Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu]
##   Dim 10 Fév 2019 - 18:45

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 581
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Ça commence à devenir une habitude de m'lever à pas d'heures. Mais j'dois avouer que la journée ici, j'me fais un peu chier. Bon, j'ai à peu près récupéré du voyage que j'avais pas trop supporté, et je commence à trouver mes marques dans le coin. Du moins, j'arrête de tourner en rond plus d'une heure avant de me rendre compte que je suis déjà passé par là...

Du coup quand j'arrive à la cafet pour me faire chauffer un grand café habituel, il est déjà plus de 14h. Et les lieux sont quasi vides. Tant mieux. J'suis clairement pas du matin. Enfin, de quand j'me lève. Bref, t'as compris. Je supporte pas qu'on me parle avant d'avoir toutes les connexions en place ! J'ai quand même pris la peine de réduire les risques d'explosion involontaire avec une douche salvatrice (pour ceux qui me croiseront, parce que perso, moi, j'm'en branle).

Et puisque les derniers occupants sont toujours attablés, je profite qu'il n'y ait personne à la machine à café pour m'allumer une clope le temps que la boisson coule. Avant de récupérer ma tasse et m'en retourner direction une fenêtre pour me poser tranquille. Mais c'était sans compter sur l'intervention d'un mioche haut comme trois pommes (nan, en fait ça doit être un ado, mais j'y peux rien si les asiats sont minuscules !) qui se sent une âme de super hero.

- "Hey, tu sais, c'est pas autorisé de fumer à l'intérieur. Et j'ai remarqué que ces derniers jours c'était souvent que ça sentait la cigarette dans le coin alors..."

Mouais, super hero en mousse quand même. A marmonner en entortillant ses doigts. Ils font chier sérieux, j'sais pas c'que c'est leur problème au Japon mais ça va, j'allais m'y mettre à cette putain de fenêtre ! Alors je me retiens de lui souffler la bouffée que je viens d'inspirer au visage au gosse. Ouais, j'suis vachement plus subtile que ça ! Je me contente seulement d'une tape à peine puissante à l'arrière du crane. Et de paroles pour accompagner le tout.

- "T'as rien d'mieux à faire que d'venir mes les briser ? Et même dans c'cas, attend au moins d'avoir une vraie paire de couilles avant." Et évidemment, le môme me regarde avec de grands yeux étonnés alors que ses joues virent au rouge cramoisi. "Et en plus t'es encore puceau ? Alors sérieux, tu f'rais mieux d'aller t'trouver une meuf pour grandir un peu, j'te jure, c'est beaucoup plus agréable. Allez, dégage."

Et sans lui donner l'occasion de réagir je le repousse du plat de la main alors que je poursuis mon trajet initial. Ouvrant la fenêtre, je pose mon café sur le rebord (ouais j'aime pas boire trop chaud !) et d'un petit bond au top de la maîtrise, me retrouve le fessier en parfait équilibre sur l'encadrement de la fenêtre. En plus, ce n'est pas particulièrement agréable. Sans compter que maintenant, j'me les gèle ! Pour vous dire à quel point j'y met de la bonne volonté à cette foutue histoire d'intégration !


Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
En ligne##   Lun 11 Fév 2019 - 0:47

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Ipiu Raspberry
Master Tonnerre Solaire
Messages : 2975
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Quand j’prépare une connerie j’ai pas de demi-mesure. J’ai passé toute la soirée d’hier avec Jérem pour qu’il m’aide à apprendre à faire une putain de recette. Bon, en vrai il a juste essayé de voir ce que j’étais capable de faire pour limiter la casse, et étonnamment il n’a pas perdu patience avec moi. Il m’a dit que même si j’loupais un peu la cuisson tant que je présenterais bien ça passerait. Il devient vachement plus doux, c’est agréable. ‘Fin bref, maintenant que je sais ce que je vais cuisiner il faut que je vienne voir les cantiniers pour négocier le fait de laisser de la nourriture dans leur frigo le jour J.
C’est donc armée d’un immense sourire que je suis entrée dans la cafet. J’étais de bonne humeur guillerette, sur mon p’tit nuage de phéromones de meuf amoureuse. Presque certaine que si je demandais gentiment on me dirait oui… Prête en cas échéant à transporter le repas dans une grande glacière toute la journée, remplie d’allégresse et de bonne volonté… Seulement voilà, j’ai vu un truc qui me plait pas spécialement. L’genre de scène qu’j’ai pas vraiment l’droit d’laisser passer, et dont la banalité de la violence me donne envie de gerber. J’la sens autant que j’la vois. Un gamin est en train de se faire marcher dessus par un type qui fait plus d’une demie tête de plus que lui.
L’truc vous voyez, c’est que j’sens l’appréhension et le courage chez l’môme, puis la peur et la culpabilité de s’être fait marché dessus. Chez le type je sens une note d’agacement puis, j’crois c’est du contentement qui le remplace et un vague « rien en foutre ». J’ai pas besoin d’entendre ce qu’il s’est passé pour capter l’essentiel : « tu n’as pas l’droit de fumer ici » suivi d’un « j’fais ce que je veux et j’t’emmerde, retourne chez ta mère. » J’passe à côté du jeunot, j’l’effleure du bout des doigts son bras lui transmettant une onde d’apaisement et de fierté.

« C’est courageux ce que tu as fait, je m’occupe du reste. »

Alors faut vous dire, qu’en temps normal que tu fumes à l’intérieur mais j’en ai rien à battre. J’suis pas la meuf moralisatrice, et globalement tu fais ce que tu veux de ta vie. Sauf que la manière dont tu as perturbé le jeune nippon, ça m’a moyen plus. Alors j’passe en mode chiante. Le mode que j’aime pas. Le mode master. Je roule jusqu’à lui, sans me départir de mon sourire.

« Salut, t’as rien d’mieux à faire que t’en prendre à un gamin ? P’tit rappel de bienséance, quand c’est interdit de fumer quelque-part et qu’on t’le fait remarquer, t’éteins ta clope et tu t’excuses question de savoir vivre… J’crois qu’t’as des excuses à formuler. »

J’pousse un peu mon pouvoir, sa cigarette devient le conducteur d’un courant électrique que je maitrise bien entendu de sorte qu’il ne touche ni ses bords ni le papier qui la compose. Le tabac chauffé par le va et vient du courant électrique se consume en un instant sans que rien n’en avertisse l’homme qui le porte à ses lèvres. J’ai besoin d’avoir son attention et j’avoue que le contrarier un peu n’est pas pour me déplaire. Si tu veux faire le con, j’pense qu’t’es pas tombé sur la bonne personne.

Si tu vas t’excuser de toi-même on en reste là, sinon… Tu ne veux pas savoir. Mon ton n’est pas amical et malgré mon sourire il n’en est pas moins que ce n’est pas amical.



Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Lun 11 Fév 2019 - 13:40

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 581
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

On m'avait pas prévenu à l'arrivée que les gosses avaient des gardes du corps ici. Enfin.... Celui, et même carrément celle, de ce môme est à la hauteur de ce qu'il a montré jusqu'ici. Pas bien haute, tu vois c'que j'veux dire ! Ouais ouais ça va, les blagues sur les handicapés c'est mal, j'suis au courant ! Mais celle-là, elle cherche un peu quand même ! Et elle croit que je vais l'écouter bien gentiment ?

- "C'est bon, j'lui ai rien fait au gamin, il va s'en remettre tout seul comme un grand."

M'excuser ? Et puis quoi encore. On ne s'excuse pas si tôt après avoir déconné. En plus, je n'ai pas le moindre remord. Et il parait que j'ai un peu de mal à cacher ce que je peux bien penser. C'est un coup à ce qu'il s'imagine seulement que je me fous de sa gueule le p'tit.

Toujours calé sur mon rebord de fenêtre (je commence à avoir un peu mal au cul quand même mais j'fais genre que tout va bien) je garde évidemment mon regard posé sur celui de la grande sœur trop protectrice. Mais elle n'a pas vraiment l'air impressionnée. Ni d'avoir envie de se barrer. Ils font chier ici sérieux.

Tirant sur ma clope autant par habitude que pour essayer de ne pas dire des trucs que je regretterai dans la seconde qui suit, je manque de m'étouffer. Et... J'me retrouve à tousser comme un papi aux poumons bousillés, sans rien capter à ce qui vient de se passer !

- "Putain c'est quoi ce bordel encore ?!?"

J'arrive difficilement à articuler entre deux quintes de toux. Mais même si ça doit pas s'voir parce que je sens mes yeux qui commencent à piquer comme s'ils voulaient chialer, j'suis grave vénère là !! Et comme si ça ne suffisait pas, un geste un peu trop brusque de la main suite à cet évènement déplaisant me fait renverser cette pauvre tasse qui n'avait rien demandé. Déversant le liquide qui ne manque pas de venir fusionner avec mon jean. Finissant de me faire quitter mon perchoir au profit d'une position bipède.

- "Alors quoi, c'est toi l'équivalent du professeur Xavier ici c'est ça ? Faut pas emmerder tes précieux petits mutants sinon tu débarques pour punir les méchants ?!"

Debout devant la remplaçante casse pompes, j'étouffe une nouvelle toux accompagnée d'une légère pression de la main sur ma cage thoracique comme si ça pouvait m'aider à extraire le surplus restant coincé. Pourtant j'en ai fumé de la merde, mais c'est bien la première fois que j'ai l'impression d'inhaler un sachet de charbon d'une seule latte. Ça surprend quand on s'y attend pas...

- "Désolé, mais j'suis pas trop d'humeur à présenter des excuses à qui que ce soit."

Ah, j'avais pas prévenu que j'ai aussi un humour de merde quand je suis sur les nerfs ? Bah voilà.


Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
En ligne##   Lun 11 Fév 2019 - 19:43

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Ipiu Raspberry
Master Tonnerre Solaire
Messages : 2975
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

J’pourrais démonter ses arguments, perdre mon temps de ouf à lui dire que c’est pas parce que l’môme s’en remettra que c’est good. T’attends vraiment que j’commente ? J’suis presque amusée quand j’le vois s’mettre à tousser. On t’a jamais dit que fumer c’était mal pour la santé ? J’me contente de sourire fière de moi. Moi j’ai réussi à arrêter, j’suis une warrior. J’sais qu’mon attitude me saoulerait de ouf si j’étais en face et rien qu’pour ça j’suis fière. J’prends mon rôle master très à cœur, en premier l’antipathie. Ensuite le calme et le sérieux. Combien de temps j’vais tenir ? ça c’est une bonne question.
J’vois son café se renverser et je tends mon esprit vers mon pouvoir pour refroidir cette saloperie par effet Peltier avant qu’il n’y perde sa virilité. Déjà j’ai aucune raison de le laisser se blesser avec du café chaud, ce serait con et irresponsable, et ensuite j’ai pas envie de devoir l’accompagner à l’infirmerie pour le voir faire sa victime. Ce serait tellement plus facile.
L’voilà qui me compare au professeur Xavier. Bien, sympa. A part qu’on soit tous les deux dans un fauteuil n’on a pas vraiment de points communs. Xavier et moi on se ressemble pas, j’ai des ovaires : pas lui. J’ai d’la poitrine : pas lui. J’ai des cheveux : pas lui. Il dirige une méga institution de gens badass : pas moi. De toute manière on va pas se mentir, Xavier ce serait un terre solaire et pas tonnerre solaire. Faut être logique dans sa métaphore.

« Tu t’écoutes pas parler où t’es réellement con ? »


Non, parce qu’on commence avec les bases. Genre les bases. T’es en mode défensif j’t’ai pris en flag, c’est relou, t’as pas envie d’être cool. Tu râles, tu attaques pour pas reconnaitre que t’as tort, c’est chaud mais ça ce conçoit, juste tu pourrais arrêter en fait. ‘fin surtout que tu passes pour un blaireau. Bon t’en es peut-être un, j’en sais que dalle, on se connait pas. J’te juge sur tes actes, et pour l’instant j’ai pas la meilleure opinion du monde te concernant. J’imagine que c’est réciproque cela étant.

«C'est pas à moi que tu dois dire que t'es désolé mon grand. »

Tu viens de t’excuser, mais pas à la bonne personne… Gars si tu dis désolée pour ta mauvaise humeur t’es p’t’être pas un cas désespéré. Allez go, fait moi changer d’avis et prouve-moi que tu peux être un type génial.



Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Lun 11 Fév 2019 - 23:15

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 581
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

On n'a pas le droit d'être juste de mauvaise humeur et d'avoir envie de râler ?! J'étais chaud pour une bonne engueulade là ! A lâcher tout contrôle pour monter dans les tours. Mais bon, même si je sais bien que je peux être con quand j'm'y met, ça n'empêche qu'il y a des limites. Et m'énerver tout seul, ça, j'fais pas encore. C'est comme le sexe, vachement mieux à deux !

Alors qu'elle se montre plutôt calme en face, c'est peut-être pas plus mal. Parce que quitte à me prendre la tête, je préfère encore que ce soit avec un mec (et cette fois, aucun lien avec... Enfin, t'as compris quoi !). Eh ça va, j'ai jamais dit que j'suis parfait !

Donc je souffle un bon coup (ce qui manque de me faire repartir dans une quinte de toux à peu de chose près) me prend la tête entre les mains le temps de remettre tout en ordre là dedans et.... Ouais ça va, j'essaie de rattraper ce bordel comme je peux.

- "J'avais... Pas vraiment l'intention de l'brusquer. Ni toi de t'manquer de respect. J'sais bien que c'était nul."

Ce sont juste les réponses les plus simples qui me viennent quand je suis à cran. Mais ça, elle n'a pas besoin de le savoir. Une moue légèrement contrariée, bien sûr que ça sort pas hyper naturellement ! Parce que si je monte vite en pression, la redescente est beaucoup plus lente ! D'autant plus avec tout c'que j'viens de prendre dans la gueule ! Et il me reste même une vieille tache sur mon jean ! Insupportable.  

- "Tu m'laisses le temps d'un café avant d'aller voir s'il n'est pas en train de chialer dans les chiottes ? Ou, avant d'faire trois fois le tour du bâtiment pour trouver où il s'est planqué."

Et j'arrive même à lui sortir un demi sourire tout en retrouvant une voix moins agressive. Plus classique. Presque sympa. C'est que j'le sent encore mon sang qui circule beaucoup trop vite, prêt à remonter à la moindre occasion. Un café, c'est limiter les risques de débordement ! Les clopes aussi normalement, mais là, j'en ai plus du tout envie. Efficace comme méthode. Bien qu'un peu brutale quand même !

- "Tu prends quelque chose ?"


Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
En ligne##   Mar 12 Fév 2019 - 2:04

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Ipiu Raspberry
Master Tonnerre Solaire
Messages : 2975
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

OMG. AZY RONRON SOIT FIERT DE MOI ! ça s’est réglé sans cris et sans larmes, et j’ai même pas eu à utiliser mon pouvoir… ‘fin j’veux dire mon pouvoir de sensitive. Parce que j’aurais pu lui faire « tg tu regretes » et j’l’ai pas fait, parce que je suis une master ACCOMPLIE MOI. Ys t’as vu j’lui ai même pas roulé dessus, j'ai pas été violente moi ! J’suis presque deg qu’il n’y ait personne qui ait vu la scène, histoire de confirmer quand j’raconterais l’histoire. Putain, j’suis sûre personne ne me croira. C’est pas juste. J’lui ai même pas roulé dessus pour faire bonne impression.
Il montre qu’il est pas un gros con et mon sourire se fait plus franc. J’préfère nettement ça, on a tous le droit d’être de mauvaise humeur. J’vous avoue que quand on me réveille j’suis rarement une jeune fille fleur à la langue courtoise… En général j’ai tout du camionneur qui a baisé avec un poissonnier. Seulement voilà, tu t’en prends pas à la première personne que tu croises… Et puis c’est quand même un peu beaucoup facile de dire « c’pas d’ma faute j’me suis levée du mauvais pied. » toujours est-il que ça fait grave plaiz de voir qu’j’ai pas un teubé de feu devant moi.

« Prends ton café, surtout si ça te permet d’être plus courtois. »

Surtout qu’le môme il sera pas en train de chialer, j’ai fait en sorte que ce soit pas l’cas. Tu m’as pris pour qui ? ‘fin bref le voilà qui m’propose un truc à boire. Je regarde la machine et en fait… Non. J’ai la chance de ne plus vivre ici, d’avoir un barista à la maison pour m’faire l’meilleur café de Terrae et un amoureux anglais, ça se pose là niveau thé… Est-ce que j’ai envie d’un chocolat à l’eau et au lait lyophilisé ? Sans façon. Seulement si j’accepte pas j’ai aucune raison de rester à l’observer et de vérifier qu’il aille s’excuser. Putain. Être master demande des sacrifices immenses.

« J’veux bien un déca s’il te plait. »


J’m’installe au bout d’une table non loin. Genre j’vais pas tenter de dégager une chaise, et pour un café on peut s’poser en angle. J’l’attends, vachement moins austère qu’auparavant.

« Sinon j’m’appelle Ipiu, j’sais pas encore si j’suis enchantée de te rencontré, mais j’te préfère souriant. »

T’as l’air bien plus ouvert, et j’l’espère vachement moins con.



Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mar 12 Fév 2019 - 18:34

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 581
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Un déca ? Je comprends toujours pas l'intérêt de ce truc mais bon, ok. J'suis pas vraiment le mieux placé pour juger des choix étranges des gens. Un déca donc, et un double expresso plus tard, je reviens vers miss casse pieds. Pourquoi je m'apprête à boire un café avec elle si c'est c'que je pense ? Bah parce que c'était justifié ! Ça me gonfle grave te fais pas d'illusions, mais je sais reconnaitre quand j'ai tort. Enfin, quand j'ai quelqu'un en face qui arrive à me l'faire remarquer sans que j'ai envie de lui en mettre une, ce qui n'est pas toujours évident.

Faisant bien gaffe à déposer le bon gobelet devant la demoiselle, je m'installe sur la chaise la plus proche, presque convenablement. Puis ajoute deux sucres dans mon café. C'est pas franchement le goût qui m'intéresse en fait... Et le combo caféine + sucre reste clairement le plus efficace pour chasser cet espèce de nuage noir qui reste coincé au dessus de ma tronche quand je me lève.

- "Comme ça, on est deux à être dans l'doute ! Mais j'suis sûr que tu finiras par en être enchantée !"

Un ton plus léger retrouvé, c'est censé être de l'humour. Même si je dois reconnaitre que la première partie n'est pas fausse pour autant. Mais je préfère largement entendre ça qu'un grand "ravie de te rencontrer !" qui sonnerait affreusement faux. Je sais bien que je m'emporte vite et que mes réactions sont parfois disproportionnées... C'est comme ça, moi j'm'y suis fait.

- "Ipiu ?" Je sais même pas si j'arrive à le prononcer correctement. "C'est la première fois que j'entends ce prénom ! Mais ok. Moi c'est Tiago. Et, en général je souris hein, c'est juste que... Vous êtes arrivés trop tôt !"

Comment ça c'est chelou de dire un truc comme ça à cette heure là ? J'émerge lentement, c'est tout... Même si sur ce coup, le retour sur terre a été un peu forcé.

Les mains calées autour du gobelet autant pour me réchauffer que pour refroidir ma boisson, il me faut un peu de temps avant de boire ça. Nan, crois pas qu'j'essaie de gagner du temps. J'suis pas comme ça. Mais déjà qu'habituellement je prends mon café quasi tiède, avec la gorge encore hyper sensible de ce que j'ai inhalé tout à l'heure, je risque pas d'avaler ça encore fumant !

- "Et... Du coup, c'est quoi qu't'as fait tout à l'heure ?"

Sisi, dans ma tête cette question parait très claire. C'est que j'y comprend toujours rien à tous ces trucs chelous qui se passent non stop depuis que j'ai mis les pieds ici. Alors oui, j'ai bien compris que c'est précisément pour ça qu'on m'a proposé de débarquer à Terrae, n'empêche que dans la pratique, ça me parait toujours aussi brumeux !


Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
En ligne##   Mar 12 Fév 2019 - 21:01

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Ipiu Raspberry
Master Tonnerre Solaire
Messages : 2975
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Un déca ? Pourquoi j’ai demandé un déca ? C’est dégueulasse un déca… Bon j’avoue je compte pas l’boire, juste me réchauffer les doigts avec. J’pouvais pas gâcher de la caféine, même de mauvaise qualité ! Mais franchement qu’elle image j’donne en ce moment. Bon, en fait, j’crois j’suis plus à ça près en fait. Ma réput est pas glorieuse….

J’arque un sourcil amusée par la phrase de loveur à deux balles, j’sens qu’elle est dite avec humour sinon j’me serais fait un plaisir de me foutre de sa gueule. J’suis pas certaine que l’un et l’autre on soit réellement enchantés d’la rencontre. C’est jamais facile de dépasser une première impression, et si j’l’ai pris pour un petit con il doit m’avoir prise pour une vieille conne. Le reste n’est que faux sourires et faux semblants.

J’crois j’l’ai kécho avec mon prénom, j’pourrais lui expliquer que j’l’ai choisi et qu’il est très bien… Mais franchement, j’ai zéro envie d’lui livrer une partie de mon histoire comme ça. Genre on n’est pas parti du bon pied, pourquoi j’me mettrais à poil ? Toujours est-il qu’il s’appelle Tiago, c’est pas l’nom du pote à Dora ça ? Non, ça c’est Diego, bref. Trop tôt ?

« Trop tôt ? Tu souffres encore du décalage horaire ? »

Oui ce n’est qu’une déduction gentille. Il parle espagnol, et on parle peu espagnol en Asie… Surtout avec cet accent d’Amérique latine. Pas argentin cela dit, il chuinte pas. Ensuite, j’l’ai jamais croisé, même pas pour son initiation… Donc il est tout beau tout neuf sorti de l’œuf. J’ai la gentillesse de lui donner le bénéfice du doute et pas l’étiqueter direct « trou duc qui se lève à quinze heures. » Non parce que bon, les vampires c’est pas le feu.

« Tout à l’heure j’me suis levée, j’ai pris une douche, j’me suis habillée, j’ai déjeuné, j’suis allée taffer, j’ai fait tout plein de choses qu’les gens matinaux ont l’habitude de faire… »

Je lui réponds non sans dérision, j’me fous clairement d’sa gueule en fait en fait, mais j’le fait gentiment. Son tout à l’heure est bien vague, est-ce qu’il fait référence au moment où j’ai détruit sa cigarette et manqué de l’faire s’étouffer où à celui où j’ai glacé son café en train de se renverser ? Faut être précis quand on demande des informations garçon sinon on peut te répondre tout et son contraire.

HRP : déso début de migraine, j’relis pas ça doit être bourré de fautes d’orthographe



Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mer 13 Fév 2019 - 12:15

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 581
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Ok. On est d'accord, c'est du foutage de gueule dans les règles de l'art là ? Parce que je veux bien essayer de prendre sur moi, contrôler un minimum mes paroles pour ne pas paraître trop offensant, et surtout, accepter que Mademoiselle Emmerdeuse en Chef puisse faire partie de ceux à ne pas trop bousculer ici (je ne vois toujours pas pourquoi elle serait venu me prendre la tête autrement, j'ai bien compris que la plupart des gens étaient capables de trucs oufs dans le coin). Mais c'est que j'suis pas doté d'une patience légendaire non plus....

Et je crois que ça doit un peut se voir à la tronche blasée que je tire. Alors non, je ne risque pas de m'emporter pour si peu (et je n'ai surtout pas envie de voir mon deuxième café m'échapper à nouveau !), mais qu'elle ne compte pas sur moi pour faire semblant de rire. Parait que je ne suis pas vraiment bon public. Et j'ai du mal à faire semblant. Osef.

- "En fait, t'as juste envie d'me faire chier ? Mais tu sais quoi, c'est pas grave, j'm'en fout. Le bizutage, tout ça, j'connais. Alors vas y, fait toi plaisir profites en, parce que dès que j'aurais pigé comment ça marche ici, ce s'ra plus l'cas."

Eh ça va, j'ai fait médecine, bien sûr que j'connais le sort réservé aux nouveaux ! Et j'vois pas pourquoi ce serait différent dans cette école. Mais l'avantage à l'université, c'est qu'il suffisait de se montrer peu impressionnable et pas réticent à distribuer quelques coups pour vite passer du bon côté de la barrière. Personne ne pouvait faire... ce... genre de trucs !! Et j'suis pas suicidaire. Ni totalement con.

- "Alors comme ça, même avec des pouvoirs surhumains, tu t'retrouves à devoir bosser ? Ça fait pas tant rêver qu'ça finalement. Et, y'a pas une sorte de magie de soins qui pourrait t'sortir de ce fauteuil ?"

Alors non, tout ceci n'a rien de particulièrement amical ou empathique. C'est juste qu'elle m'a gonflé, donc j'embraye vite sur autre chose. Parce que j'ai pas franchement envie de recommencer à me prendre la tête. Et puis, si j'peux choper quelques infos au passage, ça m'va.

Bah ouais, mais moi avec c'qu'on m'avait dit à la base, j'étais loin d'imaginer que la vie ici était aussi proche de la vie réelle. Qu'il faudrait aussi se lever le matin pour taffer (même si à ce niveau là je me raccroche à ce qu'on a m'a appris à l'école, parce que j'ai jamais vraiment eu d'exemple classique à suivre) ou qu'on aurait toujours les mêmes emmerdes. Supers pouvoirs veut aussi dire plus de maladies ni handicapes dans ma tête. Ouais, comme Harry Potter tu vois. Hop, une potion, deux trois paroles balancées en latin, et c'est bon tous les bobos sont oublié !


Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
En ligne##   Jeu 14 Fév 2019 - 10:41

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Ipiu Raspberry
Master Tonnerre Solaire
Messages : 2975
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Je tourne le gobelet de plastique entre mes mains, profitant de la chaleur qu’il dégage pour me réchauffer les doigts. J’ai de gros problèmes de mains glacées, et j’dégomme la gueule au premier qui se permet de dire « comme toutes les femmes » déjà parce que c’est sexiste, et ensuite parce que les femmes inuites comme tous les inuits ont un système veineux et musculaire bien plus développés au niveau des membres supérieurs pour pouvoir luter contre le froid polaire. C’était le fun fact gratuit de mes ralages internes. Pendant ce temps là, il est en train de raler lui aussi, et il se positionne en victime. Sérieusement gars ? Tu veux qu'on s'appitoie sur ton sort ? Pauvre petit Tiago...

« Quel intérêt de te bizuter avant que tu ais compris comment ça fonctionne ? Ce serait juste cruel non ? Si tu poses des questions imprécises tu as des réponses imprécises, voilà tout. »

Et non j’le bizutais pas quand j’ai cramé sa clope. J’attirais son attention. Le bizutage est bizutant en cela qu’il est gratuit. Lui il avait mérité ma petite farce, et j’aurais pu être bien plus méchante si on va par là. Seulement, j’fais partie de ces gens cons qui pensent que l’éducation n’a pas besoin de violence gratuite… Bien que je prétende le contraire. Faut savoir se faire respecter, et la crainte est une arme bien plus utile que la violence si on veut mon avis.

« Certaines choses ne peuvent pas être réparées, malgré toute la bonne volonté des soigeurs. »

P’t’être que si j’avais été prise en charge directement après l’accident, ils auraient pu faire quelque-chose, mais j’ai fait un séjour plutôt long dans un hôpital français. Mes nerfs n’ont pas simplement été sectionnés, certains ont dégénérés et une gaine cicatricielle sépare maintenant en deux ma moelle épinière. On a parlé avec les guérisseurs de tenter une opération pour la retirer et essayer de raccorder le haut avec le bas par magie, mais ce serait risqué pour un infiniment faible risque de réussite. Il faudrait que chaque synapse neuronale soit rebranchée au bon endroit… Et c’est d’autant moins probable que ça reviendrait à refaire des milliers de branchements au hasard. Personne n’est chaud pour l’expérience… Qui plus est sachant la tranquillité d’esprit que me procure mon fauteuil roulant… Je n’ressens jamais l’envie d’marcher, de courir… Juste parfois celle de danser, mais ça j’ai la chance d’pas être épaisse et d’avoir des potes costauds…

« Travailler c’est agréable, surtout quand tu fais un taf qui te plait et que tu te sens utile… T’as jamais ressenti ça toi ? »



Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Jeu 14 Fév 2019 - 18:18

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 581
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Tu la sens la bonne engueulade stérile qui se pointe là ? Stérile comme dans 90% des cas ok, ce n'est pas un argument valable pour ne pas foncer droit dedans tête baissée. Ce qui l'est en revanche, c'est que je n'ai justement pas envie de me prendre la tête là. J'vois bien qu'elle a l'air foutrement têtue comme nana (comme 90% des... Ok ok, c'était trop facile) alors j'évite d'enchainer sur mes problèmes de précision face à ce bordel sans nom dans lequel je viens de mettre les pieds.

Bon, si j'espérais m'en sortir en ramenant le sujet sur Ipiu, on dirait bien qu'elle n'a pas envie de me laisser m'en sortir aussi facilement. Cela dit, elle ne m'envoie pas chier. Et vu la tension qu'il y a entre nous en ce moment, ça n'aurait rien eu d'étonnant. Mais elle accepte de me répondre.

Pas besoin de savoir lire dans les pensées pour comprendre que c'est bien d'elle dont elle parle. C'est bon, j'suis peut-être pas le mec le plus fin qui soit, mais j'vois que ça reste un sujet sensible. Du moins, un sujet qui nécessite un certain niveau de retenu compte tenu de notre début de relation fortement instable. Je peux accepter. Alors je laisse passer. Sans autre commentaire ni aucun signe d'assentiment. Parce que sérieux, s'il y avait un pouvoir qui aurait pu se montrer vraiment intéressant, ça aurait été celui-là.

Pourtant sa question là, elle m'emmerde bien. Enfin, j'sais pas quoi répondre à ça moi ! Soit j'passe pour le boulet qu'a jamais rien fait de sa vie, soit pour le paumé de base qui n'a jamais eu l'occasion de faire quelque chose d'intéressant. Ou alors, je mens. Tss, j'en sais rien. J'suis sûr qu'on a pas la même définition de ce qu'est le boulot déjà ! Du coup... Je mets sûrement un peu de trop de temps avant de réussir à me décider à lui répondre. Essayant de camoufler ça à l'aide d'une gorgée de café. Qui m'arrache une grimace. Erk.

- "Bien sûr que j'ai déjà bossé. Et, ça me déplaisait pas forcément. Mais c'était avant."

Forcément que quand on parle boulot j'me revoie principalement sous les ordres de mon père, à effectuer les différentes missions qu'il pouvait avoir à refiler. Plus ou moins importantes. Plus ou moins dangereuses. Plus ou moins sympas. Eh, qui se plaindrait de passer la nuit dans un club de striptease pour écouler de la cam ? Mais évidemment, je m'attends pas à ce que ce soit le genre de truc possible ici. Ni ce qu'elle a en tête en parlant d'un job utile.

- "Vas y éclair-moi, c'est quoi ce job de rêve que t'as trouvé ? Agréable, et utile à la fois."

Nan, il n'y a rien de méchant là-dedans. Ni même de moqueur. C'est vrai, ça m'intéresse ! J'ai juste encore un peu de mal à tourner mes phrases de façon plus sympa pour le moment, c'est tout. Parce qu'en vrai, il y a beaucoup trop de choses qui s'agitent de ma tête en ce moment. Bien sûr que quand elle parle de bosser, de soins, de problèmes qui ne trouvent pas de solution miracle, l'écho de ma formation, la vraie, celle que j'ai choisi, se fait quelque part.

Mais ça fait plus de neuf mois que j'ai pas mis les pieds à la fac. Et mon dernier stage remonte à un an. Et puis surtout, il me manque une dernière année de formation pour valider totalement ce cursus. Alors, depuis l'incident, j'ai un peu fait une croix sur cette possibilité.

Je me contente donc de finir ce café d'une traite. Controlant un peu mieux mes expressions faciales cette fois. C'est déjà pas top de base, mais ce matin il en devient carrément dégueu. Tant pis, c'est pas ce qui m'empêche de le descendre. Hop, ça, c'est fait.


Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
En ligne##   Jeu 14 Fév 2019 - 21:03

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Ipiu Raspberry
Master Tonnerre Solaire
Messages : 2975
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Le gobelet fait à nouveau un demi-tour entre mes doigts alors que j’attends une réponse qui ne vient pas. Il a peur de s’aventurer sur le sujet ? Le bizutage je connais, j’suis même plutôt douée pour le coup, suffit de demander à Erik comment on s’est rencontrés. Suffit de demander à Ed comment on s’est rencontrés… Suffit de demander à Alice ou Aaron comment on s’est rencontrés… Bref, j’vais pas vous lister toutes mes rencontres à Terrae, juste celles qui se sont mal passées pour mon vis-à-vis.

« Je suis bibliothécaire. J’ai accès à tous les livres que je veux, et en même temps j’passe mon temps à parler et à conseiller si j’en ai envie. J’ai pas le rôle chiant des profs qui doivent transmettre un savoir, j’peux transmettre une passion sans y être obligée. J’ai un boulot qui me correspond. »

Qui me fait péter des câbles parfois quand on doit jouer avec la compta pour ne pas être un trou dans le budget de Terrae, organiser des tombolas pour renflouer les caisses… ‘fin bref. Et mon job de master ? Les gars sérieux vous croyez que c’est un job d’être master ? Mais vous êtes tellement loin du compte ! Un travail on peut s’y épanouir, les masters ce sont les esclaves de Terrae. Si tout roule à peu près correctement c’est parce qu’on est là pour assurer. Ou ne pas assurer en vrai.

« T’as d’la chance, t’es à Terrae, tu peux prendre le temps de te poser et de te demander qui tu veux être… Et même de te donner les moyens d’le devenir… J’te conseille quand même de te trouver une occupation, les vacances prolongées ça devient vite chiant. »

Alors ouai faire la teuf H-24 ça va un moment, mais quand t’as plus l’taf pour payer ta tournée tu finis par moins t’amuser. J’porte le gobelet en plastique à mes lèvres et bois machinalement une gorgée. Je grimace c’est dégueulasse.

« Et l’point positif quand t’as un taf c’est qu’tu peux te payer une vraie machine à café et l’café qui va avec. »

La preuve par l’exemple. Genre rien que pour ça j’suis heureuse de plus vivre dans les dortoirs et d’avoir ma maison. Bon j’ai la grande chance d’habiter avec Riki aussi, alors le café est de qualité sans que j’ai à m’en préoccuper.





Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Ven 15 Fév 2019 - 15:18

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 581
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Bibliothécaire ? Ok, perso je trouve ça chiant, mais c'est probablement parce que les bouquins ne m'ont jamais vraiment intéressé... Mais bon, j'suis bien placé pour savoir que ce genre de personnes sont très utiles ! Quand il te faut un livre en particulier et que t'es pas foutu de comprendre comment fonctionnent leurs catégories...

- "Franchement, j'suis toujours pas sûr de pouvoir dire que c'est une chance d'être ici. Tout est beaucoup trop chelou ! Genre, jamais j'me suis fait emmerder de la sorte par une nana en fauteuil !"

Ça va, c'est pas dit méchamment ! En plus, dans l'absolu je me fais rarement emmerder tout court. J'ai toujours fait ce que je voulais. Et quand on me faisait chier, j'avais juste à hausser le ton. Ou à utiliser mes poings quand ça ne suffisait pas. Mais bon, c'est vrai que ça peut être mal interprété. D'autant plus avec ma gueule de blasé.

- "C'est pas une insulte. Juste que, j'ai pas l'habitude. Mais rien qu'pour le café, peut-être que j'peux faire un effort !"

Ouais, et là j'en fait déjà ! Parce que franchement, j'ai pas du tout envie de réfléchir à tout ça. Je comprend tellement pas ce qui m'est tombé sur la tronche. J'étais déjà paumé de base quand l'autre est venu me trouver au Mexique, mais j'ai pas du tout l'impression que les choses soient plus limpides ici. Au contraire.

- "Même si pour l'instant, les vacances sont encore plutôt cools !"

Parce que le problème, c'est que pour le moment, j'suis encore bien à rien branler de mes journées ! Si, bien sûr que dans le fond je sais qu'il faut que je me bouge. Que je ne peux pas rester à jouer aux fantômes errants tous les jours. Mais, si je peux repousser encore un peu l'échéance, je vais pas me gêner. Quitte à devoir faire avec ces cafés blindés de flotte encore quelques temps.

- "Bon, t'aurais pas une sorte de pouvoir qui permette de retrouver le gamin sans avoir à chercher pendant une heure ?! C'est pas que j'ai un emploi du temps surchargé, mais jouer à cache-cache ça a jamais été mon fort !"

Ah, ma grande patience !


Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
En ligne##   Ven 15 Fév 2019 - 16:52

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Ipiu Raspberry
Master Tonnerre Solaire
Messages : 2975
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Il n’a pas l’air convaincu. Encore un relou qui n’aime pas les livres, j’vous jure ces gens vraiment. Si faut c’est un de ces salops adeptes des ebooks. J’suis pas raciste, mais quand même faut avouer que ces gens là ils sont pas comme nous. Bon, en vrai quand on commence une phrase par « je suis pas raciste mais » tu sais que la fin ne sera jamais un hymne à l’amour de la diversité. J’me décevrais presque.
J’souris quand il dit qu’avant il n’aurait jamais été embêté par une meuf en fauteuil roulant… C’est bien dommage je crois qu’ça lui aurait fait les pieds. Il comprendra sa chance avec le temps, quand il recommencera à se construire. Ça ne se fait pas du jour au lendemain, et j’en sais quelque-chose.

« J’le prends pas comme une insulte, c’est un fait… Mais je trouve que c’est agréable que les choses ne se passent pas ici comme ailleurs. »

T’en étais content de ton quotidien toi avant Terrae ? C’est chelou, et incroyable mais t’as la chance de pouvoir faire différemment. De faire mieux, ou moins bien, de tester, en sachant qu’t’as l’droit de te planter… sauf quand tu te retrouves dans l’arène pour être master… Mais ça encore, j’suis pas certaine que ce soit pas truqué… Faudra que je pose la question, genre le jour où j’risquerais d’me retrouver dans l’arène. Genre jamais.

« Il est dans la salle commune. »

Genre cash j’lui réponds. Oui j’ai un peu suivi son aura pour pas avoir à l’chercher non plus trois ans tout en restant certaine que Tiago ait la classe de tenir sa promesse. Non parce que j’le vois bien en mode « j’l’ai pas trouvé, c’pas ma faute » si j’le lâchais, ou alors perdre cinq heures à chercher l’ptit nouveau. Sérieux. Bon du coup j’l’ai suivi et il s’est arrêté heureusement assez rapidement dans la salle commune… Sinon j’l’aurais juste perdu. Autant j’peux suivre Nath dans tout l’institut autant, un inconnu c’est la merde.
J’prends ma tasse de déca à peine entamée et j’vais la jeter dans le syphon de la fontaine à eau avant d’en faire couler un peu histoire que ça pègue pas. Avant de jeter le gobelet dans une poubelle ? J’me justifie même pas, il était dégueulasse.

« En route. »

Si t’as cru que j’vérifierais pas, t’as cru mal. Direction l’ascenseur.



Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Ven 15 Fév 2019 - 22:31

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 581
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Sérieux ??! Elle peut vraiment savoir où se trouve l'autre gosse ?! Comme ça, direct. Genre oui oui c'est parfaitement normal j'vois pas où est le problème... Et voilà que j'me r'trouve encore avec les yeux grands ouverts. Putain, ça va devenir une habitue ici !! Nan mais ça va, à un moment j'vais bien finir pas m'y habituer quand même...

- "Si tu l'dis..."

Bon, j'avoue que j'espérais un peu qu'elle me laisse partir tranquillement. Mais au fond, j'me doutais bien que ce serait pas le cas. En même temps, elle aurait été un peu stupide de m'faire pleinement confiance sur ce coup... A moins qu'elle ne puisse aussi savoir c'que font les gens à distance ? Mouais, je sais toujours pas si je trouve ça trop cool ou carrément trop flippant.

Bref, j'dis même rien pour le coup du déca (c'est bon j'ai pigé, j'suis pas un abrutit fini qu'est ce tu crois ?) et prend seulement la direction de la salle commune. Sans rien ajouter. Qu'est-ce que j'peux dire face à tout ce merdier ? Que j'aurais mieux fait de rester couché, ouais, ça c'est clair !

- "Donc si j'comprends bien ici, les bibliothécaires peuvent aussi jouer le rôle de surveillantes ?"

C'est quand même bizarre qu'elle veuille à ce point me voir m'excuser... C'est pas non plus comme si j'avais été violent. Même mes paroles n'étaient pas si méchantes. Enfin bon, j'ai pas non plus envie de me retrouver avec tous les bigs brothers sur le dos à peine arrivé. J'sais pas encore de quoi ils sont tous capables ici, alors si je pouvais éviter d'être direct catalogué comme "cas à problème de discipline" ce serait pas mal. Ou, au moins pas en tant que cas récalcitrant...

Donc je me rend jusqu'à l'entrée de la salle commune avec mon accompagnatrice et jette un coup d'oeil à l'intérieur. Eh, c'est que j'y ai pas encore mis les pieds dans cette pièce. Beaucoup trop calme pour moi. Il y a un peu de monde. Pff, j'ai pas franchement envie de faire ça en public. Pas besoin que d'autres abrutis assistent à ça.

- "Et.... T'as l'intention de juger de mon level excuses d'ici ?"

Parce que si les spectateurs ne me tentent pas des masses, c'est pas beaucoup mieux pour ce qui est des juges....


Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Le café, arme massive de socialisation ! Ou pas [Ipiu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cafétéria.
Aller à la page : 1, 2  Suivant