Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
The king's story - L'histoire d'une histoire (ft Alya)
##   Dim 23 Juin 2019 - 21:57

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 446
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Si seulement il ne s’était pas rendu compte de son moment d’absence, peut-être que la suite de l’histoire eut été plus simple à gérer pour la jeune femme. Pourtant ça avait bien commencé, bien qu’Arash et leur comparse aient commencé par lui faire remarquer que la soirée n’était pas encore bien avancée. Elle savait déjà quoi répondre à cette assertion véridique pour lui mais fausse pour elle qui se levait d’habitude un peu avant cinq heures pour rejoindre son travail. Elle dépassait rarement les onze heures…

Seulement elle n’eut pas le temps de mettre en avant ses arguments que déjà le jeune homme la chahutait quelque-peu. Elle allait hocher la tête pour indiquer que le lendemain lui convenait mais la suite de sa phrase la plongea dans une grande perplexité. Elle battit des paupières deux ou trois fois, l’air de dire « euh quoi comment ? » les paroles d’Arash elle l’avait compris ne faisaient pas référence à une simple rencontre entre amis. Sa précédente mésaventure l’avait déjà pas mal épuisée, elle n’avait même pas pensé à jouer l’innocence ou l’incompréhension. Elle avait bugué une demi seconde de trop pour ne pas paraitre ridicule.

« Je. Non. Euh ? Pardon ? Enfin si c’est un rendez-vous puisque l’on va se rencontrer à une heure donnée dans un endroit donné, mais euh. Non c’est pas un rendez-vous, du style un rendez-vous tu voies ? Je. Pardon si je t’ai donné cette impression ! » se défend-elle sous le regard amusé du monarque.

Elle n’avait répondu à aucune autre de ses questions le laissant dans le plus grand flou, leur compagnon dut se dire que c’était absolument le bon moment pour prendre la poudre d’escampette, il avait compris à leur échange que la séance de la soirée était terminée et n’avait pas envie de prendre part à cette discussion pour le moins du monde. Il laissa donc Afya a son embarras.

A vrai dire l’ivoirienne ne savait plus où se mettre tellement elle était gênée, elle ne comprenait même pas comment elle en était arrivée là. Elle ne comprenait pas qu’il s’amusait à la tourmenter. C’était bien la première fois que quelqu’un se permettait d’agir de la sorte avec elle, d’habitude sa timidité semblait dissuader toutes les personnes qui auraient pouvoir se jouer d’elle… Soit cela soit le fait qu’elle reste à distance des terraens qui l’entouraient la plupart du temps et n’avait de ce fait pas le loisir de rencontrer des personnes aptes à se moquer d’elle.


The king's story - L'histoire d'une histoire (ft Alya) - Page 4 Fyfy10
##   Mar 2 Juil 2019 - 16:57
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Et bien voilà qui était très intéressant, très intéressant. Tu avais décidé d’ennuyer assez légèrement la demoiselle en plaisantant sur le fait qu’on les prenait pour un  couple. C’était adorable, il fallait l’admettre, la perte de ses mots, son regard cherchant un point d’ancrage, son corps transformé en bateau perdu en pleine tempête. C’était adorable. Tu la fixas du regard, voyant la panique monter en flèche. Tu écoutas attentivement ses paroles, t’amusant de celle-ci et cherchant comme un peu plus l’embêter.

Donner cette impression ? Pas le moins du monde, si ça c’était un rendez-vous amoureux, c’était le rendez-vous le plus ennuyant de ta vie. Mais ça serait méchant de juste lui dire cela, tu savais que ce n’était pas du tout un rendez-vous amoureux. C’était qu’une simple soirée entre potes cherchant à s’amuser. Votre invité surprise semblait  être rapidement parti sans même demander son reste, fort bien, du moment qu’il ne les embêtait pas pour voir la suite du film. Tu penchas ta tête sur le côté, fixant la demoiselle qui paniquait.
« Alors comme ça on m’invite à une soirée romantique mais on ne prévoit rien et on fuit aussi vite que possible ? Cela est très décevant tu sais ? » Tu affichas un sourire narquois avant de te remettre droit, affichant un visage bien plus calme et apaisant avant de doucement venir lui caresser le haut du crâne un petit moment, comprenant que c’était assez difficile avec quelqu’un avec des cheveux frisé et retirant ta main.

- « Ne tant fait pas, je sais bien que ce n’était pas ce genre de rendez-vous. Même si on ne discute pas beaucoup, je commence à avoir un début d’idée de qui tu es. »Tu faisais le malin, mais tu sais bien une chose, on peut savoir beaucoup sur quelqu’un, cependant, on ne sait jamais assez. La petite demoiselle pourrait bien te surprendre en disant quelque chose d’inattendu, ou sortant des faits que tu ne savais pas sur elle. C’est une des particularités qui rendent les humains si amusant. « Désolée, l’envie de t’ennuyer légèrement était cependant trop tentante, je ne pouvais pas y résister. » Tu te grattas l’arrière du crâne par tique en espérant que l’excuse sera suffisante pour elle. « Donc demain pour voir la suite … On fait ça où ? Si on le refait ici, on sera pris à nouveau pour un couple et on ne sera pas tranquille… T’as un autre endroit ? »Sincèrement, tu aimerais voir la suite du film, mais avec plus de tranquillité. La salle commune est sympathique mais sans plus.



Theme
The king's story - L'histoire d'une histoire (ft Alya) - Page 4 X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   Mer 3 Juil 2019 - 21:28

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 446
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Si son sous-entendu l’avait gênée, son insistance commençait à faire croitre non pas un sentiment de malaise mais un de colère chez l’ivoirienne qui, il est vrai peu habituée à la violence de ce sentiment avait du mal à le comprendre. Elle reste donc figée face à cet homme qui se croit tout permis. Elle ne lui doit rien. Rien du tout, s’il a sur interprété les choses c’est son souci et non le sien. Il essaie de la culpabiliser et cela réveille une haine qu’elle croyait oubliée. Cette haine des hommes qui volent l’intimité. Elle ne panique plus, elle évalue juste la façon la plus efficace de le tuer et de faire disparaitre son corps.

Quand il vient caresser le sommet de son crâne dans un geste apaisant elle a plus ou moins compris que la technique qui lui était la plus facile serait de remplir ses poumons d’eau pour le noyer, et ensuite d’improviser avec l’aide d’Ariana. Pourtant ces paroles viennent apaiser quelques peu le conflit intérieur de la jeune femme, si peu. Il commence réellement à avoir un tout petit minuscule début d’idée de qui elle est vu qu’il n’imagine pas un instant la violence des idées qui lui passaient par la tête l’instant d’avant. Il s’excuse et elle pardonne, comprenant qu’il a voulu là jouer un tour. Elle soupire doucement.

« Tu te donnais simplement l’apparence d’un goujat, c’était finalement plus ennuyeux pour toi que pour moi. »
commente-t-elle implacable, il s’en sort finalement à bon compte quand on sait que la minute d’avant elle se voyait le noyer.

Elle a retrouvé son calme, l’eau se trouble facilement mais s’apaise rapidement. Elle réfléchit, a-t-elle vraiment envie de faire cette proposition ? Elle n’en est pas totalement certaine, est-ce qu’elle peut faire confiance à quelqu’un qui peut rire ainsi à ses dépens ? Il s’est excusé, elle le peut sans doute. Dans le cas contraire elle sait qu’elle pourra compter sur l’aide de sa voisine de chambre pour s’en débarrasser.

« On peut se retrouver dans ma chambre, encore une fois ce n’est pas CE genre de rendez-vous. »

Elle ne lui devrait jamais rien pour ce qu’il interprèterait dans son comportement.


The king's story - L'histoire d'une histoire (ft Alya) - Page 4 Fyfy10
##   Mer 3 Juil 2019 - 22:02
Messages : 259
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 20
Humeur : Radiant tel le soleil !

Alors que l’humour te gagnait, et que tu ne pouvais pas t’empêcher de t’amuser en la taquinant, tu pouvais le sentir lorsque tu touchas le haut de sa tête… Elle était étrangement immobile, trop immobile. On dirait bien que la blague allait trop loin bien trop. Sa rougeur légère sur sa peau avait disparu, et son regard… Ne t’annonçait rien de bon. Ton instinct te le disait, certes ce n’était qu’une blague, mais cette femme l’avait pris trop personnellement. Et sur une fraction de seconde, lorsque tu croisas son regard, tu affichas à ton tour un visage que tu montrais très peu. Aucune peur ne pouvait être lue dans ce regard, ce n’était pas non plus une forme de courage… Nan, c’était quelque chose d’autre que tu voulais cacher au fond de toi mais qui faisait ta force. Le courage pouvait repousser les peurs les plus obscures, mais une fois trop courageux, celle-ci devenait des pures émotions de volonté. Une volonté pouvant pousser un homme à faire des choses non humaines pour le simple but de réussir ce qu’il veut. Le regard d’un homme qui ne reculerait devant rien, et qui osera faire tout contre cela.

Mais heureusement, ce visage effrayant n’apparut qu’une seule seconde et devint à nouveau calme et paisible, s’excusant d’agir de cette façon. Tu devais rester courageux, mais ne pas pousser plus loin. Car la différence entre un roi et un tyran est très fine. La réponse de la demoiselle fut cependant des plus intéressantes. Sans hésiter tu lui répondis sur un ton qui se voulait drôle, mais moqueur.
« Oh croit moi, c’était bien plus amusant pour moi que pour toi. Ta réaction était des plus fantastiques. » Tu disais cela, faisant complètement l’ignorant par rapport au regarde qu’elle t’avait lancé. Tu savais ce qu’il signifiait, mais tu ne voulais pas t’en faire un ennemi. Comme tu te les dis. On peut connaitre beaucoup de quelqu’un, mais jamais assez pour se protéger de tous. Cette femme devait avoir une sorte de haine cachée pour oser te montrer un regard aussi hideux. Tu n’es point roi, mais tu n’es pas homme à te laisser marcher dessus par la première venue… Cependant, tu ne devais pas laisser la haine te guider. Elle te proposa alors sa chambre, précisant que ce n’était pas ce genre de rendez-vous. Tu lâchas un léger soupire en prenant tes affaires. Ton regard restant amical, mais ton sourire, lui, avait disparu. Laissant un froid doucement voler dans l’air.« Nan merci. J’ai très clairement remarqué que j’ai fendu un masque révélant un visage fort peu plaisant. Cependant, je suis celui en tort, et j’aimerais ne pas causer plus de problème. »

Tu partis alors sans rien dire vers la sortie la saluant avec le dos de ta main. Tu étais en tort, c’était clair. Et lorsque tu fus un peu plus loin dans le couloir tu frappas de pleine force le béton, ouvrant tes phalanges à sang. Tu n’avais pas retenu ta force, loin de là. Ta façon d’agir… Ce n’était pas celle d’un roi. Tu te devais d’être meilleur, tu l’avais blessé et énerver. Tu avais aussi montré ton propre visage. Il était hors de question que cela arrive à nouveau… Les démons sont bien mieux sous les lits ou dans les livres. Pas ici, et surtout pas à ta place. Tu devais être meilleur… Tu devais le faire pour eux. Vivre pour eux, souffrir pour eux, prendre pour eux et ne jamais t’arrêter. Tu es celui qui chassera les ténèbres. Tu te forças alors à sourire doucement malgré la douleur … Un sourire qui ne portait plus aucune chaleur. Tu t’arrêtas un léger moment, fermant les yeux. Repensant à elle… Incroyable, même morte, tu savais que tu lui faisais honte. Tu repris ta marche, un visage légèrement plus calme et un sourire plus paisible. Si tu n’arrivais pas à le faire pour eux, tu devais le faire pour elle.



Theme
The king's story - L'histoire d'une histoire (ft Alya) - Page 4 X0BwupG
Arash mode d'emploi
Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

The king's story - L'histoire d'une histoire (ft Alya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bibliothèque.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4