Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash]
##   Mar 11 Déc 2018 - 23:09

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

La boxe, Akira s'était initié à ce sport depuis peu, 3 semaines pour être précis. Cette activité lui permettait de remplir ses soirées lorsqu'elles n'étaient pas occupées par la débauche. La boxe lui permettait de se défouler, pas comme le Bushido, un art martial qu'il avait pratiqué pendant une majorité de sa jeunesse. Répéter de nombreux Katas, perfectionner et contrôler chacun de ses coups au sabre avait finit par le lasser. Ici, il se défoulait et s'occupait l'esprit avec autre chose que des regrets.
S'il s'y était mit plus tôt, peut-être aurait-il pu se débarrasser de cet excès de rage qui l'avait rongé dans le passé. Ou peut-être pas... Quoi qu'il en soit il ne pouvait revenir en arrière.

Ses poings étaient entourés par des bandages de boxe blanches et frappaient. Solides, ils fonçaient sur un sac de frappe un peu vieillot, entouré de bandes adhésive par endroit, avant de revenir et de charger à nouveau. Ses coups étaient puissants, créaient un bruit sourd chaque impact, laissant sur le sac une mémoire qu'il ne gardait qu'une fraction de seconde. Cependant, le sac était lourd et basculait très peu, c'était le résultat de plusieurs années passées à glander, sans se soucier de son corps. Akira avait perdu pas mal en muscle et en force avec le temps, il le ressentait.

Il frappait encore et encore, jusqu'à ce que sa respiration se désaccorde avec ses coups et brise son rythme. Il avait besoin d'une pause et en profita pour se déshydrater prêt des bancs. C'est à ce moment qu'il remarqua quelqu'un qui ne lui était pas inconnu dans ce gymnase.

Cette chevelure rousse, ces nombreuses cicatrices que l'on discerne facilement sur les parties dénudées son corps athlétique, et ce cul... CE CUL ! ... Pardon. Akira avait croisé cette jeune femme plus d'une fois, il savait que c'était une tigresse et il ne pu s'empêcher d'interrompre l'entrainement de cette dernière avec une remarque tel que:

Toujours aussi bonne à c'que j'vois... Il marqua une pause et bu une gorgée d'eau. Il afficha alors un sourire en coin et ajouta. Pour frapper je veux dire.
##   Mar 11 Déc 2018 - 23:53

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Droite, droite, droite, gauche, gauche, droite, gauche, gauche. J'accompagne mon retourné du droit d'une gerbe d'eau qui fouette le sac. Et je recommence, gauche, gauche, gauche, droite, droite, gauche, droite, droite. Le sac prend des coups secs et violent qui l'expulse de plus en plus fort. Je replace mon mini-chignon, jette le reste de mes cheveux libres derrière moi, et je reprends.

Mon souffle suit. J'crois que j'me suis améliorée depuis l'année dernière. Depuis la création du F. club en fait. Apprendre aux autres m'a énormément appris, encore plus que ce que je pouvais déjà savoir. J'suis assez contente de moi en c'moment. J'arrive à diversifier mes savoirs, à m'intéresser à pleins de choses avec mes amis, tout en ayant le temps de trainer avec ces copains... Avec d'autres copains aussi, les soirs où j'me bourre la gueule. Ou pas d'ailleurs mais j'suis pas sûre d'avoir envie de disséquer cette soirée pour l'instant.

Bon allez. Je tends la main vers ma bouteille qui vient toute seule à moi, j'bois quelque gorgée, et j'la fais retourner à sa place. Je me remets en position offensive, les jambes souples, les bras prêts à supporter ou donner un coup. Je me secoue un peu, et recommence à frapper, rapide, impassible. Je frappe de plus en plus vite. Bientôt le gymnase devrait se vider et j'vais pouvoir faire mes trucs où tout l'monde me prend pour une folle : frapper dans le vide. Alors oui, mais en imaginant 4 personnes autour de moi, et frapper les points sensibles. Tous les réviser, tous les toucher. J'aime pas trop partager cette part-là de moi, alors j'le fais quand j'suis seule.

Y a ce type pas loin à qui j'ai prêté peu d'attention jusqu'à maintenant qui m'jette un coup d'oeil, puis il m'interpelle. Akira j'crois ? Ouais, j'me souviens de lui, mal parler à Ipiu tout en ayant une espèce d'admiration pour elle. Défier Ys. Frapper Jérémy. J'me souviens bien de lui.

Je tourne la tête vers lui, et le dévisage de la tête aux pieds. Hm. De mon côté c'est leggings-brassière, rien de particulier. Il juge bon de préciser que j'suis bonne pour frapper. Un sourire fin nait sur mes lèvres, alors que je réplique, mes yeux dans les siens.

Merci. Et tu peux l'dire, j'ai un bon cul. Mais il est libre seulement quand j'suis bourrée, déso' p'tit chat.

Je hausse les épaules. J'l'ai vu l'aller-retour des yeux, au bout d'un moment quand t'es une nana, ce genre de choses, tu l'vois à 6km à la ronde. Je replace mon sac correctement.

J'peux te rendre un service sinon ?

Ouais j'ai pas 1000 ans devant moi, et c'est l'genre de mec à tourner autour du pot pendant des heures pour dire c'qu'il veut donc autant aller droit au but.




Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash] Elwynn%20signa
##   Mer 12 Déc 2018 - 2:05
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

C’était évident maintenant. Après t’être entrainé avec Hideko, tu le savais au fond de toi, tu devais te battre à nouveau. Ton ami n’était pas là pour t’aider cette fois, et commencer du shadow boxing n’allait pas t’aider à l’améliorer. C’est pourquoi aujourd’hui ! Tu partais direction le fight club. Tu venais pour t’entraîner et si possible frapper avec le plus fort ici. Tu voulais prendre des coups comme ce salaud t’en avait donné et tu ne pouvais t’améliorer que comme cela.  Tu entras donc assez tard là-bas pour chercher les plus tarifs et donc ceux se battant vraiment. Mais à peine sorti du vestiaire, toujours torse nue, tu entendis quelque chose de … perturbant. Tu tournas la tête vers la gauche pour voir une demoiselle dire que son cul était libre uniquement lorsqu’elle était bourrée… Sans gêne tu la fixas un moment en haussant un sourcil avec un air de dégout et en la décrivant de haut en bas… Nan, pas ton style, alors son cul t’intéressait encore moins, elle semblait avoir des muscles où il faut, mais toi aussi en comparaison.

Tes nombreux entrainements t’avaient un corps de fer, une énorme explosivité, force, endurance, agilité et résistance. Ton corps n’était pas celui d’un champion olympique, mais un corps représentant un équilibre parfait entre chaque muscle et partie du corps. Tu avais un corps parfait et tu devais en prendre soit. Hors de question de ne pas faire ton sport. Tu t’éloignas de la femme étrange pour partir vers un sac de frappe en portant tes affaires. Tu déposas ton sac, hésitant à mettant à mettre tes poids… Tu hésitas légèrement, les mettant finalement 500 g sur chaque membre de ton corps, tu devrais pouvoir correctement forcer ta garde comme cela pendant un long moment. C’était donc un combat d’endurance physique contre toi-même. Tu t’approchas du sac de frappe expirant l’air dans tes poumons et tendant ton bras pour te mettre correctement à distance. Calmement, tu pris position, enfonçant ton poids dans tes pieds, te fixant en sol et quand ton bras gauche revint contre ton torse tu exécutas trois jabs rapides résonnant à travers la salle comme n’importe quelle personne frappant un sac, mais on pouvait bien voir une particularité. La vitesse de frappe et la force misent dans chaque coup étaient impressionnantes. Tu enchainas alors plusieurs fois le même coup, frappant toujours plus vite et plus fort. Tu commenças alors tes enchainements. Jab gauche, direct droit, trois jabs gauches, crochet droit avec ouverture sur  highkick à la tempe pour changement de côté de garde, trois jabs droits et croche du droit. Personne ne t’avait jamais appris à te battre, le seul cours qu’on t’a donné était de cours pratique avec ton ami qui te battait à chaque fois. Mais bon, l’avantage d’être autodidacte, c’est qu’on peut apprendre et inventer ses techniques soi-même. Tu continuas les enchainements, tes  jabs redoutables résonnaient à chaque fois que tu les enchainais comme tes coups de pied parfaitement exécutés.


Theme
Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Mer 12 Déc 2018 - 22:49

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Le grand blond qu'Elwynn reluquait de haut en bas était vêtu d'un débardeur blanc et d'un short noir assez ample ; une tenue de sport classique en soit. Le visage levé, il buvait dans sa gourde en attendant sa réponse. C'est lorsqu'elle répliqua qu'il étouffa un rire et baissa rapidement la tête sur le coté. L'eau qu'il venait de boire était passé à deux doigts de lui ressortir par les narines.
Heureusement cela n'arriva pas, sinon la demoiselle aurait eu le droit un spectacle des plus disgracieux.

Et toujours aussi direct... Dit-il en ricannant.

Il se redressa avant de s'essuyer la bouche avec l'avant bras.

Des fois j'me demande c'que tu fous chez les Eaux toi.

Comparé à la majorité des Eaux, la bienveillance et la timidité semblaient absentes chez Elwynn. Elle était plus forte, plus maligne. Le genre de femme qu'Akira ne pourrait bercer d'illusions. Encore une qu'il devait retirer de la liste de ses fantasmes …
Quoi que, un fantasme n'était-il censé être inaccessible ?

Les histoires longues c'est pas ton truc hein ? … Souffla-t-il faussement déçu. Bon, j'te fais la version courte alors : Se défouler sur un sac immobile, c'est amusant au début, mais ça manque d'adrénaline tu vois !

Akira souria, mi-provocateur, mi-charmeur. Il tendit doucement le bras sur sa gauche et présenta le grand tatami à sa camarade sportive.

J'vais être franc avec toi. Si je fais une connerie de plus, Terrae me dégage et mes souvenirs avec. Alors j'te propose un petit "tête à tête" et "dans les règles de l'art".

Tandis qu'Elwynn répondait à Akira, le regard de celui-ci se dirigea vers le tatami qu'il avait montré plus tôt. C'est à ce moment qu'il remarqua que celui-ci n'était plus libre, squatté par un pauv'type qui s'entraînait. C'est donc avec sa politesse légendaire que le blond lui demanda de laisser la place.

Heh l'arabe qui s'croit dans un Shonen ! Ouais toi. Dégages ton sac de frappe et ton gros cul de là et va plutôt faire de la corde à sautée, tu gênes.
##   Jeu 13 Déc 2018 - 0:37

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Le Feu manque de s'étouffer à moitié quand j'réplique. Bah ouais gars tu t'attendais à quoi aussi ? Tu joues, je joue. Je replace mon sac tout en l'écoutant ricaner, toujours ce fin sourire sur les lèvres. Faut que j'arrête d'accepter les connards. Asb a beaucoup trop déteint sur moi c'est terrible. C'est moi qui ricane un peu par la suite, lui jetant un regard en biais, un brin moqueur.

Tu dis ça parce que tu m'connais pas. Mais j'avoue des fois j'me pose la même question.

Loyale c'est ok, gentille ça dépend des jours. Réservée c'est clair, j'vais pas aller vers les gens directement parce que.... Parce que je suis pas adaptée à parler aux gens comme ça. C'qui m'empêche pas d'être franche et directe. Et tranchante. C'qui veut pas dire que je suis courageuse, j'ai juste une absence de peur peut-être un peu trop maladive qui du coup fait pas de moi... Mais en fait on s'en fout ta gueule Elwynn.

Je finis par l'écouter tenter aller droit au but, ce qu'il fait plutôt bien. Et à sa première phrase j'ai pigé le truc. C'est pas le premier à venir me proposer ça, décidément j'devrai me faire payer pour les sessions de combat individuel en plus des cours, j'serai blindée. Je jette un coup d'oeil au tatami suivant sa main.

Honorée que tu m'proposes à moi. J'pense que ça peut se faire. Après tout j'vais pas refuser un tête à tête avec une telle célébrité.

Je lui lance un clin d'oeil, c'qui est très du foutage de gueule, et en même temps une gentille moquerie. J'm'en balek de ses conneries, s'il se casse c'est pas mon problème, mais si j'peux éviter à quelqu'un d'autre de s'faire péter la gueule, autant faire une p'tite session ensemble et ça fera du bien à tout l'monde hm.

Alors qu'on se dirige vers le tatami où s'entraîne un jeune garçon, Akira lui balance tout un tas de mots doux, ce qui lui vaut une frappe très peu douce dans l'épaule. Pas là pour blesser, mais pour calmer. Je lâche, un peu amusée quand même mais sur un ton de mépris.

Toujours autant de tact à c'que je vois...

Je jette un regard au type en face de moi, déterminé à frapper son sac. Il est tonique, se place pas trop mal, et dose bien ses frappes.

Excuse-nous, ça te dérange si on prend le tatami quelques minutes ? Tu peux prendre mon sac juste le temps qu'on s'entraine si tu veux.

Je hausse les épaules, les bras ouverts comme prête à accepter une proposition.

Ou tu peux t'joindre à nous si ton objectif c'est le fight. Si ça te dis...

On sait jamais, puis c'est mon taf, ça m'fait de la pub, et en plus ça peut les défouler tous les deux et comme ça tout l'monde est content. Un bras le long du corps, une main sur la hanche, je m'arrête devant le tatami en penchant la tête sur le côté, Akira à côté de moi. Bon ok ça gâche le tête à tête, est-ce que c'est si grave ?




Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash] Elwynn%20signa
##   Jeu 13 Déc 2018 - 1:11
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Dans un rythme endiablé, tu frappas le sac le soulevant sans cesse, ne lui laissant jamais la moindre chance de reprendre sa position initiale. Tu ne pouvais pas t’entrainer à esquiver avec cela, mais tu pouvais parfaitement peaufiner tes enchainements et améliorer chaque coup. Il n’y a pas de perfection au combat, uniquement plus de gens à combattre toujours de plus en plus fort. Plus tu frappais, plus tu pouvais sentir les poids faire la différence, tu allais effectivement sentir tes muscles souffrir à cette vitesse. Cependant, en plein milieu de ton enchainement un homme arriva pour t’interrompre. Tu tournas à peine un œil pour le voir, mais non pas d’erreur. C’était le gars draguant la demoiselle offrant son cul au premier venu. Il te provoqua alors en lançant une phrase assez lamentable. Tu tournas le regard encore gardant ton enchainement.

- « Un shonen ? C’est un dessin animé Japonais ça non ? Si c’est le cas, désolé, mais non. Nous sommes dans un gymnase. Donc je m’entraine. Et tu ferais mieux de faire même. » Tu arrêtas de frapper le sac pour te remettre droit en fixant cet homme étrange. Tu bloquas le sac avec la paume de ta main en arborant un sourire fier voyant que l’homme était venu accompagné de la demoiselle en question. « Et je parlais de tes techniques de drague. De ce que j’ai vu, tu manques beaucoup d’entrainement. Tu ferais mieux de lui parler autrement, et lui proposer ça plus gentiment pour passer ta soirée avec elle, autour d’un verre… Elle t’a proposé son cul contre une soirée arroser si je ne m’abuse non ? Ça prouve que t’as encore une chance avec elle héhé. »  Tu tournas ta tête vers la demoiselle qui semblait essayer de calmer son compagnon d’une tape dans l’épaule alors que tu lui souris gentiment pour lui faire comprendre que ce n’est pas elle que tu taquines, mais le gamin à côté.

De l’ironie ? De la moquerie ? Nan, purement de la fierté. La demoiselle ne t’intéressait pas plus que ça et lui semblait juste être un jeune homme troublé et effrayer qui cherche sa place en poussant les autres… Sauf qu’il a fait une erreur, il a essayé de faire tomber un mur incassable. Un mur que nul homme n’a pu faire tomber. Devant lui se dressait un mur de fierté incassable… Un coup de poing ? Oui, tu t’attendais clairement à un coup de sa part, il doit faire partie du groupe  incroyable de personnes ne sachant pas affronter la vérité et répondant uniquement par la violence. Un enfant en clair, un enfant qui aurait besoin d’un professeur strict, par d’un roi… Peut-être qu’elle pouvait le faire elle ? Ce qui était dommage, c’était le gâchis de charisme du gamin. Son visage était correct, sans trop de faute, une certaine quantité de muscle, mais rien comparé à toi, le pire restait son caractère puéril. Si on te comparait à lui, il faisait bien pâle figure. Ses yeux rouges t’intriguaient cependant. Alors que tu arborais les couleurs de l’or, lui arborait les couleurs de la guerre et du sang… Pour le coup, c’était bien le seul chez lui qui méritait un peu d’intérêt selon toi.

Cependant, la femme proposa quelque chose des très intéressant. Tu te grattas le menton, réfléchissant à son offre. Ella avait déjà été assez aimable pour s’excuser pour le comportement idiot de son camarade, prouvant bien qu’elle n’avait pas que son corps de muscler. Son esprit aussi. Mais est-ce que l’objectif était de te fight ? Nan, pas vraiment. Tu croisas les bras contre ton torse en souriant.
« Malheureusement, mon but n’est pas de me fight, mais de m’entrainer. J’essaye d’améliorer la maitrise de mon élément à son maximum, enfin, c’est ce que Hideko m’a enseigné. Et donc, j’essaye d’apprendre à véhiculer l’énergie en moi plus facilement, sauf que je n’arrive qu’à la ressentir en frappant… Ce qui est fort gênant. Mais oui, un combat pourrait me donner une idée comment véhiculer plus facilement cette force sans à avoir à me battre. Combattre le feu par le feu et affronter le mal à la racine. »

Tu t’approchas alors de la demoiselle, prenant une position fixe et en te mettant en garde. Tu tendis très lentement ton poing vers son front. Comme pour effectuer un jab, mais sans aucune force ou pousser. Juste pour la toucher légèrement au front avec tes phalanges. Quand ta main toucha son front, tu affichas un sourire heureux remontant ton bras contre toi. « Je me battrais avec toi avec plaisir, du moment que si je gagne on puisse passer une soirée en tête à tête. » Ce simple toucher t’avait donné tout ce que tu voulais savoir sur elle… Non, tu n’as pas analysé son corps avec tes yeux de robots ! Loin de là. Tu avais juste appris la distance qu’il te faudrait pour toucher son visage avec un jab. « À moins que tu laisses vraiment une deuxième chance à ton ami, tu semblais vouloir partager un tête à tête avec lui. » Tu fis un léger clin d’œil à la demoiselle, lui faisant comprendre tes intentions … Enfin … Du moment qu’elle a compris ton idée.


Theme
Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Ven 14 Déc 2018 - 10:00

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Mais aïe ! Lâcha Akira lorsqu'il prit un petit coup par surprise.

Il n'avait pas fini de se plaindre s'il commençait à broncher pour si peu...
Son regard noir, un brin boudeur, s'était déposé sur la coupable, Elwynn, et il se frottait machinalement le bras pour passer la douleur... Il paraissait bien moins virulent tout à coup. Il n'allait pas non plus se priver pour râler, mais Monsieur-le-coach-en-drague pointa le bout de son nez avec ses "bons conseils".

Le blond croisa les bras et se contenta d'écouter en tapotant doucement le sol avec son pied, comme pour montrer une légère impatience. Tout ça bien sûr en tirant la gueule pour montrer clairement qu'il ne comptait pas faire ami-ami avec ce clown.

Dans un sens il fallait avouer que ce gars avait raison, Akira devait faire quelques efforts s'il voulait séduire la demoiselle. Mais était-ce son but premier ? Pas vraiment, il avait juste voulu la provoquer, et ce fut un échec. Au final, demander directement ce qu'il souhaitait s'était montré plus efficace.

C'est ça, t'as raison Billy. Souffla-t-il ironiquement.

En l'absence d'un prénom à mettre sur cet énergumène, Akira l'avait surnommé "Billy"... Il s'avança donc et passa devant Billy tandis qu'il continuait de bavarder avec la rousse.

J'vais aller préparer l'terrain.

Akira se dirigea vers le sac de frappe pour le décrocher de son support, fixé à une poutre. Il le mit ensuite sur son épaule et l'emmena dans le local juste à coté. Pendant ce temps, il entendait de loin la discussion entre Elwynn et le garçon au teint tropical. Il ne prêtait pas une oreille attentive à ce qu'ils se racontaient, et balança le sac dans un coin de la pièce. Quand soudain, un nom vint titiller sa curiosité : "Hideko". Ce gars, disait être l'élève de la directrice elle-même. Plusieurs questions traversèrent alors l'esprit de ce cher Akira :
Qui était ce guignol ? Qu'avait-il de spécial pour qu'Hideko lui réserve de son temps ? Était-il fort ?
Trop de questions qu'il n'osera poser. Par contre, il pouvait peut-être trouver des réponse en le testant.

C'est donc après une petite minute d'absence qu'il revint vers les autres qui faisaient... Qu'est ce qu'ils foutaient en faite ?!
Akira, légèrement en retrait, regardait la scène et levait un sourcil, l'air étonné. Ce mec faisait un truc chelou à Elwynn. Le bras tendu, il souriait et tripotait le front de la miss.
Le blond resta sceptique avant de faire commentaire.

Qu'es-ce tu fous Billy ? J'te laisses deux minutes avec elle et t'essayes déjà de la reconvertir...

Peu importe... Akira ne s'attarda pas sur ce détail et présenta des gants de free-fight sorti tout droit de la réserve à ses camarades.

Bref... j'ai beau kiffer me battre j'ai pas envie d'finir avec une sale gueule... et vous non plus j'pense. Alors mettez ça.

Il plaqua une paire contre le torse de Billy, sans même lui adresser un regard, et donna avec plus de délicatesse une autre paire à Elwynn.

Enfin, il tendit les deux bras, poings fermés. De sa main droite il leva 3 doigts où 3 petites flammes apparurent au bout.

Trois vies chacun. Une mise à terre ou une sorti de tatami te grille une vie. Celui qui perd une vie laisse sa place.
Et on se la fait sans pouvoirs...
Précisa-t-il. J'ai pas envie de cramer un tatami et d'devoir le rembourser. Pigé ?

Cette règle donnait un petit coté jeu-vidéo au combat. Elle permettait aussi d'échanger les combattant dynamiquement, sans trop s'acharner sur la même personne.
Le blond leva ensuite 2 doigts de sa main gauche, il tenait entre ceux-ci un joli petit billet.

Et j'parie 10 000 Yens sur ma victoire. Fit-il avec un sourire en coin.

S'il devait y avoir du challenge, autant pimenter un peu la chose avec du fric.
##   Ven 14 Déc 2018 - 13:49

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Akira lâche un vieux gémissement qui m'rappelle les plaintes de Jérémy à chaque fois que je le rappelle à l'ordre. Est-ce que tous les Feux sont comme ça ? Non, Adé et Huo sont cools. Misao un peu mais il est cool quand même. J'ai un souci avec les Feux j'crois. J'écoute la réponse, très longue, du jeune garçon. Team premier degré on t'a trouvé. C'est alors qu'il commence à se prendre pour un coach en séduction. Un rictus bref tord ma bouche. C'est à la fois très cute, et à la fois un peu concon. Pas méchant heeeein calme-toi. Non mais j'veux dire : je sais gérer les avances des autres, merci de me laisser faire mon business dans mon coin.

Visiblement, ça cloue le bec à Akira, qui n'en a probablement pas terminé. Je n'ajoute rien, voulant juste calmer la situation avant même qu'elle ne parte. Je lui lance un sourire pour acquiescer, et le laisse débarrasser le tatami.

Le problème du garçon est simple : sentir l'énergie dans son corps le traverser. Il a la ressent seulement en tapant. Ca c'est un peu un truc de gros bourrin j'reconnais, on dirait moi au départ. Je hoche simplement la tête.

Ok, bah alors on peut partir sur ça. Comme ça tout l'monde est content.

Il s'approche de moi, et tend son poings vers mon front. Je ne bouge pas d'un pouce, garde mes yeux fixé dans les siens. Il déclare qu'il souhaite passer un tête à tête avec moi s'il gagne alors qu'Akira le raille. Je n'ajoute rien, hausse simplement les épaules pour approuver. Ok, si ça lui fait plaisir. J'ai pas l'air d'avoir spécialement besoin de son aide bien qu'elle soit sympathique.

On pourra, si tu gagnes.

Akira nous amène des gants et je le remercie en les enfilant. Il donne les règles : 3 vies, Ca veut dire combat contre chacun au moins. Sans pouvoir, très bien, et ça part directement sur un pari. Donc l'un gagne 20 000 yens s'il gagne, l'autre une soirée avec moi. Je salue le tatami et monte, avant de lancer d'une voix neutre.

Ok. On évite de mettre chaos, pas de coups à l'entre-jambe, tout style de combat acceptés. Vous sortez et vous rentrez sur le tatami correctement en saluant s'il vous plaît, sinon vous perdez une vie.

Ouais, non par contre y a des trucs on me les retirera pas, on respecte l'endroit et l'autre quand on se bat. Je m'avance vers le centre du tatami, replace ma brassière, remonte mon legging, lance mes cheveux en arrière, et pose ma main sur les arabesques qui couvrent mes cotes gauches en les regardant.

Vous voulez vous entrainer, commencez au top.

Et les laissant se mettre en place, une fois qu'ils sont en place, je lance le top, accompagné d'un mouvement de bras. Je n'ai pas encore donné ma contrepartie si je gagne, j'verrai si j'en ai besoin plus tard.




Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash] Elwynn%20signa
##   Ven 14 Déc 2018 - 15:28
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Billy ? Un bien étrange surnom, faisait-il référence à Billy the Kid, de son vrai nom William Henry McCarty… Nan, ça devait forcément être une moquerie. Tu aurais pu lui donner ton nom et prénom… Mais ça serait trop sympathique pour lui, il est venue directement te provoqué sans véritable raison pour essayer de s’imposer et faire le … mâle alpha. Tu ne lui répondis même pas, ça serait trop gentil de ta part. Répondre à la provocation, c’est donner raison au provocateur. Tu n’avais donc rien à lui dire. Tu discutas à la place avec miss je donne mon cul … Nan, pas très flatteur comme prénom. Peut-être tu devais en apprendre plus sur elle avant de la juger comme cela… Mais, de ce que tu as pu voir, cette femme ne semblait pas très communicative. Elle sembla d’accord avec ton marché avec elle.

Le garçon se ramena alors avec des gants de combat, logique, il ne voulait pas vraiment se blesser … Contrairement à toi. Tu savais que les deux en face de toi voulaient se battre pour gagner, mais … Est-ce qu’il avait le courage de faire ce qu’il fallait pour gagner ? Toi oui. Tu mis alors les gants qu’il te donna en retirant tes poids. Tu te sentis bien plus léger soudainement. Parfait. Le garçon dicta les règles alors … et sur ce simple moment, tu réfléchissais à toutes les possibilités de victoire et les stratégies qui devront être employées. 3 vies chacun, donc un total de 8 combats pour la plus longue victoire, le mieux serait de ne pas éliminer trop vite un adversaire. Pour gagner du temps pour se reposer. Tu croisas les bras en penchant ta tête, les yeux fermer… Réfléchissant à toutes les possibilités de victoire, combat etc…

Mise à terre, donc les coups de pied devront être évités autant que possible. Un pied attrapé et c’est la victoire assurer sur le round. Le jeu de jambes sera donc mis en valeur. Les techniques de judo seront certainement plus utiliser, cherchant à mettre l’adversaire ennemi à terre le plus vite possible. Tu devais donc clairement bien imposer ton poids et ne passer laisser les occasions passer. La force brute aurait été utile, mais pas avec des combattants techniques comme eux. Vu leur physiques, ils ne viendront pas utiliser leur poids pour te faire sortir du tatami. Une idée te traversa alors l’esprit pour gagner… Tu devais correctement estimer la force de tes adversaires pour le coup, et savoir qui devrait commencer le match. Le gamin proposa un pari. Tu ne dis rien à cela pour le coup. Tu n’avais pas besoin d’argent, tu avais déjà un pari lancer avec la demoiselle, aucun intérêt de mettre un deuxième, surtout que ce pari était bien trop confiant. 10 000 yen pour la victoire, mais il avait deux fois plus de chance de perdre que de gagner. Il ne te manquait plus qu’une chose à savoir…

La demoiselle rajouta encore des règles, ouais. Des trucs de respect. Rien d’autre. Tu fis signe de la tête avant de soupirer. La maligne, elle était devenue l’arbitre du combat et gagnait donc une longueur d’avance. Tu regardas la demoiselle avant de lâcher :
« Petite futée »… Tu réfléchissais alors un léger moment avant de trouver une stratégie. Tu devais laisser le garçon gagner ce round et sacrifier ta première vie pour gagner. Tu entras alors sur le tatami en saluant le garçon pour éviter de perdre inutilement une vie. Tu n’aimais pas cela, mais pour gagner, il fallait faire avec. Tu te mis en garde, attendant le début du fun. Et au moment où la demoiselle lança le combat, tu te précipitas pour atteindre le centre du tatami, poing lever,  cachant le bas de ton visage et ton torse, les coudes rentrés, les jambes légèrement écartées et pliées. Le célèbre Peek a Boo style de Mike Tyson, tu devais être le plus agile possible et laisser ton adversaire se fatiguer, en évitant de prendre le plus de coup contrant à chaque coup pour le fatiguer. En frappant le plus possible sur les points sensibles. Tu basas donc ton style de combat sur un système réactif et de contre. Par chance, tu étais autodidacte dans ton style de combat et s’il arrivait avec un style de combat pour te contrer, tu pourrais changer facilement, cherchant à bien plus le fatiguer. Ce combat serait du mixed martial art, la capacité d’adaptation allait te permettre de gagner.


Theme
Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Sam 15 Déc 2018 - 0:53

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Bizarrement personne n’émit d'objection au règlement d'Akira. D'habitude, il y avait toujours un élément perturbateur dans le coin pour le contredire, un Tonnerre par exemple. Mais là, ce n'était pas le cas, le jeune homme lâcha alors un soupir satisfait, tandis qu'il enfilait tranquillement ses gants de combat.

Cependant, Elwynn vint quand même ajouter deux ingrédients à la recette :
D'une part, l'interdiction aux coups bas, qui semblait être évidence pour tous.
D'autre part, l'obligation de Saluer respectueusement son adversaire, qui ne fut pas digéré de la même façon.

Akira, qui était passé tout prêt de la perfection, lança un regard à la rousse qui montrait le "T'es sérieuse là ?" qu'il pensait si fort...
Au moins, grâce à elle, les garçons s'étaient montré un minimum de respect dans la journée.

Le japonais posa à son tour le pied sur le tatami, salua, et se mit en garde dès l'instant où Elwynn donna le top départ.
Comparé à Billy, Akira était bien plus leste sur sa position de combat. Sa garde était presque inexistante et ses appuis aléatoires. Il se promenait, sautillait et tournait autour de son adversaire presque dansant. Il faisait de la boxe depuis seulement 3 semaines et il se prenait déjà pour Muhammad Ali.

Il commença par tâter la défense de son adversaire, en y envoyant quelques petits jabs. Billy parait ou esquivait aisément.

Tu joue la défensive hein ? Dit Akira sous ses airs de frimeurs.

Le blond accéléra tout à coup son jeu de jambe et commença forcer le barrage en frappant encore et encore, jonglant avec des directs et des crochets. Ses bras longs et fins lui donnaient une bonne allonge, ainsi qu'une petite sécurité en cas de riposte. Pourtant, Billy réussit à surprendre le blond à plusieurs reprise.
Ses contre-attaques étaient rapide et précises, l'une d'entre elle fit grogner Akira lorsqu'il la reçu dans les côtes, et une autre le fit frissonner lorsqu'elle frôla le bout de son nez... Il prenait des risques en s'approchant, mais s'il ne le faisait pas, il n'allait jamais parvenir à faire céder le barrage et ses fondations bien ancrés sur le tatami.
Tout ce qu'il attendait, c'était que son antagoniste fasse le pas de trop, un pas qui serait assez lent pour qu'il puisse en profiter... Et ce fut après quelques échanges de coups, que ce moment tant attendu arriva.

C'était le moment où jamais. L'adrénaline monta très vite jusqu'au cerveau du japonais et juste avant que Billy ne pose le pied, celui-ci reçut une balayette de la part du japonais. Elle arriva derrière son genoux et avait pour but de lui faire perdre l'équilibre. Akira ne s'arrêta ensuite pas là, son poing droit était serré, légèrement en retrait et prêt à l'attaque. Il balança tout le poids de son corps en avant et misa le combat sur ce coup pour coucher son adversaire.
Son corps entier se contracta, son poing fila et fendit l'air. Et c'est à moment là que sa voix du japonais résonna dans tout le gymnase :

PLUS... ULTRA !! Hurla-t-il tendit que son poing fonçait droit sur la joue de Billy.

Le "Shonen" n'était pas qu'un style de dessins animés, non, c'était bien plus que ça. C'était aussi une façon de vivre, une passion. Durant son enfance et son adolescence, Akira avait grandit avec l'esprit shonen, puis il l'avait enfermé et conservé dans un coin de son cœur, dans une coquille que l'on appelle la maturité. Là, cette énergie explosa à cause de l'adrénaline...

Oui c'était ridicule, oui Akira regardait encore des shonens en cachette, mais cela l'avait motivé comme jamais.

[HRP]:
 


Dernière édition par Akira Buichi le Sam 15 Déc 2018 - 21:15, édité 1 fois
##   Sam 15 Déc 2018 - 3:03
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Le Peek a Boo style était une technique de boxes célèbres pour avoir été utilisé par des très grands boxers et notamment Myke Tyson qui en avait fait sa technique de combat favorite. Elle consistait à une garde très serrée et beaucoup d’esquive. Le but était de se tenir extrêmement proche de son adversaire pour entrer entièrement dans sa défense et le frapper à courte porter en profitant des esquives pour créer des changements de poids et frapper avec coups surpuissants lors de l’attaque ennemie. Cette technique demandait beaucoup de pratique, mais aussi énormément de talent. Tu avais un, mais un peu moins l’autre.
Tu te demandas vraiment si cette technique sera utile contre lui, tu pouvais t’attendre à des techniques minimums intéressantes. Mais… Nan, sur le coup tu levas un sourcil voyant le gamin bouger autour de toi confiant. Tu pouvais remarquer sans mal qu’il ne boxait pas depuis longtemps. Mais ce qui était le plus étonnant, c’est qu’il décida de prendre un style de combat à la boxe anglaise… Oui, étonnant pour le coup. Tu t’attendais à voir du karaté ou des techniques bien plus étrangères mais non… Il s’avançait dans ton terrain, parfait.

Il lança déjà des jabs que tu esquivais sans difficulté, fermant la distance pour pouvoir commencer à la frapper en retour. Tu te concentras à trouver ton balancement et réussir à frapper dans sa défense entre chaque attaque, tu ne voyais pas beaucoup de technique, seulement beaucoup de frappe légère et mouvement rapide. S’il était poids léger ça aurait été, mais, vu son physique, il devrait être poids moyen exactement comme toi. Tu visas alors les points sensibles, les côtes, le ventre, le visage, et les biceps.  Ton poing frôla de très peu son visage malheureusement.  Tu continuas tes enchainements, ne lui laissant pas la moindre chance… Sauf que…

Tu ne l’avais pas vu venir, alors que tu te replaçais dans sa garde, il tacla subitement ta jambe d’appui. Merde, c’est de la MMA, logique qu’il décide de viser aussi les jambes. Tu avais fait la terrible erreur de ne pas faire attention à cela. Tu adrénaline monta très rapidement alors que tu pouvais prédire un coup arrivant droit vers ton visage. Ta chute fut incroyablement lente, et tes pensées incroyablement rapides. Tu pouvais te laisser tomber ici, évitant intelligemment son coup de poing et profitant de ce moment pour le laisser gagner et fatiguer la demoiselle. Mais si tu ne pouvais pas esquiver le coup, tu risquerais bien de le payer cher pour le reste des combats à venir. Tu relevas doucement les yeux pour voir le poing droit arriver… La droite.

Le temps reprit alors son cours normal et tu tentas le tout pour le tout. Voyant le poing arriver droit vers, toi, tu décidas de l’esquiver en te laissant tomber, une fois trop bas, ton coup de poing finirait forcément par passer dans ton dos ou être trop court. Tu plias la jambe qui avait son équilibre pour finir sur une position très proche du sol, la jambe gauche tendu, et tout ton poids sur la jambe droite. Tu baissas la tête et préparas ton poing gauche, le reculant déjà pour préparer ton coup final. Tu ferais en sorte que si ça ne le fait pas tomber, que tu le laisses tomber peu de temps après. Mais là, tu devais le tenter.

Tu sentis alors un léger courant d’air passer dans son dos, d’instinct et sans regarder, tu te relevas en partant directement sur ton autre jambe, changeant de poids aussi fort vite que possible pour accompagner ton coup à sa pleine puissance. Ton coude et ton épaule démarraient en même temps, laissant partir ton poing gauche avec une force incroyable. Tu tournas la tête pour voir l’emplacement exact du point d’impact, après un coup aussi lourd, il n’aurait pas pu récupérer sa défense. Impossible. Ton poing partit alors à pleine vitesse vers le foie de l’adversaire. Si tu arrivais le toucher, le combat serait fini. Un coup au foie correctement placé faisait tomber automatiquement n’importe quel combattant. Force mentale ou non, on ne peut pas résister à un coup réussit au foie mais … il fallait encore que le coup réussisse. Sinon… Sinon tu ne savais pas vraiment. D’habitude tu aurais une suite logique dans la tête, mais ici, l’adrénaline et l’instinct parlaient bien plus. Et pour le moment, l’adrénaline t’encourageait à suivre ton enchainement, que cela touche ou non.


Theme
Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Sam 15 Déc 2018 - 15:57

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 388
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Sa voix résonnait encore, son coup de poing à la puissance shonenesque allait décrocher la tête de son adversaire et...

NANIII ?! S'écria le japonais.

Akira venait de brasser de l'air. Toute sa force, toute son âme était dans ce coup de poing, et c'est avec une magnifique esquive que le jeune homme à la peau de cuivre renversa la situation. Il avait réduit à néant l'image d'une victoire, ainsi qu'un équilibre déjà bien bancal à la base.

La crainte d'une riposte imminente naquit chez Akira, et cette crainte devint vite une réalité. Sans même avoir le temps de contracter ses abdominaux pour réduire le choc, le garçon aux yeux rouges reçu une puissante gauche dans le foie. Le choc fut brutal, la douleur aussi... celle-ci s'intensifiait au fur et à mesure que le poing de Billy s'enfonçait dans l'abdomen d'Akira. Akira qui sentit même ses pied se décoller légèrement du tatami à cause de cette force.
Quand tout à coup, ses genoux rencontrèrent violemment le sol et il se laissa tomber, se plia en deux, le front contre le sol.

Putain ! Grogna Akira en serrant les dents et en se tenant le ventre.

Il venait de prendre cher, de perdre sa première vie, mais pas que... L'ado pré-pubère fan de mangas qui était en lui venait venait de se faire écraser par ce combat.

Akira roula alors sur le coté pour sortir du tatami et tapota le mollet de la rouquine.

A ton tour meuf...

Akira 2♥️ - Arash 3♥️ - Elwynn 3♥️
##   Sam 15 Déc 2018 - 17:36

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Mes conditions, malgré les têtes dépités des deux garçons, sont respectées. Bien. De toute façon je laissais pas le choix. La remarque du p'tit nouveau m'arrache (mdr) un sourire bref avant de donner le top. Durant leur combat, je bouge un peu pour ne pas les gêner, observant en silence et sans aucune expression.

Akira est puissant c'est indéniable. De toute façon pour renverser un colosse comme Jérémy, il faut de la détermination et de la force. Il est souple, tonique, mais manque d'anticipation et de rapidité. Il n'a probablement commencé il y a longtemps, mais Akira n'a pas commencé à se battre à Terrae, il doit bien avoir un passif. C'était de notoriété commune qu'il avait été un assassin, chose qui a priori ne me dérange pas plus que ça hein mdr, mais qui veut bien dire des choses sur ses capacités.

L'autre garçon se débrouille bien lui aussi. Sa défense est ferme, sa technique classique de la boxe. J'avais relativement peu pratiqué ces styles, mais beaucoup observé, suffisamment pour en connaître les tenants et aboutissants. C'était le genre de techniques qu'aiment ceux qui endurent et qui ont assez de force. L'avantage du jeune garçon c'était qu'il était assez moyen et donc pouvait prétendre à réussir ces techniques. Malgré tout il ne pouvait exceller partout, il suffisait de trouver dans quoi. Je les regarde combattre jusqu'au moment décisif où "Billy" fait une erreur magistrale, qu'il ne rattrape pas. Akira va pour le frapper, sa frappe fera des dégâts considérables si elle touche.

Billy esquive. Je serre les dents, hmmm l'articulation du genou a dû bien prendre cher. Il se redresse, sans équilibre mais avec la force qui compense, et vient viser le foie d'Akira. Je hoche la tête mécaniquement avant même qu'il ne l'atteigne : c'est perdu pour Akira. Ce dernier tombe au sol, plié, incapable de continuer. J'plains sa douleur. Il roule vers moi et me tape le mollet. Je lui lance un léger sourire.

Joli coup de force néanmoins.

Je ne propose pas de perfectionner ce genre de frappe tout de suite. J'le fais pas parce qu'il pourrait refuser juste par fierté et ça ne ferait pas avancer l'affaire, donc inutile. Je m'avance donc vers le jeune homme d'une démarche tranquille, souple. Je le salue modestement, avant de placer légèrement une jambe derrière l'autre, assouplir mes appuis sans rebondir dessus. Au top, je ne bouge qu'à peine pour garder le garçon face à moi.




Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash] Elwynn%20signa
##   Sam 15 Déc 2018 - 19:40
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Le liver blow, un coup fatal dans n’importe quel art martial. Avec la tête, ils font partie des parties les plus sensibles du corps mais pourtant leurs effets sont inversés. Un coup à la tête ne fait pas forcément mal, mais il secoue notre cerveau, ce qui nous désoriente lors d’un combat. Un coup au foie à l’effet juste inverse, notre vision reste parfaite et nos pensées claires, mais notre corps ne supporte pas la douleur intense et s’éteint entièrement. Un coup du genre est fatal dans un sport.

Tu pouvais le sentir, plus ton poing avançait, plus il ralentissait, s’enfonçant d’abord dans la peau, la chair et puis finalement les os. Tu devais cependant pousser ton coup plus loin encore. Plus loin ! Jusqu’à ce que ton poing lui brise os si possible. Cependant, le garçon semble emporter par le coup, laissant trop peu de résistance pour pouvoir le blesser correctement, mais pour avoir presque soulevé son corps, tu étais confiant d’avoir au moins bien blessé son foie ou même fragilisée une cote si pas l’avoir brisé. À l’aide du changement de poids et la force que tu dégageais, tu réussis à porter un coup dévastateur à ton ennemi, le laissant retomber au sol de douleur. Tu seras les dents immédiatement. Tu avais prévu de laisser gagner Akira au premier round pour le laisser en confiance et le laisser surtout épuiser la demoiselle. Tu ne savais pas pourquoi, mais tu sentais que tu allais passer un sale quart d’heure avec elle. Tu inspiras une grande bouchée d’air. Tu avais encore de l’endurance pour un autre combat sans problème, et cette fois, tu devras le perdre mais en testant les défenses de la demoiselle.

Les hommes et les femmes ne sont pas nées égaux, mais croire que les femmes sont forcément plus faibles que les hommes est une erreur impardonnable.  Les femmes ont plus d’avantage par rapport aux hommes par rapport à la flexibilité des articulations et particulièrement aux hanches.
Ce qui leur donne une plus grande facilité de mobilité et variations que les hommes. Leur facilitant des mouvements latéraux impossibles pour l’homme. Si elles bougent leur corps entier en utilisant les articulations de leurs hanches, tous leurs mouvements deviennent plus rapides. Elle avait la vitesse et toi la force. C’est donc les réflexes qui primeront plus que les techniques pour le coup. Mais … tu ne devais pas gagner avant tout. Tu devais tester ses capacités avant tout.

Elle entra sur le tatami, légère comme une plume, et toi tu la fixas, suspicieux. Tu ne savais pas pourquoi, mais depuis le début, ton instinct t’avait crié de faire attention à elle… Elle pourrait être très dangereuse. Et pouvait forcément te faire perdre si tu ne faisais pas attention. Elle te salua, et après un léger soupire, tu fis de même. Tu observas avec attention sa positon, elle semblait se concentrer sur ses jambes et non sur sa garde. Comme prévu, elle voulait jouer sur sa vitesse. Tu avais cependant encore un tour dans ta poche. Un autre style que tu avais varié à ta façon.

Tu avais été solide et lourd lors du premier combat, profitant un maximum de ton poids pour vaincre le garçon, mais contre la fille, tu adaptas un mouvement bien plus léger et agile. Tu savais bien qu’elle avait observé le combat dans son entièreté. Elle savait que ton jeu de jambes avait été ta faiblesse lors du premier round. Mais ce nouveau style que tu avais modifié à ta façon devrait te donner un avantage.  

Tu pris ta garde, mais cette fois, gardant les poings plus bas. Tu pivotas ton corps pour rester  de côté face à la fille. Ton bras gauche restait en parallèle avec le sol et face à la demoiselle, faisant de très léger balancier de gauche à droite. Ton bras droit resta plus haut, mais cette fois couvrait ton torse en diagonale. Tu n’avais pas encore trouvé de titre pour cette technique, mais si tu devais la qualifier, ça serait un mixte entre la garde connue sous "Le Crabe" et le hitman bien moins connu. Le Crabe se concentrait sur l’esquive et la protection du corps, laissant le visage sans défense, et le hitman, lui créait une ouverture dans sa propre garde pour avoir un bras toujours en balancier, parfait pour lancer le mouvement symbolisant cette garde. Tu écartas moins les pieds pour le coup pour opter sur une garde bien plus légère. Tu t’approchas très doucement de la demoiselle, restant un maximum face à elle.

Et une fois juste à porter de tes jabs, une portée que tu connaissais lorsque tu avais posé ton poing sur son front, tu laissas un sourire apparaitre avant de lancer un jab bien plus rapide que les tous ceux avant. Un flicker jab. Le but du flicker est d’être un jab très rapide, n’utilisant que l’épaule et le triceps, certes le coup porte bien moins de force qu’un jab normal, mais la vitesse est nettement supérieure, le rythme peut être facilement varié, il garde l’ennemi à la distance maximum des jabs et le force à deviner les coups à venir.  Tu comptais la fatiguer en la forçant à rester à longue distance et à esquiver tes coups. Elle devrait se rapprocher pour te toucher, mais cette technique allait te permettre de la garder à distance facilement. Tu enchainas donc une série de flicker, gardant un maximum ta défense et te préparant à une charge à travers tes coups avec ton poing droit … ou ton coude ou encore ton genou.



Theme
Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash] X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Sam 15 Déc 2018 - 20:36

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Le surnommé Billy prit une posture tout à fait différente de celle du combat précédent. Pas de surprise, en général un combat avec un peu d'entraînement s'adapte. Il s'adapte à ce qu'il voit de l'adversaire. Il se mit à se déplacer plus légèrement, probablement parce que j'ai l'air plus rapide, que je le suis probablement. Mes yeux fixent les siens, je reste complètement impassible. Il ne veut pas me sous-estimer, et j'avoue que ça fait plaisir parce  qu'on a trop tendance à le faire.

En le fixant, je sens, j'écoute ses déplacements, je les vois également, tous ses petits changements de positions, ses choix de défense, ses appuis. Je prends le temps de rentrer dans le combat. Il va probablement vouloir me tester, Akira m'a déjà vu plus ou moins me battre, mais lui jamais. Néanmoins il a déjà des choses évidentes à voir. Ma taille, ma démarche, mon poids, ma souplesse.

Il n'est pourtant pas le seul à maitriser plusieurs arts, et à improviser des techniques. La rue ça aide aussi pas mal, surtout en conditions réelles. Et vu la force qu'il a mis dans le coup qui a achevé Akira, il n'en a rien à faire de péter une cote, une machoire ou un bras. J'vais la jouer fair play : on fait pareil alors. Viser le foie, même moi j'trouve ça vraiment violent. C'est pour dire. Billy s'amuse avec moi, il tourne, veut tâter mes capacités. Allez bah viens.

Il s'approche doucement, tranquillement. Et il a le malheur de faire une erreur de débutant : ce sourire. Premier défaut, le trop plein de confiance. Enfin l'expression de ce trop plein de confiance parce qu'il l'aurait pas fait j'aurai pas eu le temps d'autant anticiper. Son jab part, rapide et sec. Mon visage se recule de quelques centimètres pour seulement éviter, et comme ses yeux étaient concentrés sur sa cible, ma main se lève, toute aussi rapide, et mes doigts s'enfoncent dans le nerf de son bras. Plus de bras, plus de force. J'enchaine immédiatement par un coup plat du pied sur le tibia : pas lui faire trop mal parce que j'suis sympa, mais déstabiliser et faire craquer l'articulation qu'il a sollicité dans le dernier combat. Moins d'équilibre, de mobilité. Tout ça en moins d'une seconde. Je n'ai quasiment pas bougé, mon visage est neutre.

Je recule d'un pas, distancie mon corps du sien pour éviter un coup mal placé. Il enchaîne avec une longue série de coups, et je pare, j'esquive, toute en souplesse. J'anticipe ses coups, il doit tester ma défense plus qu'autre chose, peut être vouloir me fatiguer : bonne tactique. Je ne recule pas particulièrement sous ses coups même s'il y met la force. Sans prévenir, j'avance d'un coup sur lui, prenant délibérément un coup juste au dessus de la poitrine -sa race- et viens frapper son poignet de la même façon, pour détruire la force qu'il avait. La coup me lance mais j'ignore, et je viens frapper son diaphragme violemment, lui coupant le souffle.




Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash] Elwynn%20signa
##   
Contenu sponsorisé

 

Le club où tu apprécies ceux qui te font du mal [Elwynn & Arash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Gymnase.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant