Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Observation
##   Sam 22 Juin 2019 - 9:57

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Observation New_york_3-500x200
La journée est assez chaude, mais caché dans les branches de cette arbre, mes mains agrippé à son écorce rugueuse et sèche, je suis relativement protégé des rayons ardent de l'astre. J'ai une pairs de jumelle dans une main et ma casquette sempiternel sur le crâne, débarrassé de mon long manteau pour les période estival, je ne porte qu'un humble t-shirt unicolore kaki et un bas de treillis de même couleurs.

J'avais eu besoin de me ressourcé après la séance au milieu du béton au sein de Tokyo, j'appréciais de moins en moins les environnement urbain. Alors pour l'heure, j'observais avec mes jumelles un petit couple d'hérisson gambadé et creuser la terre à l'abri des regards profanes, attraper des vers de terres et marché de marché assez comique sur leurs toutes petites pattes.

J'avais aussi entendu qu'un cerf serait présent dans le lieu forestier, alors j'avais essayé de le voir, mais je n'avais trouvé que quelques traces de pattes éparses. Il était doué pour ce cacher le bougre.

C'est en balayant de mes longues vue jumelé les bois, que je vois quelqu'un qui m'est familier, une tignasse brune et crépus et un visage des plus doux. Je me redresse de ma branche pour être visible et fais signe de la main, silencieusement, à Afya. Aimerait elle voir le cerf ou les autres animaux? je ne sais pas. Je lui proposerais quand elle m'aura vue et ce sera approché. .
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia



Observation Signat10
##   Sam 22 Juin 2019 - 14:00

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 447
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

La jeune femme était lasse, elle avait passé la matinée à faire le ménage avant de prendre son poste dans les cuisines. L’ambiance était bien moins lourde qu’elle avait pu l’être, elle prenait beaucoup sur elle pour essayer de renouer des liens avec son ami… Mais parfois elle avait l’impression qu’elle n’y arriverait jamais. Elle se décourageait, se sentait impuissante et inutile. C’était une sensation désagréable, elle avait beau eu faire la fière devant Asbjorn, plusieurs fois depuis lors elle avait eu les larmes aux yeux… elle les avait dissimulées derrière un sourire se forçant à continuer de vivre sa vie. Elle avait l’impression d’aller bien, et en même temps que ce n’était qu’une impression. Elle était sans savoir se l’expliquer constamment sous tension.

C’est sur un coup de tête qu’elle avait bifurqué ce jour-là quittant la route la menant à la bibliothèque pour se rendre dans la forêt. La température n’était pas excessive mais elle était lourde, rappelant quelque-peu à l’ivoirienne celle de sa contrée. Cependant, ici l’air restait plus sec. L’abris des branchages ne lui apporta pas un véritable sentiment de fraicheur mais elle apprécia la manière dont ses pas furent assourdis par l’humus.

Ici on n’entendait nombre d’oiseaux se répondre, tantôt s disputant, tantôt échangeant des mots doux. Elle tenta de comprendre, ou plutôt d’imaginer ce qu’ils se disaient alors que ses pas la menaient au hasard des sentiers. Celui-ci racontait à sa sœur qu’il avait trouvé un arbre fruitier mais que ses fruits étaient encore trop verts pour qu’ils ne les dévorent, celui-là avait rencontré un drôle d’humain qui avait tenté de le manger. Un mouvement dans un arbre finit par attirer son attention. Le compteur, elle sourit et se rapprocha de lui.

« Bonjour ! » lança-t-elle quand elle fut à porté de voix.


Observation Fyfy10
##   Dim 23 Juin 2019 - 17:59

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Observation New_york_3-500x200
Je descend avec agilité de l'arbre, me tenant à son écorce et tombant sur l'humus qui absorbe une partie du bruit de mes pas.

"Salut." Je lui répond avec un sourire léger.

Je passe mes mains contre mon pantalon pour en enlever les quelques traces d'écorces ou de terres.

"Tu vient te ressourcer? C'est un bon jour, les animaux sont plus actif que d'habitude. J'ai vu des hérissons et je suis certains qu'un cerf se ballade dans le coin." Je demandais avec jovialité à la jeune femme.

J'aime les forêt, beaucoup de promeneur sont heureux d'y trouver du silence. Ce qui est idiot, une forêt est un orchestre de grattement, de pépiement et autres bruissement de feuilles, et ce même en hiver, le vent s'occupe de jouer sa mélodie entre les arbres. Mais je comprend, le brouhaha d'une ville n'a rien à voir, il respire la hâte, la dissonance et une certaine morosité. Ici, le bruit est source de vie et d'harmonie en un sens.

D’ailleurs, en parlant de bruit et d'harmonie, je vois juste derrière la jeune femme que le cerf passe lentement en nous observant.

"Il est juste derrière toi." je murmure à la jeune ivoirienne en faisant un signe de tête sans brusquerie, vers l'animal qui passe à une dizaine de mètres. .
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Observation Signat10
##   Dim 23 Juin 2019 - 23:20

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 447
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Elle le regarde descendre lestement de la branche sur laquelle il était jusqu’alors en équilibre. Elle-même ne sait pas grimper aux arbres. Elle n’y a jamais songé non plus il est vrai, elle n’en avait pas le loisir. Peut-être qu’elle pourrait tenter à l’occasion ? Elle se dit en le voyant glisser au sol que cela devait être plaisant. Elle essaie d’y penser plus tard, sans doute oublierait-elle cette idée saugrenue aussi vite qu’elle lui était venue. Elle lui rendit spontanément son sourire.

Quand il parla d’animaux elle eut le réflexe de regarder autour de lui, mais non il n’y avait nul mammifère. Elle n’avait pas pris garde aux jumelles qui pendaient à son cou.

« Pas vraiment… »


Elle ne donna pas de raison à sa présence en ces lieux, ne la connaissant il est vrai pas elle-même. A quoi bon s’étendre sur ce genre de sujets, elle se sentait lasse rien qu’à y songer. Ses paroles murmurées la firent se retourner. Elle sourit devant le ton pris par l’homme en découvrant l’animal qui lui faisait face. Elle reconnut de suite l’un des initiés de son dortoir, les bois de Terrae n’étaient pas assez grands pour accueillir de grands mammifères. Ils avaient d’ailleurs été créés lui semblait-il artificiellement au milieu de la jungle bétonnée de Tokyo, aussi si l’on y trouvait plusieurs petits rongeurs et nombre d’oiseaux les animaux qui s’y promenaient étaient souvent des morphes. Elle se contenta de sourire en silence, préférant ne rien dire pour laisser son innocence à l’homme.

Etait-ce étrange de vouloir préserver la magie dans le regard d’un homme de son âge ? Elle n’y songea pas un instant se contenant de croiser silencieusement le regard du bel animal et d’hocher la tête. Ce dernier sembla leur faire un clin d’œil avant de s’élancer dans les sous-bois.

« Tu viens souvent ici ? » demande-t-elle alors que le majestueux animal disparait.


Observation Fyfy10
##   Sam 29 Juin 2019 - 12:04

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Observation New_york_3-500x200
J'invitais la jeune femme à me suivre alors que je commençais à marcher le long des sentiers éclairer par les rayons du soleil perçant la cime des arbres en fleurs. 

"J'essaie de venir souvent. Je ne peut pas encore partir de l'institut, car je ne maîtrise pas encore totalement mes pouvoirs, mais je me sent dans une cage... Alors je me donne une illusion de nature et de liberté en venant ici." Je lui répondais avec franchise.

Il est vrai, ici, je me sentais enfermé et inutile. J'avais hâte d'évoluer. Je voulais atteindre le rang de master, pour être au plus près d'un contrôle absolu de mes pouvoirs et ne rien risquer. Mais j'en était encore loin. 

En terme de force, j'avais aucun mal à évoluer et même rapidement. Mais la maîtrise de la terre c'était tout autre chose.

"Ici, j'essaie d'améliorer mon contrôle sur la terre. Mais pour le moment..." J'exposais.

EN exemple de mes paroles, je tendais al main devant moi, paume vers le sol. Je lançais mon esprit vers la terre, la découvrais, la connaissais puis enfin en prenais le contrôle. J'arrivais à prendre une poignée de terre, la faisant léviter jusqu'à moi, lui donnant une forme sphérique, puis cubique, pyramidale... Mais après quelques secondes, je relâchais mon emprise sur le morceau d Gaia qui retournait à sa mère.


"Je ne peut pas faire plus ni plus longtemps. C'est assez frustrant... Même si j'arrive aussi à aider les plantes à aller mieux au potager, mais, la encore... Cela m’épuise assez." je révélais.

En effet, mon coeur s'était accélérée, et j'avais réussis par miracle à ne pas être haletant cette fois.  Mais en général, j'ai souvent besoin de plusieurs dizaines de minutes pour recommencer, et refaire mes batteries. .
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Observation Signat10
##   Mer 3 Juil 2019 - 10:24

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 447
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Le printemps charge les branches des arbres de fleurs et l’atmosphère de pollens. L’odeur des sous-bois est plus sucrée qu’habituellement et les rayons de soleil épars jouent avec branchages et projettent des éclats jaunis sur la mousse et l’humus qui couvrent le sol. Elle suit le jeune homme plus habitué qu’elle à ces lieux. Elle comprend ses mots bien qu’elle ne se soit jamais sentie en cage à Terrae, cette ville ayant peut-être même des proportions supérieurs à Deux-Plateaux… Elle s’est toujours évadée par sa libre pensée, elle ne peut que compatir avec lui.

« Je crois que la seule prison que j’ai connue est celle de mes pensées. » commente-t-elle plus pour elle-même que pour le terre.

Quand une idée devenait obsédante, qu’elle la réveillait la nuit, encombrait son esprit et l’empêchait de vivre sa vie sereinement… Alors elle se sentait prise au piège. Elle n’arrivait plus alors à créer des univers, à parcourir des chemins imaginaires.
Elle le regarde faire démonstration de son pouvoir, elle comprend et connait ce sentiment. Combien de temps a-t-elle passé à galérer à prendre le contrôle d’un filet d’eau ou à faire apparaitre quelques gouttes quand cela lui parait maintenant naturel. S’il est vrai qu’elle avait eu du mal à s’intéresser à son pouvoir avant de rencontrer Ariana, cette dernière en lui offrant une compagne d’apprentissage lui avait permis de progresser. Certes bien plus lentement que son amie, elle avait pris de mauvaises habitudes et ne sachant user de son pouvoir elle l’avait inhibé.

« C’est toujours difficile au début. »


Elle s’accroupit et se saisissant d’un bout de bois creuse quelque-peu la terre meuble au bord du chemin après en avoir écarté la mousse. Elle récupère une poignée de terre et fait apparaitre un peu d’eau pour l’y mêler. Elle peut ainsi avoir quelque-pouvoir sur cet élément, mais ce n’est pas ce qu’elle tente de faire. Elle malaxe quelque peu jusqu’à former une bille de boue.

« Les choses que l’on acquiert facilement n’ont pas la même saveur, ce n’est qu’une supposition mais quand tu utilises de la terre sèche tu dois luter pour lui faire garder une cohérence pour ne pas qu’elle t’échappe en poussière alors que liée avec un peu d’eau elle forme un tout qui doit être plus facile à maitriser ? »


Observation Fyfy10
##   Lun 8 Juil 2019 - 14:13

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Observation New_york_3-500x200
J'observe attentivement la jeune femme. Bien sûr, c'était pourtant si évident, la terre est peu malléable sec, seul le sable garde une maniabilité satisfaisante. L'eau et la terre ont toujours été deux élément complémentaire, tout comme le feu et l'air. Je lève la main droite au dessus de la sphère brune que maintient la jeune femme, cette sphère qui sépare nous mains pourtant proche.

harmonie:
 

Je prend une inspiration, me laisse aller à ressentir ce pouvoir, cette énergie que je n'aurais jamais soupçonné. Je la sens, la terre, comme si des connexion nerveuses invisibles se faisaient, partant de ma main et se tissant dans la sphère. Je sens aussi... Oui, c'est comme une odeur, une sensation unique, la signature de quelqu'un comme le son sa voix ou son regard. Je sens l'énergie de mon amie anonyme. Je ne peut pas influer sur elle, mais elle est là, comme séparé par une vitre, comme si nos mais n étaient poser l’une contre l'autre mais séparé de quelques millimètres.

C'est une sensation étrange que je n'avais jamais penser ressentir. Alors que je manipule la terre, je sens que nous manquons quelques peu de synchronisation, mais nous arrivons à nous suivre l'un l'autre dans cette exercice après un instant.

Quand j'amène de la terre à un endroit, l'eau suit le mouvement, quand elle amène 'eau, je la suis avec la terre. Et en quelques instants, notre sphère à grossis. Grande comme un globe terrestre, nous construisons ensemble, une représentation de notre monde qui se focalise sur notre place actuelle... le Japon.

Nos regard se croisent un instant, avait elle déjà fait cela? était ce banale ici, à Terrae? je l'ignore, mais au fond de moi... Je me sentais, bien, en harmonie.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia




Observation Signat10
##   Mer 10 Juil 2019 - 22:42

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 447
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Elle n’avait pas prévu que cela se passerait ainsi, quand elle lui avait tendu la bille d’argile elle avait cru qu’il en prendrait le pouvoir plein et total. Elle avait cru qu’elle pourrait réduire les efforts de l’homme en lui offrant une simple bribe de sa propre énergie, elle comprend qu’il ne l’entend pas de cette manière quand elle sent son pouvoir lécher l’objet sans en prendre possession. Il lui apporte de la matière, et lui semble-t-il une certaine chaleur ? non. Ce n’est pas de la chaleur, c’est de l’énergie.

Le contact est intime, presque physique. La terre et l’eau sont fait pour s’entendre et s’assemblent avec fluidité. Elle sent son élément se tendre contre le siens, la sensation est étrange, dérangeante, intrusive, et malgré tout agréable. L’eau mouille, l’objet s’humecte et croit. Elle lui donne une cohésion quand il lui offre du mouvement, elle est la douceur qui suit sa force. Elle coule sur elle, il l’attire à lui. La danse commence.
Il lui imprime un mouvement, elle a du mal à le suivre, peu habituée à ce genre d’exercice. Peu à peu, pourtant, elle s’accorde pourtant à ses va et viens, elle prend son rythme trouve ses marques, bande son pouvoir pour suivre les mouvements de l’homme. Un instant leurs regards se croisent, elle lui sourit avec douceur. Elle prend plaisir au challenge qu’il lui a proposé. Une joie partagée et sauvage, une sensation de contrôle puissant sur un élément qui n’est pas sien, elle se sent bien, elle se sent puissante. Cela ne dure pas.

Le rythme trouvé elle a finalement plus de facilité que son partenaire à suivre leur ballet, sans jamais chercher à prendre le contrôle elle est celle qui s’épuise le moins rapidement. L’entrainement, la puissance gagnée lors de l’étoilisation semblaient lui donner un avantage. La sphère, est donc posée au sol avant d’être délaissée par leurs pouvoirs. Elle ne s’affaisse tant leurs énergies se sont mêlées pour la construire, et l’ont abandonnée là en se détachant d’elle. La sphère, telle un château de sable disparaitra au prochain orage, alors il ne restera plus rien de leur idylle.


Observation Fyfy10
##   Jeu 11 Juil 2019 - 11:33

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Observation New_york_3-500x200
Malgré l'aide de la jeune femme, mon énergie à fondu comme la neige aux premiers rayons chaud du printemps. Pas une goutte de sueur et pourtant, une sensation de fatigue si grande que je m'excuse auprès d'elle pour m'asseoir contre le tronc d'un arbre tout proche, observant encore la construction de nos deux esprits, fruit de l'union de deux énergie.

Je croise le regard de mon amie anonyme. Un instant, je m'y perd, il est assez fou de penser, que je ne connais pas son nom ni son prénom et que pourtant nous avons partager nos énergie. Une idée folle me vient, et malgré mon caractère, je ne peut m'empêcher de lui proposer de vive voix, mes mots refusant de rester prisonniers de mes lèvres.

"C'était plus facile oui... Est-ce que... Hum, est-ce que tu accepterait de m'aider à m'entraîner? S'il te plait?"
je lui demandais, pris d'une gêne dont je ne parvenais pas à trouver l'origine.

S'entraîner seul, je sais faire, pour améliorée mon corps, pour apprendre des connaissances théoriques... Mais là, comment m'entraîner seul, sans perdre un temps précieux? ce n'était pas possible, je devais avoir un professeur. Quelqu'un qui savait déjà comment gérer cette énergie, aussi fou soit il de penser connaitre la nature de celle ci. Elle semble avoir des affinités, des similarité entre certains types. Visiblement, l'eau et la terre semble plus que fait pour s'entraider. Et je dois bien l'admettre, cela m'a aidé... j'ai durant un instant, occulter cette saloperie de vide qui me ronge le coeur. Si j'arrive à soigner ce vide, à contrôler mes pouvoir, je pourrais alors retourner chez moi, dans les montagnes. .
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia




Observation Signat10
##   Jeu 11 Juil 2019 - 12:09

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 447
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Elle le regarde s’effondrer contre un arbre, reprendre son souffle quand elle n’a pas réussi à perdre le sien. Elle en aurait voulu plus. La sensation était grisante, elle la laisse se dissiper lentement cherchant en elle les derniers grésillement de pouvoir. Ils se sont estompés trop vite, elle pourrait lâcher un soupir, ne le fait pas. Les yeux de l’ancien militaire se perdent dans ses propres orbes. Cesse-t-on un jour d’être militaire, le combat finit-il un jour dans le cœur de ceux qui l’ont vécu ? Elle n’en sait rien, mais pour l’heure c’est un regard doux qu’ils partagent. Elle ne dit rien, ne sachant que dire. Poser des mots sur une sensation nouvelle et inconnue. La question de l’anonyme brise le silence de leur communication muette. Elle ne le fait pas, pas encore, se contentant d’hocher la tête. Oui, elle veut à nouveau ressentir ça.

Seulement les mots prennent et sens et Afya redevient Afya. Seulement Afya, trop terre-à-terre, trop logique.

« Je ne pense pas pouvoir t’aider à progresser, je ne connais que la maitrise l’eau… Je ne saurais te guider dans celle de ton élément. Il vaudrait mieux que tu te trouves un maitre Terre… »

Elle ne veut lui donner de faux espoirs, elle ne connait même pas assez de Terre pour pouvoir essayer de jouer les entremetteuses. Elle s’approche de lui sans entrer dans sa sphère de confort et s’accroupit pour lui faire face, n’appréciant guère une discussion à double niveau. Elle va même jusqu’à dégager les brindilles qui jonchent le sol pour s’asseoir sur l’humus meuble et confortable. Elle cherche ses mots, ne les trouve pas. Se tait. Après la sensation grisante du pouvoir qui coulait en elle, celle de l’impuissance est des plus désagréables. Elle sait pourtant qu’elle ne la retrouvera pas sans épuiser le jeune homme, alors… Elle se fait une raison.


Observation Fyfy10
##   Ven 12 Juil 2019 - 11:43

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Observation New_york_3-500x200
La réponse de la maîtresse des eaux est logique. Je sens une déception dans mon coeur, j'apprécie sa compagnie je pense, et je lui fais certainement plus confiance malgré que nous ignorions nos propres prénom, qu'à la plupart des gens du coins. La plupart des gens penseraient que c'est étrange comme relation d'amitié, mais en réalité c'est assez sain je trouve. Nous respectons nos limites et prenons le temps de nous connaitre.

"Tu a raison, c'est même parfaitement logique... Mais c'était, agréable de m’entraîner à l'instant avec toi, j'ai appris." Je passe alors un main dans mes cheveux, geste typique lorsque je me sens gêné. " Pardon ,je ne devrais pas insisté."

Je laisse ma tête se reposer contre l'écorce rugueuse du tronc derrière moi, je ferme les yeux. Il y a un tour que je peut accomplir sans user mon énergie. Est-ce que mon amie peut faire la même chose avec l'eau?

Je sens, les arbres, l'herbe, les fleurs, tout ces êtres qui vivent de manière immobile tout en étant omniprésent. J'ai découvert cela il y a quelques semaines, en méditant, c'est comme ci les arbres me parlait. Comme ci ils avaient leurs propres langage, un langage que je ne pouvais pas comprendre tant nous étions si éloigné en terme de conscience. Je les sens, quasiment partout dans Terrae, et quand je me laisse aller plus loin, tout s'arrête aux barrière de notre sanctuaire, une marée de béton, d'acier et de verre forme un no man's land où ma perception en peut s'aventurer plus loin.

"Je les sens tu sait... Les plantes autours de nous. C'est en partit pour cela que je me sens prisonnier, car juste après les remparts de Terrae... Il n'y a plus rien. Comme ci la lumière des plantes se taisaient brusquement, laissant place à une vide infinie, impénétrable de béton, d'acier et de verre." je murmurais, encore à demi parmi la forêt..
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Observation Signat10
##   Dim 14 Juil 2019 - 12:54

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 447
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Devrait-il insister ? Est-ce qu’insister qu’avancer des arguments face à une décision hâtive ? S’excuse-t-il a tord ou par abus de politesse ? A-t-elle déjà pris, même, une décision ? Non, elle n’a fait que constater une réalité, elle n’est pas terre. Elle ne pourra l’aider à progresser, si leurs deux éléments se combinent si bien, leur maitrise sont en tout point dissemblable, l’eau est un fluide quand la terre est un solide, l’un toujours en équilibre précaire, l’autre toujours stable. Elle lui fait non de la tête, il n’a pas à s’excuser d’insister, mais il a déjà a fermé les yeux.

« Tu as raison, c’était agréable. Grisant. J’avais l’impression de ne rien contrôler tout en gardant toujours le contrôle. Ce n’était peut-être pas logique, mais c’était vraiment agréable. »

Elle ne dit pas que peut-être plus tard ils pourraient recommencer ? C’était étrange la timidité et la pudeur dont elle pouvait faire preuve parfois. La sensation avait été trop agréable pour être socialement acceptable, elle se sentait presque coupable d’avoir partagé cela avec lui, maintenant que l’émotion retombait.

Elle sourit, elle avait déjà entendu ce genre de discours. Elle sourit, les terres n’avaient pas comme la plupart des terraens accès à deux pouvoirs mais trois. Celui de leur élément se déclinait sous deux formes, le contrôle de la terre et celui de la flore. La flore lui semblait aujourd’hui plus vivante que la terre, combien de temps cela durerait-il ? Le béton, n’était que sable ouvragé, de même que le verre en y réfléchissant, l’acier était lui aussi extrait de la terre… peut-être qu’un jour il entendrait la ville chanter comme les sous-bois. Elle ne dit rien.

« Derrière une forêt d’arbre se dresse une forêt de gratte-ciels. La vie que tu sens ici est différente de celle qui la peuple, mais ce n’est pas parce que ton pouvoir te rend sourd à celle-ci qu’elle n’existe pas. »


Observation Fyfy10
##   Jeu 25 Juil 2019 - 17:36

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Observation New_york_3-500x200
Je suis en mon fort intérieur, à la fois soulagé par le fait que la jeune femme est trouvé l'entrainement agréable, tout en étant légèrement gêné. 

"Peut être que certaines forêt ne sont pas compatible entre elle. Qui sait. je ne suis surement pas fait pour la vie en ville."
Je répond à la jeune femme avec mélancolie.

Cela me rappelais que j'étais loin des vallées et des forêts qui me plaisais tant.

J'ai un sourire furtif avant de me redresser. Je propose alors à mon amie anonyme. D'une voix quelque peu mal assuré. 

"Est-ce que... Tu accepterais, malgré tout, qu'ont s’entraîne à nouveau dans quelques jours, ensemble?"

Comme c'est étrange, de vouloir être avec quelqu'un de la sorte... Un instant l'idée d'être tombé amoureux me passe par la tête. Je dissous cette pensée quasi immédiatement, c'est ridicule. J'ai simplement l'esprit plus égaré par la fatigue, ce moment était agréable, mais cela ne veut pas dire cela...

Comment aurais je pu deviner que cette supposition allait me hanté pendant les semaines qui vont suivre, mais pour l'heure, je ne souhaite qu’une réponse à la proposition faite. Un espoir de passer du temps avec mon amie anonyme. Après cela, je devrais rentrer, refaire mes forces. continuer à m'entraîner et espérer réussir à devenir assez fort pour devenir étoile. Dans un coin obscur de mon esprit, ce greffe la motivation de pouvoir faire durer ce genre de moment en obtenant plus de puissance..
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia







Observation Signat10
##   Dim 28 Juil 2019 - 14:42

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 447
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Elle sentit qu’elle ne devait pas le contredire. Elle réfléchit. Elle pouvait comprendre, Tokyo ne l’attirait pas outre mesure, mais pas parce qu’elle était de béton et de verre. Cela ne la dérangeait pas tant que cela, cependant elle se rendait compte qu’elle n’avait rien à y faire. Elle n’y avait pas aimé les expériences qu’elle y avait vécu.

« Je crois que ce sont les personnes qu’on y rencontre qui rendent les lieux accueillants. »

Elle aimait son pays d’origine, mais cela ne tenait pas tant à sa terre rouge et fertile qu’à la présence de sa sœur et de sa mère. Elle aimait les ivoiriens, certains lui avaient fait beaucoup de mal, mais dans son fort intérieur elle pensait encore qu’ils étaient burkinabais, ce genre de convictions n’était fondé que sur un racisme lattant elle en avait vaguement conscience, mais elle avait du mal à blâmer son peuple qu’elle chérissait tant.

« Bien sûr. » accepta-t-elle peut être un brin trop rapidement. « Je te raccompagne aux dortoirs tu as l’air fatigué ? »

Il n’est pas de coutume à Terrae d’abandonner un partenaire épuisé par l’utilisation de ses pouvoirs. Il est toujours avisé de le reconduire chez lui, d’être certain qu’il est en sécurité pour récupérer. Les pouvoirs savaient laisser les gens épuisés comme peu de choses, bruler trop d’énergie pouvait avoir un contre-coup violent. Combien s’étaient-ils déjà mangé les doigts d’avoir dépassé leurs limites, se retrouvant tellement engourdis de fatigue que se déplacer jusqu’à leur lit devienne une épreuve insurmontable. Elle préférait s’assurer qu’il ne craigne rien plutôt que de le laisser dans ces bois où la pluie saurait le cueillir et le transir rapidement. Elle se releva en s’étirant, mais ne trouva nulle tension dans ses épaules. Etrange pensa-t-elle.


Observation Fyfy10
##   Lun 29 Juil 2019 - 13:09

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Observation New_york_3-500x200
Je réfléchit un instant à sa réponse. Oui, cela fait sens. Après tout, un lieux n'est rien de plus que les émotions que l'ont lui attache, les souvenirs qu'ils garde. Ca va bientôt faire six mois que je suis ici, à Terrae, et force m'est d'admettre... Que c'est pas aussi difficile et compliquer que je l'avais crains.

J'avais rencontré des gens bien, des idiots, et dans un sens je crois que je m'y plais sans vouloir vraiment l'admettre.


"Tu à raison. C'est sûrement pour ça que même si je suis loin de chez moi j'arrive à vivre malgré tout. j'ai rencontré plusieurs personne qui sont maintenant de bons amis ici à terrae. Et tu en fait partit." je lui répondais avec un sourire.

Il est vrai aussi que je n"étais pas au mieux de mes capacités physique actuellement. Il est sûrement plus sûr que quelqu'un me raccompagne jusqu'à ma chambre. Oui, en effet.


"Je te remercie de proposer, c'est vrai que je ne suis pas au mieux de ma force à cet instant." J'avouais à la jeune femme.

Je prenais alors le chemin vers les chambres des initiés. Aux côté de la jeune femme si énigmatique. mais dans un sens, n'étions nous pas deux mystères qui appréciaient simplement la présence mutuelle de l'un et de l'autre, ne désirant pas encore dévoilé nos noms. .
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Observation Signat10
##   
Contenu sponsorisé

 

Observation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : 1, 2  Suivant