Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna)
##   Mar 16 Juil 2019 - 15:23

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Les poings serrés et la mâchoire crispé, le Master quitte la salle le plus calmement possible bien qu'intérieurement il était déchainé.
Agacé et furieux que les autres ne puissent pas réaliser le pire. Exaspéré qu'ils pensent vivre dans un monde de bisounours où le monde leur tendra les bras ouverts. Et déçu du comportement de ses amis. Aaron avait bien changé, malgré qu'il opte pour une technique en douceur. Savoir prendre son temps. Quant à Mitsu, c'est l'incompréhension.
Ils sont pourtant les mieux placés pour parler de méfiance. Mais il semblerait qu'ils aient tout oublier. C'est à croire qu'il est le seul fou à penser qu'il puisse exister, un jour, une véritable menace.

Longeant les couloirs, Ys ne releva pas la tête, ne désirant croiser personne. Pour l'heure, il cherchait surtout à se calmer en s'isolant le plus loin possible.
Une cigarette. C'est ce qu'il faut, maintenant, pour se détendre. Ca aidera. Enfin, c'est ce qu'il croit. Il le faut car pour le moment, son esprit fuse. Tant de questions et de sonnettes d'alarme.
Pourquoi personne ne l'écoute? Pourquoi prendre un risque si inutile? N'ont-ils pas suffisamment fait pour eux?? Qu'adviendra de Terrae s'ils venaient à mettre la main dessus?

Au contour d'un couloir, le jeune homme s'arrête et frappe violement dans un distributeur. Personne aux alentours. Parfait. Ca évitera un accident inutile. Pressé et anxieux, le Master allume une cigarette sans plus se contenir. Il fait les cents pas sur lui même, tourne, fume rapidement.
Puis une douleur au crâne le stoppe. Ce doit être sa Greffe.
Se maintenant la tête, ce dernier s'accroupit tel un parfait élève et tente de se calmer.
Il le faut. Il ne savait plus quoi penser ni comment. Tout ce qu'il voulait, c'était trouver une solution pour protéger Terrae avant que l'impensable ne se réalise.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Mer 17 Juil 2019 - 10:07

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

HRP : Est ce que j'ai un perso insensible ? Oui- T-T



Malgré le fait que je sorte peu de temps après Ys de la réunion, je ne l'aperçoit pas à la sortie.
Oui, logique pour un téléporteur je présume. Umrph, bravo Ys, tu vas faire courir tout le campus à une handicapté ah bah bravo- oh mon Dieu je deviens comme Ipiu. Sauf que moi, j'ai besoin de lui, ou au moins de lui parler. C'est clair que le contenu de la réunion ne lui a pas plu mais... Enfin, ça devait bien finir par arriver un jour. Tout comme je suis persuadée que Terrae ne pourra pas avoir de jours longs et heureux (ce qui en soi peut paraître paradoxale, mais je ne pense pas que la décision que l'on est en train de prendre précipitera sa chute, au contraire).

Toujours est-il que je n'ai jamais vraiment tracé un Master. Je ferme les yeux et me concentre sur les énergies les plus puissantes de Terrae, du moins celles qui sont dans mon périmètre. Heureusement on dirait qu'il n'a pas quitté l'Institut, et je pousse mon fauteuil (parce que oui bonne idée d'avoir pris mon fauteuil hein) jusqu'à la source vibrante que je sens. Au détour d'un couloir, j'entends un bruit sourd, le son de quelqu'un qui maltraite un distributeur. Je pousse un soupir. Je crois que j'ai choisi le pire taff du monde.

Je me dirige vers la source et n'ai plus à chercher longtemps avant de trouver Ys. Il est... En boule. Comme s'il cherchait à se protéger de quelque chose, à se calmer, comme j'ai pu le faire et l'ont fait tant de gens ici. J'approche prudemment, parce que ce n'est pas forcément bon signe non plus, et je connais son tempéramment impulsif. Arrivé à quatre ou cinq mètres de distance, je me détends et m'arrête.

Je soupire.

_ Tu sais, la prochaine fois je préférerai que tu tapes contre le mur plutôt que contre le distributeur. Moins cher à remplacer.

Quoi ? Vous pensiez que j'allais le rassurer ou être gentille ? Non, je ne suis pas assez proche de lui pour faire ça. Je n'ai aucun mal à imaginer pourquoi il a réagit comme ça, je veux dire... Je suis allée chercher Astel et- bref, mais ce n'est pas pour ça que je suis là.
Je m'approche encore un petit peu et me penche vers lui.

_ Tu es dispo là ? J'aurais un service à te demander.

Ok là je vais clairement passer pour une pute, mais vous croyez qu'il se confierait maintenant ? Moi je ne pense pas. Alors la meilleure chose à faire, c'est de l'empêcher de se morfondre dans un système de pensée dangereux et de lui changer les idées.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) 1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Mer 17 Juil 2019 - 22:01

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Han!! :o Je préférais Isis xD


Pourquoi s'obstinent-ils à croire qu'il est préférable de s'ouvrir? Pourquoi prendre ce risque quand ils ont tous les pouvoirs? C'est insensé. Ils ne feront que répéter les erreurs du passé.
Le Master reste sur ses positions et c'est rageant de devoir trouver une alternative seul. Il lui faut un plan si jamais la menace devenait réel. Même s'il doit le faire seul.
Mais pour l'heure, il est en colère. Il a juste besoin de se défouler. Puis de se calmer.
Glissant le long du distributeur, il reste accroupi un instant, maintenant sa tête entre les mains.
Quand le calme revint doucement, ce fut une voix qui l'interpella. Une aura. Il la connait. Il ne lève pas immédiatement la tête.
Athéna.

Le distributeur, oui. Il s'en moque littéralement, et probablement qu'elle aussi. C'est surement une manière de détourner le sujet, ou pour marquer sa présence. Détachant peu à peu ses mains, il se frotta légèrement le front. Pour le moment, il ne veut personne. Qu'est ce qu'elle fout ici? Elle l'a suivis?
C'est drôle. En dehors des réunions, ils ne se sont jamais réellement adresser la parole. C'est surement la première fois qu'il se retrouve seul avec elle à ne pas parler de travail mais de distributeur.
Mais le Master se contente de garder le silencieux. C'est préférable selon lui pour retrouver son calme. Il n'est pas d'humour. Malheureusement ici, on a une fâcheuse tendance à ne pas lâcher prise si facilement. Et la Master s'approche un peu plus. Un service? WTF?!


"Non attends, tu te fous de ma gueule?!"

C'est pas véritablement une question. Evidemment qu'elle se fout de lui. Demander une telle chose à cet instant, c'est se foutre de lui? Ou alors elle doit avoir une sacré bonne raison et ça a intérêt à tenir la route.
En lançant son arrogance, Ys relève les yeux sur elle. Il croise son regard. Il n'y avait encore réellement fait attention, mais Athéna dégage une aura particulière. Cette fille a tout de même réussi à plier Hideko. Ils sont deux à l'avoir fait. Ca ne laisse pas indifférent.

Tirant sur sa cigarette pour ne pas s'emporter de nouveau, Ys se releva et lui fit face. C'est plus facile de la fixer de haut.


"Je peux savoir à quoi tu joues? T'as pas des idées d'animations pour tes petits copains à donner? Fous moi la paix, ok?!"

Ecrasant son mégot contre le distributeur, il lui lança un dernier regard noir avant de tourner les talons.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Jeu 18 Juil 2019 - 13:45

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

HRP : Mdrrr pas sûre qu'elle ait été mieux xDDD


Je sais que je ne suis pas fine psychologue.
Ce n'est pas ma formation, ce n'est pas non plus ce à quoi j'aspire, et l'Enfer est pavé de bonnes intentions. Le cas d'Arash me l'a fait comprendre, je peux aussi bien élever quelqu'un que le descendre avec les mêmes mots ; c'est en parti tout ça que je fais pas l'effort de mentir. Au moins les autres peuvent avoir plus de facilité à me saisir.

Ys par contre, c'est une autre paire de manche. Une boule d'énergie constante, instable, constamment entre le bonheur le plus fort et la haine la plus tenace. Un équilibre branlant de colère et de sincérité, borné comme un âne pour soupoudrer le tout. En somme, la raison que je suis n'a aucune chance d'atteindre ce genre de personnes, et je ne suis pas sûre que la force aide.

Alors quand il me demande si je suis sérieuse en me regardant, et bien oui, je suis sérieuse. Je ne suis pas surprise par son ton agressif, en fait je n'aurai rien pu dire qui aurait pu éviter ça, j'en suis quasiment certaine. Donc je me prends son arrogance et sa colère que j'encaisse sans mal. Beaucoup de choses me font peur, mais pas Ys, pas son dragon non plus. Et je sais exactement pourquoi.

Il se relève, comme s'il voulait reprendre l'ascendant (ce qui n'est pas difficile sur une personne en fauteuil hein) et tire sur sa cigarette avant de répondre d'un ton tranchant. Ce que je doute être par pure provocation, il écrase son mégot sur le distributeur (osef hein, ça sera prélevé sur son salaire) et satisfait de sa tirade, il choisit la fuite.

A ce moment s'ouvre à nouveau le panel de possibilité des choix de réponse.
Si je n'ai pas peur de lui, c'est parce que je sais que ce n'est pas à moi qu'il en veut, mais au monde dehors qui veut du mal à Terrae. Que sa seule raison d'agir ainsi est de nous protéger de notre aveuglement. Je pourrais lui dire tout ça, mais ça serait croire le connaître assez, et ce n'est pas mon cas. Je pourrais lui dire aussi que j'ai pas l'intention de lui courir après. Que je ne pensais pas qu'il refuserait d'aider son semblable. Que c'est vexant dit comme ça, étant donné mon passé au Cirque. Que j'ai autant si ce n'est plus à perdre que lui si jamais ce qu'il pensait venait à se produire. Mais pour quelqu'un qui n'a pas envie d'en parler, c'est lui qui ramène ça sur le tapis.

Malheureusement j'ai peur que rien de ce que je ne puisse dire ne l'empêche de partir. Mais s'il voulait vraiment achever la discussion, il se serait téléporté non ? Parfois les paradoxes de l'homme me fatiguent. Alors je pousse juste un soupir, et avance mon fauteuil pour le suivre.

_ Je ne me fous pas de ta gueule et je ne joue à rien du tout. Je pensais simplement que tu n'aurais pas envie de parler de ce qui vient de se passer et je n'ai rien à répondre à ta colère ou tes sarcasmes, je réponds honnêtement en haussant les épaules. Je comprends ta peur et ta colère, je pense que nous la comprennont et la ressentons tous. C'est juste qu'on la gère tous d'une manière différente. Toutefois je ne pense pas que ça t'intéresse que je te parle de ça non ?

J'ai accepté l'idée que demain ou dans un mois ou dans 10 ans, s'il arrivait quoi que ce soit à cet endroit, je ne serai plus jamais en mesure de marcher. Qu'il me faudrait réapprendre à tout faire en fauteuil, cette échéance que j'ai voulu retarder le plus possible. J'ai accepté l'idée que mes parents, ma communauté pourrait être prise pour cible à n'importe quel moment pour me faire du mal. Tout comme j'ai accepté de laisser tomber ma famille et de rester ici, ne sortant de cet endroit qu'en de rares occasions. Ce n'est pas parce que je les ai accepté que ça ne me fait pas mal. Que ça ne me fait pas peur. "Avoir peur c'est souffrir deux fois." Merci papa.

_ Mais le service que j'ai à te demander peu attendre, j'en conviens.

Ça va encore plus l'énerver tout ça non ? Attendons de voir. Je me sens étrangement en confiance pour une meuf à qui on vient de dire de dégager.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) 1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Jeu 18 Juil 2019 - 16:04

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ce doit être dans la nature de l'homme de se mêler quand ça déborde. Le plus étrange, c'est que se soit elle. Après tout, ils ne sont pas si proches. Serait ce sa conscience professionnelle qui la pousserait à le suivre? Parce que oui, elle le suit. Ys aurait du se montrer plus arrogant, limite insultant pour gagner la paix. Mais il aurait été idiot de décharger toute sa colère sur une innocente.
Enfin innocente… elle a voté "oui".

Il ne saisit pas tout à fait pourquoi elle s'obstine à le suivre. Et jusqu'où ira-t-elle ainsi? Il serait idiot de penser que la fuir soit une solution. La sous estimé parce qu'elle est en fauteuil serait une erreur. Cependant, cela ne répond pas à ses questions. Est ce drôle au moins? Est ce une étude? Ou parce qu'elle a réellement une faveur à lui demander?
Pourquoi maintenant? Là, tout de suite, il préfère gérer cette colère qui déborde. Mais non. Elle le suit. Néanmoins elle joue la carte de la franchise, et sans mâcher ses mots, elle lui rend son ressentis. Le Master ne peut pas comprendre qu'ils puissent accepter un tel sort si ils sont morts de peur. A moins que se ne soit la peur elle même qui les motive?
Parfois il remet sérieusement en doute son rôle de Master.

En revanche, il est d'accord avec elle sur un point: ne plus en parler. Pas aujourd'hui en tout cas. Etant donné qu'il tente de se calmer, relancer le débat ne ferait que croitre ses émotions. Donc… elle est sérieuse.
Basculant sa tête en arrière, excédé par cette fille, il lâche nerveusement:


"Parfait, on est au moins d'accord là dessus! Maintenant vas rouler aill-"

S'interrompant dans sa médiocrité, Ys se stoppa. Elle y tient vraiment hein?! C'est une force de caractère qu'Ys apprécie. Ne jamais abandonner. Et pourtant, ce qu'on considère comme un handicapé n'est rien d'autre qu'un fauteuil sur roues pour elle.
Un soupir lui échappe.
Quelle ironie. Elle a le don de l'énerver tout en l'apaisant aussi. Surement parce qu'elle joue sur ses nerfs. Du moment qu'elle ne lui projette pas l'une de ses herbes drogueuses d'hommes.


"Ok..."

Souffle-t'il avant de lui faire front. Plantant son regard dans le sien, Ys resta de marbre. Il est méfiant et garde ses distances. S'il devait venir aux mains, il n'hésiterait pas. Mais Athéna est beaucoup trop intelligente pour en venir jusque là.

"Je te préviens. Si ton truc me saoule, tu me lâches. Tu me veux quoi?"

Il le sent. Il va le regretter.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Jeu 18 Juil 2019 - 19:39

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

Finalement, je crois que ses réactions me font penser à celles d'un enfant. Loin de moi l'idée de voir ça sous un jour négatif au contraire, les enfants sont honnêtes avec eux même et avec leurs émotions, ils se sentent facilement trahis et abandonnés par leurs proches, et ont tendance à écarter violemment d'eux tout ce qui pourrait leur faire du mal. Ce sont des qualités pour moi, car elles sont simples à comprendre et plutôt faciles à gérer pour leur confident. Râté pour moi, du coup.

Il se retourne à nouveau pour m'invectiver et c'est avec surprise (pour moi) qu'il se stoppe en route. Je ne fais généralement pas grand cas des insultes car on les regrette souvent plus longtemps que l'on ne passe à les dire, donc je suis assez intriguée par le fait qu'il s'arrête en me regardant. Est ce parce qu'il était en train de faire une remarque sur mon handicap ? Dommage c'était plutôt drôle. Ou est-ce qu'il s'est dit qu'il aurait plus vite la paix s'il écoutait ma demande ? Ah, quel garçon intelligent.

J'adore son "ok" du gars déjà fatigué avant que la discussion ne commence, et je souris avec gentillesse. Bon c'est pas gagné, mais au moins il accepte de m'écouter. On célèbre les petites victoires c'est comme ça qu'on avance !

Il plante son regard dans le mien, et je ne sais pas trop quoi penser de la distance qu'il met entre nous. Je lui fais peur ? Il a cru quoi, que j'allais lui demander un combat ? Oh mon Dieu,je devrais carrément faire ça- non Athéna du calme, c'est pour une prochaine fois. J'ai trop de projets pour une seule vie. Il met ses conditions et je souris aussi. Oui c'est un service, évidemment qu'il peut dire non. Le problème ça va être qu'il est du genre saoulé rapidement non ? Je suis sûre qu'il est là le piège.

Je prends une inspiration. Ce n'est pas parce que je me suis décidée que c'est facile de le dire non plus. Ça fait un moment que j'y pense et il n'y a pas de bonne manière de le demander. Pas de manière qui ne trahisse pas comment je me sens. Je le regarde avec insistance, j'ai envie qu'il comprenne.

_ Je veux rentrer chez moi.

Voilà voilà, c'est dit... Je relâche un peu la tension dans mes épaules.

_ Ça doit faire 3 ans que je n'ai pas demandé d'autorisation de sortie, depuis l'accident je crois ? Je ne maîtrise pas encore les cristaux de téléportation et Terrae va devenir de plus en plus exigeante avec moi, sans compter que contrairement à toi je sors rarement. C'est l'histoire d'une heure.

Mais j'ai vraiment besoin de sortir.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) 1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Ven 19 Juil 2019 - 1:05

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Les conditions sont simples et le contrat respecté. Après tout, il n'aura qu'à s'en plaindre et rejeter sa demande. C'est aussi facile que ça en a l'air. Et puis, elle le laissera tranquille.
Malgré tout, sa frustration et sa rage, il nie pas qu'un mince sourire tel que le sien l'apaise. Et si il prenait le temps d'y réfléchir? Athéna a cette patience d'attendre, d'écouter. Elle ne réagit ni à sa colère, ni aux insultes. Et contre toute attente, quand sa réponse tombe, c'est la chute.

Rentrer chez elle.

Aux premiers abords, la première chose à laquelle pensa le Master: les rats quittent le navire. Elle a peur d'une suite avec des conséquences irréversibles, et choisit donc la fuite. C'est lâche mais probablement l'une des meilleures solutions. Mais ici, les terraens ne sont pas lâches. Ils ne reculent pas devant l'obstacle. Ils font front, ensemble. Ce qui chasse immédiatement cette première pensée.
Probablement à cause de la colère.
En revanche, il remarque que le comportement d'Athéna a changé. Elle parait moins sereine et déborde d'un désir. Celui de quitter Terrae. Interloqué et curieux, Ys continue de la défigurer tout en arquant un sourcil. Il ne connait pas grand chose de son passé si ce n'est qu'elle ai grandit dans un cirque. Un cirque aujourd'hui fantôme. Rapidement, elle lui donne les raisons.


"Rien que ça?!"

Siffle-t'il irrespectueusement.
Dans l'immédiat, aider son prochain ne fait pas parti de son vocabulaire. Surtout un Master. Mais dans un autre, c'est aussi l'occasion pour lui de quitter les lieux un instant, le temps de respirer. Une heure.
Gardant ses distances, il continue de la dévisager, songeant en quoi il peut en tirer. Athéna est plus proche de Mitsuki qu'elle ne l'est avec lui. Alors pourquoi pas lui demander directement? Probablement parce qu'elle craint qu'il commette une bêtise après cette réunion? Se serait juger trop vite, mais clairvoyant. Le Master se doute bien de ses motivations, que cela va au delà des apparences. Un rire nerveux lui échappe quand il reprend la parole avec la même arrogance.


"Vous êtes pas croyables! J'ai l'air d'être aussi con? Vraiment? Je vois très bien à quoi tu joues. Si ça peut te rassurer, je comptais pas faire de la merde."

Excédé, il se défend tant bien que mal. Se présumé innocent tout en écartant les bras. Le distributeur s'en remettra, cela signifie pas pour autant qu'il est un meurtrier.
Ou alors sa parano l'empêche d'apercevoir clairement sa sincérité. Athéna reste digne. Pourtant elle parait plus détendue. Du moins, son regard persistant indique sa motivation à quitter ces murs. Apercevant enfin cette étincelle, Ys cesse de faire le mariolle et baisse les bras lacement.
Bordel. C'est toujours pour lui ces conneries. Un soupir lui échappe quand ses yeux roulent sur le sol. Il peut encore refuser. C'est les closes du contrat.

Bien qu'il soit convaincu qu'il soit juste que n'importe qui puisse un jour retrouver ses racines, il préfère penser que c'est aussi une bonne alternative pour quitter cet endroit.
Relevant la tête, il s'approcha doucement, puis plus rapidement vers la Master. Posant ses mains sur ses accoudoirs, il planta son regard dans le sien. Et reprit d'un ton plus calme mais ferme.


"T'es bien consciente que ça va être compliqué? Je suis pas Télépathe. Me faut une photo."


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Ven 19 Juil 2019 - 10:12

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

Rien que ça ? Hmmmm ça me pose question, est ce que j'aurais dû demander moins ? Non, c'est évident que soit il se fout de ma gueule soit il ne se rend pas compte du privilège que lui offre son pouvoir. Je veux dire, être fort est utile pour un bon bras de fer de temps en temps, mais pouvoir de téléporter ? C'est arrêter de payer tous les transports de la planète. Je pense que je ne demande pas grand chose, et s'il se montre amer c'est probablement parce qu'il veut me faire payer le moindre mot. Il a de la chance que je ne sois pas facile à énerver, mais ça me vexe quand même un peu sachant que ça faisait un moment que je le gardais pour moi.

Je lève un sourcil blasé quand il ramène tout à lui. Si je craignais qu'il fasse une connerie ? Oui sûrement, mais enfin s'il avait voulu la faire je vois mal ce que j'aurais pu faire pour l'en empêcher ? Ys n'est certainement pas réputé pour être le Master le plus détendu de Terrae, mais est-ce une raison pour toujours imaginer qu'on va chercher à le calmer ? Si colère doit passer elle passera. Je suis presque blasée par sa paranoïa, mais elle me fait un peu rire aussi. Et si effectivement j'étais venue pour le surveiller, alors quoi ? C'est un téléporteur je répète, c'est pas comme si il avait pas des moyens de fuir.
Non, je crois savoir d'où vient la confusion.

_ Je n'ai pas demandé à Mitsuki parce qu'elle est incapable de contrôler sa joie, elle voudrait que j'y passe plus de temps, et je ne peux pas me le permettre. Et pour tout te dire ça fait un moment que je pensais te le demander, c'est juste que maintenant semblait le meilleur moment.

J'entends évidemment qu'il a probablement tout autant envie de sortir que moi, et je ne peux pas profiter de ses missions pour ça. Il finit par hésiter, se pencher vers moi et me regarder attentivement. Je ne suis pas de ces personnes qui fuient les regards, alors je soutiens.

Et enfin il accepte. Mon visage se fend d'un sourire reconnaissant, et je commence à fouiller dans la poche du petit sac que j'attache tout le temps à mon fauteuil (qui contient une trousse à outils comme c'est surprenant n'est ce pas). J'en sors une lettre manuscrite de quelques pages, et quelques photos. Oui je sais, mes parents et moi on est de la vieille école, mais ça fait parti de notre tradition. Par contre on paye beaucoup trop cher en timbres si vous voulez mon avis.
Je lui tends les photos du petit magasin d'antiquités et de la place sur laquelle il se trouve. Je sais que les maisons autour ont en grande partie été rachetées par les anciens membres du cirque.

_ C'est à côté de Saceava en Roumanie, normalement il devrait être à peu près 13h là bas, selon la météo il fait assez chaud et le ciel est dégagé. À côté il y a un restaurant où des musiciens passent jouer de la musique traditionnelle de temps en temps, souvent c'est avec un accordéon ça a un côté musette. Tu auras besoin d'autre chose ?

Je ne sais pas si les détails comptent, mais je me dis que ça peut aider non ?


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) 1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Ven 19 Juil 2019 - 11:35

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

L'avantage avec cette Master, c'est qu'on lit en elle comme dans un livre ouvert. Il suffit de lire sur son visage ses expressions pour deviner ce qu'elle pense, du moins, en quelque sorte. Sans réellement le contredire, on en vient à parler de Mitsuki. Rapidement mais suffisamment. Son problème de joie hein?! Merci, ça, c'est une autre affaire. Il serait temps d'y trouver une solution aussi. C'est encore plus humiliant et culpabilisant quand il en connait les raisons. A croire qu'il détruit tout ce qu'il touche…

Mais les paroles d'Athéna le ramènent sur terre et ce dernier se détache de son fauteuil. Reculant d'un pas, il baisse les yeux. Elle a raison. Il n'y a pas de meilleur moment que maintenant. Et puis qui lui en voudrait de vouloir faire un saut chez elle. Son ancien chez elle. En soit, il devrait assez fier. C'est aussi transmettre une part de son intimité. Et elle ose lui demander.
Ys est bien conscient qu'elle n'a pas besoin de se justifier pour demander une telle chose. Personne n'aurait à le faire. Mais il est d'une mauvaise foie et de mauvaise humeur aujourd'hui. Comme si c'était une raison pour se justifier.

Finalement, la Master n'abandonne pas et fouille dans une petite sacoche. Son sourire en dit long sur sa victoire. Et étrangement, cela touche le garçon.
D'un œil discret en coin, il l'observe farfouiller dans ses affaires. Des outils? Est ce que toutes les femmes de Terrae sont des adeptes du mécanisme?! Il faut croire. Nous avons des championnes ici. Mais ce qui attise le plus la curiosité de l'homme, c'est cette lettre épaisse, accompagnée de plusieurs photos. Garde-t'elle réellement tout ça en permanence?
Dans le plus grand des calmes, Ys perçoit une part d'Athéna. Il l'a découvre différemment des rencontres classiques. Il découvre son intimité. Elle n'hésite pas à vendre une partie d'elle même pour retrouver un fragment du passé. Quel idiot d'avoir autant râler...


"C'est encore le Moyen Age?!"

Lâche-t'il soudainement alors qu'il détaille les photos que la demoiselle lui a tendu. Quand il se rend compte de son manque de tac, il relève les yeux sur la Master.

"Désolé... pas d'humeur."

Marmonne-t'il alors qu'il fixe de nouveau les photos. En vérité, cet endroit a son charme. Les gens sont souriants et les temps calmes. Depuis combien de temps n'ont-ils pas connus de temps calmes?
Une à une, Ys fixe chaque détaille, décrypte les lieux. C'est toujours plus facile avec une carte postale. Généralement ça ne bouge pas. Mais une ville natale, c'est une autre paire de manche. Il tient entre ses mains le trésor d'Athéna. Et s'inspirant de ses dires, il tente en vain de trouver un chemin. Trois ans. En trois ans, c'est tout ou rien. Tout peu changer comme pas du tout. Espérons que se soit toujours le cas.


"Ca devrait aller. Enfin je l'espère. Prends une profonde inspiration maintenant. Et surtout... ne lâches pas ma main."

Fit-il plus calmement, tout en lui tendant la main.
Athéna est vraiment une fille étrange. Parce qu'il ne l'a connait pas particulièrement. Qu'elle réagit de manière différente, calmement. Elle n'est pas du genre impressionnée. C'est probablement cette différence qui aura retenu le garçon. Qui l'aura calmer.
Sentant ses doigts se glissaient sur sa main, Ys se concentre en même temps. Il ne faut pas perdre du temps. Ce n'est jamais agréable pour le voyageur. Notamment quand il n'a pas l'habitude.
Et la photo devint vivante. Les couleurs fades du tirages s'éclaircissent. L'air disparu en quelques secondes réapparait. Ils sont de nouveau en équilibre. Ressentir tous les pores de la peau se resserrés, comme si notre corps s'était décomposé pour se recomposé de nouveau. Dessiqué avec cette impression de strangulation. Les secondes paraissent interminables et pourtant, en une fraction de secondes, c'est la libération. Et le monde d'Athéna se dresse sous leurs pas.

Réouvrant les yeux, Ys découvre un endroit paisible. Effectivement le ciel est dégagé et il doit être en début d'après midi. Mais il n'y a pas grand monde dans les rues. Les musiciens sont abonnés absents. Pourvu qu'il ne soit pas trompé d'endroit. Il ne s'était encore jamais rendu en Roumanie. Jamais il n'aurait pensé qu'Athéna est pu grandir dans un tel endroit.
La température est plus appréciable, moins lourde. Et effectivement, les monuments ici sont d'un autre siècle. Ca change du Japon. C'est une histoire qui vit ici.


"J'étais loin d'imaginer ça... Je croyais que t'avais toujours vécu dans un cirque."Relança-t'il à l'appel de son interlocutrice quand il baisse les yeux sur elle, quelque peu inquiet de son état."Ca ira?"


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Ven 19 Juil 2019 - 14:46

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

Je rigole un peu à sa remarque sur le Moyen-Âge. Déjà parce que c'était sincère, ensuite parce que c'est un jugement de valeur assez courant quand on parle de villes historiques, surtout pour des asiatiques. Enfin, pour être honnête même au sein de l'Europe la Roumanie n'a jamais eu une très bonne presse, mais non, ils ne vivent pas au Moyen-Âge. Seuls mes parents peuvent donner cette impression, mais c'est principalement parce que ce sont des forains qui suivent de vieilles traditions. Quand il se justifie en disant qu'il n'est "pas d'humeur" je lève un sourcil pas le moins du monde surprise. Ah bon ? J'aurais jamais deviné.

Il fixe les photos avec attention, et un certain respect ? Je trouve ça presque mignon de sa part, de porter tant d'attention à ces photos, car elles ont aussi un grand sens pour moi, ce sont les seules preuves que j'ai que mes parents et la communauté vont bien. Elles sont rassurantes, nostalgiques. C'est pour ça que je les garde toujours à portée, elles me rappellent d'où je viens.

Il me dit que ça devrait le faire, de prendre une grande inspiration, de ne pas lâcher sa main. Je l'applique à suivre les étapes, sachant à l'avance que ça n'allait pas vraiment être agréable. D'abord, on se sent partir. Secoué, tiraillé, on perd le contrôle total sur son corps, et même si le temps est infime, il paraît ralentir, durer une éternité. Puis le contraire se produit, on est empaqueté, ramassé, on se sent comme reconstruit dans une enveloppe trop petite, et avant même d'avoir le temps de m'y habituer voilà que les lumières, les odeurs, les bruits de la ville m'assaillent.

Je reprends une ou deux grandes inspirations, fermant les yeux. Je ne décrirais pas ça comme agréable,loiiin de là. Je me demande même comment ils font pour s'adapter à la désorientation inhérente à ce pouvoir : je ne crois pas que, de naissance, on puisse être habitué à changer d'espace et de temps en moins de temps qu'il en faut pour respirer. Autant dire que oui, je suis bien contente de ne pas avoir utilisé un cristal.

Ys me demande si ça va. Hmmm, on va dire que oui ? Heureusement que je n'ai pas trop mangé avant quoi.  Je hoche la tête, essayant de me contrôler assez pour réformer les mots.

_ C'est parce que je n'ai pas grandi ici. Je suis née et j'ai toujours vécu dans les caravanes du Cirque, seulement quand je suis arrivée à Terrae mes parents ont dû le revendre. On sillonnait toute l'Europe mais comme beaucoup de membres de la troupe venaient de l'Est c'est là que mes parents se sont installés. Ils ont repris le magasin de la famille d'un des membres du Cirque, et la troupe s'est installée dans les parages. En fait, c'est la première fois que je viens, je finis avec un sourire triste.

Le magasin appartenait à la famille du côté maternel de Dunkan. Même s'ils n'ont jamais accepté le départ avec le Cirque de leur fille, ils ont légué la boutique en sa mémoire. Un très beau geste dont j'ai eu l'histoire dans l'une des lettres.

Je regarde la devanture, et avance avant d'avoir à hésiter. Ça ne sert à rien de tergiverser, je n'ai qu'une petite heure. Je franchis la porte et une sonnette retentit. J'entends des déplacements à l'étage, et avant même de voir une figure apparaître, je me retourne brusquement vers Ys.

_ S'il te plaît, dis moi que tu tiens bien l'alcool...

Avec tout ça, j'ai complétement oublié les coutumes du pays...


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) 1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Sam 20 Juil 2019 - 12:08

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Un hochement de tête suffit pour rassurer le garçon. Généralement, les gens vomissent et ensuite ça va mieux. Mais Athéna semble mieux le supporter. Enfin du moins, elle s'y force.
Une fois ses esprits reprit, elle lui explique la raison de ce lieu. Donc, Athéna a toujours vécue dans un cirque. Jamais auparavant il ne s'en serait douter. Même lorsqu'il avait lu les dossiers, il avait du mal à l'imaginer. Quel était son rôle? Quelle était la réputation du Cirque? A l'écouter, ils sillonnaient tout l'Europe. Ce devait un grand Cirque. Le genre de chose qui fait rêver tous les gamins. Leurs lumières, leur magie, la voix portante de Monsieur Loyal.
Et Athéna au milieu de tout ça.
Elle n'a pas toujours été scotcher dans un fauteuil roulant. L'imaginer petite fille, s'exposant au reste du monde en l'éblouissant par ses talents laisse paraitre un fin sourire sur le visage du Master. L'observant discrètement du coin de l'œil, il reprit plus doucement:


"Je vois..."

Cette dernière fixe inlassablement la devanture avant d'avancer. Ainsi ça serait la première fois qu'elle se rend ici. Son visage change d'expression et laisse le Master perplexe. Appréhende-t'elle les retrouvailles? Surement. Mais il y avait autre chose. Quelque chose d'enfouie. Ys n'aura pas le temps d'en savoir plus qu'elle se décide à avancer. Suivant cette dernière, il lui tenu la porte tandis qu'il observa à sa tour la devanture.
Puis ils entrent.
C'est nostalgique ici. Tout parait vieux, poussiéreux. Il n'y a pas un chat. C'est ce qui fait le charme de ce genre d'endroit. Tout ce qu'on oublie, qui appartient au passé, trône sur les étagères du magasin.


"Hum... quoi?"

Tandis qu'il se perdait dans sa découverte, interloqué par un bruit provenu du fond, voilà qu'Athéna lui pose une question des plus embarrassantes. Quand il comprend enfin, il lui fit de gros yeux.

"Hein?! Non mais tu me demandes ça, là? Oh putain, je savais qu'il y aurait une couille!!"

Marmonne-t'il, agacé. Portant ses mains devant son visage, il tenta de reprendre contenance. Attendez. Qu'on soit clair. Au Japon, on parle de sake. Alors oui, c'est fort comme alcool. Mais contrairement à la Roumanie, c'est un jeu d'enfant. Ici, il va y laisser son âme. Ici, ils boivent pas pour rire, ils boivent pour vivre. C'est l'équivalent de l'eau. Et Athéna qui lui demande ça simplement maintenant, alors que quelqu'un ne va pas tarder à apparaitre. Ouaiiiis parfait! C'était justement ce qui lui fallait pour se calmer. Se bourrer loin de chez lui. Elle est au courant que c'est lui le ticket de retour? Vous savez ce que ça donne un téléporteur ivre?!
Ok. Ok. Va falloir qu'il la joue autrement. Faut trouver des techniques pour ne pas paraitre impoli tout en simulant.


"Je le sens pas ton truc. Je le sens pas du tout."

Ok. Il tente de se tenir correctement aux côtés de la Master. Droit et élégant. Ressort pas trop le torse, sinon tu vas paraitre pour un gaillard du pays. Même avec ta tête de citron.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Mar 23 Juil 2019 - 0:01

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

Oh. Madre de dios.
Vous voyez en regardant le grand gaillard qu'il est, en me fiant aux quelques rumeurs que j'ai vu sur lui, je ne me doutais pas une seconde qu'il pouvait flipper comme ça quand je lui parlerai d'alcool. Pas de quoi paniquer en soit, personne ne va le forcer à se taper la murge de sa vie, mais il se peut qu'une des traditions roumaine soit d'offrir un shot de Tsuica, une eau de vie de prune que ma mère fait et qui est à boire cul sec. Pas d'autre risque à priori, c'est le seul qu'on ne peut absolument pas refusé (sauf moi, parce que je fais parti de la famille et que je ne fais pas honneur à ma famille à ce niveau là).

Enfin déboule des escaliers, mon père, Ezio Nial.
Mon père, c'est le fils d'un anglais et d'une italienne. Il a récupéré le physique imposant et large de ses origines anlgosaxones et la tchatch et le franc parlé de son côté italien. C'est un peu le gros grizzly sympa qui squatte votre jardin, sa barbe vous inspire la plus grande sympathie mais vous ne feriez rien pour l'énerver. Evidemment, c'était notre Monsieur Loyal, même pas besoin d'avoir un micro pour atteindre le dernier rang des spectateurs, capable de grogner aussi fort que la mère de Ersh, une tigresse au caractère détestable.

Il arrive, ses deux grands bras ouverts, un sourire jusqu'aux oreilles, pour me saluer dans un roumain approximatif teinté d'un fort accent italien. Le contenu est vaguement semblable à "MA FILLE ! Il faut prévenir quand tu passes bougre d'idiote, on vient de finir le repas ! Mama, sort nous donc les restes pour les deux tourtereaux !" Il m'enlace et tend une main avenante vers Ys pour qu'il la serre à son tour.

Je me gratte la gorge. Ça fait longtemps que je n'ai pas parlé roumain tiens, moi aussi je vais avoir l'air toute rouillée.

_ Non en fait, c'est le mari de ma meilleure amie. Il m'accompagne.
_ ... Ne dis rien à ta mère, tu sais ce qu'elle en pensera..., dit-il de sa grosse voix pas discrète du tout.
_ Mais enfin papa...

Le pire c'est que je sais qu'il ne plaisante pas. Ils pensaient vraiment que je leur ramenais un mari  ?! Attendez, est ce que mon père pense vraiment que je fais cocue Mitsuki ?! PFFFF- Parfois ma famille me dépasse. Surtout mon père je l'avoue. Je n'ai pas du tout hérité de son excitation, plutôt de la blancheur hériditaire de ses cheveux.

_ Je penserai quoi ?! dis une voix frêle qui arrive de l'arrière boutique avec la fameuse bouteille de Tsuica.

Ma mère, Olga Nial Bolgarov, c'est... l'inverse de mon père. Petite, discrète, souvent de mauvais poil et pas polie pour un sous. D'une intelligence féroce à une époque, elle a mis toutes ses capacités mentales au service de la religion. Dommage. Elle va toujours à l'essentiel cela dit. Elle rempli un verre du brevage artisanal et le tend presque automatiquement à Ys.

_ Mais rien, on sait que tu l'aimeras quand il sera parti, ricane mon père, et il a probablement raison.
_ Il va boire ton ami, affirma t-elle avec son regard mauvais (que j'ai appris à apprécier je vous assure, c'est une bonne personne). D'où qu'il vient encore celui là ? L'a pas une tête de chez nous.

Voilà, intelligente je vous disais. Elle est la première à comprendre instantanément qu'il ne parle pas sa langue (un roumain haché d'expressions russes). Mon père lui dit qu'il vient de Terrae, qu'il m'accompagne. Elle fronce les sourcils et fais ce geste, vous savez celui qui consiste à jeter du sel par dessus son épaule. Fut une époque où elle se baladait vraiment avec du sel, mais je suppose qu'avec le magasin c'est plus compliqué.

_ Oui oui, vot'école de Satan, qu'elle dit. Bon toi -elle désigne mon père- va donc chercher l'reste des aut', connaissant la p'tite elle a pas beaucoup d'temps à consacrer à ses vieux parents. (Là encore elle a raison)
_ Oh bah elle est bonne la Mama ! J'y cours j'y cours, laisse moi profiter d'ma fille !

Et mon père sort.

_ Il va boire ou non l'aut' ?

Je me retourne vers Ys avec un conseil.

_ Cul sec.

Ma mère a beau ne pas être polie, elle ne supporte pas l'impolitesse.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) 1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Dim 28 Juil 2019 - 15:34

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Bien. Tout va très bien. C'est pas comme s'il avait passé une merveilleuse journée et qu'il souhaitait la fêter en buvant. Noooooon!!!!! Le pire, c'est que ce type d'alcool, le Master n'en avait pas l'habitude. Il est plus accrocheur, plus violent. Malheureusement pour lui, il était trop tard de se servir du Jocker "ça me saoule". Au pied du mur, le jeune homme tourna la tête en direction de cette voix roque. Un homme âgé taillé dans la pierre, une véritable armoire à glace. Quand soudainement, ce dernier s'avance vers eux, les bras grands ouverts faisant grogner sa grosse voix.
Merde! Il se dirige d'un pas déterminé vers Athéna. Il va la bouffer!! C'est sûr! Ce mec doit en manger quatre comme elle chaque matin. Le premier reflexe du Master, devant l'incompréhension de la langue et la première image que lui reflète inconnu, fut d'attraper la Master par le poignet pour les téléporter. Mais alors qu'il se tourna vers elle, il aperçut alors un doux sourire. Stoppé dans son élan, perdu, il vit alors l'homme enlaçait la Master.


"....Gné??!!!!"

Wow wow. WTF?! Donc... Cette bête sortie tout droit d'un film viking serait son père? Ah ouais quand même. Ca se reproduit ces choses là. Bah y a personne qui doit se frotter à lui.
C'est normal que le Master s'inquiète et stresse? Ouiiii!! Et le pire n'est pas encore arrivé.
L'homme s'adresse au Master en lui tendant une poignet de main. Ys y répond à son tour, quelque peu hésitant. Gros, je veux bien te serrer la main mais après tu me la rend ok?


"Bonjour...."

Tente le roux. Pas certain que celui ci l'ait compris. Pour l'instant, Ys se repose sur Athéna. Et tandis que la conversation continue dans une langue extraterrestre, voilà qu'une troisième fit son intervention. Cette fois, c'est une femme. Elle n'est pas grande et l'expression faciale n'inspire pas la sympathie. Pas la même de piocher, on a gagné la Mama de la famille Athéna. Celle ci lui tend automatiquement un verre. Drôle de coutume pour saluer.
Ys ne réagit pas tout de suite, perplexe. Il a beau froncer des sourcils, il ne comprend rien à ce qu'ils se disent. En revanche, ce qu'il devine, c'est que la mère le teste. Mais wesh!!! Tu crois que j'ai peur?!
Elle veut le défier. Ca se voit. Un combat de regard commence. Bien. On va pas se dégonfler après tout.


"Très bien si on veut jouer à ça."

Lui prenant le verre des mains, sur le conseil de la Master, Ys but d'un trait le verre.
...................
……………..
Tiens. Ca ne serait pas son âme qui quitte son corps?!
AAAAAAHHHHHH!!!!!!! MAIS WTF!!!!!!! C'est quoi cette merde???!!! Ils sont conscients qu'on peut tuer des gens avec ça?!! Même sous la torture, on répondrait aux questions!!!
De marbre, Ys ne bouge plus. Il garde le verre en main toujours en fixant la mère.
Un léger tremblement sous l'œil. Putain! On le sent bien le trajet. C'est tellement…. horrible que même le Dragon intérieur peut le ressentir.
Mais Ys est borné et têtue. Si on le défis, il fonce tête baissée. Il le sait, la mère le teste. Ca l'amuse qu'un Citron se frotte à ses coutumes. Mais il n'abandonnera pas le combat.
Aussitôt, il lui tend son verre pour réclamer de nouveau. Elle ne le couchera pas comme ça.

Bon évidemment, il ne dit plus rien. On sait jamais, il pourrait cracher du feu.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Ven 9 Aoû 2019 - 15:48

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

HRP : Oops désolée pour le retard >->


Ok, Ys a clairement pas l'air rassuré derrière moi.
Je ne sais pas si c'était l'idée du siècle et honnêtement je m'en fous. Il n'a aucun droit de dire que cet alcool est mauvais, je sais de rumeurs qu'il apprécie pas mal de temps au bar, parfois découvrir de nouvelles choses peut faire du bien. Par contre le fait qu'il ait flippé en voyant mon père ? De l'or en barres. Je peux comprendre, on dirait un peu un catcheur, mais de là à faire flipper un master ? Un jour je lui raconterai, il sera fier je pense (il ne lui en faut pas beaucoup pour être fier de lui, je dois tenir de lui pour ça). Il dit bonjour en japonais et j'étouffe un rire. Avec ça c'est sûr que mes parents vont pas le comprendre. Je fais discètement un signe à Ys pour qu'il replace son oreillette de traduction (il doit sûrement moins l'utiliser quand il est avec Mitsuki ? En tous cas là il en aura besoin, eux ne peuvent pas le comprendre mais lui le peut, je ferai la traduction en sens inverse, si mon roumain n'est pas trop rouillé, au pire ça sera l'anglais).

J'adore par contre le fait que Ys prenne la boisson comme un défis. Je pense que ça doit être le cas pour beaucoup de choses dans sa vie si je prends en compte ses réactions. Ce qui est plutôt amusant quand on sait à quel point il déteste perdre. Enfin, il boit le verre, et je regrette de ne pas pouvoir prendre de photo de cet instant. Ça aurait tellement fait le tour de Terrae une gueule pareille. Ma mère acquiesse à peine mais fronce clairement les sourcils quand il lui tend à nouveau son verre. Je les fronce aussi, me tournant franchement vers lui. Heuuuu tu sais que j'ai besoin de toi pour rentrer à la base ?

Evidemment, le geste est mal interprété par ma mère (qui ne comptait pas lui en servir un nouveau, c'était juste un geste d'accueil), et qui reprend le verre en se demandant s'il a détesté ou si elle l'a mis en colère. Je vais dissiper ça tout de suite, comme ça ça lui évitera de se retrouver avec le regard de jugement de ma mère sur lui pendant le temps qu'il reste.

_ Je crois qu'il en voulait simplement un autre, mais je vais refuser pour lui, j'ai besoin de son aide pour rentrer. Souffle un peu Ys, tu vas finir par exploser.
_ Un autre, qu'elle souffle. Il est pas bien ton ami, c'pas bon d'boire trop, ça grille les neurones. Les jeunes de nos jours...
_ Moi je ne bois pas Mama.
_ Oui et bien tu fais honte à la famille d'ailleurs. On a jamais vu de Bolgarov tenir aussi mal la boisson...

Ma mère dans toutes ses contradictions. Je vous avais dis que je l'adorais ? Et bien je le dis, je l'adore. Elle nous invite à la suivre jusque dans l'arrière boutique, où elle nous propose de nous asseoir autour d'une table, avant d'aller chercher un reste de bouillon à nous servir. J'en profite pour mettre Ys au courant de la suite des événements.

_ Alors, là ça va il n'y a que ma mère, mais dès que mon père va revenir, ça sera probablement avec une grosse partie de la communauté du Cirque, donc attends toi à ce qu'il y ait pas mal de monde. C'est possible aussi qu'ils demandent une démonstration, je m'en occuperai si le cas se présente.

J'ai essayé de ne pas montrer le doute que m'apportent ces paroles. C'était sûrement un peu trop tôt, en même temps je n'avais pas prévu ce qui allait se passer pendant cette réunion. Mais bon, on verra bien comment il réagit, espérons que ça soit en bien ? On ne peut savoir.
Ma mère revient, s'installe en face de nous.

_ Bon. L'école, bien ?
_ Très bien. Comme je te disais dans la lettre, je suis passée "professeure" en quelques sortes, maintenant c'est moi qui m'occupe des élèves, et j'ai même un travail.
_ Ah.

Elle a l'air pensive. Je vois la tristesse qui teinte le fond de ses yeux. Elle anticipe déjà mon départ. Elle sait que je ne reviendrai pas avant longtemps.

_ Mes pouvoirs sont au maximum maintenant, j'ajoutais avec hésitation.

Elle balaya la chose avec ce geste de chasseur de démon. Je sais très bien ce qu'elle en pense.

_ J'aime pas ces choses là. C'est pas naturel, l'oeuvre de Satan. Jouer avec les lois de Dieux comme ça, ça s'paye à un moment où à un autre ma fille. Regarde, tu as déjà plus tes jambes.
_ Je sais Mama.
_ Fais attention, puis elle se tourne vers Ys. Et le grand gaillard là, il fait quoi ? Il est professeur aussi ?

Le mot "professeur" sonne étrangement dans sa bouche. Il faut dire qu'elle n'a jamais vraiment été à l'école, ça doit lui paraître très abstrait tout ça.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) 1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Ven 9 Aoû 2019 - 22:47

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> T'inquiètes belette :D


Le Master doit désorienté. Il venait de rencontrer des personnes caractérielles, bien spéciales. Malheureusement, il en oublia les avantages d'être un résident de Terrae. Ce à quoi Athéna lui rappela immédiatement. L'oreillette. Evidemment! Discrètement à son tour, il sortit de sa poche un étui contenant son oreillette. Et dire qu'il appréciait de plus avoir à la porter constamment….
Replaçant l'objet à sa place initiale, tout devint moins inconnu. Du moins, il put suivre la conversation. Et ce qu'il pensait être un duel n'était autre qu'un geste d'accueil.


"Ah... D'accord."

Fit simplement le jeune homme tandis que la mère d'Athéna récupéra son bien. Il se sent parfaitement idiot à l'instant. Et alors qu'Athéna profita de cet instant pour paraitre être une parfaite enfant bien élevée, sa mère rétorqua aussitôt. D'ailleurs, il notera que la mère a un fort accent et sa manière de parler n'est pas ordinaire.
Profitant qu'elle ait le dos tourné, Ys émit un léger rire silencieux adressait à Athéna tout en la pointa du doigt. Oui, il se moque d'elle.


"Tu t'es fais engueuler..."Souffle-t'il.

Ce doit être les effets indésirables de cet alcool. LOL
Mais le Master reprend très vite un air sérieux quand la mère repose un regard sur eux. Wesh, elle fait flipper la daronne en vrai.
Et étant donné qu'elle était du genre autoritaire, les deux jeunes obéirent lorsqu'il fut question de s'installer autour d'une table. Elle est très grande d'ailleurs cette table. Très longue. Ils sont combien ici?
Cherchant du regard des photos ou quelque chose qui pourrait lui indiquer, voilà que la Master lui souffla la réponse. Wow wow! Ils sont combien généralement dans un Cirque? Athéna a bien mentionné qu'ils étaient très réputés. Et quoi? Une démonstration?


"Ah oui, c'est toi qui t'en occupes! Ils te le demandent souvent ou-""

Interrompu, Ys se redressa. On rigole pas avec la Mama. Ca aussi, c'est drôle. Qu'Athéna puisse l'appeler ainsi. Il découvrait une autre fille ici.
Comme tout parent qui se respecte, elle s'inquiète des études de sa fille. Cette dernière lui apprend son poste désormais mais la doyenne ne semble pas comblée.
Léger froncement de sourcils, Ys ne comprend pas immédiatement sa réaction. Finalement, tout parait plus clair quand Athéna relance le sujet. Sa mère est bien au courant de ce que sa fille fait derrière les murs de Terrae. Et cela ne lui plait pas du tout.

Satan. Ses jambes. Quelque chose éclata intérieurement. Resserrant ses poings posés sur ses genoux, Ys ne réagit pas tout de suite mais intérieurement, il est contrarié par de tels propos. Comment pouvait-elle les comparer à des démons? Elle ne voit rien de bon dans ces pouvoirs. Et tout ce dont penser le Master jusqu'à présent, que les mortels n'étaient pas prêts, se confirmer.
Il entendit à peine quand la mère s'adressa à lui. Professeur. Oui et fier. Il se contenta d'abord d'hocher de la tête.
Finalement, il ne put se contenir d'avantage. L'idée qu'on les compare à quelque chose de mal lui est insupportable. Excédé, il se leva soudainement toujours les poings serrés et s'adressa à la mère d'Athéna.


"Elle n'a pas perdu ses jambes parce qu'il s'agit d'un blasphème. Ce n'est qu'un malheureux accident. Votre fille est plus forte que ça! Elle a mis à genoux l'emblème même de notre institut. La comparer à un démon serait une grave erreur. Elle est l'évolution, elle est l'avenir de ce monde."

Ses paroles avaient dépassé sa pensée. Quand il le réalisa, il était déjà trop tard. De plus....ESPECE DE CRETIN!! Elle comprend que dalle à ce que tu dis!
Débat clos. Attitude idiot au max.
Sentant que l'atmosphère était tendu, Ys retrouva son siège, tête baissée, bien trop honteux pour affronter le regard de la mère.


"Dis lui que je suis une formation pour devenir soldat. Ca fera l'affaire...."

Sourire crispé alors qu'il continue de fixer ses chaussures.
Ouais. Soldat. C'est parfait pour expliquer son attitude. Il était aussi droit et tendu d'un militaire. C'est pas un bâton qu'il avait dans le cul mais toute l'Amazonie.
Cependant, les propos de la mère envers Terrae lui restent en travers de la gorge. Ca, il ne l'admet toujours pas.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salle des Masters.
Aller à la page : 1, 2  Suivant