Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen)
##   Lun 6 Mai 2019 - 21:36

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Trois mois. Jours pour jours. C'était le nombre de mois que le jeune homme n'était plus revenu ici. Enfin. Du moins dans un certain couloir. Parfois encore, il lui arrivait de croiser cet homme qui l'avait sorti de cette mauvaise passe. Evidemment, le plus gros du travail, et le plus dangereux, il le devait à deux personnes en particulier. Mais ce psychologue là, il était resté patience et attentif.
Quel dur métier quand vos patients ne sont que des petits cons comme Ys. Enfin, on suppose qu'il y a pire. Probablement.

Néanmoins, le Master avait décidé de profiter de son temps libre pour rendre visite à cet homme. Il lui devait bien ça après tout. Le rassurer. Lui donner des nouvelles. Que ses efforts ne furent pas vain. Malheureusement pour lui, ce dernier était en congés. Une prochaine fois.

Les mains dans les poches, d'un pas las, il se dirigea vers la sortie. Retour sur ses pas. Si autrefois il ne souhaitait pas croiser une tête familière en de telles lieux, il n'en rien aujourd'hui. Les gens ont encore pour préjugé que de voir un psy, c'est parce qu'on est fou.
Ce qui aujourd'hui, est toute autre chose pour le Master. Il prend même le temps de repartir. Il n'est pas pressé et même quelque peu songeur. C'est une belle journée et devoir retourner travailler sur cette mission ne l'enchante guère. Il avait besoin de respirer.
Et tandis qu'il cherchait après une activité, peu à peu, il leva les yeux au plafond. C'est drôle mais décidemment ici, ils ne sont pas soigneux. Y'a une ampoule grillée.

PAF!
Une volée de papiers s'étale dans le couloir. Ys venait de percuter une infirmière bien trop chargée pour remarquer sa présence. Tous les dossiers s'étaient éparpillés. Aussi le Master se précipita pour l'aider à ramasser, aidée par d'autres personnes.


"Je suis vraiment désolé. Je ne regardais pas. C'est de ma fau-... Allen?"

Entre quelques feuilles qui volaient encore, tandis qu'il releva la tête par inadvertance, il vit apparaitre une silhouette bien familière. Allen. Il n'était pas certain mais il semblait bien que ce dernier venait de contourner le couloir quand leurs regards s'étaient croisés.
C'est con.
Ce gars là, bah... il n'y a aucun froid. Certes, il y avait eu un malentendu entre lui et sa fiancée. Mais en ce qui concerne leur amitié, il semblerait qu'elle ait pris une distance.
Se dépêchant, le jeune homme rendit rapidement les dossiers qui trainés, sans se donner la peine de continuer.


"Je suis vraiment désolé hein?!"

Sans même attendre une réponse, le Master se leva d'un bond et partit à la recherche du brun. Il fallait qu'il lui parle. De briser la glace. Peut être avait-il déjà eu besoin de le faire, avant de le croiser ici. D'ailleurs, que faisait-il dans cet endroit?


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 02a02b11
##   Mer 8 Mai 2019 - 15:57

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Il faut croire que faire quelques séances en extra n'avait pas été suivant. J'avais besoin de suivre à nouveau une vraie thérapie. Je ne m'étalerais pas sur toutes les raisons qui m'en ont fait prendre conscience ; on se contentera de dire que je me suis rendu compte que j'étais un véritable loser, et qu'il était temps que je change un peu ça.

Toujours était-il que j'avais rendez-vous cet après-midi. Nous avions parlé de choses et d'autres, comme d'habitude, jusqu'à ce que ma question favorite revienne sur le tapis : "Mais Allen, qu'aimes-tu donc faire dans la vie ?". Hahahaha... Mais oui tiens, pourquoi pas torturer son patient préféré ! Qu'est-ce que c'est cool d'être psy ! Mais peut-être que je devrais faire ça, tiens. Juste pour pouvoir confronter chacun de mes patients à leur bête noire. Le pire fut quand la conversation passa de "D'accord, alors peut-être que tu devrais t'essayer à différentes choses. Découvrir un peu ce que tu aimes. Tout va bien avec Aria ? Peut-être que tu pourrais essayer des choses nouvelles avec elle. Ca peut être rassurant de se lancer dans de nouveaux projets avec des proches." MAIS OUI, TIENS. BIEN SUR. C'est clair qu'elle ne va pas DU TOUT être vexée que je me lance dans un milliard de nouveaux projets de bon coeur alors que pendant plus d'un an j'ai presque boycotté son club de couture, non non elle va pas du tout le prendre mal, mais non, parce qu'après tout je passe pas du tout 80% de mon temps libre à juste merder des choses avec Aria.

C'est donc avec une pêche in-cro-ya-ble que je suis sorti de mon rendez-vous chez le psy. Vraiment, une bonne bouffée d'air frais là. Le pied total. Pourquoi j'continue à y aller déjà ? Ah mais oui, bien sûr, comment pourrais-je oublier : parce que ma vie est un merdier total.

"Tu as fini tes lettres de motivation Allen ?" MDR oui, c'était bien sur ça que l'entretien s'était terminé. Un moment royal. Je manquais de renverser mon gobelet de café en le prenant dans la machine. Après m'être équipé de mon petit remontant, je pris la direction de la sortie de l'hôpital, choisissant de rentrer tranquillement à pieds, quand j'aperçus Ys au bout du couloit. AHAH mdr ouais nan, j'suis carrément pas en état émotionnel de converser avec lui là, on s'est pas vu depuis des lustres, alors on va pas se faire du mal comme ça hein, moi j'me voyais bien rentrer chez moi et me foutre en boule sous ma couette tranquilou là en fait.

Donc, l'opération diversion commence. Après tout faut que je cherche des choses que j'aime, j'peux bien tester dès aujourd'hui : voudrais-je être un espion un jour ? Il ne faut fermer aucune porte Allen !

Hop, un regard, il baisse les yeux sur les dossiers qu'il était en train de ramasser, j'disparais de sa vue, traverse le couloir ; oh, un médecin, super ! Je l'accoste, vite vite Ys n'est pas encore là. J'fais comme si j'le connaissais "Ah, mais vous ne vous rappelez pas de moi ? Je suis l'ami d'Aoi enfin !" j'en profite alors pour lui demander s'il sait où je peux trouver Aoi. Elle est au bloc opératoire. Ok. ATTENDEZ QUOI ?! AU BLOC OPERATOIRE ?! MAIS GENRE DEPUIS QUAND AOI FAIT CA ?!

Ok ok, on ne panique pas, en fait elle est en stage, tu le sais Allen en plus, bordel, tu veux pas faire plus d'efforts que ça !

-Je vous remercie pour l'information monsieur, au revoir ! Ooooh Ys, mais que fais-tu donc là, je ne t'avais pas vu ! J'allais partir, il faut absolument que j'aille faire une course pour Aoi, le médecin vient de me prévenir ! C'était cool de te voir en tout cas, j'espère que tu te portes bien, salut !


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Mer 8 Mai 2019 - 22:14

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

C'est moche. Ys s'est rapidement débarrasser de sa maladresse pour rattraper un souvenir. Le brun lui filait entre les doigts. Aussi facilement? Vraiment? Noooon. Il ne l'accepte pas. De ce fait, le Master se relève rapidement et part à sa recherche. Il contourne le couloir, il empresse le pas. Il en était sûr maintenant, Allen l'avait repéré aussi. Ce dernier avait du prendre ses jambes à son cou pour ne pas tomber sur lui directement après un virage.
Il fuit!
Finalement, encore un couloir à contourner, et enfin le voilà. Ce dernier fit mine de discuter avec un médecin. Mouaiiiis. Prends moi pour un jambon beurre. Et discrètement, Ys se glissa jusqu'à lui, restant dans son dos. Le visage ferme comme s'il venait de quitter son cercueil. C'est pathétique.

Allen accepte son sort. Il salut une dernière fois le médecin avant de s'adresser au Master. Il lui sort une excuse toute bidon comme quoi il doit faire une course pour Aoi. HAHAHAHA!!!! ….. Mec. J'ai vraiment une tête de nœud?! *_*


"Oh Allen! Ca fait plaisir de te voir aussi. Pour Aoi? Et bien quelle coïncidence. J'allais juste lui rendre visite. Faisons la route ensemble."

Rajouta rapidement le Tonnerre tout adressant un large sourire d'hypocrite. Oui. On va être deux à jouer à ce jeu. On s'attribut un rôle et voyons qui sera le parfait comédien.
C'est triste. Deux potes qui ne savent pas se dire les choses. Mais au moins, ils ne se frappent pas. C'est pas plus mal.
Parce que si Allen ne lui avait rien fait directement, il n'en reste pas moins vexé de son attitude. Déjà parce que cette andouille a fini par avouer de vieux sentiments mais surtout parce qu'il avait détruite Mitsu. Bon. Peut être pas détruite. Mais il l'avait fais pleurer.

Alors non. Il ne s'en irait pas comme ça. Maintenant il était temps d'aller jusqu'au bout. Passant son bras par dessus ses épaules, Ys le tira vers lui tout en se dirigeant vers le bureau d'Aoi. Néanmoins il y avait de la route jusqu'à elle, et donc tout le temps pour discuter.


"Ca fait longtemps qu'on s'est pas vu, hein Allen?"
Non. Il ne le lâche pas.
"C'est cool qu'on se croise. On va pouvoir rattraper le temps perdu. Hein Allen?"
Oui, oui, il insiste bien là. Histoire de mettre une petite pression.
"Je me demandais ce que tu devenais. Surtout qu'il y a une bonne bouteille à boire. Tu t'en souviens, hein Allen?"
Post-it rappel: la bouteille de Noel que ce dernier lui avait offert.
"D'ailleurs, je t'ai pas félicité pour toi et Aria. Tu vas pouvoir tout me raconter. Parce que ça fait longtemps qu'on s'est pas vu. Très longtemps. Hein Allen?"
Tu le sens, l'insistance lourde là?


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 02a02b11
##   Dim 12 Mai 2019 - 20:39

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Il allait lui rendre visite ? Mais quel mytho ! Ils sont même pas potes ! A tout les coups il réussirait à me sortir un excuse pourrie genre "Ouais nan mais c'est pour une histoire de Masters tu peux pas comprendre". En vrai, pourquoi il fait ça, j'comprends pas le délire, qu'est-ce qui lui prend ? On n'a pas grand chose à se dire, et j'vois pas l'intérêt de forcer la conversation comme ça-

Je le fixai avec des grands yeux alors qu'il passait son bras autour de mes épaules pour m'entraîner avec lui. MDR gros retire ton bras stp j'suis loin d'être à l'aise là, tout mon corps s'est tendu d'un coup, tu captes pas ? Pourquoi tu fais ça sans déconner ?!

On continuait à marcher, et lui il reprit la parole. Il aurait pu se taire en fait, ça aurait été tout aussi bien. Hein Allen ? Hein Allen ?! HEIN ALLEN ?! BORDEL MAIS TAIS TOI.

Je fixai mes pieds, alors qu'il insistait un milliard de fois sur le fait qu'on s'était pas vus depuis longtemps. Ouais, bah ouais, qu'est-ce que tu veux que j'te dise, j'ai rien de plus à ajouter. La vie continue, on fait chacun la nôtre ; pourquoi j'ai l'impression qu'il dit ça comme une reproche alors omg ?! Mais c'est horrible, c'est insoutenable cette pression qu'il me met là, ET RETIRE TES PUTAINS DE MAINS DE MES EPAULES.

Je secouai le haut de mon corps pour le forcer à retirer l'emprise qu'il avait sur moi. Je tournai la tête vers lui et haussai une épaule avant de reporter mon attention devant moi.

-Ouais, ça fait longtemps... Qu'est-ce que tu veux que je te raconte ? Ca a fini par se faire avec Aria, voilà tout... Et pour la bouteille, je te laisse la boire avec Mitsu, hein.


Nan parce que ça fait si longtemps qu'il a oublié que je ne bois plus d'alcool ? So sad !

Bon, par contre, j'fais vraiment aucun effort, ouaaaah Allen t'es trop chiant.

Je passais une main dans mes cheveux, un peu gêné, ne sachant trop quoi dire. Un soupir m'échappa et je repris finalement la parole :

-J'sais pas trop quoi te dire de plus. Ca va toi ? Quoi de neuf ? Félicitations pour ton passage au rang de Master d'ailleurs, j'crois que j'avais pas eu l'occasion de te le dire. A ce qu'il parait ta greffe est assez impressionnante, non ?


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Dim 12 Mai 2019 - 21:31

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

La lourdeur du Master aura payé. Allen ne tarde pas à sortir ses dents et à se débattre pour qu'Ys retire son bras. Parfait. Bien qu'il réagit plus rapidement qu'autrefois. Il faut croire qu'un fossé s'était creusé. Ce n'est rien, il suffit de relever les manches pour le combler. Si Ys avait décidé de l'harceler, il n'était pas prêt d'abandonner en cours de route.

Bien obligé cependant d'ôter son emprise, Ys fixa le brun du coin de l'œil. Un sourire narquois au bord des lèvres. Il est agacé le garçon. Il n'aime pas réellement la situation. Ce qui confirme sa fuite précédemment. Et ce dernier ne souhaite pas s'étendre sur son histoire d'amour. Il donne seulement de grandes lignes, vides d'histoires. Quant à la bouteille, évidemment, Ys avait finis par oublier sa cure. De toute manière, même lui s'en moque, ce n'était qu'une excuse pour le pousser hors de ses limites. En revanche, il notera qu'Allen n'a pas oublié l'existence de Mitsu. Ca sera plus simple.


"C'est drôle mais faut croire que le concept des Greffes est d'être dévoilé."

Lâcha le Master d'un ton d'indifférence. Ils ont tous un problème avec ça? Et pourquoi il a la désagréable sensation qu'il est le seul Master a ne pas avoir de secret?! Ah si. Mitsu aussi. Pas mal sont au courant.
Nani.
Profitant qu'Allen se soit un peu calmé, Ys le stoppa dans sa marche en posant une main sur son épaule. Retenant ce dernier jusqu'à qu'il se retourne, Ys reprit tout en prenant soin de retirer sa main (on sait jamais s'il dégaine un sabre)


"Bon écoutes, on s'en fout là d'Aoi. T'iras un autre jour. Et puis je suis sûr que c'est pas si pressant que ça."

Lança-t'il dans un regard remplis de sous entendus.

"T'as raison. On va éviter les politesses du bonjour et comment ça va? Quel beau temps, hein? Je suis pas patient et t'es aussi mauvais que moi. Donc, ce que je te propose, c'est qu'on se trouve un coin tranquille pour parler."

Plantant son regard dans le sien, Ys lui tendit la main. Trêve de bavardages et de comédie surjouée, ce dernier allait droit au but. Allen n'est pas un idiot. Ils avaient des choses à régler. Et c'est toujours plus simple entre homme. Une tape sur l'épaule, et ça repart.

"C'est moi qui t'offre ton jus d'orange."


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 02a02b11
##   Lun 13 Mai 2019 - 17:56

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Je haussai une épaule alors qu'il se plaignait du fait que sa greffe ait été dévoilée.

-Ben disons que ça a beaucoup jasé quand un Dragon et un dinosaure se sont battus dans la forêt lors de l'hiver dernier... Après j'sais rien de plus que ce qui se dit dans les couloirs.


Les rumeurs, la meilleure chose qui puisse exister sur Terre. Sauf quand t'es au centre de celles-ci. Ce qui, par conséquent, justifie l'idée suivante : il est bien plus intéressant de laisser les rumeurs de côté et, mieux encore, de ne pas faire partie de ceux qui les prolifèrent.

Je repris ma route mais fus malheureusement arrêté dans ma démarche par Ys qui posait une main sur mon épaule pour m'inviter à me tourner et lui faire face. J'arquai un sourcil avant de détourner le regard.

Mais bien sûr que c'est pas pressant, je voulais juste me casser d'ici ! Et je sais très bien que tu l'as compris et que tu veux quand même me laisser le bénéfice du doute - tout du moins un minimum pour ma fierté - mais ça m'énerve encore plus du coup ! Pourquoi faut-il que tout le monde soit toujours au dessus de moi ?

Un soupir m'échappa et je fis volte face pour me placer face à lui.

-Bon, tu sais quoi ? Clairement, j'en ai pas plus envie que ça, mais j'suis à court d'idées pour fuir alors si t'insiste vraiment, ben écoute, allons-y. Par contre j'suis capable de payer mes consos tout seul...


Parce que le "J'te paye ton jus d'orange", ça. Fait. Vraiment. Pitié. Désolé. J'préfère me payer mon verre tout seul.

-Il y a un café à l'angle de la rue, quand on sort de l'hôpital.


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Lun 13 Mai 2019 - 21:26

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Il faut  croire que le temps change les gens. Ou bien c'était parce qu'ils s'étaient perdu de vue mais Ys avait la désagréable sensation qu'Allen était différent. Plus ronchon qu'autrefois. Même lors de leur première rencontre, alors qu'ils ne se connaissaient ni d'Adam et Eve, ce dernier n'avait pas paru autant sinistre. Il faudra passer outre. Sérieusement, pourquoi se fout il toujours dans des situations aussi pourries? Et son objectif parait improbable quand il aperçoit l'attitude du brun.

Finalement ce dernier joue carte sur table. On va se mentir plus longtemps. Il n'y a pas de Aoi. Il n'y en a jamais eu. Allen pose les armes et accepte de prendre un verre. Ceci dit, ce qui autrefois aurait aperçu comme de l'ironie, devint offensant pour le brun. Celui ci insiste, il réglera lui même son verre. On ne va pas ronchonner sur son manque d'humour, c'est déjà un bon début qu'il accepte. Levant les mains comme pour approuver, le Master relança alors:


"Bien. Très bien. Faisons comme ça. Ce n'est qu'un détail après tout."

Ouvrant la marche, le Tonnerre prit garde que le brun le suivait bel et bien. Malheureusement, c'est encore tendu. L'ambiance est papable. Le temps qu'ils traversent le couloir, ce fut dans le silence. Il ne faut pas brusquer les choses. Un pas à la fois. C'est drôle. Ys avait la sensation de dresser une bête sauvage.
Finalement, ce ne fut que lorsqu'ils sortirent du bâtiment que l'atmosphère changea. Probablement le temps de s'habituer à sa présence. Ne pas ressentir autant de monde autour d'eux.
Allen avait raison, Ys aperçoit très vite le café en question. Profitant de l'air pour se sortir une cigarette, ce ne fut qu'une fois dehors, loin du bruit des couloirs, que le jeune homme relança la conversation.


"Tu te doute bien que je suis là pour plusieurs raisons. Mais avant ça, j'ai besoin de comprendre pourquoi t'agis comme ça."

Un claquement de doigt, et sa cigarette s'alluma. Prenant une bouffée, Ys prit son temps. Il ne désire pas brusquer son voisin. Autrefois, ils s'entendaient plutôt bien. On ne garde que le meilleur. Et cette virée sur une luge reste gravée. Probablement que ça lui manque.

"Je te ferais pas de moral. Je suis pas doué pour ces conneries. T'es pas obligé non plus de parler. Mais ça fera pas avancer si tu continues à rester fermer comme une huitre."

Un dernier regard, et le Master ouvre la marche en direction du café. Et évidemment, il se doutait bien que ses paroles pourraient freiner le brun. Seulement il n'avait rien à perdre. Si ça ne marche pas aujourd'hui, ça sera pour un autre jour. Ceci dit, avant d'aller plus loin, il relança, se rassurant qu'Allen ait bien saisi l'envergure de la situation.

"C'est aussi pour ça que t'as accepté de boire un verre. N'est ce pas?"


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 02a02b11
##   Jeu 16 Mai 2019 - 18:31

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

J'avais clairement tout sauf envie de ça aujourd'hui. Pourquoi l'ambiance était-elle devenue si pesante ? Et pourquoi Ys était si insistant ? Après tout, dans mes souvenirs, on avait été potes, peut-être, mais jamais si proches que ça ? Enfin, j'en savais rien. Y'avait toute cette longue période d'alcoolisme qui restait encore embrumée dans mon cerveau. J'ai des flashs, quelques souvenirs de la chevelure rousse d'Ys, mais je me souviens avoir parlé avec pas mal d'autres personnes aux cheveux roux... Ce qui m'empêche de remettre clairement les choses en place.

Je me souviens aussi, évidemment, de notre longue balade en Alaska, quand j'ai retrouvé mes parents et pété un câble. Quand j'ai compris aussi qu'Ys appréciait vraiment Mitsuki, puisqu'il avait lancé toute cette expédition pour elle... Au final, pas que des bons souvenirs, en tout cas à l'époque.

Est-ce que mes parents savent que je suis allé en cure ? Je n'en sais rien. Il se trouve que je ne les ai jamais vraiment recontacté. Mitsu l'a peut-être dit - c'est même sûr. Maman continue à m'envoyer régulièrement des messages, mais je n'y réponds pas. Bref.

On finit par sortir de l'hôpital. Le café se dessinait au loin, et je suivais la marche d'Ys sans dire un mot, n'ayant pas la moindre idée de ce que je pourrais dire pour lancer la discussion.

Je relevai la tête vers lui alors qu'il me demandait pourquoi j'agissais comme ça. Comme quoi ? J'ai simplement pas envie de perdre de temps. Je sortais de chez le psy, et j'avais envie de rentrer. C'est plutôt simple, nan ? Si je l'ai évité ? Bien sûr que je l'ai évité. Pourquoi aurais-je eu une envie toute particulière de lui parler ? J'évite la plupart des gens, c'est pas nouveau.

Mais est-ce que tu ne te renfermerais pas un tout petit peu trop sur toi Allen, encore une fois...?

Je détournai le regard alors qu'il m'accusait de rester fermé comme une huître, lâchant un soupir. Bah que je le reste, nan, qu'est-ce que ça peut bien lui faire ? Après tout, on s'est jamais vraiment reparlé depuis qu'on s'est disputé avec Mitsu, et j'vois pas très bien ce que je pourrais lui dire. C'est évident qu'il allait prendre son parti, alors pourquoi perdre du temps et s'embêter à rester proche de quelqu'un qui va juste se faire du mal à essayer de lier les deux ? Autant lui éviter tout désagrément et m'en aller.

Mes yeux roulèrent sous ses derniers mots. Ouais, j'imagine que ça doit être pour ça que j'ai accepté. Saloperie d'inconscient, de psy, et de vie. Putain.

-Qu'est-ce que tu veux que j'te dise ?

Un nouveau soupir m'échappa. On arriva au café et je m'installais à une table à l'extérieur, au soleil.

-J'ai effectivement probablement fini par céder parce que j'me dis que c'est sans doute pas pour rien que je retourne voir un psy, et qu'il doit bien y avoir des soucis, comme le fait que j'évite en permanence les gens.


Je cherchai du regard un serveur, n'ayant pas particulièrement envie de croiser le regard d'Ys.

-Donc allons-y. Tu veux parler... Parlons.


WOUAH mais Allen tu donnes tellement envie de converser c'est dingue.

-Comment ça va à la maison ? Tout se passe bien pour Mitsuki et toi ?


Ouais, j'vois absolument pas quoi dire d'autre, désolé.


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Jeu 16 Mai 2019 - 21:41

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Peut être que dans d'autres circonstances, s'il s'était agis seulement de leur relation, Ys n'aurait probablement pas paru aussi insistant. On peut bien lui tourner le dos, il s'en moque royalement. Ce n'est rien. Il parait que toutes les routes mènent à Rome. Un jour ou l'autre, leurs chemins auraient finis par se croiser de nouveau. L'enjeu n'aurait pas été autant de taille. Il y aurait probablement moins de soucis.
Mais là n'est pas la question de leur relation.

Un coup d'œil en coin, Ys reporte son attention sur le café. Il accepte de boire un verre. C'est une issue. Une chance. Le Master la saisit. Une fois les deux hommes installaient, ils passèrent rapidement commande. Le serveur ne doit pas gêner. Il n'y a pas grand monde autour de cette terrasse, de plus ils sont quelques peu éloignés des autres clients, ce qui n'est pas plus mal en soit.
Allen finit par admettre qu'il peut y avoir un soucis. Un psy? Lui? Tient, il semblerait que tout ne soit pas si rose de son côté. Dans ses souvenirs, le brun ne lui paraissait pas aussi fermé, ronchon. Un peu, mais pas tant.


"Au moins, t'admets qu'il y a une couille."

Souffle le Master en tirant de son paquet une cigarette. Quant aux propos d'Allen, ils sont tranchants. On le sent bien, il se force à se tenir là, à faire la causette. Posant son regard de braise sur ce dernier, Ys remarque que depuis le départ, son ancien camarade le fuit du regard.
Tu ne pourras pas fuir éternellement.
Et voilà qu'il sort le grand discours. Cet agacement dans sa voix est perceptible. Ys le fixe un instant avant de réagir à son tour, quelque peu sèchement:


"Tu le saurais si tu te donnais la peine de prendre des nouvelles."

Mais ils sont très rapidement interrompu par la présence du serveur. Finalement, ce n'est pas plus mal cette intrusion. Ca calme l'ambiance. Allen... quelle tête de lard!
Une bière pour le Master. Allen passe également commande. De toute manière, il ne pourra pas se lever. Si Ys devait user de la force, il le ferait. Du moins, jusqu'à qu'il écoute ce qu'il avait à lui dire.
Reprenant son calme, Ys tira d'abord une bouffée sur sa cigarette et relança cette fois sur un ton plus posé:


"Je suis pas ton psy moi. Alors ça servira à rien de jouer au dépressif. On va parler parce que je pense qu'il est temps de crever l'abcès. Et regardes moi quand je te parle."

Allen devait avoir un problème effectivement. Malgré sa cure, il n'est toujours pas serein. Malheureusement, on peut aider si on ne vous laisse pas la porte ouverte. De ce fait, il faudra la forcer.

"Tu crois pas qu'il serait temps de tourner la page? Ca te manque pas de ne plus pouvoir lui parler? Etre autant complice comme vous l'étiez? Si tu tenais tant à elle, tu finirais par ranger ta fierté. Estimes toi d'avoir la chance que des amis s'inquiètent pour toi."

Evidemment il faisait allusion à Mitsuki. Certes, le Master n'avait pas réussi à obtenir tous les détails de cette dispute. Sur les faits, la Master avait tenté en vain, entre deux sanglots, d'expliquer. Puis par la suite, avec le temps, elle aussi avait finis par ignorer son existence.


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 02a02b11
##   Dim 26 Mai 2019 - 16:27

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Jouer au dépressif. HAHA. Ok, il m'a perdu là. Il est sérieux ? Il est obligé d'être aussi agressif ? Ok, j'fais pas un max d'efforts, mais j'en fais quand même. Si c'est pour qu'il me parle comme ça, j'peux toujours repartir...

Sauf que le serveur arriva à ce moment-là. Bah ouais, tiens, c'est cool.

J'te regarderais si je veux gros.

La commande passée, le serveur s'éloigna et Ys reprit la parole, un peu plus calme cela dit. Je croisais enfin son regard, gardant ma colère sourde pour moi. Au pire, en quoi ça le regarde ? Tant qu'il s'occupe de sa meuf, c'est pas mon problème. Si elle veut revenir me parler, c'est à elle de venir. Il n'y a pas de fierté. Il y a simplement le fait qu'elle n'a pas voulu m'écouter et m'entendre, comme ça a toujours été le cas. Parce que je suis Allen, parce que je la suis tout le temps, parce que je n'ai pas vraiment mon mot à dire. Sauf cette fois-là. Et ça ne lui a pas plu. Il n'y a rien d'autre. J'ai eu besoin d'exister pour moi et pas juste en tant que "l'ami de Mitsu", et elle n'a pas pu le supporter.

-Tant qu'elle est heureuse et qu'elle va bien, ça me va. Je n'ai pas besoin de m'impliquer dans sa vie si ça la met dans le même état que la dernière fois qu'on a parlé.


Est-ce qu'elle me manque ? La vérité, c'est que je n'en ai même pas la moindre idée. Je me suis tellement fermé à tout, ces deux dernières années, que je ne me suis même pas posé la question. Lorsque je pense à elle et à notre passé commun, ça ne me rend pas triste. Simplement c'est du passé, et je l'ai accepté. Je continuerai à lui souhaiter le meilleur, et ça s'arrêtera là. Je n'ai pas besoin de m'immiscer dans une vie où je ne serai pas le bienvenue.

-C'est pas une question de fierté. Simplement je ne vois pas l'intérêt de forcer les choses. Si c'est comme ça maintenant alors... C'est comme ça maintenant.


Et j'ai certainement pas envie de forcer une confrontation, je n'en aurais juste pas la force actuellement.

-De qui tu parles quand tu dis que j'ai des amis qui s'inquiètent pour moi ? Parce que je comprends pas où tu veux en venir là...


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Dim 26 Mai 2019 - 17:59

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Allen ne tarde pas à sortir les grandes phrases bien faite. C'est facile comme ça. Elle est heureuse dans sa vie, c'est le plus important hein?!
Quelle preuve de lâcheté.
Exaspéré par ce manque de persuasion, Ys s'affale dans le fond de sa chaise. La présence du serveur a moins le don de calmer les humeurs. Malgré cela, Allen parait toujours froid et distant.
A son tour, le Master reprend son calme et tente de relancer une conversation. Il n'y a que l'honnêteté qui paye. Malheureusement c'était sans compter sur le garçon borné. Il campe sur ses positions. Ys cesse de le brusquer et ne l'interrompt pas. Certes, il aimerait bien se lever pour lui coller une paire de gifle mais dernièrement, on lui a conseillé que la violence ne résout rien. Alors il reste assis, fixant le brun.
….
Vous êtes sûrs que c'est interdit de frapper? Non? Vraiment? Bon….

Le Master se retient de lever les yeux au ciel quand Allen lui pose cette question. Gros, tu veux un dessin? La patience a ses limites même avec beaucoup de déterminations. Pour calmer ses nerfs, Ys trouva mieux que la violence: une cigarette. Aussitôt, il se redresse pour allumer celle ci tout en s'adressant de nouveau au brun.


"T'es tellement buté dans ta bulle que tu calcules rien."

Le Master ne sent pas capable de lui avouer qu'il s'inquiète pour lui. Que Mitsu doit probablement regretter des souvenirs. Que ses amis proches ne comprennent pas ce qu'il se passe. Qu'Aria est bien triste de la situation.

_Tout ça me manque.

Le douloureux souvenir de son regard ce soir là. De ses paroles. Qu'un jour on puisse tous se retrouver autour d'une table à rire et à manger. Comme autrefois.
Aria aussi, souffre de cette distance. Si seulement ça pouvait être plus simple. Si seulement le temps pouvait tout arranger.
Prenant une profonde respiration, Ys releva les yeux sur le brun, balayant ces pensées.


Et Aria? Tu pense que ça ne lui manque pas?... Crois tu vraiment qu'elle est heureuse quand elle te voit ainsi?"

Reposant sa main sur la table, tapotant de l'index dessus, Ys continuait de fixer ce qui autrefois était son ami. Lorsque Allen et Mitsuki s'étaient disputés, il avait jugé bon de le les laisser tranquille chacun de leur côté afin que les colères s'apaisent. Malheureusement il avait eu tord. le temps avait finis par creuser un faussé entre eux et voilà le résultat. Allen paraissait si indifférent aux souvenirs...

Si tu pouvais modifier quelque chose du passé, ça serait quoi?"


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 02a02b11
##   Dim 26 Mai 2019 - 19:52

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Le serveur apporta nos commandes. Je fixai le liquide qui stagnait dans mon verre alors qu'Ys reprenait la parole. Mes doigts glissèrent sur la surface lisse avant d'attraper le réceptacle. Trop buté dans ma bulle pour calculer ce qu'il se passe autour de moi ? Vraiment ? Parce que j'ai surtout l'impression de me retrouver chez le psy souvent à cause des autres. Parce que je n'arrive jamais à ne faire que penser à moi. Il faut toujours que je m'inquiète malgré tout. Que j'essaie de faire en sort que ça aille.

Lorsqu'il évoqua Aria, je sentis ma prise se renforcer sur mon verre. La colère montait en moi. Comment pouvait-il oser parler d'elle comme s'il savait mieux que moi ce qu'il lui fallait ? Oh, je ne prétends pas être le parfait petit ami qui gère tout bien comme il faut, au contraire. J'ai juste l'impression qu'à chaque pas que je fais, il y a deux chances sur trois pour que je fasse un pas de travers et que je la blesse encore. Mais qu'il se serve d'elle pour me faire réagir, c'est bas. Et très déplacé. Jamais je ne me serais permis de faire ça avec lui, concernant Mitsuki.

Je pris une longue inspiration alors qu'il reprenait la parole pour me demander ce que je changerais au passé si je pouvais changer quelque chose. Un rictus étira mes lèvres.

-Réussir à échapper à tes griffes quelques minutes plus tôt.


Pourquoi avait-il fallu que je cède ? Parce que tu dois arrêter de fuir le contact avec les autres Allen, c'est ça ? Haha. Elle est marrante, elle. C'est vraiment une bonne idée, ouais. Elle a p't'être pas compris que mes relations avec les gens n'ont jamais été stables et que c'est peut-être pour ça que j'ai eu besoin de revenir voir un psy.

-Ecoute, si t'es juste là pour me faire des reproches, clairement, ça sert à rien de rester. J'm'en fais suffisamment, chaque jour, pour avoir besoin de quelqu'un pour le faire aussi.

Je relevai enfin mon regard de mon verre pour le poser sur Ys, agacé. Je portai mon verre à mes lèvres pour boire une gorgée avant de le reposer bruyamment.

-Je n'ai pas arrêté de voir Mitsuki parce que j'en avais marre d'elle. C'est elle qui est venue un jour, et qui a été plus curieuse que ce que je ne pouvais supporter. Alors je lui ai gentiment demandé de ne pas poursuivre dans cette direction parce que c'était plus que ce que je pouvais supporter, après mon retour de cure. Elle a insisté, ça a dérapé. Tu devrais peut-être lui demander ce qu'elle m'a dit, elle. Parce que je trouve que je la respecte encore énormément, compte tenu des propos qu'elle a tenu. Alors désolé si ça te dérange, mais je trouve que lui souhaiter le meilleur, m'informer de temps à autres que tout va bien pour elle, c'est suffisant. Je doute qu'elle en fasse autant à mon égard, vois-tu.


Mes doigts crispés se tendirent encore davantage alors que j'ajoutai :

-Et je ne vois pas pourquoi tu mets Aria au milieu de tout ça. Elle n'a rien à faire dans cette histoire. Aux dernières nouvelles, on n'a jamais fait de choses tous ensemble, alors je ne vois pas en quoi ça pourrait lui poser problème. Je ne l'empêche pas d'être amie avec toi ou Mitsuki.


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Mer 29 Mai 2019 - 11:53

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Arquant un sourcil, Ys fixa le brun d'un air dépité. Cette arrogance… Cependant, le Master était bien conscient qu'il allait devoir faire avec. Il fallait s'adapter au sale caractère d'Allen s'il voulait lui faire entendre raison. Ou du moins, essayer.
Ce qui avait du être un café est finalement devenue une bière. Ce n'est pas plus mal. Il allait en avoir besoin. Les verres servis, Ys relève les yeux sur son interlocuteur quand ce dernier se livre un peu plus.
Il est vrai qu'en dehors d'aujourd'hui, Ys n'avait jamais posé la question à Mitsuki. Ce qui s'était réel passé bien qu'il en sache quelques éléments. Tout comme le brun, la Master se renfermait lorsqu'il s'agissait d'aborder le sujet. Evidemment le Tonnerre se doutait bien que plus rien ne serait comme avant. Qu'il existerait toujours cet écart. Cependant il n'est pas encore impossible de renouer des liens. Enfin… du moins, c'est ce qu'il souhaite. Allen est agacé et pourtant il se livre. Avoir osé mentionner le nom d'Aria n'est pas aux goûts du brun. Désolé bro, mais il va falloir te bousculer. Un peu. Et contrairement à ce qu'il pense, Aria aussi aimerait que tout redevienne comme autrefois.

Calmement tout en observant le jeune homme, Ys porte sa boisson à ses lèvres. En revanche, il avait besoin sur un point: en aucun cas il n'avait empêcher Aria de passer du temps avec Mitsu ou Ys. Ce à quoi Ys voit une solution pour renouer les liens.
Posant son verre sur la table, le Master baissa les yeux puis observa plus loin. Un groupe d'amis. Des infirmiers qui discutent avant de reprendre leur travail. Un chien égaré.


"On faisait quand même des trucs ensemble. On aurait pu continuer à en faire plus..."

C'était plutôt sur la bonne voie. Bien qu'ils ne se croisaient pas tous les jours, tous ensemble, parfois ils passaient du temps. C'était le début. C'était un départ. Puis ça s'est arrêté brusquement. Violemment. Ca laisse un goût amer.
Reportant son attention sur le brun, Ys ne cherche plus réellement à le convaincre. En revanche, il s'autorise à être le plus honnête possible. Et si Allen pense qu'Aria n'est pas malheureuse, que Mitsu peut se contenter des souvenirs, lui, en revanche, ça lui laisse un goût amer.


"Ca me manque que tu sois plus dans mes pattes à me faire chier."

Devoir avouer des émotions est déjà une rude épreuve, mais devoir le faire avec un homme, un ami c'est... bizarre. Mais il n'a pas le choix. C'est après tout la seule chance qu'il ait encore de pouvoir lui parler. Puisqu'Allen a choisi de ne pas le fuir.
Tirant une bouffée sur sa cigarette pour reprendre du courage, Ys se redresse sur sa chaise.


"Je sais que tout ne redeviendra plus comme avant. Que t'as des soucis aussi. Pour aller voir un psy, c'est qu'il y a un problème. Mais un problème que t'aimerai résoudre. Je veux t'aider, vraiment. Pas uniquement pour Mitsuki ou Aria. Mais parce que je te considère toujours comme un pote. Un pote que j'ai pas vu depuis un bail."


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 02a02b11
##   Ven 31 Mai 2019 - 17:27

Personnage ~
► Âge : 24 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Allen K.Wilder
Etoile Air Lunaire
Messages : 1196
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Faire des trucs ensemble ? Avec Aria, Mitsu et lui ? Franchement, nan, j'vois pas. Avec lui, ouais. Ca, je l'admets. On se voyait plus avant. Maintenant c'est moins le cas, la distance a fait que. J'me suis aussi probablement dit que ce ne serait pas respectueux pour Mitsuki de continuer à voir Ys alors qu'il semblait assez évident qu'entre nous, c'était un peu terminé.

Je bus quelques gorgées de coca et continuai à fixer mon verre après l'avoir reposé sur la table. J'essayais de me détendre, mais c'était un peu mal parti.

Les doigts toujours serrés sur le verre, je le fis tourner pour faire rouler le liquide sur les parois. Je continuais à écouter Ys d'une oreille distraite, cherchant en vain comment je pourrais mettre fin à la conversation pour pouvoir partir d'ici. L'avantage c'est qu'au moins je n'allais peut-être plus regretter d'avoir arrêté de voir Ys, s'il continue à être aussi agressif...

Je fus pourtant surpris d'entendre ses mots suivants. Je relevai le regard vers lui, surpris. J'arquai un sourcil et le fixai quelques secondes. Je lui... manquais ? Est-ce que c'était vraiment ce qu'il venait de dire ? De façon détournée, certes, mais quand même.

AH ok j'm'y attendais pas. Mes doigts, qui s'étaient relâché après son aveu, se tendirent à nouveau sur mon verre alors qu'il évoquait le psy. Ouais, ok, j'lui ai dit, j'aurais p't'être pas dû en fait ? Et d'où il veut m'aider ?

Allen, c'est pas parce que t'as refusé l'aide des personnes autour de toi que t'as fini en cure, déjà ?

Un soupir m'échappa. Je décidai de lâcher mon verre pour ramener ma main vers moi. Je glissai mes doigts dans mes poches, détournant le regard pour le poser sur des personnes non loin de nous sur la terrasse.

-Ok. J'sais pas quoi dire. Merci, j'imagine. Mais j'pense pas qu'il y ait grand chose que tu puisses faire. J'dois juste... reprendre les choses à zéro, encore.

Réapprendre à communiquer. A aller vers les autres. A me lier à eux, à avoir des relations sincères. Genre, vraiment apprécier les gens en fait. Et pas donner l'impression de le faire. Comme je le fais souvent. Combien de fois est-ce que je me suis demandé si j'étais vraiment ami avec telle ou telle personne, en fait ?

Je me pinçai la lèvre, légèrement agacé par la tournure que prenait la conversation.

-Tu peux repartir en mission, toi ? J'crois que c'est Aoi qui m'avait dit que c'était un peu compliqué pour toi dernièrement.


Ouais, c'était bien mieux de parler de lui.


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Dim 2 Juin 2019 - 17:27

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

La distance entre leurs verres n'ait pas si grande que ça. Ils ne sont pas si éloignés l'un de l'autre et pourtant…
Plus ils tentent de communiquer, plus le fossé se creuse. C'est comme si cette absence, cette longue période de silence le rappeler. Après tout, est ce qu'ils étaient réellement des amis? L'ont-ils été ne serait ce qu'une fois? Un peu peut être. En dehors d'Allen, de véritables amis mecs, il en a combien? Si Ys devait les compter sur les doigts de la main, il se rendrait rapidement compte qu'il a bien plus d'affinités avec certains qu'avec Allen.

Allen.
En y creusant un peu plus, il l'a simplement connu par le biais de Mitsu. En dehors de cela, l'aurait-il réellement adressé la parole un jour? C'était bien pratique de l'avoir eu à ses côtés quand il a fallu se perdre en Alaska. C'était le bouche trou parfait! Pourtant il aurait pu refuser aussi, s'il ne s'était pas agis de ses parents également. Alors en dehors de ces raisons, il n'était pas grand chose pour lui… N'est ce pas?

C'est que tente de réaliser ce fossé entre eux. Ils ne se sont jamais réellement compris. Allen a toujours eu des soucis. La boisson. Aujourd'hui les autres. C'est ainsi qu'Ys l'a toujours connus. Il n'est pas son ami. Allen le sait. Il ne fait pas semblant. Contrairement au Master. Ou bien le Master se baisse d'illusions.
Et cette terrible réalité le frappe au visage. Comme si peu à peu, il s'éloignait de lui. Comme si cette table s'allongeait de plus en plus.
Une chimère.


-Tu peux repartir en mission, toi ? J'crois que c'est Aoi qui m'avait dit que c'était un peu compliqué pour toi dernièrement.

La douche froide. Ys relève les yeux sur son interlocuteur, comme si sa chute sur terre fut brutale. Ses doigts frôlent toujours son verre sans avoir bouger. Quand finalement il revint à lui, un fin sourire se dessine en coin.

"Tu te préoccupes pas des autres mais ça t'empêche pas de te renseigner. Hein?!"

Peut être qu'il se trompe.
Peut être, qu'effectivement, Allen n'a jamais été réellement un ami. Ou peut être que si. Mais il n'y a qu'en essayant qu'il en saura plus. Il n'y a qu'en tentant de se rapprocher, qu'il pourra déterminé ce qu'il représente pour lui.
Ecrasant son mégot laissé consommé tout seul, Ys se redresse sur sa chaise.


"Ouais je peux et je t'avouerais que c'est pas plus mal. Je me faisais chié comme un rat mort. Enfin on a bien essayé de faire des trucs tu vois mais je crois bien que je suis devenu un drogué de la liberté!"

Lança-t'il suivis d'un clin d'oeil. A chacun son addiction. Pour sa part, sortir de Terrae et se mêler au danger était une activité que d'autres y verraient là un sport extrême.
Comprenant rapidement qu'Allen souhaitait changer de sujet, car ce n'était certainement pas autour d'un verre qu'ils arriveraient à régler les problèmes, Ys se joint à la partie.


"Et toi dis moi? Je sais que tu tiens une boutique de fringues. Je suis passé un fois mais t'étais pas là. Juste ta collègue. Tu dois bien faire autre chose non?"


On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen) 02a02b11
##   
Contenu sponsorisé

 

On commence par une blague sur les psy ou bien... (PV Allen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Hôpital.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant