Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
On va pas s'laisser abattre !
##   Mer 18 Sep 2019 - 19:35

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : ø
► Rencontres ♫♪ :
Atumane Ngwenya
Atumane Ngwenya
Terre au pouvoir solaire
Messages : 88
Date d'inscription : 07/04/2019

     Fils à papa… Ah, ça, non. Neveu à sa tante à la rigueur, mais l’expression n’existait pas vraiment. Atumane n’avait jamais connu son père. Sa mère lui en avait parlé, une ou deux fois. Mort d’un accident du travail alors que son fils avait deux ans. Travaillant dans le bâtiment, ses conditions de travail étaient assez peu enviables, et son décès faillit causer la ruine de toute la famille. C’était quelque chose d’assez courant, dans des pays pauvres, où l’État ne pouvait pas aider ses citoyens les plus fragiles. Et les Zalambessa – du nom du père d’Atumane – étaient encore des privilégiés, comparés à la majeure partie de la population.
     Plus il écoutait Tiago parler de ses pouvoirs, plus Atumane avait du mal à se concentrer dessus – ce qui n’était déjà pas facile vu son état. Une espèce d’histoire de vengeance, de vouloir réparer des torts, des choses assez banales, en fait, et que souhaiterait n’importe quel gamin recevant un flingue ; se venger d’événements passés et de personnes diverses et variées. On s’occupe comme on peut. Au moins, ça permettait de savoir que Tiago ne refusait pas spécialement l’utilisation de la violence, ce qui en faisait quelqu’un avec lequel Atumane pourrait s’entendre, et qu’il serait bon garder à portée de main.
     Et puis toute cette histoire de « mériter une punition adaptée », de « faire payer », et toutes ces conneries. D’une stérilité. S’il y avait bien une leçon philosophique qu’Atumane avait pu tirer de la vie, c’était que tout arrive par hasard, que tout est contingent, et que se venger pour se venger, pour redresser quelque tort, pour rétablir la justice, n’avait aucun sens. Ou plutôt, ça n’en avait que quand l’objectif était tout autre : afficher sa puissance pour obtenir du pouvoir, supprimer un concurrent, et cætera.
     Il ne montra toutefois rien de ses sentiments profonds. Tout au plus, un hochement de tête interprétable comme compatissant.

     « Ouah, c’est compliqué, mec. Pour t’expliquer ça sans que ce soit chiant… Ma tante… a peur de Terrae. Elle craint qu’elle l’espionne, elle craint le conflit d’intérêt entre elle et eux à mon sujet, vu qu’elle veut bosser avec moi, surtout depuis que j’ai mes pouvoirs, et euh, oui, où j’en étais. Oui, Enfin, tu vois, comme tu dis, Terrae n’autorise pas les sorties facilement, et je ne la vois pas devenir une plate-forme du trafic d’armes sans broncher. Et elle a aussi peur de mes pouvoirs. Du coup, pour l’instant, non. Elle a coupé toutes les communications. Je ne sais pas si elle me fait encore confiance. Elle pourrait penser que je suis manipulé par Terrae, par exemple. Enfin voilà. Depuis, c’est un peu le merdier dans ma vie. Je suis venu ici avec un objectif, mais, bah. Ça part un peu en fumée. Voilà voilà. »
     On ne va pas se mentir, ça faisait du bien de pouvoir dire ça à quelqu’un. Atumane s’allongea un peu plus sur l’humus, et tenta de faire un rond de fumée, avec un succès mitigé.
     « T’as un plan pour sortir d’ici ? »


Atumane : color=#993399 et font=Yu Mincho Light, serif

Atumane en neuf secondes:
 
##   Sam 21 Sep 2019 - 11:32

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 674
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Compliqué... Faut dire qu'on a dépassé le stade où on cherche seulement à connaitre la couleur préférée de l'autre, alors forcément que chaque réponse devient de plus en plus difficile à fournir. C'est le but du jeu. Atumane se lance finalement dans une explication qui n'a effectivement rien de simple. Mais avec ce qu'il m'a dit des activités de sa tante précédemment et connaissant l'aversion d'Hideko pour la violence (du moins au sein de Terrae entre ses habitants), j'arrive à comprendre.

Vue la façon dont il me présente les choses, on dirait bien que j'ai touché à un point sensible. Je laisse donc passer quelques secondes après sa réponse. Autant pour lui laisser un temps de répit que pour repenser à tout ce qu'il vient de dire. C'est étrange. Comme si les emmerdes avaient commencées après qu'il soit arrivé à Terrae, alors que logiquement, elles arrivent bien avant, d'ailleurs c'est pour ça qu'on se retrouve tous ici. Ensuite, c'est censé aller mieux, même si sur ce point je suis assez bien placé pour savoir que ça ne fonctionne pas toujours comme on nous l'annonce lorsqu'on vient nous récupérer. Ou alors il cumule et là, c'est vraiment pas cool.

- "Un plan, c'est peut-être beaucoup dire, mais j'y ai déjà réfléchit ouais."


Parce que si j'ai parfois pensé à aller voir la directrice pour lui dire que je me barrais (tout en lui balançant à quel point elle me gonfle au passage), l'idée de ne plus être en possession de ces pouvoirs a toujours fini par me retenir. Non, le mieux serait effectivement de partir sans que ça ne se sache. Ou sans que le réel objectif de cette sortie ne soit connu des masters.

- "Ces grilles sont impossibles à franchir sans qu'un master ne nous tombe dessus pour nous remmener dans cette jolie cellule. On a une sorte de... Marque sensorielle ou un truc du genre si j'ai bien compris, qui leur permet de nous localiser assez simplement. Du moins quand on se trouve dans le coin, après ça devient plus complexe apparemment. Enfin dans tous les cas, le plus simple c'est d'obtenir une autorisation de sortie."

Je marque une pause, essayant de réfléchir convenablement à la suite. Oui, bien sûr que j'ai déjà tout un tas de potentielles excuses en tête. Que je me suis renseigné sur la possibilité d'avoir accès à certains cristaux. De téléportation notamment.

- "Ensuite, il suffit de fausser compagnie à notre accompagnant le temps nécessaire pour faire ce qu'il y a à faire. C'est pas évident, mais avec un mouvement de foule bien calculé, c'est jouable. Après eh bien, c'est la liberté. Pour un temps limité. Ils finiront forcément par nous retrouver, ils sont pires que les clebs de la DEA."

La fin en revanche, je n'ai jamais réussi à envisager qu'elle se passe bien. Mais si je parvenais à atteindre mon objectif, l'étape du retour serait bien la dernière de mes préoccupations. La probabilité que j'y laisse ma peau étant de toute façon bien supérieure à celle que je puisse rentrer à Terrae.

- "Tu regrettes d'avoir accepté de venir ici ?"

Je crois que j'en ai assez appris sur le sujet de ses activités pour le moment. C'est pas un interrogatoire et je ne suis pas flic alors je peux bien le laisser tranquille avec ça. En plus je commence à être beaucoup trop haut pour enchainer sur ces sujets complexes.


On va pas s'laisser abattre ! - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Jeu 26 Sep 2019 - 13:18

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : ø
► Rencontres ♫♪ :
Atumane Ngwenya
Atumane Ngwenya
Terre au pouvoir solaire
Messages : 88
Date d'inscription : 07/04/2019

     La fatigue, l’alcool et l’herbe faisaient maintenant pleinement leur effet. Avoir une pensée organisée, et pire, suivre celle d’un autre, devenait de plus en plus difficile. Il faut dire aussi qu’Atumane ne s’était jamais vraiment prêté à l’expérience : il avait bien sûr déjà goûté un peu de cannabis, impossible de ne pas fréquenter une université européenne sans devoir passer par là, mais les très rares fois ou il avait pris de la drogue, celles-ci avaient un effet totalement différent. L’exemple le plus évident serait la fois où lui et Rosalina avaient passé une nuit sous pervitine, la drogue de combat de l’Allemagne nazie, parce qu’ils avaient énormément de travail en retard et que le temps de trajet en avion était trop court pour tout abattre et s’accorder en sus le luxe de dormir.
     Tiago semblait bien plus résistant. Voilà qu’il commençait à détailler un plan. Atumane essayait de saisir les informations les plus importantes, pour ne pas tout oublier après qu’il se soit endormi, ce qui risquait d’arriver avant qu’il ne puisse rejoindre son lit.
     La plus importante était celle de ce qui s’apparentait à un mouchard GPS magique. C’était embêtant. Néanmoins, a liberté de circulation, si on prenait en considération la Toile, prenait une signification légèrement différente. Certes, ne pas pouvoir se déplacer librement était une gêne considérable, mais pour beaucoup d’actions, elle le devenait beaucoup moins si on disposait d’une connexion sécurisée avec l’extérieur.
     Pour le reste, de ce qu’Atumane en avait compris en observant les capacités des
Masters, même les plus talentueux humains ne pourraient pas leur échapper. D’autant plus que, de son expérience personnelle, Terrae n’enverrait sûrement pas autre chose qu’un Master ayant des capacités psychiques rendant très aisé leur capture. C’était ce qui avait empêché à Rosalina de rendre visite à son neveu.

     Ah, bonne question. Atumane ne lui donnerait cependant sûrement pas la réponse qu’il attendrait.
     « Bah… Tu sais, je crois pas au destin, et toutes ces conneries, mais, mm, bon. J’ai eu le Vide, un Master est venu me chercher, à l’époque ça semblait franchement intéressant, aujourd’hui, ça l’est moins, mais… mais ça ne sert à rien, maintenant, de se poser la question de savoir si j’aurais préféré que ça ce passe autrement… parce que… ben, parce que ça ne se passera pas autrement. Remonter dans le temps, ça n’existe pas, pas même ici. Pas le temps à perdre avec des regrets. Je préfère penser à comment tirer mon épingle du jeu ici et maintenant. »
     Atumane commençait à piquer du nez. Une dernière question, pour finir.
     « J’dis ça comme ça… Mais si jamais… Comme on a un peu le même objectif concernant Terrae… »
     Lui passant le joint, Atumane le regarda droit dans les yeux.
     « Ça te dirait de bosser pour moi ? »


Atumane : color=#993399 et font=Yu Mincho Light, serif

Atumane en neuf secondes:
 
##   Dim 29 Sep 2019 - 21:37

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 674
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Finalement, cette soirée n'est pas aussi insupportable que ce que j'avais envisagé en sortant. Atumane n'est sûrement pas la compagnie la plus conseillée qui soit, mais là, il est probablement ce dont j'avais le plus besoin. Pouvoir parler en commençant à être pas mal touché, sans avoir à choisir entre dire des choses que je regretterais ou contrôler ma consommation. Et heureusement, parce qu'avec tout ça, il y aurait largement de quoi me créer un paquet d'emmerdes. Enfin, j'imagine que je serai fixé demain. En attendant, je reste affalé contre mon tronc d'arbre tout en filant le relai à Atumane.

Un changement d'avis depuis sont arrivée donc. Je comprends assez bien, mais le plus intéressant, c'est cette façon de voir les choses. Faire avec les cartes qu'il a en main, qu'elles soient bonnes ou non, ne signifie pas pour autant que le jeu est perdu d'office. Ce qu'il a vraiment en tête par contre, c'est encore difficile à dire. Peut-être que si j'étais vraiment capable de réfléchir correctement, je pourrais tenter de m'en faire une idée à partir de tout ce qu'il m'a dit jusque là, mais sa question suivante vient très vite me sortir cette possibilité de la tête.

En temps normal, je me serais seulement marré. Un rire franc à moitié moqueur. Parce que franchement, faut être sacrément culotté pour me demander à moi de bosser pour quelqu'un. Mais ce regard qu'il me balance en même temps m'en empêche. Je reste juste quelques secondes à le fixer de la même façon. Il ne blague pas. Putain, ce mec est vraiment taré. Il me faut une sacré latte pour pouvoir répondre à ça.

- "Eh bah, j'crois bien que si tu demandais à mon boss actuel, il me décernerait la médaille du pire employé du mois. Et ce depuis que j'ai été embauché."

Ouais, je me demande même comment est-ce que je ne me suis toujours pas fait virer de l'hosto. Mais ça m'arrange bien de garder ce job alors je ne vais pas m'en plaindre.

- "Mais, j'ai l'impression qu'avec toi, je risque de carrément plus m'éclater, alors... Pourquoi pas."

Je ne sais pas comment j'en viens à dire un truc pareil, mais quoi qu'il ait en tête, j'ai pas du tout l'intention de rester sur le côté. Dire que je lui fais confiance serait carrément inapproprié, mais après une soirée comme celle-ci, je dois admettre que mon respect à son égard a bien grimpé. Et puis, si ça m'plait pas... J'trouverais bien quoi faire, c'est pas non plus comme s'il m'effrayait.

- "J'espère que t'as bien enregistré, parce que j'le redirais pas. Qu'est-ce que t'as de prévu pour la suite de cette soirée ?"

Parce que les plans hyper ambitieux c'est cool, mais à un moment il serait temps de revenir sur terre un peu. Et vu qu'après ces quelques instants posés je ne suis plus en pleine déprime, bah faut bien que j'envisage une autre fin que des finir complètement ko à passer les prochaines heures inconscient sous un banc !


On va pas s'laisser abattre ! - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Mer 23 Oct 2019 - 13:38

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : ø
► Rencontres ♫♪ :
Atumane Ngwenya
Atumane Ngwenya
Terre au pouvoir solaire
Messages : 88
Date d'inscription : 07/04/2019

     Atumane sourit. Plus qu’un associé, ce Tiago pourrait bien devenir son pote. Terrae avait cet avantage – il lui en fallait au moins un : étant forcé à être cantonné dans un lieu précis, on pouvait plus aisément nouer des liens que quand on était en permanence en mouvement. Comme dans le cas où on vivrait dans un avion. Assez rare il est vrai.
     Il s’étira un coup. L’humus était confortable, la nuit ni trop chaude ni trop fraîche. Il serait bien resté ici à pioncer un coup. S’il avait été dans une grande ville, il aurait pris un café serré et serait parti niquer un coup, mais on pouvait douter que ce soit faisable ici. Et Tiago ne lui semblait pas être amateur de la chose – bien qu’il fût tout à fait le type d’Atumane.
     « Probablement aller me coucher. Je ne devrais pas avoir trop de mal à atteindre mon lit. C’est pas trop mon genre de traîner sur la pelouse à refaire le monde en regardant les étoiles. »
     Surtout que, les étoiles, dans ce ciel extrêmement pollué par les lumières urbaines, on ne les distinguait qu’à peine.
     Pouvoir parler ainsi librement l’avait fait réfléchir. Il abordait certains de ses problèmes sous un œil nouveau. Sa tante, ses aspirations. Il se souvint d’une version latine de Marc-Aurèle qu’il avait fait à Oxford. Si quelque chose n’est pas de notre ressort, inutile de s’en inquiéter et de lutter contre lui. Il y avait quelque vérité à trouver dans les paroles du vieil empereur. Mais mêler cannabis et stoïcisme n’est jamais une bonne idée plus de dix minutes. Quitte à faire une autre référence à l’Antiquité : les Perses prenaient, dit-on, leurs grandes décisions en deux temps : d’abord sobre, puis ivre, et ils adoptaient la résolution si leurs conclusions étaient les mêmes dans les deux cas. Atumane y repenserait en se levant.


Atumane : color=#993399 et font=Yu Mincho Light, serif

Atumane en neuf secondes:
 
##   Lun 28 Oct 2019 - 14:41

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 674
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Refaire le monde en regardant les étoiles... C'est vrai que cette discussion était plutôt particulière. Même en ayant l'habitude de fumer autre chose que du tabac classique. Mais ça fait du bien de pouvoir lâcher toute retenue de temps en temps. D'autant plus en ce moment où tout part en vrille pour moi. J'espère que tous ces sentiments indésirables liés à trop de souvenirs douloureux ne vont pas rester trop longtemps.

Mais pour l'instant, j'ai trouvé bien plus intéressant en la personne de ce mec. S'il ne paraissait déjà pas être du genre "monsieur tout le monde" (autre terme pour ne pas dire chiant), ce que j'ai pu en voir ce soir me confirme totalement cette impression. Des gens avec qui je m'entends bien, il n'y en a pas des masses. Encore moins si j'exclue les meufs de ce classement. A part Baxter et Akkiko, on ne peut pas dire que les mecs avec qui je peux discuter sans avoir envie de me servir de mes poings soient très nombreux. Elargir mon cercle d'amis n'est peut-être pas une mauvaise idée. D'autant plus si on parle d'amis qui n'ont que faire des règles établies dans cet endroit.

- "Ouais, faudrait voir à le refaire pour de vrai la prochaine fois."


Parce que si les choses avançaient grâce à de belles paroles, ça se saurait. Pendant que Atumane se relève, bien décidé à retrouver le confort de sa chambre, j'en profite pour m'étaler encore un peu plus que ce que je n'étais déjà.

- "J'te laisse là alors, j'crois que je vais essayer de distinguer quelques étoiles encore un peu. C'était cool. Comme discussion."


Ça m'a surtout permis de faire une bonne pause dans toutes mes idées noires. Et puis, ça fait toujours plaisir de ne pas rencontrer que de gentilles personnes qui veulent vous aider à tout prix sans être pour autant capable de comprendre quoi que ce soit. Quelqu'un d'un peu plus comme moi. Qui utilise des codes qui me parlent plus.


On va pas s'laisser abattre ! - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

On va pas s'laisser abattre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.
Aller à la page : Précédent  1, 2