Partagez
La première page d'une nouvelle vie. [& Allen]
##   Jeu 28 Mar 2019 - 0:30

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Amy Artheas
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante


Amy avait entendu parler du club de lecture par une jeune femme à la bibliothèque, totalement par hasard. Comme elle n'avait pas osé s'approcher et déranger les deux adolescents qui discutaient, elle n'avait pu retenir que quelques informations de-ci de-là. Ainsi, la blonde savait que ce club se réunissait le lundi soir dans ce même lieu, et qu'ils étudiaient un ouvrage pour ensuite en discuter. L'idée l'avait tout de suite charmée et elle s'était promis de s'y rendre le lundi suivant. Les journées, bien remplis, lui avaient presque semblé interminables. Finalement, le jour J était arrivé, et, après un repas rapide au réfectoire le midi ainsi qu'un bon jogging l'après-midi pour occuper les dernières heures, la demoiselle avait décidé de se rendre à la bibliothèque d'un bon pas, tout sourire. Elle s'était changé, troquant pantalon de sport et sweat contre une tunique à grosses mailles de laines bordeaux et un leggins noir, simple, couplé à des bottines du même coloris.

L'idée de rencontrer des personnes qui partageaient la même passion qu'elle pour les lettres l'enchantait. Elle n'avait pas été de si bonne humeur depuis bien longtemps. La veille, elle était même parvenue à s'endormir malgré le vacarme ambiant des dortoirs, c'était dire ! Ses bottines foulaient le sol au rythme régulier d'un raggeaton dansant et la blonde fredonnait à voix basse dans un espagnol approximatif en longeant le restaurant où elle songea à dîner le soir, puis la librairie où elle espérait décrocher un emploi et enfin le cinéma dont elle observa les affiches avec curiosité sans s'arrêter. Elle s'immobilisa devant la bibliothèque, ôta ses écouteurs et les fourra au fond de sa besace avant de pousser la porte timidement.

L'endroit était spécieux, et lumineux, chaleureux aussi quelque part. L'odeur du papier éveilla des souvenirs pas si vieux que ça. Amy pensa à son précédent emploi, au regard dur du propriétaire de la librairie quand elle ne rangeait pas un livre au bon endroit. Il lui répétait encore et toujours qu'à une lettre près ça n'en était pas moins la mauvaise place, que les détails avaient toutes leurs importances. Ignorer cette leçon lui avait coûté cher cette semaine où elle était rentré un peu plus tard qu'habituellement en portant le pull emprunté à un collègue. Quelle idiote. Perdue dans ses pensées amères, elle ne vit pas le jeune homme devant elle et le percuta de plein fouet, le nez plongé dans son écharpe et le regard masqué par ses cheveux détachés. Se tenant le nez qui avait percuté le dos de l'inconnu, elle recula d'un pas et se confondit en excuses, à voix basse :

- Je suis vraiment désolée, je ne faisais pas attention. Je...

Se souvenant de la raison de sa venue, Amy tenta d'obtenir de nouvelles informations, hésitante et mal à l'aise, sans oser regarder l'homme dans les yeux :

- Je cherche le club de lecture, vous pouvez peut-être m'indiquer ?
##   Lun 1 Avr 2019 - 18:37

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Mes yeux fixaient l'horloge du magasin, mon pied martelant nerveusement le sol. Je n'en pouvais plus ! La journée avait été terriblement longue, il n'y avait eu absolument personne (bon, ok, p't'être 2 clampins qui se sont pointés juste pour se balader dans le magasin parce qu'ils attendaient leur pote qui était en retard), et c'était la journée où je faisais le plus d'heure. La journée aussi que je préférais dans la semaine, puisque à la fin de ma journée de travail il y avait le club de lecture où je me sentais vraiment... Bien. P't'être la seule chose que j'aimais vraiment ici. Bon, j'suis rabat-joie, mais reconnaissez que moi qui affirme aimer quelque chose, et avoir hâte que ce moment arrive, c'est quand même assez incroyable.

Enfin l'aiguille des minutes arriva enfin sur le "12". Je m'empressai de saluer mon patron avant de partir d'ici, me débarrassant rapidement de l'étiquette "vendeur" qui pendait sur mon torse. Je pointai, et c'était parti.

Je marchai en direction de la bibliothèque sans vraiment faire attention à tout ce qu'il se passait dans le village, comme par exemple la quantité impressionnante de personnes qu'il y avait dans les rues maintenant que le soleil était de retour. Je franchis bien vite la porte de la bibliothèque et je sortis de mon sac le livre de la semaine. Je l'avais déjà lu plusieurs fois ; petite touche d'enfance. L'innocence n'a jamais fait de mal à personne...

Cette semaine, nous avions décidé de parler du Petit Prince de St Exupéry, un auteur français. Comme je savais que je serais en avance, j'avais prévu le coup et m'étais dit que je pourrais de toute façon relire quelques chapitres du livre pour cibler un peu plus précisément les éléments dont j'avais envie de parler de soir, en plus de lancer quelques débats faciles et tellement attendus sur ce livre.

Alors que je m'arrêtais dans le hall de la bibliothèque pour saluer Ipiu d'un geste de la tête et regarder autour de moi où je pourrais trouver une table de libre pour m'y installer en attendant l'heure de début du club, je sentis quelque chose me percuter de plein fouet dans le dos. Légèrement secoué par la rencontre spontanée -putain mais Allen faut te le dire en quelle langue qu'on doit pas s'arrêter en plein milieu des allées comme ça ?! Même toi ça te saoule !- je me tournai pour faire face à une jeune fille qui avait visiblement l'air très gênée. Je me passai une main dans les cheveux, presque mal à l'aise pour elle.

-T'inquiète, c'est rien, j'aurais pas dû m'arrêter comme ça, c'est presque plus de ma faute que de la tienne.


Je tentai un petit sourire avant de baisser ma main pour regarder ma montre.

-La séance du club commence dans une demie-heure. Je t'y ai jamais vue encore, tu t'es inscrit récemment ? Cette semaine on parle du Petit Prince de St Exupéry, tu l'as déjà lu ?


La première page d'une nouvelle vie. [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Ven 5 Avr 2019 - 1:09

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Amy Artheas
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Se remettant de son trouble, Amy observa la personne qui se trouvait face à elle, ses cheveux marron, ses yeux semblables à deux émeraudes où paraissait briller un esprit ingénieux. Il avait l'air un peu ailleurs avant de la remarquer. Il lui apprit ce qu'elle cherchait à savoir, que le club de lecture se déroulait ici, et qu'il s'agissait bien du bon jour. La blonde avait de l'avance, cela la soulagea et elle se détendit imperceptiblement. Réajustant sa besace sur son épaule, la demoiselle répondit en souriant :

- C'est la première fois que je viens, j'ai appris l'existence du club tout récemment. Il faut dire que cela ne fait pas bien longtemps que je me suis installée à Terrae. Je serais venue la semaine dernière si j'avais su que ce club existait !

Et c'était loin d'être un mensonge. Pouvoir débattre d'ouvrages avec d'autres têtes pensantes lui manquait. Toutefois, elle ajouta avec un léger doute :

- Et bien, je ne suis pas vraiment inscrite, pour l'instant. Je ne savais pas vraiment à qui m'adresser pour obtenir un formulaire. Ce n'est pas un problème, j'espère ?

Inquiète de ne pouvoir participer, les yeux d'Amy tombèrent un instant sur le bout de ses bottines avant qu'un souvenir l'envahisse. Le petit prince ? Voilà longtemps qu'elle n'avait pas entendu parler de ce livre. Elle l'avait lu au neveu de Gabriel, un week-end où sa mère leur avait demandé de la dépanner parce qu'elle devait travailler et ne trouvait pas de nounou pour l'adorable marmot. Comment s’appelait-il déjà ? Eliot ? Non, Elias. Oui, Elias.

- On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.

La blonde avait soufflé ces mots, réminiscence d'un après-midi ensoleillé, de biscuits sablés, de grenadine, du bourdonnement des abeilles dans la lavande et de cette odeur si particulière, propre au printemps. Douce-amère, la jeune femme plongea son regard dans celui de son interlocuteur en déclarant :

- J'aime beaucoup ce livre, j'en ai une magnifique version illustrée.

Hésitant, elle sortit le thermos de sa besace et demanda, ne sachant si elle avait bien fait :

- J'ai amené du thé, je ne sais pas trop comment vous procédez d'habitude. Dans mon ancien club de lecture, nous amenions tour à tour de quoi grignoter et se désaltérer, alors... Je me disais qu'il serait malvenu de venir les mains vides.
##   Dim 7 Avr 2019 - 12:26

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Je fus rassuré en voyant la fille se détendre et reprendre une conversation plus tranquille. Je hochai la tête à ses propos. Elle n'était donc pas là depuis très longtemps... Une semaine, si je comprenais bien. Je souris légèrement.

-Oh, t'as pas raté grand chose. La semaine dernière on parlait d'un livre russe que j'ai même pas fini de lire. Mémoire d'un chasseur ? Je ne sais même plus qui l'a écrit. C'est plein de nouvelles, mais elles sont loin de toutes être passionnantes.


J'accompagnais mes mots d'un geste nonchalant de la main, avant de reprendre, en réponse à ses interrogations :

-T'inquiète pas pour l'inscription, y'a pas de truc aussi formel. Il suffit de venir le soir et de se tenir au courant de l'ouvrage duquel on va parler et c'est bon. Peut-être aller voir Selvi, à la fin de la réunion, pour lui dire que tu aimerais participer à toutes les réunions à venir, des fois qu'elle tienne des comptes ou je ne sais quoi, mais c'est tout.


Et puis Selvi était gentille, je me doutais qu'elle ne serait pas chiante avec ça.
La jeune fille sembla se perdre un instant dans ses pensées alors que j'évoquais le titre du livre de la semaine. Les mots qui franchirent la barrière de ses lèvres quand elle reprit la parole, à peine murmurés, me tirèrent un sourire en coin. Elle releva ensuite son regard qu'elle ancra dans le mien. Un peu pris au dépourvu par ce contact direct, je croisai mes bras devant moi, maigre réflexe de protection.

-J'aime beaucoup ce livre aussi. Il y a beaucoup d'idées qui sont très belles. L'innocence du petit prince est addictive.


Je souris doucement, essayant de me rappeler de mes réactions la première fois où j'avais lu ce livre. Je ne l'avais même pas véritablement lu, d'ailleurs ; j'avais six ans et ma mère me lisait un chapitre chaque soir. J'en demandais toujours plus, mais l'heure tournait et je devais dormir.

-Oh, super pour le thé ! C'est vrai que j'ai rien ramené, mais les autres ramènent souvent un petit quelque chose à chaque fois.


Est-ce que ça devrait me faire réaliser que j'suis vraiment pas un mec sympa et généreux ? Ouais, peut-être, mais je réalise pas quand même.
Quelqu'un entra dans la bibliothèque et nous contourna, et je réalisais que nous étions encore en plein milieu du chemin.

-On va s'asseoir là-bas ? Le temps que l'heure du début sonne. On est en plein milieu du passage alors...


Je lui adressai un petit sourire, passant une main derrière ma nuque, avant de me diriger vers la-dite table.

-Tu as l'air d'avoir des souvenirs particuliers liés à ce livre, non ?


La première page d'une nouvelle vie. [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Jeu 11 Avr 2019 - 0:25

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Amy Artheas
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Son interlocuteur appris à Amy que, la semaine passé, ils avaient étudiés un registre de nouvelles russes dont le nom ne lui disait rien. Il la rassura ensuite sur le fait qu'elle ne se soit pas inscrite au préalable. Apparemment, venir à chaque séance et participer au groupe suffisait, mais la demoiselle tenait à faire les choses bien, elle parlerait donc à cette Selvi et s'inscrirait en bonne et due forme. Attirer des ennuis à quelqu'un était bien le dernier souhait de la blonde. Lorsqu'ils abordèrent le livre de St Exupéry, le brun déclara qu'il appréciait lui aussi le livre et le sourire de la jeune femme s'agrandit légèrement. Elle avait été étonnée par sa propre initiative à croiser son regard. C'était plutôt une chose qu'elle évitait d'habitude. Mais là...

Sa réponse à l'évocation du thé conforta la blonde dans son idée. Ces gens avaient l'air gentils, peut-être se ferait elle des amis parmi eux ? Elle nota dans un coin de sa tête de faire un gâteau ou des cookies pour la prochaine réunion. Un inconnu les contourna en soupirant et Amy se rendit compte qu'ils bloquaient le passage, elle hocha donc la tête positivement quand il lui proposa d'aller s'asseoir plus loin avant que la réunion ne commence. Amy le suivit docilement après avoir rangé la thermos dans sa besace et s'assit en faisant de son mieux pour ne pas faire de bruit avec sa chaise.

Sa question la laissa songeuse un instant. Pouvait-elle parler d'un souvenir en rapport avec Gabriel sans se sentir mal ? Après tout, il n'avait pas vraiment été là ce jour, elle n'aurait pas vraiment besoin de parler de lui... Sentant que la discussion s’appesantirait si elle ne disait rien, la demoiselle poussa une mèche de cheveux derrière son oreille et se mit à raconter, les yeux perdus quelque part entre les innombrables ouvrages présents sur les étagères. Sa voix semblait lointaine, mais douce, c'était un souvenir agréable, une petite bulle de bonheur.

- L'année dernière, j'ai gardé le neveu d'une connaissance, un petit garçon de neuf ans. C'était un bel après-midi alors nous sommes allé dans un parc. J'ai emmené de la grenadine et des biscuits et nous nous sommes installé sur un grand carré de tissus à pique-nique. Il avait peur des abeilles qui bourdonnaient dans les lavandes alors je lui ai expliqué qu'elles étaient comme la plupart des animaux, qu'elles ne piquaient que si elles ressentaient le besoin de se défendre. Les Hommes sont un peu comme ça aussi...

Amy secoua la tête et plusieurs mèches s’échappèrent sans qu'elle y prête attention. Elle reprit en souriant, perdue dans le souvenir :

- Je m'égare, désolée. Je disais donc qu’Élias avait peur des abeilles, mais qu'après mon explication, il avait fini par ignorer leur présence. Comme il faisait encore un peu frais pour patauger dans les jets d'eau et qu'il ne voulait pas jouer avec les autres enfants dans les structures, je lui ai proposé de lui lire un livre. Je ne pensais pas qu'il accepterait, je me souviens avoir été agréablement surprise devant son entrain. Je venais juste d'acheter cette magnifique édition illustrée du Petit Prince alors je lui ai lu. Il fallait voir ses yeux, ils brillaient tellement ! Il m'a posé tellement de questions, il était curieux de tout. Je n'ai pas vu l'après-midi passer, quand j'ai refermé le livre Élias s'était endormi sur mes genoux. La nuit était tombée.

Son visage se ferma. Amy n'avait plus revu le neveu de Gabriel après ça. Elle avait oublié son téléphone ce jour-là, et Gabriel avait complètement zappé qu'elle l'avait prévenu de sa destination. La mère de l'enfant l'avait cherché partout en trouvant l’appartement inoccupé et l'avait sermonné durement. Comme souvent, la demoiselle s'était écrasée devant le blond lorsqu'il lui avait à son tour fait remarqué son inconscience. Amy se força à sourire, mais elle n'osa pas regarder son interlocuteur tandis ce qu'elle lui posait la première question qui lui vint à l'esprit dans le but de l'empêcher de remarquer son trouble. Si c'était seulement possible.

- C'est quoi ton livre préféré ?
##   Sam 27 Avr 2019 - 13:12

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Un joli souvenir, ponctué de douleur, non ?

Les yeux de la jeune fille s'étaient éclairés alors qu'elle me racontait cette après-midi de babysitting avec le neveu de sa connaissance. La scène qu'elle me décrivait semblait tirée d'un film : il fait beau, les craintes de l'enfant sont balayées avec de jolis mots, et l'histoire racontée permet aux deux protagonistes de se déconnecter de la réalité... Un sourire avait étiré délicatement mes lèvres. Je n'avais jamais connu d'expérience pareille, mais je n'avais pas de mal à l'imaginer.

Jusqu'à ce que mon imagination m'emporte et que le fameux enfant à garder en babysitting ne deviennent personne d'autre que Lola, la fille d'Aria, fille adoptée, qu'elle n'a même pas connu... Mais qui continue à hanter ses pensées. Et les miennes, maintenant. Egoïste, oui. Mais mettez-vous un jour à ma place, et quand votre copine vous racontera ça, vous essayerez de n'être là que pour elle, tiens. On verra comment vous le vivrez, vous, à l'intérieur.

Je secouai la tête pour me sortir ces idées de la tête. J'avais déjà été voir le psy pour ça, j'avais accepté l'idée et j'avais réussi à retrouver correctement ma place dans tout ça. Il ne me restait plus qu'à apprendre à vivre avec, concilier les choses. Ca n'avait évidemment rien changé de ce que j'éprouvais pour Aria, et je lui souhaitais toujours le meilleur. Mais disons que ça m'avait un peu forcé brusquement à réfléchir à mes compétences de père (genre ouais, j'me dis que du coup maybe un jour j'aurais des gosses, et j'suis pas prêt omg), du coup c'était pas forcément facile tous les jours. J'évite un peu de passer devant la classe de Tomoe et des enfants depuis ça, et quand j'suis vraiment obligé de passer dans ce couloir de l'Institut j'accélère le pas.

Je revins finalement pour de bon à la réalité quand la voix de la jeune femme arriva à mes oreilles. Je remarquais assez rapidement la mine déjà plus terne que tout à l'heure qu'elle affichait. Je fronçai les sourcils, avant de me rappeler que ce n'était pas ma place de m'immiscer là-dedans.

-Mon livre préféré... J'aurais un peu de mal à me décider. Je pense que c'est Le comte de Monte-Cristo.


Le premier livre que j'ai lu lorsque je suis revenu à Terrae après 6 longs mois en cure de désintoxication. J'ai découvert ma passion pour la lecture là-bas, privilégiant les livres qui me permettaient de voyager et de m'évader de cette prison. Et puis quand je suis rentré, je n'ai pas su quoi lire, j'étais perdu, alors je me suis dit que j'allais commencer quelque chose d'assez grand, d'assez long, d'assez conséquent, pour avoir de la matière à travailler durant toute cette période de réinsertion que j'appréhendais avec hargne.

Un sourire mélancolique étira mes lèvres alors que je reprenais la parole, les yeux fixés sur mes mains :

-J'aime beaucoup l'intrigue, comment elle est amenée, et l'univers dans lequel elle se développe. La fin est assez intéressante à travailler aussi. Mais je pense que j'aime autant ce livre surtout parce que je l'ai lu à un moment assez... clé, je dirais ? De ma vie. Bon, c'est pas exactement le bon mot, mais tu m'as compris.


Je reportai mon regard sur elle, mon sourire devenant plus tranquille.

-Sinon j'aime énormément Le petit Prince. L'écrivaine Amélie Nothomb a beaucoup écrit sur la folie aussi, et j'aime bien découvrir ses livres, même si je suis loin d'avoir tout lu. Mais du coup, je ne sais pas vraiment comment répondre à cette question. Je trouve que c'est difficile de ne choisir qu'un livre.


Un léger rire m'échappa, et je lui renvoyai enfin sa question :

-Et toi alors, tu as un livre préféré ?


Je me passai une main derrière la nuque, réalisant que je me comportais de manière très naturelle et très amicale avec elle, ce qui me surprenait un peu venant de moi.

-Au fait, moi c'est Allen. Ce sera plus simple avec les prénoms.


La première page d'une nouvelle vie. [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Jeu 2 Mai 2019 - 12:21

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Amy Artheas
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Le comte de Monte-Cristo, ou la naissance de l'expression "La vengeance est un plat qui se mange froid.", et même très froid si l'on considère les vingt années d'attentes du héros. Amy sourit, elle avait lut ce roman durant ses études et se souvenait très bien des grandes lignes de l'histoire. Un rapide regard sur le brun lui apprit que, tout comme elle, il semblait ailleurs lorsqu'il évoquait un souvenir. Ayant rompu tout contact visuel, inatteignable, Amy du se contenter de l'écouter évoquer son avis sur le livre, ce qu'il en avait apprécié, la raison pour laquelle l'ouvrage l'avait marqué. Ses yeux retrouvèrent le chemin des siens et la blonde, plutôt que de détourner le regard, sonda les émeraudes sans ciller. L'expression du jeune homme s'était détendue lorsqu'il avait cessé de parler du livre, revenant au Petit Prince. Elle se demanda ce qu'il avait traversé.

Il avait raison, ne choisir qu'un seul ouvrage était impossible. Mais n'y en avait-il toujours pas un qui supplantait les autres ? Cela devait dépendre du moment, des épreuves affrontées, aussi. Chaque personne réagissait différemment à des histoires pourtant similaires. Il évoqua le travail d'Amélie Nothomb sur la folie. Quel sujet passionnant, il fallait bien l'admettre ! Elle répondit à son rire en pouffant doucement, craignant de faire trop de bruit, puis songea que...

- Et bien, on peut dire que la folie est plutôt inspirante. "Ici, tout le monde est fou. Je suis fou. Vous êtes folle.", cela t'évoque quelque chose ?

Amy lui offrit un nouveau sourire plein de malice et ajouta :

- Mon histoire préférée est de loin, devant toute autre, Alice au pays des merveilles. Sans doute la possibilité de se révéler à soi-même au travers d'une aventure dans un autre monde, plein de surprises et de nouvelles rencontres m'évoque t'elle un peu mon arrivée ici...

La blonde rit de nouveau et se força à se calmer en voyant un jeune homme assit à la table voisine la fusiller du regard. Elle reprit plus bas :

- Je crois que j'ai toujours rêvé d'avoir le courage d'Alice, celui de continuer à avancer sans savoir où l'on va, ni si un retour en arrière est possible. Elle continue d'être pour moi une source d'inspiration. Une sorte de main tendue. Tout ça doit paraître très enfantin, j'en ai conscience... Courir derrière un lapin blanc imaginaire, à mon âge !

La jeune femme grimaça et repoussa en arrière quelques mèches rebelles. C'est à ce moment que le brun se présenta, lui offrant la simplicité de s'appeler par leur prénom. La blonde n'hésita qu'une fraction de seconde avant de lui rendre la pareille, saluant son initiative d'un sourire chaleureux :

- Tu as raison. Moi, c'est Amy, enchantée Allen.

Une autre question lui vint en tête, en se souvenant qu'il avait l'air de connaître du monde et la façon dont s'organisaient les choses à Terrae. Le regard empli de curiosité, elle le questionna, sans oser toutefois pousser trop loin ses interrogations :

- Tu es à Terrae depuis longtemps ? Tu as l'air d'en savoir beaucoup sur l'institut. Bien plus que moi en tout cas !
##   Sam 4 Mai 2019 - 13:30

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

HRP : Allez là, quand j'ai lu la première citation, j'étais là "C'est dans Alice ça no ?!", j'ai TELLEMENT aimé ce livre, y'a des citations que je connais par coeur XD Il est tellement bien écrit ohlàlà.

Un sourire étira légèrement mes lèvres alors que la jeune nouvelle recrue du club de lecture me citait Alice au pays des merveilles. Mon rire rejoignit le sien et je me calmai assez vite en voyant ce garçon la foudroyer du regard. Quelle bonne humeur ici, c'est fou !

Je comprenais tellement Amy. Arriver à Terrae est une véritable expérience. Tout paraît tellement insensé. J'ai encore du mal à comprendre les personnes qui acceptent cette autre vie si facilement. Même après toutes ces années passées ici, je continue à rester sceptique. Certaines choses ne sont juste pas normales. Comment peut-on l'accepter si vite ?

Je me contentai d'un sourire suite à sa réflexion suivante, ayant compris le message de Mister-le-coincé.

-C'est pas enfantin. La plume de Lewis Carroll peut se lire sous tellement d'angles différents ! La magie de ce livre étant d'être capable d'offrir une version différente à tout âge. Et puis, dis-toi que ton lapin blanc à toi, c'est le Master qui est venu te chercher. Et ton pays des merveilles, c'est Terrae... Et comme le pays des Merveilles, tout n'est pas forcément que merveille. Bon, essaie de ne pas associer la directrice à la dame de coeur, ça pourrait te retomber dessus ce genre d'histoires !


Oui, j'insiste dessus, et j'suis rabat-joie, et alors ?!

-Mais c'est vrai que j'aime beaucoup ce livre aussi. Certains passages sont tellement intéressants à lire et à relire pour en comprendre toute la complexité de la syntaxe et de la grammaire. Carroll était un véritable génie.


La conversation entre Alice, le Chapelier fou et le Lièvre de Mars est probablement l'un de mes passages préférés, truffé de passages si intéressant à se mettre sous la dent, avec tant de pistes de réflexion mises en avant.

-Ah, ouais, j'suis là depuis longtemps. J'ai perdu le compte. Ca doit faire facilement 7 ou 8 ans ? Du coup, ouais, j'sais pas mal de choses. Mais ça n'empêche que malgré le temps que j'ai passé ici, je ne pense pas être si habituée à la vie ici, aux pouvoirs, tout ça. Mais si t'as la moindre question, n'hésite pas ! Tu es arrivé il y a combien de temps ? Tu as reçu tes pouvoirs déjà ?


La première page d'une nouvelle vie. [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Dim 5 Mai 2019 - 20:53

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Amy Artheas
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Amy eut le plaisir de constater que le brun avait saisi la référence. Il lui donna son avis sur l'ouvrage et la blonde ne put que hocher la tête, son regard témoignant largement de son assentiment. Oui, c'était un livre magique, le genre d'ouvrage qu'on lit encore et encore sans jamais s'en lasser. Désigner le master qui l'avait convaincu de se rendre à Terrae comme son lapin blanc lui arracha une moue amusée. Elle imaginait tout à fait l'homme charismatique avec deux oreilles, un haut-de-forme, un petit veston coloré et un pompon en guise de queue, agitant une montre à goussets en se plaignant d'être en retard. Ce qui la fit d'ailleurs réfléchir au timing auquel il était apparu dans sa vie. Pourquoi ne l'avait-on pas contacté avant ? La demoiselle était restée presque un an refermée sur elle-même. Était ce là le temps nécessaire pour qu'elle accepte de faire bouger les choses ? Ce ne pouvait pas être une coïncidence après tout, il était entré dans le jardin le jour même où elle avait décidé de faire un pas vers une nouvelle vie.

Lorsqu'il associa la directrice à la dame de cœur, Amy pencha la tête de côté. Elle n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer la femme qui avait fondé cet endroit, et était bien curieuse d'en savoir d'avantage. Comment avait-elle décidé de lancer cet institut, d'où venaient leurs étranges pouvoirs, combien de temps et de réunions d'information, d'organisation, avait il fallut pour mettre au point pareille communauté ? Toutes ces questions se logèrent fermement dans l'esprit de la jeune femme. Elle voulait en savoir plus. La curiosité avait toujours été une qualité tournant au défaut tant elle était bornée lorsqu'elle souhaitait obtenir un renseignement. Aussi, Amy décida qu'un jour, elle poserait toutes ces questions à Hideko Honda, parce qu'une part d'elle-même était persuadée qu'elle comprendrait mieux l'essence du lieu si elle obtenait des réponses, et qu'inconsciemment, elle admirait déjà celle qui avait mit tout ça en œuvre pour recueillir des âmes brisées dont personne ne se souciait réellement.

Amy continuait de boire les compliments du brun envers Lewis Carroll comme s'ils lui revenaient. Ses yeux brillaient comme ceux d'un enfant le jour de noël, mais elle se força à se calmer lorsque la conversation changea de sujet. La blonde apprit donc qu'Allen était à Terrae depuis environs huit ans, elle en fut étonnée, n'ayant pas envisagé qu'on pouvait séjourner à long terme, voir éternellement, dans l'institut. Il lui confia que malgré le fait que son arrivée ne soit pas récente, il ne parvenait pas à se faire totalement à Terrae. Amy hocha la tête, plus sérieusement cette fois, et appuya son menton sur ses doigts entrelacés en répondant à ses questions :

- Je suis arrivée la semaine dernière et je dois admettre que pour l'instant, j'ai du mal à comprendre comment tout ça va évoluer. Je ne les ai pas encore reçus, non, et le procédé m'intrigue beaucoup, je me dois de l'admettre.

Elle se tue un instant, soupira, puis reprit :

- J'ai beau m'imposer sport, travail et sortir le plus souvent possible, je ne supporte pas les dortoirs. J'ai hâte de les quitter. J'espère pouvoir me prendre un petit studio dès que je serais passée initiée, mais peut être que c'est précipité de penser à l'après alors que je n'ai pas la moindre idée des conséquences qu'entraînent ces... Pouvoirs.

Elle fronça les sourcils. La demoiselle n'avait pas reçu tant d'indications sur ces fameuses altérations, et le changement avait encore tendance à l'inquiéter lorsqu'elle ne pouvait l'anticiper un minimum. Et si cela la transformait ? Qu'au lieu de l'aider à aller mieux, elle s'enfonçait à nouveau dans un chaos où elle resterait embourbée ? Certaine qu'on pouvait lire ses préoccupations sur son visage, la jeune femme se força à sourire et demanda, la gorge serrée :

- Je suppose que je m'inquiète pour rien... C'était comment, pour toi ?
##   Mer 8 Mai 2019 - 16:46

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Se demander comment tout ça va évoluer hein...? Je me demandais aussi ça quand je suis arrivé. Je me le demande encore d'ailleurs, même après huit ans. Est-ce que c'est pas inquiétant ? Probablement, si. Enfin. Je commence à me dire que ceux qui se laissent aller dès leur arrivée ici sont probablement ceux qui s'en sortent le mieux. Est-ce qu'il ne serait pas tant de lâcher prise Allen ? Allez, va. Tu y arriveras un jour.

-Je peux te raconter un peu comment ça se passe, si tu veux. Sauf si tu veux garder la surprise. Je sais qu'il y a pas mal de personnes qui sont très excitées à l'idée de passer leur initiation et qui ne veulent rien savoir avant pour expérimenter ça à fond.


Je lui offris un sourire. Mouais, moi j'aurais préféré qu'on me le dise, je crois. Ca n'a pas forcément été une expérience horrible, mais tout ce qui se rapporte aux pouvoirs continue encore parfois à m'effrayer un peu. Pourquoi est-ce que j'ai l'impression d'être le seul à vraiment me poser des questions sur les pouvoirs ? Je ne comprends pas. Je ne peux pas être un cas isolé, clairement, c'est impossible. Alors pourquoi personne ne semble vraiment penser comme moi...? Bon, après, j'finis par m'y faire, hein. C'est bien aussi d'être tout seul dans son monde et dans sa façon de penser.

-Lorsque tu seras initiée tu auras une chambre pour toi. Donc t'inquiète pas pour le studio, t'as pas à t'embêter avec ça ! Et sinon, pour les pouvoirs, si jamais tu es Air, je pourrais t'aider un peu si tu as des questions, ou si tu as besoin de conseils.


ET VOILA ça recommence, je propose mes services alors que je suis BIEN LOIN d'être un as concernant les pouvoirs. Ok j'les maîtrise, ok j'les utilise facilement maintenant (forcément après huit ans, sans passer Master pour autant, j'dois bien les maîtriser quand même), mais quand même, j'suis absolument pas pédagogique et en plus j'ai la fâcheuse manie de rejeter mes pouvoirs, alors bon. Vous pensez que c'est normal d'avoir été le seul à absolument pas m'être senti mal quand Ryu nous a retiré nos pouvoirs en déclarant l'alerte rouge y'a un an et demi ? Mouais... Tu parles d'un résident de Terrae toi.

Je fus pris au dépourvu quand Amy me demanda comment ça s'était passé pour moi. AH. Ok. Alors j'ai tendance à beaucoup en parler mentalement, parce que j'suis toujours pas sûr d'être vraiment en phase avec moi-même et que j'pense effectivement qu'il y a un truc qui cloche chez moi pour que j'aie pas été excité quand j'ai reçu mes pouvoirs. Bon, y'a clairement un truc qui cloche puisque j'ai fait une dépression, j'ai considéré que les Masters étaient des monstres parce que trop de pouvoirs, j'ai rejeté ma vie ici, j'ai été content lorsque j'ai perdu mes pouvoirs après l'incident avec Ryu... Ouais, c'est clair, j'suis pas le mieux placé pour lui répondre. Parce que malgré mon aperçu et mon point de vue, j'essaie généralement de donner un avis plus neutre que négatif... Ahem. Allez Allen, on va essayer d'être honnête sans être déprimant.

-Pour moi c'était... Etrange. Très différent. Je ne sais plus vraiment ce que j'attendais de la vie. J'avais perdu mes parents et ma meilleure amie avait perdu les siens aussi. J'avais beau continuer à garder espoir -la disparition était trop louche-, j'avais quand même du mal à me faire à l'idée que j'avais atterri ici parce que j'avais ressenti le Vide, comme ils appellent ça. Et que... j'avais des pouvoirs. Et puis comme ma meilleure amie était très speed, et que j'avais besoin de plus de temps qu'elle, je me sentais un peu brusqué, ce qui fait que mon expérience a été un peu... biaisée ? Mais si tu y vas pas à pas, à ton rythme, ça se passera forcément bien.


La petite touche d'encouragement pour pas être trop destructeur de moral.

-Il y a des pouvoirs en particulier qui t'attirent plus que d'autres ?


La première page d'une nouvelle vie. [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Sam 11 Mai 2019 - 16:13

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Amy Artheas
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Allen commença par lui proposer de lui décrire la façon dont ils recevaient leur pouvoir, mais était ce vraiment ce que voulait Amy ? Si elle acceptait, elle risquait de se fier à son avis et de comparer leurs deux visions plutôt que de vivre pleinement l'instant. Elle se connaissait trop bien pour ne pas savoir qu'elle apprécierait d'avantage de découvrir par elle-même cette fameuse cérémonie. La blonde se demanda si elle aussi faisait partie des personnes excitées à l'idée d'obtenir l'un de ces fameux pouvoirs, mais en son fort intérieur elle se sentait d'avantage angoissé. Et si elle ne maîtrisait pas se pouvoir ? S'il lui gâchait la vie ? Trop de questions, elle secoua la tête, revenant à ce que disait le brun. Une chambre pour elle toute seule ? C'était pas mal, mais aussi bien qu'un studio ? Probablement pas, et de toute façon, elle s'était bien trop accrochée à cette décision pour en démordre.

Allen lui parla alors de son affinité, l'air, et lui proposa de l'aider si jamais elle leur était commune. La jeune femme lui rendit son sourire, savoir qu'elle trouverait quelqu'un avec qui en parler était rassurant. Étrangement, elle se sentait en confiance avec le brun, elle n'aurait su dire pourquoi. Peut-être étaient-ce leurs goûts communs qui les rapprochaient ? Parce qu'ils avaient l'air semblable sur de nombreux points. Ou peut-être était ce seulement une impression, un point de vue externe qui n'était finalement pas la réalité. Curieuse, la demoiselle laissa tomber ses réflexions, ouvrit la bouche pour poser une question mais se tue en voyant l'expression de son interlocuteur. Il avait l'air si sérieux, si loin aussi, d'un coup.

Il lui expliqua dans les grandes lignes la raison qui l'avait amené ici. Le brun exprima ses doutes sur le Vide dont parlaient les Masters. Elle aussi avait été interpellée par cette étrange désignation, et ce qu'elle était sensé représenter. Allen continua de raconter ce fragment de son histoire. Amy était un peu gênée, elle avait l'impression de l'avoir forcé à dévoiler des informations qui étaient privées en lui rapportant son malaise. Toutefois il n'en ajouta pas d'avantage et se contenta de lui conseiller de prendre son temps, que tout devrait bien se passer si elle faisait ainsi. La blonde fit un mouvement d'approbation et répondit à son interrogation, un peu ailleurs :

- Mmh, et bien, la télépathie doit être géniale, mais être dans la tête des gens doit vite devenir gênant. La téléportation... Ce doit être génial et très pratique, mais ce doit vraiment être dangereux le temps de la contrôler. Je crois que je préférerais l'eau ou la terre, peut-être même l'air, au feu et au tonnerre... J'ai toujours était d'une nature plutôt calme et ces deux éléments ne me conviennent pas vraiment, je pense...

Elle ajouta en regardant brièvement l'heure sur son smartphone, le regard éteint :

- Et s'il n'y en avait aucun qui me convienne ? S'ils s'étaient trompés en m’amenant ici ?

Plus elle y réfléchissait et plus la blonde se rendait compte que toutes les personnes qu'elle avait croisé à Terrae avaient l'air géniales, alors qu'elle... Elle était tristement banale. Une madame tout le monde.
##   Dim 12 Mai 2019 - 21:24

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

La télépathie. S'il y avait bien un pouvoir qui ne m'avait absolument jamais attiré, c'était bien celui-là. Je ne comprenais toujours pas comment des gens pouvaient tant l'idéaliser. C'était simplement le pire pouvoir de Terrae. Il n'y avait que des désavantages. Déjà tu t'introduis dans la tête des gens sans leur demander, donc la démarche déjà à la base est pas ouf. Et ensuite tu peux entendre tout. Genre, tout. Ca part du gênant au vexant. Imagine tu fais la queue à la cafet' pour prendre ton repas, et les pensées que t'entends c'est que des idées absolument perverses. Super. Parce que t'as grave envie de savoir ce que Claudine a fait avec Patrick hier soir. Ou alors t'entend quelqu'un qui énumère mentalement tous tes défauts, c'est plutôt pas mal aussi.

Nan mais voilà, clairement, la télépathie c'est le pire pouvoir de la Terre. Maintenant, la téléportation, non merci, ces gens sont trop speed, j'me ferais jamais à cette rapidité d'action.

Je hochai la tête quand elle exclut les affinités Feu et Tonnerre. Tu m'étonnes, elle a carrément pas un tempérament chiant comme ça ! Bon, après faut se méfier, parce que finalement chez les Eaux y a de plus en plus d'hyperactifs donc bon...

Elle termina cependant sa réflexion par une question qui me fit assez rapidement revenir à la réalité. Je la fixai un instant, un peu surpris. Je ne m'y attendais pas, j'avoue. Parce que même si j'l'ai déjà pensé pour moi, j'pensais pas que d'autres personnes puissent partager mon opinion. Et partager mes interrogations. Et mon point de vue en général quoi.

Je passais une main dans mes cheveux, un peu perturbé par sa déclaration, ne sachant pas trop quoi répondre pour rester positif.

-Si t'es là, c'est que forcément t'as ressenti un Vide.

Je lui adressai un léger sourire avant de reprendre :

-Et si t'as ressenti le Vide, t'aura forcément une affinité qui te correspondra, et des pouvoirs qui te seront donnés... C'est automatique. J'ai encore jamais entendu d'initiation qui se termine avec une incapacité complète à donner des pouvoirs à son hôte.


Un rire léger m'échappa.

-Enfin, après si jamais ça arrivait, au moins tu auras fait une arrivée unique ici ! La seule qui n'a pas pu recevoir ses pouvoirs parce qu'elle ne correspondait à rien de ce qu'on avait eu jusqu'à maintenant ! Comme t'as pas trop l'air d'être du genre à aimer te faire remarquer, tu auras vraiment tout gagner...


Je lui souris un peu plus amicalement, avant de sentir mon téléphone vibrer dans ma poche. Je le sortis pour y découvrir un message d'Aria, mais surtout pour voir l'heure affichée en grand sur l'écran...

-Ah ! On a raté le début du groupe de lecture ! On pourra reprendre notre conversation après si tu veux ? Ce serait dommage que tu aies ramené tout ça pour rien !
déclarai-je en désignant du menton son sac avec un sourire.


La première page d'une nouvelle vie. [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Dim 19 Mai 2019 - 13:54

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Amy Artheas
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 160
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Allen avança des arguments pour la rassurer, mais la blonde n'était toujours pas sûre de la raison de sa présence. Elle présentait certes ce vide, mais bon... Était-il assez profond pour accueillir un tel pouvoir ? Comment savoir ? Devait-elle faire une confiance aveugle aux Masters ? Avait-elle seulement le choix maintenant qu'elle avait accepté de vivre à Terrae ? Un long soupir lui échappa et elle hocha la tête en grimaçant quand le brun déclara qu'elle serait bien embêtée d'être le seul cas à ne pas avoir d'affinité avec les éléments connus. Il avait raison. La demoiselle serait vraiment mal à l'aise de se démarquer ainsi. Elle détestait attirer l'attention au sein d'un groupe, surtout pour de mauvaises raisons.

Le jeune homme sorti son téléphone et lui apprit qu'ils avaient loupé le début de la séance du jour. Il proposa de continuer à explorer ce sujet plus tard et désigna son sac en mettant en avant le fait qu'il serait dommage de ne pas partager ce qu'elle avait préparé avec les autres. La blonde lui offrit un sourire un peu plus serein, revenue à un calme qui masquait parfaitement les tracas qui pesaient sur ses épaules. Elle lança en se levant doucement et en rangeant sa chaise sans faire de bruit :

- Je te suis, je ne sais pas vraiment où se trouve la salle du club.

Presque timidement, Amy ajouta en détournant le regard :

- Merci... D'avoir parlé aussi ouvertement avec moi, ça m'a fait du bien. C'est toujours sympa de recevoir autre chose que des "Tout ira bien" sans fondement ni détails.

Elle se racla la gorge et haussa les épaules en soufflant :

- Il ne me reste qu'à attendre le grand moment. En attendant, je suis curieuse de rencontrer les autres membres du club de lecture.

Son sourire malicieux fit son retour et la perspective de faire de nouvelles rencontres chassa la grisaille de la crainte d'un futur incertain. Il ne servait à rien de paniquer, d'imaginer le pire. Tout vient à qui sait attendre.


HRP : Est-ce que tu souhaites continuer le sujet avec la réunion ? Ou on s'arrête là ?
##   Dim 26 Mai 2019 - 20:09

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

C'était l'heure. Alors, calmes et disciplinés, nous avons rangé nos affaires et on s'est levés pour aller rejoindre la salle du club, une petite pièce dans le fond de la bibliothèque. J'ai souri à Amy alors qu'elle me remerciait pour mes conseils. Un léger rire m'échappa.

-De rien. C'était gratuit. Estime-toi heureuse surtout que je me sois pas complètement laissé aller dans mes propos. Je suis pas tellement le plus optimiste de Terrae, donc bon... En tout cas, content de t'avoir aidé.


Je lui adressai un joli sourire avant d'ouvrir la voie en direction du club. Tout le monde accueillit chaleureusement Amy, d'autant qu'elle avait ramené assez pour tous les membres présents.

Tout le monde se présenta un peu, histoire qu'elle se sente intégrée, et puis la séance du jour débuta sur Le Petit Prince. Tout le monde apporta sa pierre à l'édifice et l'heure passa à une vitesse folle. Lorsqu'arriva le moment de se dire au revoir, je retournai une dernière fois vers Amy pour lui dire que j'avais été très content de la rencontrer, et que j'espérais la revoir bientôt, avec ses pouvoirs cette fois-là, pour qu'elle me montre un peu de quoi elle était capable.

Sur ces derniers mots, je partis enfin, allant rapidement retrouver ma chambre pour m'étaler sur mon lit avant d'envoyer un message à Aria où je lui demandais ce qu'on faisait ce soir.


La première page d'une nouvelle vie. [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   
Contenu sponsorisé

 

La première page d'une nouvelle vie. [& Allen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bibliothèque.