Partagez
"Deux mi-temps et quatre-vingt dix minutes C'est assez pour rassembler nos espoirs!"
En ligne##   Jeu 2 Mai 2019 - 20:46

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Senri Yamada
Messages : 162
Date d'inscription : 16/04/2019
Age : 20
Emploi/loisirs : Fantôme de la salle d'entraînement
Humeur : oikawa




Dès que Senri avait rempli toutes les formalités, achevé la paperasse liée à son arrivée dans l’établissement scolaire de Terrae et qu’il avait pu recommencer a aller en cours, il s’était rué sur l’inscription aux clubs. Sans aucune hésitation, il s’était inscrit à absolument toutes les horaires du club d’auto-défense. Qui avait d’ailleurs un drôle de nom, il s’était demandé pourquoi ne pas juste l’appeler « club de combat ». Senri avait une culture très limité lorsqu’il s’agissait d’autre chose que de la pop-culture japonaise.

Cela étant, le nom du club était rapidement passé au second plan quand Senri avait lu « club de football ». C’était le seul club de sport collectif. Ce n’était pas du volley, mais… Peut-être que ça serait amusant de le rejoindre ? Le traumatisme lié à son ancienne équipe de volley était encore frais. Pourtant, il ne connaissait rien de plus grisant que de jouer en équipe.

Durant toute sa journée, il hésita, les heures filaient sans qu’il puisse se décider. Ce n’est qu’à la fin des cours, à quelques minutes de la fermeture du bureau d’inscription au club, qu’il se décida à inscrire son nom sur la liste des nouveaux inscrits au club de football.

Le soir même, il commença à préparer ses affaires, revoir les règles. Ne pouvant contenir son excitation. Il finit par s’endormir devant des vidéos qui compilait des actions clé qui restaient ancrées dans la mémoire. Son historique montrait quelques bifurcations avec des vidéos de volley, mais pas en nombre suffisant pour le faire sombrer dans la nostalgie.

Tout ça pour dire qu’il se leva en retard, sortit du dortoir presque vide en catastrophe, emportant son sac de sport fait et son sac de cours à moitié rempli.

La journée, bien qu’ayant commencé plus tard que d’habitude, parut à Senri affreusement longue. Il tapait du pied, mordillé son stylo. Il n’arrivait pas à se calmer et à contenir l’excitation qui le tiraillait. Dès que la fin des cours fut annoncée, il se précipita vers le gymnase, passa par les vestiaires en quatrième vitesse – jetant tout ce qui n’avait pas de rapport avec le sport en vrac sous un banc- et dans la seconde qui suivit, il fut sur le terrain. Il portait un short noir strié de bande jaune au niveau des cuisses, qui tombait au-dessus de ses genoux dont les os se dessinaient à travers les tissus musculaires saillant. Les muscles de ses jambes se dessinaient déjà ; il avait commencé à trottiner, réaliser quelques étirements et d’autres exercices pour échauffer son corps. Pour ce qui était des chaussures, il n’avait pas pu se procurer des chaussures à crampons, il avait dû se contenter de ses baskets usées par des heures de course, déteinte dont la semelle menaçait dangereusement de se faire la malle. Son tee-shirt était relativement long et ample, tombant à ses hanches, il dessinait discrètement le tracé imposant des épaules et du poitrail de l’adolescent. Ses bras étaient nus, la fraîcheur de la soirée hérissait la faible pilosité de ses bras sur ses muscles trop voyants et trop travaillés.

Outre son aspect physique, son attitude, ses gestes, tout transpirait l’excitation. Il était arrivé une dizaine de minutes en avance. Chaque bruit, lui faisait faire volte-face vers la porte qu’il fusillait d’un regard presque inquisiteur. Il avait hâte de voir de quoi été composé le club de football. Des joueurs soudés entre eux avec une stratégie parfaitement calculée, où chaque membre était un rouage précieux ? Une horde de bourrins qui traversait le terrain et arracher des buts à l’adversaire ? Comme il avait hâte de retrouver l’ambiance d’une équipe sportive ! Il ne tenait plus en place !


Sombre enregistrement

l'art d'être un caïd:
 
oikawa
##   Mer 24 Juil 2019 - 23:10

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Messages : 368
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...

[Désolée pour tout ce retard ! ]


Le football coulait dans le sang d’Elio. Ou c’était tout comme. Il avait grandit avec cette culture, toute son enfance il avait passé du temps à jouer en famille, peu importait les âges, peu importait le sexe ou la technicité. Tout le monde jouait et passait un bon moment. Forcément avec une famille de sept, cela laissait des opportunités, et c’était sans compter sur les grands repas de famille !

Elio ne savait pas si c’était une habitude familiale qui avait donné la passion à son père, ou si la passion de son père avait réussit à entraîner le reste de la famille. Toujours est-il que dans sa fratrie ils y étaient tous passés, même si à présent certains avaient arrêtés, ils en étaient libres, ce n’était pas une obligation. Mais lui n’avait jamais lâché un seul instant. Il avait trop la passion pour imaginer une vie sans football.

Si sa vie sur Terrae s’était bien calmée depuis son arrivée, et qu’il s’était bien accoutumé, il devait bien avouer que le club de football n’était pas à la hauteur de ses espérances. Déjà parce qu’au final ils étaient assez peu de joueurs, tout juste à peine pour tenir deux petites équipes de futsal, soit une dizaine de joueurs. Autant dire qu’à Terrae les matchs contre d’autres équipes étaient plutôt complexes et que le club avait naturellement tourné sur la recherche de la technique et du plaisir. Il y avait de tous les niveaux, même si une moitié étaient des réels mordus. Il y avait tant de possibilités à Terrae et le football semblait si commun en dehors que c’était comme si personne ne pensait à venir tenter de jouer.

Même si le club n’était pas aussi idéal que dans ses rêves, l’italien adorait toujours autant les entraînements. Ses sensations qu’il n’avait qu’ici et qu’il chérissait tant. La bulle qu’il se construisait lorsqu’il jouait. La vision, la technique, le jeu, l’endurance. Tout lui plaisait. Il avait fait partis des créateurs du club d’ailleurs, contre toute attente. Lui le petit timide, si réservé avait su trouver assez de ressources pour apporter son envie et son énergie à ce beau projet.
D’ailleurs c’était sans doute cette passion qui expliquait qu’il soit toujours un peu en avance à l’entraînement. Mais pas aujourd’hui.

Elio eu un regard surpris lorsqu’il vit ce jeune homme déjà présent et en train de s’échauffer. Il se stoppa un instant sous la surprise. Une nouvelle recrue ? Bien que fondateur il n’était pas dans ceux qui suivaient ce genre de choses, et il découvrait les choses comme un joueur classique. Il hésita à faire le premier pas. Il faisait grand beau, même si plutôt frais. Le printemps leur offrait des conditions météorologiques forts satisfaisantes pour jouer. Le gazon vert n’était plus boueux à chaque pas.
Comme il était l’ancien, Elio décida finalement de se lancer. D’un regard timide, un petit sourire gêné aux lèvres il salua le nouveau:


Bonjour...Premier entraînement j’imagine ?...

Le rose monta discrètement à ses joues, tandis qu’il sentait la chaleur monter. Bon ce n’était pas si mal après tout n’est-ce pas ?
Il mit ses mains dans les poches en jetant un regard sur le sol, pas très à l’aise. Il découvrit alors les chaussures du nouveau venu. Il avait déjà la réponse à sa question en voyant ce que le nouveau avait aux pieds. Cela n’était pas gênant pour jouer pour eux, même si les crampons restaient ce qu’il y avait de plus confortables étrangement. Après peut-être avait-il quand même déjà joué ?


Tu es arrivé bien tôt, les autres sont rarement en avance, mais ils ne vont pas tarder. Tu verras c’est sympa ici.

Si sa gentillesse donnait envie de le croire, la petite voix et la gêne qu’il avait pouvait peut-être remettre en doute ses paroles. Bon bah voilà quoi...Il ne savait pas trop comment agir...Que dire...Pourvu que les autres ne tardent pas trop pour briser cette gêne...


[Comme ça on peut faire intervenir les autres quand on en a envie, c’est comme tu veux ;) ]


"Deux mi-temps et quatre-vingt dix minutes C'est assez pour rassembler nos espoirs!"  92999953E1

by me

1er compte de Haley

En ligne##   Sam 3 Aoû 2019 - 18:53

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Senri Yamada
Messages : 162
Date d'inscription : 16/04/2019
Age : 20
Emploi/loisirs : Fantôme de la salle d'entraînement
Humeur : oikawa

[Pas de problème héhé o/ J'ai laissé nos persos seuls pour qu'ils puissent faire un peu connaissance \o/]

Lorsqu’un bruit de porte en provenance du gymnase et de ses vestiaires raisonna, l’adolescent fit volte-face une énième fois. Mais cette fois-ci, ce n’était pas un membre du personnel ou quelqu’un d’un autre club. C’était un blond, plus grand que lui, mais plus fin. Il était en tenue de sport, un coup d’œil à ses chaussures indiqua à Senri que la perche blonde était là pour la même raison que lui.

Il se demandait quoi faire, s’il devait se présenter en premier en tant que nouveau joueur ou attendre que l’aîné fasse le premier pas ? Il y eut donc un moment où les deux garçons évitaient cordialement le regard de l’un et de l’autre. Bizarrement, ce fut le plus timide qui s’avança et entama la conversation. Senri acquiesça simplement à sa première affirmation, le laissant finir. Visiblement, ils ne seraient pas les seuls à être présent, c’était bon signe.

Bien que le nippon aient tenté d’analyser les traits du garçon, impossible de savoir d’où il venait. Senri avait toujours été un très mauvais physionomiste. Ne sachant pas comment s’adresser à ce garçon, le boxeur plongea simplement ses mains dans ses poches, sans même chercher à capter le regard de son interlocuteur. Il se contentait de regarder son visage timide braqué sur le sol, tout en levant légèrement son menton, pensant que ça le rendait intimidant.

-Ouais, j’suis nouveau ici. J’cherchais un club de sport. J’ai pas fait énormément de foot dans ma vie, donc j’ai pensé que c’était le moment de m’y mettre.

Il marqua une petite pause, jetant un regard derrière le blond, la porte du gymnase restait close. Il eut un rictus d’agacement. Il s’impatientait ! Et maintenant qu’il avait quelqu’un sous la main, il voulait encore plus jouer !

-Je vais prendre un ballon et on commence à s’échauffer ensemble ?

Il essayait d’avoir l’air le plus détaché possible, mais tout son corps exprimait l’impatience du jeu. Il attendit une réaction du jeune homme par politesse et fila presque aussitôt dans le gymnase. Il marcha rapidement jusqu’au local, attrapa un ballon de foot qu’il tâta entre ses mains pour s’assurer de sa qualité avant de ressortir aussi sec.

Une fois qu’il foula à nouveau le gazon du terrain, il jeta le ballon en l’air et avant qu’il ne touche le sol, Senri envoya son pied frapper dans ce dernier. Il se tenait suffisamment loin de cet autre garçon pour que malgré la puissance du tir, le ballon monte suffisamment haut pour perdre de sa vitesse. Il ne serait pas trop difficile à rattraper.

Le novice profita de ce temps pour regagner le terrain en petites foulées, jetant ses talons contre ses fesses pour encore un peu échauffer son corps.

-Tu veux commencer par quoi, des passes ? Des tirs ?

Tout en parlant, il sautillait sur place maintenant son cardio, un sourire discret se formait sur son visage d’ordinaire si fermé.

-Au fait, moi c’est Senri ! Ce sera plus simple de connaître nos prénoms.

Le garçon n’avait pas l’habitude de donner son prénom d’entrée de jeu, mais son interlocuteur ne semblait pas japonnais et il avait lu quelque part que les occidentaux aimait bien les familiarités. Et puis ce n’était pas non plus la première fois que le jeune Yamada brisait les codes de la bienséance.


Sombre enregistrement

l'art d'être un caïd:
 
oikawa
##   
Contenu sponsorisé

 

"Deux mi-temps et quatre-vingt dix minutes C'est assez pour rassembler nos espoirs!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Gymnase.