Partagez
Viens briller de mille feux, Isis.
##   Ven 8 Fév 2019 - 19:20

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

La pièce vola dans les airs avant de retomber dans la paume de ma main. Je baissai les yeux sur l'objet métallique, glissant mes doigts dessus avant de relever mon regard sur l'immense porte de la salle des Masters. Quasiment la totalité des Masters, les anciens comme les nouveaux, étaient là ce soir ; étaient excusés les Masters qui n'avaient pas pu se libérer à cause d'obligations professionnelles ou personnelles.

Ca avait été un très beau combat. Même si j'avais fini dans un bien pire état que ce à quoi je m'attendais. Moi qui pensait qu'avec ce défi j'allais bien m'en sortir... Sans passage à l'hôpital. C'était bien trop rêver. J'avais oublié que je me trouvais face à une Terre Titan. A quel moment ai-je pu croire que je sortirai intacte d'un combat contre un Titan ?

Il m'avait fallu quelques longues journées de soins intensifs pour être entièrement remise ; en plus de m'avoir droguée, Isis avait dû me détruire la mâchoire pour me forcer à perdre connaissance et à abandonner le combat. Et une mâchoire en miettes, laissez-moi vous dire que ça fait mal, lorsque l'antalgique ne fonctionne plus. Les guérisseurs avaient eu du boulot...

Un mince sourire étira mes lèvres alors que je refermais mes doigts sur la pièce qu'avait utilisé Isis pour me désigner comme son adversaire. Le Murmure s'échappa de mes lèvres, allant demander à la future nouvelle Master de venir nous rejoindre en salle des Masters, laissant s'envoler l'Appel dans la nuit.

Viens donc, Isis. C'est à ton tour de franchir le cap, maintenant.


Viens briller de mille feux, Isis.  385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Lun 11 Fév 2019 - 11:34

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

Le réveil à l'hôpital a été... Etrange.
L'épuisement lié à la nuit précédente et au combat m'avait tenue endormie jusqu'au lendemain matin. J'ai eu la chance d'apercevoir un beau soleil par la fenêtre, soleil froid d'hiver, mais soleil quand même, comme si les éléments avaient décidé de jouer en ma faveur. J'avais retrouvé sur la table un bien beau dessin de Mitsuki (qui m'avait fait un peu rire je l'avoue, pas tant dans ses capacités de dessin que pour le mot d'inscrit) et un petit mot de Ipiu, me sommant de venir faire un tour au club de sciences. Je me demande ce qu'elle a bien pû filmer avec tout ce sable, mais je serai ravie de lui décrire comment ça s'est passé, si ça l'intéresse.

Je suis sortie de l'hôpital avant Hideko, à ma grande honte. Mes brûlures n'étaient pas si dures à soigner pour les guérisseurs expérimentés de Terrae, même si j'en garderai sûrement une trace (une couleur de peau plus rosée sur les avants-bras). Mais pour le reste, ce n'était que de la fatigue et de l'étourdissement, et après un check up complet, j'ai pû sortir. J'ai aussi eu le droit à un sermont sur mon utilisation de la datura, et je me dis que j'aurai vraiment mieux fait de me contenter du cannabis. Mais je m'excuserai auprès de la directrice quand elle sortira (et pour sa mâchoire oops), pour l'instant j'ai encore... Trop honte.

En me baladant dans les rues, je me rends compte que je suis devenue une petite célébrité, à mon échelle. Je ne suis pas encore officiellement master, mais les gens ont vu mon combat, et je ne passe plus aussi inaperçu qu'avant. Certains émettent des critiques dans mon dos (rapport à des billes de feu et du sable dans les yeux) et d'autres applaudissent ou sifflent sur mon passage. Je sais jamais trop comment interpréter les sifflements d'ailleurs, donc je préfère penser que c'est positif.

Je ne sens l'appel que quelques jours plus tard.
Un entre deux un peu étrange, entre l'attente, l'euphorie et l'appréhension. On m'a fait remplir quelques papiers officiels, savoir ce que je voulais faire en tant que Master (je vais mettre un moment à m'y habituer je sens), si je voulais aller à la fac ou aider. Etant donné mon parcours scolaire un peu chaotique, j'ai préféré me rendre utile ici. Vous avez devant vous la future gestionnaire matériel de Terrae. Et je vais révolutionner le système, comptez sur moi pour être reloue et tenir mon rôle à la perfection.

Enfin, je sens cette... Sensation m'appeler. Je ne pourrais pas vraiment la décrire, et je ne cherche pas non plus à l'expliquer, je crois que je vais avoir affaire à bien pire en terme d'inexplicable aujourd'hui. Oh mon Dieu c'est aujourd'hui. Vous croyez qu'on peut rater son rêve ? On peut sûrement rater son rêve. Je vais pas le rater c'est mort.

C'est donc avec un peu d'assurance que je pousse les portes de la salle de Masters, debout sur mes plus belles créations. Attendez, faut soigner un peu la présentation, ça risque pas de se reproduire de sitôt. Attendez les gens, ça veut dire qu'en plus la prochaine fois y'a de fortes chances que je sois parmi les nombreux Masters ici ? Ça a une certaine classe.
Je souris doucement.

_ Bonjour.

Je m'adresse ensuite à Hideko qui me fait face.

_ Désolée pour... (je montre vaguement sa machoire et le reste) De vous avoir un peu amoché.

"Un peu" comment j'abuse. Mais autant commencer sur de bonne bases.


Viens briller de mille feux, Isis.  1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Mar 12 Fév 2019 - 15:53

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Mes yeux se posèrent un instant sur tous les jeunes Masters que nous avions accueilli récemment. L'équipe s'agrandissait finalement bien plus rapidement que je ne l'aurais cru. Certains avaient déjà bien grandi depuis qu'ils étaient passés Master, d'autres encore continuaient à se chercher un peu et à tester leurs limites. C'était une évolution que je prenais beaucoup de plaisir à suivre ; voir comment chaque événement les amenait chacun petit à petit à se construire.

Isis finit par arriver. Je sentis sa présence emplir le couloir qui menait jusqu'ici et, quelques instants plus tard, elle poussait la porte de la salle des Masters. Un doux sourire étira mes lèvres alors que je posais les yeux sur ses jambes artificielles. Une nouvelle Master intelligente, réfléchie, et stratégique... Ca allait faire du bien dans nos rangs. Et ça allait nous changer des dernières recrues, d'ailleurs. On va faire une petite pause sur les nouveaux Masters Tonnerres, vous m'en voudrez pas ?

Elle nous salue et je lui réponds d'un hochement de la tête poli et souriant. Sa réflexion suivante me tira un rire léger. J'agitai une main devant moi.

-Tu n'as pas à t'excuser. C'est le jeu. Et une fois encore, tu as fait ce que tu devais faire... Ca aurait facilement pu dégénérer et devenir dangereux pour les autres. Donc ne t'excuse pas.


Même si ça avait mis le temps, les guérisseurs de Terrae avaient toujours été terriblement efficace. Je n'avais pas à me plaindre ; cela aurait été bien pire dans un hôpital ordinaire.

-Isis. Tu as donc été convoquée ce soir parce que tu as prouvé que tu méritais pleinement ta place parmi nous. Il est donc à présent temps de passer à l'étape suivante...

Mon sourire devint plus doux. Je sortis de ma poche une petite fiole au contenu phosphorescent que je tendis à Isis.

-Lorsque tu as accepté l'invitation de l'un de nos Masters pour venir à Terrae, nous t'avons promis de t'aider à combler le Vide qui est né en toi il y a plusieurs années maintenant. Dans cette fiole se trouve le liquide qui te permettra de franchir la dernière étape qui te sépare de ton rang de Master.

Un ange passa.

-Pour devenir Master, tu dois comprendre complètement ton Vide. Et te lier à lui. Lorsque tu auras bu ce liquide, tu vas tomber dans un sommeil profond où tu seras confrontée à toi-même, ton passé, tes souvenirs, tes pouvoirs... Le Rêve est une expérience à la fois personnelle et unique. Cette étape te permettra de fusionner entièrement avec tes pouvoirs, avec ton toi d'autrefois et celle que tu es devenue aujourd'hui.

Cette étape te permettra de découvrir ta greffe, cette particularité qui n'appartient qu'à toi, qui est toi.

-Il me reste une seule question à te poser : es-tu sûre de vouloir embrasser cette nouvelle vie, jures-tu de protéger et de chérir cet endroit au prix de ta vie, ou bien préfères-tu retourner à ta vie ordinaire, celle que tu menais autrefois avant d'arriver ici ?

Je penchai légèrement la tête sur le côté.

-Oh, et, bien sûr, si tu as des questions, n'hésite pas.


Viens briller de mille feux, Isis.  385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Sam 16 Fév 2019 - 20:45

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

J'ai du mal à comprendre quel genre de jeu peut vous faire profiter de deux semaines d'hôpital, mais il semble que j'apprécie ce genre de jeux. Et c'est vrai que ça aurait pu mal finir, mais dans un sens c'était en grande partie ma faute donc bon. Enfin dans un sens non, ça n'aurait pas vraiment pû mal finir, vous avez vu le nombre de masters présents ?! Si une seule situation au monde est capable de dégénérer en présence de toutes ces supers puissances alors il était tant que j'arrive hein ! (Je-déconne. J'ai beaucoup de respect pour mes aînés~)

Elle commence ensuite à parler de manière plus officielle. J'ai prouvé que j'avais ma place en tant que Master. Déjà rien que ça sonne à mes oreilles comme l'annonce du siècle. Une étape suivante... Et pas des moindres. Je me demande ce que ça donnera quand mes nerfs vont me lâcher d'un seul coup. Elle me dit qu'elle va accomplir cette promesse d'un autre temps, cette idée de régler le problème qui m'a amener ici. Dans un rêve. Je connais certains psychanalistes qui en seraient bien contents.

Je lâche une petit rire quand elle tend la fiole. Une sorte de drogue magique hein ? C'est d'bonne guerre ! Maintenant je suis sûre qu'elle a fait exprès de me laisser l'empoisonner pour me faire douter de la fiole- non, encore mon cerveau qui va trop loin. Ce serait un peu trop vicieux pour elle. Pas pour moi. Hmm, pas sûre qu'ils fassent un bon choix, clairement, mais je vais certainement pas le leur dire tout de suite.

Elle m'explique globalement ce qu'il va se passer, mais je suppose que si c'est différent pour chacun de nous ça veut dire que personne ne peut vraiment m'expliquer à quoi je vais être confrontée. Ce n'est pas dans mon habitude de partir sans prévoir de plan, mais je dois admettre que là il est vraiment impossible d'en avoir. Quelques clés sûrement. Première clé, ça doit résoudre mon problème. Ouais, maigre indice. Adieu planification.

Elle me tend la fiole.
Je la regarde, attentive aux mouvements du liquide qu'elle contient. Il est plus épai que de l'eau, plus liquide que de la crème. Je l'écoute d'une oreille distraite me mettre une dernière fois devant mes choix. Ils veulent être sûrs de votre consentement, c'est bien. Un peu inquiétant, j'en connaîtrais qui douteraient, même après être arrivés jusque là.

Je souris, un peu taquine, jouant avec la fiole entre mes doigts.

_ Si vous permettez, je trouve que qualifier une vie hors de Terrae d'ordinaire, c'est un peu prétencieux, je souris.

Oui je joue la montre. [HRP : OUI JE JOUE LA MONTRE /PAN/]

Laissez moi kiffer mes derniers instants de vie d'étoile s'il vous plait.

_ A part ça, je n'ai pas d'autre objection. Je suis venue ici, j'ai accepté mes pouvoirs et ils m'ont aidé à évoler pour arriver jusqu'ici. Même si c'est trèèèès tentant de dire non et de repartir, je suis encore plus curieuse du rêve.

Pourquoi.tu.racontes.ta.vie.

_ Oh si, est ce que c'est dégueulasse ? je finis en montrant la fiole.

Histoire que j'ai pas une tête dégueue au moment de m'endormir.


Viens briller de mille feux, Isis.  1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Mer 20 Fév 2019 - 11:11

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

J'arquai un sourcil amusé face à la répartie d'Isis. Ce franc-parler attirait curieusement mon attention. Quel genre de Master allait être Isis ?

La réponse nous apparaîtrait dans quelques minutes. Et comme j'avais hâte de découvrir sa greffe. Si chaque initiation était différente parce que les profils des élèves variaient, les pouvoirs qui étaient attribués étaient toujours les mêmes. Or, à chaque passage au rang de Master, le mystère demeurait. Et la découverte de la greffe de notre nouvelle recrue était toujours un moment unique.

Je ne pense pas trop m'avancer en affirmant que ce passage était l'un des moments les plus importants d'une vie. La magie du moment reposait sur sa singularité ; chaque rêve était propre au Master en devenir. Rien ni personne ne pouvait s'approprier cet instant : la découverte de la greffe n'appartenait qu'à son hôte.

Mes lèvres s'étirèrent en un sourire amusé, et je haussai les épaules. Si le contenu de la fiole était "dégueulasse" ? Et si elle était la première à s'être jamais posé la question ? Isis aimait faire les choses différemment.

-Tu n'imagines même pas...
sous-entendis-je.

Cette chaleur qui se répand dans le corps, quelques micro-secondes, à peine le temps de s'en rendre compte, avant que nous ne sombrions dans les ténèbres.

-On aurait bien pu l'aromatiser à la pomme, mais nous nous sommes dit que c'était bien plus amusant de torturer les Etoiles jusqu'à leurs derniers instants, avant qu'ils soient en mesure de bien nous le rendre. Tu ne nous en voudras pas ?


Un dernier sourire. Allez Isis. Cesse de nous faire attendre. Franchis le cap.


Viens briller de mille feux, Isis.  385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Mer 20 Fév 2019 - 20:01

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

Elle entre dans le jeu.
C'est vraiment pas bon hein ?
Bon allez, peu importe, c'est de bonne guerre.
J'avale le contenu de la fiole.
Je n'ai pas le temps d'en sentir vraiment le goût.



Mon réveil sonne.
Je connais cette sonnerie, hmmmm- elle sonne toujours trop tôt c’est terrible. Je soupire et l’éteint. Ça ne sert à rien de faire traîner cette étape, je préfère encore me lever seule que de laisser ma mère le faire. La délicatesse n’est pas une de ses qualités. Claiiiiiirement pas... Je prends une inspiration et m’extirpe de mon lit, marchant jusqu’à la p-
Je fronce les sourcils, regardant mes pieds. Hm, j’ai dû faire un rêve bizarre. Je me dirige vers la salle de bain de la roulotte, me débarbouille et me change avant de sortir. Je frissonne. Il ne fait pas bien chaud, surtout à 5h du matin. Je frotte mes bras rapidement et pars rejoindre mon père dans le chapiteau. Les roulottes commencent à s’éclairer, mais la campagne est silencieuse.
Je préfère quand on est en campagne, la ville est étouffante pour les animaux, et le bruit est trop présent la nuit. Et puis au final, on arrive toujours à remplir, donc autant être en campagne. Je trottine jusqu’au lieu de rendez vous avec mon père et l’aperçois en train de déplacer les caisses livrées un peu plus tôt dans la mâtinée.

_ Salut papa.
_ Isis ! Bien dormi ?
_ Pas trop mal. Pas assez.
_ Ahah ! Tu peux m’aider avec les caisses ?
_ Ouais pas de soucis, je les mets où ?
_ Dans la réserve. Tu as mangé ?
_ Un petit peu.

Il prit une petite pause pour me regarder.

_ Tu ne devrais pas plaisanter avec ça, fais attention à ta santé avant tout, tu le sais bien.
_ Oui, je sais papa. T’en fais pas, je grignoterai un truc après l’entraînement.
_  Tu entraînes Ersh ce matin ? Tu te sens d’humeur ?

Ces questions ont comme un petit air de déjà vu. Bon d’un autre côté c’est pas comme s’il me les posait pas déjà tous les matins. Je soupire.

_ J’ai pas trop le choix, on a un spectacle après demain.

Il secoue la tête.

_ Non, pas d’entraînement avant que tu te sentes un peu mieux. La bête, elle peut sentir. Va plutôt réveiller Shandra.

Je sais que ça ne sert à rien de contester, mais ça ne m’empêche pas de faire la grimace. Je sais pourquoi il m’impose ça. Il sait que tant que je ne suis pas prête ça ne sert à rien de me mettre dans l’arène avant que je ne sois capable d’affronter ça. Enfin, sur scène je veux dire.
Je rebrousse chemin, salue ceux que je croise et me dirige vers la seule caravane qui n’est pas éclairée. C’est aussi la plus abimée. Shandra ne la rénove plus depuis un certain temps. Je m’arrête devant la porte. Inspire.
Et j’entre.
L’odeur de l’alcool qui a collé au sol depuis longtemps et du tabac froid me prend au nez et je fais attention à ne pas réagir. Sûrement la force de l’habitude. Il y a trois lits, mais seul un est occupé. Pas le bon, d’ailleurs. Je me dirige vers la personne qui dort, m’assoie sur le lit.

_ Hey Shan’. C’est l’heure de se lever.
_ Pour quoi faire ?

Je sursaute presque. Elle était réveillée, donc. Elle n’a pas dormi probablement.
Je pose une main sur sa cuisse.

_ Pour qu’on prenne un petit déjeuner ensembles. On pourrait… Aller faire un tour toutes les deux si tu veux.

Elle tourne son visage vers moi. Ses yeux sont rouges, ses lèvres sèches, ses traits tirés, ses cheveux sales. Le temps l’a rattrapé à une vitesse incroyable, elle n’a plus rien de sa superbe. Mais elle reste Shan’. Elle s'assoit péniblement en se tenant la tête.
Le silence est long.

_ Tu peux aérer si tu veux.
_ Ouais, je fais en joignant le geste à la parole.

Un nouveau silence, plus long. Son regard est perdu.
Je sais à quoi elle pense. J’y pense aussi.

_ C’est même pas… Un anniversaire, je sais pas pourquoi… Je sais pas pourquoi je me retrouve dans cet état.
_ Parce qu’il te manque. Il nous manque à tous.

Elle me regarde dans les yeux. Je sens sa détresse me transpercer, faire miroir dans mes yeux.

_ Je t’ai jamais dit… Tu as vraiment été là pour lui. Tu sais, Dunkan il était… Enfin c’était un gamin agité, je sais qu’il t’embêtait quand il était petit, mais tu as eu la patience… Il a appris beaucoup grâce à toi. Je voulais… Merci.

Je hoche la tête, la gorge serrée. Elle rigole. Un rire horriblement triste.

_ Je te retrouve tout à l’heure pour le petit déjeuner.
_ Merci.

Je ne me fais pas prier pour sortir. J’ai le souffle court. Putain, il faut que je respire. Même l’air froid ne suffit pas à me sentir moins enfermée. Enfermée dans cette ambiance horrible, bloquée dans le passé. Merde, je tremble. Je peux pas retourner voir mon père comme ça, il me laissera jamais approcher de Ersh.
Je vais faire un tour. Faut que je courre.


Courrir n'aide pas.
Il est déjà tard.
Mais pas encore trop tard.

La séance avec Ersh était une catastrophe.
Il a refusé la moitié de mes ordres, a cherché à renverser mon autorité au moins trois fois. J’étais perturbée. J’ai pas arrêté de confondre les ordre, j’ai cassé une baguette à mains nues et j’ai même pensé que le sable avait bouger à un moment donné. Papa avait raison, je suis pas en état aujourd’hui pour faire ça. Je pousse le tigre grognon dans le parcours afin qu’il rentre dans sa cage. Il rechigne encore, mais je me montre plus ferme.

Wow- Si je suis fatiguée au point que le sol bouge, j’crois que je ferai mieux d’aller me recoucher. J’en aurais pas l’occasion. Ersh monte enfin dans sa cage et je retiens un soupir de soulagement. Bon, maintenant…

Non. Non, c’est bizarre.

Je me dirige vers la porte de la cage, la pousse et… Un frisson mauvais me passe dans le dos.
Oh mon Dieu. J’ai comme… Une impression de... déjà vu ? Un profond malaise. Je lève la tête. Ersh. Ce foutu tigre me fixe. Il me regarde comme s’il comprenait, comme s’il savait. Comment un animal peut savoir ?! Savoir QUOI ?! Mes mains se crispent. Elles se crispent sur… le cadenas de la cage.

“Alors ? Tu le fais ?”
_ Quoi ?!

Je me retourne. C’est Ersh, c’est Ersh qui a parlé ?! Oh mon Dieu. Non, c’est pas une impression de déjà vu. La terre qui bouge, mes jambes, C’est ça. C’est ça, le rêve. Merde, merde merde merde, comment j’ai fait pour oublier ?! Je serre les dents.

Le temps est comme ralenti. Les yeux de la bête fixés sur moi. Je suis dans le Cirque, je suis devant cette cage, ce cadenas ouvert qui a changé ma vie. Qui m’a amené là bas. C’est flou dans mon esprit, ça paraît impossible. C’est comme être entre deux réalités détraquées. Mais savoir y être. Je suis là, mais...

Ersh n’est plus seulement un tigre, c’est une… Masse informe. Son regard me fixe. Il attend toujours une réponse. Quel genre de réponse ? Qu’est ce que c’est exactement que ce rêve à la con. Mes mains tremblent sur le cadenas. Mes mains tremblent dans cet espèce d’espace abstrait (un désert ?).

_ Faire quoi ? j’articule avec difficulté.

La bête (la chose) penche la tête.

“L’erreur. Celle qui t’a mené à moi. Il est temps de lui donner un sens.”

Je ne sens pas d’agressivité dans sa voix, pourtant j’ai jamais eu aussi peur de ma vie. Je me sens comme… Paralysée. J’ai besoin de respirer. J’ai besoin d’air, vite.

“Tu te souviens de ce qu’il se passe après ?” demande la voix.

Je hoche la tête.

_ Ersh sort de sa cage, il s’attaque à nous, à mon père, à moi. A mon réveil à l’hôpital, mes parents ont vendu le Cirque, Ersh est mort et… Shan’, oh mon Dieu Shan’... Elle s’est suicidée ce jour là. J’aurai dû le voir, j’aurai dû savoir-
“Mais maintenant tu sais.”

Je serre les dents. Pourquoi cette chose m’inspire une telle terreur ?! Pourquoi je pourrais juste pas… Je sais pas, lui défoncer la gueule ?! Je reste figée, mes mains sont toujours sur le cadenas.

_ Qu’est ce que tu attends de moi.

La Chose aux yeux fixes se redresse de toute sa hauteur. Elle est vraiment… Immense maintenant. La cage peut contenir Ersh, mais ça… Ça c’est une autre histoire.

“Assume. Tes choix t’ont mené où tu en es maintenant, est ce que tu le regrettes ?”
_ Non ! je réponds pas automatisme.
“Pourtant tu as perdu une amie. Un lieu de vie. Tes jambes.”
_ Ça… Tous ces éléments sont complètement différents, ça n’a rien à voir ?!
“Pas tant que ça. Le point de départ, c’est une erreur. Oublier de fermer, se précipiter dehors sous la tempête, des erreurs.”

Oh non. Oh non non non non vraiment ?
A ce moment, je sais ce qu’il veut. Il veut que je laisse ce cadenas ouvert. Il veut que je laisse les événements qui doivent arriver arriver. Il veut que j’observe, que j’agisse de la même manière. Pas seulement pour ce jour là, pour tous les autres aussi. Revivre ma vie à partir de ce moment là. Revivre, et faire exactement les mêmes choix. Faire les mêmes erreurs, en sachant ce qu’elles sont. Des erreurs.
C’est l'épreuve finale.

“Assume. Les transformer en choix te rendra plus forte.”

Je tremble. Mais je ne bouge pas. J’ai envie de hurler. J’ai envie de faire demi-tour, de fuir. J’ai peur. J’AI PEUR. Ce n’est pas une question de choix moral ou non. Je suis paralysée. J’ai peur de ne jamais arriver à choisir. Cette chose continue à me fixer. Elle continue à grandir. Elle se nourrit encore et encore de ma terreur.

Les mots tournent en boucle dans ma tête.
Revivre.
Encore.
Revivre.
Refaire.
Les mêmes choix.
Encore.
Et encore.
Être consciente.
Avoir cette force.
Et encore.


C’est l’Enfer.
Je sens toute mon âme trembler, incapable de réfléchir de manière posée, je suis privée de mes capacités de discernement. Je.ne.sais.pas.quoi.faire. Et l’instant s’étire. A l’infini.
C’est pas un choix ça, c’est l’Enfer.
C’est pas un- Attendez, quoi ?!
La bête, elle peut sentir.
Je fronce les sourcils. Je crois que… Je crois que je tiens un truc.
Ce n’est pas un choix. Et pourtant mon rêve est lucide, pourquoi ? Mes pensées deviennent un petit peu plus claires. A Terrae… A Terrae, je suis devenue quelqu’un. J’ai changé. J’ai aidé des gens, j’ai été aidée. J’ai surmonté tout ça. J’ai fait en sorte de ne jamais avoir à répéter les mêmes erreurs à refaire ces choix là. Je les ai fait, je les assume déjà. Je ne suis plus cette jeune fille terrifiée par le tigre qu’elle a élevé. Je ne suis plus celle qui perdra tout si le Cirque n’existe plus.
J’ai choisi Terrae. La Terre m’a choisi, elle m’a donné la force une fois. Je suis Titan merde ! Je ne suis pas celle qui se fera marcher dessus par mes peurs.

_ Non.

La bête s’agite. Elle me surplombe, essaye de me faire peur.

“Non ?”
_ Non. Je n’ai pas besoin d’une force que j’ai déjà obtenu.

Je souris. Je sais ce que je veux.

_ Tu m’as inspiré la peur, tu as tenté de diriger mon esprit vers cette option, mais ce n’est pas un ultimatum, c’est un choix. Et mon choix, c’est que c’est moi qui prend le contrôle.
“Tu te crois maligne peut-être ?!”
_ Non. Je sais que je vais gagner. C’est mon rêve.

Sérieusement, y’a que moi pour faire un rêve lucide les gars, allez pas me faire croire que ça compte pas dans l’équation.
Le sol frémis, je retrouve mes sensations. La stabilité. Je suis dans mon élément.

_ Je vais prendre ton pouvoir. A genoux.

La Chose hurle. Elle grogne, se débat, fait mine de fondre sur moi. Je serre les dents.
Je ne bougerai pas.

_ Obéis.
“Tu rêves !”
_ Je sais mon grand.

Une pâte passe au dessus de moi, agressive. Elle ne me touche pas. Je n’ai pas peur. Va te faire foutre créature de mes deux, je n’ai plus peur de toi.

_ OBEIS.
“HORS DE QUESTION”

BORDEL, J’AI DIS OBEIS !
La forme s’effondre. Le monde s’effondre. Le cadenas explose entre mes doigts.
Papa, maman, Shandra, Dunkan, Mitsu, Astel, Chris, Huo, Hideko, j’ai gagné.
Je suis Athéna.


---- :
 

Mes yeux s’ouvrent avec une certaine lenteur.
Je suis de retour dans la salle des masters.
Je me sens… Apaisée au maximum.
Pour la toute première fois de ma vie, au summum.
Complète.
Oui, pour la première fois de ma vie, je suis complète.


Viens briller de mille feux, Isis.  1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Jeu 21 Fév 2019 - 12:21

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Isis ne me répondit pas. Elle but le contenu de la fiole et, comme toutes les personnes qui étaient passées par là avant elle, elle sombra, lançant le début du Rêve. Avait-elle réellement senti quel goût avait le contenu de la fiole ? Le fait est que je ne m'étais jamais posé la question. Je ne l'avais jamais bu. Et aucun de mes collègues ne m'en avaient jamais reparlé, une fois le cap franchi. Si ce n'est cette impression de chaleur qui se répand dans le corps...

Alors qu'elle tombait en arrière, Aoi s'assura de stopper sa chute et de l'accompagner au sol grâce à un coussin d'air. Je la remerciai d'un sourire. Nous n'avions plus qu'à attendre. Qu'allait donner son Rêve, hein... Oh, qu'est-ce que j'aurais aimé pouvoir m'immiscer à l'intérieur.

Le début sembla calme. Isis resta allongée sur le sol, le visage impassible. Sa respiration était lente, contrôlée, apaisée.

Et puis, ses paupières s'agitèrent. Un peu. Pas longtemps. Peu importe ce qu'il se passait dans le Rêve, pour nous autres, les Masters spectateurs, cela ne durait jamais bien longtemps.

Mon estomac se souleva doucement lorsque je sentis que son Rêve prenait fin sur la révélation de sa greffe. Ca y est. C'était terminé. Comme ça. Encore une fois.

Son aura avait changé. Toute cette puissance, propre aux Masters, lui appartenait maintenant à elle aussi.

Un sourire barra mon visage alors qu'elle reprenait connaissance. Son regard respirait la confiance. Elle était complète. Enfin.

J'attendis qu'elle se redresse pour faire naître trois grosses sphères de Feu qui virevoltèrent un instant autour de moi.

-Bienvenue parmi nous, Isis. J'espère que tout s'est bien passé là-bas.

Mon sourire se fit plus doux. Il était temps à présent de tester ses nouveaux réflexes en tant que Master, non ? Les rejets de greffe, ça existait... Et ce n'était certainement pas quelque chose à prendre à la légère.

A toi de briller, Isis. Eblouis-nous une dernière fois de ta lumière avant de partir.

Les trois sphères volèrent dans sa direction, l'encerclant avant de fondre sur elle.


Viens briller de mille feux, Isis.  385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Ven 22 Fév 2019 - 1:06

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

J'ai l'impression d'être partie depuis... Longtemps.
Une matinée dans le rêve, à peine quelques minutes ici. Mais une matinée... Tellement pleine d'émotions. A l'air tellement réaliste. Je me demande un instant si ce n'est pas ici, le rêve. Je prends une inspiration et me relève, pour apercevoir les boules de feu autour de la Directrice.

Bah oui, souhaite moi la bienvenue avec la menace en approche je dirai rien. Je laisse mes lèvres s'étirer, devinant le but probable de cette mise en scène. Je ne suis pas inquiète, je devrai peut-être, après tout le combat est censé être déjà passé. C'est quand même super fourbe de ne pas prévenir de ce genre de parties dans le plan.

Je ne réponds pas, quand elle me demande si ça s'est bien passé. Je pense qu'elle peut s'en douter à mon sourire et mon regard qui, je le sais, ne peux pas leur cacher à quel point je me sens mieux maintenant. Et dire que je croyais que je faisait un excès de confiance quand j'étais étoile... Wow, j'avais aucune idée de ce que c'était d'avoir la confiance en fait.

Ma tête se tourne légèrement à la mention de mon nom par contre, et je n'arrive pas à mettre le doigt dessus que les boules de feu me tournent déjà autour. Et si j'utilisais la terre, pour cacher cette fameuse greffe à mes futurs collègues ? Ce serait méchant de ma part, mais-

Athéna n'aura jamais le temps de finir cette pensée, car les boules de feu déjà proches fondirent sur elle. L'action pris le devant sur la réaction logique qu'elle anticipait, et le tout nouveau dessin d'oeil à l'arrière de sa tête recouvrit son corps en une fraction de secondes.
PROTEGE
Le premier à réagir fut Chris, que son instinct de protection envers Athéna (oui, il faudrait qu'il arrête de le nier d'ailleurs) poussa à utiliser la terre pour contrer une des boules de feu. Il ne fut pas le seul à entendre l'appel, puisque deux autres masters [hrp : amusez vous] s'interposèrent par instinct entre Athéna et le danger.
Deux secondes plus tard, le tatouage disparu comme il était arrivé.


Hm.
Ok ? Curieux.
Je fronce les sourcils un instant, me demandant si mon pouvoir est d'attirer les chevaliers servants... Je- C'est encore assez flou. Mais c'est clair que leur réaction vient de moi. C'était... Peut-être un peu trop rapide pour moi, mais je sais que j'aurai le temps d'explorer cette nouvelle sensation. Mais je peux me raccrocher à ce que je sais.

_ Bon. Et bien. Je crois que la démonstration était assez éloquente ? Par contre, je m'éclaicis la voix, cette voix dont je n'ai pas encore l'habitude, c'est Athéna maintenant...

Assez étrange, c'est un peu comme faire un coming out dans un lieu public. Enfin...

_ Et je souhaiterai être supervisée par Keitaro, si possible.

Autant régler les questions d'administration tout de suite non ?
Je croise le regard de Chris. C'est lui qui m'a conseillé Keitaro, ne pouvaant pas assurer ma formation lui même. Je pensais qu'il me conseillerait Maria, mais je pense qu'il sait que j'ai plus d'affinités avec Keitaro et je soupçonne Chris d'être assez mal à l'aise avec la gente féminine en général. Un jour je lui organiserai un speed dating.


Viens briller de mille feux, Isis.  1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Sam 23 Fév 2019 - 18:35

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2951
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

C’est ma première fois, j’suis excitée comme une puce. Aaron m’a expliqué ce qu’il allait se passer en théorie, mais j’suis juste super curieuse de voir ce qu’il se passe quand on prend pas leur putain de drogue. Vous croyez que j’pourrais demander en ravoir juste pour le fun ? Non ? Bon okay. Azy c’est pas juste, et en plus Isis joue la montre, genre elle gagne du temps et tout, putain mais dépêche j’veux voir ce qu’il va se passer…

C’est tout ? C’EST TOUT ? OH PUTAIN REMBOURSEZ ! J’vais trop m’plaindre à Hideko, j’m’attendais pas à des explosions et tout, mais j’sais pas quoi… Autre chose ? En plus elle nous fond un plomb, elle se plante de déesse la miss, elle c’est Isis. Vous croyez qu’Hideko a changé la composition du truc pour s’venger d’la datura ? C’est peu probable j’vous l’accorde mais au moins ça aurait mis de l’ambiance. Bon tant pis, au pire on retourne viteuf à nos… Elle lui balance trois sphères de feu, j’lève les yeux au…

PROTEGE.


Je dois la protéger me hurle mon instinct. Je serais en danger tant qu’elle ne sera pas saine et sauve, je lance mon esprit vers mon pouvoir formant un arc électrique traversant l’une des sphère de feu ionisant les particules de carbones qui la constitue séparant sa chaleur du combustible suivant par magnétisme. Elle s’éteint en même temps que les autres. Mon regard se tourne vers Hideko, je suis prête à riposter.

Quand je reprends mes esprits j’capte ce qu’il vient de se passer. Isis n’a pas bougé le petit doigt, les trois sphères de feux sont éteintes et j’ai failli balancer le plus puissant d’mes éclairs à la gueule d’Hideko. … OMG. LA PUTE. On en avait parlé qu’une fois à la fin d’un des ateliers du club science, j’étais même pas certaine que ce soit possible en pratique… Putain ! Et j’me suis mise sur le chemin d’la boule de feu en prime.. Si ça avait pas marché, j’me la serais bouffée comme une conne.

Sa démonstration éloquente ? J’vais lui en montrer de l’éloquence. J’supporte pas qu’on me manipule de la sorte. Je m’intime une dose de calme, c’est son jour de gloire et elle savait pas ce qu’elle allait faire. Je crois.  Si jamais elle recommence ça, elle le regrettera.



Viens briller de mille feux, Isis.  1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mer 27 Fév 2019 - 16:12

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Isis est trop belle, elle est trop parfaite, elle est magique, VOUS AVEZ VU COMMENT ELLE RAYONNE C'EST UN TRUC DE OUF. Ce ralenti quand elle a ouvert les yeux mais OUAAAH ELLE EST MAGNIFIQUE. Enfin, ENFIN UNE COPINE AUX CHEVEUX BLANCS OMG. On va faire le meilleur duo de la Terre. Bon, à la seule différence que nos éléments ne nous permettent absolument pas de travailler ensemble. Mais c'est pas grave. On va trouver un terrain d'entente. ON VA TROUVER J'AI DIT.

Hideko prépara ses trois sphères qu'elle envoya sur Isis pour nous permettre à tous de découvrir sa greffe -et de la tester, s'assurer que tout va bien, enfin apparemment, moi j'suis sûre que c'est juste de la curiosité malsaine (bawi, et si elle avait de garder sa greffe pour elle, hein ?!).

PROTEGE

Mes muscles se tendirent et je me redressai d'un coup, même pas une demie-seconde. Isis est en danger, je dois la protéger. Ces sphères ne peuvent pas l'atteindre.
Rapidement, je compris que je n'avais pas à toutes les exploser. Non, nous étions plusieurs sur le coup ; la cohésion était évidente.
Sans réfléchir, je créai une cage électrique autour de la sphère qu'il me restait. La boule de feu implosa et la tension redescendit d'un seul coup.


O. M. G. MAIS LA GREFFE D'ISIS. EST. GENIALE. GENRE. CETTE PUTAIN DE COHESION. TOUS EN MEME TEMPS. PAS DE TEMPS D'ATTENTE, PAS DE TEMPS DE REFLEXION. NON. NON. MAIS C'EST MAGIQUE. OUAH. LE TRUC DE OUF. Des étoiles se mirent à pétiller dans mon regard alors que je fixais... Athéna ? Délire. Non, j't'appellerai toujours Isis en fait.

-C'est donc Keitaro qui s'occupera de toi. Je te laisse à présent aller te reposer, Athéna. Le Rêve est toujours une étape terriblement éprouvante... Ton nouveau logement sera bientôt prêt, je te tiendrai au courant.


Hideko lui adressa un sourire et la salua d'un bref hochement de tête. MAIS TU PEUX PAS LUI DIRE QUE SA GREFFE EST TROP STYLE OMG ?!

-FELICITATIONS ISIS !!!!
m'exclamai-je alors qu'elle quittait la salle.

Oui, j'l'ai dit que je l'appellerais pas Athéna.
Je me tournai vers Ys en sautillant. OMG OMG TAVU ELLE EST PARFAITE, OUI TU VAS M'ENTENDRE TOUTE LA NUIT, T'ES DEG OU PAS ?!

HRP : J'me suis permise de jouer Hideko ici, ça me simplifie la tâche, j'espère que ça te dérange pas T_T


Viens briller de mille feux, Isis.  Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   
Contenu sponsorisé

 

Viens briller de mille feux, Isis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salle des Masters.