Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Le sel de nos rages est devenu celui de mes larmes. [Jérémy <3][Etoilisation]
##   Mar 11 Juin 2019 - 21:19

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Messages : 272
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Y'a comme un frisson qui le traverse quand elle lui demande de rester. Y'a comme un gond de porte qui saute ; Elwynn n'a pas eu besoin de la clef, elle a explosé l'entrée d'un coup de pied. Et ça lui fait du bien. Il est heureux qu'elle le lui dise de rester. Et ça le fait soupirer, ça le fait s'apaiser. Et il s'embrassent encore et encore à n'en plus finir, à s'abîmer les lèvres, comme s'il n'y avait pas d'autres moyens pour eux de se dire qu'ils s'aiment.  Ils se sont embrassés longtemps, comme ça, de petits baisers qui volettent sagement, des embrassades d'amoureux timides d'adolescents qui n'y connaissent rien mais sont pourtant prêts à tout. Jusqu'au moment où la main d'Elwynn sur sa joue s'est faite un peu plus faible encore, comme au bord du sommeil... Il l'a embrassé, encore, comme si c'était impossible de se retenir, comme pour y goûter une dernière fois, a envoyé un sms pour prévenir qu'il ne rentrait pas, et puis il s'est posé, comme d'habitude... Une habitude qu'il ne s'était pas rendu compte avant. Il descend un peu dans le lit, serre sa taille d'un bras et enfouit son visage au creux d'elle. Et il s'endort comme ça, sentant une main dans ses cheveux, sentant sa chaleur tout au creux de lui, et il ne bouge plus.

***

Une nuit sans rêve et sans cauchemar, comme c'est rare. On ne l'imagine pas. Des fois, on sait que ça arrive et la matinée paraît plus douce... Mais dans son sommeil, s'en rendre compte, c'est un cadeau. C'est savoir d'avance que sa matinée sera plus douce. C'est ouvrir un œil et voir que Elwynn est toujours là. C'est refermer les yeux en sachant qu'elle sera toujours là et le souhaiter jusqu'à la fin de ses jours. Ouvrir un œil et voir Elwynn...

***

Il ouvre les yeux, d'un coup. C'est tôt le matin, mais il ne se sent pas fatigué. Plus rare encore, il ne se sent pas de se laisser s'endormir pour profiter de la chaleur, du confort et des vagues de sommeil qui tentent de le ramener au plus profond du néant. Il lève doucement la tête et voit Elwynn. Elwynn. Elwynn qu'il aime. Elwynn qui l'aime. C'est impossible, c'est dingue, c'est arrivé. Et ça lui paraît tellement normal... Il a soudain envie de remercier tout le monde. Merci Terrae tout entier pour m'avoir permis de rencontrer la plus belle femme du monde. Il sourit, se redresse et emmitoufle El' pour ne pas qu'elle sente pas son départ avant de se lever.

Aujourd'hui, il connaît la chambre, il sait où se trouve chaque chose. Il connaît la bouilloire et les placard, sait où se trouve le thé, les tasses et les verres... Avec la discrétion d'un félin, il s'active lentement pour préparer le petit déjeuner, et attend que le soleil glisse entres les volets pour activer la bouilloire, faisant crapoter l'eau tout doucement...


Le sel de nos rages est devenu celui de mes larmes. [Jérémy <3][Etoilisation] - Page 2 EXvZ4


Cadeau:
 
##   Mer 3 Juil 2019 - 0:49

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

J'me suis endormie en l'embrassant. J'me suis endormie le coeur léger, la tête dans les nuages, épuisées, vide de force, pleine d'une autre, nouvelle, que je connaissais pas encore. J'me suis endormie d'un coup, sans même m'en rendre compte. J'me suis endormie dans une chaleur que je connais bien, j'étais enveloppée dans quelque chose de doux et que je ne connais qu'avec lui.

J'ai pas fait de rêve cette nuit. J'ai dormi, lourdement. J'étais bien, ça sentait bon et il faisait chaud, c'était mieux encore que juste de me dire qu'à Terrae je ne risquais rien. Je dors sans bouger d'un pouce. Et puis à un moment donné, je sens que ça bouge contre moi. Très vite, tout redevient chaud, mais c'est plus pareil. C'est plus aussi rassurant qu'au début. Je commence à rêver... c'est bizarre, ça n'a pas beaucoup de sens ni de suite logique, ce n'est ni apaisant ni désagréable. Et puis ma bouilloire fait du bruit et je reprends conscience.

Je n'ouvre pas les yeux, je me demande d'abord pourquoi l'eau boue. Puis je me dis que c'est Asbjorn qui a dû dormir et que j'ai oublié. Puis je sens son odeur, je me rappelle que ce n'est pas mon Tonnerre tout fou, mais un Feu beaucoup plus calme. J'ouvre les yeux pour les poser sur Jérém'. Il s'est activé, à sorti des tasses, la brioche qu'il me reste, le thé. Il a l'habitude alors qu'il n'a dormi ici que deux fois. Bon la dernière fois on a pas mal traîné et il est repassé quelques fois mais pour récupérer un truc ou quoi. C'est fou. Ca me plaît.

Je m'étire un coup. Je me sens beaucoup mieux qu'hier. Je me redresse, assise sur mon lit, mes jambes dans mon jean d'hier sous la couette. Je lève la tête vers lui, tout sourire. On a pas beaucoup parlé hier. J'ai 1000 questions, et encore plus de choses à lui dire, moi.

Salut chaton blond. T'as bien dormi ?

Je tends ma main vers la sienne, l'attrape et l'encourage à venir s'asseoir à côté de moi. Et une fois qu'il y est... Mon cerveau est vide. Je me demande ce que je suis censée faire, censée dire. C'est quoi cette situation ? Ah oui, mais j'suis con. J'l'ai jamais vécu. J'me rappelle que c'est à moi de choisir ce que je veux faire de cette situation. Que c'est moi qui décide et pas une règle stupide éditée par absolument personne mais que tout le monde suit quand même. Je me penche vers lui et vient embrasser son épaule. J'la connais par coeur, je l'ai tellement attrapée, frappée, respirée. J'la connais par coeur. Mais jamais encore je ne l'ai embrassée avec autant de douceur.

Est-ce que... Ca fait longtemps que tu l'sais ? Que, enfin, que t'en as envie ? De... ça, de maintenant ?

Parce que moi oui. J'm'en suis rendue compte y a pas longtemps. Mais l'envie est là depuis bien plus longtemps. Et j'ai envie, presque besoin de savoir si toi aussi.




Le sel de nos rages est devenu celui de mes larmes. [Jérémy <3][Etoilisation] - Page 2 Elwynn%20signa
##   Mer 3 Juil 2019 - 1:59

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Messages : 272
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Un froissement de tissu dévie son attention de la bouilloire ; Elwynn s'étire doucement. L'ambiance est feutrée, il a l'impression que les sons du monde lui parviennent comme au travers d'un filtre et l'effet s'accentue lorsqu'elle se retourne pour lui offrir un sourire. Tout s'illumine et devient blanc. Pas le blanc blafard des tristes nuits d'hiver, le blanc aseptisé des hôpitaux, le blanc froid et morne du ciel qui ne sait plus s'il veut la pluie ou juste empêcher les gens de sourire... C'est le blanc chaleureux d'un soleil qui brûle et vibre au zénith, à cramer la terre, à créer des mirages pour tout animer, même l'immobile. Jérémy qui s'anime soudain, éteignant la bouilloire d'un geste alors que Elwynn tend une main vers lui pour le rapprocher d'elle. Les mains terriblement efficaces d'Elwynn, apparemment autant en combat que dans ce cas-là. :

-Salut tigresse. Oui j'ai bien dormi. Et toi, ça a l'air d'aller mieux ?

Après une diarrhée poétique, partons dans le basique et niais partage de surnoms que les amoureux comprennent. Et encore, ça aurait pu être bien pire, car à peine avait-elle posé la question que la réponse lui avait paru naturelle et logique. Y'a pas une nuit qu'ils ont passé ensemble où il a mal dormi. Peut-être il y a eu des réveils un poil plus paniqué que d'autres mais le sommeil, lui, avait été là. Lourd et sans rêve ou cauchemar. Est-ce qu'elle dort bien avec moi aussi ? Ah oui, j'avais prévenu que ça aurait pu être bien plus niais. C'est qu'on n'est pas là pour chier des torpilles ! Erf...

Quand il s'assoit près d'elle et qu'il retrouve sa chaleur humaine, elle embrasse délicatement son épaule massive. Elle en avait fait des choses à cette pauvre épaule ; des coups de griffes au coup de poing en passant pas les caresses et les câlins, mais alors l'embrasser était une première. Il la regarde entre la fascination et l'interrogation. Que se passe-t-il dans la tête d'Elwynn Evrard quand elle embrasse l'épaule d'un homme qu'elle s'est plu à battre pendant des mois ? Que se passe-t-il dans la tête d'Elwynn Evrard quand elle se rend compte qu'elle aime cet homme-là ? C'est un grand mystère qui, une fois résolu, pourrait sauver Jérémy de ce qu'il y a de pire en lui, comme l'humain part à la conquête de l'espace ou dans la recherche contre cette maladie qui semble incurable au premier abord. Et pourtant il n'a pas envie de partir dans cette conquête farfelue. Il la regarde, fasciné et intrigué oui, mais aussi bourré de ce bonheur qui n'habite que les adolescents à fleur de peau.

Je résume pour celui du fond qui n'a pas compris. Elwynn a embrassé l'épaule de Jérémy. Pendant ce temps, dans la tête de Jérémy : "HIHIHI ELLE M'A FAIT UN BISOUUUU ♥ !" T'abuses un peu là... A peine.

La question le secoue un peu parce qu'il a peur, un tout petit peu, de revenir dans ses travers et de sortir une connerie, avant de se rappeler que dans cette situation, il ne peut pas en faire une. C'était impossible, non pas par orgueil mais simplement par certitude. Il ne pouvait pas perdre Elwynn maintenant, parce qu'il irait la chercher de toute son âme si cela arrivait. :

-J'ai commencé à me poser quelques questions l'année dernière.

L'année dernière... quand ils se sont retrouvés à danser et fêter la nuit avant de la finir dans son lit. Ça a l'air banal, mais ça ne l'était pas du tout pour lui, elle avait dû le comprendre. :

-Et puis on s'est moins vus pendant une période alors je me suis posé encore PLUS de questions.

Bien après leur "j'ai jamais" qui a étrangement tourné. Parce qu'il était dans un moment si flou avec lui-même -c'est toujours le cas faut pas s'y tromper mais au moins le brouillard est levé- qu'il n'avait vu que ce qui lui permettait de mieux gérer la situation. :

-Et puis tu es venue à la maison.

D'abord pour poser l'écharpe de Nico. Puis pour parler de vingt d'émotions dans la gueule. Puis pour dormir simplement. Juste dormir. Dire que Jérémy ne s'était pas un peu reconnu dans les mots de la Morphe serait être complètement à côté de la plaque. :

-J'crois que c'est à partir de là que j'étais sûr.

Il pince ses lèvres. C'est fou comme à chaque fois qu'il ne comprenait pas ce qu'il voyait, elle était là à lui balancer une vérité comme si elle lui tirait dessus, le laissant pantois. Le tuant et faisant battre son cœur tout à la fois. :

-Si j'avais pas été un sale con aussi terrifié pendant si longtemps je m'en serais peut-être rendu compte avant... la première fois que tu m'a étalé au sol en fait. Je me rendais déjà compte que tu était magnifique mais...

Il laisse la phrase en suspens, les yeux perdus sur le plafond... avant de baisser les yeux d'un coup en se retenant de rougir. :

-Oui 'fin, voilà quoi.

...Nailed it. Personne n'a rien vu. Promis. :

-Mais je pensais pas... que toi aussi du coup. Je euh... prétendais à rien.

POUR UNE FOIS, AH !


Le sel de nos rages est devenu celui de mes larmes. [Jérémy <3][Etoilisation] - Page 2 EXvZ4


Cadeau:
 
##   Sam 13 Juil 2019 - 12:56

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Ma main se glisse dans la sienne alors qu'il vient s'asseoir. Il a bien dormi, chouette. Il est tôt je crois, et c'est rare qu'il se réveille avant moi. En fait c'est même jamais arrivé pour l'instant. J'devais vraiment être éclatée. Je lui souris et hoche la tête. Ouais, ça va clairement mieux. Je me sens mieux. Enfin y a un truc un peu bizarre en moi mais ça va. Je crois qu'il va falloir que je me penche sur le pourquoi j'étais crevée d'un coup mais pour l'instant c'est lui qui compte. Il m'appelle Tigresse, je ne tique pas, j'ai l'impression que c'est la chose la plus normale du monde.

Ca va mieux oui. Je crois que j'avais juste besoin de sommeil.

Le regard du Feu se transforme quand j'embrasse son épaule. Plein d'interrogation, mais pas de dégout... Rien de négatif. J'ai un sourire un peu plus timide, sans pour autant perdre ma confiance. Ca te plaît ? Parce que moi j'aime bien t'embrasser là. En fait j'aime bien te faire savoir que je suis heureuse que tu sois proche de moi, mais j'suis un peu nulle avec mes mots. Ca fait bizarre de ressentir tout ça alors qu'en fait, c'est pas... grand chose ? Si, c'est grand chose, c'est même beaucoup de choses.

Je finis par lui poser ma question. Et sa réponse me laisse bouche bée. L'année dernière. Il s'est posé des questions. L'année dernière. Alors oui, on avait dansé, on avait ri et on a couché ensemble. J'avais bien pigé que pour lui c'était nouveau. Mais j'serai pas allée jusqu'à penser que c'était un truc qui lui fasse se poser des questions aussi euh, profondes ? Non euh, sentimentales alors ? Ouais mieux. Putain. J'avais chamboulé son fonctoinnement à ce point. J'me suis sous-estimé. J'ai sous-estimé cette nuit-là. Pour moi, ça ne voulait rien dire. Enfin si j'avais couché avec Jérémy-du-con mais à part ça... Ensuite on s'est monis vus. Ouais. C'était préférable. Entre Asbjorn, moi qui était pas stable du tout, puis Caleb... Oh, et il a eu Malika aussi. Hmm... Et puis y a eu la Norvège, j'étais toute chamboulée, mais aussi plus moi, plus en phase avec mes sentiments et ce que je voulais.

Et j'suis allée chez lui. Et j'ai raconté ma vie. Il m'a raconté la sienne. Dormir... et finir par coucher ensemble alors que j'étais sobre. Là, il était sûr. Moi, c'est le moment où j'ai commencé à me rendre compte. Mes yeux fixent ceux de Jérémy, successivement. J'ai l'air réellement surprise. Et touchée. Ca veut dire que cette fois-là, on s'était vraiment compris, l'un l'autre. Ca veut dire qu'il s'était vraiment passé un truc. Un truc vraiment bien.

Quand il continue, je fronce un peu les sourcils. Ok c'est, c'était, un connard de merde, mais plus maintenant, il faut pas qu'il s'excuse de choses qu'on a révolues. Et puis il me dit qu'il aurait dû s'en rendre compte à notre premier combat. Où j'aurai pu lui briser la colone. J'ai un léger qui m'échappe. Et en même temps j'ai l'air un peu rouge. J'le suis même. J'ai du mal, beaucoup de mal à y croire, parce que déjà "magnifique" aled. Et puis le Jérémy de ce moment-là avait déjà les capacités pour s'en rendre compte ? Non bah non...

Jérémy regarde en l'air, rougit un peu, puis me regarde de nouveau. Je peux pas m'empêcher de sourire. Tu sais le vrai sourire sincère qui force tes lèvres à bouger, celui que t'arrives pas à retenir et qui prend sa source dans ton ventre, ça fait comme si fallait que ça sorte super fort. Ma voix n'est pas forte, juste pour qu'il puisse m'entendre.

J'ai commencé à me poser des questions quand toi t'as été sûr. J'te cacherai pas que j'en avais pas mal après toi. Mais que depuis euh... Juste avant qu'on s'éloigne un peu, ça allait mieux. J't'aimais bien. Et nos entraînements ont forgés beaucoup de choses.

Je rigole et détourne le regard.

Putain j'ai vraiment l'impression d'être une gamine... Mais euh. C'est cool. J'sais que tu prétendais à rien, pour ça en tout cas. Et justement. J'crois que c'était cool, de me sentir avec quelqu'un qui était juste... Content d'être là. Avec qui je me sens bien, en confiance.

Je tends ma main vers sa joue, la pose délicatement dessus, remonte dans ses cheveux. Je ne cache absolument pas que je le bouffe des yeux.

J'croyais juste ça impossible que tu ressentes quoique ce soit pour moi. Justement parce que je te martyrise depuis le départ. C'est idiot un peu non ?

Je garde ma main dans ses cheveux, j'ai trop envie de contact physique.




Le sel de nos rages est devenu celui de mes larmes. [Jérémy <3][Etoilisation] - Page 2 Elwynn%20signa
##   Mer 24 Juil 2019 - 20:15

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Messages : 272
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Elwynn s'est posé des questions quand lui était sûr. Dans un sens, c'est logique. C'est même très logique. Jérémy a l'instinct de remettre tout en question, même les évidences. Alors oui, même lorsqu'elle disait qu'il n'y avait rien d'autre qu'un coup d'un soir, dans sa tête, c'était "Oui mais pourquoi moi ?"... Parce qu'il était tellement loin de ce qu'elle souhaitait, même pour un soir. Y'a de quoi remettre en questions certaines choses, du moins pour lui. Il n'a jamais questionné les certitudes d'Elwynn, elle est libre de faire ce qu'elle veut, elle respecte le monde autour d'elle -à part ceux qui l'emmerdent mais NORMAL QUOI-, elle vit sa vie. Elle vivait pendant qu'il apprenait et ça a mis son temps mais ça a finit par percer. Qu'il le fasse un peu avant n'avait rien d'étonnant en soi. Qu'elle se lâche avant non plus. Ça leur ressemblait bien.

Elle se retourne car elle a "l'impression d'être une gamine". Jérémy sourit brièvement. Mais oui. Oui ce sont des gamins, pour une fois ! et ils ont le droit ! Et de la voir légèrement rougir, de poser sa main sur sa joue sans avoir peur, sans avoir de recul ou sans chercher à le manipuler, juste parce qu'elle a envie, que ça lui plaît et qu'elle l'aime -DAMN elle L'AIME- lui fait rater un battement de cœur, le force à inspirer fort, captant son odeur, le fait sourire sans retenue. Elle glisse sa main dans ses cheveux, avouant à quel point elle pensait que c'était impossible qu'il l'aime en retour. Maintenant, c'est lui qui pose sa paume immense sur sa joue, toujours souriant, toujours oublieux de ce qui les entoure, de ce qui peut arriver... :

-Non c'est pas idiot... J'pensais pareil tu sais. Pire même, je pensais qu'il y avait forcément un rapport de force pour qu'il y ait de l'amour. Mais j'ai appris autre chose avec toi...

Il lâche sa joue pour finalement se pencher et la prendre dans ses bras. Faire un câlin, aussi simple que ça. Il en a pas beaucoup donné, à part à Lottie et occasionnellement Ronron... Certains membres de la Cool Patrol lui en font, mais il ne sait pas comment leur rendre, de peur de les mettre mal à l'aise... Mais pour El'Puncheuse c'est naturel. C'est vivant, chaleureux, rempli d'émotions positives... Et rien, ni même lui, ne peut nier à quel point ça lui fait du bien à l'idée de savoir qu'il peut le faire. Qu'il a le droit. Parce qu'il l'aime si fort... :

-J'ai appris qu'être fort, c'était de faire face. C'était d'aimer et assumer ce qu'on ressentait... et ça m'a tellement- manqué.

J'ai eu un heurt dans la voix, étouffé de bonheur. Mais je me suis repris vite... Jérémy s'est redressé, a fixé Elwynn dans les yeux avant d'embrasser doucement la commissure de ses lèvres... et de la regarder à nouveau, l'air semi-sérieux, semi-amusé. :

-Et maintenant il faut que tu déjeunes tigresse... pour reprendre des forces. Je sais pas ce qu'il s'est passé hier mais tu m'as fait... presque peur.

LAWL L'EUPHÉMISME.


Le sel de nos rages est devenu celui de mes larmes. [Jérémy <3][Etoilisation] - Page 2 EXvZ4


Cadeau:
 
##   Mar 20 Aoû 2019 - 9:25

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Jérémy m'écoute, ne semble pas spécialement surpris. En même temps, Jérémy était tout ce que je pouvais attendre d'un coup d'un soir. Bourré, que je connaissais un minimum, suffisamment pour savoir qu'on se prendrait pas la tête pour ça, mignon quand j'suis bourrée, et consentent. Bon certes on allait pas se prendre la tête parce que Jérémy oserait juste pas parler et c'était simple, mignon tout court, et très très consentent. Suffisamment pour que j'le fasse deux fois. Et que j'ai envie de me prendre la tête pour cette relation. Enfin pour que je me la prenne avant même de me rendre compte que j'en avais envie.

Il pose sa main sur ma joue, j'ai rarement eu une sensation de sécurité aussi puissante avec juste un petit rien. Il sourit si fort, c'est fou. C'est juste parce que je l'aime. Ahaha. Je comprends totalement. Il me dit que c'est pas idiot, et que pour lui, il devait y avoir un rapport de force pour y trouver de l'amour. Bah oui ma grande, sois pas si surprise. Jérémy avait pas de comportement montrant l'inverse en arrivant. Chez lui, c'était la kékette qui domine et c'est comme ça qu'on trouve l'amour. J'sais pas quels ont été ses exemples, pas les bons c'est sûr. J'ai pas eu les meilleurs non plus, mais vu mon caractère, qui j'étais, et ma place par rapport à la kékette, pas étonnant que je m'en sois sortie autrement.

Je ferme les yeux lorsqu'il passe ses bras autour de moi, et viens poser mon front sur son épaule. Mes mains se glissent dans son dos lentement, se pose sur lui pour le garder contre moi pendant qu'il me parle. Comment est-ce qu'il a pu apprendre ça avec moi ? Oh. Ok. Oui. Toutes mes explications sur la force, sur le fait de faire face, d'affronter. Mon comportement en règle générale. Les premiers mots que je lui ai adressé en vrai. Et le fait qu'il a dû pas mal réfléchir à tout ça.

Il me relâche, me regarde. On revient de loin putain. Autant lui que moi. Il vient m'embrasser tout doucement près des lèvres, je ne bouge pas, je me contente de sourire. Très très fort. Puis il me lâche que je lui ai presque fait peur. Oh non, il a paniqué à ce point ? Merde. Je me mets à rire, sincèrement, pleine de joie. J'attrape doucement l'encolure de son t-shirt et vient l'embrasser, sans aucune retenue. Parce que je peux, parce que j'ai le droit, et parce que j'en meurs d'envie.

Je finis par le relâcher à mon tour, le remercie pour le p'tit déj', et je vais pour servir l'eau bouillante dans les tasses. J'attrape un bout de brioche et mord dedans histoire d'avoir un peu plus de force rapidement. Quand je me tourne vers les deux tasses que j'avais rempli, alors que j'ai senti comme un truc bizarre, elles ne sont plus qu'à moitié pleine, tout le reste s'est évaporé. Je fronce les sourcils. Ca vient de moi ça. Je place ma main au dessus de ma tasse, et essaie de rafraichir un peu l'eau. Qui gèle instantannément. Je laisse retomber ma main, et me tourne vers Jérémy, avec un air extrêmement sérieux.

Jérémy.

Je le fixe comme ça un petit temps. Et puis j'ai un début de sourire amusé.

J'ai brisé mon sceau à cause de toi.

Le bâtard. Il aura vraiment tout gagné. Et moi de-même.




Le sel de nos rages est devenu celui de mes larmes. [Jérémy <3][Etoilisation] - Page 2 Elwynn%20signa
##   Lun 9 Sep 2019 - 22:16

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Messages : 272
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Après lui avoir donné un autre baiser, elle se lève enfin pour prendre son petit-déjeuner. ENFIN. Alors qu'elle s'occupe de remplir les tasses, il se lève pour se mettre à table et vérifie sur son téléphone que personne ne se demande où il est... Mais rien de neuf dans les sms, et le Discord de la Cool Patrol et étonnamment calme. Jérémy fait la moue. Il avait pas pensé à ce qu'il raconterait en rentrant à la maison. Il pouvait simplement dire qu'il avait passé la nuit avec Elwynn, CE QUI ÉTAIT VRAI MAIS- DAMN pourquoi il se sent timide à l'idée de raconter tout ce qui est arrivé aux autres. Surtout Williams en fait... Non même Nico. MERDE il oserait même pas le dire DEVANT LOTTIE. Non mais restons calme, c'est pas la mer à boire hein. Elwynn et lui sont juste amoureux, ça arrive à tout le monde... :

-Jérémy.

-Hm ?

...attends une minute. Ils s'aiment ok. Mais ça veut dire qu'ils sortent ensemble ? C'est bien ça hein ?! Genre, il a pas à mal comprendre la situation. Il sort avec Elwynn. ATTENDEZ. COMMENT ON SORT AVEC QUELQU'UN ? QU'EST-CE QU'ON FAIT ? ALED ?

-J'ai brisé mon sceau à cause de toi.

......................................................................................................................................... :

-Pardon ?

Ok, Jérémy, tu es un maître du sang-froid dans l'imprévu tu peux le f- :

-PARDON ?

...Ok bon c'est raté. Si le premier "pardon" était une interrogation, le deuxième était vraiment une excuse. Genre. Pardon d'avoir fait ça. Même si c'était pas grave, même si c'était la faute de personne. Pardon, direct, c'est le premier truc qu'il veut faire. Et puis la réflexion arrive seulement et Jérémy réalise qu'elle est Étoile, qu'elle est donc d'autant plus forte qu'avant et tout ça parce qu'elle aime et qu'elle a reçu de l'amour et que c'était quelque chose d'assez puissant pour réveiller ce potentiel en elle.

Et il est méga fier d'elle.

En s'en rendant compte, il rougit et cache la moitié de son visage d'une main, l'autre laissant apparaître son sourire. :

-Toi alors... je vais encore passer un sale moment sur le tatami hein ?

Au diable le petit-déj', Terrae, et tout le reste... il sort avec Elwynn Evrard et c'est une Étoile.


Le sel de nos rages est devenu celui de mes larmes. [Jérémy <3][Etoilisation] - Page 2 EXvZ4


Cadeau:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Le sel de nos rages est devenu celui de mes larmes. [Jérémy <3][Etoilisation]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cour.
Aller à la page : Précédent  1, 2