire. « Ne me le demandez pas à moi, demandez-le plutôt à ceux qui aiment ce genre de musique. Ce doit être une question de génération, qui nous a pas touché. »

Je ne suis pas excellente danseuseuse mais je me débrouille bien. Je sais bouger mon corps dans l'espace et le temps, au rythme de la musique, parfois un peu trop. Foutue hyperactivité. Voyant que je peinai de plus en plus à le suivre, mon guide ralenti le rythme de marche, me permettant de reprendre mon souffle. Je le remerciai d'un petit regard amical. Il me parla un petit moment des environs. D'un parc agréable autour d'une belle fontaine, puis des thermes où il aimerait aller, un café, à bannir selon lui et une fête foraine, pleins de manèges et d'activités. Étais-ce une invitation ou juste des paroles dîtes comme ça ? En tout cas, je ne pourrai pas y aller avant quelques mois.

« Je n'en savais rien. Surement, je rendrai service à qui en aura besoin. »

Mon flair était peut-être bon. Deux nouveaux réussissent plus souvent à bien s'entendre qu'un nouveau et un ancien. Du moins, en général.

« Si ça vous envie. Je ne ferai que visiter car mon état ne me permet pas encore de faire des manèges à sensations. »
##   Ven 19 Oct 2018 - 13:33
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

La fille marquait un bon point, elle n’aimait pas cette nouvelle génération de musiques. Une chance pour toi, tu n’avais aucune envie d’entrée sur un débat comme quoi les nouvelles musiques sont intéressantes ou non. De plus la réponse était si évidente que tu n’as pas besoin d’affirmer ton avis de quelque façon que ce soit. C’était évident que tu avais raison, ça l’est toujours. C’est presque une règle absolue, mais qui ne s’appliquait qu’à la culture générale. Si c’était autre chose, tu pouvais bien avoir tort, mais tu ne risquais pas de l’admettre.

Elle répondit tristement à ta question, une réponse fondée, solide, logique, mais bien triste. Son état l’empêchait d’utiliser les attractions, donc ça serait comme un enfant qui fait du lèche vitrine. Effectivement, tu ne pouvais pas l’emmener là-bas. Tu penchas la tête sur le côté en fixant ses béquilles.
« Effectivement, dans ton état, il t’est impossible de te balader dans la fête foraine… De plus, tu sentais le péché de l’avarice et de l’envie tordre de ton âme de douleur en voyant les gens faire des attractions alors que tu ne peux pas. »

Tu fermas les yeux un moment pour trouver une solution, mais l’emmener au parc est impossible. Alors autant l’emmener ailleurs pensas-tu soudainement. « Umu ! Si tu ne peux pas aller là-bas, allons ailleurs, le monde est plein de merveille. Et même avec des béquilles tu pourras en profiter. De plus, la patience est une vertu, quand tu auras récupéré, tu pourras emmener quelqu’un de plus proche que moi dans cette fête foraine et t’amuser. Nous ne nous connaissons même pas après tout. » Une réalité fort bien vrai. Tu ne connaissais rien d’elle, mais en vrai, tu t’en fichais un peu. Tu n’étais pas du genre à regarder le passé, mais bien plus le futur. Tu fis donc demi-tour pour revenir sur tes pas.« Bien, on va traverser le parc pour continuer notre visite. Je vais ralentir le rythme que tu puisses un peu profiter du voyage. »Effectivement, tu ralentis le pas quand tu arrivas au parc. Tu mis tes mains dans tes poches et tu profitas de l’ambiance calme qui régnait dans le parc.


Theme
Rencontre entre deux nouveaux de Terrae. [Avec Arash Ilios] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Sam 27 Oct 2018 - 17:42
Anonymous
Invité

Ma réponse n'avait pas l'air de lui convenir. Ce à quoi il me fit remarquer mon envie d'y aller.

« Ahah, je ne le cache pas. Etre privée de ses moyens n'est pas toujours facile. Je serai de nouveau sur pieds d'ici quelques mois. Merci tout de même de m'avoir proposé. »

Monsieur Ilios n'avait probablement pas fait attention à mon handicap ou au contraire, voulait-il tenter le coup, au cas-où je pourrai ? Ma réponse était mitigée. Regarder les gens, bouger, comme bon leur semble me paraissais comme une torture psychique qu'aucun remède, si ce n'est de fermer les yeux, ne pouvait guérir. J'aurai bien essayé mais mon état aurait empiré un peu plus qu'avant. Néanmoins, mon guide s'efforça de trouver une autre solution.

« Oh oui, je ne m'inquiète pas pour ça, je sais que je retrouverai bientôt toutes mes capacités. En parlant de monde, vous avez déjà voyagé ?» Pour changer un peu de sujet et m'intéresser un peu plus à la personne qui me tenait compagnie. « Certes, ça ne nous empêche pas d'en faire quand même. » J'essayais d'établir un lien un peu plus fort entre nous deux sans pour autant l'intégrer dans mon cercle d'amis. Connaissances serait déjà bien.

« Je suis handicapé mais pas la peine de ralentir excessivement le rythme. La deuxième allure me convenait. » Disais-je tout en me recalant sur la marche précédente, le dépassant légèrement. J'appréciai cette attention de bien faire les choses quand quelqu'un est en difficulté mais mon caractère n'était pas d'accord avec mon corps. Je suis tête de mule donc bon.

« C'est vraiment sympa comme endroit. Ça change de la ville. »
##   Dim 28 Oct 2018 - 11:43
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Même si tu ne connaissais pas cette femme. Même si tu savais qu’elle voulait t’utiliser. Même si tu savais que tu perdais du temps. Tu refusais ABSOLUMENT que cette perte de temps soit inutile. Tu ne voulais pas que faire visiter la ville à cette demoiselle, c’était ton rôle de roi de la faire rayonnée d’une façon ou d’une autre. Tu pouvais ressentir sans réelle difficulté la déception dans sa voix ainsi qu’une grande tristesse. Mais non, tu ne pouvais pas faire le parc avec elle, c’était une très mauvaise idée.

Elle apporta alors une question bien sympathique. Le voyage… Et bien … Dire non serait un mensonge mais est-ce que c’était la bonne chose à dire à une demoiselle ayant des problèmes de mobilité ? Pour le coup, non… mais tu ne pouvais pas mentir, un roi ne ment jamais.
« Voyager ? Oui, beaucoup. Je pourrais dire sans mal que j’ai fait le tour du monde déjà. J’ai visité les villes les plus connues à travers le monde et j’ai vu aussi un paquet de chose. J’ai vu toutes les grandes merveilles du monde, tous les animaux les plus connus ou rares. Franchement, je ne pense pas n’avoir pas vu quelque chose à travers le monde. » Le roi croisa alors des bras pour rire.

Mais alors, la demoiselle fit une erreur capitale, elle osa refuser la gentillesse du roi. Il haussa les sourcils étonné alors qu’une idée … Horrible lui passa à travers l’esprit. Il suivit Guesdon de près sans rien dire. Puis finalement, quand elle remarqua que c’était vraiment un bel endroit. Tu fis la pire chose possible à un handicaper.
« Oui, magnifique, mais … » D’un mouvement rapide et agile tu subtilisas à la demoiselle une de ces béquilles avant de la tenir haut pour l’empêcher de l’atteindre.

- « Mademoiselle, j’ai dit qu’on ralentissait alors on va ralentir. » D’une voix stricte, tu commenças à lui donner des instructions. « Je ne ralentis pas parce que tu es handicapé, je m’en fiche, tu marches très bien et tu arrives à me suivre. On va ralentir car on va arriver à la fontaine du parc, et ce n’est pas un endroit que tu veux passer à travers en ayant une idée en tête. C’est un endroit bien calme, et toute personne s’en approchant devrait l’être aussi. » Tu baissas doucement ton bras en souriant pour lui rendre la béquille. « Je ne vais pas être sympathique avec toi car tu es une handicapée, ça serait insultant. Tu es un être humain normal, tu peux faire ce que tu veux. Sauf que les conséquences de tes actes seront bien plus grandes, surtout dans ton état… Alors… Je ne vais pas te le demander… Je t’ordonne de ralentir un moment pour profiter de cet endroit.  D’accord ? » Tu lâchas finalement sa béquille pour le lui rendre en lui montrant le chemin à prendre pour aller vers la fontaine.


Theme
Rencontre entre deux nouveaux de Terrae. [Avec Arash Ilios] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Dim 3 Fév 2019 - 15:42
Anonymous
Invité

La balade suivait son cours et mon guide avait l'air d'apprécier ce poste, bien qui je lui ai forcé la main. Malgré ça, il me raconta les endroits qu'il avait visité et il avait une grande longueur d'avance en comparaison à ma petite expérience. Nos sorties hors du pays étaient de l'ordre de deux à trois départs par an à l'étranger, soit plus qu'une partie de la population de ce pays. Ma famille ne croule pas sous l'or mais a le don de dénicher les bons plans, très bons même car on économise un paquet sur ces voyages. Afrique, Mongolie, France, Vietman et quelques autres pays peu connus comme le Suriname, en Amérique du Sud et le Timor oriental en Asie du Sud-Est, où le tourisme n'est pas beaucoup développé. Fort heureusement, que seraient devenus ces pays s'ils étaient tous comme la France, Paris, surtout Paris... Voulant chasser les quelques mauvais souvenirs de cette capitale, s'accélérai le pas, ce qui déplut fortement Monsieur Ilios. Il me prit furtivement ma béquille, m'obligeant à me reposer sur la seule qu'il me restait avant de me faire la morale telle une gamine.

Je l'écoutai sans trop détourner le regard. « Hum, d'accord. » J'acquiesçai et récupérai ma quatrième jambe. « Il n'a pas tort. » Me disais-je.

Il a bon fond ce jeune homme. Ne me considérant pas à tort comme une personne à mobilité réduite mais comme moi. Nous marchions encore un peu, calmement sur le sentier en terre. Le bruit des chants d'oiseaux s'intensifiait, tandis que celui des personnes régressait. Le ruissellement de l'eau tombé délicatement sur la pierre taillée, pour finir au fond de la fontaine où nageaient plusieurs poissons.

« Nous voilà donc à la fontaine. » Pensais-je en regardant fixement la beauté de cet endroit.

« Je ne m'attendais pas à voir une si belle chose dans ce parc. » Disais-je à voix basse. Mon léger mécontentement envers Monsieur Ilios s'estompa au vu de ce paysage.

À ma droite, un bar, accueillant, abrité sous des branches d'arbres filtrant les rayons du Soleil, avec une douce musique accompagnant le bruit du vent balayant les feuillages.

« Que diriez-vous de vous asseoir un peu de temps ? Je vous invite à boire un verre, comme il était convenu. » Lui lançais-je avec un petit sourire fatigué. Je devais faire une halte, mon corps m'en remercierait.
##   Dim 3 Fév 2019 - 18:01
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Bien, même si tu levais le ton et lui empêchais de marcher, elle refusait de s’énerver ou de laisser ses sentiments prendre le dessus. Elle semblait être bien calme et cacher ses émotions, ce qui n’était pas plus mal, mais à force de les cacher, on finit par s’empoisonner, et ça, tu le sais très bien. Il fallait faire un équilibre entre sang-froid et émotion.  Elle récupéra alors sa béquille pour qu’elle puisse marcher à nouveau. Tu souris à nouveau ralentissant le pas pour profiter de l’environnement et l’ambiance qu’elle dégageait. Tu marchas tranquillement, gardant ton rythme et t’avançant calmement, laissant la nature prendre le dessus sur ta présence royale. Dame nature, Gaia, la terre et sa nature. Voilà des choses qui tu pouvais considérer supérieur à toi.

Et une fois à la fontaine, tu restas à côté de la mademoiselle pour fixer son visage et observer ses émotions. Ses yeux ne t’intéressaient pas encore, mais tu voulais voir son mécontentement disparaitre de son visage pour laisser place à la surprise et l’apaisement.  Observer les expressions des autres, voilà quelque chose que tu voulais faire et adorais faire. Le changement d’avis, les peurs qui disparaissent et la joie qui bourgeonne dans leur cœur. Voilà le genre de chose que tu voulais transmettre et pouvoir voir sur le visage des inconnus. Tu étais le soleil, et tu voulais leur éclairer leur chemin.


- « Les choses les plus belles sont souvent juste sous notre nez. Ceci est aussi vrai de manière psychique que physique. Il faut juste savoir regarder correctement. » Voilà une parole encore bien vrai sortant de ta bouche mais … Est-ce que toi le grand roi-soleil regardait correctement ? Seul le futur pourra répondre à cela. Le regard de la demoiselle commença alors à tourner autour pour observer l’origine du son. Un petit bar bien amical semblait profiter de l’ambiance pour attirer le client. Pourquoi ne pas aller y boire un verre. Tu t’apprêtas à lui proposer cela quand la demoiselle se lança à l’eau avant toi pour te proposer d’aller boire avec elle. Tu affichas un air légèrement surpris avant de lui sourire amicalement et toujours avec la même chaleur. « Avec plaisir. Ma gorge commence à être un peu sèche. » Tu lâchas un très petit rire avant de repartir devant pour aller donc au bar.

Nan, c’était un mensonge, tu n’avais pas vraiment soif, mais la demoiselle semblait vouloir se reposer et profiter de l’endroit. Tu pris donc une place pour deux à la terrasse ouvrant le menu des boissons.
« Alors ? Pourquoi êtes-vous venu ici ? À Terrae ? »


Theme
Rencontre entre deux nouveaux de Terrae. [Avec Arash Ilios] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Mer 13 Fév 2019 - 12:29
Anonymous
Invité

Mon guide accepta ma demande. Je lui fis comprendre, par un léger sourire, que je lui en étais reconnaissante. Nous nous dirigions vers une table pour deux, sur la terrasse du bar, où il prit l'initiative d'en prendre une auprès de la serveuse qui venait nous accueillir. J'avais déjà remarqué son attitude distinguée, par sa tenue et sa posture mais la galanterie qu'il venait de me faire me rassura un peu plus sur ce personnage contre qui j'étais un peu énervée suite à notre petite querelle. Je m'asseyais avec difficulté, m'appuyant sur les accoudoirs de la chaise. Il n'a pas l'air idiot ce jeune homme. Il doit probablement savoir que je fatigue à marcher ainsi. Quoiqu'il en soit, je regardai la carte des boissons proposées. Mon choix ne fut guère difficile, mes yeux étaient attirés par un joli verre, vert orangé, surmonté de quelques zestes de citron. Un jus de fruit à l'orange et au kiwi citron. Ma bouche salivée un peu plus en voyant cette image.

« Je prendrai le jus de fruit à l'orange et au kiwi citron. » Lançais-je avec assurance avant qu'il me questionne sur ma venue sur Terrae.

« Hum, un Master de Terrae est venu me voir à l'hôpital, quelques jours après mon accident, m'invitant à venir le rejoindre pour de meilleurs soins. » Nul n'était nécessaire de préciser la nature de celui-ci. Il était visible. « J'ai donc accepté son invitation sans gage afin de me rétablir au plus vite et m'épanouir dans ce que je fais. Mon choix s'est apparemment révélé correct étant donné que je me rétabli de plus en plus vite.» Je n'en disais pas plus. Toutes les personnes ici présente dans ce lieu, on a minima une peine à combler. J'en fais parti et je n'osais pas trop m'ouvrir à lui. C'est un gentil jeune homme mais j'attendais sa réponse à ma question avant d'en dire plus.

« Je vous retourne la question. » Répliquais-je en posant ma carte des boissons.
##   
Contenu sponsorisé

 

Rencontre entre deux nouveaux de Terrae. [Avec Arash Ilios]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Hôpital.
Aller à la page : 1, 2  Suivant