Partagez
Vibrations [& Vlad]
##   Mar 21 Mai 2019 - 19:02

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Amy Artheas
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 154
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Amy s'était autorisé une bonne grasse matinée, elle en avait bien besoin au vu des efforts qu'elle avait fait la semaine passée. Après avoir dîné rapidement en centre-ville, la blonde s'était rendue à la librairie pour classer quelques documents, récupérer une liste de matériel qu'elle voulait transmettre et un carnet de notes où elle avait recensé les dépenses à venir et le potentiel bénéfice du premier mois de réouverture. Elle n'était restée à la boutique qu'une trentaine de minutes, et après avoir refermé à clef, la jeune femme était retournée à sa chambre tranquillement pour ranger les documents. Comme elle n'avait pas entendu le moindre son venant de la salle de musique en montant les escaliers, Amy s'était dit qu'il s'agissait du moment idéal pour se remettre à jouer un peu.

Avoir entendu Alice jouer il y a peu avait réveillé en elle des pulsions qui lui avait longtemps parues éteintes. D'un bon pas, vêtue d'une longue robe blanche à bretelle et d'un gilet en dentelle de la même teinte, mais accompagné de ses grosses chaussettes à pompons qu'elle gardait habituellement pour squatter sa chambre, elle en prit le chemin. Depuis combien de temps n'avait elle pas touché un instrument ? Une éternité, selon elle. Lorsqu'elle avait emménagé avec Gabriel et prit son job de vendeuse en librairie, les cours étaient devenus compliqués à caser dans l'emploi du temps. De plus, Gabriel n'aimait pas qu'elle s'absente pour voir un autre homme... Se remémorer ses premières scènes à ce sujet frustra la blonde.

Poussant la porte pour découvrir la salle inoccupée, Amy soupira et se détendit. Elle n'aimait pas travailler devant d'autres personnes. Jouer quelque chose qu'elle connaissait par cœur n'était pas un problème, mais afficher le travail qu'il y avait derrière les longues heures interminables devant la partition et le métronome, les phrases qu'on répète cent fois avant de les maîtriser, non. La jeune femme tira le siège et le régla à sa hauteur avant de soulever le couvercle qui cachait le clavier. Elle enleva délicatement le tissu qui protégeait les touches et le posa sur le dessus du piano avant de s'étirer.

Pendant cinq minutes, elle n'osa pas faire sonner la plus petite note, puis elle essaya quelques exercices de souplesses, surprise de voir qu'elle s'en souvenait encore. À mesure qu'elle jouait, ses doigts retrouvaient le chemin des notes qui suivaient. Finalement, toutes ces heures, passées à répéter, n'avaient pas étaient vaines, la mémoire musculaire était impressionnante ! Amy joua un premier morceau, puis un second, et encore un autre, puis elle s'immobilisa sans l'avoir fini. Il y avait une chanson enfantine qu'elle adorait jouer, il y a bien longtemps, quand ses parents venaient encore la voir à chaque concert...

Prenant une grande inspiration, la blonde plaça ses doigts, relâcha ses épaules et ses poignets et se mit à jouer twinkle twinkle little star telle qu'elle l'avait entendu dans un anime récemment. Si les premières notes furent hésitantes et chargées d'émotions, les suivantes furent d'avantage liées et elle plaqua même sa voix douce sur l'arrangement qu'elle en avait fais, riant d'elle-même sans se soucier de l'endroit, du fait qu'on puisse l'entendre. Elle était si loin, elle flottait au milieu des souvenirs...

- Twinkle twinkle little staaaar, how i wonder what you arrrre. Up above the world so hiiiiight, like a di-amond in the sky-y ~♪


Dernière édition par Amy Artheas le Sam 8 Juin 2019 - 18:26, édité 1 fois
##   Mar 4 Juin 2019 - 16:26

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : NOPE
► Rencontres ♫♪ :
Vladimir End
Vladimir End
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 70
Date d'inscription : 02/03/2019
Emploi/loisirs : Frappeur/Destructeur.
Humeur : A ton avis ?

Aujourd'hui... Repos forcé, suite a une certaine douleur. Je me suis entraîné trop fortement récemment et suite a un coup de pied ferme, je me suis fait des dégâts sur un sac de frappe. Ça devrait aller mieux dans quelques jours mais je devais éviter de trop en faire... Soit, je n'avais guère le choix et puis ça me donnera du temps pour autre chose.

Et voilà d'ailleurs l'occasion de faire valoir ma deuxième passion, la musique. Chanter et faire de la guitare me fera un grand bien au mental. Je me souviens où est la salle, Mitsuki me l'a montré pendant ma toute première visite de Terrae.

La chose me fait rire, me voilà avec un pied abîmé a boité vers la salle de musique pour me détendre. La douleur doit me rendre plus sensible...
Tiens ... De la musique ? Un son de... Piano ? Il y aurait donc quelqu'un de présent si tard ? J'ai eu toute ma journée a l'air frais, déjeuner dans l'herbe des alentours de Terrae et je n'ai même pas dîner.

Eh bien autant allez voir, cela ne fait pas de mal de voir un talent s'exercer, de plus je sais apprécier les notes d'autres instruments. J'ai donc avancer encore plus doucement, évitons de déranger une personne qui s'exerce ou s'amuse.

A peine entré que je me pose sur un mur, observant une femme plongé dans sa performance plus que honorable. Elle nous fait une chanson que ma mère me chantait étant enfant... Étrangement les images de mon enfance me reviennent et je manque de lâcher une larme...

Allez ne pense plus a ça et admire, si concentré et si joyeuse de chanter, je devrais lâcher ma larme pour ça. J'ai l'impression qu'un tel bonheur dans la voix me fait un bien fou... Ma mère me disait qu'un sourire était communicatif et qu'un câlin de 30 secondes aidait a la concentration... Comme quoi elle avait peut être raison.

Je laisse donc faire la demoiselle jusqu'à la fin et doucement rire de sa réaction quand elle me remarquera. Cela promet un moment de gêne pour elle mais je ne peux m'empêcher de l'observer jouer.


Theme Song de Vladimir.:
 
##   Sam 8 Juin 2019 - 20:58

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Amy Artheas
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 154
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Lorsqu'Amy eut fini, elle rouvrit doucement les yeux, laissant résonner les derniers accords dans l'air frais. La blonde mit quelques instants à repérer la présence de l'homme, adossé au mur, immobile, près de l'entrée. Plutôt que de sursauter, Amy le fixa et ses yeux d'argent s'étrécirent en révélant une lueur de curiosité, avant de repérer la guitare. Son regard remonta au visage de l'inconnu et elle hésita, se demandant s'il attendait parce qu'il voulait la salle ou s'il l'avait simplement écouté pour le plaisir. Elle pointa son instrument du doigt et lâcha d'une voix amusée :

- Je suppose que tu connais quelques morceaux. Joues moi quelque chose.

L'improvisation qu'elle venait de jouer avait grandement détendu la demoiselle, mais elle n'avait pas envie de quitter la salle tout de suite. Elle voulait tester son oreille et espérait qu'il joue quelque chose qu'elle ne connaissait pas. Ainsi, la blonde pourrait travailler son oreille, chose qu'elle prenait un malin plaisir à faire remarquer à d'autres musiciens. C'était un privilège et une chance d'avoir une oreille proche de la perfection, sans l'être toutefois. En jouer n'était pas ce dont la pianiste était la plus fière, mais elle aimait titiller ses confrères.

Tandis qu'elle attendait qu'il réagisse, Amy avait poussé la pédale de sourdine et continuait de jouer avec les touches, faisant d'avantages dans l'exercice de souplesse que du véritable morceau. C'était si plaisant de se rendre compte qu'elle réussissait à récupérer rapidement un travail qu'elle pensait perdu ! Elle se leva pour ouvrir la fenêtre en grand, cherchant à recréer ce climat maritime qu'elle désirait tant retrouver, sa bulle. Cette impression de voler au-dessus de l'océan, soutenue par la musique, ses ailes, lui manquait terriblement.

La terre se rassit sur le siège, le pied proche de la pédale, prête à enchaîner sur un accompagnement et posa son regard, désormais plus doux, en attente, sur le guitariste. Qu'allait-il bien pouvoir jouer ? Le ferait-il seulement ? Tous ses sens étaient en éveil, impatients d'être stimulés. Un sourire étira lentement ses lèvres rosées tandis qu'elle plaçait ses mains au-dessus des notes. Il était temps de connaître la réaction du brun.
##   Sam 22 Juin 2019 - 20:15

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : NOPE
► Rencontres ♫♪ :
Vladimir End
Vladimir End
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 70
Date d'inscription : 02/03/2019
Emploi/loisirs : Frappeur/Destructeur.
Humeur : A ton avis ?

Très bien ! Pas un "bonjour", pas un "qui est-tu ?", non rien de rien. Soit, ce n'est pas un drame, j'ai dû la surprendre et je suppose que c'est une sorte de réflexe d'auto-défense… Ou bien elle est vraiment très cash et veut me juger vu que je l'ai juger a l'instant. Ma foi c'est équitable et je me dit que je vais pouvoir me lâcher un peu sur l'acoustique.

Je me suis donc doucement avancé vers elle et me suis installé assez proche mais pas trop pour avoir la maniabilité qu'il me faut, jouer de la guitare comme je vais le faire demander une certaine liberté. Maintenant il me faut une musique que j'aime jouer et que je pense pouvoir faire la maintenant…

Je sais ! Je pense que ceci devrait aller… Je commence dans 3...2...1...

Vlad a la guitare:
 


Je me lâche un peu pendant deux minutes mais dieu que ca fait du bien ! Au final je suis un peu trop concentré dans ma performance pour voir les réactions de la femme présente dans la pièce, au final je soupir un grand coup avant de fixer la femme avec un léger air étonné, faut croire que j'en ai presque oublié sa présence.

"- J'ai pas été trop... Fou ?"

J'avoue que c'est quand même inquiétant le jugement d'une personne mais au moins j'aurais un avis constructif, je me sais bon alors voyons si je suis dans un lieu pour génies ou travailleurs acharnés...Ou l'inverse.


Theme Song de Vladimir.:
 
##   Lun 22 Juil 2019 - 12:51

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Amy Artheas
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 154
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Il sembla d’abord surpris, puis il s'approcha, pris ses dispositions et se mis à jouer après un temps de réflexion. Amy haussa un sourcil en reconnaissant le morceau. Il s'agissait d'un classique du cinéma, le thème emblématique de Pirates des Caraïbes. Elle prit le relais, toujours en sourdine, sans le quitter des yeux. Ses notes n'étaient pas toujours exactes, mais dans l'ensemble, son accompagnement, léger, se tenait. Il paraissait lui aussi transporté lorsqu'il jouait. Son corps s'arquait autour de l'instrument, sa tête se mouvant en rythme, parfois aussi sous l'effort lui semblait il. Un sourire vint illuminer le visage de la blonde et elle ôta la pédale, laissant le son éclater, se calant parfaitement sur les accords de guitare. Maintenant qu'elle avait saisi les principales sonorités du morceau, elle parvenait à proposer un accompagnement décent.

Quand enfin, il s'arrêta, la demoiselle plaqua les dernières notes, effleurant les touches des doigts pour offrir un son doux à l'oreille. S'était-il seulement rendu compte qu'elle l'avait rejoint durant le morceau ? Un éclat malicieux traversa son regard d'argent et Amy ne se retint pas même de pouffer lorsque l'inconnu demanda si sa performance n'était pas trop énergique. Lâchant le piano, elle se redressa pour croiser sa jambe droite sur la gauche, fixant l'homme d'un sourire amusé :

- J'ai trouvé ça divertissant !

Se levant, la blonde défroissa sa robe puis tendit la main vers le brun, en se présentant :

- Amy, pianiste à ses heures perdues ! Et toi ?

La brise qui filtrait par la fenêtre était agréable, si elle se concentrait un peu, Amy pouvait s'imaginer sur le siège de son enfance, ses pieds se balançant dans le vide, ses mains trop petites pour faire de grands écarts. Elle pouvait presque sentir le regard de sa mère, dans son dos. Pendant une fraction de seconde, son ombre fut si présente que la Terre ne put que se retourner, surprise, avant de constater qu'il n'y avait personne dans l'encadrement de la porte. Rien de plus que du vide. La demoiselle reporta son attention sur le guitariste, gênée, et marmonna :

- Désolée, j'avais cru voir quelqu'un...


HRP : Désolée du temps de réponse, j'ai honte...
##   
Contenu sponsorisé

 

Vibrations [& Vlad]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salles de cours. :: Salle de Musique.