Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
I'm nothing without you {PV Akira}
##   Lun 14 Jan 2019 - 20:10

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


Le temps est plus puissant que n'importe qui, il chemine vers ses espaces, ses instants alors que nous pauvres être humains que nous sommes, subissons son altération. La neige ne fondait pas encore, mais les beaux jours commençaient à revenir. Les fêtes étaient passées, Noël avait vu ses plus beaux sapins, ses plus belles décorations tandis que l'albinos elle, avait dû le passer à faire des examens médicaux et à rester enfermée dans sa chambre de peur que le froid ne soit trop rude pour elle. Leya n'avait pas revu Akira depuis leur dernière rencontre...Elle n'avait même pas osé l'appeler. En même temps sans téléphone portable c'est un peu difficile. Les gens peuvent penser qu'elle n'a rien dans la tête, qu'elle est vieux jeu, mais c'est juste qu'elle n'a jamais eu la possibilité de s'en offrir un. Et sa première paye, elle ne l'avait utilisée que pour une seule chose. Faire un cadeau au blond, et un à Renji son amie également. Cela aussi ça avait changé ! La demoiselle avait vu ses sentiments pour le brun s'estomper au fur et à mesure que les arbres se couvrait de leur manteaux d'hiver.

C'est mieux ainsi...
C'est préférable s'était-elle même dit.


Alors qu'elle pouvait enfin sortir, qu'elle commençait à aller mieux, ses pensées se tournaient vers le feu. Comment allait-il ? Ne se sentait-il pas seul ? Et Yuki est-ce qu'il aidait à lui faire garder le moral ? Tant de questions qui resteraient sans réponses. Se munissant de son sac à bandoulière sur l'épaule, le paquet du blond à l'intérieur de ce dernier, Leya arpenta les couloirs dans l'espoir d'y voir une tête connue, en vain bien entendu...Les seules personnes qui pouvaient l'aider, n'était autre que ces types au café l'autre jour. De souvenirs, ils connaissaient le blond non ? Peut être qu'elle pouvait leur poser la question.

▬ Excusez moi, est-ce que vous savez où je peux trouver Akira ?

L'un d'eux esquissa un sourire mielleux qui en disait peu long sur son intention.

▬ Ho de rappel, la dernière fois qu'il se promenait c'était sur le toit...Enfin je crois...On peut t'y emmener si tu veux ?

Etait-ce une bonne idée ? Ne lui avait-on jamais appris à ne pas se fier aux autres, à ne pas suivre des inconnus ? Mais aussi à ne pas voir le mal partout ? Que faire ! Elle ne savait pas par où passer pour y aller. C'est donc incrédule qu'elle se résigna à les suivre, n'étant pas très rassurée, ayant même un mauvais pressentiment. L'être humain est corrompu, et leur intentions ne sont pas louables. Pourquoi cela changerait-il en si peu de temps alors qu'ils se moquaient d'elle il y a peu de temps de cela ? Bon au cas où, elle avait mûrie, elle savait se défendre maintenant....enfin un petit peu ! Disons que ses entrainements l'ont vraiment bien aidée. Toujours avec des réserves, elle montait l'escalier pour arriver finalement sur le toit. Il n'y avait personne bien entendu, juste le souffle d'un zéphyr glacial. Se frictionnant légèrement les bras, elle soupira.

C'était bien trop beau pour être vrai après tout...

▬ Il ne semble plus être là, je vais aller chercher ailleurs...merci quand...
▬ Tu ne vas pas nous fausser compagnie voyons...Tu crois que tout service est gratuit ? Il va falloir payer ma jolie !

Payer ? Mais de quoi est-ce qu'il parle ! Ce n'était pas dans les conditions ! Décidément elle ne peut vraiment faire confiance à personne.

▬ Je suis désolée mais....je n'ai pas d'argent...
▬ C'est regrettable ! Dans ce cas il va falloir payer en nature...avec ton corps

Elle n'était pas sûre de comprendre, mais elle ne connaissait que trop bien les mauvaises pensées des hommes, elle l'avait vécu à l'âge de 16 ans, si bien qu'elle fit volte face pour tenter de s'échapper d'ici...Quand l'un d'eux la saisit par le bras, elle lui fit une prise pour se débarrasser de lui et toucher des points sensibles pour qu'il ne se relève plus.

▬ Mais c'est que le petit monstre a du mordant dis-donc ! Saisissez là ! C'est qu'une gamine ! On a l'avantage...

En effet ils l'avaient...Et ce n'était pas pour plaire à Leya qui se retrouvait de nouveaux dans de beaux draps ! Comme si les autres fois n'avaient pas suffit, ils la plaquèrent au sol, la laissèrent se débattre du mieux qu'elle le puisse.

▬ Je me demande si tu resteras encore à Terrae quand on t'aura humiliée comme il se doit...


Il n'y avait plus de la détermination, mais de la peur qui se lisait dans ses yeux irisés. Mais il est hors de question qu'elle implore leur pitié ! Elle ne s’abaisserait plus....plus jamais elle ne montrerait sa faiblesse. Elle avait beau se débattre rien n'y faisait, c'était se fatiguer pour peu, leur donner plus d'opportunités. Puisqu'elle ne possédait plus ses membres, il lui restait sa bouche, si bien qu'elle vint mordre le bras du type qui venait de déchirer son chemisier ! Bien fait pour lui !

Revers de bâton, il la gifla si fort, que cela résonna même jusqu'à son cerveau, au point de la sonner. Elle avait oublié à quel point cela pouvait être vraiment douloureux, alors qu'il prenait une photo sur ton téléphone de son futur trophée.

▬ Tu n'aurais pas dû faire ça....je vais te montrer ce qu'il en coute de me mettre en colère.


Les yeux écarquillés, elle commença à appeler au secours, mais ils vinrent rapidement la faire taire en mettant leur rustres mains pour étouffer ses cris.

Ils paieront ce qu'elle va subir, ils ne s'en sortiront pas ainsi...


I'm nothing without you {PV Akira} Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Mar 15 Jan 2019 - 22:28

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 386
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Tiens moi ça pendant que je la désape.

Le délinquant tendis son téléphone portable à son camarade. Cependant, la main qui vint tranquillement saisir l'appareil au beau milieu de leur échange fut celle d'un inconnu.

D'accord... Fit cette étrange personne.
Hein ? S'étonna l'un d'entre eux.

Cette voix n'était pas familière pour les agresseurs. Ils levèrent donc tous les deux la tête et virent un grand homme encapuchonné posté à coté d'eux.

Mais putain, t'es qui toi ?!

Le genou de l'inconnu fila droit dans le visage du dernier qui ouvra sa gueule, celui-ci s'écrasa alors en arrière et hurla de douleur. Il avait la bouche et le nez qui dégoulinaient de sang.
Le deuxième agresseur, quant à lui, n'hésita pas une seconde à se jeter sur l'homme à la capuche. Heureusement, l'homme le vit venir et l'esquiva en lui faisant un croche pied pour qu'il tombe juste derrière.
Et le troisième... Où était-il celui-là ? ... Ah, il venait tout juste de prendre ses jambes à son cou.

Vous auriez pu choisir mieux comme endroit... on se gèle les couilles ici.

Le sauveur ajusta sa capuche en la poussant légèrement en arrière, pour qu'elle laisse enfin apercevoir de jolies mèches de cheveux blonds, ainsi qu'un visage, celui d'Akira.

Un air neutre était dessiné sur son visage, et son humour noir ne manquait pas à l'appel. Il avait  l'air serein. Pourtant, à l'intérieur, son sang bouillonnait de rage. L'envie d'en tuer un tout de suite le rongeait.

Il profita d'un instant de répit pour s'accroupir devant Leya, retirer sa veste et la lui donner pour qu'elle puisse cacher sa poitrine presque nue. Il échangea un sourire avec elle et dit alors :

T'aurais pu au moins sourire sur la photo.

Une blague déplacée pour quelqu'un qui avait failli se faire violer. Mais que voulez-vous, Akira restera Akira...

C'est qui ce bâtard ?!
C'est Akira, celui qu'elle cherchait. Ce mec a été privé de ses pouvoirs, il est i...

La main d'Akira, celle qui tenait encore le téléphone portable de l'agresseur, s'enflamma soudainement.

Tu disais..?

On le vit alors doucement broyer l'appareil dans sa main. Avec son feu et sa poigne, cela paraissait un jeu d'enfant. Bien sûr, il avait prit soin de retirer la batterie pour qu'elle ne lui éclate pas dans la main.

Akira fini par laisser la carcasse fumante du téléphone tomber par terre, puis il jeta un regard assassin aux deux autres.

On va faire un marché... Dit-il tandis qu'il aidait Leya à se relever. Vous vous cassez de là sans faire d'histoires, et on ne dira rien. On oublie tout...  ok ?

Inconsciemment, la main d'Akira vint discrètement serrer celle de la jeune fille. Il espérait éviter un combat qui pouvait à tout moment mal tourner.
##   Mer 16 Jan 2019 - 12:19

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


Laissez moi partir, Arrêtez ! Ne me touchez pas !

C'est comme si, elle se revoyait dans cette chambre, avec tout ces hommes complètement désinhibés par l'alcool, où elle avait subit des attouchements forcés. Qu'est-ce qui a changé en si peu d'années si ce n'est que le monde est plus perverti que la perversion elle même ? De légers tremblements attestaient qu'elle se sentait mal, si bien qu'elle avait fermé les yeux, priant, espérant que cela soit rapide, ou que quelqu'un lui vienne en aide. Seul les paroles de ses agresseurs sonnaient à ses oreilles, alors que l'un d'eux disait de tenir le téléphone pour qu'il puisse la désaper de ses tissus. Sauf que le discours qui s'en suivit par la suite, obligea la jeune femme à ouvrir de nouveaux ses yeux humidifiés par ses lacrymales.

Un jeune homme encapuchonné venait de donner un coup de genou puissant au visage de l'un d'eux, l'un se tordant de douleur, saignant du nez, de la bouche. Ce qui annonçait que l'impact avait été rude, puis l'autre se retrouva à trébucher au sol et le troisième peu téméraire avait pris la fuite. L'albinos devait beaucoup à cet inconnu, qui ne le resta pas longtemps quand il retira sa capuche. Le coeur de la demoiselle fit un soubresaut, alors qu'il s'agenouille près d'elle pour lui donner sa veste, un sourire aux lèvres

"T'aurais pu au moins sourire sur la photo"

Pas vraiment le genre de paroles rassurantes que l'on dit à quelqu'un qui vient de faire agresser, mais elles sonnaient mielleusement dans les oreilles de la demoiselle aux cheveux blancs. C'est ce qui faisait le charme d'Akira. Il était lui, avec son naturel et c'est surement pour ça que Leya l'adore.

Et encore le mot est faible...

▬ Akira....

Leur regards s'étaient croisés alors qu'il l'aidait à se relever, tandis qu'elle avait laissé s'écouler une larme de chaque côté de sa joue. Il prit sa main, pour la serrer et intimida aux autres de sa barrer et que rien ne serait dévoilé s'il les laissait tranquille. Avec un autre en sang, il ne valait mieux pas qu'ils essayent de chercher plus loin. Pourtant l'être humain est stupide, il a l'appât du gain, et quand il n'obtiens pas ce qu'il veut, il est prêt à aller jusqu'au bout. Celui qui avait trébuché vint à sortir un poignard de la taille d'une arme blanche. Il était prêt à en découdre, mais l'autre le ravisa en abaissant l'arme qu'il tenait.

▬ Laisse tomber, ça ne sert à rien de jouer avec des montres....Tu ne le connais pas, mais ce type est un violent...qui se ressemble s’assemble comme on dit !

Avait-il dit en les regardant. L'autre pesta en rangeant le poignard et les deux quittèrent le toit, après avoir récupéré la carcasse de téléphone brulé. Le silence était revenu sur ce lieu, comme si rien ne s'était passé et la belle soupira. Il faut dire qu'elle changeait, qu'elle devenait plus femme, plus mature...pas étonnant que les plus pervers cherchent en convoitise ce qu'ils ne possèdent pas encore. Avec la présence du blond, les tremblements s'estompèrent, et même si elle était encore très secouée par les évènements, elle commençait à revenir à la surface de l'eau et à respirer de nouveau. Inspirer l'air suffocant de cet univers néfaste.

▬ Heureusement que tu étais là....merci...je....c'est parce que je te cherchais qu'ils m'ont...manipulée....

Était-elle trop incrédule ? Non elle avait conscience des risques, mais elle aurait fait n'importe quoi pour le voir. Surtout qu'elle avait ses cadeaux. Et que ce serait une excuse de dire que c'est l'unique raison qui la poussait à le chercher de partout comme ça. Leya pourrait lui demander comment va Yuki, mais le sujet n'est pas trop d'actualité pour l'instant...Il fallait qu'elle se remette des émotions présentes. Et la chaleur de sa main l'aidait grandement



I'm nothing without you {PV Akira} Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Jeu 17 Jan 2019 - 10:58

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 386
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Les agresseurs avaient renoncés à la violence et s'en étaient allés. L'ambiance se faisait bien moins pesante tout à coup.

Akira était soulagé, il souffla longuement tout en relâchant peu à peu ses muscles crispés. Il posa sa main sur son cœur, et attendu un instant que ses battements se fassent moins violent.
Le calme se transmettait, on ne pouvait apaiser quelqu'un sans l'être avant. Akira prit donc le temps de se calmer lui-même avant de s'occuper de Leya. Il le fit pour elle, et grâce à elle.
Leya était la sensibilité qu'il lui manquait... sa présence donnait à la balance le contre-poids suffisant pour équilibrer les émotions du jeune homme.

C'est fini maintenant, calme-toi. Dit le blond d'une douce voix.

Il se tourna vers elle et la prit dans ses bras. Il lui donna cette étreinte... Une étreinte qui voulait dire "je suis là", une étreinte qui voulait dire "je ne te quitterais plus".

Ça n'arrivera plus, je...

"Je te le promet" voulu-t-il dire, mais la dernière personne qui entendit cela venant d'Akira, n'était plus de ce monde.

... suis désolé.

Un jour il avait dit : "S'attacher, c'est regretter de ne pas être là au bon moment"
Aujourd'hui heureusement, il était arrivé juste à temps. Mais qu'en était-il de demain ?
Même s'il le voulait, Akira ne pouvait pas être tous les jours aux cotés de celle qu'il voulait protéger...

Son regard se fit triste, jusqu'à ce qu'une autre option ne lui traverse l'esprit.

Akira se décolla alors de la petite albinos et serra le poing devant lui. Il concentra son pouvoir dans le creux de sa main, et créa un cristal dans lequel une partie de son pouvoir était enfermée.
Si lui ne pouvait pas rester auprès d'elle, son pouvoir le pouvait. Il ouvrit enfin sa main et présenta la petite pierre à Leya.

Tiens, c'est un cristal d'invisibilité. Sers-toi en dès que tu te sentiras en danger...

Ce cristal n'avait pas bonne mine, Akira en avait fait de beaucoup plus beaux lorsqu'il était au rang d'étoile. Celui qu'il tenait était coloré d'un rouge pâle, il était aussi fin qu'une lame et était grossièrement en forme de marquise.

Il a un peu une sale gueule par contre. Fit-il légèrement dépité par sa création.
##   Dim 20 Jan 2019 - 14:26

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


Finalement tranquilles, et sans trop vraiment de casse. Si ce n'est le nez de l'un des agresseurs qu'Akira avait violemment démis de sa fonction première. Lui qui paraissait si transparent sans émotions, avait l'ait un peu secoué par tout ça. Leya l'observait, les joues légèrement rosies par ce qui venait de se passer, alors qu'elle serrait la veste d'Akira contre elle. Souhaitant lui dire à quel point elle était désolée, qu'elle n'avait juste pas pu se défendre seule, alors qu'elle aurait dû. Probablement qu'il allait lui faire comprendre qu'elle était faible. Se moquerait-il d'elle ? Non ce n'est pas son genre, du moins, c'est ce qu'elle a vu en lui, en cette personne intérieure qu'il essaye de cacher, meurtrie par un passé des plus douloureux. Il s'approcha d'elle, et elle eut un léger mouvement de carapace, de peur qu'il ne lui fasse une pichenette ou un truc dans le genre. Sauf que ce qui se passa dans son corps en ce moment présent, elle ne l'expliquait nullement. C'était doux, chaud, chaleureux. Et son cœur manqua un soubresaut, qui la tétanisa légèrement, les bras ballants, alors qu'il venait de l'étreindre dans ses bras.

En apparence ça donne quelque chose de simple, juste les yeux écarquillés de surprise, et ses joues qui devinrent plus marquées, alors que dans son esprit...bah....ça ressemblait plutôt à...

* Mais que...qu'est-ce qu'il....olalalalalala ! Non c'est pas...Pourquoi il fait ça ? Je suis censée faire quoi...si je montre que ça me plait il va croire que....mais j'ai pas envie qu'il me lâche.....HAAAAAAAAAAAAAAAAA*

Pauvre Leya. Perdue entre sa raison et ses rêves.

Le simple son de sa voix, qui lui disait qu'il était désolé, vint émouvoir la jeune femme, qui sentit ses yeux s'humidifier légèrement. Il parait que c'est pas bien qu'un homme fasse pleurer une femme, mais là...ce n'était pas un mal, il s'excusait et c'était suffisant pour elle. Même s'il n'avait pas à le faire, car après tout il ne lui a jamais vraiment promis quoi que ce soit. Ils sont très proches c'est vrai, mais Leya est loin de le considérer comme un grand frère. Alors il n'a pas vraiment à la protéger....Il a déjà bien plus à faire que perdre son temps avec elle....qui en plus de ça n'a qu'un temps.

Il se décolla d'elle, la laissant toujours sous la surprise, les lèvres tremblantes, surement à cause du froid de l'hiver, et regarde le cristal apparaitre dans sa main. Ce n'était pas vraiment une œuvre d'art, autant l'admettre, mais parce qu'il venait de lui, c'était probablement la plus belle création qu'il soit à ses yeux. Un doux sourire sur les lèvres, elle le prend et le serre contre son coeur.

▬ Merci....j'en prendrais le plus grand soin...

Et cela lui faisait penser que...
Leya fouilla dans son sac et en sortit deux papier cadeaux, l'un était petit, mais magnifiquement orné de ruban dorés. L'autre un peu plus grand, et il y avait écrit Yuki dessus. Évidemment qu'elle avait pensé à cette petite boule de poil grise, car après tout c'est quand même une des bases de leur rencontre. A l'aventure dans une forêt au grès du danger et de l'inconnu.

▬ C'est....pas grand chose, mais je l'ai confectionné moi même, alors j'espère qu'il te plaira...

Un cadeau fait main, qu'il pourrait porter comme il le veut, et si ça ne lui plait pas, il pourra toujours le jeter. Pour Yuki, c'était une bâton avec des plumes au bout, pour qu'Akira s'amuse avec lui. Tandis que l'autre, contenait un bracelet de perles et de cuir, les perles étaient aussi brillantes que des rubis. Il y avait son nom inscrit sur ce dernier.

▬ Joyeux Noël Akira

Quelques pansements sur ses doigts attestait encore de sa maladresse sur ce cadeau travaillé avec la plus grand attention.




I'm nothing without you {PV Akira} Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Mar 22 Jan 2019 - 22:00

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 386
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Akira omit volontairement un détail : un cristal d'initié disparaissait dès sa première utilisation. Il se doutait qu'en sachant cela, Leya n'oserait jamais s'en servir, car à peine l'eut-elle en main qu'elle semblait déjà y tenir.
Et il la comprenait...

Soudain, Leya eût comme une idée derrière la tête. Akira la regarda en levant un sourcil, laissant apparaître un air interrogateur sur son visage. Quand tout à coup, la demoiselle dégaina de son sac deux petits cadeaux.

"Et merde..." pensa-t-il sur le coup.

Un sourire gêné s'étira sur ses lèvres.
Akira aimait les cadeaux, comme tout le monde, mais quelque chose le contrariait... L'idée de faire un cadeau à Leya ne lui avait, jusqu'à présent, même pas traversé l'esprit.

Oh... merci ! Fit-il en riant nerveusement. Je... j'en ai un pour toi aussi, mais il est... il est dans ma chambre !

C'est un beau mensonge que voilà, maintenant le jeune homme allait devoir acheter un cadeau d'urgence. A part si...
L'esprit tordu d'Akira songea pendant un instant à un plan de secours, il pensa à lui offrir l'un des cadeaux qu'il avait reçu pour le Noël de Terrae. Mais n'était-ce pas un peu risqué sachant qu'il ne les avaient toujours pas ouverts ?

Tu as même pensé à Yuki ? Il ne fallait pas.

Akira ouvra le premier cadeau et vit le jouet qui était destiné au chaton. Il ne lui donnait même pas 2 jours avant de devenir inutilisable. Yuki était un petit monstre, il allait sans nul doute le bouffer dès qu'il le verrait.

Ça devrait lui plaire. D'ailleurs l'autre jour, il a suffit que je laisse traîner un sac du McDo' pour qu'il s'éclate comme un fou !

Akira laissa échappé un rire léger et passa au second cadeau.
Après ouverture, il put découvrir un magnifique bracelet en cuir, discret malgré ses pierres qui brillaient d'un rouge vif. C'était parfait. Akira le mit sans attendre autour de son poignet gauche, puis il le contempla en affichant un sourire radieux.

Merci, il est super. Tu as dû galérer à le faire...

Tandis que la petite albinos lui répondait, Akira détacha son regard du bracelet pour le porter sur elle. Il la regarda, la tête légèrement penché sur le coté et fini par amener sa main sur la joue de celle-ci. Il figea alors son visage et sa main vint soulever délicatement le menton de la jeune femme. Il approcha ensuite son visage du sien, leva la main pour pousser doucement une mèche de cheveux et... et lui arracha un cheveux.

HA ! J'lai eu s'bâtard ! S'exclama-t-il. Ça faisait un moment que j'lavais repéré, mais t'étais tombé dans les pommes l'autre fois et...

Le coté extrêmement minutieux d'Akira venait de frapper. Il avait dans la main un cheveux blond, et celui-ci traînait depuis longtemps dans la chevelure de Leya. Cette fois, il n'avait pas pu résister à le lui retirer...

Vous vous attendiez à quoi ?
##   Sam 26 Jan 2019 - 12:26

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


Il y avait une symbolique a l'équation. C'était la première fois que Leya offrait un cadeau à quelqu'un. Qu'elle avait confectionné elle même en plus. Et même si ce geste n'a que peu de valeur au yeux des autres, il n'empêche que cela montre l'estime qu'elle place sur le jeune homme. Bien que ce dernier venait probablement de lui mentir, vu qu'il ne savait pas le faire...L'albinos est intelligente, trop intelligente, elle sait déceler les mensonges, vu que les médecins avaient passé une partie de son existence à lui mentir. Mais elle ne dira rien. C'est vrai qu'elle aurait été heureuse qu'Akira lui offre un cadeau mais elle ne l'a jamais demandé. En vérité dans son crédo, elle pense plus aux autres qu'à elle même, et le bonheur des gens qu'elle aime fait son propre bonheur.

▬ Tu me le donneras la prochaine fois si tu veux....mais tu n'es pas obligé de me l'offrir...

Un sourire effacé légèrement, bienveillant malgré tout, et la voilà en train de prétexter pour l'aider à se sortir de cela. D'un autre côté, s'il était capable de lui mentir, c'est qu'au fond peut être qu'il ne tenait pas à elle tant que ça. Mais encore une fois, elle ne montra rien, inexpressive. Le sujet en revint à Yuki. Ce petit chat, cette petite boule de poil est toujours aussi espiègle, et le blond semblait en prendre soin au mépris de sa maladresse. Puis il en revint au bracelet. Il semblait l'aimer beaucoup et ça ne pouvait que ravir le coeur de la demoiselles aux cheveux d'argents.

▬ C'est que...c'était la première fois que je m'attaquais à quelque chose comme cela... enfin même à offrir un cadeau...alors je suis ravie qu'il te plaise.

Il pencha sa tête sur le côté et Leya n'en rata aucune mimique, une inspiration soudaine quand elle sentit la main du blond sur sa joue. Mais que ? Qui que quoi où donc pourquoi ? Qu'est-ce qui lui arrive à la fin ? Pourquoi est-ce qu'il est soudainement si entreprenant ? Il rapproche son visage.

▬ Aki...ra...attends je....

Que devait-elle faire ? Non mais c'est pas qu'elle ne veut pas c'est juste très soudain....TROP SOUDAIN ! Il passa sa main dans les cheveux, lui faisant prendre un peu plus de panique quand tout à coup il attrapa un cheveu en arrachant un des siens au passage....Nani ? Ha....HA....HAHAHA c'était donc ça mais oui enfin qu'est-ce qu'elle peut être bête cette enfant ! Jamais ce genre de choses ne lui serait passé par la tête ! Il y avait forcément un but quelque part ! Quelle idiote !

Enfin sur le coup c'était un peu lui l'idiot, elle le regarda en le jaugeant très légèrement. Elle ne dira rien sur le fait qu'il lui avait volé un des siens au passage, toujours aussi....Toujours aussi quoi au juste ? Bah c'est Akira quoi....Il n'y a pas de réelle définition....Chassant le rouge qu'il y avait eu sur ces joues, elle se décida à reprendre le souffle qu'elle avait brusquement arrêté à cause de lui.

▬ L'espace d'un instant, j'ai cru que tu étais devenu un homme...plutôt entreprenant...

Tout est dit ! Akira reste un gamin, et même s'il y avait une grosse différence d'ages entre eux, elle faisait bien plus adulte et plus responsable. Heureusement qu'elle n'est pas toujours derrière lui, ce n'est pas son genre de jouer les grandes soeurs !

Chasse le naturel, et le revoilà revenu au galop...

▬ Garde cette proximité pour ta petite amie...


C'est de la jalousie ça ? Disons qu'une rumeur courrait dans l'école, et qu'elle n'y avait pas échappé.


I'm nothing without you {PV Akira} Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Mer 30 Jan 2019 - 11:01

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 386
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Akira ne su cacher sa surprise en entendant cela. Il avait l'impression que Leya lui faisait un reproche tout à coup.

Où est-ce que tu as entendu cette connerie toi ? Dit-il tapotant doucement le front de la demoiselle avec son index.

Akira avait continué ses gamineries, malgré le sérieux de Leya. Ce fut seulement lorsqu'il ressentit un peu de jalousie dans l'air qu'il redevint plus sage.
 
Il était peut-être temps pour l'albinos d'en savoir un peu plus sur le mode de vie d'Akira. Ces deux là avaient beau être proche, ils ne connaissaient que les grandes lignes du quotidien de chacun.

Il soupira.
Peu importe...

Un vent glacial se leva et vint le faire frissonner. Créer le cristal lui avait consommé une bonne partie de son énergie. Il n'en avait donc plus assez pour se maintenir au chaud grâce à son pouvoir.
Le blond se frotta alors les épaule et fit mine de scruter l'horizon, un brin penseur, évitant instinctivement de croiser les yeux irisés de la jeune femme.

Rentrons avant d'attraper froid.

Étrangement calme, Akira s'avança vers la porte qui donnait sur l'escalier. Cependant, il ne pouvait  laisser le sujet de "la petite amie" en suspend. Il s'arrêta au milieu de sa lancée, et se tourna alors vers Leya afin de s'expliquer :

Je n'ai pas de "petite amie"...

Même s'il avait menti pour se laisser un peu plus de temps pour trouver un cadeau, Akira s'était promis de ne pas cacher ce qu'il était à Leya. De toute manière, celle-ci semblait déjà au courant qu'il avait côtoyé une autre femme.

Disons qu'à un moment, une personne m'a apporté un peu de tendresse quand j'en avais besoin.

"Tendresse" : un bel euphémisme pour ne pas dire "Sexe".

Était-ce de l'infidélité ? Pas vraiment, même s'ils s'étaient beaucoup rapproché lors de Tanabata, ni  Akira, ni Leya, n'avaient osé faire le premier pas.
##   Dim 10 Fév 2019 - 17:30

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


En ce moment dans l'esprit de Leya, c'est un peu le bazar ! Si le paradoxe avait un nom fixe, ce serait celui de la jeune fille. Et d'abord qu'est-ce que ça pouvait lui faire qu'il ait une petite amie ? Ce n'est pas comme si elle avait un droit sur lui ! Il sont proches c'est vrai, mais ça n'excuse pas tout non plus.  Enfin ça c'est la version sage des pensées de l'albinos...Actuellement ce serait plutôt ça qui n'arrête pas de passer comme un vieux refrain d'une chanson française.

Comment ça il fait ce qu'il veut ? Mais absolument pas je suis pas d'accord !
Mais je suis pas sa...
JE M'EN FOUS c'est pas la question ! T'es amoureuse non alors qu'est-ce que t'attends ? Qu'une autre te le pique sous le nez !
Mais...je....je pourrais jamais enf....
C'est facile bon sang ! Tu lui dis juste ce que tu ressens...


Facile, facile parle pour toi ! Leya est une grande timide, très souvent peu expressive qui n'a pas pour habitude de dire les choses qui lui passent par la tête. Elle est un mystère, elle a toujours marcher ainsi, et c'est ce qui a fait d'elle une expérience hors du commun pour les chercheurs. Seulement cet épisode de sa vie est loin derrière elle, autant ne pas s'embrumer la tête avec de nouvelles méandres. Ouais enfin difficile d'y trouver une place, là c'est actuellement le Colisée qui s'y passe ! Une lutte acharnée pour savoir qui sera vainqueur...

De toute façon c'est trop tard il a déjà une copine...Alors elle ne peut que rester là à le soutenir en silence pendant que...Hein attends de quoi ? Il n'a pas de petite amie ! Mais alors et les rumeurs c'est quoi ? Cela dit elle ne put s'empêcher de grincer des dents en entendant que quelqu'un lui avait apporté de la tendresse à un moment précis. Loin d'être d'accord là dessus même si ça remontait dans le temps, sa spontanéité a toute épreuve vint prendre le dessus !

▬ Mais moi aussi je peux prendre soin de toi, pas besoin d'aller la voir elle !

O....
Oups ?

Et oui, autant elle n'est pas bordée sur la communication, au temps parfois ses paroles vont plus loin que sa pensée, et elle pense tout haut ce qu'elle aurait aimé dire tout bas. 3, 2, 1...Ha ça y est l'écrevisse est de retour ! Cachant son visage avec ses mèches de cheveux en baissant la tête comme elle le peut. Idiote ! Ouais c'est exactement ça ! Une bonne imbécile ! Et tu crois qu'il va penser quoi maintenant hein ?

L'innocence a ses limites parfois...

▬ Enfin je ce n'est pas ce que tu...

Vite, un changement de sujet vite vite ! mais quooooooi ?

▬ Tu...fais bien ce que tu veux de toute façon je n'ai rien à dire là dessus. Je connais un garçon qui aimerait bien me donner de la tendresse aussi, mais j'avoue ne pas savoir comment m'y prendre avec les autres...Je suis genre très nulle dans les relations...

Elle aura essayé...




I'm nothing without you {PV Akira} Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Jeu 14 Fév 2019 - 17:54

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 386
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Informer Leya sur ses débauches passagères fut plus difficile qu'il ne l'aurait pensé.
A présent, le blond s'attendait à ce qu'elle le voit d'un autre œil, qu'elle lui tourne le dos... - ce ne serait pas la première fois que ça lui arrive après tout - mais étonnamment l'albinos ne semblait pas surprise. C'était à se demander si elle avait bien compris ce qu'il avait essayé de lui dire.

En sachant cela, elle sembla tout à coup déterminée. Sa réaction fit même sursauter Akira, et c'est donc avec une belle tête d'ahuri qu'il lâcha un :

HEIN ?! plutôt disgracieux.

Akira n'était pas débile (pas complètement en tout cas), il avait très bien compris ce que voulait exprimer Leya. Ce n'était pas la première fois qu'on lui avouait ses sentiments. Pourtant, elle avait réussi à le surprendre, et son cœur fit comme un bond dans sa poitrine.

Tu...

Il voulu lui demander si elle était sérieuse, sauf que Leya fut trop gênée, et s'empressa de changer de sujet.
"Oh elle m'fais quoi là ?!" pensa-t-il sur le coup "Et en plus elle fait le coup du : Je connais quelqu'un qui..."

Il la reluqua d'un air bien suspect, puis se donna le rôle de parfait imbécile dans le but de la taquiner.

Oh bah merde alors ! J'étais sur le point de te demander si tu voulais qu'on soit ensemble !

Il ricana et attrapa les poignets de Leya avant qu'elle n'ai la mauvaise idée de le frapper avec ses bras tout frêle.
Il jeta ensuite un œil autour de lui pour s'assurer que personne n'allait l'interrompre, et ajouta sur un ton peu plus sérieux :

J'pense pas que ce soit le meilleur moment pour discuter de ça... Tout en se frottant la nuque, il détourna instinctivement le regard pour ne pas changer son discours selon la mimique qu'allait afficher Leya.
Je préfère que tu prenne le temps d'y réfléchir tranquillement. Tu viens de te faire agresser et... Ses yeux se déposèrent à nouveau sur celle qu'il aimait et il craqua.
Ouais, j'veux bien que tu "prenne soin de moi".

Il sourit et lâcha le poignet de Leya pour glisser ses doigts entre les siens...
Ce petit moment trop mignon fut tout de même dégradé par un :

Brrrr.... ça caille trop putain. de la part d'Akira


Dernière édition par Akira Buichi le Jeu 21 Mar 2019 - 0:19, édité 1 fois
##   Lun 25 Fév 2019 - 16:11

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....

On l'a remarqué ! Leya n'est vraiment pas douée pour ce genre de conversations. D'ailleurs est-elle vraiment à l'aise dans d'autres ? Non pas tellement, le contact humain est un mystère à part entier qu'elle ne saura jamais résoudre, aussi intelligente qu'elle soit. Ils doivent être bien tristes tout ces gens qui ne connaissent pas ce plaisir de faire des rencontres inattendues, allant jusqu'à se morfondre dans leur travaux inachevés. Mais en soit, c'est également cette proximité qui fait que l'être humanoïde souffre.

Peut être que les personnes qui se gardent de toutes relations sont heureuses ? Ou peut être pas...En faites, tout n'est qu'un cercle vicieux quand on y repense...Tu ne rencontres personnes, tu t'enfonces dans la solitude et donc tu laisses la tristesse t'envahir. Un peu comme elle. Tu rencontres le grand amour, tu tombes amoureux, et ce n'est pas réciproque...cœur brisé, donc tu souffres et de nouveau laisse l'amertume et le désarroi te prendre dans ses bras. Alors qu'est-ce qui est juste ? Rester solitaire ou rencontrer des gens ? C'est précisément pour cette question que l'albinos ne comprendra jamais les liaisons.

Un silence s'était installé où l'on entendait juste le sifflement de l'air froid d'hiver. Jusqu'à ce que la voix du blond vienne briser toutes traditions. Hein ? De quoi est-ce qu'il parle ? Il faut très certainement l'idiot comme toujours...mais elle doit admettre que son coeur a été quelque peu chamboulé par une telle annonciation. C'est probablement ce qu'elle se serait le plus imaginé dans ses rêves les plus immuables et les plus fous...Et c'est donc avec dérision mais à son tour qu'elle laissa un rire s'échapper de ses lèvres, un peu forcé...

Qu'est-ce que tu espérais franchement...
Tu n'es ni belle, ni sexy, ni désirable...Aucun garçon ne voudrait de toi non ?

Ne bougeant pas, même si effectivement l'idée de le frapper avait germé dans son esprit. Leya essayait de se faire une raison, mais une blessure interne n'est pas chose aisée à guérir...jusqu'à ce qu'il lui explique que ce n'était pas trop le moment ni l'endroit pour ce genre de bagatelles. Enfin il n'en prononça le mot, mais c'était peut être sa pensée primaire. Il a raison, c'est peine perdue d'avance de discuter de ce genre de connivences sans réciprocité.

Un frisson remonta jusqu'à son échine, sûrement à cause de la température peu ambiante qui s'était glissée pour mordre sa nuque endolorie. Akira sembla hésiter sur le chemin de sa parole, c'est vrai que ce n'est jamais facile de mettre un rateau à quelqu'un...

"Ouais, j'veux bien que tu "prenne soin de moi"

Ses oreilles lui jouent encore des tours là non ? Il n'a pas...que...quoi....HEIN ? Relevant la tête, l'albinos avaient les yeux écarquillés de surprise. Qu'est-ce qu'il raconte ? Il a sûrement du mal comprendre ce qu'elle voulait dire par là c'est que...Non c'est impossible qu'il ait dit cela...ou bien...non ? Complètement chamboulée par cet imprévu si soudain, elle sentit ses yeux s'embuer...non pas de tristesse, mais de joie...

C'est donc ça...
Le pourquoi les relations humaines sont si formidables ? C'est chaud....
C'est doux....

Il relâcha alors ses poignets, Leya sentit à un toucher semblable à de la soie, les mains du blond prendre les siennes, enlaçant leur doigts dans un geste des plus adorables. Même si toute cette ambiance romantique fut troublé par une plainte des plus exhaustives ! L'hiver est une saison peu fréquentable, mais elle aura apporté en ce jour fugace, une incroyable source de chaleur.

▬ Je....Je ne suis pas très habile dans ce genre de choses tu sais...je n'ai jamais...je ne sais pas si j'en suis capable....j'ai peur de te faire du mal...

La raison en est simple pourtant.
A défaut de laisser l'agréable, la dure réalité revint frapper de plein fouet la demoiselle aux cheveux blancs. Le pourquoi elle avait jusqu'à maintenant refuser toute attaches.

Tu vas mourir Leya....tu le sais n'est-ce pas ?


▬ Tu vas souffrir à cause de moi....parce que...je...je suis....je vais...

Ce ne sont plus des larmes de joies qui coulent sur ses joues à présent...




I'm nothing without you {PV Akira} Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Jeu 7 Mar 2019 - 16:55

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 386
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Akira sourit, amusé lorsque Leya lui dit qu'elle n'était pas douée pour ce genre de choses. Il la cru, il savait à quoi s'attendre avec elle et il savait qu'il ne serait pas déçu.
Quand soudain, il fut un peu confus, il se demanda ce qu'il avait dit ou fait de mal pour que des larmes se mettent à couler sur le visage de la demoiselle. Il comprit que ce n'était pas de sa faute lorsqu'elle tenta de lui rappeler son état de santé... Avec le temps, cette différence n'était devenu qu'un détail pour lui.

L'étreinte de sa main faiblit un instant, avant de se resserrer sur celle de l'abinos. Un geste involontaire qui montrait qu'il n'allait pas lâcher l'affaire.

Au pire, on s'en fout...

Sa santé était importante, ce n'était pas une discussion à prendre à la légère.

Les sourcils d'Akira se froncèrent.

J'veux dire… Qu'est-ce que ça change ? C'est pas nouveau, et ça ne nous a pas empêché de nous revoir.

Il ne savait pas comment exprimer ce qu'il avait sur le cœur. Ça l'énervait. Le regard baissé, sa main se délia alors de celle de Leya et alla frapper le grillage sur sa gauche d'un revers du poing.

Tu veux qu'on continue à se tourner autour en attendant que tu claques, c'est ça ?!

Akira se surprit lui-même à hausser la voix. Il souffla un petit "Pardon...", puis il se tût. En s'énervant il avait l'impression d'imposer une décision à Leya, de ressembler à ses agresseurs du quotidien… or ce n'était pas son but.
Il ramena doucement son poing, frotta ses phalanges devenues rouges à cause du choc, pour ensuite fourrer ses mains dans ses poches.

Pfff… j'savais que c'était pas l'bon moment pour parler de ça.

Et le blond fit ce qu'il ne fallait pas faire, il tourna le dos à la belle et commença à s'éloigner.
##   Mar 12 Mar 2019 - 16:32

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


L'espoir faiblit de jour en jour. Au fur et à mesure que les allers-retours se font à l'hôpital. Il faut regarder la vérité en face lui a t-on toujours dit. Rester réaliste parmi la myriades de rêves qui l'habite. Pourtant aujourd'hui, se faire une raison, réaliser tout cela est particulièrement douloureux. Penser à la mort n'a jamais été un problème pour elle, jusqu'à ce qu'elle le rencontre. Akira était devenu à lui seul une raison de vivre suffisante pour avoir la volonté de se battre.

Ne plus laisser l'évidence s'installer...

Il avait raison, pourquoi continuer de se nouer à la fatalité ? Une vie n'est-elle pas là pour être vécue jusqu'au bout ? Son message résonna en écho dans l'esprit de l'albinos, qui le vit lui tourner le dos et s'éloigner. Elle tendit un bras dans l'espoir de le rattraper, dans l'espoir que ce ne soit qu'un mauvais rêve. Mais qu'est-ce que je fais enfin ? Pourquoi se morfondre de la sorte ? Cela n'y changera rien ! Absolument ! Un nouvel élan de détermination scintille dans le regard de la demoiselle aux cheveux blancs, qui se met à prendre de l'élan pour le rattraper et arrivé à sa hauteur, elle se colle à son dos, ses bras frêles collés également contre ce dernier. Plus d'apitoiement cette fois ! Prend la chance inespérée que l'on t'offre Leya ! Stop laisser la vie t'écraser de la sorte ! Renji t'a appris à te battre pour ce moment, pour que tu sois capable de te débrouiller de toi même ! Et puis sur ton chemin, on t'a mis le bonheur, l'amitié, l'amour, les sentiments ! Tout n'a jamais été vain ! Oui sa décision était prise.

▬ Je me battrais ! Je me battrais contre elle je te le promets ! Alors s'il te plait Akira....


Il y a beaucoup de sanglots dans sa voix

▬ Quoi qu'il advienne, peu importe les épreuves, les péripéties ! Peu importe le résultat de tout cela....

Ses bras passent timidement autour de la taille du jeune homme, et peu importe les regards qui pourraient être environnants

▬ Ne m'abandonne pas....

C'est ce qu'elle souhaite le plus au monde....Elle même un jour avait pensé à partir d'ici et à se laisse dépérir. Quitter Terrae n'aurait probablement rien changé à toute la continuité. Mais maintenant c'était sa maison, et elle avait des personnes qui l'aidaient aussi maladroites et rustres soient-elle. C'est ce qui fait leur caractère et c'est ce qu'elle aime dans celui du blond. Son côté spontané, maladroit, sa façon franche de dire les choses, son caractère un peu bourru...Leya avait laissé la douceur de Renji faire devenir des sentiments, mais en fin de compte ce n'était pas vraiment le coup de foudre...C'était juste de l’attendrissement d'une personne qui l'aidait à parcourir des chemins escarpés sur lesquels elle ne se serait jamais aventurée.

Non l'amour n'est pas ce qu'on pense être.
Ce ne sont pas des effluves, c'est bien plus puissant que ça....


Et tout cela, elle ne le voyait qu'en ce garçon qu'elle enlaçait de dos en ce moment même.


I'm nothing without you {PV Akira} Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Mar 19 Mar 2019 - 21:42

Personnage ~
► Âge : 28 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Messages : 386
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Il pensait que Leya allait rester sur place, qu'elle le laisserait partir tout en encaissant les aléas de la vie... comme à son habitude. Mais non, Leya fut animée par une étonnante détermination. C'était rare venant d'elle.
Elle rattrapa donc le jeune homme et le retint, autant par la force de ses mots que par la force de ses bras qui étaient doucement en train de l'étreindre.

Akira fut surpris lorsqu'il sentit la demoiselle se blottir contre son dos. Il perdit l'équilibre l'ombre d'un instant, et se stoppa net. Puis, tout en ayant l'air impassible au message de Leya, il releva légèrement le menton et tourna la tête pour regarder par-dessus son épaule cette tignasse blanche qui le collait.

Le japonais ferma les yeux et se laissa séduire par cette étreinte. C'est ici, dans ses bras, qu'il se sentait vivant. Il n'y avait plus de place pour le doute. Alors, il sourit et prit sa décision : celle d'accepter Leya dans sa vie et de faire partie de la sienne.

Je... Hm ?!

Akira afficha un air contrarié, il se mit soudainement à gigoter comme pour se débattre. En effet, il tentait de se retourner pour faire face à Leya, mais celle-ci le tenait si fermement qu'il ne pouvait pas faire demi-tour sans l'emporter avec lui.

Hey ho ! C'est bon, j'vais pas m'enfuir tu sais. Dit-il en se penchant en avant pour mettre un coup de fesses à celle qui le ceinturait encore.

Elle finit par lâcher prise, et ce fut à peine libre qu'il se tourna vers elle pour l'enlacer à son tour - trop brusquement peut-être. Il laissa alors sa tête se réfugier doucement dans le cou de la belle... avant de murmurer ces quelques mots :

Je ne t'abandonnerais pour rien au monde... Je t'aime Leya.

Naturellement, il se décolla d'elle et posa sa main sur la joue de la demoiselle pour y essuyer les larmes qui y avaient coulées. Il lui offrit un sourire tendre, et cette fois, il approcha son visage du sien, non pas pour lui mettre un coup de boule, ni lui ôter un cheveu, mais bien pour déposer ses lèvres sur les siennes, l'embrasser et dérober au temps quelques secondes de bonheur.
##   Lun 25 Mar 2019 - 18:39

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Messages : 179
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 28
Humeur : ....


Leya se refusait à le lâcher, elle avait bien trop peur qu'il s'en aille, qu'il décide de ne plus lui parler, qu'il lui fasse comprendre que ses sentiments ne l'atteint pas. Mais il en fut autrement. Bien que ce petit coup de fesses qu'il lui avais mis l'obligea à le lâcher, malgré toute la force avec laquelle elle avait tenu le jeune homme. Limite un paresseux sur sa branche d'arbre. Une douce chaleur enveloppa son cœur, alors que Akira la prenait dans ses bras, un peu brusquement, ce qui en fit sursauter un peu l'albinos. En sentant son souffle dans son cou, elle eut un frisson, mais pas quelque chose de désagréable bien au contraire. Cela lui montrait qu'elle était humaine, qu'au final elle n'était pas ce rat de laboratoire sans émotions que les humains cupides se sont évertués à malmener. Le rythme cardiaque de la belle, s'accéléra un peu plus, alors que cette fois ces larmes se transformèrent en lacrymales de joie en entendant sa déclaration. Il ne l'abandonnerait pas, et surtout il l'aimait aussi.

Alors c'est ça quand on aime quelqu'un ?

On est heureux que nos sentiments soient réciproques ?
La machine du coeur est décidément bien complexe, mais c'est intéressant comme état...

Ses yeux irisés se posèrent dans son regard rubis, sur ce sourire fondant qui la faisait craquer un peu plus. Manque de peu qu'elle croit même que c'est celui qu'il aurait pu adresser à n'importe qui mais ce serait mentir. Car Leya n'a jamais vu Akira sourire ainsi...et ça lui faisait chaud dans sa poitrine de voir une telle émotion sur son visage. Il approcha ses lèvres après avoir essuyé tendrement ses larmes, ce qui fit que le souffle de la belle se coupa légèrement, alors que son visage devenait de plus en plus rouge à perte de vue. Que son coeur battait la chamade comme on en finit plus. Et lorsque ses douces lèvres vinrent joindre les siennes, ce fut l'apothéose.

C'est si doux....
C'est agréable....


Elle répondit tendrement à ce baiser, fermant les yeux pour profiter de ce moment simple sans spectateurs...enfin jusqu'à entendre un miaulement dans les parages, et qu'une boule de poil grise sauta sur la jambe du blond pour venir interrompre ce moment trop romantique. Mais c'est ps tout, il y avait eu quelques visiteurs sur le toit qui étaient venu pour profiter du brin de soleil qui avait finit par poindre à l'horizon, et étaient restés figés face à la scène. Il y avait lieu plus romantique qu'un toit pour déclarer sa flamme, mais peu importe. C'est l'instant présent qui a toujours compter, et tant qu'elle est à ses côtés peu importe le résultat. La jeune femme ouvra de nouveau les yeux après avoir entendu plusieurs miaulement d'un Yuki mécontent et détacha doucement ses lèvres du blond. Elle essaya de récupérer son souffle, et de ne pas être tentée de nouveau de l'embrasser, pour lui poser cette fameuse question.

▬ Est-ce....que ça veut dire que l'on....sort ensemble alors ?...Enfin c'est plus fort que ça...mais je...je veux dire....je ne connais rien à l'amour donc....


C'était la question qui lui brulait la langue depuis la fin de ce baiser.




I'm nothing without you {PV Akira} Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   
Contenu sponsorisé

 

I'm nothing without you {PV Akira}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Toit de l'institut
Aller à la page : 1, 2  Suivant