Partagez
Réaction en chaine
##   Jeu 27 Juin 2019 - 0:45

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Senri Yamada
Senri Yamada
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 254
Date d'inscription : 16/04/2019
Age : 20
Emploi/loisirs : Fantôme de la salle d'entraînement
Humeur : oikawa


Si Senri avait eut des cheveux, il les aurait arrachés. Jetant un regard à son téléphone puis au ciel, il poussa un profond soupir. Reportant son regard sur une équation entourée de gribouillages destinés à la résolution de celle-ci, il soupira à nouveau. Ça faisait bien trois heures qu’il moisissait à la bibliothèque en tentant vainement d’achever cet exercice. Et il devait lui en rester cinq ou six autres. Il siffla nerveusement son amertume en repensant à son prof de math qui, voyant que Senri n’était pas parvenu à accomplir ses devoirs, lui en avait donné d’autre, soi-disant plus simple.

La soirée était déjà bien entamée et se rendre au gymnase semblait au jeune garçon de moins en moins possible. Rageusement, il ferma son manuel de mathématique et le jeta dans son sac. Il y fourra également ses feuilles raturées sans délicatesse et sortit. Alors que sa colère, son agacement et son stress se répercutaient un peu partout dans la pièce, une vague de calme l’envahit subitement, rendant sa sortie moins précipitée et agitée.

Néanmoins, lorsqu’il s’extirpa du bâtiment et qu’il se rendit compte qu’on lui avait imposé une sensation, il pesta. Son pied alla remuer la poubelle doublée d’un cendrier à l’entrée de la bibliothèque. Le visage du chauve se crispa alors qu’il étouffait un râle de douleur.

En apparence, le chemin entre la bibliothèque et l’institut n’était pas tellement éprouvant, pas de montée ni de descente. Il était plutôt tranquille et se faisait vite, surtout en courant. Ce que Senri avait commencé à faire. Mais la présence d’autres personnes et de leurs émotions impudiques firent de ce trajet un enfer.

Après avoir croisé le chemin de cinq personnes, Senri avait craqué. Il était épuisé mentalement par ces insidieuses émotions, alors quand l’immonde joie de vivre de ce blondinet à lunette s’était immiscée en Senri, la colère ne mit pas longtemps à reprendre le dessus et briser le peu de barrières qu’il avait encore. Le chauve s’arrêta dans sa course -qui avait bien perdu en vigueur – pour faucher les pieds de l’infâme passant joyeux. Le sensitif se délecta presque de la surprise et du désarroi de cet individu. Le chauve intima à sa victime de ne plus être heureux avant de reprendre son chemin, hors de lui malgré tout.

Pour ne rien arranger, il rejoignit d’abord par erreur le dortoir des novices ; il n’avait pas encore perdu l’habitude de le rejoindre en fin de journée. Ce n’est qu’après une trentaine de minutes de détour que Senri arriva enfin à sa destination ; l’aile des Tonnerre. Il se dirigea à la hâte vers sa chambre et l’ouvrit à la voler pour la refermer aussitôt avec encore plus de force.

Quand la porte claqua brutalement, il put voir la poignée lentement glisser de son socle et tomber à ses pieds. Il arqua un sourcil.

-C’est d’la merde leur truc…

Il eut un court instant de pause, où il fut plongé dans une intense réflexion.

- Minute... j’étais sûr d’avoir fermé à clé.

Senri fit soudainement volte-face, traversé par une crainte irraisonnée. Qui s’avéra pourtant vrai.

-C’est pas ma chambre…

Il venait donc de ; claquer la porte d’une chambre qui n’était pas la sienne, d’en faire tomber la poignée – condamnant ainsi l’accès – et pour ne rien arranger, des pas se faisaient entendre à l’intérieur de la dite chambre.


Sombre enregistrement

l'art d'être un caïd:
 
oikawa
##   Mer 3 Juil 2019 - 12:01

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 334
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

Réaction en chaîne

Senri & Elisha

Le sac de boxe en toile tremblait sous les coups de poings assénés par Elisha. Cela faisait quelques semaines qu’elle essayait de s’entraîner régulièrement, et cela commençait à porter ses fruits. Ses coups étaient plus rapides, plus précis, plus puissants. Bon, d’accord, avec ses bras tous fins et son absence notable de muscles, elle n’était pas la plus grande combattante de Terrae, loin de là. Mais au moins elle n’était pas non plus sans défenses. Et puis, la prochaine étape serait d’assister aux cours d’arts martiaux organisés par Elwynn. A partir de là, elle pourrait vraiment dire qu’elle savait se battre. Et elle avait hâte que ce jour arrive.

Cela faisait deux bonnes heures qu’elle s’entraînait à divers exercices dans la salle d’entraînement, et la fatigue commençait à la rattraper. Elle s’arrêta, encore essoufflée et transpirante, et saisit sa bouteille d’eau pour en engloutir la moitié d’un seul trait. L’été était déjà là, et la chaleur rendait l’entrainement plus éreintant pour le corps. Elle ne rêvait que d’une chose : une bonne douche bien fraîche pour décaper la couche de sueur qui avait séché sur sa peau. Elle attrapa sa serviette pour éponger son front et sa nuque, avant de quitter la salle d’entraînement d’un pas résolu en prenant soin de rester le plus à l’ombre possible. Elle n’avait pas pris d’affaires de rechange, alors hors de question de se doucher sur place pour remettre ses vieux vêtements puants.

Elisha trottina gentiment jusqu’au bâtiment où se trouvaient les dortoirs et les chambres. Certes elle était fatiguée, mais elle était si pressée de se changer qu’elle pouvait bien faire quelques efforts supplémentaires. Arrivée dans sa chambre, elle ne prit même pas la peine de fermer sa porte à clé et se déshabilla immédiatement, laissant un petit tas de vêtements au milieu de la pièce, pour filer sous la douche. La fraîcheur de l’eau sur sa peau lui fit un bien fou, et elle resta un long moment sous le filet d’eau, repoussant le moment où elle devrait retrouver la chaleur et la moiteur de l’air.

Mais alors qu’elle venait de se rincer les cheveux, elle entendit la porte de la chambre s’ouvrir et se refermer violemment, puis une voix masculine pester. La porte de la salle de bain était ouverte, mais depuis la douche la brune ne pouvait voir de qui il s’agissait. Pour elle il n’y avait pas de doutes possibles : une seule personne à sa connaissance se serait permis d’entrer ainsi dans sa chambre sans même prendre la peine de frapper. Tiago.

Putain de merde …

La jeune fille sorti précipitamment de la douche et enroula une serviette autour de son corps nu sans prendre la peine de se sécher. Elle n’avait pas envie qu’il la surprenne en tenue d’Eve, rester sous l’eau était trop risqué. Mais elle n’avait pas la patience d’attendre d’être rhabillée pour aller l’engueuler, et puis de toute façon ses vêtements étaient dans son armoire. Elle sorti donc de la salle de bain en furie.

Tiago t’es sérieux ?! On t’a jamais appris à frapper là d’où tu viens ? Putain tu fais –

Elle s’interrompit brusquement. Au lieu de la tignasse décoloré de son ami, elle faisait face à un adolescent au crâne rasé qui ne savait visiblement pas plus qu’elle se qu’il faisait là, vu l’étonnement qui se lisait sur son visage. Elisha resta quelques secondes, hébétée, se demandant qui pouvait bien être cet inconnu, avant de réaliser dans quelle tenue elle était, et qu’il n’avait rien à faire ici.

Mais … T’es qui ? Dégage de ma chambre putain de pervers !

Elle désigna la porte du doigt, tout en tenant fermement le haut de sa serviette de l’autre main afin d’éviter qu’elle ne glisse. Déjà qu’elle n’était pas beaucoup couverte …


L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
Réaction en chaine AayTf03
##   Dim 28 Juil 2019 - 19:02

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Senri Yamada
Senri Yamada
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 254
Date d'inscription : 16/04/2019
Age : 20
Emploi/loisirs : Fantôme de la salle d'entraînement
Humeur : oikawa

Senri s’était attendu à ce que quelqu’un arrive. Même sans entendre le moindre pas. Une vague de ressentiment et d’agacement l’avait brusquement agressé. À mesure que le temps passait, tout ces sentiments venaient infester les siens et perturber ses émotions déjà chaotiques. Pourtant, lorsqu’une brune déboula dans ce qui était certainement sa chambre, vêtu très sobrement d’une serviette, la gêne remplaça la colère.

Senri vira au rouge pivoine tandis que son visage se décomposait. Les paroles de la jeune femme n’arrangeaient rien. Pas moyen qu’il soit un pervers ! Il ne pouvait l’accepter !

-Je me… Euh… Trompé de chambre et…

Senri bafouillait sans réellement savoir quoi faire. Il lança un regard plutôt éloquent vers la poignée, puis vers la jeune femme.

-La poignée est cassée.

S’il est vrai qu’il était toujours très gêné, il y avait aussi cette vague de sentiments négatifs – venant aussi bien de la jeune femme que de lui – qui l’oppressait. Ne se connaissant que trop bien, il savait qu’il ne devait pas faire exploser sa colère, puisque d’une part, il était en tort et de l’autre, la jeune femme semblait, elle aussi, du genre têtue.

Malheureusement, avec tout ça, il avait omis de relever un petit détail. Détail qui lui revint à l’esprit de manière impromptue.

Elle avait prononcé le nom de Tiago. Elle avait osé dire ça ! Ses poings se serrèrent, tandis que sa bouche se crispait tandis que de minuscules éclairs crépitaient sur le haut de son crâne en se remémorant le visage du feu. La colère prit aussitôt le pas sur la gêne.

-Comment tu m’as appelé ?! J’ai une gueule de poseur décoloré p’tet ?!

Et maintenant qu’il était en colère, c’était parti pour cirer plus fort que la jeune femme.

-Et j’y peux rien si les portes elles se ressemblent toutes dans c’te foutue aile et si tu sais pas utiliser un verrou !


Sombre enregistrement

l'art d'être un caïd:
 
oikawa
##   Mer 31 Juil 2019 - 14:21

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 334
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

Réaction en chaîne

Senri & Elisha

Dans un premier temps, l’adolescent sembla affreusement gêné de se trouver dans cette situation. Soit il n’avait jamais vu de ville en petite tenue, soit il n’avait pas envie de voir une inconnue en petite tenue, soit il était simplement confus de s’être trompé de chambre. Probablement un mélange des trois. Il bafouilla, rouge comme une pivoine, qu’il s’était simplement trompé de chambre, et que la poignée était cassée. Elisha fronça les sourcils et fixa la poignée tombée au sol d’un air agacé. Comment avait-il bien pu se débrouiller pour la casser de la sorte … Elle s’exclama d’un air indigné :

Quoi ?! Mais … Comment tu t’es démerdé pour la péter, cette porte ?

Mais il semblait que les mots qu’elle prononçait n’arrivaient pas aux oreilles du garçon qui, durant quelques secondes, s’était figé, comme s’il prenait conscience d’une information qui était pour lui capitale. Ce qui était visiblement le cas, puisqu’il réagit avec quelques minutes de retard en s’indignant à propos du nom qu’elle avait prononcé avant de voir son visage. Tiago, un poseur décoloré ? La description lui allait plutôt bien, et aurait pu faire rire la jeune fille si le ton menaçant et l’attitude belliqueuse de l’adolescent ne lui déplaisait pas autant. Était-il réellement en train de lui hurler dessus alors qu’il était clairement en tort après s’être introduit dans sa chambre sans y être invité ? Elle fronça encore plus les sourcils, et aboya :

Tu t’fous de ma gueule ? C’est pas mon problème si t’es bigleux au point de même pas voir que t’es pas au bon endroit, t’y est pas et c’est tout ! Que je ferme le verrou ou pas t’as pas à entrer pigé ? Nan mais j’hallucine, le culot quoi.

Elle avait dit cette dernière phrase plus pour elle-même qu’à l’intention de son interlocuteur. Si elle ne devait pas maintenir en place cette serviette qui la préservait encore de la nudité, elle lui aurait déjà probablement sauté au cou pour lui faire ravaler son arrogance. Parce que oui, à ses yeux, il s’agissait bien de cela. Il fallait un sacré sans-gêne pour crier sur une personne à qui on venait de causer du tort, et manque de chance pour lui, Elisha n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Elle reprit donc :

Nan en effet t’as rien à voir avec Tiago. Lui au moins, il a des cheveux.

Elle le dévisagea de haut en bas, un air méprisant au possible sur le visage, comme pour lui montrer qu’elle le trouvait vraiment ridicule. Puis elle poussa un soupire exaspéré et se avança dans sa direction pour ramasser la poignée et tenter de réparer la porte. Ca devait pas être si compliqué, et puis, elle voulait juste qu’il se casse …


L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
Réaction en chaine AayTf03
##   Lun 5 Aoû 2019 - 15:08

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Senri Yamada
Senri Yamada
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 254
Date d'inscription : 16/04/2019
Age : 20
Emploi/loisirs : Fantôme de la salle d'entraînement
Humeur : oikawa

-Mais… Je suis pas chauve, bordel !

Ils avaient quoi tous ces gens, à penser qu’il était chauve ? C’était une coupe de cheveux minutieusement entretenue et réfléchie. Qui plus est, c’était sa sœur qui lui avait rasé la tête pour la première fois, donc quand on insultait ses cheveux, on insultait sa sœur. Chose qu’il pouvait difficilement laisser passer.

Sauf que dans le cas présent, c’était compliqué. N’ayant d’ordinaire pas une grande répartie, l’adolescent était également conscient d’être en faute, ainsi, il n’arrivait pas à réagir comme d’habitude. Lorsque la jeune fille s’approcha, l’agacement de Senri ne fit que croître. S’il avait eu le temps d’y penser, il aurait facilement pu deviner que ses pouvoirs lui faisaient capter toute la négativité de la fille chez qui il s’était introduit par inadvertance.

Et ce regard méprisant. Il détestait ça. Ses lèvres se crispèrent tandis que sa tête s’enfonçait dans ses épaules et que ses ongles charcutaient la paume de ses mains. Ses doigts étaient si serrés qu’il avait l’impression qu’ils allaient imploser. Il s’écarta laissant passer la jeune femme tout en bouillonnant, incapable de trouver quoi répondre à la jeune femme.

Lorsqu’elle se pencha pour observer la porte, il fit de son mieux pour se décaler le plus loin possible et regarda dans la direction totalement opposée. Il balaya la chambre du regard à la recherche de quelque chose pour concentrer son attention. Le mobilier était simple, ressemblant beaucoup à la sienne, si ce n’est le canapé. De nombreux vêtements traînés par terre, lorsque Senri repéra une culotte, son regard vint immédiatement s’ancrer au plafond. Les joues écarlate et la bouche crispée en une expression affreusement gênée.

Soudain, il le réalisa. C’était une chambre de fille. C’était sa première fois dans la chambre d’une fille. Quelque chose se brisa en lui quand il le réalisa.

Il s’était tellement imaginé ce moment, son imagination alimentée par tous les shojos et histoires d’amour qu’il avait pu lire avait clairement conçu ce moment. La chambre aurait été plus féminine et mieux entretenue, quoique les filles ténébreuses ne laissassent pas toujours l’adolescent indifférent. Dans tous les cas, ç’aurait été un moment romantique, où il aurait été tiré par le bras puis chaleureusement enlacé et… Il chassa immédiatement ces pensées de sa tête. Il était encore plus rouge qu’avant. S’il avait été dans un manga, nul doute que de la fumée se serait évadée de sa face pivoine.

Il ne pouvait décemment pas rester ici plus longtemps. Il contourna la jeune fille, tentant de la regarder le moins possible et en la poussant du bout du bras. Il était tellement tendu que ses mouvements ressemblaient à ceux d’un automate dans un vieux film de science-fiction.

- Pousse-toi, j’vais m’occuper de ça.

En face de la porte, son attitude changea du tout au tout. Il fit appel à toute la colère qu’il avait ressentie précédemment, visualisa le plus distinctement possible le visage hautain de cette fille et de Tiago sur la porte.

Son genou se leva subitement et une seconde après, son pied était propulsé vers la porte.

Senri s’était attendu à entendre un craquement. Le craquement de bois de la porte qui aurait ensuite claqué contre le mur. Mais, bien que la porte fut secouée par le coup, elle resta close. Le craquement qui s’était fait entendre avait été plus discret. Il était survenu lorsque le pied de Senri s’était soudainement replié vers lui.

Son visage pâlit d’un seul coup, une expression qui se voulait confiante crispé par la douleur sur le visage, il détendit lentement sa jambe et posa une main sur un mur. Il n'osait pas encore reposer son pied sur le sol. Il déglutit, en essayant de ne pas laisser entrevoir qu’il souffrait le martyr.

- Finalement, elles sont peut-être pas si fragiles, ces portes.


Sombre enregistrement

l'art d'être un caïd:
 
oikawa
##   Mar 27 Aoû 2019 - 9:21

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 334
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

Réaction en chaîne

Senri & Elisha

La poignée à la main, Elisha tentait tant bien que mal de réparer la porte afin de permettre à ce gamin colérique de sortir de sa chambre. Parce qu’elle n’était pas franchement à l’aise, en sa compagnie, et que son attitude agressive pénétrait peu à peu son propre esprit. Car si d’habitude, un contact lui suffisait à absorber la moindre émotion, dans le cas de ce jeune homme, nul besoin d’établir un contact physique. Sa frustration et sa colère transpiraient tellement qu’elle pouvait les sentir de là où elle était. Et cela lui déplaisait fortement, elle qui avait passé tant de temps à bloquer les émotions des autres afin d’avoir la paix.

Afin d’oublier ces émotions parasites, la brune se concentra sur sa réparation. Aussi ne vit elle pas le regard du garçon glisser sur le mobilier de sa chambre, sur ses vêtements, sur ses … Il était certain que si elle l’avait aperçu, elle aurait été affreusement gênée. Presque autant que lui, qui avait maintenant viré au rouge pivoine, et qui décida qu’il était temps d’y mettre un peu du sien pour réussir à sortir. Il s’approcha et poussa la Tonnerre du bout du bras comme si elle était pestiférée, déclarant qu’il allait s’occuper de ça comme s’il pouvait faire mieux qu’elle. Agacée, Elisha s’écarta et le regarda lever la jambe avant de la fracasser contre la porte d’un air dubitatif. Ce n’était probablement pas le genre de mec que l’on pouvait qualifier de délicat.

Un craquement sourd se fit entendre. Sauf que la porte n’avait pas bougé d’un pouce. Le visage du garçon pâlit subitement, et la colère qui émanait de lui jusqu’à présent se transforma immédiatement en douleur intense. Elisha était partagée entre l’envie d’exploser de rire, et celle d’hurler de douleur. Quelle plaie d’être Sensitive … Elle se contenta d’une légère grimace et leva les yeux au ciel.

Putain mais … Toi, t’as pas inventé le fil à couper le beurre, hein ?

Elle poussa un soupire las. Elle était peut être énervée à la base, mais elle n’allait quand même pas laisser cet imbécile une jambe en l’air à souffrir le martyre. Parce que vu le craquement qu’ils avaient entendu, quelque chose s’était clairement cassé dans son pied. Et que comme pour l’instant, ils étaient bloqués ici … D’un coup de menton, elle lui désigna le canapé.

Allez champion, va t’asseoir, j’m’occupe de la porte. Enfin, si tu peux bouger tout seul évidemment. Quoi qu’en fait j’aimerai éviter d’avoir à te toucher si possible, alors va falloir que tu te démerdes.. En attendant j’vais me changer, le style serviette qui menace de tomber c’est pas mon truc.

Elle attrapa un T-shirt et un shorty qui traînaient sur de dessus de son linge propre, et s’éclipsa quelques secondes dans la salle de bain. Cela ressemblait plus à un pyjama qu’autre chose, mais elle s’en fichait pas mal. Elle sécha rapidement ses cheveux afin qu’ils ne dégoulinent pas dans sa nuque, puis elle retourna dans la pièce principale.

Alors, cette jambe, c’est comment ?

Non pas qu’elle se soucie à proprement parler de son état, mais mieux il irait, et moins il diffuserait à la jeune fille la douleur qui lui transperçait le pied, et ça, ce serait quand même pas mal.


L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
Réaction en chaine AayTf03
##   Sam 31 Aoû 2019 - 20:08

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Senri Yamada
Senri Yamada
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 254
Date d'inscription : 16/04/2019
Age : 20
Emploi/loisirs : Fantôme de la salle d'entraînement
Humeur : oikawa

Les dents serrées, Senri se contenta de siffler son mécontentement entre celles-ci suite à la remarque d’Elisha. Une main contre le mur pour ne pas tomber, il tentait de respirer pour calmer sa douleur et ses émotions chaotiques. Lorsqu’elle lui montra le canapé, Senri secoua négativement la tête. Convaincu que ça allait passer. Il posa son pied sur le sol et devint livide. La douleur avait traversé sa jambe comme une décharge électrique.

Il releva brièvement la tête vers Eli, et boitilla la tête baissé jusqu’au canapé tout en grommelant.

-Tant mieux, j’veux pas qu’t’me touches non plus.

Senri avait mal, mais il n’allait pas se laisser porter. Il n’était pas si faible et avait une réputation à tenir. Une fois assis, le chauve acquiesça simplement quand la demoiselle lui dit qu’elle allait s’habiller. Au moins, il ne serait plus gêné quand il la regarderait. C’était déjà ça. Lorsqu’elle s’absenta, Senri tenta soigneusement de masser sa cheville, repérer les endroits où il avait mal.

Le véritable but de cette entreprise, c’était de ne pas se concentrer sur ce qui l’entourait et donc, sur ce qui traînait dans la chambre dans laquelle il s’était introduit. Même ainsi, il était rouge pivoine et avait bien trop chaud. Peu après la fille revint dans la pièce, demandant au garçon comment allait sa jambe.

Fatalement, l’imbécile qu’était Senri n’acceptait pas d’être vu dans une telle situation face à une inconnue.

- C’est bon, tranquille. Ça va déjà mieux.

Il entreprit de se lever et fut, un peu trop téméraire. Lorsqu’il posa le pied-à-terre, il regretta plus que tout. La douleur qui traversa son pied fut aussi intense qu’indescriptible, si bien qu’il perdit toute force dans sa jambe et un précieux appui. Une demi seconde plus tard, le nez de Senri s’écrasait sur le sol, au pied de la jeune femme.

Senri gigota légèrement, en grognant avant de se relever. Il ne bougea qu’un peu en se relevant, mais suffisamment pour effleurer de sa joue, une jambe de son hôtesse improvisée.


Sombre enregistrement

l'art d'être un caïd:
 
oikawa
##   Ven 20 Sep 2019 - 9:45

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 334
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

Réaction en chaîne

Senri & Elisha

Lorsqu’elle revint dans la pièce, Elisha jeta un œil curieux plus qu’inquiet à Senri qui avait réussi à boitiller jusqu’au canapé. Lorsqu’elle lui demanda comment allait sa jambe, il répondit qu’il n’avait presque plus mal, et entreprit de se relever. Mais vu la grimace que lui arracha cet effort, et la façon dont il retomba lamentablement sur le sol, il devait quand même encore avoir un peu mal. La brune poussa un soupire las et exaspéré, regardant la masse gigotante qui traînait à ses pieds.

Pas la peine de faire le mec, ça sert à rien. Et puis d’abord tu -

Sa phrase s’interrompit lorsque Senri commença à se relever, effleurant quelques instants sa jambe découverte. Ce ne fut pas long, mais ce bref contact suffit à transmettre la douleur du chauve à la Sensitive. Douloureusement surprise, elle s’exclama dans un cri de douleur :

Putain de merde !

Son pied était à présent aussi douloureux que celui du garçon, et elle tomba à son tour à la renverse. Heureusement, elle réussit à orienter sa chute en arrière afin de s’éloigner du jeune homme. Le contact rompu, la douleur s’estompa rapidement, laissant simplement place à une colère froide.

Putain mec je t’ai dit que je voulais pas que tu me touches ! Tu peux pas faire gaffe ?! Sans dec pourquoi c’est toujours des boulets dans ton genre que j’rencontre …

Elle se releva sans peine, et laissa le jeune homme se débrouiller pour faire de même, trop contrariée pour lui venir en aide. De toute façon elle n’avait aucune envie d’un nouveau contact physique, et elle voyait mal comment l’aider sans le toucher. Poussant un grognement agacé, elle retourna au niveau de la porte et commença à trifouiller la poignée afin de sortir de là, mais en vain.

Ah, génial ! Vraiment géniale, cette putain de journée de merde !

Elle jeta la poignée au sol et vint s’adosser contre le mur, puis se laissa lentement glisser sur le sol pour finir assise par terre. Prenant sa tête dans ses mains, elle resta le regard fixé sur ses pieds, énervée certes contre l’inconnu qui avait gâché sa journée, mais aussi contre elle-même, car elle était incapable de contrôler ce fichu pouvoir.


L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
Réaction en chaine AayTf03
##   Mer 2 Oct 2019 - 9:27

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Senri Yamada
Senri Yamada
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 254
Date d'inscription : 16/04/2019
Age : 20
Emploi/loisirs : Fantôme de la salle d'entraînement
Humeur : oikawa

Senri fit les gros yeux quand Elisha tomba et qu’elle se mit à violemment pester ensuite. Qu’est-ce qui avait bien pu lui arriver ? C’était de sa faute ? Un tas de questions sans réponses se bousculèrent dans l’esprit de Senri. Ce dernier n’était pas de ceux qui réfléchissait avant d’agir, encore moins lorsqu’il était agacé et que sa cheville était tordue. Le visage déformé par la colère, la moitié du corps encore à terre, il pesta à son tour.

Mais la douleur l’empêcha de formuler une phrase correcte. Il se contenta de grogner tout en ramenant le genou de sa jambe valide au sol. Sa main s’agrippa au canapé et tracta son corps pour l’aider à se relever. Durant ce laps de temps, la jeune fille était retournée examiner la porte et avait finit par s’accroupir contre le mur, la tête dans les genoux. Devant ce spectacle, la culpabilité s’insinua lentement dans l’esprit du garçon.

Les deux neurones à peu près en état du tas de muscles firent le lien entre le contact – très bref – qu’ils avaient eut et l’état de la fille. Il était fautif. Dans les shojos, ce genre de situation nécessitait des excuses d’au moins un des deux partis. Même pour l’intellect limité du boxeur, il était aisé de comprendre que c’était à lui de présenter des excuses. Il fit quelques pas vers la jeune femme et s’arrêta face à la porte, le regard fuyant et une expression entre le malaise et l’agacement.

- J’suis désolé pour... pour ta porte… et pour t’avoir touché, ok ?

Le dernier mot avait été un peu plus violent que le reste de la phrase. Il s’en était rendu compte et avait aussitôt regretté, mais le naturel impulsif de Senri revenait toujours dans ce genre moment. Le garçon patienta un moment, avant de reprendre.

- C’quoi l’problème avec le contact physique ? Ça avait l’air douloureux.

Son visage s’était très imperceptiblement adouci et il jetait quelques rapides regards à la demoiselle. Ce n’est qu’après avoir parlé qu’il fit le lien avec son pouvoir électrique et la façon dont il se manifestait. Soudainement bien plus honteux qu’énerver, le garçon se tourna vers la jeune fille.

- Mon crâne a encore fait de l’électricité ?

Il avait totalement perdu son aspect intimidant.


Sombre enregistrement

l'art d'être un caïd:
 
oikawa
##   Mer 9 Oct 2019 - 9:36

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 334
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

Réaction en chaîne

Senri & Elisha

J’suis désolé pour... pour ta porte… et pour t’avoir touché, ok ?

Les mots du garçon surprirent Elisha, qui releva les yeux vers lui, intriguée. Était-il réellement en train de s’excuser, après tout le cinéma et l’image de mec orgueilleux et buté qu’il avait depuis le début ? Peut-être qu’il n’était pas si insupportable, finalement … Elle sourit faiblement, histoire de dire « merci de t’excuser » sans vraiment le dire. Les mots, ce n’était pas son truc, et les excuses encore moins. Il lui demanda quel était le problème avec le contact physique, vu que ça avait l’air douloureux, puis prit une mine effarée et ajouta que c’était peut-être son crâne qui apparemment faisait de l’électricité. Oh, un Tonnerre aussi, donc ? Cela expliquerait qu’il se soit perdu dans cette aile des dortoirs. Elisha eut un petit sourire amusé, et répondit un peu plus calmement même si on pouvait encore lire la frustration dans sa voix :

Non, non pas du tout t’en fais pas. Je suis Tonnerre moi aussi, alors l’électricité des autres est rarement un problème. Non, le truc c’est que dès que je touche quelqu’un, j’absorbe ses émotions, ses sentiments, ses sensations … En fait c’est comme si c’était moi qui les vivait, tu vois ? Et toi, mon grand, t’as vachement mal au pied je te signale. Bah voilà, quand tu m’as touché, j’ai eu mal au pied comme toi.

Elle haussa les épaules, consciente que cette explication pouvait paraître un peu bizarre. Elle ignorait pourquoi son pouvoir se manifestait de la sorte, et pourquoi elle était si influençable vis-à-vis des émotions des autres. Helm, lui, ne ressentait quasiment rien, et devait se concentrer un maximum pour avoir ne serait-ce qu’une petite émotion. Comme elle l’enviait.

J’suis un peu saoulée, mais c’est pas que pour la porte et ta tête de chihuahua enragé.

Elle souriait, essayant de montrer que c’était une boutade et non une insulte.

C’est simplement que j’arrive pas à contrôler ce truc et ça me gave. Parce que ça fait presque un an que ça dure. Enfin, j’ai progressé sur plein de trucs, mais ça, ça veut pas s’arrêter.

Elisha haussa les épaules, comme résignée à accepter son sort puisque malgré ses efforts ce don restait incontrôlable. Il avait parfois ses avantages, mais la plupart du temps, il était simplement encombrant.

Enfin, voilà, c’est pas que ta faute quoi. Au fait, on s’est même pas présenté. Moi, c’est Elisha.



L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
Réaction en chaine AayTf03
##   Dim 27 Oct 2019 - 1:33

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Senri Yamada
Senri Yamada
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 254
Date d'inscription : 16/04/2019
Age : 20
Emploi/loisirs : Fantôme de la salle d'entraînement
Humeur : oikawa

HRP : Encore désolé de t'avoir zappé dans mes réponses Sad

- Tch. J’ai pas une tête d’chihuahua, j’suis plutôt un berger allemand, moi !

Il avait dit ça immédiatement, avec une mine quelque peu vexée, bien que l’état d’esprit taquin de la jeune fille s’était mélangé à ses émotions. C’était peut-être pour ça qu’il était un chouïa plus détendu. Malgré tout, son ventre continuait de se tordre de colère et d’angoisse à cause de l’atmosphère chargée des émotions négatives des deux tonnerres.

Néanmoins, le garçon s’était calmé. Il appuya une de ces mains contre le mur et se laissa lentement glisser contre le mur pour être assis à côté de la jeune fille. Pendant ce court laps de temps, il avait repensé aux mots de la brune. Il n’avait jamais remarqué que son pouvoir lui permettait de ressentir la douleur des autres. Cela dit, ça expliquait pourquoi il s’était réveillé en plein milieu de la nuit dernière en ayant l’impression que son petit doigt de pied avait été sauvagement tordu. Il reporta son regard sur la jeune fille.

-Alors, on re… j’veux dire, les sensitifs, ressentent aussi la douleur et tout ça…

Les yeux de Senri s’écarquillèrent et son visage se teinta d’effroi quand la sensitive révéla qu’elle peinait à contrôler sa réception des sentiments depuis un an. Si longtemps ? Il ne parviendrait jamais à supporter ça aussi longtemps. Cela dit, les mots de la jeune fille faisaient écho à ce qu’il ressentait et, dans un certain sens, il était rassuré de ne pas être le seul à éprouver un tel calvaire.

-J’m’appelle Senri… Et, euh… Je comprends ce que tu ressens avec tes pouvoirs… Moi aussi, je galère avec.

Il marqua une courte et reprit immédiatement, le visage déformé par la panique.

- Mais j’suis pas sensitif hein ! Je suis un téléporteur, moi ! De vrai de vrai, hein !

Il avait parlé si vite que c’était à peine compréhensible. Comme s’il avait voulu cacher un lapsus révélateur. Il sentait son cœur battre à tout rompre à la simple idée que sa nature de sensitif soit révélée, sans pour autant se rendre compte que son comportement était plus que douteux.

Il se gratta machinalement le crâne en fixant ses pieds, la bouche en v. Il osa à peine lancer un regard vers Elisha, pour jauger sa réaction face à son cafouillage.


Sombre enregistrement

l'art d'être un caïd:
 
oikawa
##   
Contenu sponsorisé

 

Réaction en chaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Chambres. :: Partie Tonnerre. :: Chambre d'Elisha.