Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Double-croche [& Liam]
##   Jeu 6 Juin - 0:03

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Liam Narcisse
Messages : 41
Date d'inscription : 21/03/2019
Emploi/loisirs : Bassiste
Humeur : Toujours de bon ton !

"New kid in town", Amy avait apparemment un sacré sens de l'à-propos. Enfin, Liam n'avait que supposé qu'elle était arrivée juste un peu avant lui, aucune assurance ne le lui garantissait. Est-ce qu'elle le lui avait dit ? Pas super, l'écoute active, Lilou, on t'a connu meilleur que ça, enfin, ce n'était pas si important. En tout cas, il devait y avoir une raison pour qu'elle demande cette musique-ci ... ou peut-être qu'elle l'aimait tout simplement, aussi. Tout n'a pas forcément de sens, après tout. Enfin, il hoche la tête et manque de lâcher un rire stupide en entendant le titre. Il y a pire que le rouquin comme public, question humour.

Le toit, donc. Il n'y avait jamais été, mais Amy a l'air à son aise, donc lui ne se plaindrait pas plus. Et, ouais, une veste, ça aurait été un sacré luxe, parce que le vent n'est pas exactement brûlant ici. En fait, Liam ne lui en aurait pas voulu s'il l'avait été, bien au contraire. Lui qui parlait de rhume et de comment il ne faut pas le chopper, il sentait qu'il allait être servi. Le bassiste balança l'instrument devant lui, s'asseyant à côté de la blonde qui avait eu le bon geste de lui prêter un peu du banc. S'asseoir en face, c'était toujours plus gênant ... on se sent obligé de fixer droit devant, comme dans un miroir. Personne n'aime se fixer dans un miroir trop longtemps, sauf quelques personnes ...

Posant sa basse sur ses genoux, le rouquin sort son téléphone et ouvre le fameux Youtube, histoire de chercher l'instrumental de New Kid in Town. Il avait assez d'expérience à la basse pour sortir des accords à l'oreille. Ouais, il y avait carrément de quoi faire une basse là-dedans, enfin, c'était du Eagles, pas surprenant. Alors, Liam gratte un peu les cordes au hasard, jusqu'à tomber sur le bon accord ... et oh, le bon accord ! Bien, ça en fait un sur pas mal, il réussit à jouer l'introduction, un peu, mais s'arrête en coupant la vidéo.

- Je la retravaillerai un peu. Si t'es assez patiente, dans une semaine ou deux je pourrai te la jouer sans avoir besoin de ça.

Il désigna l'enceinte d'un mouvement souple de la tête, avant de revenir sur son téléphone pour essayer de trouver quelque chose avec lequel il était plus à l'aise. Liam n'aimait pas le silence, donc, il ne le fit certainement pas sans ouvrir la bouche.

- L'ennui des basses, c'est que tout seul, ça n'a pas vraiment de sens ... il faut un instrument soliste pour diriger la danse. Un ... piano par exemple ?

Le sourire rendait le sous-entendu trop évident, si bien que même un poignet balayé sur ses lèvres n'aurait pas vraiment le pouvoir de le cacher. Enfin, les doubles sens étaient faits pour être décelés, alors, à quoi bon le dissimuler. Le rouquin lâcha simplement le téléphone, incapable de trouver une musique qui l'inspirait sur le moment. Il avait simplement opté pour une version acoustique d'Interstellar, le thème principal du film dont il avait plus écouté la bande-son que vu l'oeuvre elle-même.

Entre les accords bas, mais accordés à ce genre de mélodie, il demanda sans vraiment interroger.

- J'aimerais beaucoup voir ce que tu peux faire, tu penses pouvoir me montrer, un de ces quatre ? Pas de pression, sinon.

Si elle avait un talent refoulé, Liam aurait tellement voulu voir cette petite perle émerger. Même en jazz, le piano est l'un des principaux instruments, mais quelque chose lui disait qu'Amy ne serait pas exactement du genre à s'amuser sur des musiques entraînantes, ou simplement joyeuses. Il était peut-être trop tôt pour l'avancer, mais il l'imaginait bien plus à l'aise sur du Ludovico Eidauni que sur du Armstrong. Même s'il n'avait rien contre une surprise !


Double-croche [& Liam] - Page 2 JST_blogImages_SimpleBassBackup_POST_1280x720_e0c69ada-19fb-452c-b47a-c21dd1c0804d_1024x1024
Liam écoute en #993333
##   Ven 14 Juin - 19:03

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Messages : 149
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Liam vint s'asseoir à ses côtés et la blonde se décala encore un chouia, pour être sûre qu'il avait assez de place. Après avoir sorti son instrument, qu'Amy observa avec attention, il chercha sur le web de quoi s'accompagner et se mit à tenter des accords jusqu'à tomber sur le bon. Elle, qui avait l'oreille, se rendit compte que le jeune homme n'avait pas plus de mal qu'elle à improviser sur un air, cela l'impressionna. Ses yeux brillants d'admiration, la demoiselle faillit applaudir quand il s'arrêta pour la prévenir que cela rendrait bien mieux si elle patientait quelque temps. D'un mouvement de tête, enthousiasme, la novice s'exclama :

- Bien sûr ! J'attendrais.

Le rouquin lui expliqua ensuite que le défaut majeur de la basse était de ne pas être réellement intéressante en solo, du moins, c'est ainsi qu'elle le traduisit, juste avant qu'il ne la coupe dans ses réflexions en proposant le piano d'un sourire entendu. Amy ne put s'empêcher de pouffer tant son idée était claire. La blonde haussa ensuite les épaules en lui rendant sa mimique :

- Il y a plein de pianistes à Terrae, j'en suis sure.

Liam avait interrompu ses recherches sur son smartphone pour jouer un thème qu'elle avait déjà écouté, mais où ? Tandis qu'elle farfouillait dans sa mémoire, le jeune homme demanda s'il pourrait l'entendre jouer un jour. Si la demoiselle se raidit en premier lieu, l'idée ne lui paru finalement pas si terrible et elle laissa sa tête tomber en arrière, arpentant la voûte céleste de son regard argenté :

- Pourquoi pas, mais je ne suis plus la pianiste que j'étais...

Elle n'avait pas parlé particulièrement fort, ses derniers mots avaient notamment étaient englouti par la nuit. Amy fit rouler sa tête de côté pour apercevoir le visage du bassiste avant de déclarer avec un sourire complice :

- Puisque tu m'as accordé une faveur en jouant le morceau de mon choix, je te laisse choisir celui que j'interpréterais, ça te va ?

La blonde bascula un peu plus ses épaules dans le vide, concentrant son attention sur les astres. Le ciel s'était dégagé. Sans doute les nuages avaient-ils été chassés par le vent. Sans se tourner vers lui, la novice demanda d'un air faussement intéressée bien qu'un peu inquiet :

- Tu n'as pas froid ?
##   Sam 15 Juin - 20:55

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Liam Narcisse
Messages : 41
Date d'inscription : 21/03/2019
Emploi/loisirs : Bassiste
Humeur : Toujours de bon ton !

"Il y a plein de pianistes à Terrae" ... Liam avait incliné le visage, en réponse à cette remarque qui, de toute évidence, n'état pas exactement celle qu'il aurait voulu entendre. Enfin, "de toute évidence", il était tout de même resté assez courtois au niveau de son expression pour ne pas que s'en ressente la petite gêne. Est-ce qu'elle venait d'essayer de changer de sujet ? Ce n'était pas certain, peut-être qu'elle avait essayé de l'aider dans sa recherche ... est-ce qu'elle avait compris que c'était d'elle qu'il voulait parler ? Ha ! Bien sûr que non, le ton employé et son petit rire étouffé indiquait qu'Amy avait tout à fait saisi le message.

Qu'elle se considère comme bonne ou mauvaise, le rouquin savait bien qu'en musique, ce qui comptait toujours c'était à quel point on aimait jouer de l'instrument. Que l'on sache aligner toute une flopée d'accords ou bien ne connaître qu'une seule note, quel intérêt si on y est forcé ? Il se permit donc de ne pas revenir sur la remarque de la blonde, il verrait bien en temps venu. Et il était un peu trop tôt pour les contradictions encourageantes, il attendrait qu'elle soit derrière un clavier. Il expira d'un souffle tremblant ... le vent s'était levé ou bien il ne l'avait juste pas remarqué avant ?

Toujours focalisé à gratter les cordes de son instrument, il avait néanmoins une oreille réservée à l'écoute de la dame. Lorsqu'elle voulut lui rendre la pareille vis-à-vis du morceau qu'elle devra lui interpréter. Liam rétracta tant bien que mal un sourire malicieux. Hochant de la tête, il sonda le vide à la recherche de la bonne manière de formuler que ce serait bien plus compliqué que ça.

- Eh bien, j'espère que tu peux tenir plus d'une heure sur ton piano.

Oh, il n'hésiterait pas à être sadique et à demander le requiem en ré mineur de Mozart. Ce serait très amusant, mais aussi très long, dommage pour Amy, la patience est une vertu que Lilou aime reconnaître à lui-même. Il garda son sourire aux lèvres, pensant à toutes les musiques qui s'éternisaient, jouables au piano. En parlant d'endurance ... c'était de plus en plus compliqué de jouer dans ce froid. Enfin, il ne faisait pas vraiment froid ... même si le fier jeune homme commençait, sans trop l'admettre, à trembler.

Enfin, la dignité d'un gars se conserve, chaque personne de son genre trouverait ça essentiel de ne pas montrer la moindre défaillance. Il ne faudrait pas qu'on s'inquiète pour lui, et puis quoi encore ? En arrivant sur Terrae, il avait été clair que tout le monde avait certainement vécu des choses bien plus atroces que lui, alors, il était primordial de ne pas se faire remarquer de la mauvaise manière. L'inverse ? Aucun soucis, tout le monde pouvait compter sur de l'aide s'ils en avaient besoin ... mais là, c'était lui qui était en T-shirt dehors après une grosse averse et sous de beaux coups de vents.

Evidemment que ça allait se remarquer et Amy ne se priva pas de le prouver. Liam s'arrêta de jouer, rabaissant son instrument. Il garda un petit silence durant lequel il regarda droit devant, avant de lâcher l'ombre d'un sourire plus large en dérivant le visage vers sa comparse avec un teint innocent.

- Ca se voit tant que ça ? Je devrais y survivre, de toute façon, la musique ça réchauffe bien plus que les coeurs ... surtout quand c'est toi qui joues. Mon père me disait toujours ça, il ... n'est pas la personne la plus drôle que je connaisse.

Non, ça, c'était Tommy.

- Tu veux rentrer, peut-être ?

Sait-on jamais si elle avait dit ça parce que même son pull n'était pas aussi épais qu'il en avait l'air ? Quoique ... après tout, elle aimait bien regarder les étoiles. Il y avait ces gens rêveurs qui balançaient toujours leurs yeux vers la Lune, le ciel ou là où il n'y a rien. Généralement, ces personnes là étaient des âmes qui avaient beaucoup à dire, sans savoir comment.

- Sauf si tu préfères regarder là-haut, ça a l'air de te fasciner. Il regarda à son tour vers les cieux, histoire de voir s'il y avait pas un truc intriguant à voir, genre une fusée ? A quoi est-ce que tu penses ?

Parfois, c'était toujours mieux de demander directement, plutôt que de laisser ce genre de songes en plan. Liam était toujours curieux, mais pas souvent aussi direct. Enfin, s'il y avait quelque chose qui lui pesait sur le coeur (ce qui serait franchement pas étonnant) il préférait la laisser elle-même décider d'en parler ou non.


Double-croche [& Liam] - Page 2 JST_blogImages_SimpleBassBackup_POST_1280x720_e0c69ada-19fb-452c-b47a-c21dd1c0804d_1024x1024
Liam écoute en #993333
##   Mar 25 Juin - 12:41

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Messages : 149
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Lorsque Liam répliqua qu'il espérait qu'elle tienne plus d'une heure sur son piano, la blonde haussa un sourcil. Elle lui offrit une mimique pleine de malice avant de rétorquer du tac au tac :

- Une heure ? Facile ! Ce n'est même pas la moitié d'un récital !

Elle exagérait un peu, mais l'idée de jouer un morceau aussi long, et probablement complexe, l'attirait irrémédiablement et piquait sa curiosité, elle avait hâte de s'y coller. L'oreille attentive au flot continu de notes graves, la demoiselle finit par se rendre compte que le bassiste avait la chair de poule, sans doute à cause de froid, à moins qu'elle ne le terrifie ? Un sourire amusé étira ses lèvres à cette pensée et elle dut se retenir de pouffer pour ne pas avoir à révéler la raison de sa moue. Après lui avoir posé la question, le jeune homme eu l'air de se résigner à l'avouer. Il faut dire que le vent ne paraissait pas décidé à se calmer, et l'air humide n'arrangeait rien. La remarque qu'il fit à cet instant, ou plutôt, l'anecdote, la fit sourire à nouveau et elle répondit, évasive :

- Tout dépend des personnes pour lesquelles on joue, de ce qui nous traverse l'esprit au moment où les sons s’épanouissent.


N'avait-elle jamais était glacée de désespoir, transpercé par la tristesse, en jouant ? Si, incontestablement, elle l'avait été. Le musicien demanda si elle souhaitait rentrer et la blonde se posa la question à son tour, le nez dans les étoiles. Il est vrai que le froid ne faisait que s'intensifier à mesure que l'heure avançait, mais la blonde était bien là. Retenir Liam était peut-être égoïste, alors elle ouvrit la bouche pour lui proposer d'en rester là pour cette nuit, lui donner son numéro en lui proposant de lui envoyer le nom du morceau sur lequel il avait jeté son dévolu lorsqu'il l'aurait choisi, et d'aller se coucher. Le rouquin demanda soudainement à quoi elle pensait et Amy se figea, oubliant ce qu'elle s'apprêtait à dire pour révéler ses pensées secrètes sur le ton de la confidence. Un peu gênée, car l'effet de l'alcool achevait de se dissiper, elle prit son temps pour exposer l'histoire d'une voix frôlant la timidité :

- Quand j'étais petite, ma mère me racontait que les personnes disparues nous observaient, de là-haut. Elle disait que chaque étoile est une personne qui veille sur nous... Elle n'était pas très drôle non plus.

La blonde tendit la main vers le ciel, traçant la grande ours du bout de l'index, comme si elle se saisissait d'une étoile, la plus brillante, elle referma son poing sur l'étoile polaire avant de le ramener vers elle, en continuant :

- Je me demande s'il incarne mon étoile polaire, celle qui est censée toujours désigner le bon chemin. Ironiquement, le seul proche que j'ai perdu n'est pas quelqu'un que je regrette, et je ne pense pas qu'il ait changé là où il se trouve aujourd'hui. On peut dire que c'est lui qui m'a mené ici, d'une certaine façon. Je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'il en penserait. Après tout, c'est moi qui l'aie condamné à n'être plus qu'un observateur.

Se rendant compte de ce qu'elle venait d'avouer, la blonde se crispa et changea drastiquement de sujet. Bredouillant presque, elle enleva son pull, qui était assez large, à la va-vite, et le fourra dans les mains du jeune homme :

- Tu as l'air gelé, il... Il devrait être assez grand pour que tu puisses le mettre, tiens !

Détournant immédiatement le regard, la novice se recroquevilla sur elle-même, passant ses bras autour de ses genoux pour masquer ses joues rougies, et ajouta, la voix étouffée par sa position :

- Je m'en voudrais si tu attrapais froid alors que tu me l'as évité... Et je suis sûre que les oreilles d'ours t'iront bien !

La demoiselle se détendit légèrement, le vent frais était vivifiant, pas désagréable pour le moment. Elle risqua un regard vers le rouquin et chercha un nouveau sujet de conversation. Le problème avec les personnes vivant à Terrae, c'est qu'on pouvait aborder un sujet douloureux très facilement. Tout le monde ici avait un passif. Amy se risqua à aborder les liens familiaux, même si cela lui paraissait la pire idée au monde :

- Tu m'as parlé de ton père, qui était jazzman et pas marrant, mais tu n'as pas dit un mot sur ta mère. Quel genre de femme c'était ?
##   
Contenu sponsorisé

 

Double-croche [& Liam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : Précédent  1, 2